AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Histoire religieuse (Pâques......)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 26724
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Histoire religieuse (Pâques......)   Mar 14 Avr - 13:28

LA CROIX...

Elle est bien sûr un témoignage de Pâques, pour commémorer Jésus, qui par son sang versé sur la Croix, sauve de la [size=16]mort et du péché tous ceux qui reçoivent le sacrement du baptême. En Angleterre et dans d'autres pays du monde, on confectionne à Pâquesdes brioches spéciales, les "Hot Cross Buns", marquées d'une croix sur le dessu. On les consomme spécialement le Vendredi Saint, et on raconte qu'elles assureraient la santé.[/size]
imagem: Docarmo artes


L'AGNEAU...

Pour symboliser sa foi et sa liberté, chaque famille du peuple hébreu avait sacrifié un agneau avant de traverser la [size=16]Mer Rouge, guidés par Moïse : dans les dix plaies d'Egypte dont parle la Bible, la dernière prédisait que tous les premiers nés durant la nuit du 15 Nissan (qui allait devenir la nuit pascale, premier jour de Pessa'h) seraient tués par l'Ange Exterminateur. Dieu avait alors ordonné à Moïse de faire immoler un agneau mâle par famille, dont le sang préserverait de la mort lors du passage de l'Ange Exterminateur (avec une branche d'hysope, les hébreux marquaient du sang receuilli le linteau des portes de leurs maisons). Cet agneau pascal devait être rôti à la broche, accompagné d'herbes amères. Au cours de ce repas, les hébreux devaient manger du pain non fermenté (à cause du manque de temps) et boire 4 coupes de vin trempé d'eau. Pendant la nuit pascale, l'Ange Exterminateur tua les premiers nés Egyptiens et épargna les premiers nés Hébreux. C'est pourquoi la Pâque juive est appelée aussi la fête des pains sans levain, en souvenir de ces évènements. La soirée du "Seder"symbolise la liberté pour les Juifs qui célèbrent la Pâque par un repas traditionnel conservant de nombreux rituels, comme la consommation d'agneau pascal, d'oeufs, et des 4 coupes de vin.
[/size]
L'agneau et la brebis représentent la pureté, l'innocence, la justice. Autrefois porteurs de chance, on racontait même que le diable pouvait prendre la forme de n'importe quel[size=16]animal à l'exception de la brebis.
Manger de l'agneau grillé à Pâques est une tradition qui se perpétue dans de nombreux pays. On le consomme également en croûte, farci ou accompagné de sauce (à la menthe pour les Anglais, aux herbes amères pour les Juifs...).
L'agneau est le petit (mâle ou femelle) de la brebis et doit avoir moins de 300 jours pour ne pas être considéré comme adulte, on parle alors de mouton. Le gigot d'agneau, membre postérieur de l'animal, est la partie la moins grasse et la plus savoureuse. Il doit son nom à la gigue, un ancien instrument de musique ayant la même forme.
[/size]




LE LAPIN DE PAQUES .

Le lièvre et le lapin symbolisent l'abondance, la prolifération, le renouveau. 
L'origine du lapin de Pâques remonte à l'Antiquité (dès 3500 avant Jésus-Christ) : le lièvre est un [size=16]animal
 très prolifique surtout au printemps, et c'était déjà un symbole de fécondité et de vie à cette époque.
Ce serait en Allemagne et en Alsace, vers le XVème siècle, qu'on associa pour la première fois le lapin et le lièvre de Pâques avec les oeufs de Pâques pour célébrer le printemps. Les enfants confectionnaient des nids avec des feuilles, de la mousse ou de l'herbe qu'ils installaient dans le jardin, espérant que durant la nuit de Pâques, le lapin garnirait les nids d'oeufs multicolores!
[/size]
Si le lapin et le lièvre sont les cacheurs d'oeufs de Pâques privilégiés, d'autres [size=16]animauxpeuvent tenir ce rôle : la poule (au Tyrol), le coucou (en Suisse), la cigogne (en Alsace et dans la région de Thuringe en Allemagne), le renard (en Westphalie en Allemagne).Au Québec, la poule est le centre d'intérêt de la fête. Dans certains pays d'Europe, comme en Finlande, ce sont les Trolls et les gentilles sorcières qui animent la fête![/size]


Basilique d'Aparecida

La basilique Notre-Dame d'Aparecida (basílica de Nossa Senhora Aparecida en portugais) se situe dans la ville d'Aparecida, dans l'État de São Paulo, au Brésil. Il s'agit du deuxième plus grand édifice cultuel catholique au monde, après la basilique Saint-Pierre, au Vatican. Elle est consacrée à Notre-Dame d'Aparecida, sainte patronne du Brésil. La basilique peut abriter 45 000 personnes. Elle est construite en forme de croix grecque. Les nefs s'élèvent à 40 m du sol. La coupole mesure 70 m de hauteur pour un diamètre de 78 mètres. La tour monte à 100 m. L'ensemble de la basilique couvre 23 000 m² dont 18 000 couverts. Le projet est l'œuvre de l'architecte Benedito Calixto de Jesus Neto. La construction a nécessité 40 000 m³ de béton. La "nouvelle basilique" est le troisième édifice religieux élevé en l'honneur de Notre-Dame d'Aparecida en ce lieu. Une première chapelle fut commencée en 1741 et inaugurée en 1745 avant qu'une basilique ne soit commencée en 1844 et achevée en 1888.

L'histoire de la découverte de la statue de Notre-Dame d'Aparecida est contée par deux sources que l'on trouve dans les archives de la curie métropolitaine d'[size=16]Aparecida(antérieures à 1743) et dans les archives romaines de la compagnie de Jésus, à Rome.[/size]
Son [size=16]histoire débute au milieu de l'année 1717, quand arriva à Guaratinguetá la nouvelle que le comte d'Assumar, Pedro de Almeida e Portugal, gouverneur de la capitainerie de São Paulo e Minas de Ouro d'alors, allait passer voir la population sur le chemin de Vila Rica (actuelle ville d'Ouro Preto) à Minas Gerais.[/size]
Désirant lui rendre hommage en lui offrant leur meilleure [size=16]pêche, les pêcheurs Domingos Garcia, Filipe Pedroso et João Alves lancèrent leurs filets dans le rio Paraíba do Sul. Après plusieurs tentatives infructueuses, en descendant le cours du fleuve et il arrivèrent à Porto Itaguaçu le 12 octobre. Sans grand espoir, João Alves lança alors son filet dans les eaux et ramena le corps d'une statue de la vierge Marie sans tête. Une nouvelle tentative permet de ramener la tête. Les pêcheurs enveloppèrent alors l'objet trouvé dans un drap et, encouragé par l'évènement, lancèrent à nouveau les filets avec tant de succès qu'ils obtinrent une pêche abondante.[/size]
Pendant quinze ans, la statue resta [size=16]chez Felipe Pedroso, où les personnes du voisinage se réunissent pour prier. La dévotion pour cette statuee était croissante parmi le peuple de la région et beaucoup de chose furent obtenues par ceux qui priaient face à elle. La renommée des pouvoirs extraordinaires de la statue de la Vierge se répand dans toutes les régions du Brésil. La famille Pedroso construit alors un oratoire qui se révéla vite trop petit. Vers 1734, le chapelain de Guaratinguetá construit une chapelle sur le sommet du morro dos Coqueiros, ouverte à la visite à partir du 26 juillet 1745. Devant l'augmentation du nombre de fidèles, une nouvelle église fut mise en construction en1834, l'actuelle vieille basilique (basílica velha en portugais).[/size]
Le [size=16]6 novembre 1888, la princesse Isabelle visite pour la seconde fois l'église et fait don à la sainte d'une couronne d'or incrustée de diamants et de Rubis ainsi que d'un manteau bleu. En 1894 un groupe de prêtres et de moines rédemptoristes arriva à Aparecida pour organiser l'accueil de pèlerins venant aux pieds de la statue pour prier la Vierge "sortie des eaux".[/size]
Le [size=16]8 septembre 1904, la statue est solennellement couronnée par José Camargo Barros. Le 29 avril 1908, l'église reçoit le titre de basilique mineure. Vingt ans plus tard, le17 décembre 1928, la localité qui s'était développée autour du morro dos Coqueirosdevint une municipalité indépendante. En 1929, Notre-Dame d'Aparecida est proclamée "Reine du Brésil" et Sainte Patronne officielle du pays par le pape Pie XI.[/size]






C'est tout ce que j'ai pu trouver en français!!!!
bonne après midi 1     Ninnenne    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Histoire religieuse (Pâques......)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'oeuf de Pâques et son histoire
» Cloches de Pâques
» Île de Pâques, le grand tabou - Nicolas Cauwe
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: