AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 LES SUPER-SENS DES ANIMAUX(photos,textes)+ANIMAUX DÉCOUVERTS AU SURINAM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 26739
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: LES SUPER-SENS DES ANIMAUX(photos,textes)+ANIMAUX DÉCOUVERTS AU SURINAM   Dim 20 Sep - 11:19

LES SUPER-SENS DES ANIMAUX

La vision thermique des serpents. De petits récepteurs placés sur le front d'un crotale s'activent dès que des radiations sont émises par un animal en mouvement, il peut donc l'attraper sans le voir, à moins d'1 mètre.
Vision UV de l'abeille. Elle ne voit pas le rouge mais voit des motifs qui nous sont inconnus car visibles uniquement par UV.

Le super odorat du papillon à soie ou bombyx du mûrier. Il peut repérer une femelle à une grande distance. Elle sécrète le bombykol, phéromone qui est aussi un alcool, et dont une particule infime suffit à la repérer.
Les souris ont très bon goût. Leur langue peut détecter les acides gras, le calcium et le CO2, en plus d'autres choses.
La sensibilite électrique de l'ornithorynque. Il est capable de ressentir le moindre petit courant électrique et repère donc ses proies quand elles contractent leurs muscles.
Les oreilles hypersensibles du tarsier. Bien qu'il ressemble à un singe, il a une capacité phénoménale pour un mammifère terrestre : il entend les ultrasons.
Les oiseaux et leur boussole intégrée. Ils peuvent détecter le champ magnétique terrestre.
Les soies du scorpion sont des organes sensoriels très efficaces. Grâce à ces "soies", il peut sentir les déplacements d'air et localiser une proie qui se déplace à distance.

LES SUPER-SENS DES ANIMAUX

Les mouches ont l'équivalent de plusieurs milliers d'yeux, regroupés en un seul globe occulaire et sont capables de voir 200 images par seconde.
La chauve souris et son radar. Elles poussent un cri et lorsque l'écho leur revient, elles localisent les objets qui sont dans la direction du cri.

ANIMAUX DÉCOUVERTS AU SURINAM

Une araignée dont les picots caractéristiques ont poussé à l'extrême. Déjà découverte en Guyane, elle est encore très mal connue, même si on sait désormais reconnaître le mâle, bien plus petit que cette femelle.
Selon les herpétologues (spécialistes des reptiles), comme il n'a pas de paupière, il se lèche l'oeil ! Cette espèce bien connue est néanmoins assez rare.
On ne peut voit des rainettes que dans les parties de la forêt Amazonienne qui sont en bonne santé, c'est un véritable indicateur. A ses couleurs, on peut voir qu'elle est toxique.
Nouvelles espèces de poissons-chats. A gauche, ce petit poisson se cache dans les courants d'eau douce et sablonneux, où il a été difficile à trouver. Le poisson-chat de droite a, quant à lui, des allures préhistoriques.
Nouvelle espèce de demoiselle. Très nombreuses dans ce milieu, elles diffèrent de leurs congénères par de minuscules détails, généralement liés à leurs couleurs.

ANIMAUX DÉCOUVERTS AU SURINAM

Les sauterelles sont d'excellents indicateurs de la bonne santé d'un milieu. C'est très bon signe d'en trouver,car elles vivent dans des espaces assez petits et sont sensibles aux moindres modifications de leur environnement.
Les chercheurs ont pu découvrir que cette espèce de sauterelle, jusqu'ici identifiée uniquement au Pérou, était présente jusqu'au nord de la forêt amazonienne.

Le travail des scientifiques n'a pas dû être de tout repos ! Quand on voit la densité de la forêt, on comprend que l'évaluation sur le terrain n'est pas encore finie.
La région du sud-ouest du Surinam, près du village de Kwamalasamutu, où les scientifiques se sont rendus pour identifier des espèces méconnues afin, un jour, de pouvoir développer l'écotourisme.
Grenouille Cowboy. Une des probables nouvelles espèces identifiées par les scientifiques de l'expédition. Elle porte ce surnom à cause des franges qui sillonnent le côté de ses pattes et des éperons sur ses talons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 26739
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: LES SUPER-SENS DES ANIMAUX(photos,textes)+ANIMAUX DÉCOUVERTS AU SURINAM   Dim 20 Sep - 11:34

ANIMAUX DÉCOUVERTS AU SURINAM

Encore une image de la fameuse grenouille pac-man, une terrifiante prédatrice car elle peut avaler des animaux aussi gros qu'elle !
Cette sauterelle à crête ne mange que des plantes et leur ressemble fortement, ce qui lui permet un camouflage parfait. Ses deux crêtes semblent lui servir pour se défendre des prédateurs.
Cette grenouille à trois bandes a beau être très toxique, elle n'en n'est pas moins une bonne mère. En effet, ce ne sont pas des bosses qu'on peut voir sur son dos mais de petits têtards.
Cette chrysomèle, par exemple, doit sa couleur au fait qu'elle se nourrit de plantes toxiques et de ce fait, est elle-même toxique.
Cette chenille de mite sort dans la matinée, couverte de rosée. Elle a été trouvée au sud-ouest du Suriname où elle se promenait, comme à son habitude, sur un tronc d'arbre.
Ces scarabées portent le surnom de "tortue" car ils possèdent une carapace qui fait penser à celle des reptiles.
Ce sont ses couleurs bariolées qui ont valu à cette sauterelle le surnom de Crayola. Plusieurs espèces relativement identiques ont déjà été identifiées, mais il est probable que celle-ci soit nouvelle.
Ce scarabée géant est un mastodonte à l'échelle des insectes. Un corps musculeux, une corne puissante qui dote à la fois les mâles et les femelles, il remplit efficacement son rôle de "nettoyeur" de carcasses.
Ce bousier ne mesure que quelques millimètres de long et est entièrement recouvert de petites pointes. Il est indispensable à son environnement car il nettoie les déjections des autres animaux.

ENVOL AVEC LES OISEAUX MIGRATEURS

Si les buses variables peuvent vivre tout au long de l'année en Europe, celles qui nichent plus au nord et en Russie migrent en Afrique ou en Asie l'hiver.
Nichant en Amérique du nord, le colibri à gorge rubis hiverne en Amérique centrale à partir de septembre. Il fait sa migration d'une traite et peut parcourir jusqu'à 1.000km pour atteindre sa destination.
Migratrice, la bergeronnette printanière hiverne en Afrique. Elle quitte généralement la France entre septembre et novembre avant de revenir pour la reproduction entre mars et mai.
Même si elle ressemble beaucoup aux sternes qu'on voit sous nos latitudes, la sterne arctique a un comportement migratoire unique : elle passe l'hiver au pôle sud sur les côtes de l'Antarctique et s'installe en été aux limites du cercle polaire nordique.
L'étourneau sansonnet est un oiseau répandu dans toutes les zones tempérées. Partiellement migrateur, il va parfois vers des zones plus chaudes pendant l'hiver.

ENVOL AVEC LES OISEAUX MIGRATEURS

L'été, pendant la période de nidification, les bécasseaux sanderling peuplent les régions proches du cercle polaire arctique. L'hiver, ils migrent vers l'Europe du sud, l'Amérique du sud, l'Afrique et vivent en groupe.
Les vanneaux huppés d'Europe de l'est et du nord se regroupent dès juillet pour faire leur migration vers l'ouest et le sud de l'Europe.
Les huppes fasciées européennes passent généralement l'hiver en Afrique du nord. Elles partent souvent dès août, une fois la nidification terminée et reviennent en France dès mars.
Les grues cendrées se déplacent en groupe, guidées par l'une d'entre elles. Quand la grue de tête est fatiguée, elle se fait remplacer et part voler à l'arrière du groupe.
Les cigognes blanches migrent généralemt en Afrique à partir de fin août mais hivernent également de plus en plus en Espagne.
Les canards pilets, qui passent l'hiver en Afrique, sont parmi les premiers oiseaux migrateurs à revenir pour le printemps. Ils sont fréquents dans le nord de la France, comme en Baie de Somme.
Le milan noir est un rapace migrateur. Il ne reste en France que quelques mois de l'année, le temps de se reproduire et va en Afrique du nord. En vol migratoire, il se déplace en moyenne à 48,5 km/h en planant.
Le martin-pêcheur est considéré comme un migrateur partiel. En Europe de l'ouest, il peut être sédentaire. Par contre, ceux qui sont au nord-est de l'Europe migrent systématiquement chaque année.
La grive musicienne est un migrateur partiel. Les populations de France et d'Europe de l'ouest peuvent généralement hiverner sur place mais celles d'Europe de l'est et du nord migrent vers le sud dès l’équinoxe d'automne.
Généralement migratrices, les oies cendrées sauvages hivernent vers le sud et l'ouest. Elles partent à partir de septembre et reviennent à partir de mi-février. En vol, elles restent en groupe et on les entend crier de loin !
En France, le retour des hirondelles annonce le printemps. Lorsqu'elles se regroupent, comme ici à la fin de l'été, elles s'apprêtent à migrer vers l'Afrique.
En France, la plupart des flamands roses sont en Camargue et hivernent en Afrique du nord. Le vol migratoire se fait en groupe et ils peuvent alors parcourir plusieurs centaines de kilomètres par jour.
Chaque hiver, les premiers bruants des neiges font leur apparition sur les côtes du nord de la France en provenance de Scandinavie, voire de Sibérie ou d'Islande.
Comme son nom l'indique, l'alouette des champs vit dans les prés. Il lui arrive d'hiverner au sud de l'Europe ou en Afrique du sud à l'approche de l'automne.
Avec sa belle couleur jaune, le loriot d'Europe ne passe pas inaperçu. Originaire d'Afrique, il vole jusqu'en France au printemps pour se reproduire.
Aussi connues sous le nom d'oies noires, les bernaches du Canada volent en groupe et forment de grands V quand elles migrent. Celles en tête facilitent le vol de celles qui suivent et changent régulièrement de rang dans le groupe.
Aussi appelé canard mallard, le canard colvert est le plus commun et le plus répandu. Les populations nordiques migrent vers le sud pendant l'hiver avant de retourner dans leur zone de nidification pendant l'été.

bon week-end bonne après midi 1    Ninnenne     blog de partage   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LES SUPER-SENS DES ANIMAUX(photos,textes)+ANIMAUX DÉCOUVERTS AU SURINAM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photos d'animaux carnivores : Loup arctique - Canis lupus arctos - Arctic wolf
» Un peu de tout sur les animaux(photos,textes....)
» Les animaux (photos,textes....)
» Vos animaux + photos
» Comment réussir des photos "studios" de petits animaux domestiques ?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: histoire d'animaux-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: