AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 RONGEURS(photos et textes) + autres à venir....

Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: RONGEURS(photos et textes) + autres à venir....   Ven 10 Fév - 12:32

RONGEURS

LA GERBOISE


La gerboise est un rongeur du désert
Les gerboises sont adaptées au climat du désert
 
La gerboise est un animal rongeur qui vit dans les déserts d'Afrique et d'Asie. Ses pattes arrières sont dotées de trois doigts qui lui permettent de faire des bonds d'au moins trois mètres. Elle a la même allure que le kangourou. A la course elle peut atteindre 24 km/h.
 
 
La gerboise se nourrit de racines quand il pleut, c'est pourquoi elle peut passer 3 ans sans boire une goutte. Pendant la période sèche elle se nourrit de graines. Elle creuse un terrier pour s'y cacher lorsque la température est très élevée. Elle n'en sortira que pendant la nuit lorsqu'il fait plus frais.
Les moustaches de la gerboise équivalent à la longueur de son corps et elle s'en sert pour sonder le sol. Son ouïe est très développée. Elle a une longue queue sur laquelle elle s'appuie pour se tenir debout, elle peut donc voir beaucoup plus loin.
Ses pattes sont munies de poils qui l'empêchent de s'enfoncer dans le sable, elle peut donc rapidement disparaître de la vue. D'autant plus que sa couleur beige se marie avec le sable, elle est encore moins visible pour les prédateurs. Les serpents qui peuvent se glisser dans son terrier sont sa plus grande crainte.
La femelle tapisse le terrier avec des poils de chameau et y élève seule sa famille. Elle s'accouple au moins deux fois par année et donne naissance à deux ou quatre petits chaque fois. Ils resteront avec elle longtemps après le sevrage.
La durée de vie de la gerboise va de 4 à 5 ans.

LE LEMMING


LE LEMMING
[size=16]
[/size]
Le Lemming est un animal rongeur, parent de la souris. Il a de petites oreilles cachées dans sa fourrure, des pattes courtes et une queue raccourcie.
 
 
Il mesure environ 150 mm, dont 20 mm pour la queue. D'une année à l'autre, son poids varie de 55 g à 115 grammes.
La couleur du lemming change selon les saisons, car en automne il mue pour devenir tout blanc et ses pattes avant se munissent de deux griffes qui lui permettent de creuser la neige durcie.
Il vit dans la toundra et fôrets de la région Arctique, mais il n'hiberne pas. Il est surprenant qu'il puisse survivre à une température aussi basse sans mourir.
Lorsque l'hiver s'annonce il construit un gros nid à la surface du sol avec des herbes et la neige leur fournit l'isolation essentielle dont il a besoin pour survivre.
Il se nourrit sous la neige sans jamais remonter à la surface. C'est un animal herbivore qui mange de la mousse, de l'herbe et de l'écorce.
Quelques semaines après sa naissance, le lemming est en mesure de s'accoupler mais cela est en rapport avec l'abondance de la population. Si la population est faible l'accouplement se poursuit jusqu'en septembre, et si la population est abondante l'accouplement se termine en juillet.
On a laissé croire que les lemmings pratiquaient le suicide en masse, ce qui est faux. Si la population est trop dense le lemming changera d'endroit, mais dans n'importe quelle direction. Il est vrai que nombre d'entre eux tombent des falaises ou dans des étangs à cause de leur grand nombre à se suivre dans leur course folle.
Ses prédateurs sont nombreux, le Harfang des Neiges, le Renard Arctique, le Faucon Gerfaut et l'Hermine.
 
Pour la durée de vie, le Lemming ne survivra qu'à un seul hiver.
[size=16][/size]
[size=16][/size]
[size=16][/size]
[size=16][/size]


LE POLATOUCHE " ÉCUREUIL VOLANT " D'AMERIQUE


Le polatouche est l'écureuil volant

On appelle aussi le polatouche "écureuil volant". Cependant, il ne vole pas comme un oiseau, grâce à la membrane qui réunit ses pattes à son corps, il peut planer d'une branche à une autre.
 
 
C'est un mammifère rongeur qui tient de l'écureuil, son dos est gris et brun et son ventre blanc. Il est omnivore. Le polatouche vit du sud du Canada jusqu'au Golfe du Mexique.
Il aime bien les forêts de feuillus comme l'érable, le chêne, le hêtre et le peuplier. Il partage son nid avec plusieurs individus et est actif toute l'année durant. Un arbre mort fait son bonheur car avec ses compagnons, il peut s'y réfugier et partager sa chaleur avec les autres. Il n'hiberne pas.
Le polatouche vit surtout la nuit. Par contre il est très sociable et s'apprivoise très bien. Mais il est assez dérangeant étant donné qu'il dort le jour et qu'il est tapageur la nuit.
Il se nourrit de bourgeons, de noix, de fruits et d'oeufs. Il aime boire l'eau d'érable qui coule au printemps, même que parfois il se noie dans les seaux.
Après l'accouplement, les bébés au nombre de 3 à 6 naissent au printemps et on croit qu'il y a deux portées par année. La mère fera tout pour ses petits, s'il y a un danger, elle tourne le petit sur le dos et celui-ci s'accroche à son cou, puis elle le transporte dans un autre endroit. Elle fera ainsi pour chacun de ses petits.

à suivre avec d'autres animaux et textes

bonne après midi 1     Ninnenne  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: RONGEURS(photos et textes) + autres à venir....   Sam 11 Fév - 10:14

PARCS NATURELS D'AFRIQUE

Le parc national de Kruger, en Afrique du Sud




L’Afrique est un continent à la faune et la flore impressionnantes. Pour protéger cette nature sauvage exceptionnelle, des parcs nationaux ont été érigés aux quatre coins du continent. 
 
La plus grande réserve animalière d’Afrique du Sud, c’est aussi le premier parc national à obtenir un statut protégé en tant que tel en 1926. Il couvre près de 20 000 km2, rendant sa taille comparable à celle d’un petit pays.
 
Ce parc attire des visiteurs des quatre coins du globe en safaris pour observer la vie sauvage qui peuple cette réserve. Parmi ces animaux, on peut trouver entre autres des lions, des éléphants, des hyènes, des léopard, des guépards, des hippopotames…

Le parc national de Victoria Falls, au Zimbabwe


Situé au nord-est du Zimbabwe, sur la rivière Zambezi, les chutes Victoria sont considérées comme les cascades les plus larges du monde. Site touristique assez fréquenté, c’est une vue impressionnante et particulière puisque les dispositions ne leur permettent d’être vues de face qu’à une distance d’une centaine de mètres seulement.Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, les chutes Victoria, sont souvent considérées comme les plus grandes au monde.
Classée au patrimoine mondial de lUNESCO, les chutes Victoria, sont souvent considérées comme les plus grandes au monde. Elles ont été découvertes en 1855 par David Livingstone et portent le nom de l’ancienne souveraine du Royaume-Uni et du Commonwealthla Reine Victoria.
 
Des crocodiles peuplent la rivière et on peut apercevoir dans le parc des hippopotames, des éléphants, des rhinocéros, des buffles noirs, et bien d’autres.
 

Le parc national du Kilimandjaro, en Tanzanie


Il a un nom qui claque, exhale un parfum d'aventure et suffit à déclencher le rêve. Du haut de ses 5 895 m, le Kilimandjaro n'est pas qu'une montagne qui domine l'Afrique. C'est un mythe. Avec sa couronne blanche et sa forme reconnaissable entre toutes, il est dans les livres de géographie des élèves du monde entier. Mais en Afrique de l'est, on l'aperçoit aussi sur des timbres, des tasses, des calendriers, des bouteilles de bière, des pagnes ou en poster dans des salles d'attente.
Le Kilimandjaro est la plus haute montagne d’Afrique, constitué de trois volcans éteints, et très prisé par des milliers de randonneurs grâce à la vaste diversité de sa faune et sa flore.Les volcans la constituant comptent aussi parmi les plus massifs sur la planète.
Le parc national du Kilimandjaro est un des endroits les plus révérés du continent du fait de sa montagne, considérée comme sacrée. Les espèces les plus foisonnantes dans ses environs sont les hippopotames, les éléphants, les rhinocéros blancs, les buffles d’Afrique…
Depuis octobre 1889, date de sa première ascension, le « Kili » sonne aussi comme un défi pour tous les amateurs de haute montagne. Ernest Hemingway en a même fait une nouvelle ([size=15]Les Neiges du Kilimandjaro, 1936). Parce que le sommet du Kibo, le plus haut des trois volcans éteints du massif, ressemble à un appel lointain. Le pic se nomme Uhuru. En swahili, cela signifie « liberté».[/size]
[size=16][/size]

Le parc national d’Etosha, en Namibie


Situé dans le nord-ouest, ce parc couvre une superficie de 22 275 km2, et foisonne d’espèces aussi diverses que variées. Seul un tiers du parc est ouvert au public mais comporte nombre de loges et est aménagé pour le tourisme.
 
Le terrain et la diversité de la faune et de la flore en font un lieu sublime à visiter. Ce parc est connu pour ses rhinocéros noirs, mais compte parmi les êtres qui le peuplent des hyènes, des zèbres, des lions, des gnous, des lycaons et bien plus.
 

Le parc national Murchison Falls, en Ouganda


Situé de part et d’autre du Nil Victoria, au sud de l’Ouganda, c’est le plus grand parc du pays avec sa superficie de 3 877 km2. Il doit sont nom aux cascades qui s’écoulent en son centre et qui attirent beaucoup de touristes.
Le parc a connu d'illustres visiteurs, entre autres [size=14]Winston ChurchillThéodore Roosevelt (qui y organisa un safari gigantesque), Ernest Hemingway (qui y eut un accident d'avion en 1954) et plusieurs membres de la famille royale britannique. Le parc a également servi de décor aux scènes extérieures du film L'Odyssée de l'African Queen.[/size]
 
C’est le territoire de lions, d’éléphants, ainsi que d’autres espèces.

bon week-end      Ninnenne  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: RONGEURS(photos et textes) + autres à venir....   Sam 11 Fév - 10:48

PAPILLONS

Attacus atlas


 
En Asie, vit l’un des plus grands papillons de nuit du monde : Attacus atlas également appelé Bombyx atlas.
Ce magnifique papillon des forêts du sud-est de l’Asie possède d’immenses ailes dont l’extrémité évoque des têtes de serpent.
En raison de sa taille et de sa beauté, Attacus atlas est très recherché par les collectionneurs. Ce papillon devient d’ailleurs de plus en plus rare dans la nature.
 

Portrait d’Attacus atlas

Ce papillon fait partie de l’ordre des Lepidoptera et de la famille des Saturniidae. Les Saturniidae sont tous de grande taille avec un corps robuste et des ailes amples ornées de dessins caractéristiques.
Les pièces buccales ne sont pas fonctionnelles et les adultes ne s’alimentent pas. Leur seul objectif est de s’accoupler.
Attacus atlas est considéré comme le papillon possédant la plus grande surface alaire.
Le record d’envergure revient à Thysania agrippina, un papillon de nuit d’Amérique latine.
Attacus atlas mesure 65 mm de long pour une envergure de 300 mm. Quand il vole, ce géant fait penser à un oiseau.
Ce papillon est d’une grande beauté. Ses ailes sont recouvertes d’écailles, comme tous les lépidoptères (lepidos signifie écailles et pteron, ailes).
Les tons sont un mélange d’or, de brun, de rose et de rouge.
Au centre de chaque aile, on remarque une sorte de fenêtre transparente. A cet endroit, il n’y a pas d’écailles et on peut voir à travers les ailes comme par une fenêtre.

La chenille d’Attacus atlas

La femelle pond ses œufs dans les arbres afin que les chenilles puissent se nourrir du feuillage.
La chenille est également énorme. Sa longueur peut dépasser 100 mm. Vert jaune, avec des anneaux plus foncés, elle porte une rangée de longues épines charnues sur le dos.
Elle mange les feuilles des arbres tropicaux.
Attacus atlas - femelle


Monarque (papillon)


                 

Le plus célèbre des papillons, le papillon monarque, est en danger d’extinction en raison d’une diminution alarmante de leur zone d’habitat.
 
Selon un rapport récent, publié en Janvier 2014, le danger vient de la réduction massive de la forêt du centre du Mexique, où ces papillons vont passer l’hiver.
Au cours des trois dernières années, la zone a été réduite de près de 44%, ne laissant désormais qu’une forêt à peine plus grande que trois terrains de football.
Selon les experts, les fortes températures de l’année 2012, suivies par une vague de froid en 2013 est la principale raison de la diminution de l’habitat d’hiver du monarque. Si cet habitat continuait à diminuer, les papillons monarques vont devenir plus rares, et pourraient même disparaître.
Au cours de leur vie, les papillons monarques migrent jusqu’à 4828km chaque année en fin d’été pour échapper à l’hiver rigoureux. Ce voyage nécessite une énorme quantité d’énergie.
Les chercheurs ont étudié le manque de nutrition lié à la disparition de la principale plante visée par le monarque et l’effet que ça aurait dans sa vie. Si le papillon n’a pas eu assez de nutrition de la plante asclépiade au stade de la larve, la taille de ses ailes, sa forme, et sa couleur serontaffectéesUne taille de l’aile plus petite affecterait par ailleurs sur la capacité du papillon à voyager et à migrer à nouveau. Pour le papillon monarque, la migration essentielle à la survie.
On reconnaît très facilement le papillon monarque par leur motif noir et orange et leurs grandes ailes. Ce papillon est également utilisé comme emblème de l’Accord de libre échange nord-américain.
Description

  • Le Monarque est de couleur orange veiné et bordé de noir, l'apex et la bordure des ailes sont ornés de taches blanches. La face dorsale de l'aile postérieure du mâle présente une tache supplémentaire, absente chez la femelle, cette dernière étant d'une couleur plus marron.

  • C'est un grand papillon dont l'envergure est de 8,6 à 12,4 cm et le poids de 0,5 gramme.


 
 

Chenille

La chenille est très colorée, annelée de blanc, de noir et de jaune. Elle possède deux paires de filaments noirs charnus, une paire juste derrière la tête, l'autre à l'arrière du corps.
                                      


Paon du jour




Contrairement à bon nombre de lépidoptères, il ne présente pas de variations géographiques ou saisonnières, d'où une remarquable stabilité morphologique sur l'ensemble de son aire.
Le Paon-du-jour adulte (imago) est de taille moyenne (entre 5 et 6 cm du bout d'une aile à l'autre). Il est aisément identifiable par ses ocelles (yeux) vifs sur un fond vermeil qui rappellent ceux des plumes de paon (d'où son nom vernaculaire). Le revers brun de ses ailes lui permet de se glisser au sein des feuilles mortes sans qu'il soit visible. Les ocelles sont exposés rapidement lorsque le papillon est troublé par un prédateur tel qu'un oiseau. Cette démonstration brutale de l'éclat de ses ailes, accompagnée par l'effleurement des ailes ouvertes (qui crée un bruit de sifflement), effraie et repousse l'importun. En effet, certains pensent que les ailes ouvertes évoquent mimétiquement un regard de chat, ce qui peut surprendre ou décourager le prédateur, assez longtemps pour que le Paon-du-jour puisse prendre la fuite.
Après l'accouplement, le Paon-du-jour pond ses œufs par séries, jusqu'à 500 à la fois amassés au revers des feuilles de la plante nourricière (majoritairement des Orties dioïques). Les œufs sont de couleur pâle, allant du jaune au vert. L'œuf présente huit fines arêtes longitudinales et libère la chenille au bout de deux à trois semaine d'incubation.
 
Un ocelle

Chrysalide

Après avoir trouvé un support idéal, la chenille s'y amarre par sa dernière paire de pattes et se laisse pendre la tête en bas. En un peu moins de 2 jours, les organes internes de la chenille vont se métamorphoser en chrysalide. L'enveloppe corporelle va alors se fendre dorsalement et la laisser apparaître. Au contact de l'air, la chrysalide va se durcir et se pigmenter. Une métamorphose tout aussi complexe que la première va alors se dérouler durant environ 2 semaines, les organes de l'insecte adulte se substituant à ceux de la chenille. La dépouille que formera bientôt la chrysalide s'ouvre alors ventralement, laissant apparaître l'imago, stade terminal du papillon. Sous la pression de l'hémolymphecirculant dans les nervures, les ailes initialement « fripées » vont se déployer peu à peu (de l'ordre de 5 à 10 min) et gagner en rigidité. L'envol se fera après le durcissement des téguments, et l'élimination du méconium, déchet organique liquide plus ou moins rougeâtre.
 
Formation d'une chrysalide d'[size=12]Inachis io, le paon du jour.[/size]

bon week-end        Ninnenne     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RONGEURS(photos et textes) + autres à venir....   

Revenir en haut Aller en bas
 
RONGEURS(photos et textes) + autres à venir....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon site de livre photos et autres
» [Oscar Wilde] Maximes et autres textes
» Photos de trains indiens et autres
» [AIDE] Photos floues
» Besoin d'aide pour trier photos et autres ......

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: histoire d'animaux-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: