AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Partagez | 
 

 Autres petites citations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24872
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Autres petites citations   Ven 15 Jan - 15:05

Holdfast: sorte de racine, située à l’extrémité de certaines algues et plantes simples, qui leur permet de s’ancrer dans le sol, se tendant vers la rive à chaque marée montante et retournant vers la haute mer en tourbillonnant dès que l’eau redescend. Ce qui maintient chaque laminaire en place est une espèce de crampon, poignée de tentacules rugueux qui adhèrent à la roche, lien invisible et suffisamment fort pour les faire tenir contre vents et marées, structure dont les biologistes n’ont pas réussi à percer tous les mystères. Quant aux philosophes, ils n’ont même pas essayé."
        K. Dean Moore
Lu dans: 
Kathleen Dean Moore. Petit traité de philosophie naturelle. Holdfast. Traduit de l’américain par Camille Fort-Cantoni, Gallmeister, Nature writing, 2006, 185 p. Extrait page 159 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Citation :
"Un foyer, c’est un lieu qu’on connaît par cœur parce que, comme me l’a expliqué un adolescent, quand on ouvre la porte, « il y a une rangée de bottes et d’imperméables, une pile de bois pour la cheminée, et le petit frère qui vous guette pour vous sauter dessus. » 
            Kathleen Dean Moore
Lu dans: 
Kathleen Dean Moore. Petit traité de philosophie naturelle. Holdfast. Traduit de l’américain par Camille Fort-Cantoni, Gallmeister, Nature writing, 2006, 185 p. Extrait page 159
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"Savez-vous ce que nous avons fait pendant les huit jours où nous nous sommes trouvés ensemble? Il a parlé, et je l'ai écouté. Il m'a raconté son métier et la navigation à voiles, qui est pleine de mots superbes et de surprises fulgurantes. Il a commencé à m'apprendre la mer et le vent. Je ne connaissais que la mer des plages, celle qui donne toujours un peu l'impression d'entrer dans des draps sales.
De son voilier, j'ai découvert la mer profonde et son étreinte, la joie de s'y couler en allongeant loin les bras, loin les jambes, le gros dos dur qu'elle fait pour rejeter ceux qui la chevauchent mal, les gifles d'eau qu'elle vous assène. Je n'avais pas peur parce qu'il savait la mer et qu'il me l'expliquait."
            Françoise Giroud

Lu dans: 
Françoise Giroud. Histoire d'une femme libre. Gallimard. 2013. Coll. Folio 5887. 265 pages. Extrait  page 125

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"Le cataclysme de ces derniers jours a complètement bouleversé la physionomie du Chili. De nouvelles montagnes, trois volcans, des rivières ont fait leur apparition. Des lacs ont disparu. Des vallées ont été comblées tandis que d'autres se formaient. Des îles ont sombré dans la mer, d'autres ont émergé."
            Dépêche A.F.P. du 27 mai 1960

Lu dans: 
Françoise Giroud. Histoire d'une femme libre. Gallimard. 2013. Coll. Folio 5887. 265 pages. Extrait p.21 Exergue. 
Note. Le 22 mai 1960 le tremblement de terre de Valdivia, au Chili, d'une magnitude de 9,5 sur l'échelle de Richter encore jamais atteinte, entraîna un tsunami jusqu'au Japon et causa 3 000 morts.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"C’est ainsi qu’à la cloche fut donnée une âme."
        Paul Claudel. La cloche.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"Au loin des bruits familiers, des gens qui s'interpellent.
Quelqu'un chante. Des enfants crient.
Un mortier, empli de grain, résonne sourdement.
Et l'espoir peu à peu, comme l'aurore, monte à l'horizon de l'âme."
         Pierre Rabhi

Lu dans:
Pierre Rabhi. Le gardien du feu. Albin Michel. 2003. 186 pages

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"La rose est sans pourquoi, mais elle n'est pas sans raison.
        Martin Heidegger

Lu dans:
Martin Heidegger. Commentaire du distique d’Angélus Silesius. Der Satz vom Gründ. 1957. Le principe de raison. Trad. André Préau. Gallimard. 1982.
Angelus Silesius. Le Pélerin Chérubinique. Description sensible des quatre choses dernières.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"Ce qui est irritant quand on est connu, c'est le nombre de gens qui ne vous connaissent pas."
            André Gide  

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
« Anne, ma sœur Anne, n'entends-tu rien venir ? ».
        Charles Perrault.  Barbe bleue. Les Contes de ma mère l'Oye (1697)

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
" Ma rue est de celles que l'on finit par aimer sans compter. De cette affection tranquille que l'on porte aux êtres et aux choses qui n'ont plus rien à nous prouver. Un amour nourri par l'habitude, solidifié par une fréquentation quotidienne et dénué de toutes  péripéties . Ces rues sont restées, au fil des jours, les témoins constants de nos vies, des naissances et des morts, de l'amour et du chagrin , des Noëls et des anniversaires , de l'ennui et du drame, d'émotions insaisissables, de nostalgies fugitives, de toutes ces années écoulées sans même qu'on les ait vues filer... Oui elles sont devenues, d'une certaine façon , une partie de nous-mêmes ."
        Pascale Hugues.

Lu dans :
Pascale Hugues. La robe de Hannah Berlin 1904-1014. Édition Les arènes 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"La sauce fait manger le poisson."
          Proverbe français

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"Et dans le calme de la nuit
        par deux tendrement s'en allaient les gens
        laissant derrière eux
        comme le doux souvenir d'un feu."
                Biefnot-Dannemark

Lu dans:
Biefnot-Dannemark. Au tour de l'amour. Le Castor Astral. 2014. 120 pages.Extrait p.29

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
«Les choses engendrent la peur, et plus vous aurez de choses, plus vous aurez peur»
         Sagesse aborigène

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"Vous qui cherchez le chemin
     je vous en prie
    ne perdez pas le moment."
         Sekito Kisen  石頭希遷 (VIIIe siècle)

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
« Pourquoi l’autisme, les troubles maniaco-dépressif et la schizophrénie? Si les gènes qui suscitent ces états venaient à être éliminés, peut-être le paierons-nous chèrement, car il se peut que ce soient ces particularités génétiques-là qui nous rendent tous plus créatifs, ou fassent naître les génies. Le jour où la science supprimera ces gènes, les comptables règneront peut-être sur le monde. »
            Temple Grandin

Lu dans:
Olivier Sacks. Un anthropologue sur Mars. Seuil. Points Essais. 2003 480 pages. 
Temple Grandin. Ma vie d'autiste, Odile Jacob, 1986. ISBN 2-7381-0265-4
Temple Grandin. Penser en images, Odile Jacob, 1997. ISBN 2-7381-0487-8
Temple Grandin. L’interprète des animaux, Odile Jacob, 2006. ISBN 2-7381-1824-0

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"Après le 21 juin, déjà, les jours commencent à raccourcir. On s'en amuse, parce que bien sûr les meilleurs mois d'été sont encore à venir, les déambulations dans les rues chaudes, les repas aux terrasses, aux bougies dans les jardins. - Quand même, lance toujours quelqu'un, soulevant autour de lui une réprobation agacée, quand même, les soirées sont déjà moins longues ...
        Philippe Delerm

Lu dans:
Philippe Delerm. Le trottoir au soleil. Folio 5403. 2011 . 150 pages. Extrait pp 14-15 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"Une boule de billard ne se déplace que si une autre vient la heurter."
        Jean-Michel Longneaux

Lu dans:
Jean-Michel Longneaux. Ethique et spiritualité savoyardes. Ethique et spiritualité. Weyrich. Collection Le printemps de l'éthique.  2015. 188 pages. Extrait p.39 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"Cette connaissance (l'écriture) aura pour effet, chez ceux qui l'auront acquise, de rendre leurs âmes oublieuses, parce mettant en effet leur confiance dans l'écrit ils cesseront d'exercer leur mémoire ."
        Platon . Phèdre.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"Voyant un jour un petit garçon qui buvait dans sa main, il prit l'écuelle qu'il avait dans sa besace, et la jeta en disant : Je suis battu, cet enfant vit plus simplement que moi!"
        Diogène

Lu dans:
Diogène Laërce, Vie, Doctrines & Sentences des philosophes illustres, Livre VI .

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Citation :
"Je prends le plus souvent
Le trottoir au soleil.
J'y pense en traversant la rue
pour quitter l'ombre
rejoindre de l'autre côté
        mon ombre
qui maintenant me suit."
    François de Cornière

Lu dans:
Philippe Delerm. Le trottoir au soleil. Folio 5403. 2011 . 150 pages. Exergue.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Quelle drôle de machine que l'homme! Tu la remplis avec du pain, du vin, des poissons, des radis, et il en sort des soupirs, du rire et des rêves. Une usine! Ce que je mange, je le transforme en travail et en bonne humeur. "
    Nikos Kazantzakis


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




bon week-end bonne après midi 1    Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Autres petites citations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petites Citations ou autres ....
» petites citations envoyer par jcl
» Autres petites citations
» Autres petites citations
» Autres petites citations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: citations-
Sauter vers: