AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Avril 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 orchidées -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 21961
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: orchidées -   Lun 15 Déc - 13:25

Orchidées - En images - suite -

[size=16][/size]
 
A droite, une Cattleya Orcade 'Perfection'. A gauche, une Maxillaria picta 'Tootsie'. La première présente l'avantage de fleurir toute l'année, tandis que la seconde doit attendre l'automne.
 
[size=16][/size]
 
Ce Paphiopedilum Winston Churchill 'Indomitable' compte parmi les orchidées qui ont le moins besoin de lumière.
 
[size=16][/size]
 
Cette petite orchidée rose est protégée par la réglementation du commerce international de leurs spécimens vivants. Elle est très facile d'entretien.
 
[size=16][/size]
 
Le genre Eriaest aussi appelé Bryobium hyacinthoides.
 
[size=16][/size]
 
Cette Prosthechea Vitellina est originaire d'Amérique Centrale. Ces fleurs d'un orange écarlate sont très ornementales.
 
[size=16][/size]
 
Cette fleur sophistiquée est une plante dont la serre tropicale réunit les conditions de sa croissance à la perfection.
 
[size=16][/size]
 
Pour bien pousser, ces Miltoniaont besoin d'une humidité constante.
 
[size=16][/size]
 
A gauche, une élégante Restrepia, reconnaissable à ses tâches de couleur poupre. A droite, une Coelogyne Burfordiense, dont les pétales verts apparaissent lors de l'été.
 
[size=16][/size]
 
Les Paphiopedilum sont plus connus sous le surnom de "Sabot de Vénus"
 
[size=16][/size]
 
Le genre Cymbidium est l'une des variétés d'orchidées les plus connues par les amateurs, car sa culture est aisée.
 
[size=16][/size]
 
Ces Cymbidium Cooksbridge et Oncidium Ornithorhynchum sont de parfaits exemples de la floribondité (capacité de produire beaucoup de fleurs) des orchidées.

Orchidées - En images -

 
Les orchidées sont des fleurs appartenant à la très grande famille des Orchidacées, qui sont des plantes monocotylédones. Cela signifie que l'embryon ne donne qu'une seule feuille, nommée cotylédon. On dénombre dans le monde entier 25 000 à 30 000 variétés différentes, réparties en 850 genres, auxquelles s'ajoutent plus de 100 000 hybrides horticoles. Ces dernières, surnommées "orchidées de rebord de fenêtre", sont obtenues par le clonage des cellules. On les trouve dans le monde entier, mais leur diversité s'exprime encore davantage dans les régions tropicales.
 
[size=16][/size]
 
Si les orchidées ont ainsi colonisé presque tous les milieux, c'est grâce à d'extraordinaires capacités d'adaptation. Charles Darwin s'est d'ailleurs servi de ces exemples foisonnants afin d'établir sa théorie de l'évolution. Beaucoup d'espèces, dites "épiphytes", sont ainsi capables de se développer malgré peu de lumière. Si l'orchidée fascine, c'est aussi pour son élégance, et sa fragilité apparente.


[size=16]
[/size]
 
Le genre Phalaenopsis (orchidée papillon) demande peu de soins. Il regroupe les orchidées les plus couramment recontrées aujourd'hui car il convient parfaitement aux débutants.
 
[size=16][/size]
 
A gauche, une Veldorado Polka, une variété de cattleya jaune à cœur  rouge, créée par les serres Vacherot-Lecoufle. A droite, un Stanhopea Assidensis, un autre hybride dont la création remonte à 1922.
 
[size=16][/size]
 
Cette élégante Paphiopedilum Mitylene, créée par les ateliers Vacherot-Lecoufle, a été primée en 1995.
 
[size=16][/size]
 
Ce Bulbophyllum Falcatum dévoile sa floraison. Cette fleur est originaire des régions tropicales d'Asie et d'Afrique, et elle appartient au plus grand genre de la famille des orchidées.
 
[size=16][/size]
 
Cette Odontioda Henriette Lecoufle 'Javea' est de culture plus délicate. Il s'agit d'un genre hybride de Cochlioda et de Odontoglossum
 
[size=16][/size]
 
Ce Phalaenopsis Scaramouche est très finement pointillé de rose.
 
[size=16][/size]
 
Le genre Dendrobium compte 1 600 espèces différentes. Celles-ci sont épiphytes, ce qui signifie qu'elles se développent en utilisant un autre végétal.
 
[size=16][/size]
 
Le genre Dendrochilum, qui regroupe 300 espèces environ, se reconnaît grâce à ses deux rangées de petites fleurs denses.
 
[size=16][/size]
 
Cette jolie Miltonia Princess Mary a besoin de nuits fraîches pour épanouir ses pétales blancs.
 
[size=16][/size]
 
Le genre Cattleya compte les plus belles espèces, grâce à la taille impressionnantes de ses fleurs.

Orchidées - Vanilla planifolia -

 
 
Il s'agit de l'orchidée utilisée pour la production de vanille. Cette plante est vigoureuse ; elle produit des feuilles épaisses, lisses et luisantes, le long d'une tige grimpante. Il est conseillé de prévoir un support horizontal sur lequel elle pourra s'accrocher plusieurs fois. La floraison n'intervient que quand la plante mesure plus de 5 mètres. Après pollinisation, les gousses mettent 8 à 10 mois pour atteindre leur maturité.

Orchidées - Sigmatostalix radicans -

 
 
Originaire du Pérou et du Panama, c'est une petite orchidée épiphyte très originale, produisant des feuilles filiformes et un grand nombre de fleurs blanches de petite taille, parfumées en journée. Elles ne sont pas sans rappeler celles des Utricularia. Très aisée à cultiver, elle s'acclimate facilement à un nouvel environnement.

Orchidées - Masdevallia 'Aquarius' -

 
 
Parenté : Masdevallia constricta x Masdevallia davisii.

Originaire d'Amérique Latine, cet hybride du genre Masdevallia produit de jolies fleurs orange, durables. Fleurit souvent ! Il est facile à accommoder pour peu qu'on ne l'expose pas trop à la chaleur.

Orchidées - Epicattleya -

 
 
Epicattleya est une orchidée hybride dont les parents sont Epidendrum et Cattleya. Simple à cultiver, elle produit de splendides fleurs orange d'environ 8 cm de diamètre, qui développent un subtil parfum citronné.


Ninnenne      
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 21961
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: orchidées -   Lun 15 Déc - 13:36

Orchidées - Trichopilia fragrans -

  
 
Espèce épiphyte, originaire de République Dominicaine, Pérou et d'autres contrées d'Amérique du Sud, où elle pousse à plus de 2000 mètres. De taille moyenne, ses inflorescences généreuses produisent des fleurs blanches quasiment transparentes exhalant une douce odeur d'amande, au cœur de l'hiver.

Orchidées - Masdevallia floribunda

 
 
Orchidée originaire des régions comprises entre le sud du Mexique et le Honduras, où elle pousse dans des forêts humides. C'est une petite plante, à hampes très courtes, produisant de ravissantes fleurs tubulaires jaunes-orange, dont la partie intérieure est couverte de petites taches rouges. Elles s'épanouissent généralement en été.

Orchidées - Encyclia cochleata -

 
 
Très belle orchidée de climat subtropical, de culture facile, mesurant jusqu'à 1,5 mètre de haut. Les fleurs striées arborent des formes extravagantes qui peuvent rappeler une méduse.

Orchidées - Dendrobium kingianum -

 
 
Originaire de l'est de l'Australie, elle développe un parfum subtil en journée, proche du muguet. Ses nombreuses petites fleurs violettes sont ravissantes !

Orchidées - Cambria -

 
 
Originaire de la Cordillère des Andes, Cambria est le nom générique d'un hybride populaire chez les amateurs d'orchidées, appartenant au genre Odontoglossum. Son succès vient de sa facilité de culture et sa propension à produire de magnifiques fleurs toute l'année. Cette plante épiphyte, pouvant mesurer jusqu'à 1 m, apprécie les atmosphères douces et humides.

Orchidées - Brassia rex -

 
 
 Originaire du nord de l'Amérique Latine, Brassia rex est aussi appelée "orchidée araignée" en raison de ses grandes fleurs odorantes aux sépales très effilés, pouvant atteindre 50 cm. De culture aisée pour peu qu'on lui procure assez de lumière, cette plante épiphyte très florifère mesure jusqu'à 80 cm.

Orchidées - Cymbidums - Tangerine Mary

Cymbidium tangerine Mary
 

Cet hybride facile à cultiver, a été crée récemment en Nouvelle- Zélande. 
Sa floraison est hivernale avec un feuillage qui se développe verticalement 
et donc, prend moins de place que les autres cymbidiums.
Les hampes florales fleurissent dressées, avec de grosses fleurs qui se 
succèdent tout au long de la période florales.
 
Fleur :5 cm de large
Hampe florale: 90 cm de hauteur
Plante:60 cm de haut
Pot:15 cm de diamètre

Orchidées - Cymbidum Pearlbel -

Cymbidium 'Pearlbel'
 
Hybride vert le plus utilisé dans le commerce pour ses grappes de 
fleurs trés abondantes. Le labelle rouge et blanc est en contraste 
avec les pétales et sépales d'un vert pastel.
 
Fleur :12 cm de largueur
Hampe florale:90 cm de hauteur
Plante:30 cm de haut
Pot:15 cm de diamètre

Orchidées - Cymbidum Nevada -

Cymbidium Nevada
 
Hybride d'un jaune pur au labelle orangé moucheté de rouge. 
Fleurit au printemps, et produit des hampes florales parfois longues 
d'1,20m, portant chacune une douzaines de fleurs. Un plante adulte
peut donner jusqu'a 6 tiges florales qui perdurent pendant des semaines. 
Idéale dans une véranda ou dans un jardin, ce cymbidium jouira d'une
grande luminosité nécessaire à son développement et à une meilleure 
floraison a venir.
 
Hampe florale: 1,20 m de hauteur
Plante:90 cm de hauteur
Pot:30 cm de diamètre
 

Orchidées - Cymbidums - culture

 
Le cymbidium est une des espèces les plus populaire du monde des orchidées. C’est une plante tenace, qui à la qualité d’être une des rares à donner des fleurs en période hivernale. De plus, sa fleuraison est très abondante, offrant de superbes grappes de fleurs. Maintenant, grâce aux nouveaux hybrides, on peut trouver des cymbidiums en fleur toute l’année. 


La floraison débute lorsque la période de croissance estivale s'achève. Les premiers boutons apparaîtront pendant l'hiver. 
 

Les fleurs du cymbidium peuvent être énormes, de 5 à 10 cm selon le type, chaque hampe pouvant porter jusqu'à une douzaine de fleurs. 
 
 
La culture 
 
Le cymbidium est une orchidée originaire des régions montagneuses où elle a su s'adapter au
froid. Elle pousse sur les arbres en épiphytes jusqu'à ce que l’arbre meurt. Une fois tombé, celui-ci entraîne
l’orchidée au sol qui s’adapte à une vie terrestre et continue son développement. Dans son milieux naturel, les cymbidiums sont acclimatés aux températures de l’altitude : en pleinejournée, une température élevée, pour cause de l’exposition violente au soleil, et très basse la nuit, quand le mercure frôle le 0°C.
 
 
 
Dans nos régions d’Europe il est conseillé de cultiver le Cymbidium en véranda
ou serre. Il doit recevoir un maximum de lumière ainsi que d’air. Au commencement
du printemps, il est nécessaire d’ombrager pour baisser la température en hausse et
empêcher une brûlure du feuillage.
 
 
 
Le rempotage se fait au Printemps . 
 
Les racines du cymbidium poussent à grande vitesse, et doivent dans un bon substrat se développer jusqu’au fond du pot.

Le substrat doit toujours être humidifié. 

La saison de croissance finit vers le début de l’été où la période florale commence. Les tiges florales se développent très vite et il faut dés le départ tuteurer pour bien diriger la hampe sans qu’elle ne casse sous son poids. 
 
 
La lumière 
 
A la fin de l’été, les jours commencent a raccourcir et la lumière se fait plus rare. La température aussi se fait plus froide, et c’est alors que vous devez chauffer pour la stabiliser, atteindre les 10°C la nuit et 15°C le jour. Si le mauvais temps persiste, et que la lumière est trop faible, cela peut entraîner la chute des bourgeons. Un trop grand décalage de la température nécessaire peut aussi les faire jaunir et entraîner leur perte. Dans ce cas il faudra trouver une stabilité entre éclairage, humidité et chauffage. 
 
Attention ! Le cymbidium n’est pas une orchidée d’appartement. Vous pouvez à l’occasion le rentrer lors de la saison hivernale, mais surtout ne pas la laisser plus de temps dans le climat tempéré de votre intérieur. 
 
Sortez-la lorsque les premières fraîcheurs du printemps surpassent les derniers froids de l’hiver et placez-la à l’ombre. Habituez-la progressivement aux rayons du soleil, matinale et vespéral, mais évitez les rayons brûlant du midi qui grilleront les feuilles. 
 
 
L’arrosage 
 
A l’extérieur, le cymbidium s’assèche très vite à cause vent et du soleil. Arrosez-le souvent, une fois sur trois avec de l’engrais liquide. Lors des périodes de pluies, il vaut mieux légèrement couvrir la plante pour éviter un détrempage qui ferait pourrir les racines. 

Lorsque vous rentrez votre plante, placez-la dans un seau d’eau une demi-heure pour faire sortir tous les insectes installés. 

Il est préférable de la placer dans une véranda, puis à l’intérieur lorsqu’il fat trop froid. Ne déplacez jamais un cymbidium en phase de bourgeonnement. Il faut attendre que les fleurs soient ouvertes. 
 
 
Sous-Famille: Vandoideae - tribu: Cymbidieae - sous-tribu: Cyrtopodiinae

Placez-la bien à la lumière l’hiver et à une semi ombre l’eté, où les température doivent être 10°C minimum l’hiver et 30°C maximum en période estivale. 

[size=24]Orchidées - Culture en serre -


 
 
Orchidées de serre froide


La plupart des orchidées de serre froide vivent, dans la nature, en altitude.
Leur exigence en température est modeste et est aisément praticable. 
Elles s'épanouissent tant que la température ne monte pas trop comme dans des serres l'été ou dans des vérandas.

 

Elles sont très appréciées pour leur facilité de culture et ne demandent
qu’une très faible chaleur par rapport aux orchidées de serre chaude ou tempérée.

  



Parmi les orchidées de serre froide, on trouve plusieurs grandes familles 
comme le Cymbidium, l’Odontoglossum, le Miltoniopsis, le Coelogyne,
l’Encyclia et le Dendrobium.

 


Elles sont très répandues et possèdent une grande diversité de couleurs comme
de formes, passant de petites fleurs aux grosses d’une dizaine de cm.

 
[size=16][/size]
 
 
Les Cymbidiums
 
Les Odontoglossums
- les Oncidiums
- les Miltoniopsis

 
Les Dendrobiums
 
Les Pléiones
 
Les Coelogynes et Encyclias
 
Orchidées de serre tempérée
 
Très ressemblantes aux orchidées de serre froide, les orchidées 
de serre tempérée demandent légèrement plus de chaleur l'hiver.

 
 



[/size]
Elles ne sont pas spécialement difficiles a cultiver mais demandent  beaucoup d'attention.Une grande partie peu pousser avec les orchidées de serre 
froide sauf l'hiver où elles demandent un peu plus de 
chaleur.
   

Ce groupe comprend de nombreuses grandes familles aux
fleurs fabuleuses comme les Sabots-de-Vénus avec 
Paphiopédiulums et Phragmipédiums , ou les Cattleyas.
   
   
[size]
 
Dans l'ensemble, les températures sont comprises entre 13° C minimum la nuit en hiver et 30°C maximum le jour en été.

 
 
 
 
 
[size=16][/size]
 
 
Les Cattleyas
 
Les Dendrobiums
 
Les Sabots-de-Vénus

- les Paphiopédilums
- les Phragmipédiums

 
 
Les Epidendrums
 
 
Les orchidées de serre chaude
 
Les Orchidées de serre chaude sont des plantes, en milieu naturel , des régions tropicales du globe.


Elles ne demandent que peu d'écart de température entre la nuit et le jour mais une température plus chaude que pour celles de serre froide et tempérée.



Elles poussent également très bien dans le climat tempéré d'un intérieur, à condition qu'on lui apporte une chaleur suffisante été comme hiver.



Dans cette catégorie, on retrouve les célèbres Phalaenopsis devenus maîtres des Orchidées d'intérieur.

 
On retrouve aussi les Vandas, Orchidées beaucoup plus friandes de la haute chaleur. On peut les cultiver en pleine air dans les pays tropicaux où l'apport d'humidité et de soleil leur va à ravir.

 
[size=16][/size]
 
Les phnaelopsis
 
Les vandas

Orchidées - Généralités -


 
Présentation de L’Orchidée 
  
Les orchidées ont toujours été un mystère pour les hommes.
Depuis tout temps, elles les ont fascinés, à la fois pour leur beauté 
et leur surprenante diversité.
 
  
  
On estime la date d'apparition des orchidées à120 millions 
d’années.
 
  
Née sur Pangée, au fil des millions d’années,
l’orchidée s’est répandue aux quatre coins du monde. On
la trouve un peu partout, dans les régions les plus chaudes
,en Afrique, comme les plus froides, en Russie.
 
  
  
 
  

Elle a su se développer partout sauf dans les régions arctiques où les conditions de vie étaient trop rudes. 
  
  
L'orchidée, même aprés de nombreuses tranformations selon les
espéces, posséde des caractéristiques bien précises: un labelle, piste
d'atterrissage pour les insectes pollinisateurs, deux pétales et trois sépales.
 
  

Chez certaines espéces, il est trés difficile de les identifier car elles 
sont parfois atrophiées ou soudées les unes aux autres.
 
  
  
Epiphytes ou terrestres 
  
Il existe deux types d’Orchidées, les Terrestres et les Epiphytes(qui poussent sur un autre végétal sans le parasiter). 
 
 
Les espèces terrestres 
[/size]

Elles poussent en pleine terre, au pied des arbres, dans l’humus des forets et des sous-bois. Mais on peut les trouver aussi dans les prairies, les  déserts ou dans les milieux semi aquatiques.Dans la région arctique de Russie, on peut trouver des espèces bien étonnantes comme le Cypripedium qui fleurissent sous la neige et ne laissent apparaître leurs fleurs que lors de l’arrivée du printemps, à la fonte des neiges. 
[size]
 
   
Mais on les trouve principalement dans les zones tropicales ou tempérées.

 
[/size]

Elles sont vivaces, c’est-à-dire qu’elles ont une période de croissance et de dormance. A l’arrivée de l’hiver, elles perdent leur feuillage pour ne laisser que la tige florale portant les graines.
[size]
   
 
 
- Les espèces dites Epiphytes 
 
    
Se situant généralement sur les arbres (tronc, branches), elles l’utilisent comme support pour pousser à l’abri des rayons du soleil et de l’étouffante végétation terrestre. Elles absorbent grâce à leurs racines l’humidité de l’air  et du tronc.  
Leur durée de vie dépend majoritairement de l’arbre sur lequel elles s’accrochent, donc voire une centaine d’années.
La diversité de ces plantes épiphytes est plus grande que celle des plantes terrestres.
       

 
La pollinisation     
 
Les orchidées sont majoritairement pollinisées par des insectes et elles ont su mettre en place un étonnant stratagème pour les attirer.   

Chaque orchidée a développé sa propre technique pour, parmi les millions existants, en attirer un bien spécifique. La taille, la couleur et la structure de la fleur servent à les sélectionner. Par exemple, un labelle souple basculera sous le poids d’un insecte trop lourd ou sa taille empêchera l’accès aux pollinies pour un insecte trop gros.   

    
 
Structure d'une fleur   
 
Toutes les orchidées possédent deux pétales et trois sépales ainsi qu'un labelle contenant les organes reproducteurs. Chez certaines espèces (orchidées sauvages d'europe beaucoup ), les pétales et le sépale dorsal se sont unifiés pour former un "casque". Il protége les pollinies et sert aussi à mieux sélectionner les insectes.  
    [size=16]    Mais malheureusement, les orchidées naturelles sont menacées d'extinction. Certaines disparaissent petit à petit pour cause de la déforestation et de l'avancement de l'agriculture avec ses pesticides et herbicides.  
On essaie de préserver certaines espèces en les cultivant sous serres.  
Mais le problème demeure. [/size]




Messieurs,vous avez le choix pour faire plaisir à votre épouse!!!!


bonne après midi 1     Ninnenne       
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
orchidées -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orchidées sur fond vert
» Orchidée
» la catléya (orchidée)
» Anacondas : à la poursuite de l'orchidée de sang
» Orchidée

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: