AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Avril 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les Parfums: Dior... -..........

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 21961
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Les Parfums: Dior... -..........   Dim 3 Aoû - 13:13

Le Parfum - Dior -
 
Christian Dior


Christian Dior naquit en 1905 et passa toute son enfance, en Normandie, auprès de ses parents. En 1928, celui-ci ouvrit une galerie de peinture et exposa des oeuvres de très grands artistes tels que Picasso, Salvador Dali, Jean Cocteau, etc... mais hélas, ses parents furent ruinés par la crise boursière de 1929 et il dût fermer sa galerie. Plus tard, vers 1935, il apprit les techniques du dessin de mode et vendit ses croquis à quelques grands couturiers puis il fût mobilisé en 1939.

A son retour, il entra chez Lucien Lelong, très célèbre couturier de cette époque. Il dessina les futures collections pendant plusieurs saisons.En 1946, il quitta Lucien Lelong et fonda sa propre maison de couture au 30 avenue Montaigne à Paris. En 1947, il présenta sa première collection. Ce fut une véritable révolution. ChristianDior avait inventé le style « New-Look », épaules arrondies, taille fine avec jupe ample en forme de corolle à 20 centimètres du sol. Avec Christian Dior, Paris redevint la ville du monde ou naissaient les plus belles robes.

.[size=18]


Robe New Look

Aux Etats-Unis, le couturier reçu l’Oscar de la mode, mais le succès n’aurait pas été complet sans la création de sa maison de parfum et l’apparition de sa première fragrance chyprée intitulée « MISS DIOR » (1947). Ce parfum sera commercialisé, au début, dans un flacon Baccarat en forme d’amphore. Plus tard, on le retrouvera dans un flacon ou apparaîtra le motif pied-de-poule du Tweed.



Miss Dior version "amphore"




Miss Dior version "pied de poule"


DIORAMA parut en 1949, l’EAU FRAICHE en 1953, DIORISSIMO en 1956 et DIORLING en 1963.
Notons qu’en 1955, Christian Dior embaucha comme assistant Yves Saint-Laurent.
En 1957, monsieur Dior mourut d’une crise cardiaque, il avait seulement 52 ans. Sa gloire internationale n’aura duré qu’une décennie mais celle-ci l’aura fait entrer dans la légende de la haute couture.



Eau Fraîche


En 1966, la maison Dior lança sa première fragrance masculine, EAU SAUVAGE, créée par Edmond Roudnitska (célèbre « nez »). Ce parfum pour homme deviendra un « classique ». Edmond Roudnitska composa également DIORELLA en 1972. Ce dernier dira plus tard « DIORELLA est le parfum dont je suis le plus fier ».



Eau Sauvage



Diorella


DIOR-DIOR fut créé en 1976, DIORESSENCE en 1979, JULES en 1980 et EAU SAUVAGE EXTREME en 1984.



Dioressence



Dune


En 1985, lancement de POISON, parfum dit ambré, fleuri et épicé. En 1988, création de FAHRENHEIT ; en 1991, DUNE composé par Jean-Louis SIEUZAC ; en 1994, TENDRE POISON ; en 1995, DOLCE VITA composé par Pierre Bourdon et Maurice Roger. En 1997, DUNE pour Homme ; en 1998, EAU DE DOLCE VITA et HYPNOTIC POISON ; en 1999, J’ADORE qui a remporté un énorme succès et a représenté un chiffre d'affaires de 130 millions d'euros l'année de son lancement. En 2000, création de REMEMBER ME ; en 2001, FOREVER AND EVER.



Tendre Poison



Forever and Ever

Créations 2002 : I LOVE DIOR, HIGHER, TELLEMENT OR de J'ADORE et DIORADDICT.



I Love Dior



Dior Addict

Rachetée en 1968, la maison Christian Dior fait partie du groupe LVMH. Elle fabrique elle-même ses parfums (son usine principale se trouve à Saint-Jean-de-Braye).



Composition de Miss Dior[/size]



[size=24]Le Parfum - Rochas -
[/size]


C'est d'abord dans le milieu de la mode que Marcel Rochas va se faire un nom.


En 1925 (il n’a alors que 22 ans), il installe sa première maison de couture place Beauvau à Paris. Très vite, Il va régner sur la Couture parisienne et internationale et devenir le "couturier de la jeunesse". Il sera le premier à créer les bijoux et accessoires assortis à ses modèles. Sa clientèle comporte de nombreuses stars d’Hollywood parmi lesquelles on compte Carole Lombard, Marlène Dietrich ou encore Mae West.





Marcel Rochas et l’artiste américaine Mae West en 1934



Pour l’actrice Mae West, Marcel Rochas créa une guêpière de chantilly noire. Il paraîtrait que les formes de la femme l’ai inspiré pour la création du flacon de parfum "FEMME".



L’activité parfumerie débute réellement en 1936 avec les lancements successifs  d’AUDACE,  AIR JEUNE et AVENUE MATIGNON, ces fragrances furent distribuées exclusivement dans les boutiques du couturier. Elles seront retirées de la vente au début de la guerre.


En 1944,  Marcel Rochas crée la société Parfums Rochas en collaboration avec un jeune inconnu épris de parfums : Albert GOSSET. Le siège de la société se situe au 12 de l’avenue Matignon, tandis que l’usine est installée à Asnières.





Le siège de l'Avenue Matignon (1931-1955)



Le célèbre parfum FEMME, une création d’Edmond  Roudnitska, est lancé la même année. Contenu dans un flacon en cristal numéroté signé Marc Lalique et habillé de dentelle noire,  ce parfum de luxe fut une réussite grâce à  de nombreuses célébrités internationales qui acceptèrent de souscrire à son lancement.





Femme : le premier parfum à grand succès (1944)



Suivront ensuite les lancements de MOUSSELINE (1946) reprenant le flacon amphore de FEMME mais habillé de dentelle or, de MOUCHE (1948) habillé de dentelle turquoise (MOUCHE était le nom du chat de Monsieur ROCHAS) LA ROSE (1949) et MOUSTACHE (1949), le premier parfum pour homme.





Moustache



Toutes ces fragrances doivent leur création au talent d’Edmond Roudnitska. De son côté, Marcel Rochas poursuit parallèlement son activité de couturier et créera notamment, en 1947, sa fameuse "guêpière".


En 1953, Marcel Rochas décide de fermer sa maison de couture qui représente pour lui un travail trop important : il se consacre alors uniquement à la conception des parfums. Mais il meurt subitement en 1955, usé par 25 années de vie trépidante et de travail incessant.





Hélène Rochas



Hélène ROCHAS prend alors les rênes de la direction qu’elle conservera jusqu’en 1971. En 1955, le siège social de la société est transféré définitivement rue François 1er à Paris, dans l'Hôtel particulier qui appartenait à Marcel Rochas. Une boutique de prêt-à-porter y verra le jour un peu plus tard.





Parfum Madame Rochas



Grâce au travail d'Albert GOSSET et de son équipe "création" naîtra MADAME ROCHAS (1960),  fragrance composée par Guy Robert (et réorchestrée en 1982 par Jean-Louis Sieuzac et Jacques Fraysse). Le flacon est la réplique d’une janusette du XVIIIème siècle en cristal de Baccarat qu’Hélène Rochas avait découvert chez un antiquaire parisien. C’est ce parfum qui propulsera la société à la première place de la parfumerie de luxe en 1967.



En 1969, les succès répétés de ces années fastes conduisent l’entreprise à s’agrandir. C’est ainsi qu’un nouveau site de production Parfums et Cosmétiques voit le jour à Poissy (dans les Yvelines), avec une partie des bureaux de la société.






A compter de 1970, la société Rochas commence à vivre de nombreuses transformations : le Groupe pharmaceutique ROUSSEL UCLAF devient l’actionnaire majoritaire. Hélène Rochas lui cède ses actions puis, en 1975, c'est au tour d’Albert Gosset de vendre ses parts et de mettre fin à ses fonctions.


Entre temps, le rythme des créations ne s'est pas infléchi : en 1969, Guy Robert crée MONSIEUR ROCHAS. La société recrute alors Nicolas Mamouras, parfumeur, pour l’élaboration des futurs parfums. Il crée tout d’abord EAU DE ROCHE rebaptisée EAU DE ROCHAS en 1972 qui deviendra, en 3 ans, le produit le plus vendu de la parfumerie française. La maison Rochas relança AUDACE mais celui-ci sera retiré des ventes en 1978. Suivra le lancement de  MYSTERE cette même année, MACASSAR en 1980, LUMIERE en 1984 et BYZANCE en 1987, parfum très oriental qui rencontra un vif succès.





Lumière



Ce dernier sera lancé dans un flacon bleu cobalt, une couleur que Marcel Rochas trouvait belle et magique. Un médaillon, symbole de la maison Rochas fut posé sur un ruban fuschia.





Miniature Byzance



A partir de 1987, Rochas va connaître une expansion nécessaire. La société va s’internationnaliser  sous l’impulsion du Groupe allemand WELLA AG, spécialisé dans les produits capillaires et cosmétiques dans le monde entier, qui rachète les parts de Roussel Uclaf, ce qui fait de Rochas sa filiale exclusive. A la tête des Parfums Rochas, Laurent NORMAND (1988-1993), transfuge de chez Chanel, qui veut redonner à la société une image plus jeune et plus dynamique, tente de reconquérir le public masculin en lançant GLOBE en 1990.


Par ailleurs, les années 90 marquent le retour de la maison ROCHAS à son activité d'origine après 35 ans d'absence : la Mode. Le créateur irlandais Peter O'Brien est choisi pour créer les collections de la marque. Ainsi de 1990 à 2002, il s'attachera à dessiner un prêt-à-porter élégant, impeccable et discret.


En 1993, Edda WENDIG succède à Laurent NORMAND en tant que PDG de la société Parfums Rochas. Le fameux parfum TOCADE est lancé en 1994 (le flacon sera une reprise du flacon FEMME mais réadapté par Serge Mansau. Celui-ci sera plus mince avec en plus un col et un chapeau pointu), suivi de FLEUR D'EAU en 1996. EAU DE ROCHAS pour Homme fait son apparition en 1993, plus de 20 ans après la célèbre version féminine.





Tocade



1997 :Création de la holding COSMOPOLITAN COSMETICS (filiale à 100% du Groupe WELLA), regroupant aujourd'hui 32 marques à forte renommée internationale développées par ses deux sociétés, MUELHENS située à Cologne et ROCHAS SA à Paris.


L'entreprise allemande MUELHENS est en charge des marques "grand public", tandis que Parfums Rochas développe et commercialise les marques "PRESTIGE" du Groupe, avec talent et inspiration.


En quelques années d'ailleurs, les créateurs de Rochas donneront naissance à plusieurs parfums de renom :


BYZANTINE en 1995, TOCADILLY en 1997,  puis  ALCHIMIE EN 1998 composé par Jacques Cavallier se définira comme un parfum floral sensuel frais dans un joli flacon de Serge Mansau,  ROCHAS MAN EN 1999, AQUAMAN en 2001, AQUAWOMAN (créateur Michel Almeirac) et  ABSOLU  en  2002.





Alchimie



L'année 1997 verra le départ de Mme Edda WENDIG de la présidence de Rochas, et son remplacement par Alain JOLY, l'actuel PDG.


Enfin, en 2003, WELLA AG est racheté par le groupe américain PROCTER & GAMBLE : les Parfums Rochas appartiennent désormais au géant américain.

Que de chemin parcouru depuis la création de la maison de couture de la place Beauvau !





Composition de "Femme"





Le parfum - Lanvin -


Jeanne Lanvin naît le 1er janvier 1867 à Paris. Fille de Bernard-Constant Lanvin (journaliste très instable) et de Sophie-Blanche, elle sera l’aînée de onze enfants. Les Lanvin vivront dans la plus grande pauvreté malgré le soutien d’un ami de la famille :Victor Hugo. Entre l’écrivain et le grand-père de Jeanne, Jacques-Firmin Lanvin, se sont tissés des liens indénouables.




Jeanne Lanvin dans son Hôtel Particulier du VIIe arrondissement de Paris en 1938


À l’âge de 13 ans, Jeanne travaillera chez une modiste dont elle livrera les chapeaux. On la surnommera « la petite omnibus » à cause de son habitude de toujours courir après l’omnibus afin d’économiser des sous. Le salaire qu’elle recevra, chaque mois, s’élèvera à 25 Frs.

Fascinée par les chapeaux, à 16 ans, elle apprendra à les confectionner de façon merveilleuse. On lui proposera une place d’apprenti modiste chez Félix et, à 18 ans, elle habitera une chambre de bonne où elle imaginera et fabriquera des chapeaux de poupées qu’elle ira vendre directement dans les magasins, son petit commerce sera très apprécié !




Modistes Lanvin à la fin des années 1930


Les choses s’enchaîneront rapidement. Après Félix, Jeanne entrera chez Cordeau et travaillera à Barcelone où elle gagnera beaucoup d’argent. À cette époque, les chapeaux sont très à la mode et les modistes très en vogue.

De retour à Paris, Jeanne s’installera à son compte. Elle louera deux chambres sous les toits, rue du Marché Saint-Honoré, puis déménagera au 16 rue Boissy d’Anglas pour s’agrandir et quelques années plus tard s’installera au 22, rue du Faubourg Saint-Honoré, qui sera le Coeur de la Maison Lanvin.

C’est à l’hippodrome de Longchamp, en compagnie de sa petite sœur de 14 ans sa cadette, que Jeanne rencontrera son mari, le Conte Emilio di Pietro. Ils se marieront le 20 février 1896 mais divorceront en 1903. De cette union naîtra, en 1897, une petite fille Marguerite que l’on surnommera Ririte, et qui, dans les années 1920, se fera appeler Marie-Blanche. Il n’y avait pas eu de plus grand bonheur dans la vie de Jeanne que la naissance de cette petite fille. C’est grâce à cette enfant que Jeanne se métamorphosera en Jeanne Lanvin.




Marguerite


En effet, Jeanne Lanvin révèlera ses talents de couturière en habillant cette fille chérie avec de jolies robes décorées de broderie anglaise avec de ravissants plissés. Chacune de ces robes était un enchantement. Les clientes voulaient des habits semblables pour leurs filles. Après les fillettes, Jeanne Lanvin habillera les mamans avec talent et c’est ainsi que démarrera sa carrière de « Grand Couturier ».




Modèle pour fillette imaginé par Jeanne Lanvin en 1919


Au début des années 1900, Madame Lanvin était très renommée, elle atteindra le sommet de sa gloire vers les années 1920. En 1925, Jeanne Lanvin emploiera plus de huit cents ouvrières ! chacune de ses collections présentera trois cents modèles.

Jeanne Lanvin investira une partie de sa fortune dans la pierre. Elle achètera un immeuble entier près des Invalides, se fera construire « une petite folie » au Vésinet. Avec la complicité d’Albert Armand Rateau, un artiste très en vogue à qui elle confiera la décoration de son Hôtel particulier muni de deux bâtiments, et de ses villas, elle ouvrira « Lanvin Décoration » et décorera ses boutiques et le théâtre de Daunou.

En 1925, elle fera encore appel à Albert Armand Rateau pour la décoration des Stands de l’Exposition des Arts Décoratifs.


En 1924-1925, la Maison Lanvin lancera NIV NAL, IRISE puis une dizaine de parfums tels que KARA-DJENOUN (en souvenir d’un voyage en Egypte), LE SILLON, LE CHYPRE, COMME-CI COMME-CA, LAJEA, J’EN RAFFOLE, LADOGARESSE, OU FLEURIT L’ORANGER (retiré de la vente en 1940), GERANIUM D’ESPAGNE (retiré de la vente en 1962), APRES-SPORT, friction JEANNE LANVIN, CROSS COUNTRY et MON PECHE/MY SIN (retiré de la vente en 1988). Notons que NIV NAL, IRISE, KARA DJENOUN, LE SILLON et APRES SPORT seront retirés des ventes dès 1926.




Mon Péché/My Sin


En 1925, Jeanne Lanvin créera « Lanvin Parfums » au 4, rond point des Champs Elysées avec ouvertures à Cannes et au Touquet. Elle engagera un jeune nez André Fraysse. Son laboratoire sera installé à Nanterre.

Madame Lanvin eut l’idée du parfum ARPEGE en 1927 pour les 30 ans de sa fille chérie. Paul Vacha et André Fraysse en seront les créateurs.




Arpège en 1932


Le nom du parfum tiendra à une réflexion que Marguerite (grande passionnée de musique et de chant) prononcera en testant le parfum : « On dirait un arpège ». Albert Armand Rateau dessinera le flacon, la célèbre boule noire ornée d’un dessin attribué à l’artiste Paul Iribe immortalisant l’amour d’une mère pour sa fille. Le bouchon à godrons sera doré à l’or fin. Ce parfum fut un immense succès.




Dessin de Paul Iribe


Jeanne Lanvin contactera de grands spécialistes pour fabriquer des flacons d'exception. Baccarat éditera les flacons en cristal, la Manufacture de Sèvres, les boules de couleurs à tirages limitées, Christophe créera un étui de voyage pour le parfum "PRETEXTE" et Cartier créera un étui de sac pour "ARPEGE".




"Arpège" version carré





"Arpège" version flacon transparent





"Arpège" version vaporisateur


En 1928, lancement de L’AME PERDUE/LOST SOUL et PETALES FROISSEES, en 1933, SCANDAL et L’EAU DE LANVIN avec la création également de Poudres, Rouges à lèvres etc., en 1934, création de RUMEUR.

En 1926, Jeanne Lanvin sera citée à l'ordre de Chevalier de la légion d'Honneur, et en 1938, elle recevra la rosette d'Officier de la Légion d'Honneur des mains de Sacha Guitry.

Dans le monde du spectacle, Jeanne Lanvin habilla quelques comédiennes dont Yvonne Printemps. Cette dernière sera choisie pour la campagne publicitaire du Parfum PRETEXTE lancé en 1937.




Eau Arpège


Le 6 juillet 1946, Jeanne Lanvin mourut, elle avait 79 ans. Malgré l’amour passionné mais étouffant que Jeanne avait envers sa fille et qui avait fini par les éloigner, Marguerite reprendra la Direction de la Maison jusqu’à sa mort en 1958.

En 1960, lancement de CRESCENDO, en 1964, MONSIEUR LANVIN, en 1966, VETYVER LANVIN, en 1971, VIA LANVIN, en 1979, LANVIN FOR MEN et CARDOMONE (au Moyen-Orient), en 1983, CLAIR DE JOUR, (la plupart de ces parfums furent retirés de la vente).




Via Lanvin




Clair de Jour


En 1987, création de l’eau de parfum d’ARPEGE, en 1997, LANVIN HOMME.

En l’an 2000, Pascal Mourgue créera OXYGENE (femme) et en 2001 OXYGENE (homme).

En 2002, création d’ECLAT D’ARPEGE et en 2003, LANVIN VETYVER.


C’est en 1990 que la maison LANVIN fut racheté pour le Groupe l’Oréal et par la famille Louis Vuitton qui décidera en 1993 de réorchestrer et de relancer l’eau de parfum d’ARPEGE.

Le siège social se situe toujours, comme à son origine, au 15 - 22 Faubourg Saint-Honoré à Paris.




Lanvin pour Homme




Composition de Arpège




Le Parfum - Guerlain -

Pierre-François-Pascal
Guerlain


En 1828, Pierre-François-Pascal Guerlain ouvre sa première boutique rue de Rivoli à Paris, il crée des parfums différents pour chaque client. En 1840, il s'installe dans des locaux sur la rue de la Paix, un lieu très à la mode et compose des fragrances sur mesure pour de nombreuses personnalités. Assisté de ses deux fils, Aimé et Gabriel, il acquiert une grande réputation et devient le fournisseur officiel de la reine de Belgique.



Eau Impériale

En 1853, l’EAU DE COLOGNE IMPERIALE, dédiée à l'épouse de Napoléon III, lui vaut le brevet de Fournisseur Royal. Son flacon est orné des impériales abeilles garnies d’or, celui-ci est toujours fabriqué de nos jours.

Ci-dessous, l’arbre généalogique de la famille Guerlain



A la mort de Pierre-François-Pascal Guerlain, les fonctions de gestionnaire et de créateur furent réparties entre ses deux fils Gabriel et Aimé. Aimé prit en main la création de nouveaux parfums. En 1884, FLEUR D’ITALIE, en 1885, SKINE et en 1887, ROCOCO. En 1889, la création de JICKY transportera la parfumerie Guerlain dans une ère nouvelle de modernité. Gabriel dessina le flacon en hommage à son père avec un bouchon représentant un bouchon de champagne. Après JICKY, Aimé créa EXCELLENCE en 1890, BELLE-FRANCE en 1892 et CIPRICIME, EAU DE COLOGNE DU COQ en 1894.



Eau de Cologne du coq

En 1895, Jacques Guerlain (fils de Gabriel) crée JARDIN DE MON CURE. En 1900, c’est VOILA POURQUOI J’AIMAIS ROSINE et en 1904, CHAMPS ELYSEES et son flacon en cristal de Baccarat en forme de tortue. APRES L’ONDEE, que l’on trouve toujours chez Guerlain, est lancé en 1906.



Après l'Ondée

En 1912, Jacques Guerlain prend la succession d’Aimé et invente l’HEURE BLEUE. Ce parfum évoque le moment de la journée favori de Jacques, quand, dit-il, " le soleil s’est couché, la nuit pourtant n’est pas tombée. C’est l’heure suspendue. L’heure où l’homme se trouve enfin en harmonie avec le monde de la lumière". Le flacon est imaginé par Raymond Guerlain.MITSOUKO (« mystère » en japonais) verra le jour en 1919.



Mitsouko

En 1925, au moment de l'exposition des arts décoratifs, SHALIMAR remportera un immense succès. La création de ce parfum tient d'un très grand hasard. On raconte que Jacques Guerlain, aurait versé quelques gouttes de vanille de synthèse dans le flacon JICKY "juste pour voir" et il créa SHALIMAR. Shalimar du nom du superbe jardin de Srinagar que le Shah Jahan créa en hommage à sa défunte épouse.



Shalimar

En 1929, création de LIU, le flacon en cristal noir sera inspiré d'une boîte à thé chinoise.

En 1933, Jacques Guerlain conçoit un nouveau parfum : VOL DE NUIT, en hommage à Antoine de Saint–Exupéry et à la compagnie Air France.




Vol de Nuit

Victimes de bombardements pendant la Seconde Guerre Mondiale, les usines Guerlain restèrent silencieuses dans les années qui suivirent. A la libération, les soldats américains firent la queue devant la boutique des Champs-Elysées pour offrir à leur fiancée un peu de l'air de Paris.

En 1955, Jacques Guerlain créa son dernier parfum ODE avec l'assistance de son petit-fils, Jean-Paul (18 ans), héritier du " nez ".



Jean Paul Guerlain et son grand
père Jacques




Chant d'Arômes

Jean-Paul Guerlain crée les parfums de la maison depuis l'année 1956. En 1959, il compose VETIVER et en 1962, CHANT D’AROMES.
Jean-Paul Guerlain est un passionné d'équitation qui possède même des chevaux. En 1965, c'est pour rendre hommage aux cavaliers en habit rouge qu'il créa HABIT ROUGE, sa deuxième fragrance masculine.




Nahema

En 1969, Raymond Guerlain composa CHAMADE, sa dernière création avant de mourir l'année suivante. Lancement de L’EAU DE GUERLAIN en 1974, Jean-Paul Guerlain crée PARURE en 1975 en hommage à sa mère, FIRST en 1976, SILENCES en 1978. Pour la création de NAHEMA en 1979, Jean-Paul Guerlain s'inspira de Catherine Deneuve. JARDINS DE BAGATELLE en 1983, DERBY en 1985, c'est en hommage à Dacia de Pauw, sa muse pendant vingt ans, qu'il crée en 1989 SAMSARA (Samsara, en sanscrit, signifie "la roue de la vie"), le flacon rouge, couleur du sacré en Orient créé par le sculpteur Robert Granaï, reprend la silhouette d'une danseuse khmère du musée Guimet et le bouchon se veut symbole de méditation. En 1996, lancement d' UN AIR DE SAMSARA et CHAMPS ELYSEES.



Parure



Chamade

Robert Granai a dessiné tous les flacons Guerlain depuis 1959 notamment celui de CHAMPS ELYSEES. PETIT GUERLAIN à base de mandarine, jasmin, bergamote, menthe et camomille naîtra en 1994. En 1997, Guerlain lance une nouvelle version de VEGA (sorti pour la première fois en 1936) dans un flacon fabriqué en série limitée par Baccarat. En 1998, Un parfum en édition limitée, GUERLINADE, commémore le bicentenaire de la naissance de la maison.



Guerlinade

Guerlain est la seule maison qui utilise 80 % de matières premières naturelles. Jean-Paul Guerlain parcourt le monde à la recherche des plus belles matières premières pour la composition de ses parfums.


Guerlain aime les parfums marquant un événement : en 1999, le parfumeur crée des lignes éphémères destinées à ne durer qu'une saison telles l'eau de toilette au muguet pour le 1er mai, TERRACOTA pour l'été, BELLE EPOQUE pour le 150e anniversaire de Harrod's à Londres et CHERRY BLOSSON pour la fête nationale des cerisiers au Japon ; en 2000, PHILTRE D'AMOUR pour la Saint-Valentin, et, pour attirer une clientèle plus jeune, Guerlain inaugure en 1999 une grande première dans l'histoire de la parfumerie, cinq eaux parfumées AQUA ALLEGORIA, imaginés par Jean-Paul Guerlain. En 2000, la gamme est étendue avec un nouvel arôme baptisé FLORIA NEROLIA.

Cette même année, Guerlain lancera TOO MUCH une réinterprétation de Champs-Elysées et METEORITE, une fragrance inspirée de la ligne de maquillage du même nom.

Aujourd’hui, si la maison est contrôlée par LVMH, elle s’efforce de rester fidèle à ses racines et à son histoire.

En septembre 2003, lancement du parfum féminin L'INSTANT DE GUERLAIN, créé par Maurice Roucel et l'année suivante, la version homme, élaborée par Béatrice Piquet et Sylvaine Delacourte, sortira.


Le saviez vous :
Depuis la première boutique, rue de Rivoli, en 1928, la maison Guerlain a produit plus de 300 parfums.

A ses tout débuts, Monsieur Guerlain s'est vu bouder ses premiers parfums par les distributeurs parisiens ? Ceux-ci lui signifièrent que ses parfums ne valaient rien. De dépit, Monsieur Guerlain s'était juré de n'être distribué que par lui-même dans la Capitale. La famille Guerlain a suivi ce principe qui a été appliqué jusqu'en 1999. (merci à Marie-Laure de m'avoir communiqué cette anecdote)

Pour expliquer les règles de son métier, Jean-Paul Guerlain, qui vient de tirer sa révérence, a consacré un ouvrage à ses voyages "Les Routes de mes parfums" aux Editions du Cherche Midi.

La devise du fondateur de la maison Guerlain était : "la gloire est éphémère, seule la renommée dure"


**************************



Composition de Shalimar


La suite dans 1 instant

Ninnenne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 21961
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Les Parfums: Dior... -..........   Dim 3 Aoû - 13:21

Suite des parfums

Le Parfum - Chanel-
Coco Chanel


Gabrielle Chanel vit le jour à Saumur (Maine et Loire) le 19 Août 1883. Au décès de sa mère (elle avait alors 12 ans), elle fut abandonnée par son père. Elle passera sa jeunesse dans un orphelinat en Corrèze. A l’âge de 20 ans, elle entre en qualité de vendeuse dans un magasin de confection pour dames à Moulins (Allier). A cette époque, elle se sent attirée par la scène et fait ses débuts dans la chanson dans un café-concert de la ville en interprétant « Qui qu’a vu Coco ? » qui contait l’histoire d’un chien perdu.

On prétend souvent que c’est à cette chanson qu’elle doit son surnom : mais c’est, aussi, le nom que lui donnait son père lorsqu’elle était toute petite. (« Coco Chanel, un parfum de mystère » par Isabelle Fiemeyer).

En 1908, elle rencontre Arthur Capel dit « Boy » qui fût le grand amour de sa vie. Elle monte alors à Paris et le rejoint dans son appartement de l’avenue Gabriel. En 1909, elle installe son premier atelier de modiste dans une garçonnière du Boulevard Malesherbes. L’année suivante, grâce à Boy, elle s’installe dans des locaux beaucoup plus grands au 21 de la rue Cambon, dans le 1er arrondissement. A l'entrée, sur une petite plaque, on peut lire : "Chanel Modes". A l’été 1913 alors qu’ils séjournent à Deauville, Boy loue une boutique entre le casino et l’hôtel Normandy, Comme à Paris Coco est modiste (*) mais l’enseigne a changé avec son nom complet : GABRIELLE CHANEL. La boutique ne désemplit pas.

(*)A cette époque, le terme de modiste désignait une créatrice de chapeaux pour dames.

C’est au début de l’été suivant pendant les derniers mois de paix qu’elle se lance dans la couture et s’attire rapidement une clientèle fortunée. Son ascension se poursuit malgré la guerre et, à la faveur d’un séjour à Biarritz, elle ouvre sa première vraie maison de couture. Suivant sa seule inspiration, elle raccourcit les jupes, supprime la taille en un mot libère le corps de la femme en modernisant l’habillement féminin. Elle lancera la mode des cheveux courts, popularisera le jersey et occupera jusqu’à 300 salariés avant de revenir à Paris s’installer au 31 rue Cambon.

En 1921, elle lance sa marque de parfum. C’est à Ernest Beaux qu’elle confie la création de son premier parfum "CHANEL N°5". Créateur de parfum à la cour des tsars de Russie, Ernest Beaux présenta à Coco Chanel deux séries d'échantillons numérotés de 1 à 5 et de 20 à 24. Elle choisit l'échantillon n° 5. A la question "quel nom allez-vous lui donner ?", elle répondit : "je lance ma collection le 5 mai, cinquième mois de l'année, laissons lui le numéro qu'il porte et ce numéro 5 lui portera chance".

[size=16][/size]

Ernest Beaux

Coco Chanel affirmait que ce qui était à l'intérieur était beaucoup plus important que le flacon lui-même. Elle choisira donc un flacon tout simple en verre épuré et l'estampillera d'une étiquette noire et blanche. L'avant-gardisme artistique est tel, que l'objet sera exposé à New York en 1959 au musée d'Art moderne et inspirera Andy Warhol dans une sérigraphie pop art.

En 1954, lors d'une interview, un journaliste demanda à Marilyn Monroe ce qu'elle portait pour dormir, l'actrice répondit naïvement : « quelques gouttes de N° 5 ». Sans le vouloir, la déclaration de Marilyn fit un superbe slogan publicitaire. Quelle chance pour Chanel que Marilyn ait fait cet aveu car, depuis, le N°5 demeure le produit vedette de la maison.

[size=16][/size]

En 2004, Chanel déroule le tapis rouge et consacre au N° 5 un film publicitaire de 2 minutes (le plus long de l'histoire de la pub !) réalisé par Baz Luhrmann (à qui l'on doit "Moulin Rouge") et interprété par Nicole Kidman.

[size=16][/size]

Chanel N°5

Ci-dessous, l’évolution du flacon Chanel N° 5 depuis sa sortie en 1921 à nos jours :

[size=16][/size]

évolution du flacon CHANEL N°5 depuis 1921

Coco Chanel confia la fabrication et la distribution de ses parfums à Pierre Wertheimer, un grand homme d'affaires alors propriétaire de la Société Bourjois.


Entre 1920 et 1930, Coco Chanel lança plusieurs nouveaux parfums dont CHANEL n° 22 en 1922, CUIR DE RUSSIE en 1924, GARDENIA, en 1925, BOIS DES ILES en 1926 (compositions d'Ernest Beaux reconstituées en 1983 par Jacques Polge).

[size=16][/size]

Cuir de Russie

En raison de la seconde guerre mondiale et de la fermeture de sa maison de couture, il n’y eut plus aucune création pendant de nombreuses années.

CHANEL N° 19 doit son nom à la date de naissance de Coco Chanel, cette fragrance fut composée par le successeur d’Ernest Beaux, Henri Robert. CHANEL N° 19 fut lancé le 19 août 1970, le jour du 87ème anniversaire de Coco Chanel, puis, en 1981, lancement d'ANTAEUS.

[size=16][/size]

Coco Chanel dans sa suite à l'hôtel Ritz

Dès 1934, Coco Chanel avait décidé de s’installer à l’Hôtel Ritz, place Vendôme. Ce palace deviendra son lieu de résidence habituel pendant plus de trente ans ! Elle y décédera le 11 janvier 1971 après une promenade au Champ de courses de Longchamp. Après des obsèques célébrées à l’église de La Madeleine, son corps sera transféré à Lausanne (Suisse) où, selon ses dernières volontés, Gabrielle Chanel a été enterrée.

En 1974, Henri Robert donna naissance à Cristalle.


En 1984, Karl Lagerfeld, ancien de chez Balmain et de chez Patou, se voit confier Chanel-Mode. En août 1986, il reçoit le Dé d'or de la meilleure collection de Haute Couture. Au fil des années et collection après collection, il sait " adapter " et se comporter comme un fidèle disciple de Coco Chanel.

[size=16][/size]

Karl Lagerfeld

Le nouveau "nez", Jacques Polge, ancien créateur d'arômes chez Givaudan Roure, reprendra Chanel - Parfums. Il composera COCO, en hommage à Mademoiselle Chanel, le flacon classique du n° 5 créé par Coco Chanel en 1921 sera délibérément repris.

[size=16][/size]

Jacques Polge

[size=16][/size]

Coco

EGOISTE fut lancé en 1990, fragrance masculine dominé par le santal de Mysore. En 1993, EGOISTE PLATINIUM et en 1996, lancement d'un nouveau parfum féminin : ALLURE !

Le parfum COCO MADEMOISELLE sortira, lui, en 2002.

La famille Wertheimer détient toujours la majorité dans la société Chanel. En France, le groupe Chanel emploie plus de 3 000 personnes, les laboratoires Bourjois inclus.

Pendant de nombreuses années, Chanel utilisera des visages célèbres pour les campagnes publicitaires de CHANEL N° 5, dont Ali MacGraw, Catherine Deneuve (aux Etats Unis), puis, Carole Bouquet et dernièrement Nicole Kidman.

[size=16][/size]

Catherine Deneuve

[size=16][/size]

Carole Bouquet

En 2002, création d'une nouvelle fragrance "CHANCE" distribuée aux Etats Unis et au Canada. CHANCE fait son apparition dans les pays européens et asiatiques au printemps 2003.

Le saviez vous :

Le N°5 de Chanel ne réunit pas moins de quatre-vingts ingrédients au coeur de sa bouteille facettée, dont le conditionnement, aujourd'hui, s'effectue encore à la main !

*****************************


[size=16][/size]

Composition de "Chanel N°5




[size=24]Le Parfum - Le tournant du siècle

A la fin du XIXème siècle, le parfum composé de simple fleurs ; la rose, la violette, le lilas et le lys étaient très demandés.

Des bouquets de parfums floraux ont été présentés vers la fin de la première décénie comme des compositions. Des parfums postérieurs et abstraits qui n'avaient aucune relation florale ont été présentés. Cet avancement a révolutionné l'industrie. Aujourd'hui, les parfums deviennent plus complexes, avant la découverte des produits chimiques d'arôme.

En raison de son jasmin, de ses roses et commerces allant grandissant, Grace en Provence s'est établie comme le plus grand centre de production pour les matières premières. Les statuts des fabricants de parfums de Grace ont été passés en 1724. Paris est devenu la plaque tournante commerciale de Grace et le centre du monde du parfum. Les maisons de la parfumerie, telles que Houbigant (qui produit quelques fleurs, et qui est toujours aujourd'hui très populaire), Lubin, Roger et Gallet, et Guerlain, se sont implantées à Paris.

[size=16][/size]



Très tôt, la mise en bouteille est devenue plus importante. Le fabricant François Coty a formé une association avec René Lalique. Des bouteilles de Lalique pour Guerlain, d'Orsay, Lubin, Molinard Roger & Gallet ont alors été produites. Le baccara a été introduit dans la conception des flacons et a servi dans l'élaboration de Mitsouko (Guerlain), Shalimar (Guerlain) et bien d'autres encore. Les souffleurs de verre de Brosse ont créé la fameuse bouteille Arpège de Jeanne Lanvin, et le célèbre Chanel N°5.

1921 - Le couturier Grabrielle Chanel lance sa propre marque de parfums, créée par Ernest Beaux ; elle l'appelle Chanel N°5 parce que c'était le cinquième des beaux de parfum présentés d'Ernest. Les beaux d'Ernest étaient les premiers à employer des aldéhydes en parfumerie. En fait, Chanel N°5 était le premier parfum complètement synthétique du marché grand-public.

Les années 30 ont vu l'arrivée de la famille cuir des parfums, et les familles florales sont également devenues tout a fait populaires avec l'apparition des Fleurs de Rocaille (1933), de Je Reviens (1932), de Caron's et Joy de Jean Patou (1935). La parfumerie française a atteint son apogée dans les années 50, avec des créateurs tels que Dior, Jacques Fath, Nina Ricci, Pierre Balmain qui ont commencé à créer leurs propres parfums.

Les parfums d'aujourd'hui sont distribués par des parfumeurs qualifiés, dans les traditions esthétiques de la Renaissance. Ces artisans qui ont passé des années à apprendre entretiennent des notes ambres et des ententes florales blanches. Pour l'année 2000, les parfumeurs parlent par habitude des agonistes de musc-récepteur, et des affinités obligatoires moléculaires des protéines de floral-récepteur.


L'histoire de Cologne

Il peut sembler étonnant que le mot Cologne (nom français) ait été donné à la ville allemande, puisque les origines de l'eau de Cologne trouvent leurs racines en Italie. Tout a commencé par Gian Paolo Feminism un coiffeur de Val Vigezzom qui quitta sa patrie Italienne pour trouver fortune en Allemagne. Il créa alors une eau de parfum qu'il appela Aqua Admirabilis. Cette eau a été élaborée à partir de spiritueux de raisin, d'huile de neroli, de bergamotte, de lavande et de romarin. Quand il fut libéré en 1709, les clients se précipitèrent avec une telle ardeur sur ses étagères de Cologne que Gian Paolo recruta son neveu, Giovanni Maria Farina, pour qu'il lui vienne en aide. En 1732, le neveu Giovanni assura les affaires et lança un produit consommable pour une variété de maux et douleurs, allant des maux d'estomac aux saignements.




La connaissance de cette "admirable eau" s'est répandue durant la guerre des 7 ans, une guerre s'étant déroulée au milieu du XVIIème siècle, où la Prusse, la grande Bretagne combattaient contre une alliance composée de la France, l'Autriche et la Russie. La Prusse et la Grande Bretagne gagnèrent la bataille, mais Farina gagna quelques nouveaux clients français, autrichiens et russes. Ces soldats ramenèrent dans leur pays des bouteilles et voila : un marché instantané global était né. Les français furent ceux qui l'appelèrent "eau de Cologne", et cela était devenu une préférence d'une des maîtresses de Louis XV (il en avait beaucoup !), la Comtesse du Barry.

Le XVIIIème siècle a vu une avancée révolutionnaire en parfumerie, avec l'invention de l'eau de Cologne. Ce mélange régénérateur à base de romarin, de neroli, de bergamote et de citron a été employé de différentes manières, dilué dans l'eau de bain, mélangé avec du vin, mangé sur un morceau de sucre, comme collutoire etc... La variété de récipients de parfums du XVIII ème siècle était aussi grande que celle des parfums et de leurs utilisations. Des éponges imbibées dans du vinaigre de toilette parfumé ont été placées dans des vinaigrettes dorées en métal. Les parfums liquides ont été placés dans des bouteilles en forme de poire, dans un très beau modèle Louis XIV. Le verre est devenu de plus en plus populaire, en particulier en France, avec l'ouverture de l'usine de baccara en 1765.







Le Parfum - Le parfum en Europe -

Le parfum a eu un très grand succès pendant le XVIIème siècle. Les gants parfumés sont devenus très populaires en France en 1656, un guide du gant et des fabricants de parfums a été édité. Le parfum a hérité de ses lettres de noblesse quand Louis XV est venu au trône au XVIII ème siècle.

La cour portait le nom de "cour parfumée". Madame de Pompadour a commandé d'énormes quantités de parfums et le Roi Louis a exigé que l'on vaporise un parfum différent par journée dans son appartement. La cour de Louis XV a utilisé quotidiennement des parfums, pour les besoins du corps d'une part, et d'autre part pour l'habillement, les ventilateurs et les meubles.

Le parfum a remplacé le savon et l'eau. Dès lors, le parfum a pris un essort considérable en France.

A l'époque de Napoléon, des fortunes ont été dépensées pour le parfum. Deux litres de Cologne violette lui étaient fournis chaque semaine ; on dit parallèlement qu'il utilisait 60 bouteilles de double extrait de jasmin chaque mois.



Joséphine avait une attirance encore plus forte pour les parfums. Elle utilisait le musc, et elle en employait tellement, que 60 ans après sa mort, le parfum s'attardait toujours sur son boudoir.




Le parfum a atteint ses lettres de noblesse en Angleterre pendant les règnes d'Henry VIII et de la Reine Elizabeth I. Tous les endroits publics étaient parfumés pendant le regne de la Reine Elizabeth, étant donné qu'elle ne supportait pas les mauvaises odeurs. Les femmes de l'époque avaient une grande fierté à créer de délicieux parfums, et elles ont montré leurs compétences dans le mélange de parfums.


Comme pour l'industrie et les arts, le parfum devait subir un profond changement au XIXème siècle. Le goût pour le changement et le développement de la chimie moderne ont créé les bases de la parfumerie que nous connaissons aujourd'hui. L'alchimie aidant la chimie, de nouveaux parfums on été élaborés. La Révolution Française n'a pas diminué l'engouement pour le parfum. Il y avait même un parfum appelé "parfum de la guillotine". Sous le gouvernement pro-révolutionnaire, le peuple a osé exprimer un penchant pour les marchandises de luxe, y compris le parfum. Une profusion de variétés enfermées dans des boites contenant du parfum est apparue au XIXème siècle.



A l'aube de l'Amérique, les premiers parfums étaient des Colognes et de l'eau parfumée. L'eau de la Floride, un mélange d'eau de Cologne avec un brin d'huile de clous de girofle,  était populaire.


[/size]
Le Parfum - Le parfum dans l'Antiquité
Le mot parfum vient de l'expression latine "par" qui signifie "à travers" et "fumus" qui signifie la "fumée". La langue française a établie ultérieurement le mot parfum.


A chaque époque, le parfum a eu son influence.

[size=16]L'histoire du parfum a souvent été entrelacée avec l'histoire des civilisations et de l'homme.
[/size]

[size=16]A l'origine, le parfum se présentait sous forme d'encens, et a été découvert en Mésopotamie il y a environ 4000 ans. Dans l'antiquité, on brûlait des genres de résines divers lors des cérémonies religieuses. Les bois et les résines étaient parfumées en eau et en huiles ; la substance obtenu était alors frottée sur le corps. Les morts étaient également embaumés avec ces parfums.[/size]

[size=16][/size]


[size=16]L'egypte antique n'a pas échappé à cet engouement pour le parfum. Les hiéroglyphes apposées sur les tombeaux nous ont révéle que le parfum a joué un rôle important dans la vie des égyptiens. L'encens est apparu en Egypte 3000 ans avant JC, et avec la Reine Hatshepsut, il a gagné en popularité : elle a mené des expéditions à la recherche de l'encens, d'autres odeurs, et dont l'historique a été gravé sur un temple édifié à son honneur. Ce temple contenait un jardin botanique, et notamment des arbres d'encens récupérés de ces expéditions.[/size]


[size=16]Des parfums ont été retrouvés dans les tombeaux des pharaons égyptiens. Il est probable que des composés aromatiques aient été utilisés dans des rituels mystiques et dans des cérémonies religieuses. Jusqu'au commencement de l'age d'or de l'Egypte, les parfums ont seulement été utilisés pour les Dieux et les Pharaons. Outre cet engouement pour cette substance, le parfum est mentionné plusieurs fois dans la Bible. Dans le nouveau testament, les trois Rois Mages on apporté à Jésus des cadeaux d'or, de l'encens et de la myrrhe.[/size]



[size=16][/size]


[size=16]L'encens n'a cessé d'être mis en référence dans la Bible. L'encens brûlant était le privilège des prêtres dans les civilisations lointaines. Aujourd'hui encore, cette coûtume est toujours d'actualité dans les églises épiscopales catholiques.[/size]


[size=16][/size]


L'encens, les composés aromatiques, et les huiles parfumées ont peu à peu été mis à la disposition de tous les égyptiens, pendant que les prètres abandonnaient au fil du temps leurs droits exclusifs. Les citoyens on été priés de se parfumer au moins une fois par semaine. Les egyptiens ont pris des bains raffinés, et sont devenus les précurseurs de luxueux établissements ou se baignaient les grecs et les romains. Ils imbibaient leur peau avec des huiles, ce qui leur donnait du plaisir et les aidait à protéger leur corps contre les effets puissants du soleil. Les égyptiens ont créé une multitude de substances parfumées qu'ils plaçaient dans des cônes, pouvant ainsi recouvrrir leurs cheveux et leur corps. Les bains étaient devenus un plaisir, un devoir social et il n'était pas rare de voir les égyptiens se baigner trois fois par jour.

[size=16][/size]

Les égyptiens ont porté du parfum de leur naissance jusqu'après leur mort. Ils mettaient des parfums dans leur tombeau pour maintenir leur peau soyeuse. Les égyptiens croyaient que l'âme montait au ciel, les familles des défunts assurant que le parfum avait accompagné l'esprit. Divers éléments et poteries remplis de composés aromatiques ont été placés dans des tombeaux. Certaines huiles utilisées étaient si efficaces, que 3300 ans après la mort de Toutankhamon, une trace de parfum dans une poterie a été détectée quand le tombeau a été ouvert. Des parfums et de la myrrhe en poudre ont été employés dans le processusd'embaumement, ce qui à pris entre 40 et 70 jours.

[size=16][/size]

La consommation des composés aromatiques a été probablement la plus intense pendant cette période somptueuse. Les magasins de parfums étaient des lieux très populaires, et les bains quotidiens, une activité importante pour le citoyen grec. Certains parfums étaient réservés à des parties particulières du corps. On peut attribuer aux grecs l'art d'avoir fait le premier parfum liquide, même s'il était très différent du parfum que nous connaissons aujourd'hui. Les parfums de l'époque étaient des poudres parfumées mélangées à des huiles lourdes, exemptes d'alcool. Le liquide était stoké dans des bouteilles ovales faites d'albâtre et d'or : les alabastrums.

[size=16][/size]

[size=16][/size]

Les égyptiens avaient beaucoup de fierté pour les récipients contenant leurs parfums. Ces bouteilles de parfums étaient très esthétiques et conçues à partir de matériaux tels que l'albâtre, le verre, le bois d'ébène et la procelaine. D'autres bouteilles ont été fabriquées avec de l'or et de la pierre. Quand le verre est apparu dans la civilisation égyptienne, autour de 1558 avant JC, il a été considéré comme étant plus précieux que les bijoux. 
Des conditions climatiques favorables ont permis à l'Egypte d'importer beaucoup d'épices et de composés aromatiques d'Inde, telles que le gingembre, le poivre et autres bois. L'Egypte se tient toujours aux avant postes concernant la production d'huile essentielle de parfum, en consommant une part significative de jasmin dans le monde. Les grecs et les romains se sont renseignés sur les parfums des égyptiens. Le commerce entre la Crète et l'Egypte s'est fortement développé. Comme pour les égyptiens, la fleur la mieux considérée des crétois était le lys. La rose était également très populaire. Les grecs ont mis un certain temps pour assimiler les techniques des crétois. En utilisant une variété de matières premières faites d'huiles végétales, telles que l'huile d'olive et l'huile d'amandes, ils ont ajouté des huiles essentielles faites à partir du lys, de roses, d'anis et de racines. En dépit d'une interdiction d'utiliser les parfums (6ème siècle), les hommes et les femmes les ont largement utilisé, avant et après les bains, sur toutes les parties du corps.


[size=16][/size]


Les bains publics romains étaient grandioses et les bains de l'empereur Caracalla étaient les plus célèbres. Une pièce, appelée "unctuarium", était composée d'étagères sur lesquelles étaient apposées des pots, des fioles d'huiles parfumées, et des essences dans des bouteilles de taille variable. Les romains avaient pour coûtume d'apllique du parfum trois fois par jour. Les animaux domestiques et les chevaux étaient également parfumés. Les oiseaux s'envolaient pour répandre le parfum de leurs ailes ; les rideaux, les chandeliers, les tables et les coussins étaient également parfumés. Les domestiques également, ont porté le musk, la marjolène, le spikenard et d'autres composés aromatiques.


[size=16][/size]

scène de bains romaine


Avec ALexandre le Grand, et après l'invasion de l'Egypte au 3ème siècle avant JC, l'utilisation des parfums et de l'encens sont devenus bien davantage répandus en Grèce. Le theophrastus grec d'Athènes a élaboré des thèses sur les parfums, les huiles essentielles et leurs origines végétales, étudiant même l'effet des parfums sur les modes de processus et de pensée. Il a également recherché comment les parfums étaient perçus, et à soulevé le raccordement entre la perception des odeurs et du goût. Cleopatre a probablement été le dirigeant le plus célèbre de l'Egypte. Elle était passionnée par les parfums et les utilisait très fréquemment. Après la mort de Jules César, elle a quitté Rome pour devenir la reine d'Egypte. Elle a rencontré Antoine, un politicien romain, sur un bateau muni de voiles parfumées. Antoine est tombé sous le charme de Cléopatre, amoureux, Il s'est par la suite donné la mort car une fausse rumeur avait fait état du dèces de Cléopatre. Dès qu'elle sut qu'Antoine était décédé, Cléopatre mit également fin à ses jours.

[size=16][/size]

Antoine et Cléopatre

Nefertiti, une beauté égyptienne, était entourée de parfums et vivait avec les parfums : récipients de myrrhe, flacons d'huiles douces...

[size=16][/size]

Nefertiti

[size=16]Les cèdres du Liban ont été célèbres tout au long des âges. Le cèdre a été employé par le Roi Salomon dans la construction du temple ; de l'huile de cèdre a été employée pour enduire des manuscrits de papyrus pour les protéger des insectes sous le règne de l'Empereur romain Augustus ; aujourd'hui, le cèdre est pulvérisé pour tenir les mites à l'écart.[/size]




[size=16]Les phéniciens de la Syrie, vendeurs de l'antiquité, mettaient à la disposition des européens fortunés des gommes aromatiques apportées de Chine. Posséder des herbes parfumées était un symbole de richesse et de respect.
[/size]


Le monde arabe a élaboré la liason entre l'industrie ancienne et récente du parfum. Le processus consistant à extraire l'huile des fleurs au moyen de la distillation (le procédé le plus répandu aujourd'hui), a été développé par Avicenna, un docteur arabe également chimiste. Jusqu'à sa découverte, les parfums liquides étaient des mélanges d'huiles et d'herbes écrasées, ou des mélanges de pétales. L'eau de rose étant plus raffinée, elle est devenu très rapidement populaire.


Sous le règne de Catherine de Medicis, le parfum a connu un essort important en France. Catherine à fait venir René le Florentin d'Italie. Soucieuse de sauvegarder les formules des parfums, elle a fait créer un passage secret, reliant le laboratoire à ses appartements.
 
 bon week-end   bonne après midi 1   Ninnenne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Parfums: Dior... -..........
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Parfums: Dior... -..........
» Parfums "Comptoir Sud pacifique" prix kc
» Gene et ses amies a la mode Dior 1957
» Vos parfums préférés! ♥
» Miss Dior

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: