AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Partagez | 
 

 Petites citations de mes extraits de lecture(photos,textes sur les animaux)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24502
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Petites citations de mes extraits de lecture(photos,textes sur les animaux)   Ven 24 Juil - 14:37

Baleine à bosse.

Des baleines à bosse sont mortes brusquement à la suite de la prolifération d'algues microscopiques de l'espèce "Alexandrium tamarense", dans la baie du cap Cod, en 1987. Les Services côtiers ont découvert que les 14 baleines mortes avaient consommé des maquereaux dont les organes étaient chargés de saxitoxine, une toxine produite par les algues.

( Pour la science: octobre 1994.)


Ornithorynque.

L'ornithorynque est très discret, il vit dans les fraîches rivières et les petits torrents d'Australie. Dès le crépuscule,le voilà parti en plongée. Il reste actif toute la nuit, farfouillant au fond de l'eau à la recherche de proies, dans le noir... A droite, à gauche, il agite la tête en balayant la vase ou les graviers à toute vitesse. A l'aube, il aura ingurgité un kilo de petits animaux aquatiques en tous genres!

( WAPITI: n°82 janvier 1994.)




Chien.

Plus sensible au souvenir des bienfaits qu'à celui des offenses, le chien ne se rebute pas par les mauvais traitements; il les subit, les oublie, ou ne s'en souvient que pour s'attacher davantage. Il lèche cette main, instrument de douleur qui vient de le frapper; il ne lui oppose que la plainte, et la désarme enfin par la patience et la soumission.

( BUFFON: Histoire naturelle.)


Lièvre.

C'était un doux appel, langoureux et tendre infiniment. De très loin nous parvint un appel semblable, à peine distinct. D'un bout à l'autre du bois, le duo s'engageait. Et je pressentais que les bêtes, comme les hommes, désirent de se voir et de se parler. Tout à coup, là, devant moi, traversant l'allée, je vis deux longues oreilles et une petite boule de corps brun qui semblait vouloir passer par-dessus. Sur la lisière le lièvre s'arrête, attendit la voix lointaine qui le guidait, poussa de nouveau sa plainte déchirante et se perdit dans les taillis voisins. Il courait rejoindre sa compagne, mais j'avais eu le temps de le bien examiner.

( HENRY BORDEAUX: La Maison.)


Chèvre.

Ah! Gringoire, qu'elle était jolie la petite chèvre de M. Seguin! qu'elle était jolie avec ses yeux doux, sa barbiche de sous-officier, ses sabots noirs et luisants, ses cornes zébrées et ses longs poils blancs qui lui faisaient une houppelande! C'était presque aussi charmant que le cabri d'Esméralda, tu te rappelles, Gringoire? et puis, docile, caressante, se laissant traire sans bouger, sans mettre son pied dans l'écuelle. Un amour de petite chèvre...

( ALPHONSE DAUDET: Lettres de mon Moulin.)




Cheval.

La longue jument baie appuie sur les mors, fauche la route de ses quatre fers avec un puissant battement des hanches, et le grincement du cuir accompagne délicieusement l'odeur fauve du poil, de la belle robe luisante tachée de sueur.

( GEORGES BERNANOS: Monsieur Ouine.)




Chat.

Son dos est bossu comme celui d'un dromadaire. Ses joues sont gonflées, sa gueule est fendue jusqu'au cou. Il jure et crache comme un furieux. Il a l'air d'un fagot d'épines: toutes ses griffes sont dehors, et il les allonge avec des détentes brusques dans la direction de l'ennemi.

( ANDRE LICHTENBERGER: Mon Petit Trott.)




Girafe.

Pour que la girafe puisse s'abreuver en baissant la tête, et non en s'agenouillant, ses pattes et son cou ont dû suivre la même courbe de croissance.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
La girafe se nourrit aux branches les plus élevées des arbres, inaccessibles aux autres herbivores.

( Sélection du Reader's Digest.)




Vache.

Les vaches allaient aux prairies d'un pas lent et rythmé en balançant sous elles leurs outres roses gonflées de lait.

( MAURICE DES OMBIAUX: Le Maugré.)




Chien.

Le chien, un briard hirsute et farouche, se piéta devant lui, aboya furieusement à ses jambes.

( MAURICE GENEVOIX: Les mains vides.)




Lynx.


Petit à petit, avec une extrême discrétion, le lynx recolonise de nouveaux territoires. Bien installé dans les grands massifs forestiers du Jura et des Vosges, il est signalé dans les Alpes, ici et là, et jusque dans le Vercors.

( Science & nature.)




Loup 2


Une nuit de lune, un loup sortit du taillis, passa près d'eux et les flaira. C'était un vieux mâle gris, à la tête énorme et chenue, cernée d'une toison si épaisse qu'on eût dit la crinière d'un lion. A peine suspendit-il sa course.

( M. GENEVOIX: La forêt perdue.)





Aussitôt je devinai que c'était un loup. Il emportait le mouton à pleine gueule, par le milieu du corps. Il grimpa sans effort sur le talus et, quand il sauta le large fossé qui le séparait du bois, ses pattes de derrière me firent penser à des ailes. A ce moment je n'aurais pas trouvé extraordinaire qu'il se fût envolé par-dessus les arbres.

( M. AUDOUX: Marie-Claire.)


Chameau.


Des centaines de chameaux, pelés et hideux, sont à genoux dans la poussière, allongeant, de droite ou de gauche, avec des ondulations de chenille, leur long cou chauve.

( P.LOTI: Au Maroc.)


Ane.


L'âne tressaute, tricote de ses fuseaux, zigzague entre deux ornières et de nouveau s'arrête et médite, insensible à nos objurgations.

( R. ROLLAND: Colas Breugnon.)




Chevreuil.


On surprenait parfois un chevreuil à l'abreuvoir, à l'une des sources si discrètement encloses d'arbres au bord de la rivière. Il regardait une seconde, surpris, et d'un bond fantastique de ses longues pattes fines, disparaissait dans les fourrés, montrant, l'espace d'un éclair, son blanc tablier, encadré d'un liseré fauve.

( M.CONSTANTIN-WEYER: Manitoba.)




Jaguar.

Le nom du jaguar vient de l'indien "yaguara" qui signifie: "la bête qui tue sa proie d'un seul bond." Quand il chasse, le jaguar est aussi rapide qu'efficace.
Le jaguar est curieux. Il aime savoir qui traverse son territoire. De son regard gris-bleu, il voit sans être vu et reste à l'affût pendant des heures.

( WAPITI: mai 1994.)




Grizzli.

Le grizzli est un animal solitaire, il a choisi de vivre en ermite. Mais parfois, l'attrait provoqué par une nourriture abondante le rend plus tolérant à l'égard de ses semblables.

( WAPITI, octobre 1992.)




bonne après midi 1     Ninnenne        mon blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Petites citations de mes extraits de lecture(photos,textes sur les animaux)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petites Citations ou autres ....
» petites citations envoyer par jcl
» 2 petites citations envoyer par josiane
» Petites citations illustrées (Ninnenne)
» voila des petites citations jcl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: citations-
Sauter vers: