AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 HISTOIRES D'OBJETS ET AUTRES(HISTOIRE DU TIMBRE POSTAL + autres)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: HISTOIRES D'OBJETS ET AUTRES(HISTOIRE DU TIMBRE POSTAL + autres)   Dim 26 Juin - 14:25

HISTOIRE DU TIMBRE POSTAL


                      
Le premier timbre poste est une invention britanique. Il fut emis en 1840 sous la forme d'un portrait de la Reine Victoria, il était de couleur noire et valait un penny d'où son nom le "penny black".
A partir de cette date ce sont les expéditeurs qui payent le coût du transport du pli alors qu'avant c'était les destinataires.
Le 30 Aout 1848, le premier timbre poste apparait en France. Il est à l'effigie de CERES. Il est dentelé et coûte 20 Centimes.
En 1864, Georges Herpin, qui est un collectionneur passionné de [size=16]timbres, entend donné un nom savant à cette passion et invente le mot "philatélie".[/size]
En 1906, c'est la naissance des carnets de [size=16]timbres. Il en existe alors deux sortes : 20 ou 40 timbres.[/size]
En 1914, c'est l'émission des premierstimbres de la Croix Rouge. C'est le président Raymond Poincaré, qui autorise une surtaxe de 5 centimes sur les [size=16]timbres "la semeuse" pour aider les associations. C'est le premier timbre de bienfaisance.[/size]
En 1922, le premier timbre commémoratif voit le jour. Il est destiné à célébrer le centenaire de la naissance de Louis Pasteur.
En 1944, la première "Marianne", symbole de la République, voit le jour.
En 1984, c'est le premier service postal via TGV qui entre en sevice.
En 1998, le premier timbre rond est émis à l'occasion de la victoire remportée par la France lors de la coupe du monde de football.
En 2000, c'est le timbre personnalisé qui est imprimé.
En 2005, les Français sont invités a participé à un concours pour la création d'une nouvelle "Marianne".
Et de nos jours, on n'utilise presque plus de [size=16]timbres....[/size]



LES MONUMENTS AUX MORTS




LES MONUMENTS AUX MORTS
 
Ils sont apparus aprés la guerre de 1870 1871 (guerre d'unification allemande) mais la plupart a été élevée à partir de la guerre de 1914 1918.
C'est un élément devenu tellement banal dans le paysage urbain qu'on ne les remarque même plus et pourtant ils représentent un lieu de mémoire, un lieu de souvenirs, un lieu d'histoire...
L'historien Antoire Prost a distingué 4 types de [size=13]monuments aux morts :[/size]
- les monuments civiques : très répandus, ils sont neutres et républicains, sans symbole religieux, ni message revanchard, ni allégorie patriotique.
- les monuments patriotiques-républicains : eux se distinguent par leurs emprunts au champ lexical de la gloire et de l'honneur en insistant sur  la victoire.
- les monuments funéraires-patriotiques : ils sont plutôt installés dans les cimetières ou près des églises et sont plus nombreux dans les régions très catholiques.
- les monuments funéraires qui sont plus rares et ne comportent aucune référence à la France ou à la patrie.
Ils sont la plupart du temps en pierre mais peuvent être aussi en bronze, en granit ou en marbre.
Leur forme varie souvent en fonction des ressources de la commune. Ce peut être des plaques, des stèles, des colonnes, des obélisques, des pyramides...
Quant aux inscriptions on y trouve l'état civil des soldats et parfois des citations ou des dédicades.
Les ornements eux aussi sont variés :
- les personnages (poilus, femmes, coqs, colombes...)
- les symboles militaires (les armes, les casques, la croix de guerre...)
- les drapeaux, les lauriers, les feuilles de chènes, les rameaux d'olivier, le blé...
- les objets religieux ou funéraires (les croix, les urnes, les torchères...)
 
J'espère que comme moi, vous ne regarderez plus ou plutôt vous regarderez mieux les [size=13]monuments aux morts....[/size]
Le monument ci dessus est celui de St just St rambert (la ville dans laquelle j'habite).
Je vais créer dans les prochains jours, une nouvelle rubrique intitulée justement "MONUMENTS AUX MORTS" dans laquelle justement j'en rajouterais d'autres...


HISTOIRE DU SOUTIEN GORGE


                  
Depuis l'antiquité, les femmes utilisent des accessoires afin de soutenir et ou de mettre en valeur leur poitrine.
Les femmes romaines portaient un "strophium" ou "capitium", ou "mamillare", ou encore "zona". Il s'agissait là d'une grande écharpe avec laquelle on bandait la poitrine.
Le premier soutien-gorge, tel qu'on le connait aujourd'hui est une création française d'Hermine Cadolle en 1889; les premiers modèles étaient en lin.
Au XIème siècle apparait le corset qui sera très porté jusqu'au XIXème siècle. Au début, il était surtout destiné à affiner la [size=16]taille. A partir du XIVème siècle, il met plus en avant la poitrine en réhaussant les seins.[/size]
Mais il faudra attendre le XXème siècle pour que le soutien-gorge connaisse amour, gloire et beauté.
En 1904, le mot "soutien-gorge" fait son apparition dans le dictionnaire Larousse.
L'américaine, Mary Phelps Jacob, invente le 1er vrai soutien-gorge tel qu'on le connait aujourd'hui, c'est à dire avec un bonnet pour chaque sein.
En 1920, le lin est abandonné au profit de tissus plus confortables.
En 1928, William et Ida Rosenthal inventent le système de [size=16]taille des différents bonnets.[/size]
Dans les années 1950-1960, on voit l'arrivée des premiers soutien-gorge glamour.
Dans les années 70, la tendance est aux [size=16]poitrines libres, c'est à dire sans soutien-gorge.[/size]
Puis en 1980, Chantal Thomass réussi à redorer le blason des soutien-gorge.
Un musée du soutien-gorge existe à Francfort-sur-le-Main en Allemagne.



HISTOIRE DE L'HEURE-DE LA MONTRE


 
L'image ci-dessus vient de chez mon amie "PRETTYPOUN" que je remercie pour son travail et son partage!
 
 
Il y a 3 ou 4 000 ans les instruments de mesure du temps firent leur apparition.
Les gnomons : il s'agissait d'un simple bâton planté dans le sol qui projetté son ombre dans différentes directions selon l'heure du jour.
Puis ce fut l'arrivée des cadrans solaires (appliqués la plupart du temps sur des murs) que nous connaissons tous.
En 1500 avant J.C., naît la clepsydre avec laquelle on lisait l'heure par la quantité d'eau qui s'écoulait  d'un vase à l'autre. Elle est l'ancêtre du sablier qui lui apparut vers le XIVème siècle.
En 600 avant J.C., en Egypte, le merkhet permettait de lire l'heure même la nuit. Il est certainement l'ancêtre de nos cadrans lumineux.
La toute première horloge mécanique vit le jour en 1275.
En 1656, Christian Huygens met au point la pendule à rouage mécanique. Pour la première fois, on peut mesurer les secondes et les minutes.
La montre de poche est inventée et utilisée dans les XVIIème et XVIIIème siècle.
La montre bracelet est inventée par Louis Cartier et le suisse HANS Wilsdorf.
Jusque dans les années 20, les [size=16]montres ont des mécanismes à remontage manuel : il faut retendre le ressort manuellement tous les jours. Les montres automatiques apparaissent en 1926.
[/size]
En 1957, on voit l'apparition des montres electriques.
Les montres à quartz élaborées par la Société Française LIP, furent commandées en 1969-1970.
Certaines [size=16]montres ont des "complications" comme par exemple la réserve de marche, date, l'heure, phase de lune...[/size]
Certains modèles sont cultes. En voici quelques exemples :
- LA ROLEX SUBMARINER : la montre de plongée par excellence.
- L'OMEGA SPEEDMASTER : elle est rentrée dans l'histoire le 21 07 à 2h 56 car elle était portée par Neil Amstrong quand il posa le pied sur la lune.
- LA JAEGER LECOULTRE REVERSO : elle fut fabriquée pour la première fois en 1931 pour résoudre le problème de sa protection lors d'activité à risques.
- LA HEUER MONACO : C'est la première montre carrée étanche. Dans les années 60, Heuer sponsorise l'équipe de pilote de Formule 1. Jo Siffert en porta une.
- L'HAMILTON VENTURA : le 03 01 57, Hamilton présente la première montre électrique. Elle fut dessinée par Richard Arbib.
 
Les 5 types de [size=16]montres sont :[/size]
- les habillées,
- les aviateurs,
- de plongées,
- les squelettes,
- les régulateurs.
 
Je voulais vous faire partager ma découverte lorsque je me suis posée la question de savoir depuis quand existait la montre.....
 

HISTOIRE DU CALENDRIER


                              
Le mot [size=16]calendrier vient du latin "calendere".[/size]
De nos jours, nous utilisons le [size=16]calendrier grégorien.[/size]
Il existe plusieurs sortes de calendriers : le [size=16]calendrier lunaire, le calendrier luni-solaire, et le calendrier solaire.[/size]
Le [size=16]calendrier est utilisé depuis très, très longtemps, pour preuve le 1er calendrier chinois aurait été créé en 2637 avant J.C. (ce calendrier était remis à zéro à chaque début de règne d'un empereur).
[/size]
Chez les Babyloniens, la durée des mois était basée sur les lunaisons.
Le [size=16]calendrier hébraïque sert à calculer les dates de fêtes religieuses juives.[/size]
Les Egyptiens utilisèrent d'abord un [size=16]calendrier lunaire pour ils adoptèrent un calendriersolaire....[/size]
Chez nous il y eu d'abord le [size=16]calendrier "Julien" du nom de Jules Cesar, il fut établi en 46 Avant J.C.[/size]
Une année "julienne" comptais 365,25 jours en moyenne par an.
Puis on adopta le [size=16]calendrier gégorien en France le 10 12 1582 (avec le calendrier JULIEN c'était cette date mais avec le calendrier grégorien on passa au 20 12 1582 donc 10 jours ont complètement disparu du calendrier!). "Grégorien" vient du pape GREGOIRE XVII.[/size]
Puis la Révolution Française passe par là et le [size=16]calendrier Républicain est mis en place le 24 11 1793. L'année commencait à l'équinoxe d'automne (22 septembre), elle comportait 12 mois et 5 jours complémentaires consacrés à la célébration des fêtes républicaines, les sans culottides. Les mois s'appelaient vendémiaire, brumaire, frimaire, novose, pluviose, germinal, floréal, prairial, messidor, thermidor, fructidor (on doit ces noms Fabre d'Eglantine, un poète et chanteur de l'époque  auteur entre autre de "il pleut, il pleut bergère...).[/size]
Il fut remplacé par le [size=16]calendrier Grégorien le 01 01 1806 et il est celui qui rythme nos années aujourd'hui....[/size]
Autrefois on ne trouvait que des calendriers papier ou carton mais ceux-ci ont tendance à disparaitre au profit des calendriers "electronique".... Dommage car certains de ces calendriers contenaient des informations variées et interessantes....(je pense à celui de la Poste par exemple...)

LA CRINOLINE


              
La [size=16]crinoline est un sous vêtement féminin apparut en France vers 1830.[/size]
Il s'agit d'un jupon que l'on mettait sous la jupe afin de répartir le poids de la jupe tout en lui donnant de l'ampleur. Au fil des années, les couches de tissus de la [size=16]crinoline ne cessèrent d'augmenter au point que les élégantes qui les portaient ne pouvaient évoluer que dans de vastes salons (imaginez de nos jours dans nos petits deux ou trois pièces...).[/size]
Le déclin de la crinoline  se fit vers 1865.
Mais en fait d'où vient le nom de "crinoline"?
Il vient en fait de la composition du tissu. En fait celui-ci est fabriqué à partir d'une trame en crin de cheval et d'une chaîne de fil de lin ou de coton.
C'est au Maréchal Oudinot que l'on doit cette invention : désireux de faire raidir les col cravates des bidasses de 1830, il créa ou fit créer une étoffe rigide. Le tissu à trame de crin vit ainsi le jour

HISTOIRE DU SAVON


 
Nous utilisons tous du [size=16]savon soit pour notre toilette soit pour notre lessive mais quelle est l'histoire du savon?[/size]
L'histoire du [size=16]savon commence il y a 4500 ans (ce n'est pas d'aujourd'hui!!!).[/size]
Les sumeriens fabriquaient la recette d'une pâte savonneuse à base de graisse et de carrbonate de potassium. Ils l'utilisaient pour laver leur linge ou comme remède contre les maladies de peau mais pas pour leur toilette.
Les germains et les gaulois se servent de [size=16]savon pour éclaircir ou coulorer leurs cheveux.[/size]
A l'époque des romains et des grecs, ils utilisaient déjà les bains (chauds, froids, à vapeur) mais le mot [size=16]savon n'existait pas. Ils utilisaient une pâte faite de cendres de hêtres et de suif de chèvre.[/size]
C'est au IIème siècle après J.C. que les romains vont utiliser le [size=16]savon pour se laver. Le nom de savon n'apparait qu'au IVème siècle. Il se compose toujours de gras animal et de cendre et cela jusqu'à notre ère industrielle.[/size]
Au moyen âge, le [size=16]savon est un luxe très coûteux et surtout utilisé à titre médical.[/size]
Au XIIème siècle, la fabrication du [size=16]savon était chose courante en Italie et en Espagne.[/size]
Au XIIIème siècle, c'est Colbert qui introduisit l'industrie savonnière en France.
Au XVIIème siècle, la toilette se pratique à sec : l'eau est remplacée par des linges propres et le [size=16]savon par des poudres et des parfums[/size]
La fabrication du [size=16]savon fut révolutionnée en 1791 par Nicolas Leblanc (chimiste) qui mit au point un procédé permettrant d'obtenir la soude caustique à partir du sel de cuisine.[/size]
Grâce aux progrés aussi médicaux que vestimentaires le [size=16]savon voit sa consommation augmenter et donc également sa production.[/size]
En 1700, il existe deux sortes de [size=16]savon : le savon blanc utilisait par les teintureries et lesavon marbré utilisé pour le ménage.[/size]
Au XIXème siècle, le [size=16]savon parfumé devient à la mode. La venue de l'eau courante dans les habitations et le développement de l'ère industrielle font que le savon devient un objet couramment utilisé pour la toilette.[/size]
On l'utilise aussi beaucoup dans les hopitaux et dans l'industrie textile...
Aujourd'hui nous avons l'embarras du choix dans les formes, les couleurs, les odeurs, les matières de [size=16]savon.[/size]

HISTOIRE DU FER A REPASSER


 
Depuis que les peaux de bêtes ont été abandonnées, les vêtements en étoffe ont dû être défroisser au sortir du lavage.
Tout d'abord, ce sont des pierres plates, des machoires de bovidés, des lissoirs en verre ou en bois qui furent utilisés.
Au VIIIème siècle, en Chine, on utilisait des ustensils en bronze en forme de casseroles avec un long manche dans lesquels  on mettait du sable chaud.
Au XIIème siècle, dans les pays Nordiques, on utilisait des planches à calandrer : le linge humide est enroulé autour d'un cylindre et on roule une planche dessus.
En Erupe occidentales, au XVIIIème siècle, les forgerons fabriquent des fers d'une seule pièce que l'on met à chauffer dans la cheminée, directement sur les braises. Ils en resortent sales et il faut donc nettoyer la semelle avant de s'en servir. On avait un grand risque de se bruler à ce moment là mais aussi au moment du repassage car la poignée était chaude.
Puis on a eu l'idée de mettre des braises dans le fer plutôt que le fer dans les braises. Ainsi il était propre dessous mais il dégageait fumée et poussière!
Puis au lieu de mettre des braises, on met un bout de métal rougi au fer, donc plus de fumée ni de poussière. C'est un progrès considérable!
A partir du XIX ème siècle la [size=16]fonte est produite industriellement et l'âtre laisse la place au foyer sur lequel repose le fer à repasser.[/size]
Au XXème siècle, on utilise toutes sortes d'energie nouvelles pour chauffer les fers (essence, gaz, eau chaude...)
En France, c'est en 1917 que CALOR commercialise le premier fer à repasser électrique.
Le premer thermostat apparait dans les années 1920.
En 1959, le premier fer sec sans fil apparait ainsi que le fer à repasser à vapeur.

LE MOULIN A CAFE MANUEL


 
L'arrivée du café au XVIème siècle implique la création d'un objet spécifique pour broyer ces graines. On utilisait bien le mortier ou le moulin à épices mais le résultat n'était pas satisfaisant.
Les vrais moulins à café apparaissent en Europe et en Turquie au XVIIème siècle.
Saint-Etienne, dans le département de la Loire (j'habite juste à côté de cette ville et y travaille depuis 35 ans et j'ignorais absolument cette ancienne activité!! comme quoi on en apprend tous les jours!!), fut un centre important de fabrication de moulins à café car cette ville est déjà en avance quant à la mécanique de précision car elle l'applique depuis longtemps pour la fabrication des armes (cela je savais!!).
En France les premiers moulins à café de série sont appelés "modèle Louis XIV. Ils ont le corps taillé dans un seul morceau de bois. Ils se négocient aujourd'hui entre 1 500 et 3 000 euros!
Puis au cours du XVIIIème siècle le moulin à café se developpe : c'est le modèle "sabliè".
Au XIXème siècle, le modèle "Peugeot" fait son apparition : eh oui, la marque automobile bien connue Peugeot a fabriqué des moulins à café avant de construire des voitures!!!!
C'est un modèle de forme cubique avec beaucoup de variétés de couleurs, de matériaux...
La trace la plus ancienne de vente d'un moulin à café de chez Peugeot remonte à 1840. Ces ventes se sont poursuivies jusqu'en 1960. On en trouve encore beaucoup chez les brocanteurs ou sur les vide greniers. Leur valeur est moindre. Pour les reconnaitre, il faut regarder l'hélice qui moud le café, le sigle de Peugeot y est apposé....

HISTOIRE DU CINEMA


HISTOIRE DU CINEMA
 
La première du cinématographe LUMIERE, se fit au Salon Indien du Grand Café à Paris le 28 DECEMBRE 1895.
Sans la photographie, le cinéma n'existerais pas car, en effet le cinéma ce sont des images photographiques passée les unes aprés les autres dans une vitesse donnée.
Les premiers grands réalisateurs sont : Méliès, Blacher...
L'histoire du cinéma commence avec la décomposition des mouvements d'un [size=13]cheval lancé au galot : elle nécessite 24 appareils photographiques!!!!![/size]
Thomas Edison et William K.L. Dickson invente le kinétoscope en 1888. Cet appareil permet à un spectateur de visualiser des films courts au travers d'une lunette.
Jusqu'en 1903, le cinéma n'avait pas de salle : on le trouvait principalement sur les fêtes foraines. C'était une attraction comme une autre.
Les films produit jusqu'en 1927, sont dépourvus de piste sonore : les bruiteurs, les musiciens ou les bonimenteurs animent le film.
Le premier film dramatique est produit par les frères Lumière : c'est "la passion du Christ".
Georges Méliès construit son propre studio de cinéma en 1897.
Il est concurrencé par Charles Pathé et Léon Gaumont. Ils prennent un essor tel qu'ils connaissent une renonmmée mondiale. Bien sûr à l'époque Hollywood n'existe pas. Donc la naissance du cinéma telle que nous la connaissons aujourd'hui a débuté en [size=13]France.[/size]
Le 1er Septembre 1939, devait avoir lieu le premier festival de Cannes mais pour cause de déclaration de guerre, il fut reporté à aprés la guerre.



HISTOIRE DE LA PHOTOGRAPHIE


L'invention de la photographie est due à un inventeur bourguignon Nicephore Niepce en Mai 1816.
La première photo, il l'obtint après qu'il ai exposé pendant 8 h!!!! (c'est énorme!!) une plaque de bitume de Judée à la lumière.
En 1826, il s'associe avec le peintre Jean Daguerre pour exploiter son invention car tout seul, il n'avait pas les moyens necessaires. Ce dernier après la [size=13]mort de Niepce mit au point un procédé appelé "le daguerrotype" : il utilisait une plaque recouverte d'iode d'argent et révélait l'image obtenue par des vapeurs de mercure (bonjour les problèmes de santé!!!).[/size]
Cette invention passa dans le domaine public en 1839.
L'anglais Talbot, en 1885, perfectionna le système en inventant le négatif sur papier à partir duquel on pouvait tirer des épreuves positives.
L'apparition du premier apparail simplifié, le KODAK, en 1888, mis la photographie à la portée de tous (il faut préciser que les premièrs appareils photo étaient des chambres en bois pouvant peser jusqu'à 25 KG!).
L'invention du procédé Kodakchrome en 1935, révèle la beauté et la magie de la photographie en couleur.
L'activité professionnel de "photographe" voit le jour en 1839.
Le premier grand [size=13]concours photographique est organisé lors de l'exposition universelle de 1900.[/size]
"L'autochrome" ou pratique de la photographie en couleur est inventée par les frères Lumière en 1903 et commercialisée à partir de 1907.
Vers 1948, le docteur Edwin H. LAND, met au point le premier appareil à développement instantané le "polaroïd" et en 1963, il adapte ce procédé à la couleur.
L'ère de l'argentique se termine au XXIè siècle pour laisser la place à l'ère numérique...... Mais certains résistent encore mais pour combier de temps????

HISTOIRE DE LA PROSTITUTION


                 
Je vous ai parlé d'un livre que j'ai lu récemment qui traitait de la [size=13]prostitution, cela m'a donné envie d'en savoir un peu plus sur ce sujet et voilà donc le fruit de mes recherches.[/size]
La première à s'être posée des questions sur l'histoire de la [size=13]prostitution es un un historien français né en 1914 et mort en 2007, MR JEAN BOTTERO.[/size]
Il dit que les premières femmes consacrées à la [size=13]prostitution sacrée étaient des femmes stériles. Cétaient des femmes des divinités de civilisation en Mésopotamie (c'est une région du Moyen Orient qui correspond pour sa plus grande part à l'Irak actuel. Cette civilisation existait jusqu'aux derniers siècles avant l'ère chrétienne.[/size]
Aux premiers temps de la civilisation méditérannéenne, le point de départ de la [size=13]prostitution semblait à la fois religieux et familial.[/size]
Le monde indien a aussi sa [size=13]prostitution sacrée.[/size]
Dans la société Etrusque (civilisation qui vivait sur l'actuelle Toscane à partir du VIIIè siècle avec J.C), la[size=13]prostitution représentait pour la femme le moyen de se constituer une dot et ainsi de pouvoir se marier.[/size]
Dans le monde Grec, au VIè siècle avant J.C., l'offre et la vente du corps se déroulaient dans des lieux publics. Les "hétaïres" (compagne, amie) sont des protituées libres, souvent d'anciennes esclaves libérées.
A Rome, au IIème siècle avant J.C. la [size=13]prostitution est florissante. Les prostituées se trouvent dans des maisons signalées par des bougies allumées pendant les heures d'ouverture. On en trouve aussi dans les auberges, les loges ou dans la rue, devant les arcades ou même devant la porte de leur domicile.[/size]
Chez les Hebreux, seule la [size=13]prostitution sacrée est autorisée.[/size]
Dans le Christianisme ancien, Jésus, traite les prostituées amicalement et dit qu'elles sont coupables d'une faute grave morale mais qu'elles seront sauvées par leur foi.
Thomas d'Aquin, au XIIIè siècle, juge que la [size=13]prostitution est necessaire à la socièté.[/size]
En Arabie à l'époque anté-islamique, les hommes pouvaient épouser et répudier autant de femmes qu'ils souhaitaient, les femmes se retrouvaient sans droit, ni recours aussi se servaient elles de la [size=13]prostitution pour survivre.[/size]
Les lieux où elles officiaient étaient signalés par des drapeaux rouges.
Mais avec l'apparition de l'Islam, la [size=13]prostitution a disparu.[/size]
Au moyen âge, en France, les responsables de l'ordre public (laïcs ou ecclésiastiques) organisent la [size=13]prostitutionpour en tirer des profits. De plus cette prostitution est très réglementée.[/size]
A partir du XVIIIè siécle, la tendance à organiser la [size=13]prostitution se renverse et beaucoup de maisons closes sont fermées et elle sombre dans la clandestinité.[/size]





C'est tout ce que j'ai trouvé!!!

bonne après midi 1      Ninnenne       blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
HISTOIRES D'OBJETS ET AUTRES(HISTOIRE DU TIMBRE POSTAL + autres)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire d'objets...
» Ma collection HP, mes objets (et mon histoire lol)
» Contes et Histoires philosophiques
» Le Mangeur d'histoires de Lebeault
» (Coll) Les histoires drôles( Flammarion)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: