AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Lara Eden
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 AUSTRALIE-DU BUSH A L'OCEAN, 30.000 KMS A TRAVERS L'AUSTRALIE(photos,textes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur


Messages : 18844
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: AUSTRALIE-DU BUSH A L'OCEAN, 30.000 KMS A TRAVERS L'AUSTRALIE(photos,textes)   Lun 19 Oct - 13:10

DU BUSH A L'OCEAN, 30.000 KMS A TRAVERS L'AUSTRALIE

 
Dunes laiteuses.
 
C’est à l’âge de 26 ans que Naëlle Le Moal décide, entre deux contrats de [size=24]travailde faire une pause voyageuse en Australie. Un périple qui aura finalement duré près d’un an ![/size]
Cette journaliste en presse quotidienne régionale originaire de Bretagne a profité d’un visa « vacances [size=24]travail » (working holiday visa) pour financer son séjour australien grâce à des petits boulots.[/size]
Son objectif : faire le tour de l’AustraliePlus difficilequ’elle ne l'aurait pensé
À son arrivée à Perthcapitale de l’état du Western Australia, elle achète un Transporter Volkswagen de 1989. Ce van aménagé l’accompagnera sur plus de 30.000 km. Un moyen de transport idéal pour voyager à moindre coût et surtout en toute liberté.
 
« Les paysages extrêmement diversifiés du pays m'ontbeaucoup séduite, tout comme le sentiment de liberté queprocure un tel voyage : la vie au jour le jourse lever etprendre son petit déjeuner avec vue sur l'océan Indien,naviguer pendant près d'un mois sur un yacht en croisant baleines et dauphinsparticiper en tant que bénévole à unfestival aborigène… Ce voyage au long court restera gravé à jamais dans ma façon d'être et de voir les choses. »
 
Propos recueillis par Cyril Momplot. [size=18]Photos : Naëlle Le Moal (Reportage : Géo).[/size]

 
Flore désertique.
 
Après quelques jours à bord de mon van et des centaines de kilomètres vers le cœur du Western Australia, jedécroche mon premier job… dans un camp de mineurs d’or.
Il y a une quarantaine de personnes, je suis la seule fille. Pendant près d’un moisje travaille sept jours sur sept, de 6h du matin à 21h.
Je profite de mes heures de pause pour explorer les environs : une région parsemée de villes fantômes,abandonnées par les mineurs après l’épuisement du minerai.
Ici, pas de magasins où dépenser son argent, je mets tout ce que je gagne de côté.

 
Vu du ciel.
 
Sur cette vue aérienne du désert du Western Australia, on distingue des tâches blanches : ce sont des lacs de sel asséchésderniers vestiges d’un océan intérieur qui se trouvait là il y a bien longtemps.

 
Sable jaune et arbres noirs.
 
Il m’aura fallu un mois de [size=24]travail à la mine avantd’économiser suffisamment d’argent pour continuer mon périple.[/size]
Direction la côte Ouest de l’Australie, à quatre cents kilomètres de Perth. Le Kalbarri National Park, encoreépargné par le tourisme de masse, offre un festival de couleurs, entre roches rougesroutes de sable ocre,fleurs roses et jaunesciel bleu… Et ces arbres noircis,certainement suite à un incendie.

 
Un kangourou.
 
Après quelques jours éprouvants de van, durant lesquels j’ai parcouru près de mille kilomètres, j’arrive enfin àLucky Bay, dans le sud du Western Australia. Là se trouvel'une des plus belles plages d'Australie, au cœur du parc national Cap Legrand, près de la ville d'Esperance.
À mon arrivée, je tombe sur des kangourous qui viennentmanger des algues sur la plage. Tout autourle [size=24]paysagen'est que montagnes tombant dans une eau turquoise.[/size]
Le soirles kangourous viennent se promener au milieu des vans et des tentes installés dans le campement,provoquant à la fois l’allégresse et la perplexité des résidents.
Cette pause au beau milieu de la nature est mon dernier arrêt "touristique" avant d'entamer la traversée de la plaine du Nullarbor : une route monotone de près de 1.200 kmparsemée de villages de quelques dizaines d'habitants organisés autour des pompes à essence.
C'est sur cette routepassage obligé entre le Western Australia et la région de Melbourne (ma prochaine étape), que se trouve l'une des plus longues lignes droites du monde : 147 km sans avoir à tourner le volant !
Avant de se lancer dans cette grande traversée, mieux vaut vérifier le bon état mécanique de son véhicule etfaire de bonnes réserves d'eau et de nourriture.

 
Great Ocean Road.
 
À l'ouest de Melbourne s’étire l'une des plus belles routes côtières du paysSuccession de points de vue le long des falaisesla Great Ocean Road est notammentcélèbre pour ses Douze Apôtres : des formations rocheuses qui se dressent dans un océan déchaîné.
Ici, le coucher du soleil est un véritable spectacle. En empruntant cette route qui serpente le long de l'océan, je me suis souvent arrêtée dans des parcs nationaux pourme rafraîchir sous des cascades cachées par des fougères géantes.
Ma prochaine étape : la Tasmanie, une petite île au sud-est de l’Australie, au large de Melbourne.

 
Panorama tricolore.
 
Pour rejoindre la Tasmanie, j’emprunte un bateau pour une traversée de 240 km à travers le détroit de Bass.
Cette îlepetite à l’échelle du continent australien, est tout de même grande comme sept fois le département de la Gironde !
À peine débarquée, je me rends dans le Freycinet National Park, un paradis enclavé entre montagnes et mer.
Au programme : de magnifiques randonnées, des baignades, et du farniente sur les plus belles plages de Tasmanie.



 
Ombres chinoises.
 
En Tasmanie, les couchers de soleil sont souventétonnants. Ici, les ombres chinoises des arbres rappellentles paysages africains. Comme si j’étais en pleine savaneà plus de 10.000 kilomètres de là.



 
Au sommet du mont Amos.
 
Impossible de quitter la Tasmanie sans faire l’ascension du mont Amos.
Au point de départ de la randonnée, la pancarte indique un niveau de marche "très difficile". Je m’aperçois rapidement que ce n'est pas une exagération : la marche s'apparente parfois à de l'escalade. Comme il a plu peu de temps auparavantcertains pans demeurent glissants, et mes chaussures ne sont absolument pas adaptées.
Sur mon parcours, personne. Mais pas question de rebrousser chemin. Heureusement, parce que ce qui m’attend en haut est tout simplement incroyable ! Quelle vue sur la fameuse Wineglass Bay (en forme de verre de vin, d'où son nom…)Époustouflant !
Mais l'effort n'est alors pas terminé : il faut encoreaffronter la descente avant que la nuit tombe… Pas vraiment une partie de plaisir.



 
Un étrange compagnon.
 
Je poursuis mon voyage dans une autre île, cette fois-cisituée à 5 km de la côte nord-est de l’Australie, dansl’océan Pacifique. Magnetic Island, dans l’état du Queensland, est le paradis des koalas. Ils vivent à l'état naturel dans une région excentrée de l'île. On peut les observer lors d'une promenade à pied… mais mieux vaut avoir de bons yeux et bien chercher : ils sont souvent cachés, et bougent très peu. Cela reste assez rare de les voir en pleine nature.



 
Le vent, les fruits, la sécheresse.
 
Après ce sympathique intermède à la rencontre des koalas de Magnetic Island, je retourne sur l’île-continent afin dem’enfoncer plus profondément dans le bush australien.
Quelque 2.500 km me séparent de mon prochain objectif :le Kings Canyon, qui se trouve dans le Red Center.
Sur le trajet entre Cairns et Alice Springs, je rencontre de nombreuses péripéties : plusieurs pannes en plein désert, une journée et une nuit de patience dans une bourgade minuscule pour attendre l'approvisionnement de la station en essencela traversée de nuages de sauterelles, et ces routes à une voie que je dois partager avec des troupeaux de vaches et des trains routiers longs de 50 mètres, qui ne freinent jamais !
À partir d'Alice Springs, je mets le cap vers un camp au cœur du désert. Un parcours de 500 km particulièrement acrobatique, sur des routes réservées aux 4X4, avec des traversées de rivières… Difficile pour mon pauvre vanpas vraiment tout terrain !
Je rencontre une allemand, gérant d'un magasin réservé aux communautés aborigènes alentour, qui vit là depuis deux ans afin d'obtenir la nationalité australienne. Il me fait visiter la région, en 4X4 cette fois (ouf !).
Dans ces immensités désertiques, les éleveurs repèrent leurs troupeaux en hélicoptère.



 
Le canyon du roi.
 
Parmi les attraits de cette région : le Kings Canyon, dansle Red Centerprès d'Alice Springs et le fameux rocher sacré Uluru.
Les parois du canyon, de plus de 100 m de hauteur,surplombent une rivière. Je parcours les alentours à l'occasion d'un magnifique road trip : parc national d'UluruKata Tjuta (superbes formations rocheuses arrondies) et Warrtaka National Parkoù se trouve le canyon.
Je décide de camper dans cette région désertique du Red Center… Et qui dit désert, dit grands écarts de températures. Difficile, donc, de dormir dans une tenteavec peu de couvertures lorsque le mercure avoisine les zéros degrés. Les feux de camp s'éteignent bien vite, etle froid s'invite à nouveau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur


Messages : 18844
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: AUSTRALIE-DU BUSH A L'OCEAN, 30.000 KMS A TRAVERS L'AUSTRALIE(photos,textes)   Lun 19 Oct - 13:17

DU BUSH A L'OCEAN, 30.000 KMS A TRAVERS L'AUSTRALIE

 
Attention danger.
 
Je poursuis ma découverte de l’Australie en remontant vers le Northern Territory, cette région immense, grande comme deux fois la France, et qui ne regroupe guère plus de 200.000 habitants.
Je me suis installée quelques temps dans la région de Darwin, tout au nord du pays. Et se baigner dans ce territoire peut se révéler risqué ! Dans le Kakadu National Park, comme dans beaucoup d’autres rivières, des pancartes mettent en garde les plus aventureux (ou inconscients) : les crocodiles rôdent…
Des crocodiles marins (saltwater crocodiles)l'espèce la plus grande, sont régulièrement observés dans ces régions. Et ça peut très mal se terminer…

 
Dégradé céleste.
 
Continuant ma découverte du Northern Territory, jedébouche finalement sur ce territoire aborigène nommé Arnhem Land, situé à plus d’une centaine de kilomètres du Kakadu National Park. Un espace encore protégé, où a lieu l'un des plus importants festivals aborigènes du paysle Garma festival.
Je décide d’y participer en tant que bénévole. Pour arriver jusqu'au lieu du festival, je fais du covoiturage avec d'autres bénévoles.
Deux jours de route sur des pistes de sable, avec une nuit en tente au beau milieu de nulle part (encore une fois),réveillée par des [size=24]chevaux sauvages qui se demandaient ce que l'on faisait sur leur territoire.[/size]
En échange de quelques heures de [size=24]travail par jour, je peux assister à un spectacle impressionnant : unesuccession de concertsdébats passionnés et passionnants entre les Balandas (les Blancs en langue aborigène) et les leaders des communautés.[/size]
Des moments inoubliables, avec cette impression d'être passée dans un autre pays. Je prends cette photo, sur l’instant, lors du convoi retour : l'ensemble des bénévoles se suivent dans plusieurs 4X4. Cette nuit, nous sommesnombreux à nous être réveillés vers 3 h du matin pourassister à une pluie d'étoiles filantes. En une heure, j'en compte une soixantaineSuperbe spectacle !

 
Une [size=24]nature rafraîchissante.[/size]
 
À Darwin, avec une française rencontrée lors de mon voyage, nous embarquons à bord d'un bateau de croisière de 36 mètres sur quatre niveaux.
L'équipage redescend le bateau vers son port d'attache,Geraldton, qui se trouve à quelques centaines de kilomètres de Perthpoint de départ de mon voyage.
Le capitaine, qui a gagné de l'argent dans la pêche au homard, vient d’acheter ce yacht pour se lancer dans les croisières touristiques. Nous sommes trois voyageuses à avoir embarqué pour effectuer de petits travaux, tels quela préparation les chambres. Nous sommes nourrieslogées dans une petite cabine, et on nous redescend vers Perth. Que demander de plus ?
L'équipage se compose de plusieurs pêcheurs : poisson et homard sont donc au menu. Je prends ce cliché au beau milieu des Kimberleys, dans le nord-ouest de l’Australie. Une région désertique et très difficilement accessible(par la mer ou en 4X4 uniquement), où notre bateau a jeté l'ancre pour une nuit.
En fin de journée, nous sommes partis en Zodiac poser des casiers à crabes dans les mangroves. Où les crocodiles rodent, nous dit-on…
Le lendemain matin, retour dans la zone, pour relever les casiers, puis s'approcher de ces impressionnantes falaises. Pour se rafraîchir sous une cascade.
Ici, la [size=24]nature est intacte, nous sommes totalement seuls, avec aucune habitation à des centainesvoire des milliers de kilomètres à la rondeLa preuve : la région du Kimberleys s'étend sur 424.517 km2 (soit environ les 2/3 de la superficie de la France), mais ne compte que… 38.000 habitants ![/size]

 
Chaîne chamelière.
 
Nous naviguons depuis une dizaine de joursBroome, petite ville du nord-ouest de l’Australie occidentale de 11 000 habitants, est notre prochaine étape dans ce trajet de 3 000 km sur les mers de Timor et de l'Océan Indien, parfois très agitées. Le bateau a jeté l'ancre, et nous rejoignons en zodiac la gigantesque plage de Cable Beach,longue de 22 km.
Première réaction après tout ce temps passé sur l'eau : en mettant le pied à terre, nous avons le mal de terre !Pendant cette pause de quelques heures dans la ville, je prends cette photo de la caravane de chameaux qui promène les touristes sur la plage. Broome marque le retour dans le Western Australia, état où notre périple a débuté onze mois plus tôt. Fin de la grande boucle.

CÔTE EST

Une équipe de sauveteurs rentre après un entraînement dans les eaux turquoise et médusées de Byron Bay. Lors d’une baignade, le photographe a malheureusement expérimenté les piqûres douloureuses des méduses australiennes !!

Toujours dans le nord de Cairns, la bourgade côtière d’Ayton, entre terre et mer. La couleur rougeâtre de l’eau est due aux feuilles des arbres à thé environnants (Melaleuca), qui acidifient et colorent l’eau en pourrissant.

Palm Cove, au nord de la ville de Cairns, sur la côte nord-est. La plage, s’étirant sur des kilomètres, est quasi déserte. Au large, de forts courants agitent les eaux du Pacifique Sud.

Nambucca, quasiment à mi-chemin entre Sydney et Brisbane. Le photographe avait rendez-vous au petit matin avec un pêcheur, qui devait l’emmener en mer. Comme il lui a fait faux-bond, il a exploré les plages alentour et il est tombé sur une petite rivière se jetant dans la mer.

Même si son centre est composé de grands buildings, Melbourne a su conserver de la végétation en ville. En cette belle journée d’automne, le contraste entre les palmiers et les immeubles de verre est particulièrement frappant.

le Riverside Centre de Brisbane. Cet ensemble a été créé dans les années 80 par Harry Seidler, célèbre architecte australien.

Melbourne est très certainement la ville avec la plus grande diversité ethnique d’Australie. A l’ombre des gratte-ciels se côtoient les communautés arméniennes, libanaises, grecques, pakistanaises et indiennes.

Le parc naturel de Little Bay, où les kangourous vivent en liberté. Mieux vaut être matinal pour les apercevoir car après 11h du matin, il n’y en a plus un seul à l’horizon !

La petite bourgade de Millaa Millaa, dans le Queensland, est assez isolée. Quelque 300 personnes y habitent. Dans le centre ville, on trouve un magasin, qui vend un peu de tout, et une station-service.

L’état du Queensland, dans le nord-est de l’Australie. La région de Millaa Millaa est couverte de forêt tropicale. Ce jour-là, le ciel n’a pas su se décider entre beau temps et orage.

Entre la fameuse plage de Bondi Beach et la moins connue mais tout aussi charmante Coogee beach, la plage de Bronte Beach.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur


Messages : 18844
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: AUSTRALIE-DU BUSH A L'OCEAN, 30.000 KMS A TRAVERS L'AUSTRALIE(photos,textes)   Lun 19 Oct - 13:32

CÔTE EST

Depuis le Harbor Bridge, la vue sur Sydney est à couper le souffle. Eclairé par les lumières scintillantes, on redécouvre le port de la plus grande ville d'Australie.

Byron Bay est située à 800 kilomètres au nord de Sydney. Du haut de cette colline, nous avons pu observer toute la baie ainsi qu’une magnifique petite plage en contrebas.

Brisbane est la capitale de l’état du Queensland et la troisième plus grande ville d’Australie, derrière Sydney et Melbourne. A l’image, le Story Bridge enjambant la Brisbane River, qui traverse la ville.

Bondi Beach. Cette plage est très célèbre : on dit de Bondi Beach qu’elle est la plus dangereuse d’Australie, à cause des déferlantes et des attaques de requins.

Autre curiosité, au nord de Cairns, le Hartley’s Creek Crocodile Farm, un parc créé en 1934. Quelques centaines de crocodiles (d’eau douce et d’eau de mer) vivent dans cet espace protégé.

NINGALOO : L'AUTRE BARRIÈRE DE CORAIL AUSTRALIENNE

Turquoise Beach à 65km au sud d'Exmouth, dispose de riches jardins coralliens

Stars du Ningaloo Marine Park, 300 à 500 requins-baleines convergent tous les ans près du récif entre mi-mars et mi-mai

Pour approcher les requins-baleines (inoffensifs pour l'homme) des petits bateaux y emmènent les touristes

Pendant la période de pontes de novembre à février, les raies manta parcourent la barrière de corail en permanence

Oyster Stacks Beach, longue plage de sable déserte - à marée basse, il est possible d'aller pêcher des huîtres qui sont accrochées aux rochers

Pas besoin de bateau pour s'y rendre, juste un masque et un tuba - environ 220 espèces de coraux s'y côtoient : corail cuir, acropora, corail cerveau...

On peut également visiter le récif de corail avec un kayak des mers

Ningaloo Reef ("pointe de terre") appartenait à la tribu aborigène Gnulli, peuple habitant aux abords de la péninsule du North West Cape

Les étoiles de mer s'ajoutent à la richesse du Ningaloo où vivent 650 types de mollusques, 600 espèces de crustacés ou 1 millier d'algues marines différentes

Les eaux, à mi-chemin entre tropicales et tempérées, attirent des tortues de diverses espèces

Les 604.500 hectares du Ningaloo Marine Park sont peuplés de coraux durs aux formes étranges - site inscrit sur la liste du Patrimoine de l'humanité à l'UNESCO

Le spectacle de la ponte des coraux - une dizaine de jours après la pleine lune, ils libèrent pendant 3 jours des millions d'oeufs roses et des semences qui remontent à la surface

Le poisson-coffre fait partie des 700 espèces de poissons de coraux répertoriés au sein du Nigaloo Marine Park

NINGALOO : L'AUTRE BARRIÈRE DE CORAIL AUSTRALIENNE

Le mérou patate vit aux abords des récifs, près des épaves et des grottes de préférence - il peut vivre jusqu'à 150m de profondeur

L'avantage du Ningalo Marine Park est qu'on peut y aller sans bateau pour l'explorer, ce qui est le meilleur moyen de préserver cette merveilleuse nature

La célèbre Grande Barrière de Corail en Australie a une petite soeur sur le versant opposé, la côte ouest : le Nigaloo Marine Park qui s'étend sur 300km de long

En plus des espèces déjà citées, des dugongs, des dauphins et même des baleines à bosse fréquentent ce territoire

Ces becs de cane bleutés ou poissons Empereurs, vivent dans les récifs ou les lagunes de coraux mais aussi près des littoraux sablonneux ou dans les zones rocheuses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur


Messages : 18844
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: AUSTRALIE-DU BUSH A L'OCEAN, 30.000 KMS A TRAVERS L'AUSTRALIE(photos,textes)   Lun 19 Oct - 13:45

SUR LA MYTHIQUE GREAT OCEAN ROAD

Un kangourou dans la réserve de Tower Hill

Un phoque dans les eaux de Port Fairy, petite ville côtière sur l'embouchure de la Moye River

Razoredge, un immense et magnifique rocher éloigné du littoral d'une centaine de mètres

Petrified Forest - "blowhole", trou naturel qui prend son origine sous l'océan et ressort dans les rochers, à la verticale. Chaque vague qui arrive dedans provoque un geyser

Logan Beach près de Warnambool

Little Desert Park

Le Mont William près du lac Bellfield

Les douze apôtres - Parc National de Port Campbell - Victoria

Le Loch Erd Gorge : il s'agit d'une avancée de mer au milieu des falaises calcaires causée par l'érosion

L'arche qui porte bien son nom

La plage de Cap Bridgewater

La forêt humide des Grampians

AUSTRALIE : ODYSEE SUR LA CÔTE EST

Un paysage digne des tropiques
Un vrai monument historique cet hôtel de 1910
Un paletuvier qui s'est aventuré hors des sentiers battus
Sur Heron Island : l'une des 1ères îles de la Grande Barrière de Corail dont on fait le tour à pieds en 1h
Quand on parle du crocodile...
Rivière Daintree classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco
Plage innondée
Près de Coogee
L'étrange lac Myall

Lever de soleil à Tuncurry
Les requins attendent les bébés tortues
Les trous d'eau de Babinda : quand on ne peut pas se baigner en mer, on se tourne vers les rivières
Les plages du Nord Queensland entre novembre et avril : l'eau est très chaude, le sable sublime et les températures estivales, mais on ne se baigne pas à cause des méduses à cette époque
Les méduses sont plus discrètes mais nettement plus dangereuses que les crocodiles : les bouteilles de vinaigre sont là pour soulager les douleurs en attendant les secours
Les 3 soeurs et les Blue Mountains
Les chutes Barron : on se sent tout petit au pied de ces cascades

La suite demain,je suis fatiguée!!
bonne après midi 1    Ninnenne       blog de partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AUSTRALIE-DU BUSH A L'OCEAN, 30.000 KMS A TRAVERS L'AUSTRALIE(photos,textes)   Aujourd'hui à 23:54

Revenir en haut Aller en bas
 
AUSTRALIE-DU BUSH A L'OCEAN, 30.000 KMS A TRAVERS L'AUSTRALIE(photos,textes)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AUSTRALIE-DU BUSH A L'OCEAN, 30.000 KMS A TRAVERS L'AUSTRALIE(photos,textes)
» Opale Australienne
» Arthur Upfield (1890 - 1964)
» Amber Benson (Tara) et Adam Bush (Warren)
» Disneyland Australie: Finalement ce n'était pas une rumeur

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: images et PPS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: