AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Janvier 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Lara Eden
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 DELOCALISATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur


Messages : 19735
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: DELOCALISATION   Ven 29 Mai - 14:57

DELOCALISATION



En illustration :
Le Médéa, porte-conteneurs de la [size=16]société CMA CGM, rail d'Ouessant, Finistère, France (48° 46' N - 5° 36' O).[/size]
Inventé à la fin des années 1950, le transport par conteneurs est rapidement devenu le principal mode de transport de fret. des navires spécialisés de plus en plus grands sont apparus. Le plus long navire en activité est ainsi un porte-conteneurs, l'Emma Maersk, qui, avec ses 397 mètres, peut transporter plus de 11 000 conteneurs standards, soit presque 200 000 tonnes.
 
Chaque année, ce sont plus de 7 milliards de tonnes de marchandises qui sont exportées ou importées autour de la planète. Ces échanges internationaux sont rendus possibles par des transports bon marché et des inégalités sociales fortes.
A tel point qu'il est souvent moins cher d'importer un objet de l'autre bout de la planète que de le fabriquer à proximité.
Toutefois, ces deux paramètres pourraient changer. D'une part le coût de la main-d'oeuvre pourrait augmenter avec l'apparition d'une classe moyenne dans les pays émergents. En Chine, par exemple, les salaires en zone urbaine progressent de plus de 10% par an et ont atteint en moyenne 3500 dollars annuels, officiellement, en 2007. Dans un phénomène bien connu, les usines se déplacent vers des zones plus pauvres. Ainsi la Chine délocalise maintenant vers le Bangladesh.
D'autre part, le renchérissement inévitable du pétrole va influer sur le prix des produits importés, même si le carburant ne compte parfois que pour quelques pourcents du prix final. Surtout, le commerce international n'est possible que parce que les prix ne prennent pas en compte les coûts écologiques, ce que l'on appelle les externalités. Les routes fragmentent les écosystèmes, les bateaux, les avions, les camions émettent des gaz à effet de serre ou des produits toxiques, l'extraction de minerais ou d'énergie pollue...
De nombreux économistes cherchent à intégrer les paramètres écologiques dans les prix, mais s'il existe des solutions, aucune n'a été mise en oeuvre de peur de bouleverser le système économique.
Dernier point, délocaliser, c'est aussi faire  porter aux pays-ateliers les coûts écologiques de la production. Ainsi, si la Chine est devenue en 2008 le premier émetteur de gaz à effet de serre, c'est parce qu'un tiers des ses émissions est lié aux produits industriels qu'elle exporte, notamment vers les Etats-Unis et l'Europe. Et la question devient : du fournisseur ou de ses clients, qui est responsable? il faudra bien y répondre. Les modifications climatiques liées au réchauffement sont des phénomènes globaux, qui ont des répercussions quel que soit le lieu de consommation d'énergie et d'émission des gaz à effet de serre.
 
Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement/ www.unctad.org.
 
Jusqu'où et jusqu'à quand les délocalisations?!




bonne après midi 1     Ninnenne  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ninnenne
moderateur
moderateur


Messages : 19735
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: DELOCALISATION   Sam 30 Mai - 12:58

TRANSPORTS



En illustration : Aérogare 2, aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, à Paris, [size=16]France (49° 00'N -2°35' E). L'aéroport a accueilli en 2008 presque 61 millions de passagers.[/size]
Plus de 550 000 mouvements d'avions ont été recensés sur la même année. L'aéroport est implanté au milieu d'une zone très urbanisé (autour de 2500 habitants au kilomètre carré), aussi les riverains sont nombreux à se plaindre des nuisances sonores qu'il génère.

Avec le réchauffement climatique, chacun, ou presque, contribue au phénomène et donc partage un peu de la responsabilité collective. Les transports en sont l'exemple. Ils représentent 23% des émissions mondiales de CO2. Or, pour l'essentiel, les transports routiers et les transports aériens sont des transports de personnes .
Même si le fret aérien transporte 35 % en valeur des marchandises échangées internationalement.
Le cas de l'avion est emblématique. Chaque passager d'un vol transatlantique émet autant de gaz à effet de serre qu'en un an avec sa [size=16]voiture - s'il en a une. Avec 3% des émissions de gaz à effet de  serre de la planète, les transports aériens émettent davantage de gaz à effet de serre que  l'ensemble des activités d'un pays comme la France. L'impact réel des avions sur le climat est même, en fait, supérieur car les longs courriers circulent à haute altitude et laissent dans le ciel des trainées de condensation qui augmentent l'effet de serre.[/size]
En 2007, on a totalisé 2,2 milliards de personnes transportées dans les airs (celles qui volent souvent sont comptées plusieurs fois) et plus de 44 millions de tonnes de fret.
Le trafic aérien est en forte croissance : le nombre d epassagers-kilomètres a augmenté de 65% entre 1995 et 2005. Il pourrait doubler d'ici 20 ans s'il n'est pas contingenté. Les émissions liées au trafic aérien international échappent aux accords du type Kyoto, en partie pour des difficultés de méthode. Comme le résume l'expert français Jean-Marc Jancovici : à quel pays attribuer les émissions d'un passager suisse prenant [size=16]British Airways pour aller de Paris à Naples?[/size]
Divers modes de taxation alternatifs ont été envisagés, et l'Union européenne devrait imposer des quotas d'émission à partir de 2012 aux compagnies aériennes opérant à partir du Continent.
Quelles sont les solutions?
Pour les trajets inférieurs à 1 000 kilomètres environ, le train est souvent plus rapide et toujours plus écologique. Si le billet reste plus cher que celui de l'avion, il faut rappeler que c'est aussi parce que le kérosène n'est pas taxé.
Globalement, il faut repenser la manière dont nous utilisons les transports. Evidemment, on peut passer de belles vacances sans aller à l'autre bout du monde.
Dans les entreprises, l'optimisation des réunions, des téléconférences, etc..sont d'autres sources d'économies.
L'Aviation et l'atmosphère planétaire / Rapport spécial du GIEC / www.ipcc.ch
 
[size=16]http://www.ipcc.ch/home_languages_main_french.shtml#.UrDTofTuJIM[/size]
 
 [size=16]http://ressources3.techno.free.fr/mecanique/transpor/[/size]
 Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre. Le transport est un élément fondamental de toute l'activité humaine, qu'il s'agisse d'activité économique, de loisirs, de sport, de secours ou d'action militaire.
Les moyens de transports ont évolué au cours de l'histoire de l'humanité. Cette évolution s'est fortement accélérée au cours des XIXe et XXe siècles avec les inventions de moteurs remplaçant la force animale.
 


bon week-end     Ninnenne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
DELOCALISATION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Problème de localisation
» Seiko, olongapo et idéaux sociaux

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: