AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Lara Eden
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Insolite (histoire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur


Messages : 18844
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Insolite (histoire)   Sam 11 Oct - 13:23

Insolite - La Corde Magique du Fakir -

 
Depuis des siècles, la corde magique utilisée par les Indiens est un classique de l’illusion. Les Occidentaux associent le tour de la corde au fakir. A nos yeux, le fakir n’est autre qu’un magicien qui est passé maître dans l’art de l’illusion. 
 

Or, cette association est impropre. 
 
 
La corde magique a une longue histoire en Asie. Les premiers témoignages ne proviennent pas d’Inde mais de Chine. 
 
 
Aujourd’hui, nous connaissons une partie de la vérité sur le « secret » de la corde magique. Cependant, comme pour tous les tours de prestidigitation, le « truc » n’a pas été entièrement dévoilé. 
A notre époque, le public a changé et le tour également. Le fakir charme une corde comme il le ferait d’un cobra et un jeune garçon grimpe dessus.
A l’origine, le tour de la corde magique était beaucoup plus spectaculaire et sanglant.
 
 
 
Qu’est ce qu’un fakir ? 
 
 
A l’origine, le terme fakir, qui signifie pauvre ou humble en arabe, désigne un ascète mendiant de religion musulmane ou hindouiste
Concernant les hindouistes, en Inde, on ne parle pas de fakirs mais de sadhu. L’unique souci des sadhu est de connaître le samadhi, un instant d’union parfaite avec Brahma.
 
 
 
[size=18] [/size]
 
Sadhu sur les bords du Gange. By Naresh Dhiman 
 
 
Fakirs ou sadhu ont fait vœux de pauvreté. Ils pensent que la voie de l’ascétisme les mènera au salut de leur âme.
Ils croient en la réincarnation 
Ces hommes peuvent mener une vie dans le total isolement ou voyager en groupes. Certains se soumettent aux pénitences les plus austères ou à des mortifications publiques.
 
 
 
 
[size=18] [/size]
 
Sadhu près du temple Jagdish. By Meanest Indian 
 
 
Outre leurs capacités à jeûner et à subir des mutilations, ils possèdent un grand pouvoir de suggestion. Grâce à leur formation de yogi, ils contrôlent parfaitement leur système nerveux.  Ce sont aussi d’excellents illusionnistes qui savent charmer leur public. 
 
 
[size=18] [/size]
 
Sadhu en pleine méditation. By Jovika 
 
 
Ces hommes et les « exploits » qu’on leur prête sont bien évidemment aux antipodes du rationalisme occidental.
Une chose est certaine, notre représentation simpliste du fakir est impuissante à rendre compte de la dimension spirituelle de ces hommes.
 
 
 
Le tour de la corde ensanglantée 
 
 
C’est l’explorateur et géographe marocain Ibn Battuta (ou Ibn Batouta) qui parla en Occident pour la première fois de la corde magique. Entre 1342 et 1347, il assistait à un dîner donné à la cour royale, en Chine.
A la fin du repas, les invités assistèrent à un spectacle. Voici le récit qu’en fit Ibn Batutah dans son journal de voyage :
« Un des hommes saisit une boule de bois percée de plusieurs trous. Il y fit passer une corde et lança la boule dans les airs où elle disparut soudain.
On ne voyait plus que la corde qui tenait en l’air sans qu’aucun support ne soit visible. Quand il ne lui resta plus qu’un petit bout de la corde dans la main, le magicien commanda à l’un de ses assistants de s’accrocher à l’extrémité et de grimper.
 
 

Ce qu’il fit et on le perdit bientôt de vue. 
Son maître l’appela plusieurs fois. N’obtenant pas de réponse, il s’empara d’un couteau et furieux, grimpa à son tour.
Soudain, on vit tomber une main coupée, celle du jeune assistant, puis un pied, puis l’autre main, l’autre pied et finalement la tête.
Le magicien redescendit, des tâches de sang sur ses vêtements.
 
Au sol, il rassembla les morceaux du corps, donna un léger coup de pied et l’enfant se leva, bien vivant. » 
Personne ne crut à son histoire. 
 
 
L’affaire de la corde magique fut relancée en 1890 par un article du Chicago Daily Tribune. Des photos et un article écrit par un certain S.Ellmore firent sensation et les ventes du journal remontèrent immédiatement.
Mais, quelques mois plus tard, le directeur du journal a reconnu que ce n’était qu’un canular. Toute l’opération avait été montée de toutes pièces pour battre les records de vente. Tout était faux et aucun journaliste ne s’était rendu en Inde pour enquêter sur cette histoire de corde.
 
Les fakirs et leurs prouesses retombèrent dans l’oubli. 
 
 
[size=18] [/size]
 
Représentation de la corde magique à l'époque coloniale 
 
 
Quelques années plus tard, des soldats irlandais et anglais, en garnison à Upsala, en Inde, assistèrent à une représentation très semblable à celle que décrivit Ibn Battuta au XIVe siècle. 
Ce tour est bien réel et existe depuis fort longtemps. Le nombre de fakirs capables de le réaliser a toujours été très limité. On estime que, vers 1940, ils n’étaient plus que 5 ou 6  en Inde, et déjà d’un âge avancé. 
 
 
La vérité sur la corde magique "ensanglantée" 
 
 
Ce tour débutait toujours à la tombée de la nuit. Les assistants apportaient des lanternes qu’ils plaçaient à des endroits stratégiques. Le lieu de la représentation était choisi avec soin de manière à ce qu’un fil puisse être suspendu et camouflé, de préférence, avec du feuillage. 
 
 
Le fakir prend un panier d’osier, en retire une corde qu’il lance en l’air pour montrer qu’il s’agit d’une corde ordinaire.
Tout en bavardant avec le public, il ajuste un solide crochet dans un des trous de la boule de bois, cachée dans la corde auparavant.
Ce crochet est rattaché à un fil très mince, invisible dans l’obscurité.
 
 

Le fil monte jusqu’à la corde horizontale suspendue à environ 18 m du sol. 
Quand les spectateurs lèvent la tête pour regarder la corde magique, ils sont éblouis par les lanternes. 
Le magicien ordonne au jeune garçon de grimper ce qu’il fait en protestant. Après avoir grimpé environ 10 m, l’enfant a dépassé le rayon d’action des lanternes et c’est ce camouflage naturel qui explique le miracle. 
Arrivé au sommet, il sort un crochet et s’en sert pour consolider la corde. 
 
 
[size=18] [/size]
 
Schéma explicatif du tour de la corde 
 
 
Le fakir continue son numéro en appelant l’enfant qui ne lui répond pas ou le fait d’une manière insolente. Furieux, le fakir sort un couteau et grimpe à son tour. Il fait semblant de se disputer avec l’enfant. Le public entend des cris puis des hurlements de douleur. 
 

Peu après, des morceaux de membres tombent sous les yeux horrifiés des spectateurs. 
Ce ne sont pas des membres humains mais ceux d’un pauvre singe, sacrifié pour l’occasion. Le singe a été habillé comme le garçon et les morceaux de membres dissimulés dans les larges habits du fakir.
Le fakir les asperge de sang, avec une petite bouteille qu’il avait sur lui, et jette en dernier une tête coupée qui n’est qu’une reproduction en bois soigneusement peinte.
 
Le public qui commence à en avoir assez du carnage n’a pas envie d’aller voir de plus près. 
 
 
Pendant ce temps, en haut, l’enfant se dissimule dans les larges vêtements du magicien. Il glisse les pieds et les jambes dans une sorte de brassière et s’attache solidement contre la poitrine du fakir.
Ce dernier redescend. Arrivé au sol, il s’effondre en sanglots et les assistants se précipitent autour de lui pour le consoler.
 
 

Cette scène mélodramatique détourne l’attention du public. L’enfant en profite pour sortir tandis que les assistants camouflent sur eux les restes ensanglantés. 
Les assistants se tiennent dos à dos afin que les spectateurs ne voient pas ce qui se passe au centre.
L’enfant s’allonge, le magicien reprend ses esprits et prononce quelques formules magiques.
Au moment crucial des incantations, les assistants s’éloignent.
Il ne reste plus que le fakir qui donne un léger coup de pied au « cadavre » qui se lève bien en vie.
 
 
 
Le fakir et sa corde 
 
 
Si le truc de la corde magique "ensanglantée" a été révélé, par contre, on ne sait toujours pas expliquer le tour de la corde "classique".
Le fakir a toujours un panier d’osier avec lui, une corde et un enfant. L’homme lance un bout de corde en l’air et celle-ci demeure raide.
L’enfant grimpe sur la corde et s’y tient suspendu.
 
 
 
[size=18] [/size]
 
Représentation de la corde magique à l'époque coloniale 
 
 
Il y a quelques variantes. Le magicien « charme » parfois la corde avec une flûte comme pour un serpent.
Par contre, sur toutes les vidéos, anciennes ou récentes, on peut remarquer que le magicien utilise toujours un grand panier d’osier rond qui ne bouge pas de place pendant tout le spectacle. Ce panier n'est surement pas purement décoratif, d'autant moins qu'il semble bien grand juste pour une corde.
 
 
 
 
[size=18]http://www.dailymotion.com/video/x3gliq_mystere-de-la-corde-hindoue [/size]
 
 
 
On a émis beaucoup de théories sur ce tour. Certains ont suggéré qu’elle est tenue par de minuscules câbles, d’autres que c’est une colonne vertébrale de mouton transformée en corde.
Mais, on n’a toujours pas d’explication satisfaisante, et ce tour demeure une énigme.
 
 
 
C’est d’ailleurs tout le charme de la magie. Le prestidigitateur détourne toujours l’attention du public au moment propice. Reste à découvrir où se situe le « truc ». Est-ce à l’intérieur du panier ou dans les airs ? 
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

[size=24]Insolite - Ces îles aux histoires incroyables


Lieux de guerres, de légendes fantasques, refuge des célébrités... Les îles paraissent être des lieux de vacances paradisiaques. Pourtant, beaucoup d'entre elles possèdent une histoire extraordinaire. De Martha's Vineyard à l'île Saint-Joseph en passant par Sainte-Hélène, Zanzibar ou Rangiroa, embarquez pour un tour du monde des îles les plus mystérieuses. 
  
  
 Les fameux timbres postes de Tristan da Cunha
 
 
 
  
 
Elle est sûrement l'une des îles les plus isolées du monde. Au milieu de l'Atlantique, Tristan da Cunha est située à près de 3 000 km du cap de Bonne-Espérance et à 4 000 km des côtes argentines. Découverte en 1505 par le Portugais Tristan da Cunha, cette île volcanique, dominée par un massif montagneux et possédant un unique village, Edinburg, fait le bonheur des philatélistes. En 1946, Allan Crawford, habitant de Tristan da Cunha, réalise la première série de timbres, échangés à l'époque contre des pommes de terre. La qualité des dessins ainsi que leur caractère insolite, émis par le bureau de poste le plus éloigné de tout, font leur succès. Des personnes du monde entier collectionnent ces précieux timbres ainsi que les cachets au nom de l'île. La dernière célèbre série célébrait le 500e anniversaire de sa découverte en 2006. 
 
 
 
Zanzibar et la plus courte guerre du monde

 
 
 
 
 
Connue pour être l'île des épices et des esclaves, Zanzibar a été très convoitée... dans une guerre qui a duré seulement 38 minutes ! Cette île de Tanzanie au large de l'Afrique a toujours constitué un important centre de commerce. Occupée par les Portugais entre le 16e et le 18e siècle puis par les sultans d'Oman qui en font l'un des principaux centres d'esclavage, Zanzibar passe finalement sous protectorat de la Grande Bretagne en 1890. Mais la mort d'un des sultans probritannique et la révolte de son acolyte Khalid bin Said déclenche une guerre. Le 25 août 1896 au matin, le frondeur mobilise ses troupes pour défendre Zanzibar. Deux jours plus tard, les Britanniques bombardent l'île et notamment le palais du sultan, vers 9 h du matin. 38 minutes plus tard, bin Said se rend et signe le cessez-le-feu de la guerre la plus courte du monde. 
 
 
 
Sainte Marguerite, prison légendaire du Masque de Fer 
 
 
 
 
 
 
Plus grande des quatre îles de Lérins, l'île Sainte Marguerite se trouve à 1 km environ des côtes de Cannes. Sur cette terre de 210 hectares, un fort royal a été édifié au XVIIe siècle. Devenu prison d'Etat, le bâtiment accueille des prisonniers célèbres. Parmi eux, le Masque de Fer. Ce mystérieux personnage, dont l'identité reste controversée, y est arrivé le 30 avril 1687. Supposé par certains comme étant le frère du roi Soleil, cet homme arborait un masque qui recouvrait entièrement son visage. Après onze années de captivité, le prisonnier quitte l'île pour la Bastille où il meurt en 1703. Sainte Marguerite a également accueilli en ses murs le Maréchal Bazaine, emprisonné sous Napoléon pour avoir capitulé avec l'Allemagne en 1870. Emprisonné pour 20 ans sur l'île,  il reste célèbre pour son évasion dans la nuit du 9 au 10 août 1874. Selon la légende, il serait descendu des remparts grâce à une corde. 
 
 
 
Les perles noires de Rangiroa 
 
 
 
 
 
Considérées comme les plus belles perles du monde, ces perles dites noires sont très recherchées. La plupart d'entre-elles proviennent de Rangiroa, un des atolls de l'archipel des îles Tuamotu. Découvertes par l'Espagnol Fernandez de Quiros en 1606, elles abritent une variété d'huîtres qui produisent ces perles rares : la pinctada margaritifera. Ces perles noires dites "de Tahiti" possèdent des tons qui varient du vert au violet, avec des nuances plus claires et plus sombres. La majorité des habitants de Rangiroa travaillent dans des fermes perlières. Fragiles et chères, ces perles sont très prisées sur le marché des bijoux japonais. 
 
 
 
 
Kamaka, ile la moins peuplée du monde 
 
 
 
 
 
Avec un seul habitant, selon les derniers chiffres officiels du recensement de 2007, l'île de Kamaka est la moins peuplée du monde. Située en Polynésie française, dans l'archipel des îles Gambier, elle est un petit ilot de moins d'1 km². Ces vingtaines d'îles comptent 1 337 habitants, la principale, Mangareva, reste la plus habitée avec ses 1030 habitants. Elles ont été découvertes en 1737 par le capitaine britannique James Wilson qui lui donne le nom de Gambier en hommage à l'amiral John James Gambier. Après avoir connu la simili dictature du père Honoré Laval, à partir de 1834, ces îles demeurent officiellement sous pavillon français depuis 1881. L'autre île peu habitée de l'archipel est celle d'Akamaru, où seule une famille réside à l'année. 
 
 
 
Les mystérieuses statues de l'Ile de Paques 
 
 
 
 
 
 
 
Découverte en 1722 le jour de Pâques par l'explorateur néerlandais Jacok Roggeveen, cette île fascine.Les questions demeurent sur les moai, ces statues géantes de 2,5 et 9 mètres de haut et qui pèsent en moyenne 14 tonnes. En mars 2001, les Musées royaux de Belgique ont mené des fouilles sur l'emplacement d'une d'entre elles. L'œuvre, appelée Pou Hakanononga, représente le dieu des pêcheurs de thon. Elle tire son origine de la fin du XIIIe siècle ou du début du suivant, une datation établie grâce à la méthode du carbone 14. Ce qui fait d'elle le plus ancien monument pascuan jamais daté. Ainsi, ces statues seraient l'héritage de la civilisation des pascuans qui aurait débarqué sur l'île de Pâques vers l'an mil.  Une des 980 statues géantes sera installée à Paris durant deux semaines en 2010, entre la place de la Concorde et la Pyramide du Louvre. 
 
 
 
Okinawa,l'ile des centenaires 
 
 
 
 
 
L'île d'Okinawa, d'une superficie de 2275 km², fait partie de l'archipel de Ryukyu qui se situe au nord de l'île japonaise de Kyushu. Outre ses magnifiques paysages, elle possède la particularité de détenir le record de centenaires. Les habitants sont connus pour y vivre plus longtemps que la moyenne mondiale. Sur 1,3 million de personnes, 900 ont soufflé 100 bougies, voire davantage. Réputés en bonne santé jusqu'au jour de leur mort, les habitants d'Okinawa ont fait l'objet d'études scientifiques poussées. Le régime alimentaire particulier pourrait être la principale explication : ils privilégient les végétaux et le poisson et surtout ne surchargent par leur estomac, privilégiant être rassasié à 80% environ (le hara hachi bu). La restriction calorique permettrait au corps de rester jeune plus longtemps. Cela a donné naissance au régime Okinawa, en vogue un peu partout dans le monde. 
 
 
 
Le miel le plus pur du monde sur l'ile Picairn 
 
 
 
 
 
Isolée du reste du monde, sans aéroport et sans connexion maritime régulière, Pitcairn est une petite île volcanique de 5 km². Si elle abrite aujourd'hui moins d'une cinquantaine d'habitants, elle tire sa célébrité de son miel, réputé le plus pur du monde. Installées à partir de 1998, ses ruches sont épargnées des maladies traditionnelles des abeilles en raison de leur emplacement privilégié, au milieu du Pacifique. Le miel produit, avec la douceur naturelle des fleurs et des fruits tropicaux comme la mangue, la fleur de la passion ou encore la goyave est d'une grande qualité. Aujourd'hui, 60 ruches permettent aux habitants d'exporter leurs pots de miel aux quatre coins de la planète. L'île, découverte par les Européens en 1767, est peuplée par les descendants des mutins du navire Bounty, qui l'ont colonisée en 1789. 
 
 
 
Mururoa, l'ile interdite 
 
 
 
 
 
Mururoa ou Moruroa est un atoll de l'archipel des Tuamotu, à 1500 km à l'est de Tahiti. Il a été un des principaux lieux des essais nucléaires français pendant 40 ans, avec l'atoll de Fangataufa. Atmosphériques de 1966 à 1974, ils sont ensuite souterrains. En tout, la France a procédé à 193 essais nucléaires. Mururoa a été choisi en raison de son éloignement de la métropole, 18 000 km, et de tout contact humain, aucun habitant. La dernière campagne d'essais date de 1995. Ils sont interdits par traité international le 24 septembre 1996. Leurs conséquences sur l'homme et la nature font toujours l'objet de controverses. Mururoa a fait la une de l'actualité en juillet 1985 lorsque le navire Rainbow Warrior de l'association Greenpeace pénètre la zone interdite des sites d'essais et finit coulé.  
 
 
 
Napoléon emprisonné sur l'ile de Dainte hélène 
 
 
 
 
 
Elle abrite la tombe d'un des grands personnages de l'Histoire de France : Napoléon. Stratège de génie, chef d'armée en Italie puis en Egypte, Napoléon Bonaparte, d'abord Premier consul, est sacré Empereur des Français le 2 décembre 1804. Mais l'homme, considéré par beaucoup comme despote et belliqueux, est l'ennemi de toute l'Europe. Exilé à l'ile d'Elbe, à l'ouest de l'Italie, après la défaite de la campagne de Russie et la chute de l'Empire en 1814, il prépare son retour au pouvoir. Le 1er mars 1815, il s'échappe, rejoint Paris et redevient Napoléon 1er pour cent jours. La défaite de Waterloo, le 18 juin 1815 scelle son destin.Après sa deuxième abdication, il est déporté à Sainte Hélène. Il meurt sur l'île le 5 mai 1821 et selon la légende, Napoléon lui même choisit l'emplacement de sa tombe à Sane Valley. Ses cendres seront transportées aux Invalides à Paris en 1840. 
 
 
 
Guam et la légende de Puntan et de Fu'una 
 
 
 
 
 
 
Dans le peuple chamorro, les premiers habitants de Guam, la légende de Puntan et de Fu'una, frère et sœur, est la plus célèbre. Ils sont deux des nombreux Dieux de cette ancienne civilisation. Dôtés de forces surnaturelles, ils créent le monde en utilisant les parties de leurs corps. Un des yeux de la jeune femme devient le soleil, l'autre la lune. Les sourcils du jeune homme se transforment en arc-en-ciel tandis que son dos se change en terre. Et selon la légende, Fu'una jette ensuite son corps dans cette nouvelle terre et crée ainsi Fouha Rock, un rocher qui se situe au sud de l'île, à Utamac Bay. Ce conte traduit la suprématie de la relation frère-sœur ainsi que le système matrilinéaire de transmission de la propriété, de l'héritage et du nom par le lignage féminin. Il est aussi analysé comme une forme d'animisme avec les multiples références à la nature. L'île de Guam se situe dans l'archipel des îles Mariannes. 
 
 
 
Le bagne de Guyanne sur l'ile Saint Joseph 
 
 
 
 
 
 
Paradis pour les vacances, elle était autrefois synonyme de prison. L'Ile Saint Joseph est une des trois îles du Salut, ou îles du Triangle en raison de leur disposition géographique. Elle a longtemps abrité l'un des bagnes de Guyane. Instaurés par la loi du 30 mai 1854, ces lieux de détention accueillaient les condamnés aux travaux forcés. Mais les bagnes ressemblaient plus à lieux de déportation. Parmi les prisonniers célèbres, on peut citer Guillaume Seznec, condamné en 1924 aux travaux forcés à perpétuité et conduit au bagne dit de Cayenne alors qu'il se situe en fait à Saint-Laurent-du-Maroni. Il sera transféré à celui de l'île Saint-Joseph en 1928 et y restera jusqu'en 1947, alors que son innocence est toujours défendue par ses descendants. Après la suppression des travaux forcés en 1938, ils ont été arrêtés en 1942 et remplacés par les maisons centrales et prisons d'aujourd'hui. 
 
 
 
Martha's Vineyard,l'ile des célébrités américaines  
 
 
 
 
 
 
Les plus grands de ce monde y ont séjourné un jour. Cette île, située au sud-ouest de la presqu'île du Cap Cod, sur la côte Est des Etats-Unis, demeure le lieu de prédilection des célébrités pour se reposer. Martha's Vineyard, d'une superficie de 230 km², doit son nom à l'explorateur Bartholomée Gosnold, qui en 1602 la découvre et lui donne le prénom de sa fille disparue. Avec son paysage naturel et une tradition d'intimité préservée, cette île a d'abord été la destination de choix des présidents des Etats-Unis. Neuf d'entre eux y ont régulièrement passé leurs étés. C'est dans les années 1990, sous le mandat de Bill Clinton, que Martha's Vineyard devient aussi la proie de la jet set américaine. Jackie Onassis Kennedy en a notamment acheté une partie pour protéger la nature sauvage. La spéculation immobilière et les prix prohibitifs ont transformé la bourgade en destination huppée avec près de 100 000 vacanciers en haute saison. 
 
 
 
Micronésie, l'ile la plus féconde 
 
 
 
 
 
 
Dans que île du monde fait-on le plus de bébés ? Les Etats Fédérés de Micronésie, qui se situent dans le Pacifique, détiennent ce record. Dans cet Etat fédéral composé de quatre îles (Chuuk, Kosrae, Pohnpei et Yap), le taux de fécondité est en moyenne de 3,6 enfants par femme. Dans cette contrée, on note un faible accès à la contraception : seulement 45% des femmes ont utilisé un contraceptif entre 2000 et 2007 contre 75% des Françaises sur la même période. Le chiffre de fécondité s'explique aussi par les nombreux cas de grossesses précoces. Il faut souligner que le record mondial de bébés revient au Niger avec 7,75 enfants par femme. 
 
 
 
L'ile Prison d'Alcatraz 
 
 
 
 
 
 
Pendant 54 ans, des milliers de prisonniers ont séjourné sur cette île qui se trouve à 2 km des côtes de San Francisco. D'abord utilisée comme fort militaire à partir de 1850, elle sera une prison militaire de 1909 à 1933, puis une  prison fédérale où sont enfermés les plus grands criminels, comme Al Capone et l'ennemi public Alvin Karpis. Connue pour ses conditions de détentions dures, elle a connu 36 évasions, et tous les évadés ont été arrêtés, sauf trois prisonniers portés disparus. Abîmée, victime du temps et de l'usure, elle ferme ses portes le 21 mars 1963. Abandonnée, elle est occupée pendant un an, à partir du 20 novembre 1969 par des Amérindiens qui veulent sa propriété, en dédommagement des territoires dont ils sont privés. Ils seront chassés de force et l'île sera ouverte au public à partir de 1973. Depuis 1986, ce célèbre monument possède le titre de site national historique américain. 
 
 
 
Les iles Malouines 
 
 
 
 
 
 
Les îles Malouines ou Falkand Islands en anglais sont un archipel de deux îles dans l'Atlantique Sud, à 500 km environ au large de l'Argentine. Découvertes en 1592, elles ne sont colonisées qu'en 1690. Cette terre a toujours fait l'objet d'une rivalité entre la Grande-Bretagne et l'Espagne. Dès 1833, les Anglais y établissent une garnison navale. Mais la situation change en 1978 lorsque l'Argentine, qui avait occupé l'ilot en 1829, revendique à nouveau sa suprématie. Le 2 avril 1982, les troupes argentines envahissent l'archipel, soit un an avant le 150e anniversaire de la possession britannique. Si elles ont un paysage sauvage préservé, ces îles  ne disposent pas de ressources naturelles exceptionnelles qui auraient pu justifier une telle rivalité. Après sept semaines de combats, les troupes britanniques remportent une victoire militaire dans la nuit du 14 au 15 juin. Depuis, les Malouines restent sous pavillon britannique. 
 
 
 
Les Samoa américaines 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ces îles détiennent le triste record du plus grand nombre d'obèses dans le monde. 75% de la population des Samoa américaines souffre d'obésité. Ces îles, qui battent pavillon américain, sont situées dans le Pacifique au nord des îles Fidji. Découvertes au cours du XVIIIe siècle, les Samoa ont été divisées entre l'Allemagne et les Etats-Unis en 1899. L'est de l'archipel est resté américain. Les experts attribuent ce fléau à la proximité culturelle de l'île avec sa métropole. L'importation de produits américains trop gras et trop sucrés a accéléré les choses. Depuis le début des années 2000, l'OMS organise des campagnes d'information dans cette région. Un des moyens de lutte est de contrôler la nourriture des jeunes en leur fournissant des repas équilibrés à l'école. Selon les récents chiffres, 1 milliard de personnes sont en surpoids dans le monde et 300 millions d'entre elles sont obèses. 
 
 
 
Nauru 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Cette île de 20 km² située au milieu du Pacifique avait tout du conte de fée. Grâce à un gisement de phosphates extrait à partir du début du XXe siècle, l'économie de Nauru est florissante. Dans les années 1970 et 1980, elle est l'un des pays les plus riches du monde. Mais lorsque les réserves de phosphates s'épuisent, vers 1990, Nauru bascule dans une période sombre. Son exploitation intensive s'arrête mais les cicatrices sont visibles : la terre, profondément creusée, est inexploitable. Les experts parlent de catastrophe écologique. Son lourd endettement, la corruption et le détournement de fonds publics ont accéléré sa chute. Dépendante de son ancienne industrie, l'île est désormais insolvable, voire en quasi-faillite. Aux fragilités économiques s'ajoute l'instabilité politique : huit présidents se sont succédés entre 1996 et 2001. 
 
 
 
Necker island 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Paysage paradisiaque, comble du luxe, du calme et de la sérénité... Necker Island offre tout cela à la fois. L'île est réputée pour accueillir un des hôtels les plus chers du monde.Achetée en 1978 par Sir Richard Branson, le magnat industriel britannique, elle est à la fois son île privée et un havre de luxe qui peut être privatisé. Pour la somme de 35 000 euros par nuit (51 000 $), le complexe peut accueillir jusqu'à 28 personnes tout compris : hébergement, repas, boissons, vins et champagnes de qualité ainsi que 60 personnes à votre service. Pas question de s'ennuyer. Une équipe dédiée aux sports nautiques organise des démonstrations de kayak,  plongée avec tuba ou autre kite surf, le Leha Bali Spa offre un moment de relaxation et puis des promenades sont possibles sur l'île de 30 ha en compagnie des 102 flamands roses qui la peuplent.
--------------------------------------------------------------------------------------------------


Insolite - Droles d'endroits pour passer la nuit...


 
Le Grand Aquarium de Saint-Malo  
  
  
Que diriez-vous de passer votre nuit au milieu des requins ? Le Grand Aquarium de Saint-Malo vous ouvre ses portes pour une soirée mémorable.  Après une visite guidée de l'aquarium et de ses coulisses, les visiteurs sont conviés à prendre place dans l'anneau des requins. Squales, tortues et  mérou géant, les y attendent avec impatience. Avis aux amateurs "des dents de la mer" et aux fans de mammifères marins !  
  
 
  
 
  
La Caravelle de la Ferme Aventure  
 
 
Bienvenue à bord de l'appareil 233 baptisé Ohrid. Installez-vous confortablement  dans cette caravelle des années 50 transformée depuis 2005 en gîte. Un des 282 exemplaires de ce fleuron de l'aviation Française trône aujourd'hui dans une ancienne ferme vosgienne, à la Chapelle aux Bois. Il peut accueillir jusqu'à 6 personnes. Si jamais il venait à être complet, les propriétaires des lieux ont également d'autres hébergements aussi insolites à vous proposer : une pyramide de verre, une yourte, un tipi, une cabane en bois ou encore un hamac. Donc pas de panique, on trouvera de quoi vous loger.  
 
 
  
 
 

Le Phare de Fatouville  
 
 
Amoureux de la mer, du vent et de la navigation, venez passer une nuit au sommet du phare de Fatouville en Normandie, à 6 km de Honfleur. Dans une ambiance familiale, les propriétaires accueillent les visiteurs dans leur maison quelque peu particulière. Accessible par une petite route sinueuse indiquée par un dessin représentant la lanterne d'un phare, il dispose de 5 chambres dont une familiale (2 adultes - 2 enfants de moins de 15 ans). Du haut du phare, vous pourrez admirer l'estuaire et le Pont Normandie.  
 
 
  
 
 
Grimpe ArbrenArbre  
 
 
Si vous n'avez pas le vertige, direction les Communs du Château de Moulignon, en Seine-et-Marne. Installé confortablement dans votre Wood Bulle, vous pourrez profiter pleinement de la nature environnante. Cette tente panoramique transparente promet une nuit sous les étoiles originale. Les plus téméraires peuvent grimper à plus de 30 mètres au dessus du sol pour s'installer dans un des hamacs et profiter d'une nuit au grand air.  
 
 
   
 
 
Le campement de Karakorum  
 
 
Cette année, c'est dans les collines du Perche que le campement de Karakorum a élu domicile. Que ce soit pour une nuit ou plus, le séjour dans une de ses 3 yourtes promet d'être dépaysant. Equipées de lits mongols et picots, ces habitations peuvent accueillir de 2 à 5 personnes et disposent de toutes les commodités d'usage. Dans une nature verdoyante où paissent moutons et chevaux, ce village est un havre de paix où tout le monde vit de manière conviviale. Le soir, chacun peut prendre place autour du feu de veillée pour discuter ou admirer tout simplement les étoiles.  
 
 
  
 
 
Le carré rouge  
 
 
Un cube rouge posé au bord d'un étang, telle est la première image qui saute aux yeux de ceux qui arrivent devant Le carré rouge. Cette œuvre de l'artiste plasticienne, Gloria Friedmann est également un lieu de vie. Situé à 55 km Dijon, non loin du village de Villars-Montroyer, ce lieu peut recevoir jusqu'à 6 personnes. Constitué de deux étages, le bas permet de cuisiner et séjourner tandis que le haut est un espace nuit avec trois doubles couchages alignés devant la baie vitrée. Il est dépourvu d'eau et d'électricité. Vous voici Robinson Crusoé version design.  
 
 
  
 
 
Durbuy Adventure Park  
 
 
Vivre comme un indien le temps d'un week-end, c'est chose possible au Durbuy Adventure Park. Direction la Belgique, dans les Ardennes où un campement de tipis a été installé au sein d'un site de 20 hectares. Chacun des 22 tipis indiens peut accueillir jusqu'à 9 personnes. Au campement, il y a tout le confort possible : électricité, éclairage intérieur et chauffage, lits superposés avec matelas, décoration trappeurs, terrasse en bois, coin feu de camp et barbecue couvert.  
 
 
   
 
 
Le Museumotel  L'Utopie  
 
 
On le dirait tout droit sorti d'un film de Science-fiction. Pourtant le Museumotel L'Utopie et ses bungalows en forme d'ovnis sont on ne peut plus réels. Situé sur une île de 42 ares lovée entre les deux bras de la rivière Plaine, au cœur des Vosges, cet établissement est né de l'imagination de l'architecte Pascal Hausermann. Pouvant accueillir de 2 à 5 personnes, les 9 bungalows-bulles offrent un dépaysement le plus complet tant par l'originalité de leur forme que par leur décoration intérieure. De la Love Bubble pour les amoureux à la Fifties pour les amateurs d'ambiance rock'n'roll,  il y en a pour tous les goûts.  
 
 
  
 
 
Les roulottes de Gascogne  
 
 
Ce mode d'habitat que l'on assimile aux nomades peut devenir le temps d'un week-end, un nid d'amour en pleine nature. Cap sur le Sud-Ouest où "les roulottes de Gascogne" ouvrent leurs portes à tous ceux qui souhaitent changer de vie. Entièrement aménagée comme un petit appartement avec kitchenette, salle de bain, chauffage et mobilier de jardin, la roulotte présente l'avantage d'allier tranquillité et confort.  
 
 
  
 
 
Les cabanes perchées du Parc de la Belle  
 
 
" Pour vivre heureux, vivons perché ! " Telle est la devise du Parc de la Belle dans la Vienne. Ici, les cabanes en bois sont construites dans les arbres et trônent au milieu d'un parc de plus de 10 hectares. Imaginez le spectacle : vous et votre cher et tendre dans ce refuge secret admirant le coucher du soleil à la cime d'un bel arbre. Cela ne fait-il pas rêver ? Pour les aventuriers, sachez que certaines des cabanes sont accessibles soit à pont de singe soit à échelle. Les moins téméraires peuvent séjourner dans la cabane à escalier.  
 
 
  
 
 
La maison du gardien de phare de l'île Louët  
 
 
Au large de Pen al Lann,  la fine silhouette blanche du phare de l'île Louët  fait partie des images classiques des côtes bretonnes. Depuis peu, il est possible de venir dormir dans la maison du gardien, seul lieu de vie sur cette île. Pouvant accueillir jusqu'à 10 personnes, elle dispose de 4 pièces et dispose de 2 couchages en plus dans l'atelier du cantonnier. Les toilettes sont dans l'ancienne soue à cochon et les sanitaires, douche et lavabo, sont dans la remise du pêcheur. Attention, la durée maximale de location est de 2 jours et 2 nuits et vous devez vous rendre par vos propres moyens sur l'île.   
 
 
  
 
 
Belrepayre Airstream & retro trailerpark  
 
 
Niché au pied des Pyrénées avec sa vue fantastique sur la chaine des montagnes, Belrepayre Airstream & retro trailerpark vous propose de faire du camping version rétro. Ici, on loge dans des Airstream, ces caravanes américaines en aluminium qui faisaient fureur dans les années 50 aux Etats-Unis.  Pouvant accueillir de 2 à 4 personnes suivant les modèles, les 9 caravanes Airstream datant des années 1947 à 1973 ont été entièrement restaurées par les propriétaires des lieux, Perry et son épouse Coline.  Ambiance vintage assurée ! 
 
 
 
  
 
 
Le Collège Hôtel  
 
 
Des chambres aux allures de dortoirs, un hall d'entrée qui a des airs de salle de classe... Les nostalgiques des bancs d'école ont rendez-vous au "Collège Hôtel" à Lyon pour un séjour original. Installé dans un immeuble des années 30, un hôtel aux allures de pensionnat a pris ses quartiers en 2003, non loin des traboules du Vieux Lyon et de l'animation de la place Saint-Paul. Comme son nom l'indique, au "Collège Hôtel", tout est fait pour que les pensionnaires retrouvent ici leur âme d'enfant.  Et si ce week-end, vous faisiez l'école buissonnière.  
 
 
  
 
 
L'appart des Anges  
 
 
Si vous vous baladez sur les bords du Canal du Midi, vous apercevrez sûrement L'Apart des Anges. Il s'agit d'une péniche très colorée répondant au doux nom "Les Anges d'Eux". Et oui, ici, les anges veillent sur les lieux. Les propriétaires des lieux, Christophe Poirel et Jean-Philippe Leroy. vous proposent de vous reposer dans ce havre de paix au milieu des vignobles de Cers. Ambiance maritime dans les cabines et farniente sur le ponton où vous pourre bouquiner ou vous rafraichir dans la piscine. Alors que diriez-vous d'une péniche en guise de petit nid douillet ?  
 
 
  
 
 
Planète Sauvage  
 
 
Un safari africain à quelques kilomètres de Nantes, ça vous tente ? Alors, en route pour Planète Sauvage ! Ce safari parc unique en Europe propose un bivouac. En privé, vous partagez la passion des soigneurs en participant à la rentrée des animaux dans leur habitat nocturne. Ensuite, accompagné d'un guide pour la nuit, vous camperez au milieu des zèbres et des antilopes.  
 
 
  
 
 
Les Loges de l'Ecomusée d'Alsace  
 
 
Dormir dans une maison datant de 1574, se réveiller au chant du coq, vivre à un autre rythme dans une tenue vestimentaire d'une autre époque... Voici ce que propose le hameau des "Loges" situé au cœur du village de l'Ecomusée d'Alsace. 10 maisons sont donc mises à la disposition du public pour un séjour d'une nuit ou plus. A Ungersheim, la gare, l'école, le moulin, la scierie, la tonnellerie, les jardins de l'Ecomusée vous font traverser les âges et les époques dévoilant l'évolution de l'habitat alsacien et des savoir-faire d'autrefois.  
 
 
  
 
 
L'abbaye de la Ferté  
 
 
En Bourgogne, non loin de Chalons-sur-Saône, cette ancienne abbaye cistercienne est aujourd'hui devenue un havre de paix pour tous ceux qui recherchent un peu de calme. Vous pourrez séjourner dans la Poterie, où une suite avec un salon, une chambre, une salle de bain vous attend au niveau de l'ancienne porte de l'abbaye. Vous pouvez opter pour l'ancien colombier du XVIIe siècle aménagé en suite avec deux chambres et une salle de bain. A vous de choisir !  
 
 
  
 
 
Cabane perchée Normandie  
 
 
Située dans l'Eure, la Cabane perchée Normandie a été réalisée à partir de bois et de chanvre. Installée sur des pilotis, elle prend appui sur deux fresnes. Outre le confort que l'on peut trouver habituellement dans les maisons d'hôtes, sachez que cette cabane haut de gamme dispose d'un hammam/sauna privatif. Autant dire qu'on peut faire dans le luxe tout en étant original. Cela devrait plaire à ceux qui recherchent le dépaysement tout en gardant leur confort.    
 
 
  
 
 
L'Hôtel Windsor  
 
 
A Nice, une grande demeure bourgeoise, devenue aujourd'hui hôtel, propose des chambres plus colorées les unes que les autres. Ici les artistes ont laissé libre cours à leur imagination. Claude Viallat, Ben, Jean Le Gac, François Morelet, Robert Barry... Ils ont tous marqué de leur empreinte les murs de ce site. A vous d'interpréter le message qu'ils ont cherché à faire passer dans chacune de ces chambres.  
 
 
  

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


bon week-end bonne après midi 1    Ninnenne      [/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Insolite (histoire)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Insolite (histoire)
» L'Histoire insolite : ces livres qui nous font (re)découvrir l'Histoire de manière originale
» HISTOIRE TRISTE ET INSOLITE
» Insolite: Enlevée bébé, elle retrouve sa famille 23 ans plus tard
» Foot en tout genres ( Anecdotes, vidéos, histoire, insolites, etc.. )

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: images et PPS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: