AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Dormir, enfin !+Le cholestérol vous concerne et les fibres sont une solution,+ autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 23782
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Dormir, enfin !+Le cholestérol vous concerne et les fibres sont une solution,+ autres    Ven 9 Sep - 11:37

Dormir, enfin !


Dormir, enfin !

Chère lectrice, cher lecteur, 

« Ô sommeil, doux sommeil, pourquoi te plais-tu mieux dans la chaumière enfumée, étendu sur d’incommodes et durs grabats, t’assoupissant aux bourdonnements importuns des insectes nocturnes, que dans les chambres parfumées des Grands, sous des dais somptueux et magnifiques ? »

Ainsi se lamente le roi Henry IV d’Angleterre dans la pièce de Shakespeare [1]. Il n’arrive pas à dormir, malgré le luxe de sa chambre. 

Il s’aperçoit que ses sujets misérables, eux, ronflent paisiblement. Les uns sont couchés à même le sol dans des chaumières enfumées, d’autres contre la selle de leur cheval, pour la plupart au milieu de la vermine et des moustiques vrombissant à leurs oreilles et qui ne paraissent pas les déranger. 

Mais lui, dans son lit douillet, dans une chambre parfumée et confortable, ne parvient pas à dormir

Il s’insurge donc contre ce sommeil injuste qui se refuse aux têtes couronnées mais qui s’offre aux âmes simples. 

Henry IV a même constaté que les petits mousses, à la vigie des bateaux, en pleine tempête, parviennent à dormir : 

« Quoi ! Tu vas fermer les yeux du mousse sur la cime agitée et périlleuse du mât et tu l’endors dans le berceau même des tempêtes, au milieu du choc des vents qui saisissent les vagues courroucées, hérissent la crinière humide de leurs têtes monstrueuses et les suspendent aux mobiles nuages, au milieu d’un vacarme si affreux que la mort elle-même s’éveille au bruit venant du fond des abîmes ! 


Ô sommeil injuste et partial, peux-tu dans ces heures orageuses prodiguer le repos au mousse trempé de flots, tandis qu’au sein du calme et du silence de la nuit profonde, et invité par tous les charmes et par tous les soins imaginables, tu le refuses à un Roi ! »

Il est 3 heures du matin, le roi Henry IV s’énerve, se révolte. 

Et pourtant, il lui suffirait d’écouter sa femme, Lady Percy, qui tient l’explication – toute simple – de ses difficultés à s’endormir : 

« Ô mon cher Seigneur, pourquoi êtes-vous ainsi seul ? Par quelle offense ai-je mérité d’être, depuis quinze jours, une épouse bannie de la couche de mon cher Henry ?… Pendant tes sommeils légers et pleins de trouble, je veillais auprès de toi, et je t’entendais murmurer des récits de guerres : prononcer des termes de chevalerie à ton étalon bondissant ; lui crier « Courage, à la bataille ! » ; et tu parlais de forteresses et de retraites, de tranchées, de tentes, de palissades, de créneaux et de parapets, de canons et de pistolets, et de tous les dangers d’un combat opiniâtre : ton âme entière était à la guerre. Et ces pensées avaient si fort agité ton sommeil que ton front était couvert de gouttes de sueur grosses comme les bulles d’eau qui s’élèvent sur un ruisseau troublé par une pluie d’orage, et j’ai vu d’étranges mouvements dans les muscles de ton visage, comme d’un homme qui retient son souffle dans quelque grande et soudaine précipitation. »

Inutile d’en dire plus, le diagnostic est fait ! 

Le roi Henry IV n’a aucune maladie, aucun trouble du sommeil. Il ne souffre pas d’apnée du sommeil, ni de catalepsie ; inutile pour lui d’aller à l’hôpital, dans un « centre du sommeil », se faire enregistrer les ondes qu’émet son cerveau la nuit. 

Il n’a pas besoin de somnifères, de drogues pour s’endormir. 

Son problème est qu’il est trop excité. Il ne pense qu’à la guerre, à son cheval de bataille, aux mille dangers qu’il court la journée, dans ses conquêtes. 

Chaque jour, il met sa vie en danger et son royaume en jeu. Alors évidemment, il a beau investir dans la qualité de son matelas, il ne peut pas dormir paisiblement

Il s’étonne que ses sujets dorment mieux que lui, sur des paillasses, des « grabats » misérables, ou même le mousse en haut de son mât dans la tempête. 

Mais ce n’est pas étonnant. 

Ses sujets, et les petits mousses sur ses navires, ont la conscience tranquille

Ils n’ont pas de questions à se poser. Ils travaillent dur, peut-être leur vie est-elle tout autant menacée, ou plus encore, que celle d’Henry. 

Mais ce n’est pas eux qui l’ont choisie, ils ne peuvent rien y faire, leur condition est de se soumettre au destin, d’obéir. Ils sont dans la soumission, l’acceptation, la résignation. Après une journée épuisante, ils s’écroulent de sommeil, où qu’ils se trouvent. Ce n’est que justice qu’ils aient ce réconfort. 

Que conseiller au roi Henry IV ?

Avant toute chose, et parce qu’on ne peut pas toujours attendre d’avoir résolu les problèmes de fond, je conseillerais au roi Henry des huiles essentielles

Son épouse Lady Percy semble désolée d’être « bannie de sa couche » depuis quinze jours. 

Elle pourrait l’inviter à revenir, et lui faire de bons massages. 

Il suffirait à Lady Percy de mélanger quelques gouttes d’huile essentielle de lavande fine, de bergamotier, de petit grain bigaradier, de néroli, de sauge sclarée et de camphrier dans de l’huile d’amande douce (ou de l’huile d’argan, ou d’onagre), puis de les lui appliquer longuement, tendrement, amoureusement. 

Henry IV pourrait ainsi cesser de penser à ses plans de bataille, et à son cheval. 

Si tout se passe bien, Lady Percy pourrait enchaîner ensuite avec de l’huile essentielle d’ylang-ylang dont les vertus sont bien connues. Je n’en dirai pas plus car j’ai appris que Santé Nature Innovation comptait certains très jeunes lecteurs, et je ne veux pas traiter d’un sujet qui n’est pas de leur âge. Je dirai seulement que Henry IV, comme tous les hommes, devrait normalement après cela s’écrouler d’un sommeil profond. 

La Grosse Berta des huiles essentielles contre le stress

Mais si Henry continue à être agité de soubresauts, Lady Percy aura d’autres tours dans son sac. 

Elle pourrait recourir à l’huile essentielle de santal blanc. C’est la « Grosse Berta » des huiles essentielles pour calmer les insomniaques. Elle contient des composés proches de la chlorpromazine, le médicament « miracle » qui calme les schizophrènes, aussi appelé la « camisole chimique » (l’alpha-santadol et le bêta-santadol). Il faut en mettre 12 gouttes dans de 10 ml d’huile de macadamia. 

Le minéral « de base » pour se détendre

Lady Percy pourrait ensuite renforcer les apports en magnésium de son mari. Le magnésium est en effet le minéral de base pour lutter contre le stress. Il agit au niveau des cellules musculaires, pour les détendre, et l’effet se fait sentir sur l’organisme tout entier qui s’apaise. Il aide à réduire l’anxiété et l’excitation neuromusculaire, à partir du moment où vous choisissez la bonne formule. 

Toutes les formes de magnésium ne se valent pas, les lecteurs de Santé Nature Innovation le savent. Choisir du magnésium sous forme chélatée : glycinate, bisglycinate ou taurinate de magnésium, à des doses de 300 à 600 mg par jour. 

Lady Percy devrait enfin donner des tisanes au roi Henry. Attention, il existe de nombreuses tisanes pour le sommeil et il est important de les faire alterner. Pour éviter l’accoutumance, et varier les plaisirs, alterner la classique camomille et le banal tilleul avec l’escholtzia, la valériane (très puissante) et la passiflore. 

Une bonne bière au houblon pour bien dormir

Une bonne bière pleine de houblon, une des plantes les plus soporifiques que je connaisse en dehors de l’opium, est efficace aussi pour s’endormir, à condition de ne pas avoir de problème de poids car la bière est terrible aussi pour faire grossir. 

Mais à son âge, il se pourrait qu’Henry souffre de problèmes de prostate. Dans ce cas, il vaudra mieux éviter de le faire trop boire le soir, au risque de l’obliger à se lever la nuit. Lady Percy le sait mieux que moi. Aucun inconvénient alors à lui donner ces plantes sous forme de poudre ou d’extrait sec, en gélule. 

Résoudre le problème de fond

Bien sûr, tous ces traitements d’appoint pourraient ne pas suffire car le pauvre roi Henry semble vraiment très stressé, et on le comprend. 

Souvent je me suis demandé comment on pouvait s’endormir le soir en sachant qu’il faudrait, le lendemain matin à la première heure mettre son armure, monter à cheval et s’élancer sur un champ de bataille. 

Vous imaginez sous les pluies de flèches, les lances acérées, les boulets de canon arrachant des bras et des têtes autour de soi, les coups de hache ouvrant les ventres et les poitrines. 

Affronter cela me paraît bien pire que les pires tracas professionnels d’aujourd’hui, ou d’avoir à subir les pires collègues ou le pire des petits patrons tyranniques. 

Mon conseil au roi Henry : reconsidérer ses objectifs. Changer de vie même, peut-être, ou au moins de métier. 

Que faire quand on est indispensable

Changer de métier, cela peut paraître utopique quand on est indispensable là où on se trouve. 

Mais continuons à comparer notre situation à celle du roi Henry IV (même si cela pourrait passer pour un manque de modestie). 

Certes, il faut bien que quelqu’un se dévoue pour défendre la nation. 

Mais peut-être n’est-il pas le seul à pouvoir le faire. Une « royauté tournante » pourrait être envisagée. 

Historiquement, il n’a jamais manqué de candidats pour monter sur le trône. On a souvent en revanche assisté à des guerres de succession, preuve que le poste attirait trop de candidatures. 

Personne ne lui demande de sacrifier sa santé. 

Or, j’avais évité de l’écrire pour ne pas nuire à son image, mais Lady Percy est formelle là-dessus : 

Henry IV, à force de ne plus dormir, a perdu de sa vigueur

À force de ne plus dormir, Henry IV a non seulement perdu sa bonne mine il semble qu’il ait aussi perdu de sa vigueur dans le devoir conjugal : 

« Pourquoi la fraîcheur de ton teint s’est-elle flétrie ? Qui te fait livrer mes trésors, ta jeunesse, ta santé, et les droits d’une épouse, en proie à la sombre rêverie, et à la noire et détestable mélancolie ? » s’inquiète-t-elle.

Lady Percy dit là, je pense, quelque chose d’important. 

Quand on perd le sommeil, on souffre soi-même, mais on fait surtout souffrir son entourage. L’épouse (ou l’époux) est la première à en souffrir. Viennent ensuite les enfants, les collègues, les amis. 

C’est donc un problème sérieux. Qu’il faut traiter. Je n’ai pas, dans cette lettre, abordé les cas pathologiques d’insomnie (les cas provoqués par un problème médical). J’ai traité un problème qui est moins grave, ou du moins plus facile à résoudre, mais beaucoup plus répandu, surtout à notre époque où nous nous imposons un stress, des défis souvent écrasants. 

Pour retrouver un sommeil profond, il faut des méthodes (relaxation, huiles et plantes dont j’ai parlé). Mais le plus important est d’être en paix avec soi-même, autrement dit faire des choix de vie qui vous apaisent. 

Ce n’est pas toujours simple. Le changement est même souvent douloureux. Il faut faire son deuil de certaines choses auxquelles on tient (dans le cas d’Henry, ses guerres). Mais on ne vit qu’une fois, il faut s’en souvenir. Et rien n’est pire que de réaliser, trop tard, que l’on s’est trompé de batailles, trompé d’objectif. 

Alors si vos choix de vie actuels vous empêchent de dormir, il est temps d’agir radicalement. 

À votre santé ! 

Jean-Marc Dupuis 




Le cholestérol vous concerne et les fibres sont une solution, 

Bonjour
Voici ce que vous devez éviter à tout prix, le CHOLESTÉROL :

QU'EST-CE QUE LE CHOLESTÉROL?

Le cholestérol est une substance apparentée aux graisses, et présente dans les aliments d’origine animale.

Une alimentation riche en graisses animales produit une augmentation des niveaux de cholestérol plasmatique, l’un des principaux facteurs de risque de la maladie cardio-vasculaire.

Alors que faire ? Encore une fois les fibres sont une des solutions, voici donc la troisième raison de consommer des fibres solubles ZENFIT New :
Les fibres solubles et plus particulièrement le bêta-glucane se transforment en gels visqueux au contact de l’eau contenue dans l’organisme. Grâce à cette matière visqueuse, les fibres solubles capturent le cholestérol et permettent d'en éliminer une partie dans les selles1. 3 g de fibres solubles par jour permettraient de réduire les taux de cholestérol sanguin d’environ 10%2. Les fibres solubles auraient également l'avantage de limiter l'absorption des glucides. 
Suivez ce lien et profitez vous aussi d'une diminution de votre taux de cholestérol grâce aux fibres solubles ZENFIT New 

Docteur Richard HADDAD 

P.S. : Les fibres Zenfit New sont des fibres françaises qui favorisent la perte de poids, réduisent le cholestérol et contribuent à votre équilibre Nutritionnel. Suivez ce lien pour tout savoir sur ZENFIT New.





5 fruits et légumes de septembre : L’aubergine
Accueil >
On le sait : consommer de saison, c’est consommer responsable ! Alors pour faire le plein de vitamines et stimuler son organisme cet automne, on mise sur les produits frais. Découvrez notre sélection de fruits et légumes de septembre.


L’aubergine

haut 

Incontournable dans la ratatouille ou dans la moussaka, l’aubergine est très peu calorique ; une aubergine cuite sans matières grasses contient seulement 30 kcals. Elle est riche en antioxydants qui permettent de lutter contre les radicaux libres, eux-mêmes impliqués dans le développement de maladies cardiaques, de certains cancers et dans le vieillissement de l’organisme. Lavez soigneusement l’aubergine mais ne la pelez pas : comme pour beaucoup d’autres fruits et légumes, l’essentiel de sa teneur en antioxydants et en vitamines se situe dans la peau.

Le panais

haut 


Avec environ 80 kcals pour 100g, le panais, un légume-racine de la famille des carottes, a un agréable goût sucré. Riche en vitamines, minéraux et en antioxydants, le panais est néanmoins souvent oublié en cuisine. Il contient, entre autres, du magnésium qui aide l’organisme à lutter contre les petits coups de fatigue et de la vitamine B6 qui permet une meilleure assimilation du magnésium. Besoin d’idées pour mettre le panais au menu ?Découvrez notre recette de bâtonnets de panais grillés.
haricots
haut 

Délicieux lorsqu’ils sont frais et cuits à la vapeur, les haricots sont une excellente source de fibres alimentaires. Ces fibres assurent une excellente sensation de satiété et un meilleur transit intestinal. Elles protègent ainsi de la constipation et du cancer du côlon. Cuits à la vapeur, les haricots frais constituent aussi une source de vitamine C. Cette vitamine est très fragile car bouillis ou grillés, les haricots perdent une part importante de leur teneur en vitamine C.


La poire

[size=9]haut 



Avec environ 100 kcals pour un fruit de taille moyenne, la poire a une teneur en fibres très intéressante, contenue essentiellement dans la peau. La pelure des poires aurait des effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire puisque les antioxydants (flavonoïdes et acides phénoliques) qu’elle contient permettraient selon certaines études de réduire le taux de lipides sanguins. 
 

Le raisin

haut 


Connu pour être un allié de taille pour la santé cardiovasculaire, le raisin, et surtout le raisin rouge, est une excellente source d’antioxydants. Il renferme des flavonoïdes, comme la quercétine ou les catéchines, connues pour limiter l’oxydation du « mauvais » cholestérol (LDL). N'oubliez pas d'en profiter cet automne ! 


 


A lire aussi :
> La vitamine C, une alliée santé de choix !> Démarrez la rentrée du bon pied !> Quand l'humeur et la santé passent par l'assiette

bonne après midi 1     Ninnenne   

[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 23782
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Dormir, enfin !+Le cholestérol vous concerne et les fibres sont une solution,+ autres    Ven 9 Sep - 11:41

Mieux manger - Conseils santé pour les 50 ans et plus

Mieux manger - Conseils santé pour les 50 ans et plus
Accueil > Mieux manger - Conseils santé pour les 50 ans et plus



  • Vieillir en santé et en forme
  • La vitamine D, très touchée par le vieillissement
  • La viande et ses substituts pour combattre les infections
  • L’eau contre la déshydratation
  • La vitamine B12 pour déborder d’énergie!


  • Manger avec appétit pour mieux vieillir

 



Voir aussi les Conseils santé pour les adultes, les hommes et les femmes.
 
Depuis des milliers d’années, les êtres humains tentent de découvrir la fontaine de Jouvence qui nous procurerait, à tous, la jeunesse éternelle. La promesse d’une vie longue et en bonne santé tient-elle à un aliment, à une crème ou bien encore à une pilule miracle? Et si c’était plus simple?

Vieillir en santé et en forme

haut 
Plusieurs facteurs peuvent réduire votre espérance de vie ou nuire sensiblement à votre qualité de vie. Le tabagisme et l’excès d’alcool peuvent avoir des effets ravageurs sur votre santé. Les personnes âgées et sédentaires sont plus susceptibles de voir leur masse musculaire fondre, de se sentir plus faibles et de perdre ainsi leur autonomie. La nutrition peut vous aider à mieux vieillir, car elle exerce une grande influence préventive contre les maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires et le cancer. Bien que ce qui est écrit dans vos gènes ne puisse être modifié, vous pouvez améliorer votre qualité de vie en adoptant des habitudes de vie saines et en ajoutant quelques aliments à votre menu.

La vitamine D, très touchée par le vieillissement

haut 
La vitamine D est l’élément nutritif le plus atteint par le vieillissement. Avec l’âge, l’organisme ne la fabrique plus aussi facilement. De plus, certains médicaments en réduisent l’absorption. Les personnes de plus de 50 ans sont exposées à un risque accru de souffrir d’une carence en vitamine D. D’ailleurs, le Guide alimentaire canadien recommande aux personnes de plus de 50 ans de prendre un supplément de 10 μg (400 UI) de vitamine D tous les jours.

La viande et ses substituts pour combattre les infections

haut 
Les protéines jouent un rôle important dans la lutte contre les infections : elles sont les matériaux de base des anticorps qui interviennent pour la défense de l’organisme. Après une blessure ou une chirurgie, les protéines sont aussi nécessaires à la réparation des tissus. La viande, la volaille, le poisson, les oeufs, le fromage, le beurre d’arachide et les légumineuses sont de bonnes sources de protéines. Assurez-vous d’en avoir à chaque repas!

L’eau contre la déshydratation

haut 
Vous avez la bouche et la gorge sèches, des crampes musculaires, des maux de tête, votre urine est foncée et odorante, et votre peau perd de son élasticité? Vous êtes irritable, constipé et fatigué? Vous souffrez peut-être de déshydratation, un état sérieux et courant chez les aînés.
Avec l’âge, la composition du corps se modifie. Les différentschangements hormonaux et ceux qui sont liés au mode de vie font que le corps perd de sa masse musculaire au profit de la graisse. Et une réduction de la masse musculaire engendre automatiquement une diminution des réserves d’eau dans le corps. Ainsi, le corps d’une personne de plus de 50 ans contient environ 50 % d’eau, comparativement à environ 60 % pour une personne de 25 ans.
Le corps possède des mécanismes pour conserver la bonne quantité d’eau. Malheureusement, ils deviennent moins efficaces au fil des ans.

  • Le corps ne réagit plus aussi bien à la déshydratation. Dans cet état, les reins éliminent plus d’eau qu’il ne le faut.
  • La sensation de soif n’est plus un bon indicateur du degré d’hydratation et du besoin de boire. La soif survient lorsque la déshydratation est déjà bien engagée et en réaction à cette sensation. Ainsi, la personne âgée boit généralement beaucoup moins d’eau qu’un adulte de 25 ans.

Pour ne pas se couper l’appétit et laisser de la place aux repas principaux, les personnes âgées sont souvent tentées de boire moins pendant la journée. Par peur d’incontinence urinaire, beaucoup de personnes âgées limitent leur consommation de liquides. Pourtant, boire peu oblige les reins à travailler plus fort et à rejeter les déchets du corps dans une plus petite quantité d’urine. Cette urine concentrée irrite la vessie et aggrave l’incontinence urinaire.
Le fait d’être réveillé par une soudaine envie d’uriner et l’obligation de se lever au beau milieu de la nuit peut aussi inciter à boire moins souvent. Dans ce cas, il vaut mieux consommer suffisamment de liquides au début et tout au long de la journée, plutôt qu’en soirée.
Finalement, certains médicaments et diverses maladies augmentent le risque de déshydratation. Par exemple, les diurétiques et les laxatifs accentuent les pertes d’eau, tandis que la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson sont associées à une plus faible consommation de liquides.
Le manque d’eau ou la déshydratation nuit à plusieurs fonctions vitales. En cas de déshydratation, le foie, le système digestif, le coeur et le cerveau ont de la difficulté à fonctionner adéquatement. Ladéshydratation peut donc contribuer au développement de maladies du rein. Elle est aussi une cause fréquente de l’état de confusion temporaire.
Voici de petits trucs pour vous aider à consommer suffisamment d’eau au cours de la journée.

  • Buvez environ 8 verres de liquides par jour (2 litres) sous forme d’eau, de jus, de lait, de tisane, de thé ou de soupe.
  • Gardez une grande bouteille d’eau (du robinet ou de source) à la vue et pensez à boire régulièrement de petites quantités au cours de la journée.
  • Sur votre table de chevet, gardez un verre d’eau que vous boirez tout de suite en vous levant le matin. Vous pouvez faire d’une pierre deux coups en buvant un verre d’eau chaude : celle-ci hydrate au même titre que l’eau froide et favorise la régularité intestinale.
  • Choisissez des boissons que vous aimez : des tisanes variées, du jus mélangé avec de l’eau gazéifiée, de la soupe chaude aux légumes, de simples bouillons, du café ou du thé, un grand verre de lait, etc.
  • Buvez plus, selon vos besoins. Vous avez de la fièvre ou il fait très chaud dehors? Augmentez votre apport en liquides quotidien de 250 ml à 500 ml (de 1 à 2 tasses).
  • Consommez suffisamment de fruits et de légumes frais (ou leur jus) plutôt que déshydratés, car ils contiennent au minimum 85 % d’eau. Mangez-en au moins cinq par jour!

La vitamine B12 pour déborder d’énergie!

haut 
En vieillissant, le corps a de plus en plus de difficulté à absorber la vitamine B12 provenant des aliments. Une consommation insuffisante de cette vitamine a des conséquences importantes sur la qualité de vie : on se sent plus fatigué, plus faible, parfois même confus. L’appétit diminue, ce qui engendre d’autres problèmes : on mange moins, on perd des forces et on est plus exposé au risque de carences en d’autres vitamines et minéraux.
La vitamine B12 se retrouve naturellement dans les aliments d’origine animale comme le poisson, le lait, les oeufs, les mollusques, la viande et la volaille. Il est donc recommandé de mettre ces aliments riches en vitamine B12 dans votre assiette tous les jours. Ajoutez à cela des aliments enrichis en vitamine B12 (les boissons de soya, par exemple) et des suppléments. La vitamine B12 synthétique est mieux absorbée par le corps que celle qui provient des aliments. Après 50 ans, l’organisme a besoin de 2,4 μg de cette vitamine par jour.

Manger avec appétit pour mieux vieillir

haut 
Si votre appétit s’amenuise avec l’âge, vos besoins nutritifs, eux, ne diminuent pas. À défaut de manger plus, il faut donc manger mieux et plus souvent.

  • Choisissez des aliments qui regorgent de vitamines et de minéraux. Par exemple, tartinez vos rôties du matin de beurre d’arachide plutôt que de confiture. Ou encore, préférez un yogourt à une boule de crème glacée.
  • Au lieu de trois gros repas, optez pour de nombreux petits repas.
  • Si vous n’avez pas assez faim pour tout manger au dîner, gardez votre fruit ou votre morceau de fromage pour la collation.
  • Servez les plats à une température appropriée. Vous éviterez ainsi que tout soit tiède et fade.

Faites augmenter la valeur nutritive de vos recettes préférées en vous inspirant du tableau suivant.
À...Ajoutez...
vos purées de légumes...des patates douces.
vos soupes-crèmes, vos muffins, vos purées
de pommes de terre...
du lait en poudre.
votre pain de viande et votre viande
hachée...
du foie de poulet.
vos sauces...du fromage ou du yogourt.
vos salades...des oeufs, du fromage ou du thon en conserve.
Aussi, pour aiguiser votre appétit, cuisinez et mangez le plus souvent possible en agréable compagnie. Les promenades avant le repas ainsi que les repas entre amis stimulent aussi l’appétit.
La perte d’appétit peut également être causée par une perte du goût et de l’odorat, un phénomène courant chez les personnes plus âgées. Assaisonnez vos aliments à l’aide de fines herbes et d’épices. Alternez les bouchées d’aliments qui se retrouvent dans votre assiette. Et concoctez-vous des repas alléchants et colorés : on mange également avec les yeux, non?
La perte d’appétit s’accompagne souvent de carences en éléments nutritifs et d’une perte d’énergie. Si votre appétit semble avoir complètement disparu, consultez votre médecin.

bonne après midi 1 a demain     Ninnenne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 23782
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Dormir, enfin !+Le cholestérol vous concerne et les fibres sont une solution,+ autres    Ven 9 Sep - 11:52

Aphtes

Accueil > Aphtes

Sommaire

  • Les aphtes : qu’est-ce que c’est?
  • Symptômes, personnes à risque et prévention des aphtes
  • Traitements médicaux des aphtes
  • L’opinion de notre médecin
  • Approches complémentaires
  • Sites d’intérêt et références

Les aphtes sont de petits ulcères superficiels qui se forment le plus souvent sur les muqueuses à l’intérieur de la bouche : sur la face interne des joues, la langue, la face interne des lèvres, le palais ou les gencives. Des aphtes peuvent aussi apparaître sur les organes génitaux, mais rarement. Il sera ici uniquement question des aphtes dans la bouche.
Lorsque les aphtes surviennent de façon répétitive, on parle de stomatite aphteuse. Le mot stomatite veut dire qu’il y a une inflammation des muqueuses de l’intérieur de la bouche.
Les aphtes buccaux sont fréquents : environ 17 % de la population en est atteinte à un moment de sa vie. Souvent, la première poussée d’aphtes apparaît durant l’enfance. Puis, les symptômes reviennent à certaines périodes, pour ensuite disparaître de façon définitive durant la trentaine.

La stomatite aphteuse peut se manifester de diverses façons.

  • Forme mineure : de 1 à 5 ulcères de forme ovale (de 2 mm à 1 cm de diamètre) qui guérissent naturellement en 7 à 14 jours sans laisser de cicatrice. Les aphtes se présentent sous cette forme dans 80 % des cas.
  • Forme majeure : des ulcères de plus grande taille (plus de 1 cm de diamètre), au contour irrégulier, qui peuvent prendre 6 semaines à guérir et laissent souvent des cicatrices.
  • Forme herpétiforme : de 10 à 100 minuscules ulcères (moins de 3 mm de diamètre) aux contours irréguliers qui se regroupent peu à peu, puis forment une zone ulcéreuse, qui persiste de 1 à 2 semaines sans laisser de cicatrice.

Évolution

Les douleurs durent la plupart du temps de 2 à 5 jours. La guérison des ulcères peut cependant nécessiter de 1 à 3 semaines.

Diagnostic

Lorsque des symptômes s’apparentant à ceux des aphtes buccaux surviennent de façonrécurrente, il vaut mieux consulter un médecin. Celui-ci procédera à un examen médical complet, qui lui permettra de poser un diagnostic.
Si, en plus des aphtes, des rougeurs aux yeux, des douleurs articulaires, de la diarrhée persistante ou des douleurs abdominales sont présentes, il est important de consulter sans tarder.
Des ulcères semblables aux aphtes peuvent être causés par une maladie chronique, comme une maladie inflammatoire de l’intestin (maladie de Crohn ou colite ulcéreuse), la maladie coeliaque ou lamaladie de Behçet.
Par ailleurs, les aphtes peuvent ressembler à une mucosite : une inflammation de la muqueuse de la bouche qui crée parfois de petites lésions. Les individus dont le système immunitaire est affaibli (en raison d’une infection au VIH ou d’un traitement contre le cancer, par exemple) sont plus susceptibles d’avoir des ulcères qui pourraient être confondus avec des aphtes.

Causes

Les causes de la stomatite aphteuse ne sont pas encore bien établies. Les aphtes ne sont pas d’origine infectieuse, donc non contagieux. Plusieurs facteurs, y compris l’hérédité, pourraient y contribuer.
Cependant, les scientifiques ont noté des facteurs qui ont tendance à déclencher les symptômeschez les personnes atteintes.

  • Une petite blessure à l’intérieur de la bouche. Elle peut être occasionnée par un mauvais ajustement de prothèse dentaire, par une chirurgie buccale, par un usage trop énergique de la brosse à dents, par un mordillement de la joue, etc.
  • De la fatigue physique et du stressCeux-ci précèdent souvent l’apparition des aphtes.
  • Des allergies ou des sensibilités alimentaires. On rapporte dans la littérature scientifique un lien entre la récurrence des aphtes et des allergies ou des sensibilités alimentaires (par exemple, au café, au chocolat, aux oeufs, aux noix, au fromage, aux aliments très acides et à des agents de conservation, comme l’acide benzoïque et le cinnamaldéhyde)1-4.
  • Une carence alimentaire en vitamine B12, zinc, acide folique ou fer.
  • Un sevrage tabagique. Les aphtes peuvent survenir durant un sevrage tabagique.
  • Une infection à la bactérie Helicobacter pylori, la même bactérie qui peut causer un ulcère dans l’estomac ou l’intestin grêle.
  • Certains médicaments. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène et autres), les bêta-bloquants (propranolol et autres) et l’alendronate (contre l’ostéoporose) peuvent provoquer des aphtes.
  • Des changements hormonaux liés au cycle menstruel, possiblement. Les aphtes ont tendance à apparaître durant les menstruations, mais ce lien est incertain.

Remarque. L’utilisation d’un dentifrice contenant du dodécyl sulfate de sodium (appelé sodium lauryl sulfate, en anglais), un ingrédient que renferme la majorité des dentifrices, pourrait accroître le risque d’avoir des aphtes. Il rendrait l’intérieur de la bouche plus vulnérable aux blessures en enlevant la couche protectrice qui le tapisse. Cependant, cette hypothèse reste à vérifier. Quelques essais cliniques de petite envergure laissent croire que l’emploi d’un dentifrice sans dodécyl sulfate de sodium réduit la fréquence des périodes d’aphtes5-7. Cependant, un essai clinique plus récent a conclu que le type de dentifrice utilisé n’avait pas d’influence sur les aphtes8.
Les symptômes, les personnes à risque et la prévention des aphtes
Accueil > Aphtes

Sommaire

  • Les aphtes : qu’est-ce que c’est?
  • Symptômes, personnes à risque et prévention des aphtes
  • Traitements médicaux des aphtes
  • L’opinion de notre médecin
  • Approches complémentaires
  • Sites d’intérêt et références

Symptômes d'aphtes

La poussée d’aphtes est souvent précédée d’une sensation de fourmillement dans la zone atteinte.

  • Un ou plusieurs petits ulcères à l’intérieur de la bouche. Le centre des ulcères est blanchâtre, et leur contour est rouge.
  • Les aphtes causent une vive douleur comparable à une sensation de brûlure (d’ailleurs, le mot aphte provient du grec aptein, qui signifie « brûler »). Le mal s’accentue lorsqu’on parle ou lorsqu’on mange, surtout au cours des premiers jours.

Remarques. Les ulcères ne laissent pas de cicatrices.

 

Personnes à risque


  • Les femmes.
  • Les personnes dont un parent a ou a déjà eu des aphtes.

 

Prévention des aphtes

Mesures pour réduire la fréquence des aphtes

  • Avoir une bonne hygiène buccale. Utiliser une brosse à dents à soies souples. Passer de la soie dentaire entre les dents 1 fois par jour. Par ailleurs, certaines études ont démontré une réduction des récidives de la stomatite aphteuse chez les personnes atteintes qui utilisent des rince-bouches antibactériens15.
  • Éviter de parler en mangeant et mastiquer lentement pour ne pas blesser la muqueuse buccale. Les lésions rendent les muqueuses plus vulnérables à l’apparition d’aphtes.
  • Essayer de savoir si on a des intolérances ou des sensibilités alimentaires et, s’il y a lieu, supprimer les aliments en cause.
  • Au besoin, s’assurer auprès de son dentiste ou denturologiste que les prothèses dentaires qu’on porte sont bien ajustées.
  • Éviter d’utiliser un dentifrice à base de dodécyl sulfate de sodium, quoique cela soit controversé.
  • Les traitements médicaux des aphtes
    Accueil > Aphtes

    Sommaire

    • Les aphtes : qu’est-ce que c’est?
    • Symptômes, personnes à risque et prévention des aphtes
    • Traitements médicaux des aphtes
    • L’opinion de notre médecin
    • Approches complémentaires
    • Sites d’intérêt et références

    Les aphtes guérissent habituellement d’eux-mêmes, c’est pourquoi un traitement n’est pas toujours nécessaire.
    Au besoin, certains médicaments peuvent aider à soulager la douleur.


    • Un rince-bouche médicamenteux peut soulager la douleur et l’inflammation. Certains contiennent de la cortisone ou de la prednisone, des anti-inflammatoires, de l’érythromycine, un antibiotique, de la lidocaïne visqueuse, un anesthésique local ou du diphenhydramine (Benadryl®), un antihistaminique ayant un effet anesthésique. Ces substances pharmaceutiques accélèrent aussi la guérison des aphtes et empêchent que ceux-ci n’augmentent de taille. Ils s’obtiennent sur ordonnance.
    • Un gel, une pommade ou un liquide anesthésique. Plusieurs types de produits se trouvent en pharmacie, en vente libre. Appliqués sur les ulcères, ils protègent la muqueuse et soulagent la douleur. Par exemple, Orabase®, Oralmedic® et Zilactin®. D’autres produits, plus concentrés, s’obtiennent sur ordonnance.
    • Des comprimés d’aspirine ou d’acétaminophène (Tylenol®, Acet®, Tempra®, etc.) peuvent aussi aider à calmer la douleur.
      Attention. Il vaut mieux ne pas prendre d’anti-inflammatoires non stéroïdiens(ibuprofène et autres), qui peuvent contribuer au problème.
    • Certains médicaments qui ne visaient pas, à l’origine, à traiter les aphtes peuvent être bénéfiques. C’est le cas, par exemple, de la colchicine (un médicament habituellement utilisé pour traiter la goutte) et de la cimétidine (pour traiter le reflux gastro-oesophagien). Ces médicaments sont pris par voie orale sous forme de comprimés.
    • Pour une personne souffrant d’aphtes très graves et récurrents, on peut avoir recours à d’autres traitements, comme la cortisone par voie orale, mais cela est rare étant donné les effets indésirables.
    • En cas de carence en nutriments, les corriger par la prise de suppléments de vitaminesou de minéraux.

    Si un ulcère tarde à guérir, il arrive que le médecin suggère de procéder à une biopsie. Il prélève alors un peu de tissu dans l’ulcère, dans le but de l’examiner au microscope. L’analyse du tissu permettra de savoir si la lésion est d’origine cancéreuse ou non.
     
    D’autres conseils pour réduire la douleur

    • Mettre un glaçon dans la bouche et le laisser fondre sur l’ulcère.
    • Éviter de consommer des aliments et des boissons qui irritent les muqueuses. C’est le cas de ceux qui sont acides (café, agrumes, ananas, tomates, etc.), durs (comme les rôties, les noix et les bretzels) ou épicés.
    • Se rincer la bouche avec l’une des solutions suivantes, puis la recracher :
      - 1 c. à thé de bicarbonate de soude et 1 c. à thé de sel dissous dans 120 ml d’eau.
      - 1 c. à table de peroxyde d’hydrogène dans ½ litre d’eau (2 tasses).
      Ces solutions réduisent la douleur9. À utiliser 4 fois par jour si possible.
    • Badigeonner doucement les aphtes d’un peu de lait de magnésie quelques fois par jour.
    • Appliquer sur la lésion une mince couche de pâte composée de bicarbonate de soude et d’eau.

     
    Aphtes - L’opinion de notre médecin
    Accueil > Aphtes

    Sommaire

    • Les aphtes : qu’est-ce que c’est?
    • Symptômes, personnes à risque et prévention des aphtes
    • Traitements médicaux des aphtes
    • L’opinion de notre médecin
    • Approches complémentaires
    • Sites d’intérêt et références

    Dans le cadre de sa démarche de qualité, Passeportsanté.net vous propose de découvrir l’opinion d’un professionnel de la santé. Le Dr Dominic Larose, urgentologue , vous donne son avis sur lesaphtes :


    La majorité des gens ne consultent pas de médecin en cas d’aphtes et se soignent par eux-mêmes. C’est très bien ainsi.
    Cependant, pour les personnes qui ont des récurrences fréquentes d’aphtes (une minorité), un examen médical et un bilan sanguin s’imposent. Cela permet de rechercher une autre maladie qui pourrait provoquer des aphtes, comme celles mentionnées dans ce document (maladie de Crohn, maladie de Behçet, etc.).
    Par ailleurs, dans les cas d’ulcérations rebelles et persistantes qui pourraient être autre chose qu’un simple aphte, il faut effectuer une biopsie. Heureusement, cela survient rarement.
     
    Dr Dominic Larose, M.D.


a demain      Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 23782
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Dormir, enfin !+Le cholestérol vous concerne et les fibres sont une solution,+ autres    Sam 17 Sep - 11:11

"Tout simplement SCANDALEUX !!!"





bon week-end     Ninnenne     blog de partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dormir, enfin !+Le cholestérol vous concerne et les fibres sont une solution,+ autres    

Revenir en haut Aller en bas
 
Dormir, enfin !+Le cholestérol vous concerne et les fibres sont une solution,+ autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enigmes en tout genre
» Croyez vous que nos parents sont bien traité dans les maisons pour personnes agées ?
» D'apres vous, comment les autres vous percoivent t'ils ?
» Enfin le Xav parmis vous
» vous connaissez tous cyprien , norman , hugo mais les autres?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: