AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le printemps+L'invitation de Oriah Mountain Dreamer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 23807
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Le printemps+L'invitation de Oriah Mountain Dreamer   Lun 22 Juin - 13:19

Le printemps

«Voyez Mes frères, le printemps est venu ; la terre a reçu l'étreinte du soleil,et nous verrons bientôt les fruits de cet amour!
Chaque graine s'éveille et de même chaque [size=16]animal prend vie.[/size]
C'est à ce mystérieux pouvoir que nous devons nous aussi notre existence ;
C'est pourquoi nous concédons à nos voisins, même à nos voisins [size=16]animaux,le même droit qu'à nous d'habiter cette terre.[/size]
Pourtant, écoutez-moi, vous tous, nous avons maintenant affaire àune autre race, petite, faible, quand nos pères l'on rencontréepour la première fois, mais aujourd'hui grande et arrogante.
Assez étrangement, ils ont dans l'idée de cultiver le sol et l'amour,et posséder, est chez eux une maladie.
Ces gens-là ont établi beaucoup de règles que les riches peuvent brise rmais non les pauvres. Ils prélèvent des taxes sur les pauvres etles faibles pour entretenir les riches qui gouvernent.
Ils revendiquent notre mère à tous, la terre, pour leurs
propres usages et se barricadent contre leurs voisins ;

Ils la défigurent avec leurs constructions et leurs ordures.
Cette nation est pareille à un torrent de neige fondue qui sort
de son lit et détruit tout sur son passage.
Nous ne pouvons vivre côte à côte.»
Discours prononcé en 1875


L'invitation de Oriah Mountain Dreamer


Peu importe comment tu gagnes ta [size=18]vie. Ce que je veux savoir, c’est l’objet de ce désir qui brûle en toi à t’en faire mal ; ce que je veux savoir, c’est si tu oses, ne serait-ce que rêver de réaliser le désir profond de ton coeur[/size]
Peu importe l’âge que tu as. Je veux savoir si tu es prêt à risquer de passer pour un fou, au nom de l’amour, au nom de tes rêves secrets, au nom de la simple aventure d’être vivant
 
Peu m’importe quelles planètes sont en conjonction avec ta lune.
 
Je veux savoir si tu as touché le centre de ta tristesse, si tu t’es ouvert aux trahisons de la [size=18]vie ou si tu t’es ratatiné, refermé de peur de ressentir une douleur de plus.[/size]
 
Je veux savoir si tu peux t’asseoir avec la douleur, la mienne ou la tienne, et rester là sans bouger, sans essayer de la cacher, de l’éviter ou de la travestir
 
Je veux savoir si tu peux être un avec la joie, la mienne ou la tienne ; si tu peux danser sauvagement, laisser l’extase te remplir jusqu’au bout des doigts et des orteils sans nous prévenir constamment de faire attention, d’être réaliste sans nous rappeler à chaque seconde que l’être humain a des limites dont on doit tenir compte
 
Peu importe que l’histoire que tu racontes soit vraie ou fausse.
 
Je veux savoir si tu es capable de décevoir quelqu’un pour rester fidèle à toi-même ; si tu peux supporter d’être accusé de trahison pour ne pas trahir ton âme ; si tu peux être sans foi et cependant digne de confiance
 
Je veux savoir si tu peux continuer de voir la beauté même quand ce n’est pas très joli au jour le jour et si tu as choisi de nourrir ta [size=18]vie à cette source[/size]
 
Je veux savoir si tu peux vivre avec l’échec, le tien comme le mien, te tenir néanmoins au bord du lac et crier Ouiiiii ! à la pleine lune argentée
 
Peu importe où tu habites, combien d’argent tu as.
 
Je veux savoir si tu peux te lever après une [size=18]nuit de douleur et de désespoir, épuisé et meurtri, et faire ce qu’il faut pour les enfants[/size]
 
Peu importe qui tu connais, par quel chemin tu es venu ici. Je veux savoir si tu te tiendras au centre du feu avec moi sans chercher à t’en aller ou à reculer
 
 
Peu importe ce que tu as étudié, où, avec qui.
 
Je veux savoir ce qui te porte et te soutient à l’intérieur quand tout le reste s’est évanoui
 
Je veux savoir si tu peux être seul avec toi-même et si tu aimes vraiment ta propre compagnie dans les moments vides.
Oriah Mountain Dreamer.




bonne après midi 1     Ninnenne    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 23807
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Le printemps+L'invitation de Oriah Mountain Dreamer   Mar 23 Juin - 13:23

"Voyez mes frères..."

 
«Voyez Mes frères, le printemps est venu ; la terre a reçu

l'étreinte du soleil,
et nous verrons bientôt les fruits de cet

amour!
 
Chaque graine s'éveille et de même chaque [size=16]animal prend vie.[/size]
 
C'est à ce mystérieux pouvoir que nous devons nous aussi notre

existence ;
c'est pourquoi nous concédons à nos voisins, même à

nos voisins [size=16]animaux
,
le même droit qu'à nous d'habiter cette

terre.
[/size]
 
Pourtant, écoutez-moi, vous tous, nous avons maintenant affaire

à
une autre race, petite faible quand nos pères l'on rencontrée
 
pour la première fois, mais aujourd'hui grande et arrogante.
 
Assez étrangement, ils ont dans l'idée de cultiver le sol et

l'amour
et posséder est chez eux une maladie.
 
Ces gens-là ont établi beaucoup de règles que les riches peuvent

briser
mais non les pauvres. Ils prélèvent des taxes sur les

pauvres et
les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent.
 
Ils revendiquent notre mère à tous, la terre, pour leur
 
propre usage et se barricadent contre leurs voisins ;
 
ils la défigurent avec leurs constructions et leurs ordures.
 
Cette nation est pareille à un torrent de neige fondue qui

sort
de son lit et détruit tout sur son passage.
 
Nous ne pouvons vivre côte à côte.»
 
Discours prononcé en 1875 par Sitting Bull.

Sitting Bull
( Tatanka Iyotaka)
1831 - 1890
Chef Sioux Hunkpapas Lakota
Sitting Bull, un homme-médecine ("medecine-man"), un sage, un "saint-homme" et chef indien de la tribu des Sioux Hunkpapas Lakota, il est le personnage de l'histoire de la persécution des amérindiens dont le souvenir reste le plus vif dans l'esprit de nos contemporains.
 
Né le 31 mars 1831, il ressentit très tôt l'invasion des terres indiennes par les colons américains. Il attendit 1863 pour se joindre à la résistance, à la suite du massacre de chasseurs Hunkpapa par des colons. Reconnu chef de la Nation Sioux Teton en 1867, il s'allia avec Crazy Horse et Gall afin de protéger les droits des tribus, surtout après la signature du Traité de Fort Laramie en 1868.
 
En 1876, Gall, Crazy Horse et Sitting Bull attaquèrent successivement le général Custer à Little Bighorn, qui venait pour "protéger" les colons chercheurs d'or avec ses troupes. Cette attaque américaine violait clairement les termes du traité, mais Sitting Bull dû tout de même s'enfuir au Canada pour éviter les représailles.
Le chant qui suit à été chanté par Sitting Bull alors qu'il se rendait aux autorités après le combat contre le général Custer:
Un guerrier
J'ai été
Maintenant
C'est terminé
Un moment difficile
S'annonce.
 
iki'cize
waon'kon
wana'
hena'la yelo'
iyo'tiye kiya'
waon'
 
Plusieurs raisons à cela, mais la principale est peut-être qu'il fut un des leader du peuple Sioux lors de la bataille de Little Bighorn qui vit la défaite du Général Custer en 1876. Il vint aussi en Europe avec le Wild West Show de Buffalo Bill.
Après un hiver particulièrement rude en 1881, Sitting Bull et ceux qui étaient toujours avec lui se rendirent finalement à l'armée américaine. Il fut emprisonné pendant 2 ans, avant d'être envoyé à Standing [size=16]Rock Reservation en 1883.[/size]
En 1885, il fut relâché et autorisé à rejoindre la troupe de "Buffalo Bill Wild West", où il resta 4 mois, pour des tournées à travers l'Europe. A son retour aux USA il revint à "Standing Rock".
Le 15 décembre 1890 une quarantaine d'agents de la police indienne, des Lakotas, pénétrèrent chez Sitting Bull, dans la réserve Sioux de "Standing [size=16]Rock Reservation". Au cours d'une bousculade un coup de feu éclata. Touché d'une balle à la tête, Sitting Bull s'écroula, mort.[/size]
Il mourut d'un coup de feu tiré par un membre de la police indienne, le 15 décembre 1890 peu avant le massacre de Wounded Knee. Les circonstances exactes de sa mort sont troubles mais toujours est-il qu'un grand espoir pour le peuple amérindien est mort avec lui.
Sitting Bull a été enterré à Fort Yates dans le Nord Dakota, puis transporté en 1953 à Mobridge, Sud Dakota.

bonne après midi 1     Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Le printemps+L'invitation de Oriah Mountain Dreamer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le printemps+L'invitation de Oriah Mountain Dreamer
» [Nouveau] Star Wars Hyperspace Mountain : Rebel Mission (printemps 2017)
» Space mountain: comment ne pas avoir la tête qui ballote ?
» L'invitation de Mermoux et Jim
» Kite Mountain by Rospe

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: