AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Lara Eden
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Auguste Renoir(biographie et oeuvres)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur


Messages : 18911
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Auguste Renoir(biographie et oeuvres)   Mar 9 Déc - 14:26

Auguste Renoir

Auguste Renoir: Les pêcheuses de moules à Berneval


Les pêcheuses de moules à Berneval, 1879.

Auguste Renoir (Limoges 25 février 1841 - Cagnes-sur-Mer 3 décembre 1919), de son état civil complet Pierre Auguste Renoir, est l'un des plus célèbres peintres français. Difficilement classable, il a appartenu à l'école impressionniste, mais s'en est assez vite écarté à partir des années 1880. Plus intéressé par la peinture de portraits et le nu féminin que par celle des paysages, il élabore une façon de peindre caractéristique, qui transcende ses premières influences (Fragonard, Courbet, Monet, puis la fresque italienne).Pendant environ soixante ans il aura peint à peu près six mille tableaux, ce qui est un record avant Picasso.

« Renoir peint souvent en utilisant les couleurs de l’arc-en-ciel et avec des touches brèves. Les ombres sont souvent bleu vif et non pas noires »
Les touches de lumière ne sont pas blanches mais se jouent dans les tons de bleu.
Renoir aime les femmes. Dans ses œuvres, on les retrouve souvent dans des formes charnelles avec des bouches petites et charnues, aux lèvres souvent très rouges.


Source: wikipédia


Auguste Renoir: Sur la balançoire


Sur la balançoire, 1876.

[size=24]Auguste Renoir: Petite fille avec un cerceau

[/size]
Petite fille avec un cerceau, 1885.

[size=24]Auguste Renoir: autoportrait

[/size]


Autoportrait de 1876.






Femme nue couchée.

Ce nu allongé, ayant Gabrielle pour modèle, est parmi les œuvres les plus sensuelles de Renoir. Peint pendant la première décennie du XXe siècle, il se rattache à la période dite nacrée de l'artiste. Sur un fond neutre, qui contraste avec l’impression de mollesse qui se dégage de la forme et de la position des coussins, Renoir a placé une jeune femme nue, allongée sur un drap blanc, le corps sur le côté gauche, la tête retenue par la main.

On connaît de nombreuses toiles de Renoir représentant des femmes nues dans la nature en harmonie avec le paysage environnant. Il est plus rare de le voir peindre le nu en intérieur à la manière de Goya ou de Manet. Ici, dans une toile tout en longueur, Renoir donne libre cours à son plaisir de peindre le corps de la femme.

Renoir conserva cette œuvre dans son atelier jusqu’à sa mort une dizaine d’années plus tard. Il est difficile de donner une date précise à cette œuvre. Trois nus ayant Gabrielle pour modèle, dans des positions légèrement différentes ont été réalisés par l’artiste. Le premier en 1903, le dernier en 1907. Celui-ci pourrait se situer entre les deux.

Ce tableau a été exposé pour la première fois en 1927, à la galerie Bernheim-jeune à Paris. Acquis par l'État en 1960, il est exposé au Musée de l'Orangerie.


Source: wikipédia




[size=24]Auguste Renoir: Claude Renoir en clown


[/size]
[size]

Claude Renoir en clown .

(1909, huile sur toile (120 x 70 cm), musée de l’Orangerie, Paris)
(période cagnoise)

Il s'agit d'un portrait de Claude, habillé d’un costume bouffant rouge. Renoir souligne les formes bouffantes du costume ce qui confère une certaine présence et une certaine autorité au jeune garçon. Les colonnes sont peintes en oblique.

Le clown, symbole même du machiavélisme, était très présent dans les toiles de Renoir.


Source: wikipédia





[/size]
[size]

Jeunes filles au piano 1892.

Il représente une scène familiale de deux jeunes filles jouant du piano. Les deux jeunes filles ont déjà le corps charnel des femmes que Renoir aimait peindre. Cette toile n’est plus du pur impressionnisme mais on n’y retrouve pas les traits de pinceau précis de la période ingresque. Les vêtements des enfants n’ont pas été embellis ce qui rend cette toile plus réelle. Cette œuvre a été réalisée de 5 manières différentes car Renoir savait que l’État Français souhaitait faire un achat. Grâce à cette toile, Renoir est enfin reconnu.


Source: wikipédia






[/size]
[size]

Les Grandes Baigneuses.

(période ingresque)
Cette peinture s’inspire d’une sculpture de François Girardon. Renoir désire que les formes féminines soient plus découpées, structurées. Les corps sont plus importants que les décors, même si ceux-ci ont un rôle à jouer. Le décor est un arrière-plan. Il s’inspire largement de Cézanne.
Cette œuvre magistrale eut tellement de critiques négatives lors de sa présentation que Renoir mit fin à la période ingresque.

Source: wikipédia






[/size]
[size]

Déjeuner des canotiers .

(période impressionniste)
Il s’agit de la dernière grande œuvre de Renoir dans ce style. Le tableau a été peint sur la terrasse de la Maison Fournaise à Chatou.

On y retrouve les jeux d’ombres et de lumière dans les tons de bleu, les visages féminins typiques de Renoir. Cette peinture est composée avec un étonnant contraste entre le fond et les personnages dans des tons pastels mais vifs assez fondus, et les quelques objets et mets très contrastés sur la table avec des fruits aux couleurs très vives aux traits puissants et relativement purs, et des gros empâtements de blanc pur pour les reflets. Les reproductions imprimées sont rarement fidèles à l'original. L'image ci-contre ne présente pas non plus tous ces contrastes.

Comme d’habitude, Renoir y fait participer un grand nombre de ses amis : son épouse, Gustave Caillebotte (peintre), M. Fournaise (restaurateur), Alphonsine Fournaise, le baron Raoul Barbier, Paul Lhote, Lestringuez, Jeanne Samary (actrice), ainsi que son banquier M. Ephrussi qui fut rajouté par la suite. Les restes du repas prouvent que Renoir était un peintre talentueux en nature morte. Dans le paysage du fond, on aperçoit des canots.


Source: wikipédia






[/size]
[size]

Madame Charpentier et ses enfants.

Exécuté en 1878, ce tableau remporta un vif succès au Salon de 1879.

Ce portrait de groupe de la fin de la période impressionniste représente Marguerite-Louise Lemonnier (Madame Charpentier) (1848-1904) et ses enfants, Georgette-Berthe (1872-1945) et Paul-Emile-Charles (1875-1895). Marguerite-Louise était la femme de Georges Charpentier, l'éditeur très en vue de Zola, Daudet et Maupassant et tenait, avec son mari, une place importante dans le milieu intellectuel de l'époque.

Dans ce tableau, Renoir a peint une composition inhabituelle chez lui. On y retrouve un peu l’arrangement d’une peinture religieuse (rappelant Rubens, avec le chien remplaçant l’agneau). La scène vibre grâce au registre de tissus et de lumière circulant dans la pièce. Seul Renoir pouvait tirer la poésie de ce lieu de milieu mondain même si cela lui a été reproché par certains.

Les enfants et leur maman ont les traits que Renoir réserve aux femmes : la rondeur, les formes, les jolis visages.

Renoir, n'ayant pas souhaité participer à la quatrième « Exposition impressionniste » en 1878, proposa Madame Georges Charpentier et ses enfants au « Salon officiel ». Accepté par le jury, le tableau y remporta un grand succès. Camille Pissarro écrivit à ce propos : « Renoir a un grand succès au Salon. Je crois qu'il est lancé, tant mieux, c'est si dur la misère !.»


Source: wikipédia






[/size]
[size]

Lise à l’ombrelle , 1867.

Exposé au Salon en 1868, le tableau fut acheté par le critique Théodore Duret, en même temps que En été ( ou La bohémienne ).

La toile est peinte dans les tons de blanc, cher aux impressionnistes. On retrouve Lise sous le feuillage de la forêt de Fontainebleau. Renoir fait déjà jouer les ombres et la lumière sur la robe de Lise. Il abandonne ses couleurs sombres. Lise a déjà les traits caractéristiques des visages féminins de Renoir. Cette œuvre est largement inspirée par Courbet.


Source: wikipédia






[/size]
[size]

Mère et enfant , 1881.






[/size]
[size]

La femme à l'éventail, 1880.








             Ninnenne      
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur


Messages : 18911
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Auguste Renoir(biographie et oeuvres)   Mar 9 Déc - 14:36


Monsieur Fournaise, 1875.


Gabrielle à la chemise ouverte (1907)



Mademoiselle Irène Cahen, d'Anvers, (1880)



Jeune fille lisant, (1874-1876)



Jeune fille à la mandoline (1918)



La baigneuse endormie, (1897)

La Loge, (1874)

Jeune fille au chapeau de paille, (v. 1884)

Auguste Renoir:Oeuvres principales



Œuvres principales:
Pierre-Auguste Renoir a peint pendant près de soixante ans. Peintre prolifique, il nous a laissé une œuvre considérable, nécessairement inégale. On recense dans celle-ci plus de 4 000 peintures, soit un nombre supérieur à celui des œuvres de Manet, Cézanne et Degas réunies. Parmi celles-ci, on peut citer :


Au concert dans une loge à l'Opéra (1880) 
Jeune fille au chapeau de paille, (v. 1884) 
La baigneuse endormie, (1897)Portrait de la mère de Renoir, (1860), Collection particulière 
Portrait de Marie-Zélie Laporte, (1864), Musée de l'Evêché de Limoges 
Portrait de Romaine Lacaux, (1864), The Cleveland Museum of Art 
Portrait de Sisley, père d'Alfred Sisley, (1864), 81x65cm, Galerie du Jeu de Paume, Paris 
La serre (1864), 130x98cm, Hambourg, Kunsthalle. 
Clairière dans les bois, (1865, Institut of Arts, Detroit), annonce les coquelicots de La Partie champêtre. 
Cabaret de la mère Anthony, (1866), National Museum, Stockholm 
Jules le Cœur et ses chiens, (1866), Musée d'Art de São Paulo, São Paulo 
Portrait de Frédéric Bazille, (1867) 
Lise à l'ombrelle (1867), Musée Folkwang, Essen 
Clown au cirque, (1868), Rijksmuseum Kröller-Müller, Otterlo 
Les Fiancés (dit Le Ménage Sisley) (1868), Wallraf-Richartz Museum, Cologne 
La Grenouillère (1869, Stockholm). 
Patineurs au bois de Boulogne, (1868), Coll. Part. USA. 
En été(dit Lise ou La bohémienne),(1868), 85x59cm, Berlin, Nationalgalerie. 
Femme dans un jardin, (1868), 106x73cm, Coll. Part. (en dépôt à Bâle, Kunstmuseum). 
Léonard Renoir, père de l'artiste, (1869), 61x46cm, The Saint-Louis Art Museum, Missouri. 
Fleurs dans un vase, (1869), 65x54cm, Boston, Museum of Fine Arts. 
La promenade, (1870), 80x64cm, Londres, British Hall Pension Fund. 
Mme Clémentine Stora, (1870), 84x60cm, San Francisco, The Fine Arts Museum. 
La Baigneuse au griffon, (1870), 184x115cm, Museu de Arte de São Paulo, São Paulo. 
Nature morte au bouquet, (1871), 74x59cm, Houston, Museum of Fine Arts. 
Portrait de femme, Rapha (1871), 130x83cm, Coll. Part. 
Claude Monet lisant, (1872), Musée Marmottan, Paris 
Buste de femme, (1872-1875), The Barnes Foundation, Merion, Pennsylvanie 
Monet peignant son jardin à Argenteuil, (1873), Wadsworth Atheneum, Hartford 
Allée cavalière au bois de Boulogne, (1873), Fondation Barnes Kunstalle, Hambourg 
Mare aux canards (1873, Dallas) en deux exemplaires 
Les Moissonneurs, (1873, collection privée, Suisse). 
La Loge, (1874), Courtauld Institute Galleries, Londres 
La Femme en bleu (1874), Collection particulière 
Jeune fille lisant, (1874-1876), Musée d'Orsay, Paris 
Femme vue de dos, (v. 1875-1879), Musée Malraux, Le Havre 
Chemin montant dans les hautes herbes (v. 1875), Musée d'Orsay, Paris 
La Cueillette des fleurs, (1875), National Gallery of Art, Washington D.C. 
Les Amoureux, (1875), Narodni Galerie, Prague 
Autoportrait, (1875), 
Portrait de Claude Monet, (1875), 
Le Moulin de la Galette, (1876), Musée d'Orsay, Paris 
Premiers pas, (1876), Collection particulière 
La Sortie du conservatoire, (1876, The Barnes Foundation, Merion, Pennsylvanie) 
Femme au piano, (1876), Art Institute, Chicago 
Portrait de Monsieur Chocquet, (1876), Collection Oskar Reinhart, Winterthur 
Sur la balançoire, (1876), Musée d'Orsay, Paris 
Au jardin, (1876), Musée Pouchkine, Moscou 
Portrait de Nini Lopez, (1876), Musée Malraux, Le Havre 
Madame Alphonse Daudet, 1876 Musée d'Orsay, Paris 
Portrait de Jeanne Samary, (1877), Musée Pouchkine, Moscou 
Hommage à Léon Riesener, 1878, 
La Couseuse, (1879), 
La Fille du déjeuner, (1879), 
Les Canotiers à Chatou, (1879), National Gallery of Art, Washington D.C. 
Le Déjeuner, (1879), 
La Jeune fille au chat, (1879) 
Paysage à Wargemont, (1879, Toledo, Ohio) 
Au concert dans une loge à l'Opéra, (1880), Clark Art Institute, Williamstown 
Près du lac, (1880) 
Place Clichy, (1880) 
Mademoiselle Irène Cahen, d'Anvers, (1880), Fondation et Collection Emil G. Bührle 
Le Déjeuner des canotiers, (1880-1881), Phillips Collection 
Mère et enfant (1881), The Barnes Foundation, Merion, Pennsylvanie 
Baie de Salernes ou Paysage du Midi, (1881), Musée Malraux, Le Havre 
Baie de Naples au matin, (1881, Metropolitan Museum of Art, New York), amorce l'éloignement de l'impressionisme. 
Le Jardin d'essai (1881, MGM Mirage, Las Vegas), une constellation de touches colorées. 
Vague, (1882, Dixon Gallery and Gardens, Memphis, Tennessee), une déferlante de gouache fouettée, très proche de l'abstraction. 
Danse à la ville, (1883), Musée d'Orsay, Paris 
Femme nue dans un paysage, (1883), Musée de l'Orangerie, Paris 
Jeune fille au chapeau de paille, (v. 1884) 
Les Grandes Baigneuses, (1884-1887), Musée d’art de Philadelphie, Pennsylvanie 
Jeune baigneuse, (1892), Metropolitan Museum of Art, New York 
Jean jouant avec Gabrielle, (1894), 
Gabrielle et Jean, (1895), Musée de l'Orangerie, Paris 
La Famille de l'artiste (ou Les enfants de Monsieur Caillebotte) (1896) The Barnes Foundation, Merion, Pennsylvanie 
La Baigneuse endormie, (1897), 
Portrait de Jean Renoir enfant, (1900), musée de l'Évêché Limoges 
Femme nue en plein air, (1900), 
Femme nue couchée, (1906), Musée de l'Orangerie, Paris 
La Dame à l'éventail, (1908), Collection Durand-Ruel, New York 
Coco, (1910), Museum of Fine Arts, Boston 
Jeune fille à la mandoline, (1918), Collection Durand-Ruel, New York 
Pins à Cagnes, (v. 1919), Musée Malraux, Le Havre 

Source: wikipédia





Bal du moulin de la Galette.

Cette toile peinte en 1876 est une huile sur toile qui mesure 1,31m de hauteur par 1,75m de largeur et est conservée au musée d’Orsay, au niveau supérieur, salle32.

La scène se déroule en plein air (contrainte que s'imposaient les impressionnistes), un dimanche après-midi, un jour de beau temps au Moulin de la Galette à Montmartre. Les personnes présentes dans la scène sont des amis du peintre : modèles, peintres, habitués du lieu, parmi lesquels on reconnaît : l’écrivain Georges Rivière, le peintre Goeneutte, Lamy qui sont installés a la table du premier plan et une dénommée Estelle qui est assise sur le banc. Renoir représente ainsi sur sa toile, une foule joyeuse de personnes de tous les milieux sociaux, qui partagent du bon temps, dansent à gauche, bavardent à droite, fument et boivent. Tous ces personnages sont représentés en action ce qui suscite des questions telles que : manœuvre de séduction ou dispute?...

On peut ainsi définir trois plans, au premier plan on a la discussion des personnes assises, au second plan les danseurs et au troisième plan des bâtiments où l’on aperçoit l’orchestre.

Au lieu d’utiliser comme le font la plupart des peintres, la netteté au premier plan puis progressivement un flou, il met le flou partout et la seule distinction de profondeur se fait par la taille des personnes représentées. Il décide de représenter cette scène dans une ambiance bleutée parsemée de taches de lumière réparties inégalement comme si elles traversaient le feuillage des arbres pour parvenir au près de la foule.

C’est grâce à la lumière que Renoir fait ressortir ces personnages, par exemple le couple à gauche de la scène semble être entouré de lumière au sol et la robe rose clair de la femme renforce cet effet et les met en avant.

Renoir utilise des couleurs pastel plus ou moins vives à certains endroits

Source: wikipédia



Et bien d'autres peintures......       bonne après midi 1       Ninnenne      
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Auguste Renoir(biographie et oeuvres)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Auguste Renoir(biographie et oeuvres)
» Enid Blyton, biopic de la BBC + discussion sur son oeuvre
» A Pierre-Auguste Renoir
» Poitevin, Auguste
» [auteur] Bernay Henri / Thomazi Auguste Antoine

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: images et PPS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: