AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Lara Eden
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES(suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur


Messages : 20624
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES(suite)   Jeu 2 Oct - 13:05

LA CARMINE

LA CARMINE
 
Cette variété de chicon, à la saveur sucrée, légèrement amère et plus croquante que l’endive. Peu calorique, la carmine constitue une source importante en minéraux (potassium, magnésium et zinc) et en oligo-éléments (sélénium). Riche en fibres, en vitamine C, B9 et en provitamine A, elle est recommandée pour les femmes enceintes et les intestins endormis.
 
 
 
COMMENT LES CHOISIR ?
 
Charnues, avec des feuilles bien serrées et régulières. Les taches autres que la couleur rouge rosé des nervures sont le signe d’un manque certain de fraîcheur.
 
 
 
COMMENT LES CONSERVER ?
 
 
Dans le bac à légumes du réfrigérateur pendant une semaine.
 
 
 
 
 
COMMENT LES CUISINER ?
 
 
- En salade, avec du fromage de brebis ou des bleus, des lardons, des raisins secs et une vinaigrette au miel.
- Crue avec un carpaccio de saumon ou de bœuf citronné.
- En tartines, sous une fine tranche de foie gras à la fleur de sel ou des rillettes de thon et olives noires au poivre noir.
- En verrine, coupées finement et mélangées à un tartare de roquefort, de magret de canard, de pommes et de noix.
 
 
 
 
18 KCAL / 100 G
LA PETITE HISTOIRE
 
 
 Issue d’un croisement entre la chicorée Vérone et la Chioggia, dont elle a hérité les feuilles rouges nervurées, cette salade commence à être commercialisée en 1996. On compte actuellement environ quarante producteurs de carmine, essentiellement répartis dans le nord de la France et en Bretagne. 
------------------------------------------------------------------------------------------------

LE CASSIS

LE CASSIS
 
Très riche en eau et en fibres, cette petite baie permet avant tout de remettre les transits paresseux. Faiblement calorique, elle contient assez peu de sucre (10 g/100 g de fruits). Côté forme, sa teneur en vitamine C est exceptionnelle (200 mg/ 100 g), offrant rapidement tonus et bonne mine. Ses antioxydants (vitamine E) permettent aux cellules de rester jeunes, un phénomène accentué par la présence de la vitamine PP. On retiendra aussi que le cassis contient des minéraux et des oligoéléments, essentiellement du potassium, du fer, du magnésium et du manganèse. Enfin, elle étonnera par la quantité de pigments qui préservent la rétine (la vue) et limitent les agressions dues à la lumière.
 
 
 
 
COMMENT LE CHOISIR ?
 
En barquette, ce fruit très délicat doit être bien ferme, parfaitement rond et sans aucune trace de moisissure. Vérifiez le fond de la barquette pour vous assurer qu’aucune baie ne soit écrasée.
 
 
 
 
COMMENT LE CONSERVER ?
 
Un à deux jours après l’achat.
 
 
 
 
COMMENT LE CUISINER ?
 
- Nature avec d’autres fruits rouges (framboises, groseilles…) dans du fromage blanc ou en salade avec des fruits d’été (abricot, pêche, melon….).
-Ecrasé dans un confis d’oignons à étaler sur un toast de foie gras et pain d’épice.
-En clafoutis, tarte, muffin, en cake nature ou aux amandes.
-En sauce au poivre vert avec un magret de canard.
 
 
 
 
70 KCAL/100 G
LA PETITE HISTOIRE
 
 
Originaire d’Europe, le cassis a d’abord été cultivé dans l’Ouest de la France et le Val de Loire, dès le XVI siècle, dégusté alors en fruit de table. Au XVIII et XIX siècles, c’est surtout pour ses vertus médicinales qu’on le consomme, contre les fièvres, les migraines et les parasites. 
 -----------------------------------------------------------------------------------------------

LE PANAIS

LE PANAIS
 
Sorte de carotte blanche au goût doux et sucré, il est très apprécié des enfants. Riche en vitamine B9 (acide folique), indispensable à la multiplication des cellules, le panais contient également de la vitamine C et des minéraux, principalement du potassium, nécessaire à la contraction des muscles, du cœur, et au bon fonctionnement des neurones et de reins. Par ailleurs, même s’il contient deux fois plus de glucides complexes que la carotte, on l’apprécie parce qu’il est riche en fibres et qu’il contribue à réguler le transit intestinal.
 
 
 
COMMENT LES CHOISIR ?
 
 
Fermes, bien blancs (sans tache) et de petite taille (plus tendres et moins fibreux). S’ils ont des fanes, c’est signe de fraicheur.
 
 
 
COMMENT LES CONSERVER ?
 
Jusqu’à quatre semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur. Ou bien dans du sable comme les carottes.
 
 
 
COMMENT LES CUISINER ?
 
- En salade, râpés, seuls ou accompagnés de carottes râpées, d’huile d’olive et de citron.
- En potage, avec du curry, des pignons de pin et un peu de crème fraiche.
- En sauce, avec de la tomate et du piment de Cayenne.
- En galettes, râpés avec des pommes de terre et des oignons.
- En purée, enrichie de coriandre et de noix de muscade râpée.
- Rôtis au four, avec des carottes et des pommes de terre.
- En potée, avec des carottes, du chou, des navets, des poireaux et des pommes de terre .
 
 
 
55 KCAL / 100 G
LA PETITE HISTOIRE
 
 
Originaire du bassin méditerranéen est déjà connu des Grecs et des Romains, son nom latin (pasticana) désignait la carotte d’où leur histoire commune. Cultivé au Moyen-âge dans les jardins des monastères, c’était alors un aiment de base. Il sera éclipsé en France  dès l’arrivée de la pomme de terre. 
 -----------------------------------------------------------------------------------------------

LE FENOUIL


LE FENOUIL
 
Riche en vitamine C (52mg pour 100g), ce [size=18]légume est apprécié pour son léger parfum anisé, sa légèreté et ses fibres. Véritable concentré en provitamine A et vitamine E, il s’avère être un précieux antioxydant. De plus, le fenouil offre une teneur intéressante en minéraux, surtout en potassium et en magnésium, qui luttent naturellement contre le mauvais cholestérol et l’hypertension. On dit aussi du fenouil qu’il est aphrodisiaque.[/size]
 
 
 
 
COMMENT LE CHOISIR ?
Avec un plumet bien vert, et un bulbe blanc, sans tâches et griffures.
 
*
 
 
 
COMMENT LE CONSERVER ?
 
Les tiges et le plumet coupé, placer le fenouil dans le bac à légumes du réfrigérateur. Il peut se garder jusqu’à une semaine.
 
 
 
COMMENT LE CUISINER ?
- Sauté au wok, dans de l’huile d’olive avec du poivre noir, et dégusté al dente  pour accompagner viandes et volailles.
- Confit en lamelles, dans du sucre et de l’huile d’olive et servi avec une pellée de coquillages et de crustacés.
- En papillotes de dorade, de truite ou de rouget.
- Râpé, sur des pâtes ou du riz blanc à la crème safranée.
- En salade, avec des brocolis croquants et des lamelles de saumon fumé.
- En gratin, avec du cabillaud et une pointe de cannelle.
 
 
25 KCAL / 100 G
LA PETITE HISTOIRE
 
 
Le fenouil est utilisé dès l’Antiquité comme condiment. Au Moyen-âge, il est cultivé en Toscane, sous l’impulsion de Catherine de Médicis qui en raffolait. Au XVI et au XVII siècle, Claude Mollet, jardinier d’Henry IX et de Louis XIII, l’acclimate, dans les potagers royaux. 
 -----------------------------------------------------------------------------------------------

LE LITCHI

LE LITCHI
Délicieux fruit charnu aux senteurs de rose et au jus acidulé, le litchi est riche en vitamine C. Naturellement rafraîchissant, il contient aussi de la vitamine B9, qui participe activement au renouvellement des cellules.
 
 
 
COMMENT LES CHOISIR ?
Durs, non tachés ou craquelés, ils doivent être de couleur rose à rouge .Dès que la couleur vire au brun, cela signifie que le fruit est mûr. Il est bon à être cuisiner aussitôt.
 
 
 
COMMENT LES CONSERVER ?
 
Entre trois jours et une semaine au réfrigérateur.
 
 
 
COMMENT LES CUISINER ?
 
- Crus, pour préparer une salade de [size=18]fruits exotiques avec mangue, papaye, ananas et kiwis.[/size]
- En crème ou en mousse, préparée avec de l’extrait de rose, du mascarpone et du caramel fondant.
- En bûche, avec du chocolat noir ou blanc, du gingembre et des copeaux de chocolat.
- En cocktail ou en jus, avec du lait entier.
- Caramélisés et servis avec des brochettes de gambas.
- En sauce, mélangés à du curry pour accompagner veau et volaille.
 
 
66 KCAL /100G
LA PETITE HISTOIRE
 
Originaire de Chine, le litchi fait parler de lui dès l’an 111avant J-C.
Il fut inscrit sur les registres royaux de l’empereur Han Wudi, qui en avait fait planter quelques pieds dans ses jardins. Dès lors, ce fruit fut considéré comme un [size=18]cadeau raffiné, une offrande traditionnelle des mandarins à leur souverain.[/size]
 
En [size=18]France, on ne commence à parler de ce fruit que vers 1721[/size]
 -------------------------------------------------------------------------------------------------


bonne après midi 1   Ninnenne     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES(suite)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES(suite)(les choisir,les cuisiner)
» LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES(suite)(les choisir,les cuisiner)
» LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES(suite)(les choisir,les cuisiner)
» LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES:LA MÛRE+ CERISE+Autres
» fruits et legumes rigolos!

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: