AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 conseils santé:insolation.......et autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 21254
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: conseils santé:insolation.......et autres   Lun 6 Avr - 14:22

L'insolation

Avec le coup de soleil, l'insolation est un mal très fréquent l'été.
Elle survient lorsqu'une personne reste exposée directement au soleil, tête non-protégée.
Le rayonnement solaire intense, alors qu'aucun objet (parasol, chapeau, casquette...) ne forme de barrière au-dessus du crâne ou de la nuque, provoque une hyperthermie au niveau de la tête.
La chaleur du corps va augmenter de façon importante et entraîner toutes sortes de symptômes.
Parmi les plus fréquents : maux de tête persistants, sensation de raideur au niveau de la nuque, nausées, fièvre, malaises, sensation de chaleur sur le visage, bourdonnements d'oreilles, voire des sensation d'oppression au niveau du thorax et une tachycardie.
Pour soigner une insolation et faire tomber la fièvre, il faut  refroidir le corps à l'aide de douches tièdes pour les enfants, froides pour les adultes, et se mouiller régulièrement le visage et la nuque avec un gant de toilette ou un brumisateur.
Il faut également boire de l'eau fraîche non glacée de façon fréquente pour lutter contre la déshydratation. 



les intoxications

Les intoxications au monoxyde de carbone

A l'approche de l'hiver, il est utile de rappeler les dangers du monoxyde de carbone (CO). Inodore, invisible, non-irritant, ce gaz asphyxiant est la première cause de mortalité accidentelle par intoxication en France. Ce sont principalement les chaudières, chauffe-eau, chauffages mobiles d'appoint et les groupes électrogènes qui présentent des risques de fuite de monoxyde de carbone. Il s'en dégage lors d'une combustion incomplète due au manque d'oxygène au sein de l'appareil. Il est donc important de faire contrôler vos installations régulièrement par un professionnel. Il est également indispensable d'avoir une bonne aération dans votre logement. Mortel parfois en moins d'une heure, le CO prend progressivement la place de l'oxygène dans le sang. Les premiers symptômes peuvent alerter et sauver la vie : maux de tête, nausées, vomissements jusqu'à la perte de conscience et le coma. 


conseils

Le vinaigre blanc contre le tartre

Le tartre est véritablement l'ennemi de nos cuisines et salles de bain. Pour lutter contre, vous pouvez utiliser du vinaigre blanc qui sera efficace sur toutes les surfaces. Pour détartrer votre évier, votre lavabo ou votre paroi de douche, vous pouvez par exemple remplir un vaporisateur à moitié d'eau et à moitié de vinaigre blanc. Pulvérisez, laissez agir une demie heure puis rincez abondamment. Pour les pommes de douche entartrées, trempez-la dans un récipient rempli de vinaigre blanc chaud. Laissez agir plusieurs heures et rincez bien. Le vinaigre blanc permet de détartrer toutes les surfaces ; vous pourrez alors l'utiliser sur du carrelage, de l'inox, du plastique, du verre, dans le lave-vaisselle, la machine à laver, dans les WC et dans la douche. Si l'odeur vous dérange vraiment, vous pouvez utiliser du citron, tout aussi efficace et bon marché.


Le jardin en mars

Les jours rallongent, les températures se radoucissent...
Au mois de mars, on sent arriver le printemps.
C'est donc le moment de se remettre au travail pour pouvoir profiter de son jardin à la belle saison.
Si vous devez semer un nouveau gazon, c'est la bonne période pour préparer votre sol en enlevant la mousse avec un scarificateur et fertilisez.
Taillez vos arbustes à floraison estivale, vos haies, vos buis mais aussi vos grimpantes et vos rosiers.
Côté fleurs, désherbez manuellement le sol autour de vos plantes, et mettez de l'engrais biologique pour obtenir de beaux massifs.
Vous pouvez commencer à planter les bulbes d'été les moins sensibles au froid (crocosmias, glaïeul, lis...), pour les autres, attendez mi-avril.
Bon jardinage !


[size=24]l avocat

[size=32]CONSEIL[/size]L'avocat

Fruit de l'avocatier, l'avocat est particulièrement consommé en été. En verrines en apéritif, en salade en entrée, et même en dessert, l'avocat apporte un peu de fraîcheur et de variété à nos plats. Ce fruit présente bon nombre d'atouts santé. Grâce à sa forte teneur en fibres, il favorise un bon transit. Bien qu'il soit riche en matières grasse, celles-ci sont constituées de gras insaturés qui s'avèrent être de "bons" gras pour la santé cardiovasculaire. L'avocat contient également de nombreuses vitamines et minéraux : Vitamine K, B1, B2, B3, B6, C, E mais aussi du phosphore, du magnésium, du potassium et du fer. Tous ces nutriments sont essentiels au bon fonctionnement de notre organisme. Pour bien choisir ses avocats, prenez les sans tâches, mûrs ou non. Laissez les quelques jours à température ambiante pour les faire mûrir. 





[/size]
[size=32]CONSEIL[/size]
Jet Lag

De retour de vacances, vous revenez d'un long trajet en avion, vous serez êtes sûrement victime du Jet Lag. Que se passe-t-il vraiment dans votre organisme ? Un long voyage rapide à travers plusieurs fuseaux horaires dérègle votre horloge interne. Vos cycles du sommeil sont perturbés ainsi que l'activité extérieure (alternance du jour et de la nuit,...). Résultat : vous ressentez une grande fatigue, un manque de concentration et vos nuits seront perturbés pendant quelques jours. Pour diminuer au maximum les effets du Jet lag, réhabituer au plus vite votre horloge biologique. S'exposer à la lumière du jour, et reprendre les repas aux heures locales, devrait suffire. Sachez enfin que lorsqu'une personne voyage vers l'ouest, l'adaptation au décalage horaire est plus facile que pour quelqu'un qui va vers l'Est, car il suit le soleil et s'endormira facilement après une longue journée. A l'inverse, ceux qui vont vers l'Est ressentiront beaucoup plus les effets néfastes du fait que la journée sera raccourcie. 



Avant le grand départ, préparez votre voiture

Pour aborder tranquillement la route des vacances, préparer son véhicule plusieurs jours avant le départ est indispensable. La vérification la plus importante concerne les pneumatiques. Changez impérativement un pneu usé ou déchiré. Non seulement vous éviterez les amendes mais aussi les accidents. Contrôlez la pression ; un pneu dégonflé entraîne une surconsommation de carburant et risque d'éclater. Pour les longs trajets, il est préférable de gonfler ses pneus à la pression supérieure (correspondant à la pression "autoroute") plutôt qu'en pression normale, inscrite sur la portière conducteur. N'hésitez pas à ouvrir le capot afin de contrôler les niveaux d'huile, de liquide de refroidissement et de frein. Pensez à faire nettoyer ou changer les filtres (huile, essence, air, climatisation), et vérifiez et remplacez si besoin les plaquettes de frein, bougies,... Nettoyez phares et glaces intérieur et extérieur, contrôlez toutes les lumières notamment les feux stop et les clignotants et assurez vous d'avoir une boîte d'ampoules et de fusibles de rechange. Remplissez le réservoir du lave-glace et n'hésitez pas à changer les balais d'essuie-glace.





Jardin : les bons gestes de juin

En juin, les journées sont les plus longues de l'année. Le soleil dope les légumes du potager mais aussi les mauvaises herbes. Pour s'assurer d'une bonne récolte, il faudra sans cesse traquer ces indésirables. Côté fleur, semez les dernières annuelles comme les chrysanthèmes, les capucines, ou encore les soucis pour profiter de leurs bouquets de couleurs tard dans la saison. Espacez les plantations toutes les semaines durant ce mois pour répartir la floraison. Pour vos rosiers, ne laissez qu'un seul bouton par tige, vous obtiendrez de belles roses bien charnues. Traitez contre les pucerons et arrosez-les avec de l'engrais une fois tous les 15 jours. Si vous possédez un balcon, finissez les dernières plantations dans vos jardinières et suspensions. N'oubliez pas d'arroser abondamment et régulièrement car la terre sèche très vite. Fertilisez toutes les semaines pour forcer les jeunes plantes à prendre du volume. Enfin, concernant vos plantes d'intérieur, n'hésitez pas à les mettre au grand air. Attention néanmoins à ne pas les placer directement en plein soleil, placez les durant 15 jours dans un endroit ombragé avant de leur faire prendre le soleil.
[size]

les risques de l éternuement

[/size]
L'éternuement est un réflexe du corps humain que nous ne pouvons contrôler. Geste anodin, éternuer peut pourtant être dangereux. C'est notamment le cas quand une personnes se bouche le nez en éternuant. Le fait de se boucher le nez engendre des variations de pression qui peuvent provoquer des lésions de l'oreille interne et des tympans mais aussi des ruptures d'anévrisme. Ce sont les complications les plus courantes. Mais l'éternuement qui s'avère assez violent pour l'organisme peut parfois avoir des conséquences surprenantes et même incompréhensibles. "Une australienne s'est paralysée le haut du corps après avoir éternué dans son lit. Cette jeune femme est restée bloquée pendant des mois. Diagnostic : fracture des deux premières vertèbres cervicales !" raconte le médecin urgentiste Gérald Kierzek. Un seul conseil : ne retenez pas votre éternuement et ne vous pincez pas les narines !
[size]

économie

[/size]
Comment économiser énergie et donc argent ?

Saviez-vous que baisser la température de 20 à 19° dans sa pièce à vivre représente 7% de consommation en moins ! Éteindre la lumière en quittant une pièce, éteindre la télévision et la chaine Hifi et non les laisser en veille, remplacer ses ampoules classiques par des lampes basse consommation (elles consomment 4 fois moins d?électricité et durent 6 à 7 fois plus longtemps), choisir un électroménager classés A ou A+, bien entretenir sa chaudière... sont autant de réflexes pour réduire la facture. Enfin, sachez que 19 °C dans les pièces à vivre, 16 °C à 17 °C dans les chambres, c'est bon pour la santé, le porte-monnaie et l'environnement. Plus d'infos sur le site faisonsvite.fr




Accords mets et vins

Il n'est pas toujours évident d'accorder le bon vin avec le bon mets. Alors pour ne pas vous tromper le jour J, voici quelques exemples d'accords. Avec le fois gras, choisissez un vin liquoreux ou moelleux (Sauternes, Jurançon, Vouvray,...). Avec le saumon fumé, un champagne rosé fruité servi très frais est une valeur sûre. Les vins blancs d'Alsace (Riesling, Pinot Gris) possèdent également assez d'acidité et de fraîcheur pour atténuer le gras du plat et souligner les notes fumées. Si vous avez choisit des huîtres à votre menu de réveillon, choisissez également un vin fruité avec une pointe d'acidité, un bordeaux blanc ou Muscadet par exemple, pour contraster avec le goût iodé de l'huître. Avec les Saint-Jacques, tout dépend de la manière dont vous les cuisinerez. Si vos Saint Jacques sont poêlées, les sucs caramélisent, il vous faut un vin blanc avec du corps (Haut Poitou, Sancerre, Saint Bris, Quincy, Touraine...). Si vous faites un carpaccio de Saint Jacques : Chablis, Côtes du Rhône ou Saint Aubin, à vous de choisir. Pour terminer, si vous servez un chapon ou une autre volaille de fête, choisissez un vin de Bourgogne de 7 à 10 ans ou un vin de Bandol.

                                                                                                                                




On a usurpé votre plaque d'immatriculation, que faire ?

Avec la multiplication des radars, l'usurpation de plaque d'immatriculation est de plus en plus courante. Que faire si cela vous arrive ? Réagissez tout de suite et armez-vous de patience car l'affaire peut prendre plusieurs mois... Tout d'abord, demandez la photo radar. Faites un courrier au service de contrôle automatisé du centre émetteur de la contravention, en joignant copies de l'avis de contravention, votre carte d'identité, votre carte grise, et une enveloppe timbrée à votre adresse. Dès que vous recevez la photo, vous devez porter plainte au commissariat ou à la gendarmerie, et formuler une requête en exonération avec le formulaire joint à la contravention. Il faut consigner, de préférence sur Internet, une somme correspondant au montant de l'amende forfaitaire non minorée à l'aide de la carte de consignation. Envoyez ensuite un courrier à l'OMP, en recommandé avec AR, pour contester la contravention, avec l'avis de requête en exonération. Contestez pour usurpation de plaque, et déclarez bien ne pas avoir été le conducteur de ce véhicule ce jour-là : joignez le reçu de la consignation, la photo radar, ainsi que toutes les preuves attestant que vous n'étiez pas sur les lieux de l'infraction (attestation de tierces personnes, reçus, factures...). Seulement dans ce cas, vous pourrez être relaxé et la consignation vous sera remboursée. 

                                                                                                                                 

[size]

économie d énergie

[/size]
Economie d énergie :C’est reparti pour quelques mois de frimas et de glagla, et oui l’hiver est là ! Enfin officiellement, il arrive en décembre, mais le froid arrive souvent bien avant. Et c’est à ce moment là que nos factures d’énergie (électricité, gaz…) atteignent des sommets ! Voici quelques conseils pour économiser cette désormais si précieuse énergie…

Le chauffage on le met à combien ? 18°, 19° ou 20°C ?

Et bien sachez que la température idéale dans le salon, c’est à dire les pièces à vivre est de 19°C et que dans les chambres on conseille plutôt 16 ou 17°C. C’est idéal pour notre bien-être mais aussi pour notre budget. Parce que figurez-vous que d’augmenter la température d’un point peut vite coûter cher. Selon l’ADEME, faire passer la température de 20° à 19°C, c’est 7% de consommation en moins ! Mettre un pull supplémentaire semble donc être une bonne solution ! 
Toujours en matière de chauffage, il faut s’équiper d’un thermostat et d’un programmateur pour optimiser au maximum la diffusion de chaleur et donc la consommation d’énergie (selon horaires et présence dans la maison).
Petit conseil : dans les entreprises, pensez à mesurer souvent la température et à des heures différentes de la journée. Dans certains bureaux « open-space » par exemple, il peut faire rapidement très chaudavec la chaleur humaine et celle dégagée par les ordinateurs et c’est ainsi que l’on peut voir des personnes travailler en t-shirt en plein mois de décembre ou pire, certaines équipes ouvrir les fenêtres ! En tant que PDG, si vous souhaitez faire des économies,pensez à programmer le chauffage afin qu’il chauffe les pièces le matin mais pas ou moins l’après-midi

« On-Off », le premier des gestes de base pour l’économie !

Ça peut paraître tout bête, mais c’est pourtant la base. Éteindre au maximum et voire même débrancher tout ce qui ne vous sert pas. Cela passe par éteindre complètement votre ordinateur et votre lampe de bureau quand vous vous absentez de votre poste de travail. Pensez également à éteindre les lumières à la maison qui ne sont pas indispensables et à débrancher les appareils qui ne vous servent pas tous les jours. C’est prouvé : la mise en veille des appareils quels qu’ils soient, consomme de l’électricité ! Alors, la console des enfants qui ne sert qu’1 ou 2h le samedi après-midi, on la débranche le reste de la semaine, tout comme la télévision, l’ordinateur ou le lecteur DVD qui ne servent pas du lundi au vendredi de 8h à 19h parce que vous êtes au travail !
Autre astuce : dès que votre téléphone portable est rechargé, débranchez-le !Car même s’il ne charge plus, il continue à consommer de l’énergie pour rien. 

Des gestes quotidiens pour économiser quelques euros !

Enfin, il y a plein d’autres gestes tout simples qui peuvent au fil du temps vous permettre d’économiser quelques dizaines d’euros ! 
Par exemple, pensez à nettoyer une à deux fois par an vos appareils de chauffage électriques car la poussière accumulée sur ces derniers aura tendance à diminuer leur capacité de chauffage. Puisqu’on parle de poussière, n’oubliez pas la grille à l’arrière de votre réfrigérateur ainsi que celle du micro-ondes. Si elle est obstruée, elle vous fera consommer plus d’énergie. On n’oublie pas non plus de dégivrer le plus souvent possible son réfrigérateur congélateur(dès que vous apercevez du givre en fait), tout comme de nettoyer l’intérieur de son four… Et puis, même si de temps en temps, cela vous fait un bien fou et vous permet de vous détendre, privilégiez au maximum les douches plutôt que les bains ! Vous consommerez ainsi beaucoup moins d’eau et donc moins d’énergie, surtout si vous avez un cumulus ! 

Bref, il y a beaucoup de petits gestes et cette liste est non exhaustive… Faites-nous part des vôtres… Tous ces petits gestes qui vous font réduire la facture d’énergie à la maison comme au travail !




conserver les fruits et les légumes

conservation des fruits et légumes :

Ceux à ne pas mettre au frais…

Il y a des fruits qui n’aiment pas le réfrigérateur et préfèrent l’air ambiant de la maison, et encore mieux, celui de la cave! Si vous en avez une, sachez que beaucoup de vos fruits et légumes y seront heureux et se conserveront à merveille.
Sinon, si vous avez pris l’habitude de tout mettre dans le frigo, oubliez ce geste pour : les bananes qui noircissent avec le froid, le melon qui peut alors perdre jusqu’à 80% de son parfum, les fraises et les tomates qui perdent elles aussi leurs saveurs. Pour ces derniers, si vous aimez les déguster frais, installez-les alors dans le bac à légumes en bas de votre frigo quelques heures avant la dégustation
Ne le faites pas non plus pour les pommes de terre, les oignons ou encore l’ail qui préfèrent l’air frais et sec, tout comme ils préfèrent l’obscurité. Pour ces trois la, direction la cave donc ou un placard de la cuisine, mais séparez-les puisque les oignons font mûrir trop vite les pommes de terre

Au réfrigérateur, comment bien les conserver ?

Pour beaucoup d’autres fruits et légumes, il est possible de les conserver au réfrigérateur sous quelques conditions.?
Tout d’abord, privilégiez le bac à légumes, qui porte donc très bien son nom, en bas de votre réfrigérateur car c’est là que la température est la plus agréable pour eux, car il s’agit de la zone la moins froide
Ensuite, ne les lavez pas avant leur stockage, ils mûriront trop vite à l’intérieur du réfrigérateur.
Pour la grande majorité, il est recommandé de les laisser respirer en ne les emballant pas. En revanche, les champignons auront besoin d’être enveloppés, non lavés dans un essuie-tout sec et les asperges dans un essuie-tout humide. Ils semblent être les 2 exigeants dans la famille des légumes !?
Enfin, ne les gardez pas trop longtemps. Les fruits et légumes restent des produits frais qui se consomment rapidement pour pouvoir bénéficier de la totalité de leurs nutriments et vitamines. En moyenne, entre 2 jours et 1 semaine maximum.

Et la congélation ?

Ici aussi, tous les fruits et les légumes ne sont pas logés à la même enseigne. Presque tous les légumes peuvent facilement être congelés et il est conseillé de les blanchir avant leur congélation. Pour cela, les plonger quelques minutes dans un grand volume d'eau bouillante et les refroidir aussitôt dans un autre volume d'eau froide. Les sécher avec un torchon ou un papier absorbant et les emballer dans un sachet plastique alimentaire. Ainsi, vous pouvez conserver vos haricots verts, carottes et petits pois jusqu’à 10 mois !
Les légumes qui ne supportent pas bien le congélateur devront être cuisinés avant d’être congelés
, c’est le cas desconcombres, courgettes, laitues, pommes de terre ou des tomates.?
Les fruits aussi peuvent être congelés sauf les pommes et poires qu’il est préférable de réduire en compote auparavant et les oranges, citrons, kiwis, ananas dont le jus se congèlera mieux que le fruit entier ! Sinon pour tous les autres (framboises, fraises, pêches…), disposez-les dans une barquette, un sac plastique ou sur un plateau (selon la fragilité du fruit), saupoudrez-les de jus de citron et de sucre pour éviter qu’ils noircissent, et le tour est joué ! 

Autre astuce de conservation : la déshydratation !

Il semblerait qu’elle soit parmi les dernières tendances en matière de cuisine : la déshydratation est une bonne solution pour concilier, écologie, économies et santé. En effet, à l’aide d’un déshydrateur que vous installez dans la cuisine à côté des autres éléments d’électroménager, vous pouvez ainsi conserver tous vos fruits et légumes sans exception pour une durée exceptionnelle, sans aucune perte nutritive et gustative !Encore mieux que la surgélation ou la mise sous conserve, la déshydratation assèche le fruit en le vidant de l’eau qu’il contient pour ne laisser que l’essentiel : le fruit, son sucre naturel et ses vitamines, grâce à une « cuisson » par chaleur très basse (40°maximum).
Un bon moyen de manger des tomates toute l’année tout en respectant les saisons et les localités !





La batterie : ce qu'il faut savoir:
Voici quelques conseils qui vous permettront d'éviter de subir certains désagréments causés par une panne de batterie.
La batterie, avec ses multiples échanges chimiques, est une véritable usine à gaz. Elle stocke l'électricité fournie par l'alternateur et alimente en électricité les organes électriques de votre voiture lorsque le moteur ne tourne pas. Enveloppé de polypropylène, son intérieur se compose de six éléments reliés en série. Chacun d'eux se compose de deux plaques de plomb, l'une positive l'autre négative. Les plaques positives sont reliées entre elles, ainsi que les plaques négatives. La borne positive est de couleur rouge et/ou de diamètre plus grand. Quant à la borne négative, elle est de couleur verte. Tout ce joyeux monde baigne dans un mélange d'eau distillée et d'acide sulfurique appelé l'électrolyte.

Les batteries actuelles sont dites sans entretien et prêtes à l'emploi. Pour la faire durer et éviter de se laisser piéger un petit matin d'hiver, quelques soins s'imposent. Avec la chaleur du moteur, l'eau de la batterie a tendance à s'évaporer. C'est pourquoi, de temps en temps, il faut vérifier le niveau de l'électrolyte par les trous (si la batterie en est équipée) et si nécessaire faire le niveau avec exclusivement de l'eau déminéralisée. Avec le temps les cosses de la batterie ont tendance à s'oxyder et il se forme une couche de vert de gris. Cette couche s'enlève avec une brosse métallique. Les cosses se protègent avec de la graisse. Enfin les très courts trajets quotidiens ne permettent pas de recharger correctement la batterie. Si celle-ci ne tient pas la charge et que le voyant de batterie du tableau de bord ne s'allume pas, il y a tout lieu de penser que la batterie, après de nombreuses années de bons et loyaux services, est morte ! Il faut alors en acheter une autre






bonne après midi 1     Ninnenne     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
conseils santé:insolation.......et autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chronographe PILOT MakTime caliber 31681 Avis, conseils, anecdoctes, histoires ou autres.
» 10 légumes diurétiques et leurs bienfaits sur la santé(passeportSANTE.net)+ autres
» Conseils a propos de l'air climatisé
» Conseils pour achat d'un premier appareil photo
» Karen Blixen : Out of Africa ... Et autres oeuvres

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: