AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Lara Eden
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 on nous l'a dit - idées reçues -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur


Messages : 20678
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: on nous l'a dit - idées reçues -   Dim 7 Sep - 12:39

on nous l'a dit - idées reçues - La peur fait...

La peur fait battre le cœur plus vite
 
 (faux)
 
Ce sont des phénomènes physiques qui engendrent la peur et non la peur qui vous fait trembler ou suer.
 
Depuis le XIXe siècle, certains médecins et philosophes en avaient eu l’intuition, des chercheurs allemands en neurobiologie, viennent de le démontrer.
 
Ces chercheurs ont trouvé des patients ayant une lésion cérébrale particulière qui les empêche de percevoir ce que leur œil voit. Ils vivent dans un univers obscur, mais une partie de leur cerveau perçoit les signaux lumineux. Ces gens ont été mis devant un écran. On leur a fait entendre un cri effrayant alors qu’une barre horizontale apparaissait sur l’écran. La réaction habituelle est un sursaut, accompagné d’une sensation de peur.
 
Après un certain nombre de ces stimulations, la seule apparition de la barre (perçue par le cerveau, mais dont ces gens n’ont pas conscience) les fait sursauter. Et ces personnes disent avoir peur, sans savoir pourquoi.
 
Cette peur est proportionnelle chez certains à l’intensité du sursaut ; plus ils sursautent, plus ils ont peur. Chez ceux-là la zone du cortex pariétal antérieur gauche est très active (c’est la zone qui est activée par les mouvements du corps). Ils semblent avoir une sensibilité plus importante aux mouvements de leur corps, ils "écoutent" leur corps, le sentent sursauter et en conçoivent de la peur.
 
Les autres ont moins peur. Leur cortex pariétal est moins activé. Ils ont une moins bonne perception de leurs mouvements et ils ont donc moins peur
 
Ce sont les signes physiques (accélération du cœur, sueurs, sursaut, etc.) qui amènent la sensation de peur et non l’inverse. Une partie du cerveau analyse le comportement physique, transmet cette information au complexe amygdalien qui interprète ces manifestations et dit au cortex ; « Mon Dieu ! j’ai peur ! ».
 
Etonnant, non ?
 -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

on nous l'a dit - idées reçues - Le détecteur de mensonges

Un détecteur menteur !
 
(plutot vrai)
 
Que ce soit dans leurs fictions ou dans la réalité (cours civiles, commissariats, entreprises...), les Américains utilisent depuis 1939 (dans sa version actuelle) le "détecteur de mensonges" ou "polygraphe" pour confondre les menteurs. Il est également utilisé au Canada et, à petite échelle, dans certains pays européens (Belgique, Luxembourg, Allemagne...)
 
Le polygraphe enregistre le rythme cardiaque, la respiration, la transpiration et la tension artérielle qui sont sensés changer quand une personne se sent mal à l’aise à cause d’un mensonge.
 
Plusieurs raisons expliquent l’échec de cette technique : un vrai menteur peut faire mentir le polygraphe en se mordant la langue, se pinçant... ce qui noie son vrai mensonge dans la multitude de tracés qui en résultent ; il peut utiliser un anti-transpirant sur ses doigts, ou prendre des sédatifs... Un innocent peut être impressionné par tous les fils attachés à son corps et donc passer pour un menteur, ou être intimidé par la personne qui l’interroge.
 
En général, il est très difficile d’établir une liste de signes qui marquent à coup sûr un mensonge, certaines personnes étant facilement impressionnables et d’autres au contraire capables de maîtriser parfaitement leurs émotions.
 
Il existe très peu d’études scientifiques concernant le polygraphe, car on ne peut pas établir des groupes de coupables et d’innocents dont on saura s’ils mentiront ou diront la vérité. Une de ces études a montré la "détection" de 98% des coupables, mais a labellé "coupables" plus de la moitié des innocents !
------------------------------------------------------------------------------------------------

on nous l'a dit - idées reçues - Les bonbons et les boutons

Les bonbons, la charcuterie et les boutons
 
Plutot faux..
 
"Ne mange pas tant de charcuterie ou moins de chocolat sinon tu auras des boutons !"est le genre de phrase fréquemment entendue par quelqu’un faisant des poussées acnéiques régulières ou se voyant défiguré par les boutons. En fait, l’alimentation n’a rien à voir avec l’acné, vous pouvez continuer à vous goinfrer de chocolat dont les effets se verront essentiellement sur la balance.
 
L’acné résulte d’une sécrétion excessive des glandes sébacées en sébum, sous l’influence des hormones masculines ou androgènes, c’est cet excès, ne pouvant s’évacuer en raison de la formation de bouchons au niveau des pores de la peau, qui forme des microkystes : les fameux boutons ou points noirs.
 
Le sexe et l’hygiène n’y sont pour rien non plus, la plupart du temps (pour ce qui est de l’acné juvénile non sévère) il faut seulement s’armer de patience, sans se gratter, pour enfin retrouver sa peau de bébé.
------------------------------------------------------------------------------------------------

on nous l'a dit - idées reçues - Manger du poisson...

Manger du poisson rend intelligent
(faux)
 
Pour l’intelligence, c’est cuit !
 
Le phosphore est un constituant indispensable de notre organisme. Même si la majeure partie est trouvée dans les os, associé au calcium, il participe à la constitution des nerfs et du cerveau.
 
Et comme le poisson est sensé être "bourré de phosphore", manger du poisson ne peut rendre que plus intelligent. Cette histoire a certainement été inventée par une maman qui tenait à faire manger un truc plein d’arêtes à son pauvre enfant qui rêvait d’un "jambon purée".
 
Malheureusement pour les poissonniers, il n’y a pas plus de phosphore dans le poisson que dans la viande et il n’a jamais été démontré que la consommation de phosphore (en poisson immangeable ou en ampoules imbuvables) augmente l’intelligence.
 
Soyez intelligent pour manger du poisson sans penser qu’il vous rend plus intelligent.
---------------------------------------------------------------------------------------------------

on nous l'a dit - idées reçues -Le moustique...

 
Le moustique se nourrit de sang
(faux)
  
Elle suce mais n’avale pas (ben oui, faut le savoir.... note de moi mimi ... mdr)
  
Dès le soir tombé, le pique-nique tranquille auprès du barbecue se transforme en pantomime. De grands gestes balayent l’air réchauffé par le feu de bois. Les "clacs" des mains frappant les cuisses, la nuque ou les bras ponctuent la conversation. Ils sont suivis rapidement de gestes répétitifs à type de grattements compulsifs.
  
Les moustiques attaquent.
 
La plupart des gens savent qu’il n’y a que les femelles qui piquent. Mais peu d’entre eux se demandent pourquoi seulement les femelles. En fait, ces mères exemplaires essayent — au péril de leur vie — de prélever du sang pour favoriser la maturation de leurs œufs. Elles-mêmes ne se nourrissent que de nectar.
 
Après cette lecture, vous vous gratterez avec bonheur en pensant à tout cet amour maternel et à ces millions de petits moustiques en devenir qui vont profiter de votre don du sang.
--------------------------------------------------------------------------------------------------

On nous l'a dit... Les pyramides d'Egypte...

[size=16]Aujourd'hui, nombreux sont ceux qui ont tendance à considérer que les pyramides du plateau de Gizeh, ces monuments colossaux, ne purent être érigées que par une main d'oeuvre servile. En effet, le cinéma et la télévision contribuèrent largement à la popularisation de cette image d'Epinal, sur laquelle nous pouvons voir des rangées d'esclaves, fouettés par leur cruels geôliers, suant sang et eau afin de faire mouvoir d'imposants blocs de pierres...

Plutot faux !!!!!


La réalité, une fois de plus, est toute autre. Le pharaon Kheops, montant sur le trône d'Egypte vers 2550 avant Jésus Christ, lança très rapidement les travaux de construction de sa pyramide sur le plateau de Gizeh (à noter que les prédécesseurs de Kheops avaient eux aussi entrepris de tels travaux, qui s'étaient étendus sur plusieurs décennies.).


[size=16]


Statuette à l'effigie de Khéops, musée du Caire.


L'historien grec Hérodote (vers 484 à 425 avant Jésus Christ.) nous indique dans ses écrits que Kheops était un pharaon vil et cruel, et qu'il usa la force pour faire travailler ses malheureux sujets. Cet auteur nous raconte encore que le pharaon, en manque d'argent, aurait alors décidé de prostituer sa jolie fille, afin de financer le coût de fabrication de la pyramide. 

[/size][/size]
[size=16]

Buste à l'ffigie d'Hérode, IV° siècle avant Jésus Christ.


Toutefois, les récentes fouilles archéologiques nous ont récemment appris que la réalité était sans doute bien différente. A cette époque, la majorité des travailleurs n'étaient pas des esclaves, mais bel et bien des ouvriers et des artisans, rémunérés par le pharaon. A noter que les villages avoisinants participèrent de bon gré aux travaux de constructions, envoyant des vivres et des hommes pour prêter main forte aux ouvriers déjà sur place.

Ainsi, la construction de la pyramide était considéré comme un acte spirituel et fédérateur, symbole de l'unification de l'Egypte (en effet, le pays avait été divisé pendant plusieurs siècles entre les souverains de Haute Egypte, au sud, et ceux de Basse Egypte, au nord.).




La pyramide de Kheops.


A l'aube de ces récentes découvertes, l'on peut donc se demander ce qui entraina Hérodote à relater de telles histoires dans ses ouvrages ? 

Lors de son voyage en Egypte, Hérodote chercha à rencontrer les membres du clergé égyptien (les prêtres étaient alors la mémoire vivante du pays.). Toutefois, considéré comme un barbare (ce terme désignant celui n'étant pas de culture égyptienne.), Hérodote ne fut mis en relation qu'avec des prêtres de basse classe. 

Le Grec coucha alors sur le papier des récits issus de la bouche de ces prêtres, colportés, galvaudés et déformés depuis deux millénaires (à noter qu'Hérodote nous livra de nombreuses anecdotes dans ses écrits, souvent totalement fantaisistes.).



Toutefois, si Kheops n'employa pas d'esclaves pour construire sa pyramide, nombreux furent ses successeurs, plusieurs siècles plus tard, qui employèrent une main d'oeuvre servile. 

Aujourd'hui, beaucoup s'imaginent que l'Egypte, au cours de l'Antiquité, n'évolua guère. Tout cela est faux. Au cours de ces 3 000 années, séparant l'apparition de ce pays et son annexion par l'Empire romain, l'Egypte a connu de très importants bouleversements. 

Il serait donc aussi incongru de comparer Kheops, Ramsès II et Ptolémée I°, que Clovis, Hugues Capet et Napoléon I°...
[/size]
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

[size=24]On nous l'a dit...Les hommes préhistoriques...

[/size]
 Les hommes préhistoriques frappaient des silex pour faire du feu

(plutot faux)


Nos ancêtres utilisaient parfois un silex pour faire du feu, mais il est toutefois important de noter qu’il est quasiment impossible de faire naître des flammes en frappant simplement ces cailloux l’un contre l’autre.


[size=16]


Homme préhistorique taillant un silex.


Lorsque nos ancêtres souhaitaient faire du feu, ils devaient s’équiper de plusieurs accessoires :

De la pyrite ou de la marcassite (des pierres riches en sulfure de fer, qui lancent dès étincelles de couleur jaunâtres lorsqu’elles sont choquées par un caillou solide.), qui furent remplacées à l’âge du fer par de petits objets en acier, les fusils. 

Une pierre suffisamment dure comme du silex ou du quartz, destinée à être percutée contre la pyrite, la marcassite, ou un fusil. 




Reconstitution de fusil médiéval.


De l’amadou (une matière cotonneuse tirée d’un champignon nommé Ungulina fomentaria.), qui se consume en recevant les étincelles produites par le choc du silex contre le fusil (à noter que de nombreuses techniques furent mises en œuvre pour augmenter l’efficacité de l’amadou, comme le traitement au salpêtre dès le XIV° siècle.). 

Une fois l’amadou embrasé, il suffit de le mettre rapidement en contact avec de la paille ou du lin, puis de souffler énergiquement afin que les flammes apparaissent.

De ce fait, il est impossible d’allumer un feu en n’utilisant que deux silex, ces pierres ne contenant pas de fer, responsable des étincelles nécessaires à la combustion de l’amadou.

Cette idée reçue proviendrait de l’usage très répandu des briquets à silex, qui furent utilisés pour faire du feu jusqu’au début du XX° siècle.
[/size]

--------------------------------------------------------------------------------------------------
[size]

On nous l'a dit...Atlas porte le monde sur son dos?

[/size]
  Aujourd'hui, tout le monde connaît la fameuse représentation du titan Atlas, portant le globe terrestre sur son dos ?

(plutot faux) 


Toutefois, il est important de préciser qu'Atlas ne soutient pas le globe terrestre mais bel et bien le globe céleste, c'est à dire le ciel.




Atlas portant le globe céleste.


En effet, si le titan portait la terre sur son dos, cela signifierait que les Grecs de l'Antiquité savaient déjà que la terre était ronde, et, qu'en outre, ils en connaissaient tous les continents... (à noter que les Grecs ne l'Antiquité avaient des connaissances sommaires en géographie, leurs explorations s'étant limitée aux côtes de la Méditerranée.).


A noter qu'Atlas faillit confier la voûte céleste à Héraclès, fils de Zeus.


Le demi-dieu, accomplissant ses douze travaux, avait reçu pour mission de cueillir les pommes d'or du jardin des Hespérides. 


Dans un premier temps, Héraclès ne parvint pas à trouver son chemin, et demanda conseil au titan Prométhée, enchaîné sur le flanc d’une montagne (Héraclès libéra le captif, qui, reconnaissant, lui indiqua la route à suivre.). 


Toutefois, peu de temps avant d'arriver dans le jardin, Héraclès rencontra Atlas, qui était le père des Hespérides (ces dernières étaient les femmes qui avaient été chargées par Héra de veiller sur le jardin.). Le titan proposa alors à Héraclès d'aller chercher les pommes à sa place, à condition que ce dernier porte pendant quelques temps la voûte céleste.


Héraclès accepta, et Atlas partit chercher les pommes. Toutefois, à son retour, il révéla à son compagnon d'infortune qu'il refusait de reprendre son fardeau. Finalement, Héraclès dut ruser et le titan se vit contraint de porter la voûte céleste pour l'éternité...

--------------------------------------------------------------------------------------------------

bon week-end bonne après midi 1   Ninnenne 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
on nous l'a dit - idées reçues -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pouvons nous faire remonter le Titanic des eaux ?
» [Collection] Nous deux
» Faites nous rire !!!
» Chansons qui nous parlent
» [Sollogoub, Tania] Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: