AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Partagez | 
 

 Petites citations illustrées,un peu de tout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 26739
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Petites citations illustrées,un peu de tout   Dim 23 Aoû - 12:40




































                de mon blog
:
Code:
http://pommereinette.centerblog.net



« On dit que la vérité embête l’homme et il est juste qu’elle l’embête, parce qu’elle n’est pas gaie. Le
mensonge, le mythe, la religion sont bien plus consolants. Il est plus agréable de se figurer le génie sous la
forme d’une langue de feu que de le voir une névrose. »

( E.et J. de GONCOURT: Journal.)




Utilité.



« Il vaut mieux se laisser guider par l’utilité que par la vérité ; l’utilité, si elle est moins noble, est plus
docile. S’il fallait toujours, avant d’agir, nous mettre en possession de la vérité, l’action serait impossible. »

( R. de GOURMONT: Promenades philosophiques.)




Travail.



Le travail est indispensable au bonheur de l'homme; il l'élève, il le console, et peu importe la nature du travail, pourvu qu'il profite à quelqu'un: faire ce qu'on peut, c'est faire ce qu'on doit.

( A.DUMAS Fils.)


Critique



On fait de la critique quand on ne peut pas faire de l'art, de même qu'on se met mouchard quand on ne peut pas être soldat.

(G.FLAUBERT.)


Servage.



Ces richesses qui couvrent le sol, ces moissons, ces fruits, ces bestiaux orgueilleux qui s'engraissent dans les longues herbes, sont la propriété de quelques-uns et les instruments de la fatigue et de l'esclavage du plus grand nombre.

( G.SAND: La Mare au diable.)


Travail.



Le travail est indispensable au bonheur de l'homme; il l'élève, il le console, et peu importe la nature du travail, pourvu qu'il profite à quelqu'un: faire ce qu'on peut, c'est faire ce qu'on doit.

( A.DUMAS FILS.)








Agonie



Le petit Dauphin est malade, le petit Dauphin va mourir... Dans toutes les églises du royaume, le Saint-Sacrement demeure exposé nuit et jour et de grands cierges brûlent pour la guérison de l'enfant royal.

( A.DAUDET: Lettres de mon moulin.)




Air



L'air était accablant, le ciel blanc vous soufflait son haleine brûlante comme la gueule d'un four.

( R.ROLLAND: Colas Breugnon.)




Air.


A la Condamine, l'air sentait la rivière et l'herbe, et, surtout, ces coins humides et sombres des grands jardins où pourrissent des plantes et se multiplient les insectes.

( A.CHAMSON: Les hommes de la route.)


Courage.


« Alors comme ça, ce voyou de Tom a reçu la Victoria Cross. Il s’est précipité sous une pluie de projectiles
pour sauver le drapeau en lambeaux. Qui l’aurait cru? On aurait pourtant juré que le troquet du village était
le but suprême de toutes ses ambitions. Le hasard vient trouver Tom et nous le découvrons. Pour Harry, le
sort s’est montré moins clément. Harry a toujours été un vaurien. Il buvait et on dit même qu’il battait sa
femme. Qu’on l’enterre, bon débarras, il n’était bon à rien. En sommes-nous bien sûrs? »

( J.K.JEROME: Arrière-pensées d'un paresseux.)


Peuple



Démocrate par nature, aristocrate par moeurs, je ferais très volontiers l'abandon de ma fortune et de ma vie au peuple, pourvu que j'eusse peu de rapport avec la foule.

( CHATEAUBRIAND: Mémoires d'outre-tombe.)




Altruisme



L'homme le plus heureux est celui qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres.

( DIDEROT.)


Injure.


« Cette longue lutte m’a valu quelques sympathies, quelques encouragements, et aussi, je dois le dire,
quelques injures : je n’ai jamais répondu aux injures, les injures prouvent quelquefois contre ceux qui les
disent, et jamais contre ceux à qui elles sont dites. Les injures sont les voies de fait de la parole. Un peu
plus bas on jette une pierre, un peu plus haut on dit une injure. La pierre comme l’injure retombent, l’une
dans la boue, l’autre dans le dédain. »

( V.HUGO: Moi, l'amour, la femme.)


Compassion.


« Le crime le plus horrible des riches envers les pauvres est de s’être arrogé le droit de leur distribuer
la justice et l’assistance, de leur faire la charité. Ce sont les misérables qui paient eux-mêmes, avec des
intérêts usuraires, les frais de la justice dérisoire, de l’assistance immonde et de la charité dégradante qu’ils
sont assez vils pour quémander et recevoir. Voilà le comble de la lâcheté, de la dérision et de l’hypocrisie. »

( G.DARIEN: La Belle France.)


Altruisme



« Recevoir des bienfaits de quelqu’un est une manière plus sûre de se l’attacher que de l’obliger lui-même.
La vue d’un bienfaiteur importune souvent, celle d’un homme à qui l’on a fait du bien est toujours agréable.
Nous aimons notre ouvrage en lui.
Vouloir se passer de tous les hommes et n’être obligé à personne, signe certain d’une âme sans sensibilité.

( J.JOUBERT: Carnets.)


Amour.



« [...] permettez-moi de vous dire que, en général, l’opinion des fils sur leurs mères est insoutenable : ils
ne songent pas assez qu’une mère n’est mère que parce qu’elle aima et qu’elle peut aimer encore. C’est
pourtant ainsi, et il serait déplorable qu’il en fût autrement. J’ai remarqué que les filles, au contraire, ne se
trompent pas sur la faculté d’aimer de leurs mères ni sur l’emploi qu’elles en font : elles sont des rivales ;
elles en ont le coup d’oeil. »


( A.FRANCE: L'île des Pingouins.)







Architecture.


« Alexandre le Grand voulant bâtir une ville pour servir de monument à sa gloire, l’architecte Dinostrate
lui fit voir comment il pourrait la placer sur le mont Athos. "Ce lieu, dit-il, présente une situation très forte ;
la montagne pourrait se tailler de manière à donner à cette ville une forme humaine, ce qui la rendrait
une merveille digne de la puissance du fondateur." Alexandre lui ayant demandé : "De quoi vivront les
habitants ? — Je n’y ai pas pensé", répond naïvement l’architecte. Alexandre se mit à rire ; et laissant là
cette montagne, il bâtit Alexandrie, où les habitants devaient se plaire par la beauté du pays et les avantages
que lui procure le voisinage de la mer et du Nil. »

( MACHIAVEL: Discours sur la première Décade de Tite-Live.)


Pauvre.



Il n'y a que les pauvres de généreux.

( H.de BALZAC.)


Réussite.



Je réussirai ! Le mot du joueur, du grand capitaine, mot fataliste qui perd plus d'hommes qu'il n'en sauve.

( H.DE BALZAC: Le Père Goriot.)


Argent



Oh ! argent que j'ai tant méprisé et que je ne puis aimer quoi que je fasse, je suis forcé d'avouer que tu as pourtant ton mérite: source de la liberté, tu arranges mille choses dans notre existence, et tout est difficile sans toi.

( CHATEAUBRIAND: Mémoires d'outre-tombe.)




Argent.



L'argent, jusqu'à ce jour, était le fumier dans lequel poussait l'humanité de demain; l'argent, empoisonneur et destructeur, devenait le ferment de toute végétation sociale, le terreau nécessaire aux grands travaux qui facilitent l'existence.

( E.ZOLA: L'Argent.)


Avarice.



« Le dédain de l’argent est fréquent surtout chez ceux qui n’en ont pas. Disons les choses comme elles sont :
il est agréable d’en avoir pour les commodités qu’il procure, d’abord, et plus encore pour l’impression de
sécurité qu’il dégage et qui tranquillise. Et je crois bien que l’inexplicable Avarice rencontre son explication
dans le développement poussé à l’excès de ce sentiment de bien-être. »

( G.COURTELINE:Philosophie.)




Générosité.


« Gaspiller ton patrimoine te porte tort. Et il n’y a chose au monde qui se consume elle-même plus vite que
la générosité : pendant que tu l’emploies, tu perds la faculté de l’employer, tu deviens pauvre et méprisable,
ou, pour échapper à la pauvreté, rapace et détestable. Or un prince doit éviter par-dessus tout d’inspirer la
haine et le mépris : deux malheurs auxquels la libéralité conduit inévitablement. Il y a donc plus de sagesse
à accepter l’appellation de lésineur, qui engendre un mauvais renom sans haine, qu’à ambitionner celle de
libéral, qu’accompagne nécessairement celle de rapace, qui engendre un mauvais renom avec haine. »

( MACHIAVEL: Le Prince.)




Argent.



L'argent qu'on possède est l'instrument de la liberté; celui qu'on pourchasse est celui de la servitude.

( J.J.ROUSSEAU: Les Confessions.)




Fortune.


Par toutes les fissures, la fortune amassée avec tant de soins répartis sur tant d'années coulait comme une eau rapide.

( H. BORDEAUX: La croisée des chemins.)


Argent

Les avares ne croient point à une vie à venir, le présent est tout pour eux. Cette réflexion jette une horrible clarté sur l'époque actuelle, où, plus qu'en aucun autre temps, l'argent domine les lois, la politique et les moeurs.


(HONORE DE BALZAC: Eugénie Grandet.)






bon week-end bonne après midi 1    Ninnenne     de mon blog et de mes lectures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 26739
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Petites citations illustrées,un peu de tout   Mar 25 Aoû - 14:59

PROVERBE CHINOIS

Si tu veux être [size=16]heureux une heure, fais une sieste.[/size]
Si tu veux être [size=16]heureux une journée, va à la pêche.[/size]
Si tu veux être [size=16]heureux une année, hérité d'une fortune.[/size]
Si tu veux être [size=16]heureux toute ta vie, porte secours à quelqu'un.[/size]




Nul n'empêche les [size=18]oiseaux de malheur de voler au-dessus de sa tête, mais chacun peut les empêcher de nicher dans ses cheveux.[/size]




PROVERBE CHINOIS

Si un homme fait seulement ce qu'on lui demande,
c'est un esclave.
Si un homme fait d'avantage que ce qu'on lui demande,
il devient un homme libre.

Celui qui pose une question est un imbécile pendant cinq minutes,
Celui qui ne pose pas de question est un imbécile à tout jamais!

PROVERBES CHINOIS

 
 
"Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une [size=16]vie pour apprendre à se taire"[/size]

PROVERBES POUR DECEMBRE

 
"Décembre, de froid trop chiche,
Ne fait pas le paysan trop riche."
 
 
"Le tonnerre en Décembre,
Annonce pour l'an qui vient
Aux bêtes et aux gens
Abondance de biens."
 
"Quand l'hiver n'est pas pressé,
Il arrive à la Saint André."
 
"A la Sainte-Luce,
Le jour croît d'un saut de [size=18]puce."[/size]


UN ANIMAL..

"Un animal, c'est de la vie enveloppée de fourrure ou d'écailles, habitée par l'inquiétude, capable, oh combien capable detendresse, de force, de courage et de peur."
 
                                      JEAN PAUL LEBOURHIS

UNE CITATION DE JACQUES SALOME

"Soyez les poëtes de votre [size=16]vie,[/size]
Osez chaque jour mettre du [size=16]bleu dans votre regard,
[/size]
et de l'orange à vos doigts,
des rires à votre gorge et surtout
une [size=16]tendresse renouvelée à chacun de vos gestes"
[/size]
 
                       JACQUES SALOME

LES RIDES ET LES CHEVEUX BLANCS....

Allez encore une pensée relevée dans le livre "vagabond de la bonne nouvelle" de Guy Gilbert :
 
" Les rides et les cheveux blancs ne sont pas le signe d'une maladie incurable.... Accepter de vieillir, c'est se mettre une bonne fois pour toutes devant sa glace et se dire : tes rides, tes poches, ton dentier, ton ventre, ton double menton, je m'en fous!
Bien vieillir, c'est vivre sa vieillesse dans le présent de chaque jour. Il y a aussi une grande beauté à vieillir.
Devant le large fleuve de la vie qui jamais ne s'arrète, le vieil homme s'emerveille et atteste de la beauté."
 
                                   GUY GILBERT



LES LECONS....

 
"Avez-vous remarqué que les leçons dont nous avons le plus grand besoin, celles qui s'avérent le plus profitable, c'est toujours la [size=18]vie qui se charge de nous les donner?"[/size]
 
                           [size=24]DAN MILLMAN[/size]

3 PROVERBES SUR LE BONHEUR






Que voilà un proverbe interessant..... C'est vrai que souvent on se trompe de destination : celle que l'on prend n'est pas toujours celle qui nous convient intimement......


PROVERBE YDDISH





LES BONNES RESOLUTIONS.....

 
 
"Les bonnes résolutions sont comme des chèques tirés sur une banque où l'on n'a pas de compte courant"
 
OSCAR WILDE



bonne après midi 1     Ninnenne        blog    ninette1   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Petites citations illustrées,un peu de tout
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petites citations illustrées,un peu de tout
» Petites Citations ou autres ....
» Petites citations illustrées
» Petites citations illustrées (Ninnenne)
» Petites citations illustrées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: citations-
Sauter vers: