AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES(suite)(les choisir,les cuisiner)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 21212
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES(suite)(les choisir,les cuisiner)   Sam 4 Oct - 13:42

LA POMME ROYAL GALA


LA POMME ROYAL GALA
 
Sous sa belle robe se cache une pépite de bienfaits. Ferme et parfumée, libérant des arômes étonnants de banane et de poire, les enfants l’apprécient pour son goût peu acidulé. Riche en vitamine C, en oligo-éléments et en polyphénols,  puissant antioxydants, elle contient aussi des fibres en quantité importante.
Son effet coupe-faim fait qu’elle est aussi recommandée pour limiter les fringales. Elle contient, par ailleurs, un grand nombre de minéraux (potassium, magnésium, phosphore), véritables producteurs d’énergie, bons pour le cœur et qui renforcent les os et les dents.
 
 
 
COMMENT LES CHOISIR ?
 
Préférez-les sans meurtrissures, bien fermes aussi. La peau doit être tendre.
 
 
 
 
COMMENT LES CONSERVER ?
 
Dans un endroit bien aéré, à l’abri de la lumière. La température moyenne de conservation doit être comprise entre 6°C et 12°C. Evitez de les superposer.
 
 
 
 
COMMENT LES CUISINER ?
 
- Rôties au four recouvertes de noix de beurre et d’une pincée de sucre en poudre.
- En jus ou en smoothie mélangées à des kiwis et des bananes.
- En compote ou en chutney avec un magret de canard au miel ou du boudin blanc.
- En tarte, en crumble ou dans un gâteau aux amandes, caramel et beurre salé.
- En nems ou en feuilletés, avec du chèvre et de la menthe fraiche.
- En beignets.
 
 
 
 
54 KCAL/100G
LA PETITE HISTOIRE
 
 
C’est en 1920 que cette variété voit le jour en Nouvelle-Zélande, issue du croisement entre la pomme golden delicious et la kidd’s orange Red. La Royale Gala est aujourd’hui, la deuxième variété de pommes la plus consommée en France juste après la golden. 
 
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LA NOISETTE


LA NOISETTE
 
Comme tous les oléagineux, la noisette est nutritive et riche en lipides. Ces acides gras insaturés (oméga 9) ont le pouvoir de faire diminuer le cholestérol ! Elle regorge aussi de fibres qui préviennent et protègent des maladies cardio-vasculaires. Riche en magnésium, elle aide au bon fonctionnement musculaire et nerveux. Sans oublier son importante teneur en vitamines B et E aux vertus énergétiques et antioxydantes,  et ses oligo-éléments (manganèse, fer et cuivre). Pour bénéficier d’un maximum de bienfaits, il est recommandé d’en consommer entre huit et dix par jour. 
 
 
 
 
COMMENT LES CHOISIR ?
 
Préférez-les  dans leur enveloppe verte plutôt que nu. Les coques doivent être brillantes sans trous (signe d’une attaque de vers) ni craquelures. En les secouant, vous ne devez pas entendre le fruit taper contre la coque, ce qui signifierait qu’il n’est pas plein.
 
 
 
COMMENT LES CONSERVER ?
 
Pas plus d’un mois dans un endroit sec, car elles craignent l’humidité. Une fois décortiquées, mangez-les aussitôt ou mettez-les à l’abri dans un récipient hermétique.
 
 
 
 
COMMENT LES CUISINER ?
 
- Entières, concassées, ou râpées dans une salade composée de tomates, concombres, endives, comté, roquefort.
- Concassées grossièrement et utilisées en croute autour d’un poulet, d’un gigot ou d’un rôti de veau.
- Râpées ou en poudre pour agrémenter les soupes, les crèmes et les laitages au miel.
- En smoothie, dans du lait de soja ou de brebis.
- Concassées dans une brioche, un cake ou un pain maison.
- En les croquant, mélangées à du praliné ou de l’amande pour des desserts.
- En mousse, en entremets ou pour parfumer un gâteau ou une tarte, « nature », praliné ou du chocolat.
 
 
 
380 KCAL/100 G
LA PETITE HISTOIRE
 
 
Son origine remonte à la préhistoire. Importée par les romains, la noisette, qui signifie « petite noix », a conquis l’Europe dès l’Antiquité. Ce n’est qu’à partir du treizième siècle qu’elle sera cultivée à grande échelle. Aujourd’hui, la Turquie est le premier pays producteur, suivie par l’Italie et l’Espagne. En [size=18]France, elle est produite surtout en Corse dans les Pyrénées Orientales et dans les Sud-Ouest. [/size]
 
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LE CHOU ROMANESCO

LE CHOU ROMANESCO
 
Cette variété ancienne séduit par ses fleurs et par son goût délicat, proche de la noisette. Elle change du traditionnel chou-fleur ou du brocoli, se prêtant à bien des préparations. Riche en vitamine C, aux vertus tonifiantes et source de vitamine B9, qui participe au renouvellement des cellules, ce chou ralentit le vieillissement. Les minéraux, les oligo-éléments et ses fibres améliorent le transit intestinal et la vision, tout en luttant contre les infections virales et en régulant le taux du sucre. Pour conserver toutes ces propriétés, plongez-le rapidement dans de l’eau salée avant de le faire cuir à vif dans un peu de matière grasse.
 
 
 
 
COMMENT LE CHOISIR ?
 
Préférez une tête bien ferme avec des inflorescences rondes, vert pâle et sans taches, offrant une forme pointue au centre. Elles doivent présenter un grain vert et serré.
 
 
 
 
COMMENT LE CONSERVER ?
 
Deux à trois jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.
 
 
 
COMMENT LE CUISINER ?
 
- En salade, cru, râpé ou tranché, avec des œufs mimosa, du bleu et des crudités, voire en taboulé avec des crevettes ou du poulet.
- En gratin, avec du jambon ou du chorizo et de la béchamel, saupoudrez de noix de muscade
- En beignet ou en samossa, mélangé à du saint nectaire.
- En tarte, avec du saumon, de l’aneth et de la mozzarella.
- En velouté ou en soupe, avec du chèvre frais  ou une crème roquefort et de la ciboulette.
- Au wok, avec une persillade, mélangé à des spaghettis aux fruits de mer ou avec une selle d’agneau.
 
 
24 KCAL/100G
LA PETITE HISTOIRE
 
 
 
Il tire son nom de sa ville d’origine, Rome. Sa variété remonterait au Moyen-âge. Au début des années 1990, des hollandais décidèrent d’en expérimenter la culture et d’en améliorer la souche. On le découvre alors sur les étals français. Aujourd’hui, il est cultivé en Bretagne ( Paimpol, Saint –Pol- de-Léon).  
------------------------------------------------------------------------------------------------

LA MIRABELLE

LA MIRABELLE
Ce petit fruit sucré et savoureux, qui a une très courte durée de vie (sur les étals de aout à fin septembre), regorge de bienfaits. Tout d’abord, sa teneur en vitamines A, B et C participent à améliorer la vue et à revitaliser la peau. Sa [size=18]richesse en vitamine E en fait un antivieillissement naturel.[/size]
La mirabelle contient par ailleurs des sels minéraux et des oligoéléments, apportant à l’organisme une bonne quantité de magnésium, de calcium, de fer et de cuivre, véritable booster protégeant l’organisme des agressions extérieures.
Sa consommation régulière diminue aussi le taux de mauvais cholestérol dans le sang. Enfin les intestins paresseux apprécieront ses propriétés diurétiques et laxatives, grâce à sa teneur en fibres, surtout contenues dans ses pectines.
 
 
 
 
 
COMMENT LES CHOISIR ?
Leur peau doit être souple et recouverte d’une petite couche de cire (la pruine), gage de maturité. Si, à la dégustation, le noyau se détache parfaitement, alors, elles sont à point.
 
 
COMMENT LES CONSERVER ?
 
Quelques jours, pas plus, à température ambiante dans une corbeille à fruits.
 
 
 
COMMENT LES CUISINER ?
 
- Poêlée au beurre, en accompagnement de magret de canard, d’un rôti de veau mais surtout d’un rôti de porc.
 
 
- En salade de fruits, avec d’autres fruits d’été (pêches, abricots, melon…)
-En tarte, en flanc, en crumble, en tiramisu, en clafoutis…
- En coulis ou en sorbet.
-En compote ou en confiture aux épices (cannelle, vanille…)
 
 
 
60 KCAL/100G
LA PETITE HISTOIRE
 
Introduite en Europe au XVe siècle, la mirabelle, du latin mirabilis (« belle à voir ») bénéficie aujourd’hui d’une Indication Géographique Protégée.
Fruit emblématique de la Lorraine, la mirabelle de Metz est petite, à peau fine et jaune, tachée de rouge. La mirabelle de Nancy, elle, est plus grosse et bien jaune.
On la distille depuis la fin du XIXe siècle pour en faire de l’eau-de-vie.  
------------------------------------------------------------------------------------------------

L'ARTICHAUT VIOLET

L'ARTICHAUT VIOLET
 
Facilement reconnaissable à sa petite taille et à la couleur violette de ses feuilles, celui que l'on appelle aussi artichaut poivrade, ou bouquet, symbolise la cuisine méridionale. Réputé pour faciliter le fonctionnement du foie, réguler le transit intestinal et embellir la peau grâce à ses antioxydants, ce légume est aussi riche en folates (vitamine B9), conseillés aux femmes enceintes pour le bon développement du foetus. S'il se mange aussi bien cru que cuit, c'est surtout cru qu'il révèle tous ses bien faits. On lui reconnait des vertus coupe-faim et diurétiques et sa belle teneur en fibres lui permet de combattre la rétension d'eau, la paresse intestinale et la prise de poids. 
 
COMMENT LE CHOISIR ? 
 
 
De préférence lourd avec des feuilles refermées ( signe de parfaite maturité) tendres et cassantes. 
 
 
 
COMMENT LE CONSERVER ? 
 
Dans le bac à légumes du réfrigérateur, pas plus de deux jours.
 
 
COMMENT LE CUISINER ? 
 
 
- En salade, cru, à l'huile d'olive et au vinaigre balsamique.
- A l'italienne, coupé en deux ou en tranches préparé avec du parmesan râpé, de l'ail, du persil et de la chapelure.
-En purée, pour accompagner des viandes rouges et blanches et du saumon frais.
- Mariné à l'huile d'olive et au citron, et dégusté sur du pain frais tartiné de tapenade ou d'anchoïade.
- En barigoule, cuisiné ou farci d'un mélange de lardons fumés, de champignons de Paris, et arrosé de vin blanc.
 
 
64 KCAL/100G
LA PETITE HISTOIRE 
 
 
Cultivé en Ethiopie, il y a déjà deux mille ans, l'artichaut vert apparait en Europe au XVIe siècle. C'est Catherine de Médicis qui encouragea sa culture en France. On le trouve aux tables des rois, surtout celle de Louis XIV qui en raffolait. Longtemps écrit "artichaud", il était réputé aphrodisiaque et les femmes ne devaient pas en consommer. La variété violette créée au XXe siècle, pousse surtout en Italie et dans le Sud de laFrance. Depuis 1991, on le cultive aussi en Bretagne.
------------------------------------------------------------------------------------------------

LA PATATE DOUCE

LA PATATE DOUCE
 
 
Ce tubercule que l’on apparente à la pomme de terre se décline en plus de 500 variétés !
De ce fait , sa chair varie du blanc au violet en passant par l’orange et le rouge .Constituant une source de provitamine A (bêta-carotène), un puissant antioxydant , il est excellent pour la peau et la vue .Quant à son index glycémique , plus bas que celui de la pomme de terre , il rassasie durablement.
 
 
 
COMMENT LA CHOISIR ?
Sans coup ni fissure ou meurtrissure mais toujours bien ferme .Préférez les variétés à la peau orange ou rouge, les plus intéressantes d’un point de vue nutritionnel.
 
 
 
COMMENT LA CONSERVER ?
 
 
Entre une semaine et dix jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.
 
 
 
COMMENT LA CUISINER ?
 
- Comme la pomme de terre, avec un petit goût de châtaigne en plus : en purée, en velouté ou en chips pour accompagner crustacés, poissons et crabe épicé.
- En tajine, avec de l’agneau, du poulet  et des abricots, des olives et des raisins secs.
- En marmelade, en confiture ou en gelée. Parfaitement assortie au citron vert, à la mangue et à tous les agrumes.
- En gâteau (spécialité des Antilles et de la Réunion), une sorte de pudding agrémenté de rhum et de raisins secs.
 
 
 
65 KCAL/100 G
LA PETITE HISTOIRE
 
 [size=18]C’est à Christophe Colomb que l’on doit son introduction en Europe .Depuis, elle s’est parfaitement acclimatée à nos latitudes et aux goûts .Sous Napoléon, Joséphine de Beauharnais, d’origine martiniquaise, l’aimait tellement qu’elle la fit pousser dans son jardin de la Malmaison.[/size]
 -----------------------------------------------------------------------------------------------




Tous ces articles proviennent du magnifique blog de:arcus.centerblog.net


bon week-end bonne après midi 1      Ninnenne    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES(suite)(les choisir,les cuisiner)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES(suite)(les choisir,les cuisiner)
» LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES(suite)(les choisir,les cuisiner)
» LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES(suite)(les choisir,les cuisiner)
» LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES:LA MÛRE+ CERISE+Autres
» fruits et legumes rigolos!

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: