AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Pensez à votre santé (un peu de tout)(passeportSANTE.net)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 25862
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Pensez à votre santé (un peu de tout)(passeportSANTE.net)   Jeu 15 Déc - 11:07

Comment améliorer la qualité de son sommeil ?
On le sait, un sommeil de mauvaise qualité nuit à notre santé. Dormir permet au corps de se régénérer et de mieux lutter contre le stress et autres agressions quotidiennes. Voici les clés d’un sommeil de qualité.

Clé n° 1 : les horaires réguliers

Il est conseillé de ne pas se coucher et se réveiller à des horaires trop variables afin de faciliter l’endormissement et le réveil.
Être régulier va permettre au corps de garder le même rythme de sommeil et de veille.
Essayez de vous lever à peu près à la même heure chaque matin, même le week-end et pendant les jours de congé.

Clé n° 2 : se mettre au lit dès les premiers signes de fatigue

Allez vous coucher lorsque vous en ressentez le besoin.

Les bâillements, les yeux qui piquent, les paupières lourdes sont les signes qu’il est temps d’aller vous coucher.
Si vous ne le faites pas, l’envie de dormir passera après environ une vingtaine de minutes et ne sera de retour que lors du cycle suivant, une heure et demi plus tard.
Clé n° 3 : privilégier les soirées propices à la détente

Le soir, nous venons de le voir, il faut éviter l’activité physique, mais aussi les activités intellectuelles, les lumières vives et les sources de stress et d’anxiété.

Au contraire, privilégiez les moments de détente et de bien-être.
Voici les activités les plus bénéfiques avant d’aller au lit :

  • Lire (quelque chose de léger)

  • Écouter de la musique douce

  • Méditer ou prier

  • Écrire votre journal ou noter ce qui nous a rendus heureux aujourd’hui

  • Prendre un bain

  • Boire une tisane

  • Faire l’amour

  • Renifler de l’huile essentielle de lavande

  • Pratiquer la respiration abdominale…


Clé n° 4 : bouger dans la journée

Pratiquer une activité physique régulièrefavorise l’endormissement et le sommeil de qualité.

En revanche, il faut stopper toute activité sportive au moins 2 heures avant d’aller se coucher pour un sommeil rapide et apaisé.


Clé n° 5 : une chambre fraiche et sans lumière

Votre chambre doit être propice au sommeil.

Pour cela, il est recommandé :

  • De maintenir une température autour de 18 °C

  • D’être dans l’obscurité

  • D’avoir une bonne literie et de changer de matelas tous les 10 ans

  • De bannir les écrans

  • De bien aérer la chambre


Clé n° 6 : un dîner de qualité

Le dîner doit être léger sans être trop frugal.

En effet, le soir, il faut éviter les repas lourds, car ils rendent la digestion difficile, ce qui altère la qualité du sommeil. Cependant, il ne faut pas non plus manger trop peu car il est important de ne pas se coucher en ayant faim.
Le dîner doit être pris au moins 2 ou 3 heures avant d’aller au lit.
Enfin, évitez de trop boire avant de vous coucher pour éviter un réveil nocturne pour aller aux toilettes !
Clé n° 7 : attention aux excitants

Le soir, il est recommandé d’éviter les excitantstels que café, thé, soda, alcool, taurine ou encore nicotine.

Ces substances retardent le moment de l’endormissement et augmentent le risque de réveils nocturnes.
Chez les personnes les plus sensibles, il vaut mieux les éviter après 15 heures. 
Clé n° 8 : la sieste, oui, mais la bonne !

Est-ce que la sieste détériore la qualité de notre sommeil ? La réponse est oui et non !

De manière générale, si vous éprouvez des difficultés à dormir, il ne vaut mieux pas faire de sieste.
Mais si vous y tenez, privilégiez la sieste d’après déjeuner et ne la faites pas durer plus de 30 minutes.

bonne après midi 1   passeportSANTE.net         Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 25862
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Pensez à votre santé (un peu de tout)(passeportSANTE.net)   Jeu 15 Déc - 11:12

Les 3 vitamines dont nous manquons le plus
Les vitamines sont indispensables au fonctionnement de notre organisme. Pourtant, dans la plupart des cas, il est incapable de les synthétiser et nous devons lui apporter via l’alimentation. Mais de nos jours, nous consommons moins de fruits et légumes frais et plus d’aliments transformés, et une partie de la population souffre d’un déficit modéré en vitamines.
La vitamine D

La vitamine D joue un rôle important dans le renforcement des os, des cartilages et des dents dont elle assure la minéralisation. Elle permet également de maintenir des taux sanguins suffisants de calcium et de phosphore.

Une carence en vitamine D provoque fatigue, faiblesse musculaire, peau sèche, douleurs osseuses, crampes. Chez les enfants, la carence en vitamine D elle entraîne le rachitisme et chez l’adulte, elle provoque de l’ostéoporose, l’ostéomalacie ou encore des caries dentaires.

Où la trouve-t-on ?

La vitamine D peut à la fois être synthétisée par l’organisme et apportée directement par l’alimentation (poissons, lait de vache, lait de soja…). En revanche, sa synthèse est soumise à l’action des rayons solaires.
Lire aussi 10 aliments riches en vitamine D

Qui est à risque ?

En France, comme dans la plupart des pays de l’hémisphère nord, nous serions 80 % à manquer de vitamine D car une trop faible exposition au soleil peut causer une carence en vitamine D.
Les végétaliens sont également à risque de carence, car leur alimentation fournit peu cette vitamine.
Enfin, les personnes âgées sont à risque, car il semble que la capacité de l’organisme à absorber ou à synthétiser la vitamine D diminue avec l’âge, ce qui contribue à la dégradation de leur masse osseuse donc à l’ostéoporose.

Quels sont les apports recommandés ?

Les recommandations sont de 5 µg/jour chez les adultes et les enfants de plus de 3 ans. Les doses préconisées augmentent considérablement avec l’âge et atteignent les 10 à 15 µg/jour pour une personne âgée.
La vitamine E

Le rôle de la vitamine E est essentiellement antioxydant, permettant de neutraliser les molécules instables de l’organisme, nocives pour les cellules.
Les symptômes de la carence se manifestent surtout sur le long terme, généralement par des problèmes neurologiques.

Où la trouve-t-on ?

Les huiles, les amandes, noisettes ou encore les sardines sont riches en vitamine E.
Lire aussi Vitamine E : les 20 meilleures sources alimentaires

Qui est à risque ?

Le stress oxydatif causé par une consommation quotidienne de tabac renforce les besoins en vitamine E (1).
Par ailleurs, les régimes pauvres en matières grasses doivent être contrôlés pour s’assurer d’un apport suffisant en vitamine E, car elle nécessite un apport suffisant de graisse pour être bien absorbée.
Quels sont les apports recommandés ?
Les besoins journaliers en vitamine E sont de l’ordre de 10-15mg pour un adulte.
La vitamine B12

La vitamine B12 contribue à réduire les risques de maladies cardiovasculaires. Elle intervient dans la synthèse de nouvelles cellules et dans le métabolisme des acides gras et des acides aminés. Elle aide aussi à proteger les cellules nerveuses.
Une déficience en vitamine B12 provoque fatigue, faiblesse, essoufflement, nausées, constipation, flatulences, perte d’appétit et perte de poids. Elle peut aussi causer des symptômes neurologiques : fourmillements et engourdissement dans les membres, difficulté à marcher, troubles de l’humeur, pertes de mémoire et même démence.

Où la trouve-t-on ?

On trouve la vitamine B12 dans le foie, les huîtres, le maquereau cuit, la sardine et le thon à l’huile par exemple.
Lire aussi Vitamine B12 : les 20 meilleures sources alimentaires

Qui est à risque ?

On estime que de 10 % à 30 % des personnes âgées peuvent difficilement absorber la vitamine B12 à cause d’une faible acidité gastrique.
Les végétaliens, qui ne consomment aucun produit animal, risquent également une carence.

Quels sont les apports recommandés ?

Les apports journaliers recommandés en vitamine B12 sont de 3 µg pour les hommes et les femmes et jusqu’à 4 µg pour les femmes enceintes et allaitantes.

bonne après midi 1      Ninnenne     passeportSANTE.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 25862
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Pensez à votre santé (un peu de tout)(passeportSANTE.net)   Jeu 15 Déc - 11:26

5 solutions efficaces contre la transpiration


Transpirer, c’est du passé !




Transpirer est un processus naturel. Cependant, des dérèglements peuvent apparaitre causant parfois une transpiration excessive. Celle-ci est souvent mal vécue et peut s’apparenter à un handicap.  Est-il possible de lutter efficacement contre la transpiration ? Faut-il privilégier des solutions naturelles ou médicales ? Voici 5 solutions efficaces contre la transpiration !

S’adapter 
Lorsque l’on souffre de transpiration excessive, il est impératif de bien s’adapter. Il faut notamment bien choisir ses vêtements. La peau doit être aérée donc on oublie les vêtements près du corps et on opte pour les pièces fluides faites de tissus légers. Le coton est idéal pour limiter les odeurs mais il laisse apparaitre les traces de transpiration. Le choix des vêtements est donc très personnel. Il se fera en fonction de vos caractéristiques.

Une hygiène au top
Lorsque l’on transpire excessivement, l’hygiène est un point important. Il faut toujours privilégier les savons neutres. Côté déodorant, plusieurs formules existent sur le marché. Vous devez impérativement essayer plusieurs déodorants pour trouver celui qui vous convient. Certaines d’entre nous optent pour l’aluminium, d’autres le talc, d’autres encore la pierre d’alun. Certaines préfèrent les sticks, d’autres les crèmes et d’autres encore les sprays. Une fois de plus, c’est un choix personnel.

Se dépenser
Pour rééquilibrer la sudation, il faut se dépenser. Une à deux fois par semaine, pratiquez une activité sportive de haute intensité afin de vous donner, de vous dépenser et de transpirer. De plus, avoir une activité physique est bon pour la ligne, la santé et le moral. Pourquoi s’en priver ?  Découvrez la méthode Fitnext, un programme alimentaire et sportif personnalisé !

Vaincre l’anxiété
Le stress et l’anxiété nous poussent à transpirer en excès. Il faut donc parfois vaincre ces situations pour venir à bout de la transpiration. Pour ce faire, plusieurs solutions sont à votre disposition. Vous pouvez faire du yoga, de la relaxation ou de la méditation. Vous pouvez revoir votre alimentation, préserver votre sommeil et faire du sport régulièrement. Dans les cas les plus extrêmes, aller voir un psychologue est une option.

Consulter un professionnel 
La transpiration peut être soignée médicalement. Le plus souvent, votre médecin essaiera de terminer avec vous les causes de cette transpiration excessive. Est-ce un phénomène récent ? Transpirez-vous depuis l’adolescence ? Si besoin, il vous enverra voir un dermatologue qui vous proposera un traitement médicamenteux, des injections de botox ou une opération chirurgicale. Les professionnels de la santé tels que les pharmaciens peuvent aussi vous conseiller des traitements très efficaces que l’on peut obtenir sans ordonnance. Pensez-y ! C’est une première étape.




bonne après midi 1     Ninnenne  
En savoir plus sur http://www.fourchette-et-bikini.fr/sante/5-solutions-efficaces-contre-la-transpiration-37432.html#lXot8rw1xkvQ3fWe.99
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 25862
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Pensez à votre santé (un peu de tout)(passeportSANTE.net)   Jeu 15 Déc - 11:43

12 conseils pour bien manger sans se restreindre
Impatient(e) de changer de silhouette, de repenser vos habitudes alimentaires, de mieux faire, la tentation de suivre des régimes drastiques et radicaux est grande. Il est pourtant possible d'affiner sa silhouette et d'améliorer sa santé, sans se frustrer !

Conseil n°1 : équilibrez votre assiette

La Harvard Medical School recommande de remplir la moitié de son assiette par des fruits et légumes variés. Un quart de votre assiette doit être composé de sucres lents riches en fibres tels que le pain, les pâtes ou le riz complet. Le quart restant doit apporter des protéines animales et végétales en évitant toutefois un excès de viandes rouges. Il est important de bien vous hydrater en évitant néanmoins les boissons sucrées. Pour cuisiner, les huiles telles que l’huile d’olive ou de colza (canola) sont préférables au beurre.
Astuce : imaginez votre assiette comme un cercle découpé en parts et essayez de vous rapprocher du visuel proposé.
[size]
Conseil n°2 : misez sur les fruits et les légumes

Les fruits et les légumes sont riches en fibres et contiennent des vitamines et des minéraux que n’apportent pas la plupart des compléments alimentaires. Ils contribuent à réduire la tension artérielle, le taux de cholestérol et l’inflammation ainsi qu’à lutter contre la résistance à l’insuline des cellules. Ces effets ont un impact direct sur la réduction de pathologies cardiovasculaires et de diabète de type 2.

[/size]
Astuce : les fruits surgelés, secs ou en conserve peuvent être satisfaisants d'un point de vue nutritionnel d’autant plus qu’ils s’avèrent parfois plus pratiques à consommer.
[size]
Conseil n°3 : choisissez les bons gras

Toutes les matières grasses ne sont pas à bannir. Il suffit de sélectionner celles qui sont bonnes pour l'organisme et de réduire celles qui le sont moins. Les bonnes matières grasses regroupent les acides gras mono-insaturés et poly-insaturés. Vous retrouverez ces bons acides gras dans le poisson, l’avocat, les graines, les noix, les huiles végétales et plus spécifiquement l’huile de colza (canola). Les mauvaises graisses regroupent les acides gras saturés et acides gras trans qu’on retrouve dans les aliments frits, les viennoiseries, la charcuterie et les produits laitiers.

[/size]
Astuce: L’Agence nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail en France (ANSES) recommande une consommation de bonnes graisses à hauteur de 35 à 40% de vos apports énergétiques totaux quotidiens1. Pour un individu consommant 2000 kcals par jour, les bonnes matières grasses pourront donc représenter entre 700 et 800 kcals. Il est important de respecter cette fourchette pour couvrir vos besoins en acides gras essentiels et ainsi préserver votre santé.
[size]
Conseil n°4 : mettez l'accent sur les produits complets

Les sucres rapides créent des pics d’insuline dans le corps qui favorisent la fabrication de triglycérides et l’augmentation du mauvais cholestérol. Choisir des sucres lents et complets vous garantit en revanche un apport en fibres, en vitamines, en minéraux et en antioxydants bien souvent absents des produits raffinés tels que le pain ou le riz blanc, les pâtes ou les pommes de terres trop cuites.

[/size]
Astuce : conservez la peau des pommes de terre car elle est riche en fibres et n’hésitez pas à explorer la diversité des sucres lents en cuisinant du quinoa, du millet, du blé complet ou du riz brun. Initiez-vous à la surveillance des étiquettes des emballages alimentaires : de bonnes céréales complètes doivent contenir dix fois plus de glucides que de fibres.
[size]
Conseil n°5 : Dites "non" aux boissons sucrées

Il est recommandé de ne pas boire plus d’un verre de boisson sucrée par jour. Qu’il s’agisse de sodas, de thés glacés, de jus de fruits, de boissons énergisantes ou énergétiques, ces boissons sont riches en sucres rapides et en calories. Un lien entre la consommation excessive de ce type de boissons et le risque de surcharge pondérale ou l’obésité a été mis en évidence aux Etats-Unis1.



 
[/size]
Astuce : si vous aimez boire des jus de fruits, mettez l’accent sur le choix des jus de la meilleure qualité possible. La mention « 100% jus de fruits frais » est à privilégier suivie des mentions « 100% jus de fruits » et « 100% pur jus ». Évitez les jus de fruits « à base de jus concentrés », les « nectars » ou les « boissons aromatisées » qui sont supplémentés en eau, sucres voire en additifs chimiques.
[size]
Conseil n°6 : Buvez suffisamment d'eau

L’eau est indispensable à la vie et la sensation de soif signifie que vous auriez déjà du boire bien avant. Il ne faut pas attendre d’avoir soif pour boire mais prendre l’habitude de s’hydrater régulièrement tout au long de la journée. Il est conseillé de boire 1,5 à 2L par jour.

Toute pratique sportive vient majorer cette consommation d’environ 1L par heure d’effort et oriente vers la consommation de boissons isotoniques. La déshydratation n’est pas souhaitable car elle entraîne rapidement une baisse de la lucidité et des performances. Par ailleurs, la consommation d’eau permet de faire gonfler les fibres consommées via l’alimentation ce qui renforce la sensation de satiété dans l’estomac. Cette association est favorable pour réguler votre appétit, notamment lorsque une restriction calorique est recherchée.


[/size]
Astuce : tout aliment liquide tel que le thé, le café, les soupes, les jus contient de l’eau et rentre en considération dans les apports journaliers recommandés.
[size]
Conseil n°7 : Ayez la main plus légère sur le sel

Comme tout minéral, le chlorure de sodium contenu dans le sel est important dans le maintien des équilibres chimiques du corps. Sa consommation est cependant très souvent excessive. Les doses recommandées correspondent à une cuillère à café de sel par jour. Cette dose doit englober le sel assimilé en une journée sous toutes ses formes. Or, les produits transformés du marché contiennent déjà bien plus de sel qu’il n’en faut. Dans l’idéal, il ne faudrait pas ajouter de sel supplémentaire dans ses plats et limiter au maximum la consommation de plats préparés.

[/size]
Astuce : privilégiez les produits frais, cuisinez vos plats au maximum vous-mêmes et n’hésitez pas à surveiller les étiquettes des aliments. Une cuillère à café de sel par jour correspond à 2,3mg de sodium. Cette dose devrait être votre maximum acceptable sur une journée.
[size]
Conseil n°8 : Privilégiez une bonne alimentation aux compléments alimentaires

Une alimentation équilibrée devrait pouvoir vous dispenser de la prise de compléments de vitamines et de minéraux. Il existe cependant des nuances à apporter en ce qui a trait à la vitamine D, au fer ou au magnésium à l’origine de carences fréquentes. L’acide folique ou vitamine B9 est également indispensable notamment pour la femme enceinte chez qui des carences peuvent être préjudiciables au bon développement du fœtus1.

[/size]
Astuce : Évitez les auto-diagnostics. Une consultation chez votre médecin et un bilan sanguin vous permettront de cerner précisément vos manques et de les compenser de façon efficace et ajustée. Trop de magnésium ou trop de fer peuvent s’avérer aussi nuisibles de trop peu.
[size]
Conseil n°9 : Mangez quand vous avez faim

Dominique Poulain, diététicienne nutritionniste, aborde spécifiquement le sujet de la « bonne heure » pour prendre ses repas ou collations. Prenez le soin de saisir pleinement le goût des aliments que vous mangez et de les mâcher lentement. Une prise alimentaire trop rapide et sans l’adoption d’une pleine conscience de l’acte ne laissera pas le temps à votre cerveau de recevoir des signaux hormonaux de satiété. Cela amène au contraire à des prises alimentaires supérieures à vos besoins réels ainsi qu’à une occasion perdue de vous faire plaisir. L’heure du repas importe peu pourvu qu’il soit guidé par une faim réelle et qu’il procure à votre corps un apport calorique ajusté.

[/size]
Astuce : favorisez les instants de partage de repas. La collectivité renforce le plaisir associé à la prise alimentaire. A défaut, évitez de manger en marchant, asseyez vous, si possible ailleurs qu’à votre bureau ou devant votre ordinateur. Un repas est un temps pour soi, un temps voué au bien-être.
[size]
Conseil n°10 : Gardez votre consommation d'alcool sous contrôle
Les effets de l’alcool sur la santé sont paradoxaux et parfois contradictoires. D’une part, une consommation modérée d’alcool de l’ordre d’un verre par jour aurait des effets bénéfiques sur le cœur en limitant les risques de crises cardiaques, en augmentant le bon cholestérol et en réduisant les risques de diabète type 2. D’autre part, ce même volume augmenterait les risques du cancer du sein et ce de façon significative avec la quantité consommée.

 
[/size]
Astuce : l’alcool contient des calories vides qui vont à l’encontre de la recherche d’une consommation d’aliments nutritionnellement riches. Le plaisir ponctuel d’un verre d’alcool peut ne pas être totalement réprimé mais il est important de garder un contrôle étroit sur sa consommation.
[size]
Conseil n°11 : Ne faites pas l'impasse sur le petit-déjeuner

On le répète souvent : le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Le temps pris pour le petit déjeuner n’est pas un temps perdu mais un temps offert à votre corps et à votre mental au départ d’une journée. Ce repas à part entière permet de limiter les grignotages intempestifs au cours de la matinée, les hypoglycémies avant le déjeuner et les baisses de vigilance qui en découlent.

 
 
[/size]
Astuce : un petit déjeuner équilibré contient des protéines qu’on trouve dans les œufs, le fromage, les yaourts ; des sucres lents riches en fibres tels que le pain ou les céréales complètes et un fruit frais, sec ou en compote. Agrémentez votre petit-déjeuner de la boisson que vous préférez.
[size]
Conseil n°12 : N'hésitez pas à prendre des collations

Fractionner les prises alimentaires est recommandé chez les personnes qui tendent à souffrir de troubles du comportement alimentaire et à se sentir rapidement mal en situation d’hypoglycémie.

Des collations ponctuelles permettent de stabiliser la glycémie et d’éviter les baisses de forme. De manière générale, des collations de 100 à 150 kcals sont recommandées.Planifiez vos pauses alimentaires et ne les subissez pas ! Prévoir un fruit ou un laitage vous évitera de consommer impulsivement des chips ou des barres chocolatées sous l’emprise de la faim.


[/size]
Astuce : prenez l’habitude de boire un grand verre d’eau 15 minutes avant vos collations pour contribuer à satisfaire votre estomac vide et favoriser votre satiété.
[size]

bonne après midi 1  passeportSANTE.net        Ninnenne[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 25862
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Pensez à votre santé (un peu de tout)(passeportSANTE.net)   Ven 16 Déc - 13:09

Pourquoi ne rien faire nous fait du bien ?
Dans un monde où tout va trop vite et où la performance est le mot d’ordre, savoir ne rien faire est une qualité précieuse.
Parce que ne rien faire, ce n’est pas vraiment rien faire !

Regarder des séries, se balader dans le calme, contempler la nature… Ce qu’on entend souvent par « ne rien faire », c’est ne rien faire d’utile.

Mais, ne rien faire du tout, c'est différent, et le faire pendant quelques instants permet d’être simplement avec soi-même, de ressentir, de se calmer, de s’apercevoir qu’il y a peut-être un besoin qui n’est pas satisfait, un problème non résolu…
Car lorsqu’on ne fait rien, le cerveau, lui, ne fait pas rien ! Au contraire, il stocke, il assimile, il fait des hypothèses, des liens entre les informations.
Ce n’est pas un hasard si la plupart des grandes idées arrivent lorsqu’on ne travaille pas…
Parce qu’on ne le fait jamais

On a oublié ce que voulait dire « ne rien faire ».

Dès qu’on a un moment de « vide », on met le nez dans notre smartphone, on va sur internet, on prend un magazine. On écoute de la musique en marchant, on regarde la télé pour s’endormir…
Tous nos instants sont occupés par quelque chose, comme si ne pas avoir quelque chose à faire nous effrayait. Nos esprits sont occupés en permanence et on ne prend pas le temps de se poser !
Pourtant, ces moments rares sont précieux, il faut en profiter.
Parce que c’est bon pour la santé

Une étude[1] a montré que les personnes qui travaillent plus de 55 h par semaine voient leur risque de faire une crise cardiaque augmenter de 33 % par rapport à ceux qui travaillent entre 35 et 40 h.
Une autre étude[2] réalisée sur 50 ans et publiée dans l’American Journal of Epidemiology a montré que travailler 10 h par jour augmente le risque de maladies coronariennes de 80 % !

Ce qui montre bien qu’être toujours occupé à quelque chose détériore notre santé.   
Parce que ne rien faire, c’est améliorer ses performances

Une étude lettone menée par l’entreprise Draugiem group (dans le but de tester une nouvelle application) a montré que les 10 % d’employés les plus productifs sont ceux qui travaillent en moyenne 52 minutes d’affilée (sans se laisser distraire) avant de faire une pause de 17 minutes.

D’autre part, K. Anders Ericsson, professeur de psychologie à l’université de Floride, a montré, dans une étude menée à Berlin, que les musiciens les plus brillants ne pratiquaient en moyenne que 90 minutes par jour et faisaient plus de siestes que les autres.
En fait, ne rien faire, faire des pauses, est nécessaire pour recharger les batteries, nous aider à faire face à un problème, trouver des solutions et être plus créatifs.
bonne après midi 1      passeportSANTE.net          Ninnenne  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pensez à votre santé (un peu de tout)(passeportSANTE.net)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pensez à votre santé (un peu de tout)(passeportSANTE.net)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensez à votre santé (un peu de tout)
» Pensez à votre santé (un peu de tout)
» Fumer est dangereux pour votre santé >>>
» Combien vous dépensez en moyenne pour votre passion?:P
» Votre santé, vos maladies, vos problèmes

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: