AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 8 erreurs à ne pas commettre après un repas( passeportSANTE.net) + autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 25931
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: 8 erreurs à ne pas commettre après un repas( passeportSANTE.net) + autres   Dim 12 Fév - 15:15

8 erreurs à ne pas commettre après un repas

Manger un fruit : la fausse bonne idée ?


Les fruits représentent une excellente source de vitamines et de minéraux pour notre organisme, c'est incontestable. Mais s'il est conseillé de manger plusieurs fruits par jour, on entend de plus en plus qu'il vaudrait mieux éviter de les croquer juste après un repas. Ceux et celles qui avaient l'habitude de finir leur repas par une petite touche sucrée vont être étonnés...
L'explication fournie est assez simple ; les fruits font partie des aliments que l'estomac digère le plus facilement et rapidement (en moins de 20 minutes). Or si l'on avale un fruit juste après avoir mangé, le fruit risquerait de stagner dans notre estomac avec les autres aliments que l'on vient d'ingérer, le temps que ce dernier réussisse à les digérer. Et comme l'estomac est un endroit chaud et humide, les fruits qui y sont bloqués pourraient fermenter, et libérer leur acidité.
Mais que l'on se rassure : si l'on finit notre repas par une banane, on ne risque pas des ballonnements ou des remontées gastriques pour autant ! Ces combinaisons alimentaires restrictives ne se basent en réalité sur aucune étude scientifique1... En réalité, l’estomac est un milieu tellement acide qu’il n’y a à peu près aucun micro-organisme qui peut y survivre. Les aliments ne peuvent y fermenter... Ouf !

Pas de position assise après le repas


Pas toujours évident de ne pas rester assis après le repas, surtout quand on travaille et que l'on doit retrouver notre ordinateur. Mais il n'empêche : lorsqu'on reste assis après avoir mangé, on ne facilite pas vraiment le processus de digestion. Logique, quand on y pense, parce que quand on est assis, même si on ne ressent pas d'inconfort, notre estomac est comprimé. Surtout qu'après un repas de pause-déjeuner assez complet, on a plus tendance à s'affaler sur son siège que de s’asseoir bien droit...
Mais si l'on ne peut pas s'allonger après le repas ni rester assis, que peut-on faire pour aider notre organisme à digérer en douceur ? Eh bien une petite marche digestive de dix minutes-un quart d'heure1, tout simplement ! En plus, cette petite balade aura le mérite de nous faire prendre l'air avant une après-midi de boulot. Et si on peut attendre 20 minutes après le repas pour faire cette petite balade, c'est encore mieux.

Evitez les chewing-gums après manger


Les publicités tentent souvent de nous vendre le chewing-gum comme l'aliment miracle qui permet de garder les dents propres et l'haleine fraîche après un repas. Avant de succomber au chant des sirènes du marketing, remettons les choses au clair !
Mâcher un chewing-gum après manger, cela peut certes nous aider à masquer les effluves de notre repas... mais cela va surtout nous faire avaler de l'air en grande quantité. Et quand on avale de l'air, ce dernier essaie toujours de ressortir de notre corps, par toutes les issues possibles. Ce qui peut donner lieu au mieux à des éructations, au pire à des flatulences.
Et si l'air reste enfermé dans notre estomac, ce n'est pas mieux ; cela se traduira en effet par des ballonnements, un ventre gonflé, et une digestion ralentie.

Attention au sport après manger !


Une autre idée reçue serait que faire du sport après un repas serait bénéfique à l'organisme. En réalité, il n'en est rien, et c'est même le contraire.
D'une part, faire du sport après manger empêche notre système digestif d'absorber correctement les nutriments que l'on vient de lui fournir en mangeant. Surtout si l'on a fait un repas assez copieux : la, on risque de ressentir des maux d'estomac, de se sentir gêné...
D'autre part, quand on fait du sport après un repas, on surcharge complètement notre organisme ! Explication : digérer, cela demande un certain effort à notre corps. Et faire du sport aussi. Alors faire les deux en même temps, c'est demander à notre corps de fournir deux gros efforts simultanément.
En plus, quand on digère, notre corps envoie du sang oxygéné à notre estomac. Et quand on fait du sport, ce sont nos muscles qui ont besoin de ce sang ! Alors combiner sport et digestion, c'est demander à notre corps de « choisir » entre envoyer du sang vers notre estomac, ou vers nos muscles. Bref, sport et digestion, ce sont vraiment deux activités qui ne vont pas ensemble !

Interdiction de se baigner après manger : un mythe ?


Nos mères nous l'ont répété durant toute notre enfance (sans doute parce que leurs grand-mères leur avait répété pendant toute leur enfance !) : il est impératif de toujours attendre au moins 2-3 heures après un repas pour aller faire trempette dans une piscine. La double raison invoquée pour expliquer cette crainte de la baignade post-repas ? Tout d'abord, le fait que quand on digère, notre température corporelle augmente. Et un corps très chaud plongé dans une eau très froide, cela peut engendrer un choc thermique et une hydrocution.
 De plus, comme se baigner est une activité fatigante, il est déconseillé de le faire quand notre organisme digère (et consomme déjà de l'énergie) pour éviter les crampes ou les malaises dans l'eau.
Eh bien, en réalité, cette croyance populaire est un peu exagérée ! Déjà, la chaleur générée par la digestion n'est pas assez importante pour créer une hydrocution à elle toute seule. Ensuite, à moins d'avoir mangé un repas particulièrement riche et de nager 15 km, les seules crampes que l'on risque sont des crampes d'estomac. Alors on reste attentif quand on se baigne, mais pas la peine d'attendre des heures après le repas !

passeportSANTE.net                         bonne après midi 1      Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 25931
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 8 erreurs à ne pas commettre après un repas( passeportSANTE.net) + autres   Lun 13 Fév - 13:14

Régime cétogène : quels bienfaits pour la santé ?

Le 3 février 2017.
Les régimes riches en gras et pauvres en sucre sont-ils bons pour la santé ? La communauté scientifique n’est pas unanime sur la question. Explications.

Le régime cétogène recommandé contre le cancer

Différentes études ont montré que le régime cétogène, qui propose de consommer des aliments limités en sucre mais riches en graisse, était excellent pour la santé. Il pourrait en effet avoir un impact très positif dans l’accompagnement de certains cancers. Concrètement, en étant soumis à ce régime, le foie produit des molécules, appelées cétones, qui sont de formidables sources d’énergie pour l’organisme.
Ces cétones permettraient aux cellules saines d’avoir plus d’énergie pour combattre les cellules cancéreuses. « Les cellules saines tirent leur énergie en brûlant le sucre grâce à l’oxygène présent dans le sang », précise à 20 Minutes le Dr Laurent Schwartz, auteur de Cancer : Un traitement simple et non toxique (éd. Thierry Souccar). Alors que les cellules cancéreuses « tirent leur énergie de la fermentation des sucres ». Sans sucre, elles se retrouvent affaiblies.

Effet thérapeutique dans l’accompagnement de maladies neurologiques

Par ailleurs, un régime cétogène permet de lutter contre les crises d’épilepsies graves, notamment chez les enfants. Il aurait aussi un effet thérapeutique dans l’accompagnement de maladies neurologiques comme la maladie d'Alzheimer, la maladie de Parkinson, mais aussi pour réparer les lésions cérébrales à la suite d’accidents vasculaires cérébraux (AVC). Il permettrait également de perdre du poids, alors pourquoi se priver ?
Certains médecins mettent cependant en garde contre ce régime qui peut entraîner des carences notamment en fibres et en vitamines. Des effets secondaires comme des nausées, une fatigue ou des maux de tête peuvent aussi apparaître. Si vous deviez en souffrir, n’hésitez pas à consulter votre médecin pour qu’il aménage, avec vous, un régime plus adapté à votre métabolisme. 
À lire aussi : Perdre du poids - Tableau comparatif des régimes
bonne après midi 1         passeportSANTE.net                Ninnenne  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 25931
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 8 erreurs à ne pas commettre après un repas( passeportSANTE.net) + autres   Mar 14 Fév - 11:45

4 conseils pour éviter les intoxications alimentaires

Mieux vaut prévenir que guérir… Les intoxications alimentaires peuvent être évitées à condition de respecter quelques précautions d’usage. Voici quelles sont les principales.
Qu’est-ce que c’est ?

Les intoxications alimentaires font suite à l’ingestion involontaire de bactéries, toxines, parasites ou virus via une alimentation ou des boissons contaminées.  La contamination a lieu durant la culture, la récolte, le traitement, le stockage et surtout la préparation.  
Les intoxications alimentaires sont en général peu graves et ne nécessitent pas de traitement particulier mais certaines peuvent être mortelles




Comment se manifestent-elles ?

Nausées, vomissements, crampes abdominales, fièvre, maux de tête et diarrhée sont les symptômes les plus récurrents de l’intoxication alimentaire. Ils apparaissent quelques heures ou quelques jours après l’intoxication et durent moins d’une semaine.
Les intoxications alimentaires causées par des neurotoxines (champignons, fruits de mer) sont les plus virulentes car elles influent sur le système nerveux central : paralysie, salivation excessive, confusion mentale, douleur au visage, éruption cutanée, sudation, vertiges, voire coma, peuvent survenir.

Personnes à risque

Certaines personnes sont plus susceptibles de faire des intoxications alimentaires que d’autres.
C’est notamment le cas des personnes âgées, des femmes enceintes, des nourrissons, des enfants, des malades chroniques (diabète, maladie du foie, maladie auto-immune) et de manière générale, tout individu ayant un système immunitaire affaibli. 


Ne pas briser la chaîne du froid

Les intoxications alimentaires les plus courantes sont celles causées par les bactéries et sont directement liées aux modes de conservation et de préparation des aliments. Parmi les bactéries les plus connues, on retrouve la Salmonellal’Escherichia coli,  la Shigella, le Staphylococcus, le Campylobacter et le Clostridium perfringens.
Pour éviter la prolifération de bactéries, quelques précautions sont à prendre au quotidien. Lors des courses, les aliments frais seront pris en dernier et ne seront pas laissés hors du frigo trop longtemps. De même, lors de la préparation des repas, les ingrédients seront sortis au fur et à mesure du frigo pour ne pas être exposés à la chaleur, ce qui favorise le développement bactérien
Bien laver ses fruits et légumes

Des parasites comme le Giardia lamblia peuvent causer une intoxication alimentaire quand ils sont présents dans les fruits et légumes frais via la terre cultivée. C’est pourquoi il est recommandé de bien laver ses fruits et légumes, même s’ils sont bios.
Pour les laver correctement, faites-les tremper dans du vinaigre blanc puis munissez-vous d’une brosse douce pour les brosser sans les abîmer avant de les rincer à l’eau et de bien les sécher à l’aide d’un torchon ou de papier absorbant.

Bien cuire ses aliments

Une cuisson insuffisante des viandes, des œufs, des poissons, des produits laitiers, des crèmes, de tartes à la crème favorisent la prolifération des bactéries.
En outre, certains virus, dus à des produits agricoles, peuvent causer une intoxication alimentaire s’ils sont consommés crus ou après une cuisson insuffisante.
Les bactéries et virus résistent mal à des températures élevées. Bien cuire ses aliments offre ainsi une protection contre les intoxications alimentaires.
Vérifier la comestibilité des aliments

Les intoxications alimentaires peuvent également provenir de la consommation d’aliments qui ne sont pas comestibles, c’est le cas par exemple des champignons.
Les champignons vénéneux et non vénéneux se ressemblent beaucoup. Idem pour les plantes, les baies, etc. En cas de cueillette sauvage, allez systématiquement présenter votre récolte dans une pharmacie avant toute consommation.

Jeter les bouteilles d’eau entamées depuis longtemps

L'eau en bouteille contient des bactéries, a fortiori si on boit directement au goulot et/ou si on réutilise sa bouteille. Il a été prouvé qu’une bouteille d’eau réutilisée contenait 20 fois plus de bactéries que la gamelle d’un chien…
Se servir de l’eau dans un verre et ne pas la réutiliser permet d’éviter le développement des germes. Toutefois, même sans boire à la bouteille, la numération bactérienne de l'eau en bouteilles augmente fortement après 6 semaines si elle n’est pas conservée au frigo. Si le traitement à l’ozone des bouteilles d'eau empêche l’intoxication alimentaire, mieux vaut cependant les réfrigérer après ouverture au cas où des bactéries pathogènes y auraient été réintroduites lors de l'ouverture.
Audrey Dulieux

passeportSANTE.net                            bonne après midi 1   

Ninnenne                           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 25931
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 8 erreurs à ne pas commettre après un repas( passeportSANTE.net) + autres   Mar 14 Fév - 11:53

Le chocolat, un trésor de bienfaits pour la santé…

Le chocolat, issu de la fève de cacao, est souvent très apprécié des gourmands. Et si le chocolat alliait gourmandise et bienfaits sur la santé ?

Le cacao, grâce aux fibres dont il est composé, permettrait de limiter la constipation en stimulant le transit intestinal. Ainsi, plus le chocolat a une teneur élevée en cacao, plus il contient de fibres.100g de chocolat noir à 70% de cacao renferment, par exemple, environ 15g de fibres, soit plus que certains légumes comme la courgette ou le concombre. De plus, le chocolat contient aussi des polyphénols qui permettent de renforcer la muqueuse intestinale, l'un des remparts de notre système immunitaire... (Lire la suite : Un allié antioxydant)


Le chocolat, un trésor de bienfaits pour la santé…


Le chocolat est l’un des aliments les plus riches en flavonoïdes, des antioxydants contenus dans la poudre de cacao à hauteur de 10% environ. Ces derniers jouent un rôle non négligeable dans la prévention de certaines maladies comme le cancer et permettent de lutter contre le vieillissement prématuré des cellules. Plus suprenant, la capacité antioxydante du cacao serait 2 à 3 fois plus élevée que celle du thé vert et du vin... (Lire la suite : Les bienfaits sur le système cardiovasculaire et sanguin)
 

      [size=13]Le chocolat noir améliore le fonctionnement des artères et de la circulation sanguine. Les flavonoïdes limitent l’apparition du mauvais cholestérol (LDL), dilatent les vaisseaux sanguins et améliorent la coagulation, limitant ainsi le risque de maladies cardiovasculaires. Cependant le chocolat est à consommer avec modération car son apport énergétique reste important avec 500kcal pour 100g, soit 1/4 de nos besoins quotidiens. En revanche, consommer seulement 2 carrés de chocolat noir par jour permettrait de faire diminuer la pression artérielle et ainsi de prévenir les troubles cardiaques...

Le chocolat, un trésor de bienfaits pour la santé…


Le cacao est une excellente source de magnésium. Il permet de combattre la fatigue, le stress et l’anxiété. Il contient aussi des tryptophanes (= acides aminés) qui se transforment et transmettent de la sérotonine à l’organisme. La sérotonine est un neurotransmetteur qui joue un rôle essentiel sur l'humeur puisqu’elle permet d'apporter une sensation d'apaisement et de bien-être, ce qui amène souvent à penser que le chocolat est un antidépresseur. Le simple fait de déguster du chocolat apporte réconfort et satisfaction, puisque cela favoriserait aussi la sécrétion d’endorphines, l'hormone du bonheur.

passeportSANTE.net                bonne après midi 1       Ninnenne   [/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 8 erreurs à ne pas commettre après un repas( passeportSANTE.net) + autres   

Revenir en haut Aller en bas
 
8 erreurs à ne pas commettre après un repas( passeportSANTE.net) + autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit repas sympa hier après midi
» Où pouvait-on fumer ?
» Après le repas
» Manger des pommes est excellent pour la santé
» Utilisation UGA : erreurs à ne pas commettre! svp

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: