AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Petit voyage à Bali (photos,textes)BALI : LA CEREMONIE DU LIMAGE DES DENTS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24855
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Petit voyage à Bali (photos,textes)BALI : LA CEREMONIE DU LIMAGE DES DENTS   Sam 31 Oct - 15:10

BALI : LA CEREMONIE DU LIMAGE DES DENTS

 
Un rite de passage essentiel.
 
Photographe professionnel, Alain Issock parcourt régulièrement le [size=24]monde pour couvrir des événements sportifs et shooter les campagnes publicitaires de marques prestigieuses. Parmi les nombreux pays qu’il a traversés, un site a largement conquis son attachement : l’île de Balidécouverte il y a 4 ans, où il retourne avec son épouse dès qu’il a quelques jours devant lui. Une passion telle qu’il pourrait bientôt s’y installer.[/size]
 
« A chaque fois que nous rentrons à Bali, nous procédons de la même façon. Départ avec un simple guide sous le bras puis location d’une [size=24]voiture sur place. Pas une seule réservation d’hôtel.[/size]
Beaucoup de personnes connaissent la partie très touristique de l’île, notamment les plages du sud, bondées. Malgré cette affluence, l’île a su garder son âme : dès que l’on sort des sentiers battus, on découvre des villages préservés, des balinais heureux de faire découvrir leur culture sans aucune contrepartie.
En octobre 2008, j’ai été invité par un ami balinaisAdi, rencontré l’année précédente, à assister à la cérémonie du limage des dents. Un moment essentiel dans la vie des balinais, qui tiennent dur comme fer à conserver leurs rites ancestraux. »
 
Propos recueillis par Tâm Tran Huy. [size=18]Photos : Alain Issock (Reportage : Géo).[/size]

BALI : LA CEREMONIE DU LIMAGE DES DENTS

 
Costumes traditionnels.
 
Tous les participants sont vêtus de sarongs somptueux et de chemisiers colorés, la tête surmontée d’une coiffe dorée. Ces costumes très onéreux sont loués pour la journée.

 
La famille rassemblée.
 
Toute la famille, également habillée en sarongs traditionnels, assiste à la cérémonie.
Etant donné leur coût, les festivités sont souventcollectives, réunissant frères et sœurscousins et cousines.
La maison a été soigneusement décorée et les offrandes abondent. Les xylophones du gamelan tintinnabulent tandis qu'une odeur douceâtre d’encens s’est répandue dans l’air.
Dans l’assistance, certains sirotent le café traditionnel balinais, d’autres s’éventent.
Le cérémonial se déroule dans une extrême lenteur : lesgestes sont pondérés et gracieuxl’assistance attentive.
Fasciné, je ne peux m’empêcher de penser qu’à certains Occidentaux pressés, elle pourrait sembler interminable.

 
Tous les âges.
 
La cérémonie doit être pratiquée avant le mariage. Lesparticipants ont pour la plupart une vingtaine d’années.
Cependant, je remarque aussi une [size=24]femme qui doit avoir environ 40 ansL’âge dépend aussi souvent des moyens des participants : la cérémonie coûte entre 150 et 200 euros(le salaire mensuel moyen s’élevant à 50 euros/mois) et tout le monde ne parvient pas à réunir cette sommefacilement.[/size]

 
Avant le mariage.
 
Voici Wayan, le frère de notre compagnon. Lui pratique cette cérémonie juste avant son mariagedans la soirée. Dans ses mains, un kriss. Cette arme blanche de cérémoniea pour réputation d’être dotée de pouvoirs magiques. Elle ne se transmet normalement que de père en fils… même si aujourd’hui, on trouve partout de faux kriss destinés auxtouristes.
Il a très fière allure, en costume et parfaitement maquillé.Hommes et femmes sont d’ailleurs fardés de la même manière.

 
Gingembre.
 
Après avoir défilé à la queue leu leu pendant de longues minutes, garçons et filles s’asseyent les uns à côté des autres.
Pour commencer, on leur distribue des morceaux de gingembre que chacun mâche consciencieusement.

 
Prière.
 
Depuis près de 2 heures, dans leurs lourds costumes, ils se tiennent en plein soleil. Moment de prière.
Très concentrés, les participants ont l’air calme. Dans le regard de certains, on lit clairement de l’appréhension. Tous savent que le limage des dents est très douloureux.

 
Eau bénite.
 
Après la prière solennelle, les jeunes gens sont aspergés d’eau bénite (appelée aussi tirtha). Ils s’en abreuventégalement. Boire de la tirtha permet de recevoir les dieux en soi et de se purifier.

 
Fabrication d'un liquide divin.
 
Fabriquée par des chamanesdes prêtres, ou plus rarement par des marionnettistes balinaisla tirtha obéit à une recette très précise.
Pour que de l'eau issue d'une source ou d'un puits sacré soit bénite, elle est versée dans un « bokor », unrécipient de terre cuite qui a été préalablement parfumégrâce à la fumée d’un feu de bois odorant et de fleurs.
Au moment du transvasement, plusieurs mantras sontrécités pour que le liquide se remplisse de présence divine.

 
Marquage.
 
Le limeur de dents est un brahmane, un membre de la caste hindoue sacerdotale, première des castes traditionnelles. Avant de procéder à l’opération, il marque les six dents qui vont être limées avec une bague en métal.

 
Limage.
 
Les participants enlèvent leurs sandalesmontent sur les lits et reçoivent encore de l’eau bénite. Le limeur rabote soigneusement les dents avec une râpe en métal. Ladouleur se lit sur le visage des jeunes gens.

 
Six dents.
 
Seules les deux canines de la mâchoire supérieure et les quatre incisives situées entre elles sont limées.
Six vices sont ainsi chassés : la foliela luxure,l’intempérancela jalousiela colère et la cupidité. Ainsi, les jeunes gens se débarrassent de tout ce qu’il y ad’animal en eux avant de passer à l’âge adulte.

 
Dans le miroir.
 
Les brahmanes peuvent s’y reprendre à plusieurs fois. Après être passé entre les mains des limeurs, chacun se regarde longuement dans une glace afin de décider s’il préfère arrêter ou poursuivre le limage. Le geste est avant tout symbolique et l’on peut se contenter de quelquescoups de lime rapides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24855
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Petit voyage à Bali (photos,textes)BALI : LA CEREMONIE DU LIMAGE DES DENTS   Sam 31 Oct - 15:19

BALI : LA CEREMONIE DU LIMAGE DES DENTS

 
A l'image des Balinais.
 
Cette cérémonie est à l’image du reste de la [size=24]vie à Bali.[/size]
Habillés en tenue locale (sarong et udang sur la tête : un turban en forme de crevette), nous nous sommesparfaitement intégrés à l’assistance. Personne ne sembleni gêné ni même étonné par notre présence.
C’est la quatrième fois, en quatre ans, que je retourne sur l’île. Chaque fois que j'y séjourne, je suis un peu plus frappé par l’ouverture d’espritle pacifisme et la générosité des habitants.

 
Endormir la douleur.
 
Après s’être fait limer les dents, chacun mord une feuillepermettant d’endormir la douleur.
Difficile d’identifier la plante. Peut-être une cousine de la girofle ? Elle lui en a, en tout cas, emprunté le parfum.

 
Noix de coco.
 
A la fin de l’opération, les participants se rincent la bouche et crachent les débris de dents dans une noix de coco. Ils la jetteront ensuite à la mer.
J’ai également entendu dire que la poudre de dentspouvait être enterrée près du temple familial, afin d’enconserver le pouvoir.

 
Passage ultime.
 
Dernière phase du cérémonial et ultime geste symbolisantle passage à l’âge adulte : garçons et filles, une fois leursdents limées, se font entourer un orteil d’un ruban et doivent marcher sur une sorte d’estrade… En fait, une caisse pour bouteilles de coca.

 
Banquet.
 
Pour le banquet du soir, la famille a rassemblé une quantité impressionnante de fruits frais. Je n’ose pas imaginer le prix de la cérémonie.
Invités à assister aux festivités du soir, nous hésitons un moment avant de décliner l’offre. Il se fait tard : nousassistons à la cérémonie depuis 8 heures.
Avant de partir, je propose à Adi de lui graver un CD de photos, afin qu’il garde quelques souvenirs sur ordinateur. Je me rends soudain compte de ma bévue : il n’a bien sûr pas d’ordinateur ! Lui, qui habite au sud de l’île, n’en ajamais vu la partie nord. Il s’en satisfait d’ailleurs pleinement et ne ressent pas la nécessité de combler des besoins qui, pour lui, n’existent pas.



[size=24]BALI : PARMI LES RAMASSEURS D'ALGUES

[/size]

Une femme fait sécher les algues au soleil, s'occupe de surveiller les enfants pendant que leurs parents sont partis à la récolte d'algues.



En retrait de la plage, quelques cabanes ont été construites à l'ombre pour permettre aux pêcheurs et aux ramasseurs de se reposer un peu.



Des ramasseurs d'algues sous un soleil de plomb à Nusa Dua



Une femme ramasse les algues à marée basse. Les balinais ont le sourire facile et communicatif.



Les algues étendues sur le sable, au soleil, sont retournées régulièrement pour mieux sécher



Pendant que les adultes travaillent, les enfants s'amusent sur une barque en se jetant à l'eau



Depuis la plage, on distingue le temple de Nusa Dua sur les hauteurs



Depuis le chemin qui mène au temple hindouiste, on peut apercevoir les villageois qui trient les algues sur la plage.



Ces deux superbes statues marquent l'entrée du temple hindouiste de Nusa Dua.



Ces deux hommes tirent leur barque le long des clôtures et entassent les algues sur leur frêle esquif



Ces clôtures sont plantées dans l'océan par les villageois afin de retenir et d'accrocher les algues, qui seront plus faciles à ramasser ensuite.



Ce jeune homme utilise une barque à fond plat et une longue perche pour atteindre les clôtures les plus éloignées du rivage et y récolter les algues


bon week-end    Ninnenne     blog de partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Petit voyage à Bali (photos,textes)BALI : LA CEREMONIE DU LIMAGE DES DENTS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit voyage à Bali (photos,textes)BALI : LA CEREMONIE DU LIMAGE DES DENTS
» Petit voyage dans le passé...
» Petit voyage en Isère(photos et textes)
» Petit voyage à Marseille(textes et photos)
» Petit scarabé...

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: