AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Astrologie - Signe - Poissons - Mythes - Décans - et autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 21125
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Astrologie - Signe - Poissons - Mythes - Décans - et autres   Sam 2 Aoû - 13:14


Les Poissons
du 19 Février au 20 Mars
 
Les symboles et mythes des poissons
 
L’écrevisse du signe du Cancer vit à fleur d’eau, en quête d’un peu de fraîcheur, ou si le crabe en analogie avec ce même signe et qui porte son nom, vit sur les plages, dans les rochers, au creux des vagues, à la surface des mers. Le Scorpion, quant à lui, vit dans les eaux chaudes de la terre, dans les mares et les marais.
 
Aux Poissons, il faut l’océan, le ciel, l’espace. L’océan n’est-il pas un immense et splendide miroir dans lequel se reflète l’immensité du ciel constellé, apparemment immuable, en réalité toujours en mouvement ? Le ciel et l’océan sont les deux symboles naturels, pourrait-on dit, du signe des Poissons.
 
[size=16][/size]
 
En effet, en contemplant la surface de l’océan, on ne soupçonne pas les innombrables courants qui le traversent, ni la richesse, l’infinie variété des formes de vie qui grouillent dans ses eaux. De même en contemplant le ciel, on n’imagine mal les mouvements et les attractions des astres, la puissance des masses et des éléments qui sont en jeu, les formidables forces créatrices et destructrices œuvrant à tout instant.
 
Ainsi, on comprend mieux comment le signe des Poissons, dernier signe du zodiaque, mais aussi le signe qui précède le premier signe du printemps, le Bélier du renouveau, de la plante qui sort de la terre pour se tourner vers la lumière, vers le soleil, vers le ciel, a été assimilé au chaos primordial, au stade de la vie intra-utérine, coïncidant avec les derniers jours de la grossesse, juste avant que l’enfant voit le jour. On pourrait dire que tout natif des Poissonspressent que le jour va venir, que la lumière est là, toute proche.
 
[size=16][/size]
 
C’est pourquoi la prémonition, l’art d’anticiper les événements, la connaissance intuitive du déroulement des circonstances sont, chez les natifs de ce signe, une seconde nature, un don inné. Mieux que quiconque, ils savent se placer dans les courants continus, dans les vagues toujours recommencées du temps qui se perpétue, au cœur de ce que nous appelons aujourd’hui le continuum espace-temps. Connaissant le commencement, ils pressentent la fin.
 
Voilà pourquoi ils ont parfois tant de mal à vivre le présent.
 
Abondance, fécondité, richesse, multiplicité, infini, éternité, le signe des Poissons est celui de la démultiplication, de la générosité sans borne, de l’ouverture totale, de la dissolution de tout ce qui divise et sépare, isole et contraint, de la dilatation et de la fusion. Selon Anaximandre, astrologue et philosophe grec du VIème siècle avant notre ère, qui affirmait que l’univers était un ensemble chaotique et indéterminé contenant en lui-même tous ses contraires, dans certaines régions d’Asie Mineure, la consommation de poisson était proscrite et tabou, car on le vénérait à la fois en tant que père et mère de tous les hommes. Selon une légende mythique romaine, qui s’inspire de la mythologie grecque, mais qui puise aussi aux sources plus anciennes des mythes assyriens, Cupidon (Eros) et Vénus (Aphrodite) furent surpris dans leurs ébats sur les bords de l'Euphrate, par Typhon, le monstre mi-fauve, mi-humain, enfanté par Gaïa, la Terre, dont la tête touchait les étoiles.
 
[size=16][/size]
 
Typhon, peinture murale etrusque
 
Pour le fuir, ils se jetèrent à l’eau et se changèrent en poissons. Au fond du fleuve, ils trouvèrent un œuf merveilleux qu’ils ramenèrent sur le rivage. De cet œuf, naquit une déesse d’une grande sagesse, dont la réputation ne tarda pas à se répandre. Elle put alors intercéder auprès de Jupiter (Zeus) pour qu’il accorde l’immortalité aux deux poissons. C’est ainsi qu’est née la constellation des Poissons.
 
Les décans
 
Trois couples de poissons figurent les trois décans du dernier signe du zodiaque. Chacun d’eux symbolise à sa manière, selon son style, l’ambivalence propre à ce signe subtil.
 
Les Poissons du premier décan, dit décan de Clairvoyance, dont le maître est Saturne
du 20 fevrier au 29 fevrier
 
D’un point de vue figuratif, les trois couples de poissons représentant les trois décans du dernier signe du zodiaque se ressemblent. Seules diffèrent la direction dans laquelle ils nagent et leurs postures. Le premier couple de poissons apparaissant au début de ce signe se compose de deux poissons en tout point semblables. Il s’agit d’un autre point commun aux trois figures symbolisant les décans de ce signe.
 
[size=16][/size]
 
Toutefois, les deux premiers poissons se distinguent des deux autres couples, par leurs postures. Le premier se trouve dans une position parfaitement horizontale, la tête dirigée vers la gauche. Le second se situe juste au-dessous de lui, la tête à droite. Leurs têtes et leurs corps se trouvent inversés, chacun d’eux semblant s’orienter dans une direction diamétralement opposée.
 
En effet, ces deux poissons que rien ne distingue n’offrent aucun lien apparent entre eux. D’une certaine manière, ce dessin suggère que celui du haut aurait pu tout aussi bien se trouver en bas, et inversement. Dès lors, en quoi figure-t-il symboliquement la clairvoyance, nom que porte ce trente-quatrième décan du zodiaque ? On attribue communément au natif de ce décan un caractère cyclothymique, tantôt lucide ou clairvoyant, tantôt angoissé ou désespéré.
 
Il passe ainsi d’un extrême à l’autre, sans transition, parfois du matin au soir, ou d’un instant à l’autre. Déchiré entre ses deux états opposés, il n’en est pas moins pourvu d’une grande réceptivité psychique qui peut le rendre étonnamment clairvoyant.
 
Les Poissons du deuxième décan, dit décan de Grandeur d'âme, dont le maître est Jupiter
du 1er mars au 10 mars
 
Ce dessin met en scène le plus beau, le plus harmonieux des trois couples de poissons figurant dans le dernier signe du zodiaque, d’un point de vue esthétique s’entend. Il s’agit en effet de deux longs poissons, pourvus de superbes écailles, d’une tête fine, comme ciselée, de deux nageoires ventrales et dorsales, et d’une nageoire caudale bien développées, mais heureusement proportionnées par rapport au corps.
 
[size=16][/size]
 
De ces deux poissons positionnés l’un au-dessus de l’autre se dégagent une certaine tranquillité empreinte d’assurance, de la finesse, et de la force, toutes qualités en rapport avec la beauté plastique aussi bien qu’intérieure. Celui qui se trouve en haut se dirige vers la gauche, le corps droit, relié par la nageoire caudale à son congénère ou frère jumeau, qui se dirige sous lui dans la direction opposée.
 
Chacun semble chercher ou choisir une voie tandis qu’un lien les rassemble, les unit, les soude littéralement l’un a l’autre. Ce lien symbolise des éléments subtils qui relient deux tendances ou deux comportements apparemment contradictoires, en réalité complémentaires, que l’on retrouve fréquemment chez le natif de ce décan. Ici, le corps et l’âme se trouvent sinon en osmose, du moins en relation constante l’un avec l’autre.
 
Les Poissons du troisième décan, dit décan de Réceptivité, dont le maître est Mars
du 11 mars au 20 mars
 
Les deux poissons figurant le dernier décan du zodiaque sont tout en mouvement et en puissance. Leur corps pourvu de très grosses écailles brillantes, leurs nageoires dorsales, ventrales et caudales semblant écrasées par les flots révèlent qu’ils nagent à grande vitesse. Celui du haut ne se trouve pas dans une position horizontale comme dans les deux précédents décans. La tête dirigée vers la droite, son corps forme un angle à quarante-cinq degrés au-dessus l’horizon. Sa tête, dirigée vers le ciel, émerge des flots.
 
[size=16][/size]
 
L’autre poisson, jumeau du premier, la tête dirigée vers le bas, son corps formant également un angle de quarante-cinq degrés, mais au-dessous de l’horizon, plonge dans les profondeurs. L’un émerge, l’autre plonge. Néanmoins, ils sont reliés par un cordon dont chacun tient une extrémité dans sa gueule.
 
Ainsi se trouve figurée l’ambivalence caractéristique du natif de ce décan qui tantôt aspire à sortir de l’ombre pour exprimer et montrer ce qu’il pressent et perçoit, tantôt cherche à se retirer du monde, à s’isoler, à plonger en lui-même, à nager dans les ultimes profondeurs de l’âme et de la conscience.
 
Astrologie - Signe - Poissons - Présentation -

Les Poissons
du 19 Février au 20 Mars
 
Présentation des Poissons
 
Le signe des Poissons est le douzième et dernier signe du zodiaque. C’est un signe féminin, mutable, c'est-à-dire le dernier signe d'une saison, ici, en l'occurrence, le troisième signe d’hiver, correspondant à la période du dégel. Le Soleil fait son entrée dans ce signe le 19 ou le 20 février. Il y séjourne jusqu’au 20 ou 21 mars, selon les années.
 
Sa saison est l’hiver. En cette période de l’année, c’est le dernier stade de la vie souterraine pour les plantes qui surgiront de terre au printemps prochain. Sous l’effet de la chaleur, qui revient peu à peu, la neige et la glace fondent, la terre est humide et réceptive.
 
[size=16][/size]
 
Son élément est l’Eau. La fonte des neiges, et des glaces engendre un déferlement des eaux qui renouvellent les nappes phréatiques, préparant la régénération des eaux de sources filtrées par le limon de la terre. Les rivières et les fleuves grossissent, débordent parfois.
 
[size=16][/size]
 
Ses maîtres sont Jupiter et Neptune, Zeus et Poséidon, les dieux grecs du ciel et de l’océan.
 
[size=16][/size]
 
Ses couleurs sont les diverses nuances du bleu, du vert et du violet, comme le bleu marine et le vert d’eau, par exemple.
 
[size=16][/size]
 
Ses pierres sont l'aigue-marine, le corail et le jade.
 
[size=16][/size]
 
(Aigue Marine)
 
Son métal est l’étain.
 
Son signe opposé et complémentaire est la Vierge
 
[size=16][/size]
 
Ses correspondances anatomiques sont les pieds, les veines, et la glande pinéale ou épiphyse.
 
Les pays en analogie avec le signe des Poissons sont la Cote d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guadeloupe, la Guyane Française, le Portugal, le Sahara, Saint-Domingue, Taiwan, la Tunisie. Les villes qui lui correspondent sont Alexandrie, Compostelle, Ratisbonne, Séville.
 
Ses mots clés sont réceptivité, intuition, inspiration, émotion, communion, compassion, bonté. Quel que soit le rôle qu’il joue ou la place qu’il tient, le natif des Poissons a de hautes aspirations. Il est idéaliste et inspiré.
 
Les grandes caractéristiques des Poissons
 
Vous avez un tempérament émotif, cyclothymique, angoissé, flou, mais plein de ressources insoupçonnées, pouvant dès lors vous rendre plus résistant que vous n'en avez l'air. En effet, votre grande réceptivité psychique vous confère un pouvoir d’adaptation subtil aux circonstances les plus variées, un don naturel pour deviner les états d’âme et les sentiments d’autrui, anticiper les événements ou profiter des situations agréables.
 
Vos aspirations spirituelles ou mystiques sont latentes, et votre imagination créatrice est potentiellement riche. Vous avez un certain goût pour les arts, le romanesque, le lyrisme, la poésie. Vous vous attachez alors aussi bien au fond, qu'à la forme. Votre caractère est empreint d’une grande bonté naturelle. Vous êtes compatissant, compréhensif, tendre, affectueux, perméable, influençable, impressionnable. Votre esprit baigne dans la sensibilité émotionnelle.
 
Vous êtes perceptif, imaginatif. Vous pouvez totalement vous abstraire de la réalité matérielle, car vous en êtes en proie à de multiples impressions qui vous rendent tantôt confus, ou incohérent, tantôt génial, ou inspiré. Vous avez tendance à nourrir des angoisses irrationnelles, à vous réfugier dans l’auto-illusion, à fuir le contact ou l’affrontement.
 
Par compensation, vous développez un sens du défi ou de l’absolu, un don de soi pouvant aller jusqu'au sacrifice. Vous êtes idéaliste. Vous ressentez le besoin instinctif de participer aux joies et aux souffrances d’autrui, avec un sens inné de la communauté.
 
En amour, vous aspirez à une totale fusion charnelle et spirituelle avec l’autre. Vous sublimez vos sentiments et vos désirs.


Astrologie - Signe -Verseau - Mythes - Décans -

Le Verseau

du 20  Janvier au 18 Février
 
Symboles et mythes du Verseau
 
Ici tout est renversé. Nous assistons à un total renversement de situation. C’est le symbole qui saute aux yeux lorsqu’on observe les images figurant ce onzième signe du zodiaque. Le plus souvent, il est représenté par un homme ou par une femme portant une ou deux amphores, une ou deux urnes, dont il ou elle renverse le contenu. C’est le Verseau, littéralement celui qui verse de l’eau.
 
[size=16][/size]
 
Cependant le latin versare, dont est issu notre verbe verser, a d’abord signifié tourner ou faire tourner et, au sens figuré, remuer, dans le sens d’émouvoir, c’est-à-dire remuer l’esprit de quelqu’un pour l’induire à réagir, ou pour agir sur lui, autrement dit l’influencer. C’est ce même versare qui a donné également versatilis, qui tourne aisément, qui est mobile. Enfin, versare dérivant de vertere, versum signifie encore tourner, retourner, renverser au propre comme au figuré, qui a donné aussi convertir (conversion), et converser. Signalons enfin que vertèbre est aussi un mot issu de vertere.
 
Par ailleurs, en jouant avec la consonance des mots, on est aussi tenté de relever que Verseauet cerveau sont deux noms dont les vibrations sont très proches. Or symboliquement, ce que fait notre verseur d’eau, c’est bien cela. Il renverse le cours des choses. Il vide le contenu de son cerveau représenté par l’amphore ou l’urne, ses pensées, ses idées, et son inspiration, figurées par l’eau qui s’écoule, le long de sa colonne vertébrale, pour remuer, émouvoir, convertir. Il fait se rejoindre les eaux d’en-Haut aux eaux d’en-Bas.
 
[size=16][/size]
 
L’esprit et la conscience de l’homme ne siègent-ils pas dans son cerveau ? Dès lors, en en vidant le contenu le long de la colonne vertébrale, il se libère des maillons de cette chaîne qui composent l’arbre vertébral. Houlyah en hébreu signifie aussi bien vertèbre que maillon. Mais cet arbre, c’est lui qui, désormais, veut en planter les racines. En libérant son esprit et sa conscience, il se met dans la situation du Pendu, le douzième arcane du Tarot divinatoire, ou du yogi dans la shirshâsana, ou posture sur la tête, dite encore du poirier. Pourtant, il reste debout.
 
C’est à l’intérieur de lui-même qu’il se retourne, qu’il renverse le contenu de son esprit et de sa conscience, pour devenir un être libre de toute attache et créer lui-même ses propres racines, non pas dans la terre de matière, nourricière, matricielle et maternelle, mais dans sa terre intérieure, nouvelle. Ce renversement des valeurs, c’est ce que la tradition hébraïque nomme le « Retournement des Lumières », qui se produit en l’homme lorsque celui-ci sème un nouveau germe dans sa terre intérieure et inférieure, pour qu’il engendre une nouvelle lumière qui libérera sa conscience.
 
[size=16][/size]
 
Pour comprendre ce que signifie ce « Retournement » en lequel on retrouve le goût du paradoxe et de la relativisation des natifs du Verseau, il faut imaginer que l’on pourrait faire demi-tour tout en restant sur place, et que notre visage serait placé derrière notre tête, sans que pour autant rien n’ait changé en nous. Autrement dit, de face, nous serions de dos. Pourtant, notre face et notre dos seraient toujours notre face et notre dos.
 
En cela, le Verseau, c’est l’homme - zodiaque, c’est-à-dire l’homme debout au cœur du zodiaque, incarnant toutes ses composantes, les diffusant, les transmettant jusqu’au « Retournement des Lumières », qui libérera l’homme des déterminismes et des influences révélés par le zodiaque.
 
Les décans
 
Originalité, Inspirations, Utopies, tels sont les 3 noms magiques des 3 décans du Verseaudont les symboles vivants mêlent le rêve à l’ambiguïté, le réalisme à l’imagination.
 
Le Verseau du premier décan, dit décan d'Originalité, dont le maître est Vénus
du 20 janvier au 30 janvier
 
Le premier « verseur d’eau » figurant en lieu et place des dix premiers degrés de ce signe est un personnage pourvu d’une certaine grâce. Son physique, son allure, son attitude, lui confèrent un aspect quelque peu efféminé, androgyne, ou angélique. Pourtant, il s’agit bien d’un jeune homme.
 
Il se tient debout, la jambe droite en avant, le pied droit posé à terre, le genou droit très légèrement plié, la jambe gauche plus en retrait, la pointe de son pied gauche posée sur le sol, mais le talon levé, et le genou gauche plus nettement plié que le droit. Sur son costume rappelant celui d’un page du Moyen Age, il porte une cape, qui l’enveloppe jusqu’au milieu du corps, flottant au vent derrière lui.
 
[size=16][/size]
 
Le buste légèrement penché en avant, dans la main droite, il tient l’anse d’une cruche d’eau dont il verse le contenu dans une bassine pleine d’eau, posée devant lui. Le vent et l’eau présents dans cette image, le premier suggéré par les mouvements de sa cape, et sa chevelure ébouriffée, la seconde par le flot qui coule de sa cruche renversée, correspondent aux deux Éléments primordiaux en analogie avec le signe du Verseau : l’Air, l’Élément de ce signe, et l’Eau, celui qui domine l’hiver, sa saison.
 
La main droite posée sur le fond de la cruche, qu’il fixe du regard, il semble indifférent à tout ce qui l’environne. Le pouvoir de concentration, la capacité à fixer son attention, et la faculté d’abstraction constituent en effet autant de qualités attribuées à Saturne, qui demeure le maître incontesté de ce onzième signe du zodiaque.
 
Mais pour quelle raison verse-t-il l’eau d’une cruche dans une bassine contenant déjà de l’eau, posée à terre, juste devant lui ? D’un point de vue symbolique, ce geste figure ses pensées originales et ses sentiments singuliers qu’il déverse, pour les agiter, sans les disperser. La bassine contient l’eau de ses pensées, idées et sentiments, qu’elle préserve, dans un but utilitaire. En effet, le natif de ce premier décan se distingue souvent par son inspiration, l’originalité de sa pensée, mais aussi son pragmatisme.
 
Le Verseau du deuxième décan, dit décan d'Inspirations, dont le maître est la Lune noire
du 31 janvier au 8 février
 
L’atmosphère qui se dégage du dessin figurant ce décan apparaît beaucoup moins ambiguë que celle du premier décan, mais s’y ajoute un caractère primitif qui n’en souligne pas moins son originalité. En effet, le personnage représenté au cœur du signe du Verseau se tient debout, nu comme un ver, ou plus exactement, comme un homme préhistorique.
 
Son corps rappelle celui d’un enfant ayant grandi trop vite, ou d’un adulte aux membres quelque peu difformes, avec les rondeurs et les attitudes d’un corps juvénile, paradoxalement recouvert d’une dense toison de poils sous les bras, sur le torse et les cuisses.
 
[size=16][/size]
 
Ce jeune garçon au corps d’homme adulte et velu figure symboliquement un être aux instincts très développés, prédominants, chez qui l’animalité affleure encore. Sa chevelure, très dense elle aussi, hirsute, flotte au vent. Dans la main droite, située juste devant son visage, il tient une vasque renversée, d’où coule à flot une eau semblable à celle d’un fleuve au parcours sinueux au creux d’une vallée.
 
En réalité, ses ondulations sont sans doute dues aux bourrasques de vent qui l’agitent. L’aspect primitif du personnage figurant ici, d’où se dégage un mélange de douceur et de brutalité, d’innocence et de bestialité, est typique de la Lune Noire, qui gouverne ce décan. Quant à l’eau ondoyante sous l’effet du vent, elle souligne les qualités d’inspiration, d’imagination, et d’innovation que l’on attribue au natif de ce décan.
 
Le Verseau du troisième décan, dit décan d'Utopies, dont le maître est Neptune
du 9 février au 18 février
 
Le dernier dessin figurant le troisième décan, synthétise l’ensemble des symboles et des caractéristiques se rattachant au signe du Verseau. On le choisit fréquemment pour représenter ce signe dans le zodiaque.
 
[size=16][/size]
 
Il met en scène un personnage sans âge, à l’allure quelque peu intemporelle, le genou droit posé à terre, le pied gauche à même le sol, la jambe gauche repliée. Il se tient dans cette position au bord d’un fleuve tumultueux, portant une lourde et imposante amphore sur l’épaule gauche, qu’il encercle de ses bras puissants, d’où se déverse un flot dense, apparemment sans fin, inépuisable, comme si l’amphore dénuée de fond possédait une capacité illimitée. Telle une corne d’abondance, l’amphore symbolise ici les ressources infinies de l’imagination et du psychisme.
 
En effet, ce décan gouverné par Neptune révèle que le natif de la fin du signe du Verseau se distingue par sa charge émotionnelle d’une grande richesse, source d’inspiration, à l’origine d’un foisonnement de rêves et d’utopies dont les hommes se nourrissent pour espérer, croire et évoluer. L’espoir, la foi et l’utopie se rejoignent dans ce décan, pour annoncer, produire ou provoquer un renouveau.
Astrologie - Signe - Verseau - Présentation -
 
Le Verseau

du 20  Janvier au 18 Février
 
Présentation du Verseau
 
Le Verseau est le onzième signe du zodiaque. C’est un signe masculin, fixe, c'est-à-dire celui qui apparaît au cœur d'une saison, ici, en l'occurrence, le deuxième signe de l’hiver coïncidant avec la période de l’apparition des racines. Le Soleil fait son entrée dans ce signe le 20 ou le 21 janvier. Il y séjourne jusqu’au 19 ou 20 février, selon les années.
 
Sa saison est l’hiver. Des vents froids balayent la surface de la terre recouverte par le gel, tandis que l’air givrant pénètre les eaux se transformant en glace. Mais dans la terre, les premiers signes de la germination apparaissent, et les racines poussent.
 
[size=16][/size]
 
Son élément est l’Air. Il s’agit de l’air pur et froid du cœur de l’hiver. Comme le symbole de ce signe l’indique, on le voit ondoyer, onduler, vibrer au-dessus des surfaces gelées, sous les effets conjugués des vents glacés, et de la réverbération du soleil.
 
[size=16][/size]
 
Ses maîtres sont Saturne et Uranus, ou Cronos et Ouranos, les dieux grecs du temps et du ciel.
 
[size=16][/size]
Saturne
 
[size=16][/size]
Uranus
 
Sa couleur est le lie de vin, mais on lui attribue aussi toutes les nuances du gris ou des tons argentés.
 
[size=16][/size]
 
Ses pierres sont le saphir, et la perle noire.
 
[size=16][/size]
Perles noires
 
Son métal est le plomb.
 
Son signe opposé et complémentaire est le Lion.
 
[size=16][/size]
 
Ses correspondances anatomiques sont les jambes, les chevilles, les talons, et les nerfs.
 
[size=16][/size]
 
Les pays en analogie avec le signe du Verseau sont l’Australie, le Chili, Chypre, la Gambie, la Suède, le Vatican, le Venezuela. Les villes du monde qui lui correspondent sont Brême, Hambourg, Salzbourg.
 
Ses mots clés sont indépendance, communication, solidarité, humanisme, sympathie, progrès, originalité. Le natif du Verseau est un être à l’esprit libre et souple, un travailleur indépendant, un technicien ou un savant.
 
Les grandes caractéristiques du Verseau
 
Vous avez un tempérament impulsif, nerveux, dynamique, stimulé par d’excellents réflexes. Vous êtes prompt à réagir, à vous adapter aux circonstances les plus diverses, à vous emparer des idées, des modes, des courants, et des valeurs du moment, à saisir les opportunités. Vous avez le goût de l’aventure à vivre dans l’instant, de l’engagement immédiat. Vous aimez la nouveauté, l’originalité, les techniques modernes, les courants idéologiques progressistes.
 
Votre caractère est indépendant, souple, compréhensif, diplomate, tolérant ou permissif, altruiste, sociable, fraternel, mais aussi instable, indomptable, indiscipliné parfois, insoumis ou révolté, dénué d’amour-propre, et de loyauté. Vous êtes spontanément solidaire d’autrui, mais vous avez aussi besoin de réconfort, de collaboration, d’entretenir de nombreuses relations amicales, dissimulant ainsi votre difficulté d'aimer, ou compensant l'absence de sentiments exclusifs ou constants dont vous faites preuve.
 
Votre esprit est très ouvert, non-conformiste, épris de liberté, parfois rebelle, toujours curieux, aventureux, expérimental, inventif, habile à cultiver l’art du paradoxe et sachant relativiser les situations.
 
Vous aimez bien surprendre, contredire, vous faire l’avocat du diable, ou réaliser des démonstrations par l’absurde. Le plus souvent, votre unique ambition est d’acquérir ou de préserver votre liberté. Libéral ou libertin, indulgent pour vous-même comme pour autrui, en amour, vous êtes sincèrement solidaire de ceux que vous aimez, mais peu apte aux engagements.


 bon week-end  bonne après midi 1   Ninnenne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josiane
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 7143
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Astrologie - Signe - Poissons - Mythes - Décans - et autres   Sam 2 Aoû - 14:59

bonjour 2 ma petite NINNENNE,

Je te remercie pour ces signes astrologiques - ils sont vraiment complets -
mon père était du signe des Poissons -
et ma belle-mère du signe du Verseau, mais ils sont tous les deux décédés -
je te souhaite un bon week-end -
tu transmettras mes amitiés à François -
 bisous 6 de ton amie Josie

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 21125
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Astrologie - Signe - Poissons - Mythes - Décans - et autres   Dim 3 Aoû - 12:41

bonjour  Josie,

 merci 2  pour ta visite,je viens seulement de lire ton message

J'ai encore d'autres signes à poster y compris le mien!!!

Je vous souhaite à vous 3,un très bon dimanche

 amitié  bisous4  de ton amie Ninnenne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josiane
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 7143
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Astrologie - Signe - Poissons - Mythes - Décans - et autres   Dim 3 Aoû - 13:26

kikou3 ma petite NINNENNE,

je réponds à ton message -
d'accord, je regarderai les autres signes astrologiques, quand tu les 
auras postés -
mes amitiés à François -
mon mari et Julien te passent le bonjour -
bon dimanche -
gros  bisous7 de ton amie Josie

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Astrologie - Signe - Poissons - Mythes - Décans - et autres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Astrologie - Signe - Poissons - Mythes - Décans - et autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Astrologie - Signe - Poissons - Mythes - Décans - et autres
» Astrologie - Signe - Poissons - Mythes - Décans -+ autres
» Astrologie - Signe -Scorpion - Mythes - Décans -
» Astrologie - Signe -Capricorne - Mythes - Décans - et sagittaire
» Astrologie - Signe - Taureau - Mythes - Décans -

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: