AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Lara Eden
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les villes étrangères - Cités impériales du Maroc - 1 -2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur


Messages : 18911
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Les villes étrangères - Cités impériales du Maroc - 1 -2   Jeu 21 Aoû - 13:13


 
 
Flâneries dans les cités impériales du Maroc (partie 1)
 


[size=18]
[/size]



MarrakechFèsMeknès et Rabat furent les capitales des dynasties marocaines successives des Idrissides, Almoravides, Almohades, Mérinides, Saadiens et Alaouites. Marrakech, surnommée Perle du Sud, fut fondée en 1062, par le sultan almoravide Youssef Ibn Tachfin, au pied des montagnes de l'Atlas.



Le fabuleux jardin botanique de Majorelle



[size=18]
[/size]



Le jardin de Majorelle,créé en 1931 par le peintre français Jacques Majorelle, est un véritable tableau vivant à Marrakech, connu pour son bleu outremer intense qui tapisse les murs de la villa, et ses plantes exotiques venues du monde entier. Laissé à l'abandon dans les années 60 et 70, il devint par la suite la propriété d'Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé qui décidèrent de le restaurer, et de transformer l'atelier en Musée d'art islamique de Marrakech. Le jardin est auourd'hui l'une des plus importantes attractions de Marrakech.



La Medersa Ben Youssef



[size=18]
[/size]



Oeuvre du sultan saadien Abdellah Al Ghalib, la Medersa Ben Youssef est une école coranique édifiée en 1570, majestueusement décorée de motifs floraux et géométriques. Elle fut pendant des siècles, le berceau des étudiants en science, notamment en théologie.



Marrakech, ville rouge



[size=18]
[/size]



La ville historique dit médina, à Marrakech, est entourée de 10 kilomètres de remparts rouges et ocre qui la séparent de la ville nouvelle dont les quartiers principaux s'appellent Guéliz et Hivernage. En image, la porte principale de la médina, Bab Agnaou.



La mosquée Koutoubia, vue sur le minaret



[size=18]
[/size]



Le monument le plus emblématique de Marrakech est sans nul doute la Koutoubia. Abdelmoumen, le premier souverain de la dynastie Almohade, édifia cette mosquée au XIIe siècle. Son petit-fils Yacoub El Mansour acheva l'œuvre avec un superbe minaret, véritable chef-d'œuvre architectural d'influences hispano-mauresques.



Au royaume des 7 saints



[size=18]
[/size]



7 Saints occupent une place essentielle dans l'unité, la culture et l'imaginaire de la ville de Marrakech. Ils ont en commun le Sophisme, la quête du bien, leur propagation de la religion Islamique etc. Sept tours ont été construites à leur effigie en 2005, à Bab Doukkala



Le quartier Berrima et ses cigognes



[size=18]
[/size]



Berrima est un des principaux quartiers de la ville de Marrakech. Il abrite la mosquée Berrimanommée aussi la mosquée des rois, et le palais El Badiaa



Les somptueux riads de la medina de Marrakech



[size=18]
[/size]



Les riads, ces maisons traditionnelles marocaines aménagées autour d'une cour centrale, ont généré de profondes transformations sociologiques au cœur de la médina de Marrakech, où le prix du m² atteint des sommets



Le bassin de la Menara



[size=18]
[/size]



Fondé sous la dynastie des Almohades, la Ménara est un grand jardin d'oliviers. Lieu privilégié pour les promenades, c'est un véritable havre de paix. Son bassin d'eau sert à irriguer les cultures qu'elle abrite.



Les souks alléchants de Marrakech



[size=18]
[/size]



Dans la médina de Marrakech s'entremêlent de nombreux souks constitués d'échoppes multicolores, regroupant une corporation de plus de 40 000 artisansmarocains



Le Théâtre royal de Marrakech



[size=18]
[/size]



Depuis quelques années, la ville s'agrandit en périphérie, surtout à l'ouest, avec par exemple l'extension de l'Avenue Mohammed VI. En image, le Théatre royal de l'avenue.



Au pied de l'Atlas



[size=18]
[/size]



Marrakech est également le point de départ de nombreux randonneurs désireux de parcourir l'Atlas, grand massif montagneux du nord de l'Afrique, ou le désert. En image, le golf Amelkis au pied des montagnes.



Fès, capitale idrisside



[size=18]
[/size]



Capitale Idrisside, Fès est lapremière des quatre ville impériales et aussi latroisième plus grande ville du Maroc. La ville ancienne de Fès a été fondéepar Idris Ier en 789 à la place de l'actuel quartier des Andalous. En image, le musée Nejjarine, situé au sein du Fondouk Nejjarine, ancien lieu de négoces et entrepôt de marchandises construit en 1711.



L'université Al Quaraouiyine



[size=18]
[/size]



La mosquée universitaire Quaraouiyine de Fès, fondée au IXe siècle, est un centre spirituel et culturel important du Maghreb. Elle est connue pour être la plus ancienne université au monde. Elle est liée à d'importants précurseurs du soufisme, philosophes et géographes.



Aux portes de la Medina de Fès



[size=18]
[/size]



La réhabilitation de la Medersa dans la Médina (à gauche) et Bab Bou Jeloud (à droite), l'une des portes d'entrée de la Médina.



Tannage du cuir à Fès



[size=18]
[/size]



La filière du cuir occupe une place stratégique dans l'économie marocaine avec un poids significatif dans les emplois et une contribution importante aux exportations industrielles. Les tanneries de cuir sont majoritairement situées dans la ville de Fès.



La porte du Palais royal à Fès



[size=18]
[/size]



La porte monumentale du palais royal, située sur la place des Alaouites, dans le quartier de Fès el Jedid.



Au coeur de la médina de Fès



[size=18]
[/size]



La médina de Fès est la plus grande du monde et est placée sous la protection de l'Unesco. Elle n'a pas changée depuis le XIIe siècle.



Les mosquées, toute l'histoire de Fès



[size=18]
[/size]



Cour intérieure d'une mosquée à Fès.



Dans les environs, Imouzzer,ville barbare



[size=18]
[/size]



Dans la région de Fès, de type pré-alpin,  Imouzzer Marmoucha est située à une hauteur de 1713 mètres à l'extrémité du Moyen Atlas. Ses habitants sont majoritairement des berbères appartenant à la grande tribu des Marmouchas.




[size=24]Les villes étrangères - Cités impériales du Maroc - 2 -

[/size]






Flâneries dans les cités impériales du Maroc (partie 2)



Arrivée à Meknès














Meknes se situe à 120 km à l'est de Rabat et à 60 km de Fès, elle accueille aujourd'hui plus de 800 000 habitants. Elle fut la capitale du Maroc sous le règne de Moulay Ismaïl à partir de 1672.



Au coeur de la medina













Le nom de la ville vient du mot "Meknassa", du mot "ameknas" qui signifie "le guerrier". La vieille ville toute entière est classée au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1996. Ici, une rue de la médina.




Un ciel toujours bleu













La ville est située dans le Moyen-Atlas à environ 500 mètres d'altitude. Elle est traversée par l'ouest Boufekrane qui sépare la ville nouvelle de la médina.




Des portes grandioses













La porte de Bab Mansoir est l'une des plus belles construction Moulay Ismaïl.D'après la légende, le roi voulu faire de Meknès "la Versaille marocaine" et multiplia la construction d'édifices majestueux. Il demande également lamain d'une des filles de Louis XIV, mademoiselle de Blois.




Fin de soirée à Meknès












Avec la tombée de la nuit, la place des Dé près de la porte Bal el Mansour commence à s'éveiller...




La cité des chevaux













Autre visite intéressante au sein de la ville, les écuries royales. Elles furent construites par le roi à côté d'un grenier destiné au stockage des vivres.




Au bonheur des olives













Comme dans la plupart des souks marocains, on trouve épices et herbes aromatiques en quantité mais aussi... des olives marinées et des citrons confits




Des souvenirs plein la valise













Comme idées de cadeaux souvenirs à ramener : des théières, des coffrets et autres objets en étain aux allures de lampe magique d'Aladin.




Sur les hauteurs













Légèrement à l'écart du centre ville, l'une des mosquées de la ville




Les traces de l'Antiquité













Dans la très proche banlieue de Meknès, se trouve le site antique de Volubilis, qui tient son nom des petites fleurs bleues (appelées "volubilis") qui poussent à même le sol.




Sous la grandeur de Rome













Dès le premier siècle, un forum et 4 thermes sont construits dans la ville qui devient le carrefour du commerce de l'huile d'olive. De nombreux pressoirs ont ainsi été retrouvé sur le site




Les mosaïques













Détail d'une mosaïque sur le site de Volubilis.




La fin du jour













Fin de journée dans la ville impériale de Meknès




Rabat, capitale politique et administrative du Maroc














Située sur le littoral Atlantique du Maroc, Rabat est la deuxième plus grande agglomération du pays après Casablanca. La ville a été fondée en 1150 par lesultan almohade Abd al-Mumin. En image, la Tour Hassan, de 44 mètres de hauteur, a été bâtie au XIIe siècle. Inachevée, elle devait être la plus grande mosquée au monde.




Entrée de la Kasbah des Oudayas














La Kasbah des Oudayas est un petit quartier fortifié de Rabat, à l'origine Almoravide, restauré et renforcé à travers les dynasties successives. En image, lagrande porte des Oudayas, l'un des emblèmes de l'architecture almohade.




Dans les ruelles de la Kasbah













Dans la Kasbah des oudayases, les ruelles descendent toutes jusqu'aux sommets des falaises qui dominent l'estuaire où vous pourrez contempler paisiblement

l'immense médina de Salé






Le Mausolée du roi Mohammed V













Face aux colonnades de la Tour Hassan, le mausolée du roi Mohammed V est bâti en marbre blanc d'Italie et couvert d'un toit pyramidal en tuiles vertes, symbole de royauté.




Une ville ou il fait bon vivre













Rabat a pu grandir et se développer dans la mesure et la sérénité. Loin des capitales du tiers monde, la ville a préféré l'ordre et la propreté à la construction hâtive.




Rabat, ville fortifiée













Une petite partie des remparts de la ville de Rabat




Rabat, en bord de mer













L'enceinte de la Kasbah des Oudaïas Kasbahdomine l'embouchure du fleuve BouRegreg, séparant Rabat et Salé.

------------------------------------------------------------------------------



Bon voyage à toutes et tous!!!



 bonne après midi 1   Ninnenne 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les villes étrangères - Cités impériales du Maroc - 1 -2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les villes étrangères - Cités impériales du Maroc - 1 -2
» Régates Impériales dans la baie d'AJACCIO
» Les régates Impériales
» Semi aux Foulées Impériales
» Bouton d'uniforme marqués "Douanes Impériales"

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: images et PPS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: