AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Animaux sacrés dans le monde + autres à venir...

Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Animaux sacrés dans le monde + autres à venir...   Mar 7 Fév - 14:50

Animaux sacrés dans le monde


Dans certaines régions du monde, on place des animaux au rang le plus sacré, alors qu'ils finissent dans les assiettes du pays voisin. L'humain, influencé par l'animal, a échafaudé des mythes et associé certaines espèces à ses rituels, croyances et idéologies. Découvrez les 10 animaux au caractère divin insoupçonné.
[size=18][/size]
 
Les vaches, en Inde
En [size=16]Inde les vaches régissent la circulation. Elles sont le symbole de la fertilité et de l'abondance de nourriture, portent chance pour les récoltes et pour avoir suffisamment à manger, car en Inde, tout le monde ne mange à sa faim. Puisqu'il est formellement interdit de les toucher cela crée d'énormes embouteillages, prenez donc votre mal en patience.[/size]
 
[size=16][/size]
Les rats, au Rajasthan
Les rats sont sacrés dans un temple en particulier, car une légende raconte qu'une déesse hindoue, Durga, avait demandé au dieu de la mort de faire revivre le fils d'un conteur. Mais le dieu de la mort ayant refusé, Durga a transformé tous les conteurs en rats, comme cela le dieu de la mort n'avait plus de morts pour se nourrir.
 
[size=16][/size]
Les crocodiles, au Burkina Faso
Selon la légende, au Burkina Faso, un crocodile a un jour sauvé la vie d'un ancêtre, qui aurait alors juré de le protéger. Une promesse encore largement honorée par les locaux, et notamment les habitants de la ville de Bazoulé, qui gardent un œil bienveillant sur les crocodiles de leur mare, tout en les laissant en liberté.
 
[size=16][/size]
 
 
Les singes, au Ghana
Au Ghana les singes sont considérés comme égaux aux hommes, avec lesquels ils partageraient les mêmes ancêtres. Ils sont tellement respectés que dans le village de Tafi Atome, ils peuvent vivre en liberté et entrer à leur guise dans les habitations. Quand on sait de quoi est capable un singe affamé, mieux vaut s'y préparer.
 
[size=16][/size]
 
 
Les pythons royaux, au Bénin
Le temple de Ouidah au [size=16]Bénin est réservé aux pythons royaux, car ces derniers auraient protégé et sauvé un roi de la mort. Les locaux perpétuent la tradition en y escortant les serpents le soir, venant y trouver le repos la nuit après une journée de chasse.[/size]
 
[size=16][/size]
 
Les pumas, au Pérou
Grand félin des montagnes mais aussi présent dans la Selva, il était craint des Incas voyants en lui la furie des dieux des
montagnes.
 
[size=16][/size]
 
Les autruches, en Égypte
En Égypte la déesse Mâat, représenté avec une plume d'autruche sur la tête, protège la tombe de Néfertari. Cette plume, la rectrice permet un vol parfait et représente à la fois la légèreté du cœur juste et la fragilité de l'harmonie.
 
[size=16][/size]
 
 
 
Les tortues, au Vietnam
Selon la légende de la tortue du Lac Hoan Kiem, le roi Li Loi se révolta contre les Chinois au 15e siècle. Il utilisa une épée magique pour chasser les envahisseurs, avant de fonder une dynastie à son nom. Devenu par la suite empereur, son épée magique fut volée par la tortue lors d'une promenade autour du lac. L'animal légendaire lui fit savoir qu'il garderait l'épée jusqu'à ce que le pays en ait de nouveau besoin.
 
[size=16][/size]
 
Les chats, au Japon
Au [size=16]Japon le chat a la réputation d'éloigner les mauvais esprits. Selon la légende, le dixième jour de la cinquième lune de l'an 999 un mandarin offrit à l'empereur Idi-Jô une chatte blanche. Mille ans plus tard, la chatte blanche devint le Maneki Neko, une statuette représentant un chat assis une patte en l'air. On trouve des symboles propres aux chats sur de nombreux logos, dans les échoppes, les sushis, et sur beaucoup de vêtements![/size]
 
[size=16][/size]
 
Les chauves-souris, en Australie
L'espèce est réputée la plus détestée au monde. Elle est pourtant sacrée en [size=16]Australie où elles seraient la manifestation d'esprits errants. Loin d'être un animal nuisible, elle aiderait à lutter contre les ravages des insectes, et garantit l'équilibre de la biodiversité.[/size]




Une baleine blanche ...


extrêmement rare aperçue au large de l'Australie

[size=15]
[/size]
 
Cette semaine, un spécimen très rare de baleine à bosse blanche est apparu à la surface, au large de Byron Bay, en Australie, suscitant l’admiration des plaisanciers présents.

C’est ce mardi 26 juillet que des plaisanciers, partis en croisière au large de Byron Bay, ont assisté à un spectacle phénoménalDurant leur périple, une baleine à bosse blanche est apparue sous leurs yeux, à la surface de l'eau !
 
 
 
Lors d’une excursion en mer au large de Byron Bay, en Australie, un groupe de vacanciers a eu la chance de rencontrer une baleine blanche. Un spectacle extrêmement rare qui n’a pas manqué de provoquer l’enthousiasme des médias et des experts responsables de la faune locale. La rencontre à eu lieu le matin du 26 juillet, alors que l’équipage naviguait à la recherche de cétacés à observer. Cette zone maritime d’Australie est en effet connue pour accueillir chaque année de nombreux mammifères marins de passage lors de leur migration depuis l’Antarctique vers les eaux plus chaudes du Queensland.

[size=15][/size]




Bébés Paresseux


Comme leur nom l'indique, les paresseux sont d’adorables animaux qui adorent se reposer, ils profitent de la vie en se prélassant au soleil. Malheureusement, leur race est menacée à cause de l’activité humaine et de la déforestation. Ainsi, dans le but d'aider les bébés paresseux qui ont perdu leur parent, un institut a été créé au Costa Rica.

“Sloth Institute” est le nom de l'institut, cette boite a été créée en 2013 au Costa Rica par Sam Trull, une passionnée des paresseux. Elle s'est fixée comme but d’élever et de réhabiliter les bébés paresseux, de leur donner un minimum d'affection pour au moins, que ces derniers ne se sentent pas lésés surtout après la perte de leur maman.
[size=15][/size]
La vie de cette espèce est menacée par l'activité humaine et la déforestation, c'est deux pratiques occasionnent le décès des paresseux. En effet, ces derniers ont besoin d’arbres pour survivre, et pas n’importe lesquels, mais les humains rasent de plus en plus de leur habitat naturel. Ainsi, les paresseux se retrouvent dans l’incapacité de se mettre en hauteur pour se protéger et ils se retrouvent à la merci des prédateurs. De nombreux bébés paresseux se retrouvent donc orphelins et livrés à eux-mêmes avec très peu de chances de survie.

C’est dans cette logique qu’intervient le Sloth Institute en les adoptants et en les élevant. Sam Trull a confié à nos confrères du site BoredPanda : J’ai co-fondé le Sloth Institue parce que je voulais dépenser tout mon temps et mon énergie à élever des bébés paresseux orphelins dans le but de les aider à rejoindre l’état sauvage.”
[size=15][/size]

Cette dernière poursuit en prônant son amour pour ces animaux hors du commun: “Je pense que ce que je préfère à propos des paresseux, c’est qu’ils se mêlent de leurs oignons. Je réalise que le cercle de la vie nécessite toutes les espèces animales, ce qui inclut des singes malicieux et des chats carnivores, sans vouloir offenser ces animaux qui ont besoin de manger d’autres espèces pour survivre. Mais comment ne puis-je pas avoir un penchant pour les paresseux qui ne demandent qu’à manger des feuilles et se relaxer sous le soleil ? En plus de ça, ils ont une façon de s’amuser très curieuse qui est très certainement la chose la plus adorable que je n’ai jamais vue.” Comment on peut être cruel à ce point, s'en prendre à cette espèce si adorable. Les bébés paresseux sont tous plus attendrissants les uns que les autres et c’est une véritable honte en tant qu’humain, d’être la cause de tant de malheur au sein de cette espèce.
Tous nos encouragements, on lui souhaite bonne continuation.


Avoir des poules dans son jardin



Quelques conseils et idées pratiques pour avoir des poules dans son jardin..


Les poules ont la côte en ce moment, elles sont les stars des jardins. 
Les français ont craqué pour ce gallinacé et sont de plus en plus nombreux à franchir le pas de l'adoption d'une ou plusieurs poules..Mais attention, madame poule a ses exigences, elle a besoin d'espace pour picorer et d'un abri sûr pour la nuit.

 
 

Pour accueillir madame poule, 
il vous faudra donc veiller à ce qu'elle ait un coin de verdure où se dégourdir les pattes car madame poule aime à gratter le sol toute la journée, c'est son occupation favorite. 
Qu'elle dispose aussi des ses appartements privés avec un nid douillet où pondre ses oeufs à l'abri des prédateurs et des intempéries. 
L'idéal étant de lui fabriquer un abri en bois avec un toit incliné vers l'arrière pour que la pluie n'inonde pas le poulailler, un abri surhaussé pour la protéger des inondations et des éventuels prétadeurs qui rodent la nuit. 
Madame poule se couche tôt et se lève tôt, donc l'idéal est d'avoir un abri en libre accès pour elle à l'intérieur d'un enclos bien fermé. 
 
 
 
 
 
 
 
 
une vieille commode rapatriée au poulailler et voilà de quoi faire de jolis nids douillets pour ces dames.
 
des bidons en plastique feront aussi de parfaites couchettes pour vos poules.
 
si vous êtes bricoleur ou bricoleuse, vous pouvez fabriquer vous-même votre abri.
des maisons pour enfants, recyclées au poulailler pour abriter ces demoiselles..


Les premiers pas d'un bébé faon !




Excellente vidéo d'un bébé faon qui découvre son environnement et effectue ses premiers pas près de sa mère. 
 

Très mignons, les pandas roux


Très mignons, les pandas roux ont un bon nombre de fans dans les parcs.
[size=25][/size]
 
 
 
 
Originaire de la Chine méridionale ainsi que de l'Himalaya, les pandas roux encore appelés, les pandas éclatants, petits pandas sont des mammifères très adorables. Ces petits carnivores ont une ressemblance avec les ratons laveurs. Etant très mignons, ils ont un bon nombre de fans dans les zoos. 




CANETONS







COCHONS D'INDE







ZÈBRE ET SON PETIT





Protégeons les hérissons, ils disparaissent !



Ce sympathique petit animal bardé de piquants est un mammifère qui vit essentiellement la nuit. Dès la tombée du jour, il part en quête de nourriture. Insectivore il se nourrit d'insectes, de vers, d'escargots, de limaces, d'œufs, de fruits et de baies. Durant ces promenades nocturnes, il fait énormément de bruit, il grogne, s'énerve, mange bruyamment...mais on l'aime quand même !

 
 
Les plus jeunes sont très lents et inconscients du danger. 
 
Petit topo sur le hérisson..
 
[size=11]
Le hérisson est un animal que j'affectionne particulièrement, avec sa bouille sympathique, il est tout à fait adorable, malgré son manteau de piquants. 

Le hérisson est un mammifère insectivore, il chasse la nuit et se repose le jour. On le trouve en lisière de forêt, dans les prés bordés de haie, dans les parcs et jardins. 

Il aménage son gîte sous un tas de bois, dans les buissons, dans un tronc d'arbre sous des feuilles mortes..La nuit, c'est l'ami du jardin, il se charge de faire disparaître escargots, vers et autres limaces qui font des ravages dans le jardin..Il possède un odorat très développé et a une ouïe très fine, c'est pourquoi il décampe très vite dès qu'il entend quelque chose.. 

Sa durée de vie ne dépasse pas 10 ans, malheureusement, il ne vit que 2 ans en moyenne, à cause des ravages de la route..c'est pourquoi, il est nécessaire de le protéger et de l'aider pour sa survie au quotidien.. 

Le hérisson est un animal protégé. 
Il bénéficie d'un statut de protection total par l'arrêté du 17 avril 1981. I1 est donc interdit en tout temps et sur tout le territoire français, de détruire, capturer ou enlever, de naturaliser, qu'il soit vivant ou mort, de transporter, d'utiliser, de commercialiser le Hérisson d'Europe.
 
 
 
[/size][center][center]

pas farouche, il se fait des copains..

 
 
 


peut même se faire adopter par maman chat..
 
 
 

 
 qu'on pose des panneaux partout..
 
 
 

 
 
Le hérisson est en voix de disparition, bientôt, on ne le verra plus sur nos routes et dans nos campagnes, alors si d'aventure, vous croisez un hérisson sur la route, évitez-le ! Et si, il vient nicher dans votre jardin, laissez lui un petit coin tranquil où il puisse se reposer..
 

devient tout chose, dès qu'il voit des piquants.. 
 
 
 
 
 
 



[size=24]Un chat et un faon



Quand un chat et un faon se prennent d'amour l'un pour l'autre
 
Les histoires d'amitié entre différentes espèces animales, nous ne nous en lasserons jamais ! Comment ne pas fondre devant le si touchant duo que forment Snowflake le faon et Lucky le chaton ?
Le pauvre Snowflake a connu un difficile début de vie. L'une des pattes de l'animal a été très sérieusement blessée et a dû être amputée. Recueilli par un centre de réhabilitation pour les animaux, Snowflake n'a jamais pu être réintroduit dans son habitat naturel. Le faon est hélas décédé à l'âge d'un an et demi.

Mais durant sa courte vie, il a pu compter sur son meilleur ami, Lucky. Ce chaton abandonné lui a été présenté par l'équipe du sanctuaire lorsqu'il était en convalescence. Une rencontre très émouvante qui a été filmée.

Les deux jeunes amis se sont d'abord montrés très doux et précautionneux l'un envers l'autre. Mais très vite, en quelques minutes seulement, leur amitié est née. Le faon s'est mis à faire la toilette du chaton qui un peu perplexe dans un premier temps, finit par redemander des léchouilles après avoir compris que ce drôle d'animal ne lui voulait que du bien.
Découvrez en images la rencontre de Snowflake et Lucky et la naissance de leur amitié. Un joli moment, rempli de douceur, à voir et revoir sans aucune modération !






Diesel, la chienne-policière


[/size][justify]
[size]
Diesel, la chienne-policière du RAID, va  recevoir  la  plus haute distinction  militaire pour animaux  
Diesel, le malinois âgé de sept ans et tué au moment du raid de Saint-Denis, va rejoindre, à titre posthume, le club très fermé des animaux ayant reçu la médaille Dickin. Créée en 1943 par Maria Dickin, la fondatrice de l’organisation vétérinaire PDSA, il s’agit de la plus haute distinction militaire pour les animaux.
Seuls 66 animaux décorés
 
Diesel, désormais remplacée par Dobrynya, le chiot offert par la Russie à la France,sera le 66e animal récompensé par l’organisation depuis la création de la médaille. Le chien du Raid rejoint ainsi 29 autres de ses congénères, 32 pigeons voyageurs utilisés lors de la seconde guerre mondiale mais aussi trois chevaux et un chat ayant tous fait preuve de bravoure.


bonne après midi 1      Ninnenne     blog de partage  
[/size]
[/center]
[/center]
[/justify]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Animaux sacrés dans le monde + autres à venir...   Mer 8 Fév - 11:15

L'instant mignon




Un bébé koala se prélasse dans son panier




Un faon abandonné ...


Un faon abandonné refuse de quitter son sauveur !
[size=16][/size]
 
Darius Sasnauskas eut récemment la chance d'assister à la naissance de deux jeunes cerfs dans son jardin, près du Parc national de Yellowstone, aux États-Unis. Mais il remarqua rapidement que l'un d'eux était blessé à une patte, l'empêchant ainsi de suivre sa mère et son frère. Sa mère dut alors l'abandonner derrière elle, question de survie. 
Mais avec le nombre de prédateurs qui rodaient autour, Darius prit alors conscience que les jours du jeune faon étaient comptés. C'est pourquoi il le prit sous son aile, quelques temps, le temps de le soigner. Il lui fabriqua alors une petite atèle de fortune avec une boîte en carton, et le nourrit au biberon, toutes les 4 heures.
Une fois guérie, Darius voulu relâcher la jeune femelle dans la nature, sachant qu'il ne pourrait jamais remplacer sa mère. Mais elle revenait toujours à lui. 
Enfin, un soir, la maman du jeune faon réapparut avec son petit frère. Elle put ainsi réintégrer sa famille et quelques temps plus tard, Darius eut la chance de revoir le trio gambader dans le parc, et fut heureux de constater que la petite se portait merveilleusement bien. Pas mal comme histoire, hein ?
Témoin de la naissance de deux faons dans son jardin, Darius a rapidement remarqué que l'un d'eux était blessé à une patte, l'empêchant ainsi de suivre sa mère et son frère.
Condamné, sa mère dut l'abandonner derrière elle, question de survie
Mais avec le nombre de prédateurs qui rodaient autour, Darius savait pertinament que les jours du petit étaient comptés.
Il ramena alors le jeune Bambi à la maison, et lui fabriqua une petite atèle avec une boîte de flocons d'avoine.
 
Puis il nourrit le petit au biberon toutes les 4 heures, pendant que le chien s'occupait de la toilette
La petite femelle a rapidement repris des forces
Avant de montrer les premiers signes de reconnaissance envers son sauveur
Sachant qu'il ne pourrait jamais remplacer sa mère, Darius tenta plusieurs fois de relâcher la jeune femelle dans la nature. Mais elle revenait toujours à lui
Enfin, un soir, la maman du jeune faon réapparue avec son petit frère. Elle put ainsi réintégrer sa famille. Quelques temps plus tard, Darius eut la chance de revoir le trio gambader dans le parc, et fut heureux de constater que la petite se portait merveilleusement bien.


Les ours prévoient un hiver très froid




Attention, sortez les pulls, bonnets et écharpes ! Contrairement à l'année dernière, l'hiver devrait être très rigoureux. C'est en tout cas la teneur des prévisions de M.T.O, la Météo des Ours de Thoiry. Explications...
 
 
La Météo des Ours de Thoiry est formelle : après un hiver 2014-2015 très doux, préparez-vous à subir des grands froids ! Selon un communiqué diffusé par le zoo qui se trouve dans les Yvelines, avec leur façon de se préparer à l’hiver, les ours sont particulièrement fiables pour les prévisions météo : "L’année dernière, seulement 20% des 17 ours baribal du Parc et Château de Thoiry avaient hiberné, et l’hiver s’est en effet avéré doux", note le zoo dans un communiqué. "Mais cet automne, ils préparent visiblement déjà tous leur entrée en hibernation et creusent des tanières plus profondes car "comme on fait son terrier, on hiberne" !", conclut le zoo de Thoiry.
Une période pré-hibernation qui aurait déjà commencé
 
Avant l'entrée dans leurs tanières, les ours réduisent d'abord leur activité en effectuant de petits déplacements autour de leur lieu d'hibernation. Cette période pré-hibernation aurait déjà commencé au zoo de Thoiry : Après avoir fait d’importantes réserves de graisse durant l’automne, les animaux ont diminué leur ration alimentaire et leur métabolisme a commencé à ralentir. Ainsi, leurs déplacements, moins nombreux, sont plus lents ; même les deux petits oursons, nés en février dernier, s’assagissent et suivent davantage leur mère qui les prépare à affronter sans encombres les grands froids", décrit le zoo.
« Mes nounours m’ont annoncé une vague de froid »
« Un tiers des ours "roupillent" déjà. Ils ne sont même pas sortis ce week-end malgré les températures très clémentes », indique de son côté Paul de la Panouse, le fondateur du parc de Thoiry.
Et, selon lui, ces baromètres à poils noirs ne se trompent jamais. « Quand il y a eu la tempête de 1999, aucun animal n’a été blessé. (..) Et durant l’hiver 2010-2011, ça n’avait pas raté. Une vague de froid a touché la France en novembre-décembre et 15 jours avant, les ours avaient creusé leurs terriers », se souvient Paul de la Panouse. « Je laisse les météorologistes humains faire leurs prévisions, mais mes nounours m’ont annoncé une vague de froid »
 
 Attention, sortez les pulls, bonnets et écharpes ! Contrairement à l'année dernière, l'hiver devrait être très rigoureux. C'est en tout cas la teneur des prévisions de M.T.O, la Météo des Ours de Thoiry. Explications...
 
 
La Météo des Ours de Thoiry est formelle : après un hiver 2014-2015 très doux, préparez-vous à subir des grands froids ! Selon un communiqué diffusé par le zoo qui se trouve dans les Yvelines, avec leur façon de se préparer à l’hiver, les ours sont particulièrement fiables pour les prévisions météo : "L’année dernière, seulement 20% des 17 ours baribal du Parc et Château de Thoiry avaient hiberné, et l’hiver s’est en effet avéré doux", note le zoo dans un communiqué. "Mais cet automne, ils préparent visiblement déjà tous leur entrée en hibernation et creusent des tanières plus profondes car "comme on fait son terrier, on hiberne" !", conclut le zoo de Thoiry.
Une période pré-hibernation qui aurait déjà commencé
 
Avant l'entrée dans leurs tanières, les ours réduisent d'abord leur activité en effectuant de petits déplacements autour de leur lieu d'hibernation. Cette période pré-hibernation aurait déjà commencé au zoo de Thoiry : Après avoir fait d’importantes réserves de graisse durant l’automne, les animaux ont diminué leur ration alimentaire et leur métabolisme a commencé à ralentir. Ainsi, leurs déplacements, moins nombreux, sont plus lents ; même les deux petits oursons, nés en février dernier, s’assagissent et suivent davantage leur mère qui les prépare à affronter sans encombres les grands froids", décrit le zoo.
« Mes nounours m’ont annoncé une vague de froid »
« Un tiers des ours "roupillent" déjà. Ils ne sont même pas sortis ce week-end malgré les températures très clémentes », indique de son côté Paul de la Panouse, le fondateur du parc de Thoiry.
Et, selon lui, ces baromètres à poils noirs ne se trompent jamais. « Quand il y a eu la tempête de 1999, aucun animal n’a été blessé. (..) Et durant l’hiver 2010-2011, ça n’avait pas raté. Une vague de froid a touché la France en novembre-décembre et 15 jours avant, les ours avaient creusé leurs terriers », se souvient Paul de la Panouse. « Je laisse les météorologistes humains faire leurs prévisions, mais mes nounours m’ont annoncé une vague de froid »
 
 Attention, sortez les pulls, bonnets et écharpes ! Contrairement à l'année dernière, l'hiver devrait être très rigoureux. C'est en tout cas la teneur des prévisions de M.T.O, la Météo des Ours de Thoiry. Explications...
 
 
La Météo des Ours de Thoiry est formelle : après un hiver 2014-2015 très doux, préparez-vous à subir des grands froids ! Selon un communiqué diffusé par le zoo qui se trouve dans les Yvelines, avec leur façon de se préparer à l’hiver, les ours sont particulièrement fiables pour les prévisions météo : "L’année dernière, seulement 20% des 17 ours baribal du Parc et Château de Thoiry avaient hiberné, et l’hiver s’est en effet avéré doux", note le zoo dans un communiqué. "Mais cet automne, ils préparent visiblement déjà tous leur entrée en hibernation et creusent des tanières plus profondes car "comme on fait son terrier, on hiberne" !", conclut le zoo de Thoiry.
Une période pré-hibernation qui aurait déjà commencé
 
Avant l'entrée dans leurs tanières, les ours réduisent d'abord leur activité en effectuant de petits déplacements autour de leur lieu d'hibernation. Cette période pré-hibernation aurait déjà commencé au zoo de Thoiry : Après avoir fait d’importantes réserves de graisse durant l’automne, les animaux ont diminué leur ration alimentaire et leur métabolisme a commencé à ralentir. Ainsi, leurs déplacements, moins nombreux, sont plus lents ; même les deux petits oursons, nés en février dernier, s’assagissent et suivent davantage leur mère qui les prépare à affronter sans encombres les grands froids", décrit le zoo.
« Mes nounours m’ont annoncé une vague de froid »
« Un tiers des ours "roupillent" déjà. Ils ne sont même pas sortis ce week-end malgré les températures très clémentes », indique de son côté Paul de la Panouse, le fondateur du parc de Thoiry.
Et, selon lui, ces baromètres à poils noirs ne se trompent jamais. « Quand il y a eu la tempête de 1999, aucun animal n’a été blessé. (..) Et durant l’hiver 2010-2011, ça n’avait pas raté. Une vague de froid a touché la France en novembre-décembre et 15 jours avant, les ours avaient creusé leurs terriers », se souvient Paul de la Panouse. « Je laisse les météorologistes humains faire leurs prévisions, mais mes nounours m’ont annoncé une vague de froid »
 

L'ili pika




Mais qui est l’ili pika ? Il ressemble à un petit ours en peluche. Ce petit mammifère d’une vingtaine de centimètres est à la
fois cousin du lapin et du lièvre. Aussi mignon que rare, il est exilé dans les hauteurs des montagnes chinoises.
Plus de vingt ans qu'il n'avait pas montré le bout de son museau. L'ili pika, adorable et rarissime mammifère, quelque part entre le lapin et le chat, a enfin été photographié dans les monts Tian, dans le nord-ouest de la Chine.
 
 
L'animal a été découvert par accident en 1983. Au début des années 1990, on estimait sa population à 2 000 individus, mais dans les faits, 29 spécimens seulement ont été recensés. Li Weidong, le chercheur qui a révélé son existence, a réuni une équipe à l'été 2014 pour partir à sa recherche. Un jour, à midi, l'ili pika s'est enfin montré quelques instants à portée d'objectif. Les quelques photos diffusées par « National Geographic » font depuis le tour du monde et des réseaux sociaux. Elles ont sensibilisé du même coup des milliers d'internautes au sort d'une espèce menacée.
 
 
Victime du changement climatique
Découvert en 1983 par un scientifique chinois, l’ili pika a du mal à se reproduire. Il est très solitaire et peine à prévenir ses congénères en cas de danger.
Malheureusement, il souffre aussi de la fonte des neiges qui l’a contraint à monter toujours plus haut pour trouver des
conditions de vie satisfaisantes. Ce qui explique qu’il soit depuis 2008 classé parmi les espèces menacées.
Menacé également par l’homme, qui s’invite de plus en plus sur les hauts plateaux pour faire paître les troupeaux. Les
chiens de berger pourraient d’ailleurs être en partie responsables de la disparition de l’Ili Pika.
 
L’ili pika est un animal fort mignon, mais surtout en danger
 
L’animal ci-dessus est un ili pika (Ochotona iliensis) : un mammifère d’une vingtaine de centimètres de long qui vit dans
les monts Tian, dans le nord-ouest de la Chine. Cette image a été prise par Li Weidong, de l’Institut d’écologie et de
géographie du Xinjiang, pendant l’été 2014.
 

Le singe à nez retroussé


Ils vivent en Asie du sud-est, mais pourquoi cet étrange visage ? Un tel museau serait une parade évolutive pour lutter contre le froid extrême. En effet, ce dernier vit haut perché dans les montagnes asiatiques. Encore une fois, cette espèce est en grave danger car menacée par l'exploitation forestière et les chasseurs qui en veulent à leur viande, leurs os (propriétés médicinales... ), et leur fourrure. 
Le singe au nez retroussé est une espèce rare inscrite sur la liste des espèces les plus menacées par l''Union internationale de Protection de la Nature. 

Endémiques à la Chine, ces singes vivent uniquement dans le nord-ouest de la province du Yunnan et dans le sud-est de la région autonome du Tibet, en Chine du sud-ouest. 


Il en reste 1 500 à 2 000 en Chine. De nombreuses personnalités s''occupent de la protection de ces animaux en Chine


Rarissime Ecureuil Blanc


 
 

En Grande-Bretagne, dans le Marbury Country Park à Northwich, Andrew Fulton, un photographe amateur a eu la chance d’apercevoir un écureuil blanc. Une espèce très race !
Dans ce pays, il y a plus de 5 millions d’écureuils, mais seulement 1 sur 1 million est atteint à une perte de la pigmentation : le leucisme, qui diffère de l’albinisme, car elle n’a pas d’effet sur la vision.
Admirez la beauté de ce petit animal !

 
 

ADORABLE KOALA


Cet adorable koala orphelin qui vous fera craquer






Imogen est un petit koala orphelin ayant été recueilli et élevé par deux employés d’un zoo de Sydney. Comme ils auraient pu le faire pour un enfant, ils ont capturé de doux instants de vie de ce bébé koala dans une vidéo adorable où on peut le voir s’épanouir dans son foyer.
Nous devons cette vidéo pleine de tendresse aux parents de substitution
Kylie Elliott et Matt Radnidge du Symbio Wildlife Park, un zoo au sud de Sydney. Ils ont adopté Imogen à l’âge de 8 mois, à la suite de la disparition de sa mère emportée par la leucémie. Heureusement, la maternité de substitution a été un succès, et le duo a eu le plaisir de porter un tout petit koala pendant des mois. Ce ne fut cependant pas de tout repos… « Il n’a pas été facile d’élever un « joey » avec des habitudes nocturnes et des griffes acérées. Je dois tout mon respect aux mères koala », a déclaré Elliott.
[size=17][/size]
 
[size=17][/size]
 
 
[size=17][/size]
 
 
[size=17][/size]
 
 
[size=17][/size]



RHINOCÉROS BLANC


L’homme a tué pratiquement tous les rhinocéros blancs
 
C’est un véritable drame écologique pour notre planète : le rhinocéros blanc du Nord va disparaitre. Il ne reste plus que 5 individus dans le monde, alors qu’il y en avait 2000 encore en 1960. 
 
 
En décembre au Zoo de San Diego mourrait le 6e survivant de l’espèce,Angalifu un mâle âgé de 44 ans. Il ne sont donc désormais plus que 5 dans le monde, dont une femelle dans ce même zoo. Il y a aussi trois individus dans une réserve du Kenya et un dans un zoo de République tchèque. Malgré les efforts pour sauver l’espèce (la population avait doublé en 1993 avec 30 rhinocéros) les choses n’ont fait qu’empirer. La cause : le braconnage agressif. Des braconniers lourdement armés n’hésitant pas à utiliser des armes silencieuses et des hélicoptères…





En effet, le braconnage rapporte gros : 60 000 euros le kilo de corne, le tout étant souvent revendu en Asie où celles-ci sont utilisées comme aphrodisiaque. Le trafic de corne étant moins puni que celui de la drogue, les sanctions prises ne sont souvent pas à la hauteur. La corne vaut sur le marché deux fois plus cher que l’or. Une des solutions trouvées est pour le moins drastique puisqu’elle consiste à apporter à l’animal une surveillance armée H24 pour éloigner les braconniers.
 

Selon Jacques Rigoulet, expert au Muséum d’histoire naturelle de Paris, le seuil critique est probablement atteint. D’autant plus que l’une des femelles rhinocéros n’est pas féconde et que même dans le meilleur des cas la gestation dure un an et demi et qu’il faut attendre encore quelques années pour que la maturité sexuelle soit atteinte. Ainsi, malgré sa force (2 mètres de hauteur à l’épaule, entre 1500 kg et 3000 kg selon le sexe) cette pauvre bête est vouée à disparaitre. Selon une étude du journalNature, 26 % des espèces de mammifères risquent à leur tour de disparaitre dans les prochaines décennies.



LES OURS POLAIRES


Sauvons les ours polaires
 
La menace la plus imminente pour l’ours polaire est le réchauffement climatique, qui a des répercussions sur l’habitat de l’ours blanc. Il réduit en effet la couverture de glace de l’Arctique, il amenuise la banquise du bassin polaire central et il change le moment de la prise de la glace et de la débâcle dans les régions les plus au sud, comme la baie d’Hudson. Mais d’autres menaces pèsent sur lui. L’empiétement de l’homme sur son habitat, la chasse illégale et la présence de contaminants chimiques dans ses proies, ne font que détériorer sa condition.
Depuis 300 ans, des millions d’ours ont été massacrés à travers le monde. Les pêcheurs de baleines tuèrent les ours polaires dès le 19ème siècle, soit pour leur chair ou leur peau, soit pour se divertir. La population des ours polaires chuta dangereusement.
Heureusement, depuis 1976, l’ours blanc est un animal protégé par une convention de sauvegarde internationale. Les Inuits ont le droit de le chasser mais selon des règles et des quotas très stricts.
Malheureusement, depuis 10 ans, le réchauffement climatique met en danger les populations. La banquise se forme avec du retard. Les ours doivent écourter la période de chasse et ne parviennent plus à stocker assez de graisse jusqu’à l’hiver suivant. Si les femelles n’emmagasinent pas suffisamment de graisse pour l’hiver, elles ne pourront mettre bas. Ce réchauffement pourrait donc rapidement mener à l’extinction de l’espèce, du moins en liberté. On estime le nombre d’ours blancs dans le monde à environ 20 000 individus.
L’ours polaire est en effet menacé par le réchauffement du climat de la Terre. Nous produisons de plus en plus de gaz qui réchauffent l’atmosphère terrestre (gaz provenant notamment de la combustion du mazout pour le chauffage de nos maisons, ou de l’échappement de nos voitures): le climat se modifie donc, ce qui a notamment pour effet de faire fondre les glaces des pôles.
La pollution joue également des mauvais tours aux ours polaires. Les matières toxiques que nous répandons dans la mer sont consommées par les petits organismes marins: ceux-ci sont à leur tour consommés par les poissons, qui sont eux attrapés par les phoques, ces derniers étant la proie des ours. C’est ainsi que les ours emmagasinent les poisons qui se sont accumulés dans l’organisme des différents animaux qui composent ce que l’on appelle la pyramide alimentaire.
[size=15][/size]
 
La conservation de l’ours blanc nécessite une collaboration internationale, car plusieurs populations sont réparties entre différents pays, et des problèmes, tels que les contaminants et les changements climatiques, touchent l’ensemble de l’Arctique.Même si nous ne pouvons plus stopper le réchauffement de la planète, (car l’homme a déjà envoyé trop de pollution dans l’atmosphère) mais il est encore possible de ralentir le processus afin de donner le temps à la nature de s’adapter.our cela, nous devons réduire fortement notre production de gaz à effet de serre (surtout le CO2). C’est pour cela qu’a été établi le Traité de Kyoto. Tous les pays qui ont approuvé le traité se sont engagés à réduire leurs émissions de CO2. Comment ? En utilisant moins d’énergies fossiles qui produisent beaucoup de CO2 en brûlant, mais plutôt des énergies propres comme l’énergie solaire, éolienne (du vent)… Ces solutions sont sous la responsabilité des gouvernements. Mais chacun d’entre nous peut déjà agir: si on y met tous du notre, on pourrait ralentir le processus.


ADORABLE POULAIN


 
Ce n'est pas photoshop mais de vraies photos : Après sa naissance, ce poulain du nom de "Breeze" a été abandonné par sa mère ce qui est très rare. Il a été recueilli par un fermier. Une équipe de soignant a eu la bonne idée de mettre un nounours géant qui est devenu le doudou du poulain. Cela s'est passé dans le sud-ouest de l'Angleterre. C'est une association qui s'est occupée de lui et voyant qu'il souffrait d'un manque d'affection dû à l'absence de sa mère lui ont trouvé ce doudou.
 Le refuge a une méthode bien particulière pour apporter du réconfort aux poulains abandonnés comme Breeze : des jouets en peluche géants. « Malheureusement, Breeze n'a plus sa maman pour lui tenir compagnie et, bien que les soignants passent beaucoup de temps à s'occuper de lui, ce n'est pas tout à fait la même chose », a déclaré Syra Bowden, la directrice du refuge. « C'est pourquoi nous donnons toujours à nos poulains orphelins une peluche géante comme compagnon. Elle leur fournit du réconfort un peu comme avec les bébés humains »
[size=16][/size]
 
 
[size=16][/size]
 
 
 
 
 
Une histoire mignonne d’un petit poulain abandonné par sa mère. 

Quelques heures après sa naissance, Breeze a été trouvé par un agriculteur.
Le poulain nouveau-né a été abandonné par sa mère.
C'est alors que l'agriculteur l'a emmené à Mare Devon au « Sanctuary Poulain »
où il a  immédiatement été soigné
ce qui s'est passé ensuite est à la fois adorable et réconfortant.
Le personnel  a mis un ours géant «  Teddy Bear » de 1 mètre de hauteur, avec le petit poulain nouveau-né 
Le nom de l'ours est Buttons et Breeze s’est rapidement réchauffé . 
Sans sa mère, Breeze a trouvé un remplacement adorable. 
Les deux amis sont devenus inséparables et s’entendent à merveille 
Merci aux sauveteurs et à ceux qui ont participé au sauvetage de ce petit poulain


LE PANDA



Personne ne sait encore avec certitude quel animal est le panda géant. Les scientifiques débattent toujours de sa parenté entre l'ours et le raton laveur. Il est aussi l'emblème des animaux menacés.
Combien en reste-il aujourd'hui ? 

Environ 1750 pandas subsistent, principalement au Tibet, dans les monts Qinling au Shaanxi, les monts Minshan, Qionglai et Liangshan au Sichuan, et dans la partie sud du Gansu.
 
Les forêts de bambous, condition de sa survie 

La déforestation et l'exploitation massive du bambou, source principale de son alimentation, sont directement à l'origine de sa disparition. Le bambou ne fleurit qu'une fois tous les 10 ans. Après sa floraison, la pousse de bambou meurt immédiatement. Dans la réserve de Wanglang, sur une population estimée à 196 en 1969, 20 pandas ont survécu, d'après un recensement en 1980. Le panda est aussi très recherché pour sa fourrure, et un marché de peaux important subsiste au Japon. Le faible taux de reproduction en captivité rend toute tentative de réintroduction en milieu naturel difficile.
[size=16][/size]
 
A savoir 

Déclaré trésor national par le gouvernement chinois en 1949, il a été choisi en 1961, en sa qualité d'animal le plus rare au monde, comme emblème par la célèbre ONG de protection de la nature : World Wild Foudation (WWF).
[size=18][/size]
 
En 2012
Le ZooParc de Beauval, situé dans le Loir-et-Cher, est le premier parc animalier français à abriter des pandas 


ADORABLE PETIT FAON




Cet adorable petit faon a très vite connu un sort très triste. Il a été abandonné par sa maman à sa naissance à cause de son corps différent. Heureusement, qu'il a trouvé une nouvelle demeure dans une ferme du Michigan, aux États-Unis.
Son nom est Dragon et il est agé d'un mois environ. Baptisé ainsi par ses sauveurs, Dragon aurait pu perdre la vie dès son premier jour.Son pelage si particulier et différent des autres pouvait attirer n'importe qui. Car ce sort ne touche en fait que 1 % des cerfs. Son visage porte plusieurs marques à voir des yeux bleus brillants, des traces de couleur rose sur son museau, etc. Donc un coup de soleil pourrait lui être fatale selon na nouvelle maman adoptive, Hilary Powell.
Étant celle qui s'occupe de la ferme, elle s'occupe bien de son nouveau bébé si joli et adorable. Elle le nourrit toujours au biberon et il est apparemment le bienvenu dans la ferme, car même les cerfs l'apprécient.
Prenez juste le temps d'admirer cette belle créature de la nature.
[size=16][/size]
 
 
 
 
 
 
 
 
 


bonne après midi 1      Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Animaux sacrés dans le monde + autres à venir...   Mer 8 Fév - 12:48

BATRACIENS

La grenouille arlequin


 
 
 
 
La grenouille arlequin est un animal amphibien de la famille des bufonidés. Cette espèce se caractérise par ses couleurs des plus atypiques qui lui valent d'ailleurs son nom.
Son corps est généralement orange vif, parsemé de taches noires. Selon les territoires qu’elle habite, elle peut se parer de jaune, de vert, de rose, dans un festival de couleurs étonnant. Ses nuances spectaculaires détonnent aux abords des cours d'eau de la cordillère des Andes où elle se complaît. Elle fait partie des animaux les plus étranges de la planète.
Malheureusement, la grenouille arlequin est une espèce fortement menacée. Le réchauffement climatique est une des causes. La seconde est le champignon chytride, qui décime les populations d'amphibiens, s’incrustant sous leur peau jusqu'à les asphyxier. De nombreuses études pointent du doigt l’utilisation massive de pesticides, à l'origine de la mutation d’une inoffensive moisissure en une arme de guerre fatale à la faune.
 
Comme la plupart des amphibiens, la grenouille arlequin pond ses œufs dans l'eau, jusqu'à 500 unités ! Toute petite, elle mesure en moyenne 3 cm ; les femelles pouvant atteindre 5 cm. Mais elle peut faire des bonds impressionnants de feuille en feuille avant de se glisser dans les mares environnantes. Et en cas de danger imminent, ses couleurs vives sont un excellent moyen de défense, une façon de dire à ses prédateurs, "passez votre chemin, danger". Elles ne font toutefois pas fuir l'homme qui au contraire serait bien tenté de la confiner dans un aquarium où elle n'aurait alors que peu de chance de survivre.
Le meilleur endroit pour observer les grenouilles arlequin est en pleine nature tant elles offrent un spectacle époustouflant, mais il faut être patient, et avoir l’œil vif pour en intercepter toutes les facéties dans un milieu naturel parfois hostile à l’homme.
Grâce à ces particularités physiques et son esthétisme irrésistible, elle est devenue l’une des héroïnes du dessin animé Rio qui a séduit petits et grands et permis de faire connaître cette étrange beauté de la nature à un plus large public. Une espèce qui, espérons-le, n’a pas fini de faire parler d’elle !
 
Ce petit amphibien, dà peine plus de trois centimètres, vit au coeur des forêts humides d’Amérique Latine. Diurne et sédentaire, on le trouve surtout près des cours d’eau. Le genre Atelopus regroupe plus d’une centaine d’espèces du Costa Rica jusqu’au Pérou, mais leur nombre s’amenuise de jour en jour.
 


LA GRENOUILLE FRAISE


Oophaga Pumilio
Cette espèce se rencontre au [size=14]Nicaragua, au Costa Rica et au Panama jusqu'à 500 md'altitude.[/size]
[size=16][/size]
 
La Grenouille fraise, ou grenouilles des fraises, est un [size=16]animal insectivore qui fait partie des batraciens.[/size]
 
 
 
Ses yeux sont proéminents et son museau est pointu. Ses doigts de pattes ont de petits disques qui lui permettent de grimper et d'adhérer à n'importe quelle surface même si elle est lisse.
La grenouille des fraises vit en Amérique Centrale dans les forêts tropicales et près de l'eau. Elle est active le jour et comme nourriture, elle se nourrit d'insectes.
 
Après [size=16]l'accouplement, l'incubation dure de 10 à 12 jours. La femelle ne pond qu'un ou deux oeufs qu'elle surveillera pendant quelques jours, jusqu'à ce que la larve devienne un vrai têtard.[/size]
[size=16][/size]
 
Elle amènera les têtards accrochés à son dos vers le point d'eau propice à leur développement. Elle les placent dans une plante dont la forme conserve l'eau en son centre, comme dans une piscine.
Après les avoir déposés, la mère surveillera leur développement et les nourrira d'oeufs non fécondés qu'elle pondra pour eux. Elle les nourrira pendant 3 semaines.
La Grenouille Fraise est venimeuse, et si son venin pénètre dans le sang, il provoque des convulsions et la mort.
La grenouille des fraises a une durée de vie de 10 ans et plus.
[size=16][/size]


GRENOUILLE BLEU D'AMAZONIE


Nom(s) Français : Dendrobate bleu ou grenouille tueuse ou bien grenouille vénéneuse ou encore grenouille à flèches empoisonnées. Elles sont appelées ainsi car les Américains d’Amazonie recouvraient la pointe de leur flèche avec leur venin pour chasser à la sarbacane ou à l’arc. Ils récupéraient le venin en faisant cuire l’animal, car en mourant, elle sécrète tout son venin.
Nom Scientifique : [size=12]Dendrobates azureus


[/size]
Famille : DendrobatidésAspect des adultes : Les dendrobates azureus ont une tête aplatie avec un museau pointu. Leurs yeux ont un iris noir, marron foncé, voire bleu marine. Leur tympan n’est pas apparent. Leur face dorsale est bleu ciel avec de nombreuses taches noires, grosses et espacées sur le haut du dos et de moins en moins grosses et espacées sur les flancs. Le ventre est bleu ciel presque immaculé. Les pattes sont d’un bleu un peu plus sombre que le corps. Les doigts sont munis de disques adhésifs et ne sont absolument pas palmés.
Alimentation des têtards : Les têtards sont cannibales, ils se nourrissent de cadavres d’insectes morts ou d’œufs non fécondés que dépose leur mère pour les nourrir.
Alimentation des adultes : Les dendrobates se nourrissent de différents insectes. Il paraîtrait que ce sont certains de ces insectes qui donneraient leur toxicité aux grenouilles. ???
Répartition : On peut les croiser au nord-est de l’Amérique du sud, au Surinam.
Habitat : Elles vivent dans les sous-bois des forêts tropicales, à proximité de cours d’eau.
Mœurs : Elles sont arboricoles et diurnes.
Hibernation : Les dendrobates azureus n’hibernent pas.
Comportement : Les disques adhésifs qu’elles ont à leurs pattes leur permettent de grimper sur toutes les surfaces, même celles qui sont lisses et verticales.
Reproduction : Les mâles défendent leur territoire lorsque vient la saison des pluies. Ils peuvent se battre au corps à corps, mais sans se blesser. Les femelles pondent plusieurs paquets de 5 à 13 œufs dans la végétation, en hauteur. Les mâles surveillent les tas d’œufs et lorsque les têtards sortent de leur oeuf, ils les transportent dans une pièce d’eau à la base des feuilles de broméliacées ou dans un arbre creux. Il n’y a aucun contact entre les mâles et les femelles lors de l’accouplement. Les têtards commencent leur métamorphose au bout de deux mois.

Prédateurs : Les dendrobates sont toxiques, elles le signalent aux prédateurs par leurs couleurs vives. Un simple contact avec leur peau peut provoquer des brûlures.
Statut : Les dendrobates azureus sont menacées d’extinction.
Espérance de vie : Elles ont une espérance de vie allant de 5 à 8 ans.

 



C'est tout ce que j'ai trouvé sur les grenouilles!!

                                 bonne après midi 1      Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Animaux sacrés dans le monde + autres à venir...   Jeu 9 Fév - 13:04



bonne après midi 1      Ninnenne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Animaux sacrés dans le monde + autres à venir...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Animaux sacrés dans le monde + autres à venir...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce que vous aimeriez changer dans le monde du catch
» Le SIDA dans le monde
» RESTER DE BONNE HUMEUR DANS LE MONDE D'AUJOURD'HUI de Martin Marceau
» [JEU] A LA POURSUITE DE CARMEN SAN DIEGO DANS LE MONDE : Devenez enquêteur sous Android [Gratuit]
» dans quel monde vivons nous ????

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: histoire d'animaux-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: