AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Mai 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Une pizza santé, c’est possible !(passeportSANTE.net) + autres à venir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 22594
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Une pizza santé, c’est possible !(passeportSANTE.net) + autres à venir...   Mar 31 Jan - 12:11

Une pizza santé, c’est possible !
Incroyable mais vrai : les Français engloutissent chaque année près de 881 millions de pizzas par an, soit environ 10 kilos de pizzas consommés par habitant. Ils ne sont devancés que par les Etats-Unis qui culminent à 3 milliards de ces spécialités d'origine italienne. Catalogué comme produit de malbouffe, la pizza peut pourtant être un produit presque modèle en matière d'équilibre nutritionnel. Voici 8 conseils pour y parvenir.
Préférez les pâtes à pizza à blé entier

La pâte à pizza est généralement confectionnée à partir de céréales raffinées, qui ont subi d’importantes transformations. Par rapport aux céréales complètes, elles ont perdu leur enveloppe (riche en fibres) et leur germe (riche en vitamines et en minéraux) ce qui rend leur index glycémique plus élevé : le sucre se diffuse très vite dans le sang, faisant monter le taux d’insuline et pouvant, à long terme, provoquer un diabète. De plus, la faim arrive plus vite et l’envie de grignoter entre les repas aussi !
Alternative : Pourquoi ne pas oser la pizza à pâte de chou ? Cette étonnante alternative diminue encore l’index glycémique et garantit une pizza sans gluten pour les personnes souffrant de la maladie cœliaque. Il suffit d’un chou-fleur, d’un peu d’huile d’olive et d’un œuf : la recette.
Délaissez les pizzas aux quatre fromages

Les pizzas aux quatre fromages sont très appréciées pour leurs côtés à la fois fondant et croustillant. Elles figurent pourtant parmi les pizzas les plus caloriques, en raison notamment de leur forte teneur en gras : il y aurait en moyenne près de 40 grammes de matière grasse dans une seule pizza (cuisinée maison), soit la moitié de la consommation quotidienne recommandée en un seul aliment. De plus, les fromages contiennent des quantités non négligeables de gras trans, dont la nocivité pour l’organisme (troubles cardiovasculaires) n’est plus à prouver. Une pizza aux quatre fromages en contient environ 12 g. C’est six fois plus que la consommation recommandée !
Faites le choix original d'une pizza-salade

Et si au lieu de servir de la salade pour accompagner une pizza riche en garniture grasse, vous serviez directement la salade sur la pizza ? Faites cuire la pâte sur laquelle vous aurez déposé une sauce tomate maison (plus riche en antioxydants qu’une tomate fraîche) et déposez-y, ensuite,  la salade, assaisonnée d’une vinaigrette légère, et toutes sortes de légumes crus.  On a aujourd’hui trop tendance à les faire cuire alors qu’ils contiennent plus de nutriments et seraient davantage bénéfiques pour la santé à l’état cru. Enfin, parsemez votre pizza de noix en tout genre et en quantité modérée. Elles sont riches en antioxydants et en acides gras oméga-3 mais possèdent une forte densité énergétique. 
Allégez le reste du repas

Exceptionnellement, vous avez décidé de vous faire plaisir en mangeant une pizza pour le repas. Ne culpabilisez pas ! La pizza peut être un aliment intéressant pour peu que vous fassiez les bons choix en matière de garniture et que vous la prépariez vous-même. Il faudra aussi alléger le restant de votre repas puisque selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les repas d’une personne moyennement active ne devraient pas excéder 770 calories. Or, une pizza atteint déjà en moyenne 700 calories. Il faudra donc faire l’impasse sur l’apéritif, les boissons sucrées (300 calories en plus pour 75 cl de soda), les accompagnements gras et les desserts sucrées. Un choix qui s’annonce difficile pour les Québecois, puisque 53 % d’entre eux consommeraient systématiquement des frites avec leur pizza1 !
Tenez-vous en à une part et intégrez des crudités

Avant les années 60, les pizzas n’étaient considérées que comme des en-cas. Puis, la restauration a misé sur la popularité de ce plat peu coûteux en augmentant la taille des portions. Pari réussi : les pizzerias se multiplient en Europe comme en Amérique du Nord jusqu’à devenir un plat extrêmement populaire. Et surtout un repas déséquilibré. Il faut se faire à l’idée que la pizza n’est qu’un accompagnement et qu’il faut nécessairement lui adjoindre une assiette de crudités (salade, légumes variés, fruits secs, etc.).
Méfiez-vous des pizzas à emporter

Lorsque vous achetez une pizza industrielle, il vous est impossible de connaître exactement les ingrédients qui la composent. La raison est simple : les restaurateurs diminuent tous les coûts pour augmenter les marges et certains produits n’ont plus rien à voir avec leur état d’origine. Dans la plupart des pizzas industrielles, le fromage a même été remplacé par un « fromage » synthétique qui imite son goût, sa texture et son apparence mais qui cache aussi divers colorants et de l’huile de palme. En grande surface, il est donc important de repérer les étiquettes : si ce n’est pas écrit fromage, c’est que cela n’en est pas.
De plus, les pizzas de fast-food peuvent atteindre des taux de gras hallucinants : une étude réalisée par 60 millions de consommateurs a montré qu’ils atteignaient souvent 70 g de lipides par pizza ! Il faut d’ailleurs se méfier des étiquettes indiquant la composition nutritionnelle du produit. La plupart du temps, elles sont basées sur une échelle de 100 g, alors que la pizza est, en réalité, trois fois plus grosse.
Préférez les pâtes fines aux pâtes moelleuses

La pizza à pâte fine n’est pas seulement plus croustillante, elle est aussi beaucoup moins calorique. Elle reste toujours la préférée des consommateurs, mais de plus en plus lui préfèrent désormais la pâte épaisse, de type brioche et issue des recettes américaines. A tort ! Choisir une pâte fine vous ferait économiser une centaine de calories et réduirait de moitié la quantité de gras saturés présent dans la pizza.


bonne après midi 1   passeportSANTE.net                   Ninnenne  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 22594
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Une pizza santé, c’est possible !(passeportSANTE.net) + autres à venir...   Jeu 2 Fév - 9:53

10 bonnes raisons de vous mettre au yoga

Le yoga, avec plusieurs autres techniques, fait partie des approches corps-esprit. Grâce à son approche holistique, il offre de nombreux bienfaits sur la santé mentale et physique...
Pour être à l’écoute de son corps…

Être à l’écoute de son corps, c’est être conscient de ce qui ce passe dans son corps et donc, avoir l’opportunité de rectifier ce qui ne va pas.
Faire une séance de yoga permet la prise de conscience de son être tout entier : une tension qui apparaît lors de certaines postures, un mental qui divague, des contractions qui persistent, etc.
Être attentif à son corps, à ses pensées, à ses émotions permet de mieux cerner ce dont nous avons  réellement besoin (repos, distractions, etc.)

Et de son esprit…

Le yoga permet d’accéder à la méditation.
Méditer permet de se recentrer, de ralentir la cadence, de s’écouter, d’apprendre à mieux se connaître, d’accepter ses limites à la fois corporelles et mentales et d’accéder à ses émotions pour pouvoir mieux les comprendre et les gérer. Faire du yoga, c’est s’ouvrir à soi-même, tenter de se comprendre et de vivre davantage en phase avec ses aspirations.

Pour renforcer ses muscles

Chaque posture a un effet tonifiant pour chaque partie du corps. Une fois aguerri(e) aux différentes postures, il est possible de travailler une zone du corps en particulier en fonction des tensions qui s’y sont accumulées  (dos, jambes, bras) ou de ce qu’on souhaite tonifier.
La posture du pont sera par exemple à privilégier pour tonifier les cuisses et les fesses. Pour une détente totale du dos, la posture de la pierre pourra être adoptée, etc.
Des muscles tonifiés offrent davantage de souplesse, de résistance à l’effort et réduisent le risque de traumatismes.
Pour mieux digérer

La respiration profonde que demande la pratique du yoga, libère des enzymes digestives qui améliorent la digestion et peuvent aider un transit capricieux.
La respiration ventrale relance le massage naturel des organes internes du ventre et aide à évacuer le surplus d’air et donc les ballonnements.
Faire du yoga après le petit-déjeuner ou le déjeuner est donc particulièrement bénéfique pour les personnes ayant des troubles digestifs.
Pour mieux respirer

Le yoga est un travail sur la respiration liée à des postures. Il permet de prendre conscience de sa respiration et donc de mieux la maîtriser. Le corps est ainsi mieux oxygéné, les organes sont libérés des tensions, l’organisme peut fonctionner correctement.  
Par ailleurs, les techniques de respiration yogi entraînent un renforcement du système cardio-vasculaire et sont donc particulièrement recommandées aux personnes souffrant de troubles cardiaques.


Pour déstresser

Le yoga permet d’atténuer son stress, notamment grâce à la respiration abdominale.
Mais au-delà des techniques de respiration qui abaissent physiologiquement le stress lorsqu’il survient, le yoga est un mode de vie qui accueille les émotions trop vives, qu’elles soient positives ou négatives. Le yoga les met à distance et replace l’essentiel au centre. Basé sur l’art du lâcher-prise, il encourage à la sérénité et à la zénitude, à l’opposé exact du stress !

Pour améliorer ses facultés de concentration

Faire du yoga, c’est apprendre à se concentrer sur l’essentiel en vivant le moment présent pleinement.
Lors des postures, une concentration maximale est requise pour faire les bons mouvements, ressentir les limites de son corps, prendre conscience de son souffle, le réguler, coordonner ses gestes et faire le vide en soi.
A l’heure du multitasking, censé rendre plus productif, le cerveau se disperse et devient plus perméable à la distraction. Le yoga permet de se recentrer sur l'ici et maintenant et développe en cela des facultés d’attention et de concentration.
Pour avoir un mental d’acier

Le yoga permet d’atteindre la plénitude et la satisfaction. Les postures et les exercices sont graduels : sans brûler les étapes, en allant à son rythme, les progrès sont palpables. Une posture impossible à tenir au début devient facile à réaliser au bout de quelques semaines ou mois.
Le contentement est au rendez-vous, l’estime de soi aussi, ce qui fait que la vie est vécue de façon positive. Les événements malheureux de la vie sont aussi plus facilement surmontables car le yoga développe la force mentale de celui ou celle qui le pratique régulièrement.
[size]


Garder une jolie silhouette
[/size]
[size]
Le yoga ne fait pas maigrir à proprement parler, mais il contribue à garder la ligne et une silhouette harmonieuse. Le corps, plus tonique, se tient droit naturellement, le port de tête est plus altier, la démarche plus légère, les mouvements moins saccadés. L’allure générale est plus fluide et plus souple. Sans kilos en moins sur la balance, la silhouette est plus élancée et donne une impression de légèreté.
Mais il arrive aussi que la pratique régulière du yoga entraîne une perte de poids réelle, davantage grâce à une prise de conscience et des ajustements de son quotidien qu’à une dépense énergétique conséquente.
Pour avoir une meilleure hygiène de vie

Si le yoga ne permet pas une perte de poids en tant que telle, il contribue à l’amélioration de son hygiène de vie, ce qui en soi peut faire maigrir.
La démarche du yoga s’inscrit dans un équilibre global qui exclut les excès et de manière générale, tout ce qui est mauvais pour le corps et le mental. En pratiquant régulièrement, on prend davantage conscience de son corps et on devient plus réceptif et plus sensible aux excès en tous genres (gras, sucres, excitants, etc.). Conséquences : l’alimentation devient plus équilibrée, la condition physique est meilleure et le moral au top !
[/size]
Audrey Dulieux



passeportSANTE.net       bonne après midi 1              Ninnenne         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 22594
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Une pizza santé, c’est possible !(passeportSANTE.net) + autres à venir...   Sam 4 Fév - 13:49

10 choses à savoir sur la gastro
L’hiver, la gastro fait beaucoup parler d’elle. Mais que sait-on de cette maladie ?
Les symptômes de la gastro-entérite

Dans la plupart des cas, la gastro-entérite se manifeste par une diarrhée aiguë.

Cette diarrhée peut s’accompagner de nausées et/ou de vomissements, de crampes abdominales, d’une fièvre modérée (38 °C), d’une perte d’appétit, de fatigue et, parfois, de sang dans les selles.

Les symptômes surviennent brutalement et durent généralement de 1 à 3 jours chez un adulte en bonne santé. Ils peuvent toutefois persister jusqu’à 7 jours.

Elle peut être virale, bactérienne ou parasitaire

La gastro-entérite est une inflammation du système digestif causée par un virus, une bactérie ou un parasite.
Les gastro-entérites virales sont les plus fréquentes et représentent plus des deux tiers des cas et peuvent être causées par plusieurs virus. Parmi eux, les norovirus sont les plus courants.
La gastro-entérite peut également être liée à la colonisation de la muqueuse intestinale par des bactéries. Ce sont essentiellement les salmonelles et le staphylocoque.
La gastro-entérite d’origine parasitaire, quant à elle, se manifeste surtout dans les pays tropicaux.
Une intoxication alimentaire est une gastro-entérite

Une intoxication alimentaire est en réalité une gastro-entérite bactérienne, avec des symptômes quasiment identiques à la gastro-entérite virale : vomissements, diarrhées et douleurs abdominales.
Lorsqu’il s’agit d’une contamination alimentaire, les symptômes surviennent quelques heures après le repas et disparaissent généralement assez rapidement.


La diarrhée est un moyen de défense de notre corps

La diarrhée est un moyen de défense qu’utilise notre corps pour évacuer le virus ou la bactérie.
C’est pourquoi il n’est pas recommandé de prendre un médicament qui stoppe la diarrhée, car cela va favoriser la prolifération des microbes dans l’intestin, entraînant une aggravation et une prolongation des symptômes.
 

La meilleure prévention contre la gastro, c’est l’hygiène

Pour ne pas tomber malade, la meilleure solution est de se laver les mains régulièrement et correctement au savon, en frottant bien entre les doigts et sur les deux faces de la main.
Il est ensuite recommandé de s’essuyer les mains avec des serviettes jetables et non avec une serviette de toilette qui pourrait être porteuse du virus.

Lorsqu’il vous est impossible de vous laver les mains, vous pouvez utiliser du gel hydro alcoolique.
Par ailleurs, changez régulièrement les draps, ne partagez pas vos couverts et serviettes de bain, rangez les brosses à dents séparément et évitez au maximum les contacts directs en cas d’épidémie.
Contre les gastro-entérites bactériennes, soyez prudent pendant la préparation des repas, notamment avec la viande et en passant de la préparation d’un aliment à un autre.
La majorité des cas de gastro-entérite ne nécessitent pas de consultation médicale

Dans la majorité des cas, la gastro-entérite telle qu’on la connait tous les hivers ne nécessite pas d’aller consulter un médecin, sauf s’il y a :

  • Présence de sang dans les selles

  • Fièvre élevée

  • Signes de déshydratation

  • Crampes abdominales importantes

  • Pas d’amélioration des symptômes au bout de quelques jours


[size]
Tous ces symptômes sont évocateurs d’une infection bactérienne.
En revanche, chez les enfants en bas âge et les personnes âgées, la gastro-entérite peut être grave et il est préférable de consulter.
L’hydratation est la clé de la guérison

La plupart des personnes atteintes de gastro-entérite virale se rétablissent sans problème en 1 à 3 jours.
Mais pour se rétablir vite, il faut surtout veiller à bien s’hydrater, se reposer et manger des aliments appropriés.
Évitez de consommer des produits laitiers, de la viande, des plats épicés, des aliments très sucrés, des aliments riches en gras, des fruits et des légumes crus. Ils aggraveraient les symptômes. Au contraire, privilégiez les féculents, les carottes bien cuites et la compote de fruits.
Dans le cas d’une gastro-entérite chez le nourrisson, vous pouvez vous procurer une solution de réhydratation électrolytique en vente en pharmacie. Demandez conseil à votre pharmacien.
On peut aussi utiliser des remèdes naturels pour guérir plus vite

En plus de boire beaucoup d’eau, de vous reposer et d’adapter votre alimentation, vous pouvez utiliser certains remèdes naturels pour accélérer la guérison.
Afin de rendre les selles plus consistantes, vous pouvez prendre du charbon végétal actif (une cuillère à soupe par jour dans un verre d’eau, pendant 3 jours) ou du psyllium (10 g à 30 g par jour de psyllium, en doses divisées, avec un grand verre d’eau).
Par ailleurs, la menthe poivrée et les graines de lin (en infusion) permettent de soulager l’inflammation des muqueuses de l’estomac et de l’intestin.
Les complications possibles

Si elle n’est pas prise en charge rapidement, la gastro-entérite virale peut être grave chez les nourrissons et chez les personnes âgées, qui se déshydratent très rapidement.
La déshydratation survient lorsque le corps perd trop de liquide et de sels minéraux, essentiels au fonctionnement de l’organisme.
Elle est aussi mortelle dans plusieurs régions du monde et affecte particulièrement les jeunes enfants.
La gastro-entérite bactérienne est plus grave, particulièrement les toxi-infections à la bactérie E. coli, qui peuvent causer des dommages aux reins, voire entraîner la mort.
Elle fait plus d’un million de morts chaque année

La gastro-entérite sous toutes ses formes touche chaque année 700 millions de personnes à travers le monde et cause environ 1,5 à 2,5 millions de morts.
On estime par ailleurs que l’épidémie de gastro causée par le norovirus causerait 219 000 décès et coûterait 4,2 milliards de dollars environ en soins médicaux et 60,3 milliards en perte de productivité.
Marie Desbonnet

bon week-end      Ninnenne  [/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 22594
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Une pizza santé, c’est possible !(passeportSANTE.net) + autres à venir...   Sam 4 Fév - 13:59

Top 10 des aliments qui font gonfler le ventre

Après chaque repas, vous n’avez qu’une envie : déboutonner votre pantalon ! Sachez que ce problème pourrait surement être évité en diminuant votre consommation de certains aliments comme…
Les choux

La famille des crucifères n’est pas vraiment l’alliée des personnes qui souffrent de ballonnements.

Ce sont des aliments qui ont tendance à fermenter dans notre tube digestif, créant gaz et inconfort digestif.
Pour un ventre plat, on les évite !

Les légumineuses

Lentilles, pois, fèves, haricots blancs, haricots rouges, pois chiches... Les légumineuses regorgent de bienfaits, mais pas celui de donner un ventre plat !
Comme les choux, ce sont des aliments fermentescibles, c’est-à-dire qu’ils fermentent dans notre estomac.
Mais il y a tout de même une astuce pour limiter l’inconfort digestif : les faire tremper une nuit dans un saladier plein d’eau.

Les crudités

Les crudités sont excellentes pour la ligne en général, mais elles ont tendance à gonfler dans l’estomac.
Alors, pour un ventre plat, n’en consommez pas trop et mâchez longuement !



Le pain blanc

Le pain blanc fait gonfler le ventre, car il se digère mal et peu provoquer des troubles digestifs.
Si vous êtes un adepte du pain, mais que vous en avez marre de votre ventre rond, remplacez-le tout simplement par du pain complet, il apporte deux fois plus de fibres insolubles, qui facilitent le transit intestinal et donne, en plus, une sensation de satiété plus rapide.
De la même manière, préférez les pâtes, le riz et les biscottes complètes.

La banane

Les bananes favorisent la formation de gaz et ont tendance à constiper !
Alors, pour perdre du ventre, préférez des fruits plus faciles à digérer comme les pommes.
Vous pouvez tout de même en manger, mais attendez qu’elle soit bien mûre pour mieux la digérer.

Les produits laitiers

Le lait et les desserts lactés contiennent du lactose, une substance qui doit être digérée grâce à des enzymes, les lactases.
Chez certains adultes, ces lactases ne sont pas présentes en nombre suffisant, ce qui rend la digestion du lait particulièrement difficile.
Si vous êtes dans ce cas, consommez plutôt des yaourts à base de lait fermenté. Ils contiennent des bonnes bactéries aidant à la digestion en équilibrant notre flore intestinale.

Les frites

Les aliments très gras font grossir, on le sait
Mais les fritures ont, en plus, tendance à provoquer des ballonnements et à ralentir le transit intestinal.
Consommez-les avec modération !


La charcuterie

La charcuterie contient des graisses saturées, du sel et beaucoup de calories.
Trop grasse, elle n’est pas facile à digérer et passe plus de temps dans l’intestin.
Trop salée, elle accentue la rétention d’eau et fait gonfler votre estomac.


Les plats préparés

Les plats prêts à consommer sont riches en sel et sont donc très difficiles à digérer, car ils entraînent de la rétention d’eau.
Il est donc préférable d’éviter d’en consommer.
De plus, ils sont souvent très riches en glutamate, un composant permettant de raviver le goût des aliments qui donne envie d’en manger encore plus !

Les plats aérés

Soufflés, omelettes, meringues… Ces aliments aérés font gonfler le ventre.
Pourquoi ? Parce qu’ils sont pleins d’air !

Lire aussi : Ballonnements : 8 astuces pour y remédier
 
[size=10]Crédits photos : shutterstock.com



bon week-end      Ninnenne  
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une pizza santé, c’est possible !(passeportSANTE.net) + autres à venir...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une pizza santé, c’est possible !(passeportSANTE.net) + autres à venir...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bien comprendre l’utilisation du stérilet(passeportSANTE.net) + autres
» 10 légumes diurétiques et leurs bienfaits sur la santé(passeportSANTE.net)+ autres
» L'impact du stress sur la santé + autres à venir
» 17 conseils pour s’affiner sans frustration(passeportSANTE.net)+ autres
» Le kyste aux ovaires (passeportSANTE.net) + autres

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: