AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Avril 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Partagez | 
 

 ATTRAPEUR DE REVES (pour les parents à lire avant l'enfant!!!)

Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: ATTRAPEUR DE REVES (pour les parents à lire avant l'enfant!!!)   Jeu 9 Fév - 13:53

ATTRAPEUR DE REVES

ATTRAPEUR OU CAPTEUR DE RÊVES



Dans la culture amérindienne, un capteur de rêves ou attrapeur de rêves est un objet artisanal ojibwé appelé asubakatchin composé d'un anneau, généralement en saule, et d'un filet lâche. Les décorations qui le composent sont différentes pour chaque capteur de rêves. Selon une croyance populaire, le capteur de rêve est censé empêcher les mauvais rêves d'envahir le sommeil de son détenteur. Agissant comme un filtre, il conserve les belles images de la nuit et brûle les mauvaises aux premières lueurs du jour.
FONCTION
De nos jours, les capteurs de rêves sont accrochés sur le bord de la fenêtre, là où le Soleil se lève, afin que la lumière du jour puisse détruire les mauvais rêves qui se sont installés dans les perles de la toile. Des millions de personnes aujourd'hui utilisent un capteur de rêve pour les aider à contrer les cauchemars. Le capteur de rêves doit être donné par l’artisan sans être touché par une autre personne ou bien la première personne qui touche l’attrapeur sera le nouveau propriétaire de celui-ci.
Il existe des contes en langue sioux racontant une légende, l'histoire d'Iktomi, l'araignée à l'origine du capteur de rêves, qui n'est pourtant pas originaire de cette culture (Il n'existe même pas de mot dans cette langue pour cet objet.). On retrouve désormais le capteur de rêves dans l'artisanat de la plupart des cultures nord-amérindiennes.
Selon la culture huronne, les humains font tous partie du Grand Esprit, créateur de la nature et des hommes. Celui-ci nous suggère des rêves afin que nous puissions mieux nous comprendre. Le rêve est le véhicule qui permet l'échange entre l'Homme et le Grand Esprit. Toujours selon cette culture, le rêve est l'expression des besoins de l'âme. Il est aussi primordial de satisfaire les besoins de l'âme que ceux du corps. Le rêve permet de se libérer. Il assure l'équilibre. Si on écoutait la démarche que les rêves nous proposent, on comprendrait beaucoup mieux les besoins de l'âme.
Le capteur de rêves est utilisé pour aider à contrôler les rêves, dans la mesure où l'on peut contrôler ses pensées, sa vie. À l'origine, il était destiné aux enfants qui faisaient de mauvais rêves. Il s'agit d'un petit cerceau fait d'une branche d'arbre. Dans ce cerceau, est tissé un filet de la forme d'une toile d'araignée comportant un trou au centre. Pendant la nuit, les mauvais rêves resteront pris dans le filet, pour être brûlés par les premières lueurs du jour. Les beaux rêves passeront à travers le trou du centre pour être conservés dans les plumes installées autour du cerceau. Les plumes représentent l'amour, ladouceur et la bonté. On peut aussi insérer sur le filet du capteur, des petits objets précieux, comme une petite pierre de couleur ou tout autre objet qui pour nous est précieux.
Le capteur aide l'enfant à mieux cerner ses idées et permet à l'adulte de vérifier les peurs de l'enfant. Le petit apprend ainsi à faire le tri dans les pensées qu'il veut garder et celles dont il veut se départir.
MYTHES

Légende huronne du capteur de rêves

Il y a bien longtemps, lorsque le monde était encore jeune, dans un village autochtone, un Amérindien dormait avec ses frères et ses sœurs dans leurs maison longue.
Un jour, l’homme partit à la chasse pour aller chercher le repas pour les prochaines lunes. Il partit loin, afin de trouver un orignal s’abreuvant d'eau de source pure coulant de la montagne. Il traversa rivières et fleuves avec courage et détermination, sans apercevoir de chevreuils, ni d’orignaux dans les environs. Il décida alors de partir vers une montagne, songeant que le repas allait bientôt être servi. En chemin, il aperçut une grotte immense dans laquelle pouvait se trouver n’importe quelle bête. Il y entra en y projetant tous ses espoirs.
Dans la grotte, l’orignal était absent. A la place un esprit malveillant s'y trouvait. L’homme se sentit mal, certain d'une sombre présence dans ces profondeurs. C’est alors qu’une bête surgit. Des yeux couleur de sang, un poil noir comme la nuit, un museau retroussé et des crocs prêts à mordre la chair. L’homme sursauta et s'enfuit, paniqué, abandonnant son arc derrière lui, avec une minuscule lueur d’espoir de rester en vie.
De retour au village, l’homme avait les bras vides. Pas de nourriture, ni d’armes pour chasser d’autres bêtes. Et il était terrorisé à l’idée de retourner à la chasse.
Le soir-même, il n’arriva pas à trouver le sommeil. Des qu’il s’endormait, il voyait encore ces deux yeux couleur de sang le fixer et la bête au poil noir prête à le dévorer. Le soir suivant, il essaya de nouveau de dormir, mais sans résultat. Nuit après nuit, lunes après lunes, l’homme ne pouvait plus dormir sereinement. L’esprit de la bête aux yeux de sang le hantait. Plusieurs soleils passaient et rien ne changeait.
Une nuit, l’homme se leva après un cauchemar. Il sortit du village et partit vers la forêt. Mais, exténué, il s’endormit sur le sol couvert de branchages.
Le lendemain à l’aube, l'homme se réveilla impressionné : il n’avait fait aucun cauchemar. Il leva les yeux et aperçut une toile d’araignée où perlait la rosée du matin.
L'homme s’endormit toujours près de la toile qui, au matin, s'illuminait des rayons du soleil.
 
Puis, il raconta cette histoire à son peuple, qui adopta cette technique.
 
[size=16][/size]

FABRICATION D'UN ATTRAPEUR DE REVES


 
[size=21]Instructions :

1- Entoure l'anneau avec la laine en laissant un bout d'environ 20 cm. (Figure a)

2- Quand tu as fait le tour, fais un noeud, puis un autre noeud plus loin pour faire une boucle pour suspendre ton capteur de rêve. (Figure b)

3- Enfile une aiguille et fait un noeud avec le fil près du noeud d'attache. Enfile une perle. À environ 4 cm, fais une demi-clé autour de l'anneau. (Figure c)

4- Enfile une autre perle et continue ainsi tout le tour en laissant chaque fois un intervalle d'environ 4 cm. (Figure d) Enroule le fil autour de l'anneau à la fin du tour.

5- Avec ton aiguille, repasse dans chacune des perles. (Figure e)

6- Puis repasse encore une fois dans la première perle. (Figure f)
[/size]
 
[size=21]7- Enfile une perle et fais une demi-clé au milieu du fil tendu entre la 2e et la 3e perle (figure g).

8- Continue tout le tour de la même façon et repasse dans la première perle de ce tour (figure h).

9- Repasse ton fil dans toutes les perles et termine le tour en repassant dans la première perle de ce tour (figure i).

10- Refais les étapes de 7 à 9 autant de fois que nécessaire.

11- Quand le trou est rendu petit, continue avec le fil seulement, sans mettre de perles. Fais un noeud solide et coupe le reste du fil (Fig. j).

12- Pour décorer ton capteur de rêve, coupe des fils d'environ 15-20 cm. Plie ce fil en deux, fais une tête d'alouette autour de l'anneau ou à l'intérieur du tissage. À chaque bout du fil, enfile des perles et fais un noeud. Coince des plumes dans la perle (Figure k).
[/size]
 
 


bonne après midi 1      Ninnenne  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: ATTRAPEUR DE REVES (pour les parents à lire avant l'enfant!!!)   Ven 10 Fév - 13:27

PIERROT ET COLOMBINE

L'AMOUR DE PIERROT ET COLOMBINE


 la belle histoire d'Amour de 
PIERROT et COLOMBINE
 
[size=18]
[/size]
Pierrot aime Colombine, son amie d’enfance
Colombine est blanchisseuse et travaille le jour
Pierrot est boulanger et travaille la nuit…
 Petit à petit, Colombine se lasse de cet amoureux et de sa nuit.Un jour, Arlequin et sa roulotte arrivent, avec toutes ses couleurs.
 Colombine est prête pour une nouvelle rencontre, entendre des mots nouveaux, vivre autrement et pourquoi pas partir !!!
  Arlequin décide lui de se poser, il repeint de mille couleurs la blanchisserie de Colombine et adjoint une teinturerie. 
Et la vie continue … 
Un matin d’été, ils ferment le magasin pour cause de voyages de noces et s’en vont au gré des chemins.
 L’aventure est belle, Colombine est heureuse, mais l’hiver rude arrive et les saisit.
 Il s’avère que le quotidien d’Arlequin est bien décevant.
 Colombine s’ennuie… 
Elle reçoit une lettre de Pierrot, lui demandant de revenir.Ce qu’elle fait… En rentrant elle découvre que la boulangerie, la nuit, est belle, colorée, accueillante et chaleureuse.
Pierrot tout heureux prépare une brioche géante à l’image de Colombine pour fêter son retour.Vous allez me dire que tout va bien dans le meilleur des mondes, ils se sont retrouvés ces deux-là!!! 
Oui, mais dehors, une petite voix s’élève en chantant :
"Au clair de la lune, mon ami Pierrot … " 
C’est Arlequin transit de faim et de froid qui chante à la porte de Pierrot, celui ci bonne pâte, la lui ouvre …
[size=18][/size]
 

[size=24]IMAGES DE PIERROT...


[/size]

 
 

 

 
 
 
 

 

 

 
 


bonne après midi 1       Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ATTRAPEUR DE REVES (pour les parents à lire avant l'enfant!!!)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A lire avant de poster
» cadeau pour mes parents
» Point de vue d'un éditeur. A lire avant de songer à publier.
» Aide pour débutant souhaitant lire une puce.
» Vous prévoyez de lire quoi pour 2016 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: histoires et contes pour enfants-
Sauter vers: