AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Partagez | 
 

 Petites citations diverses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 26764
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Petites citations diverses   Mar 23 Juin - 10:19


« Si, par amour des bois, un homme s’y promène pendant la moitié de la journée, il risque fort de passer
pour un fainéant. Si, au contraire, il emploie toutes ses journées à spéculer, à raser les bois et à rendre
la terre chauve avant son heure, on le tiendra en haute estime, on verra en lui un homme industrieux et
entreprenant. Est-ce donc qu’une ville ne porte d’intérêt à ses forêts que pour les faire abattre? »

( H.D.THOREAU: La vie sans principes.)





Sous les sorbiers chargés de fruits, un ruisseau allonge sa claire quenouille.

( B.VALLOTTON: On changerait plutôt le coeur de place...)






Au long du canal, se clairsemait un petit bois de bouleaux, roulés, comme des momies, dans leurs bandelettes d'argent.

( ED.JALOUX: Le reste est silence...)







Les bouleaux formaient le plus gros de la forêt. L'écorce blanche de leurs troncs s'opposait à la teinte carminée des rameaux et des feuilles, par un caprice de la nature, n'étant pas encore tombées malgré l'époque tardive et les gelées, la neige et le givre y jouaient un merveilleux amoncellement d'or, d'argent et de pierres précieuses.

( M.CONSTANTIN-WEYER: La Loi du Nord.)








Les pruniers en fleurs pavoisaient la campagne de couronnes immaculées.

( J.BALDE: La vigne et la maison.)











C'était un hêtre et le qualificatif qui vint à l'esprit de Jean fut: "royal".
C'est un "fayard", comme nous disons, et un beau. Regardez son tronc droit, parfaitement rond et lisse. Et voyez sa hauteur. Son bois est d'une qualité rare. C'est avec des arbres comme ça qu'on fait les meubles et même les outils de menuisier. C'est avec son tan qu'on fait le cuir de Russie...

( P.VIALAR: La chasse de décembre.)









Les arbres attendaient, sans un mouvement. Ils étaient fatigués. Ils demeuraient voûtés, recroquevillés avec tous leurs oiseaux enfermés dans leur ombre tiède. Et là-dessus, il y avait le soleil qui tombait de tout le ciel et s'infiltrait partout.

( B.CLAVEL: L'espagnol.)











Il faut suivre la vie et la vie ne s'arrête pas. Ici, elle explose, là elle se meurt, là elle est en souffrance.

( P.LAURENT: Brouillard sur les bergers.)










Au moment où la nuit devint noire, les bouleaux étaient comme des fuseaux de soie et les alisiers bourdonnant en soubresauts comme des ruches qui rêvent répandaient l'odeur trouble du pain cru.

( J.GIONO: L'oiseau bagué.)









Les marronniers dénudés allaient luire avec des reflets métalliques dès que les becs de gaz allumés éclaireraient le détail de leurs ramures.

( M.PROUST: A l'ombre des jeunes filles en fleurs.)










Dans le soir de la clairière, un chêne comme une église se dressa. Son pied se renflait de monstrueux orteils, feutrés de mousse.

( C.LEMONNIER: Au coeur frais de la forêt.)








Le saule, pleureur patenté des cimetières, prend aisément l'allure d'une danseuse et se drape dans ses voiles verts comme pour des chorégraphies étranges et graves.

( A.GUISLAIN: Découverte de Bruxelles.)








C'était maintenant la haute futaie, l'élan des grands fuseaux de hêtres qui jaillissaient de la même souche, une colonnade profonde, traversée de rayons et de souffles.

( M.GENEVOIX: La dernière harde.)








La mélancolie des marrons luisants que l'on revoyait tomber tous les ans, marrons d'Inde cachés parmi les feuilles jaunes, avec leur bogue molle aux piquants pas sérieux fendue en deux ou trois...
Entre les feuilles craquantes luisaient les dos acajou de marrons d'Inde, enveloppés parfois dans leurs bogues aux teintes incertaines, du beige rouillé au vert amande.

( B.VIAN: L'herbe rouge.)







Réchauffé par ma course, je m'arrête pour examiner un peuplier dont le tronc porte une éraflure de la foudre; sa chair blanche apparaît entre les lèvres noires de l'écorce éclatée; et je me rappelle cette chaude nuit de l'été dernier, baignée de lune et si lumineuse qu'on remarquait à peine dans le ciel un nuage un peu soufré; puis ce coup de vent, et cette brusque illumination déchirante au crépitement terrible qui s'abattit sur l'arbre, tout près de moi.

( J.CHARDONNE: Claire.)









Les arbres sont en habit de cour et le vent d'automne chevrotant fait danser, au son cassé de ses violons, des pavanes à leurs feuilles d'or.

( J. NESMY: Les quatre saisons de la forêt.)








Bouche à bouche, nous nous disputions les prunes que je ramassais, toutes blessées, tièdes de soleil.

( R.RADIGUET: Le diable au corps.)









Tous ces extraits de livre proviennent de mes anciennes lectures!!! bonne après midi 1    Ninnenne    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 26764
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Petites citations diverses   Mar 23 Juin - 10:44

"Quel tourment de vivre près de toi !
J'ai mangé, il est deux heures...Dormons ! "

Colette : une passionnée de [size=16]chats...
[/size]




bonne après midi 1     Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 26764
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Petites citations diverses   Mar 23 Juin - 11:14


C'est aussi prendre du recul avec ce qui nous a fait mal ou nous blesse trop...

C'est accepter les opinions différentes et être capable d'être [size=16]amis...


C'est comprendre qu'on ne puisse pas être aimé de tout le monde...

C'est peut être parfois savoir vivre un peu retirée du monde...

C'est oser vivre sa vie selon ce que l'on est au plus profond de soi...

C'est être soi même avec son coeur et ses valeurs dans un univers de paraître. ..

C'est apprécier chaque petit moment de vie : le sourire d'un bébé, le rire d'un enfant, les échanges avec une adolescente, le lien avec les êtres que l'on aime...

C'est se sentir en vie tout simplement, respirer l'air frais du matin, admirer un soleil couchant, voir la pluie tomber et se dire que la nature en a bien besoin et que le ruisseau va être vivant, regarder chaque jour la nature s'éveiller au printemps ou se transformer à l'automne, c'est écouter le vent dans les arbustes, c'est contempler un ciel étoilé...

C'est......tant de choses...tant de ressentis...tant de paix et de tendresse...


C'est accepter l'idée que nous sommes de passage, que chaque jour est précieux...[/size]
C'est...apprécier le temps qu'il nous reste à vivre...





"Nous les humains, devons redécouvrir une perception morale de la terre et de l'air.

Nous devons vivre selon le principe d'une éthique de la terre.

Faute de quoi nous ne vivrons pas du tout."

N.SCOTT MOMADAY, CHEROKEES-KIOWA





"Je suis allée jusqu'au bout de la terre.

Je suis allé jusqu'au bout des mers.

Je suis allée jusqu'au bout du ciel.

Je suis allé jusqu'au bout des montagnes.

Je n'ai trouvé personne qui ne soit pas mon ami."

Sagesse des indiens Navajos.





"L'humanité n'a pas tissé la toile de la [size=16]vie.

Nous ne sommes qu'un fil parmi d'autres.

Tout ce que nous faisons à nous-même,

Nous le faisons à la toile tout entière.

Toutes les choses sont liées entre elles.

Toutes les choses communiquent."

Chef Seattle (1786-1866)

Chef des tribus suquamish et duwamish. 
[/size]



"Notre noble mission,

Etre né humain sur cette terre impose des devoirs sacrés.

Nous avons une responsablité sacrée, parce que nous avons reçu en partage un don particulier, qui va bien au -delà des dons qu'on reçus les plantes, les poissons, les forêts, les [size=16]oiseaux
 et tout ce qui vit sur cette terre.

Nous sommes capables de prendre soin d'eux."

Audrey SHENANDOAH, ONONDAGA. 
[/size]






"Je vois ma [size=16]femme
 en esprit.
Son regard, comme le tien, aimable bête,
Profond et froid, coupe et fend comme un dard." 
Charles Baudelaire.
[/size]






 


bonne après midi 1      Ninnenne     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 26764
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Petites citations diverses   Mar 23 Juin - 12:05

On voit qu'un ami est sûr
quand notre situation ne l'est pas.
(Cicéron).




bonne après midi 1     Ninnenne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petites citations diverses   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petites citations diverses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citations diverses
» Petites Citations ou autres ....
» Petites citations diverses
» Petites citations diverses
» Petites citations diverses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: citations-
Sauter vers: