AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 20 JUIN à 23 h 09; SOLSTICE...!A L'ETE POURPRE -AU COULEUR DE L'AUTOMNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24502
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: 20 JUIN à 23 h 09; SOLSTICE...!A L'ETE POURPRE -AU COULEUR DE L'AUTOMNE   Lun 21 Sep - 14:30

20 JUIN à 23 h 09; SOLSTICE...!


[size=32]Cette journée est à cheval sur 2 saisons.[/size]
 
[size=32]Elle correspond au plus long jour de l'année et la nuit la plus courte.[/size]
 
[size=32]Il s'achève le riant printemps et le[/size]
[size=32]20 Juin à 23h 09 exactement l'été fera son entrée triomphante...[/size]
 
[size=32]Le solstice d'été sera fêté cette année le[/size]
[size=32]20 JUIN.[/size]
 
 
 
[size=32][size=32][/size][/size]
 
 
 
[size=32]Les cultes solaires et leurs rites étaient fêtés autour du solstice d'été,[/size]
[size=32]sont pratiqués par bien des peuples depuis des temps immémoriaux.[/size]
 
 
[size=32]De l'Egypte Ancienne au Mexique,[/size]
[size=32]en passant par les Esséniens et les Celtes,[/size]
[size=32]de la Perse et juqu'à Rome elle-même.[/size]
 
 
[size=32]Comment ne pas penser "au Buisson Ardent"[/size]
[size=32]véritable hymne à la Lumière ![/size]
 
 
[size=32]Paradoxalement, l'hiver conduit à la Lumière et l'été à l'obscucissement. [/size]
 
[size=32]Les solstices sont des portes, des passages...[/size]
[size=32](du passé vers l'avenir)[/size]
 
 
  
[size=32][size=32][/size][/size]
 
 
[size=32]Les feux de la Saint-Jean[/size]
  
  
[size=32][size=32][/size][/size]
 
 
 
 
 
 
[size=32]C'est d'abord, une fête qui rassemble,[/size]
[size=32]elle permet de se retrouver, de fraterniser,[/size]
[size=32]c'est une fête communautaire.[/size]
 
 
[size=32]      [size=32]     [/size][/size]
 
[size=32]Un feu était dressé à un endroit spécifique,[/size]
[size=32]en hauteur, une place,[/size]
[size=32]ou une croisée de chemin.[size=32][/size][/size]
 
 
[size=32]Jadis à Paris, c'était le Roi lui-même qui allumait le brasier,[/size]
[size=32]un bal populaire était organisé et la coutume voulait que les Mariés déclarent leur flamme ce soir-là.[/size]
 
  
 
 
 
 
 
 
 
 
[size=32]Les croyances anciennes l'associaient aux fées, aux lutins, aus esprits follets.[/size]
 
 
 
 
[size=32]C'était enfin une fête magique...![/size]
 
[size=32]Les amoureux sautaient par dessus les flammes afin de garder intacte la Flamme de l'Amour.[/size]
 
 
 
 
[size=32][size=32][/size][/size]
 
 
 
[size=32]Une autre croyance dit que pour se marier au plus vite,[/size]
[size=32]les filles sautaient par dessus les feux de Saint-Jean.[/size]
 
 
 
 
[size=32][size=32][/size][/size]
 
 
 
 
 
[size=32]On dit que le 24 Juin, au lever du soleil[/size]
[size=32]afin que les plantes gardent la rosée,[/size]
[size=32]on recueillait les herbes de la Saint-Jean à[/size]
[size=32]reculons en prononçant des paroles mystiques.[/size]
 
[size=32]Il y a encore peu de temps,[/size]
[size=32]la cueillette des herbes ce jour-là,[/size]
[size=32]était une pratique courante en France.[/size]
 
 
 
 
 
[size=32][size=32][/size][/size]
 
 
 
 
 
 
 
[size=32]Les sept plantes sacrées de la Saint-Jean :[/size]
 
[size=32]Achillée Millefeuille :[/size]
[size=32]- donne force et tonus, soigne les parasites intestinaux.[/size]
 
[size=32]L'Armoise :[/size]
[size=32]- dite couronne de St- Jean soigne les troubles féminins et fortifie l'appareil digestif.[/size]
 
[size=32]La joubarbe :[/size]
[size=32]dite artichaut des murailles,[/size]
[size=32]soigne les problèmes de peau ( dartres, cors, gerçures,piqûres...)[/size]
 
[size=32]Le lierre terrestre :[/size]
[size=32]dite courroie de St Jean[/size]
[size=32]soigne les rhumes et les bronchites.[/size]
 
 
[size=32][size=32][/size][/size]
 
 
[size=32]La marguerite sauvage :[/size]
[size=32]soigne les conjonctivites et aide à la cicatrisation des plaies.[/size]
 
[size=32]La Millepertuis :[/size]
[size=32]dite chasse-diable[/size]
[size=32]soigne les brûlures et les douleurs rhumatismales.[/size]
 
[size=32]Sauge:[/size]
[size=32]aide à la digestion.[/size]
 
 
[size=32] Certaines comme la marjolaine, le thym et la verveine...[/size]
[size=32]entraient dans la composition des filtres d'Amour.[/size]
 
 
 
 
[size=32][size=32][/size][/size]
[size=32][size=32][/size][/size]
[size=32][size=32][/size][/size]
 
 
 
[size=32]Puis un jour elle a pris la clef des champs,[/size]
[size=32]En me laissant à l'Ame un mal funeste,[/size]
[size=32]Et toutes les herbes de la Saint-Jean,[/size]
[size=32]N'ont pas pu me guérir de cette peste.[/size]
 
[size=32]Georges Brassens ( "une jolie fleur") [/size]
[size=32]---------------------------------------------------------------[/size]
A L'ETE POURPRE
 
 
 
 
 
 
[size=32]L'été[/size]
 
[size=32][size=32][/size][/size]
[size=32]Ordonnateur des champs, des cités, des bois,[/size]
[size=32]et de ruines, il  n'est que ta pourpre n'habille.[/size]
 
[size=32]Tu changes tout en or et l'on ta vu cent fois,[/size]
[size=32]faire un beau papillon, d'une vieille chenille.[/size]
 
[size=32]Vincent Muselli[/size]
[size=32][size=32][/size][/size]
 
 
 
 
[size=32][size=32] [/size]  [/size]
[size=32][size=32][/size][/size]
 
[size=32]Bienvenue à vous tous[/size]
 
 
[size=32][size=32][/size][/size]
 
 
 
 
[size=32]A l'été[/size]
 
 
 
[size=32]Midi de l'an et des saisons,[/size]
[size=32]royal été, tu te recueilles[/size]
[size=32]dans la gloire des floraisons[/size]
[size=32]et la verte splendeur des feuilles.[/size]
 
[size=32]Tu parfumes les soirs vermeils,[/size]
[size=32]de l'odeur des vignes fleuries.[/size]
[size=32]Et le jour, tes ardents soleils[/size]
[size=32]embaument l'herbe des prairies.[/size]
 
 
 
 
[size=32][size=32][/size][/size]
 
 
 
 
 
 
 
 
[size=32]Tu mets de grands sourires bleus,[/size]
[size=32]sur l'eau des lacs et des fontaines;[/size]
[size=32]Tu mûris les blés onduleux[/size]
[size=32]et les avoines dans les plaines.[/size]
 
[size=32]Par ta grâce, jeunes et vieux[/size]
[size=32]se sentent l'âme illuminée;[/size]
[size=32]Tu rends les coeurs sains et joyeux,[/size]
[size=32]ô pourpre été, Roi de l'année ![/size]
 
[size=32]André Theuriet[/size]
 
 
 
 
 
[size=32][size=32][/size][/size]
 
 
 
 
 
 
 
[size=32]Coquelicots[/size]
 
 
 
[size=32]Velours rouge des pétales,[/size]
[size=32]volatile robe  passion,[/size]
[size=32]délicat vert des sépales,[/size]
[size=32]douceur voilée de sensations.[/size]
 
[size=32]L'artiste le plus enchanteur,[/size]
[size=32]la nature, qui nous offre[/size]
[size=32]ses chefs-d'oeuvre transporteurs,[/size]
[size=32]au silence de son coffre.[/size]
 
[size=32]Crée avec ses pinceaux précieux[/size]
[size=32]chaque féerique beauté,[/size]
[size=32]vivants des sols, jusqu'aux cieux,[/size]
[size=32]les teignant de subtilité.[/size]
 
[size=32]La mélodie de son écho[/size]
[size=32]pose l'infini dualité,[/size]
[size=32]de la force et de la fragilité,[/size]
[size=32]inhérente au coquelicot.[/size]
 
 
[size=32][size=32][/size][/size]
 
 
 
 
[size=32]Peu lui importe le terrain,[/size]
[size=32]qu'il soit fertile ou d'airain,[/size]
[size=32]il pousse partout aisément,[/size]
[size=32]même au milieu du ciment.[/size]
 
[size=32]Fleur des champs par excellence,[/size]
[size=32]il éclaire la liberté,[/size]
[size=32]de son pur flambeau qu'il lance[/size]
[size=32]aux semences de l'humanité.[/size]
 
 
 
 
[size=32][size=32][/size][/size]
 
 
 
 
 
 
 
 
[size=32]Parcelles de vivacité,[/size]
[size=32]propageant sa pourpre lumière,[/size]
[size=32]de gaieté et de simplicité,[/size]
[size=32]sur la toile de la Terre.[/size]
 
[size=32]Dans son coeur de féminité,[/size]
[size=32]s'effile sa gracilité,[/size]
[size=32]mais son jupon vite fané,[/size]
[size=32]en peu de secondes glanées.[/size]
 
[size=32]Symbolise l'éphémère,[/size]
[size=32]de la totalité des êtres,[/size]
[size=32]dont la sève prend l'amère[/size]
[size=32]texture du paraître.[/size]
 
 
 
[size=32][size=32][/size][/size]
 
 
 
 
 
[size=32]Dès que l'on cueille cette fleur,[/size]
[size=32]elle laisse couler un pleur,[/size]
[size=32]perdant sa sensualité,[/size]
[size=32]en se flétrissant de fébrilité.[/size]
 
[size=32]Contentons-nous de comtempler[/size]
[size=32]sa splendeur fugitive,[/size]
[size=32]et d'admirer ce qui nous plaît,[/size]
[size=32]d'une façon créative.[/size]
 
[size=32]Velours rouge des pétales,[/size]
[size=32]volatile robe passion,[/size]
[size=32]délicat vert des sépales,[/size]
[size=32]douceur voilée  des sensations.[/size]
 
[size=32]Sophie ( 11-10-08 )[/size]
 
 
 
 
 
[size=32][size=32][size=32][/size][size=32][/size] [/size][/size]
 
 
 
[size=32]La campagne en été, se prête à toutes les divagations du Rêve.[/size]
 
[size=32]Jules Renard[/size]
 
 
 
 
[size=32][size=32][/size][/size]
[size=32][size=32][/size][/size]




AU COULEUR DE L'AUTOMNE

[size=32]L'[size=32]automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel Adagio de l'hiver.[/size][/size]
 
( Georges Sand) 
 
 
 
 
 
 
 
 
[size=32]Bienvenue à tous et toutes[/size]
 
 
 
 
 
                                 [size=32]Poème[/size]
 
 
 
[size=32]J'ai vainement lutté contre ton charme, Automne :
[size=32]A ton impérieux attrait je m'abandonne.[/size]
[size=32]J'ai cru que je n'avais qu'à te fermer mon cœur,[/size][/size]
[size=32]Pour me soustraire au doux péril de ta langueur.
[size=32]Mais ta beauté sereine à jamais me possède,[/size]
[size=32]Et pareil à la feuille au vent puissant, je cède...[/size]
[size=32]Je ne puis pas ne pas t'aimer sans repentir ![/size]
[size=32]Je ne puis pas ne pas te voir ni te sentir,[/size]
[size=32]Puisque ta grâce grave en mes yeux est entrée,[/size]
[size=32]Et que de ta splendeur mon âme est pénétrée ![/size][/size]
 
 


[size=32]En tes bras, que j'ai fuis par crainte d'y mourir,

[size=32]Prends-moi ! Berce mon cœur faible de trop souffrir...[/size]
[size=32]Endors-moi, si tu veux, pourvu que dans mon rêve,[/size]
[size=32]J'entende murmurer l'arbre au vent qui s'élève,[/size]
[size=32]Et que je vois, au fond de l'horizon pourpré,[/size]
[size=32]Descendre avec lenteur le grand soleil doré ![/size]
 [/size]
 
[size=32]J'accepte ton sommeil, fût-il fatal à l'âme,
[size=32]Je le désire, Automne, et même le réclame ![/size]
[size=32]Et j'ai honte aujourd'hui des mots présomptueux[/size]
[size=32]Que proféra mon cœur subjugué, mais peureux.[/size]
[size=32]Je ne repousse plus, je subis et j'appelle[/size]
[size=32]Ton influence étrange, ô Saison la plus belle,[/size]
[size=32]O ciel baigné de brume où transparaît l'azur,[/size]
[size=32]O terre dépouillée où tombe le fruit mûr ![/size][/size]
 
 

[size=32]Sur la ville bruyante et de laideur punie,

[size=32]Tu fais régner, Automne, une paix infinie,[/size]
[size=32]Et ton soleil couchant rayonnant sur les toits[/size]
[size=32]Rend toute chose pure et douce comme toi.[/size]
[size=32]Je t'aime, car tu mets ton cœur sur ma pensée,[/size]
[size=32]Comme une lune d'or sur une onde apaisée...[/size][/size]

Auteur: Albert Lozeau
 
 
 
 
 
[size=18][/size]
 
 
 
 
 
 
 
[size=32]En automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent.
[size=32]Sylvain Tesson

 [/size]
[/size]
Aphorismes sous la lune et autres pensées sauvag(2008)es
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
[size=32]l'automne est le printemps de l'hiver.
 
[/size]
[Henri de Toulouse-Lautrec
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
[size=18][/size]
 
 
 
 
 
 
[size=18][/size]
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
[size=32]pourquoi moi ?[/size]
 
[size=24][size=32]"Pourquoi moi ?" doit se dire en tombant la première feuille qu'un arbre lâche à l'automne.
[/size][/size]
[size=24]
(Grégoire Lacroix)
[/size]
 
 
extrait des Euphorismes de Grégoire.)
 
 -----------------------------------------------------------------------------------

bonne après midi 1 a demain  Ninnenne(qui n'est pas bien!!)  blog de partage  dans lequel "je nage" pour le moment!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
20 JUIN à 23 h 09; SOLSTICE...!A L'ETE POURPRE -AU COULEUR DE L'AUTOMNE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lac du Lauvitel (1500m - Écrins - 26-27/05/2013)
» Solstice d'été à Montségur + ajouts
» 30 juin 1960; Discours de Lumumba
» Coup de gueule : 14 juin 1940 défaite allemande
» Voici les 18 caisses qui risquent d'augmenter en juin 2010

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: