AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Janvier 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Lara Eden
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Arbres et arbustes - l'alisier - et autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur


Messages : 19790
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Arbres et arbustes - l'alisier - et autres   Ven 8 Aoû - 13:49

L'Alisier fait partie des sorbiers à feuilles entières. Ses feuilles également vertes, alternes et décidues sont d'abord plutôt feutrées, puis dénudées à l'exception des vaisseaux. Le limbe de ses feuilles rappelle un peu, par sa forme, les feuilles d'érable - ses contours sont largement ovoïdes, avec 4 à 13 paires de lobes profondément triangulaires, crénelées à angle aigu, pelucheuses lorsqu'elles sont jeunes et glabres par la suite. Ses petites fleurs forment des inflorescences droites à longs pétioles, groupées en corymbes.
 
Il fleurit en mai, soit en même temps que l'arrivée des feuilles, soit très peu de temps après. Ses fruits ovoïdes, longs de 1,5 cm, sont d'abord jaune-rouge puis,à la maturité, bruns et acidulés.
L'Alisier est une essence ligneuse européenne qui aime la chaleur, elle est absente dans les zones nordiques et dans les Alpes. Ailleurs, son aire de propagation va jusqu’en Asie Mineure et en Afrique du Nord. Il croît dans les forêts feuillues, dans les différents peuplements des steppes, surtout sur les sols calcaires.
 
En Europe centrale, on trouve aussi dans les endroits où se mêlent les Alisiers blancs (S, aria) et les Alisiers des bois un hybride de ces deux espèces, S, x latifolia, l'Alisier de Fontainebleau, qui présente des caractéristiques intermédiaires.
L'Alisier des bois est cultivé depuis 175 0, mais il semble qu'il fasse partie de la culture depuis bien plus longtemps, non pour ses fruits, mais surtout pour son caractère d'ensemble et peut-être aussi, pour le caractère ornemental et la teinte jaune de ses feuilles en automne. C'est un arbre à cime qui commence très bas, haut de 20 à 25m. Il est convenable pour les parcs des zones relativement chaudes.

[size=24]Arbres et arbustes - Le robinier ou faux acacia
[/size]

Robinier ou Faux Acacia, Robinia pseudoacacia

 

arbre de la famille des Fabacées - sous-famille des Papilionacèes
(Baguenaudier, Cytise, Robinier, Sophora du Japon, Virgilier)

 

Étymologie : "Robinier" vient de son "inventeur", Jean Robin, botaniste de Henri IV qui le plante à Paris, place Dauphine, en 1600, et le transplante au jardin des Plantes en 1632. Les plus vieux de Paris sont toujours au jardin des Plantes et au square Saint-Julien le Pauvre.


Origine : États-Unis (Virginie).


Habitat : il s'accommode de sols pauvres qu'il enrichit en azote. C'est un arbre assez courant qui s'incruste en ville.


Rusticité : zone 6 (il supporte le froid jusqu'à -23°).

 
Durée de vie : 300 ans

 

Taille : 25 m.


Port (arbre isolé) : cime globulaire.


Tronc : droit et souvent fourchu, avec des branches lisses et des rameaux anguleux et pelucheux, d'un brun rougeâtre.


Écorce gris à gris foncé-brun, rugueuse qui se crevasse en diagonales sinueuses. Piquants sur les rameaux. Bois dur, orange.

 

Feuillage caduc. Feuilles alternes, grandes (25 cm) composées de 9 à 21 folioles ovales, molles, vert glauque au dessous. Les folioles sont éventuellement alternes de part et d'autre du rachis. On peut confondre le Sophora avec le Robinier, mais leurs troncs se différentient nettement. Les folioles du Robinier sont rondes à l'extrémité, celles du Sophora sont pointues. De plus, les feuilles du Robinier présentent des stipules à la base du pétiole, qui se transforment en épines. Les feuilles peuvent tomber encore vertes, à l'automne, comme chez les autres arbres fixateurs d'azote (ex : Aulne).


Fleurs blanches en longues grappes pendantes très odorantes, en mai-juin. Le calice est en forme de cloche, vert et pelucheux.


Fruits : gousses de 8-12 cm, en groupe de deux à quatre, en été.


Tradition : L'Acacia est un des symboles des francs-maçons.


Utilisations : le Robinier émet des stolons grâce auxquels la plante se propage, aussi l'utilise-t-on souvent pour fixer les terrains menacés d'affaissement (digues, terre-pleins) et pour reboiser les sols stériles. Il colonise naturellement remblais, talus et terrains vagues. De son bois robuste et durable, on fait des piquets de vigne. Trituré, le bois produit de la teinture jaune.


Les grappes de fleurs blanches sont mellifères d'où le miel d'acacia. Riches en nectar, les fleurs de robinier peuvent être consommées en beignets ou en sirop.

 

Variétés : il existe une variété à fleurs roses obtenue par hybridation par Decaisne, vers 1870, une autre à fleurs jaunes, une autre à rameaux tortueux (tortuosa).

 
[size]
Arbres et arbustes - Le cèdre du Liban (Cedrus libani )

[/size]

Origine : le Cèdre du Liban pousse en forêts, au Liban ; introduit par les Croisés. Bernard de Jussieu ramène un plant du Liban, dans son chapeau, en 1734 : ce plant atteint 20 m aujourd'hui (labyrinthe du Jardin des Plantes, à Paris).

 

Cèdre de l'Atlas, Cedrus atlantica, est originaire d'Afrique du Nord, aux aiguilles bleutées (vert glauque). Selon certains botanistes, dans un passé très lointain, cet arbre vivait également en Europe à l'état naturel. De tout le genre, c'est l'espèce la plus rustique et elle peut se reproduire spontanément à partir des graines.


Cèdre pleureur, mutation naturelle, rare, exploitée par les botanistes pour son aspect décoratif étrange. En général, il se développe sur un plan, avec deux branches opposées qui poussent à l'horizontale. Celui de l'arboretum de Chatenay-Malabry (6 km au Sud de Paris) est exceptionnel, car il s'est développé sur tous les côtés, couvrant 680 m². Il a été sélectionné en 1895.


Cèdre de Chypre, Cedrus brevifolia est originaire de Chypre. Ses aiguilles sont les plus courtes : 1-2 cm.


Cèdre de l'Himalaya, Cedrus deodora (aiguilles les plus longues de 4-6 cm ; rameaux pendants caractéristiques ; [size=16]flèche souvent inclinée ; cônes dressés de 12 cm).
[/size]


Rusticité : 
Cedrus atlantica : zone 6 (il supporte le froid jusqu'à -23°). 
Cedrus deodora et Cedrus libani : zone 7 (ils supportent le froid jusqu'à -17°). 
Durée de vie : 300 ans.
Taille maximale : 40 m dans son habitat d'origine, mais 20 m en culture.
Port (arbre isolé) : la silhouette du Cèdre du Liban est particulière


Écorce gris foncé, qui reste lisse et luisante jusque vers l'âge de 25 ans, pour se fissurer ensuite en écailles de petites dimensions.


Feuillage persistant : les aiguilles sont courtes (3 cm), piquantes, à section triangulaire, disposées en faisceaux sur de courts rameaux. On peut les confondre avec celles du Mélèze, mais le rameau qui porte les aiguilles du Mélèze est plus large et plus net.


Fruits en cônes dressés de 10 cm. Ils s'écaillent sur place en 3 ans, ne laissant que la tige centrale dégarnie. D'abord vert jaunâtre, ils deviennent pourpre violacé à maturité.

 

[th]Cèdre du Liban[/th][th]Cèdre de l'Atlas[/th]
Différences
Taille20-40 m50 m
Portle houppier s'élargit chez les sujets âgés et la cime devient plate (tabulaire) au bout d'une centaine d'années.plus érigé et élancé que chez le cèdre du Liban, surtout lorsqu'il est jeune.
Branchesétagées, en arcplus courtes que chez le cèdre du Liban et ascendantes.
Écorcegris foncé, qui se craquelle verticalement en vieillissantgris clair, qui se craquelle en vieillissant
Aiguillesvert foncévert glauque (bleuté)
Cônes10 cm de long6 cm de long, avec souvent un petit creux au centre

 

Tradition : Gilgamesh, héros mythique de la ville d'Our (Mésopotamie) s'illustre notamment dans la quête de cèdre. La Croix du Christ aurait été faite en Cèdre, pour la traverse, et en bois d'Olivier pour le pieu.


Utilisations : Les Mésopotamiens dédiaient le cèdre aux temples (superbes panneaux au Musée du Louvre et au British Museum). Les Égyptiens l'utilisaient également pour les portes des temples (expéditions commanditées par la reine égyptienne Hatshepsout, qui sont détaillées en bas-reliefs au temple de Deir El-Bahari). Dans la Bible, il est dit que le cèdre servait aux échafaudages. 
Dans l'astrologie celtique, le cèdre symbolise "la confiance".
Le Cèdre est l'emblème du Liban.       


[size=16]Le Cèdre du Liban était planté dans les parcs et arboretums en Europe, avant d'être détrôné par le Cèdre de l'Atlas (dans les années 1860, il a été employé pour reboiser les massifs du Lubéron et du Ventoux, dont le climat s'apparente à celui de l'Afrique du Nord). Depuis quelques années, le plus planté dans les jardins est le Cèdre de l'Himalaya, caractérisé par ses rameaux qui tombent en bout de branches et une 
flèche inclinée. 
[/size]


En Amérique, pousse le cèdre jaune : chez les Tsimshians, avant que les tissus européens ne soient disponibles vers 1820, les vêtements de tous les jours étaient tissés d'écorce de cèdre. Les femmes enlevaient seulement une petite partie de l'écorce de chaque arbre. Une râpe et un battoir à écorce rendaient la partie intérieure flexible (la partie extérieure était rejetée). Les vêtements en cèdre étaient chauds et imperméables, deux qualités particulièrement appréciées dans un climat humide.



 bonne après midi 1   Ninnenne


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Arbres et arbustes - l'alisier - et autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arbres et arbustes - l'alisier - et autres
» Arbres et arbustes (Le rhododendron -Le camélia -Le Bonsaï - et autres
» Mes Arbres et Arbustes et fleurs
» Arbres et arbustes - L'Abelia -arbre de Judée-chêne
» Arbres et arbustes du Panama - Trees and shrubs of Panama

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: