AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 CANICULE (votre protection à faire) + autres articles à venir???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24855
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: CANICULE (votre protection à faire) + autres articles à venir???   Lun 13 Fév - 13:04

CANICULE

Canicule : nos droits en tant que salarié




La chaleur est de retour et on ne va pas s'en plaindre étant donné la rareté d'un véritable et bel été ! Du côté du code du travail, il ne prévoit pas d'obligations précises en cas de canicule, que la chaleur provienne de facteurs extérieurs (forte température, circulation difficile de l'air) ou de l'environnement de travail (chaleur dégagée des machines, par exemple). Cependant, il a des obligations spécifiques à tenir pour assurer un environnement de travail sécurisé aux salariés, qu'elles soient physiques ou mentales.
 
Les symptômes de la canicule
 
[ltr]Le premier symptôme auquel on pense, c'est la déshydratation, mais pas seulement. La canicule peut entraîner un coup de chaleur ou une insolation si la personne est sous le soleil depuis trop longtemps. Le coup de chaleur se caractérise par des maux de tête, des étourdissements et par une peau sèche et chaude ; le corps n'arrive plus à réguler sa température. 

L'insolation est tout aussi dangereuse, provoquant des maux de tête, des nausées, des somnolences, de la fièvre et parfois des pertes de connaissances. Cela peut être grave, faites bien attention si vous travaillez dehors.

Le premier réflexe à avoir : mettre la personne au fraislui donner de l'eau fraîche et en dernier recours, contactez le SAMU en faisant le 15.[/ltr]
[ltr][/ltr]
Des obligations spécifiques pour un environnement de travail sécurisé
 
[ltr]Si aucune obligation n'est établie, le bon sens est de rigueurUn salarié fatigué par la chaleur ne sera pas productif, aura tendance à ralentir sa cadence de travailvoire à perturber le bon fonctionnement du bureau ou de son équipe. Il est donc préférable de s'assurer de leur bien-être pour une efficacité optimale et pour cela, plusieurs solutions existent.

Si l'environnement de travail n'est pas climatisé, il est préférable d'offrir un rythme de travail aménagé : 
• Avec des pauses plus fréquentes : pas obligatoire sauf si la chaleur met la santé des salariés en danger et si un salarié est malade.
• En limitant les tâches nécessitant un effort important.
Des conditions minimales : 
• Fournir un point d'eau gratuit dans les locaux, qui est obligatoire même hors canicule.
• Mettre à disposition des ventilateurstoujours efficaces malgré leur ancienneté !
• Fermer les stores, cela évite que la chaleur ne s'installe dans les locaux.
• Proposer de commencer plus tôt le matin pour finir plus tôt le soir.

Si le salarié travaille en extérieur, il faut davantage faire attention : 
• Aux horaires de travail à aménager pour ne pas être exposé au soleil entre 11 heures et 16 heures. Mais légalement, l'employeur n'a aucune obligation d'aménager les horaires de travail de ses employés. L'article R4225-1 indique que ” les postes de travail extérieurs doivent être aménagés de telle sorte que les travailleurs soient protégés contre les conditions atmosphériques “.

• Les ouvriers du bâtiment, par exemple, doivent pouvoir recevoir de l'eau en quantité suffisante, à savoir au moins 3 litres d'eau par jour et par travailleur (article R. 4534-143 du Code du travail) et disposer d'un local pour se mettre à l'abri du soleil, et ce, gratuitement selon l'article R4225-2 du code du Travail.[/ltr]
[ltr][/ltr]
[ltr]Néanmoins, le salarié doit également prendre ses dispositions face à ces fortes chaleurs. Il doit penser : 
• À s'hydrater régulièrementsachez que le café, le thé et les sodas sont à éviter car ils ont des effets diurétiques. Quant à l'alcool, il déshydrate, c'est donc tout l'effet inverse escompté. Il reste donc l'eau que vous pouvez agrémenter de citron frais pressé 
• À manger frais et léger pour ne pas surcharger l'estomac.
• À se protéger la tête s'il travaille dehors.
• À adapter sa tenue au climat. 
• À bien dormir la nuit mais aussi en faisant des micro-siestes. Elles sont régénératrices et permettent d'affronter plus facilement le reste de la journée. Attention, elles ne doivent pas dépasser 15 minutes pour être efficace.

Si malgré tout ça, vous n'êtes pas en capacité de travailler, parlez-en à votre employeur, il vous proposera peut-être de rentrer chez vous vous reposer, de travailler de chez vous si cela est possible, de rattraper les heures ultérieurement... Par contre, s'il est intransigeant et que les conditions dans lesquelles vous travaillez sont inacceptables, vous pouvez opter pour « le droit de retrait ».[/ltr]

Canicule : Le droit de retrait


Le « droit de retrait », défini par les articles L4131-1 à 4 du Code du travail, peut donc être utilisé si le salarié juge qu’il est dangereux de travailler dans les conditions que son employeur imposent
Néanmoins, le motif invoqué doit être grave et imminent. Par exemple, un salarié qui travaille dehors en plein soleil peut refuser de travailler plus de 5h d’affilées sous de fortes chaleurs.
Il est conseillé dans ce cas de justifier les dires en prenant des photos du thermomètre le jour de la canicule par exemple, ou en imprimant la météo du jour. L’employeur peut accepter et laisser le travailleur se reposer ou refuser et c’est le juge des Prud’hommes qui tranchera (dans l’hypothèse où l’action est menée en justice).

Pour ce motifl’employeur n’a pas le droit de vous licenciez, sachez-le.

Sachez également qu’il n’y a pas d’article prévu par le code du travail quant à la température minimal permettant de quitter le lieu de travail en cas de canicule. Toutefois, la recommandation R 226 de la CNAMTS (Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés) préconise l'évacuation des locaux au-delà de 34°C, en cas « d'arrêt prolongé des installations de conditionnement d'air dans les immeubles à usage de bureaux ».
 
Les risques pour l'employeur
[ltr]Les articles L. 4121-1 à 5 du Code du travail stipulent que "l'employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique de tous les travailleurs".
Il a donc des devoirs vis-à-vis de ses salariés et cela implique qu'il doit anticiper les fortes chaleurs, évaluer les risques et donc informer ses salariés. D'un point de vue extérieur, on peut dire qu'il s'agit d'une action de « bon père de famille » !

Si aucune démarche n'est entamée et qu'il y aurait des problèmes découlant de cette « non action », il peut être condamné pour une faute inexcusablevoire mise en danger de la vie d'autruiDe la même manière, il est peut être suivi pénalement à titre personnel pour atteinte involontaire à la vie d'autrui. Il encourt alors une amende de 3.750 euros et même de 9.000 euros et un an d'emprisonnement en cas de récidive ; sachant que "cette amende peut être appliquée autant de fois qu'il y a de salariés concernés".

Ainsi, le CHSCT ( Comité d'Hygiène et de Sécurité et des Conditions de Travail), les délégués du personnel, l'inspection du travail sont compétents pour émettre des recommandations quant aux fortes chaleurs à venir. Le BTP, la boulangerie, le pressing, la restauration, les emplois d'extérieurs sont ainsi davantage surveillés en juillet et août.

Vous êtes maintenant informés des obligations de votre employeur mais tout ne repose pas non plus sur leurs épaules. Chacun doit être vigilant quant à sa propre sécurité et à ses propres besoins. [/ltr]

Canicule et fortes chaleurs : soyez vigilant !



Je limite les activités sportives et reste en intérieur !
 
 
Quand il fait 40°C dehors, ce n'est pas le moment pour tenter une randonnée en montagne ou une virée découverte des lieux touristiques du coin ! Au contraire, mieux vaut privilégier les endroits frais jusqu'au soir, pour éviter insolation et coup de chaud.[size=17]Limitez donc lesactivités sportives en extérieur pendant les heures les plus chaudes,entre 11h et 17h et rafraîchissez votre intérieur.[/size]
 
[size=18][/size]
 
 
Evitez d'utiliser le four si votre logement de vacances en est équipé, et préférez les plats froids. Salades de légumes, crudités, bâtonnets de crabe... Rien de tel pour allier l'utile à l'agréable ! Et en plus, c'est rapide à préparer, l'idéal quand on est en vacances !
 
[size=16][/size]
 
Un petit coup de ventilo : ok, mais contrairement à ce qu'on pense, il ne refroidit pas mais fait seulement circuler l'air ! La façon la plus efficace de l'utiliser est de le placer près d'une fenêtre ouverte le soir pour faire circuler l'air frais. 
 
[size=16][/size]
 
 
Fermez fenêtres et volets la journée et faites des courants d'air le soir venu.
 
[size=16][/size]
 
 
Je m'hydrate !
 [size=16]Pas de limite sur les boissons fraîches toute la journée. Thé glacé, sirop à l'eau, limonades... le tout agrémenté de glaçons à gogo. Buvez souvent, même avant que la soif se fasse sentir, pour ne pas vous déshydrater. [/size]
[size=16][size=16][/size][/size]
 
Les glaces et sorbets ne sont pour une fois pas défendus, au contraire. Rien de tel pour se réhydrater ! (surtout grâce aux glaces à l'eau). 
 
[size=16][/size]
 
Rafraîchissez vos petons avec des gels rafraîchissants (à base de lavande ou de menthe), et portez des chaussures ouvertes pour ne pas transpirer.
 
[size=16][/size]
 
Optez pour les brumisateurs
 

Canicule : les fausses bonnes idées à éviter absolument

 
 
Que ce soit la douche froide, le verre d'eau glacée voire la petite bière bien fraîche, chacun d'entre nous dispose de petites astuces pour supporter la chaleur accablante en période de canicule. Pourtant, beaucoup de ces pratiques courantes sont à bannir en cas de fortes chaleurs. Radins.com les a répertorié pour vous, afin que vous puissiez passer l'été en toute tranquillité !
 
Boire de l'eau glacée
 
[size=15]Quand il fait chaud, on a tendance a boire de l'eau très (voire trop) fraîche. Cela a le mérite de nous hydrater et de couper la soif. Contrairement à ce que vous pensez, ce n'est pas une bonne idée ! En effet, l'eau glacée risque d'anesthésier les récepteurs. Ainsi, le buveur ne va plus sentir la soif et risque donc de moins s'hydrater que ce qu'il devrait. 

De plus, l'organisme est programmé pour se maintenir à une température de 37°C. En buvant de l'eau très fraîche, il devra puiser dans ses réserves d'énergies pour faire face à cette soudaine baisse de température ce qui produira de la chaleur. C'est aussi pour cette raison que l'on peut avoir des maux de ventre lorsqu'on boit de l'eau trop froide quand il fait très chaud.
[/size]
 
Prendre une douche froide
Prendre une douche quand on a trop chaud est une bonne idée pour faire baisser la température corporelle, à condition de ne pas prendre une douche trop froide ! En effet, l'eau froide ne sera pas plus efficace que l'eau tiède ou fraîche et pourrait même représenter une agression pour l'organisme. Le mécanisme est en fait assez similaire à celui dont nous venons de parler avec l'eau glacée que l'on boit. Si la température de l'eau est très inférieure à la température extérieure, l'organisme va se réchauffer pour lutter contre le froid. Notre sensibilité au froid étant modifié pendant les fortes chaleurs,une douche tiède ou fraîche sera d'autant plus efficace !
 

 
Boire une bière fraîche
 
Il est toujours agréable de s'installer à la terrasse d'un café au moindre rayon de soleil. Ilest en revanche déconseillé de boire de l'alcool en période de fortes chaleurs. En effet, l'alcool accélère le processus de déshydratation et altère le processus de transpiration qui permet de réguler la température corporelle. Vous risquez ainsi de subir un coup de chaud.Vous pouvez toujours boire une bière en terrasse, mais avec modération et après avoir bu de l'eau !
 
 
S'installer sous un parasol sur la plage
Si vous avez la chance de vous trouver à proximité d'un bord de mer, vous en profiterez sûrement pour vous rendre à la plage, armé de votre plus beau parasol pour obtenir un petit coin d'ombre. Le problème c'est qu'en cas de canicule, la chaleur est à la fois répercutée par le sable et la mer, et atteint ainsi une température très élevée, ce qui peut devenir très vite dangereux pour les enfants. Votre parasol vous assurera un peu d'ombre et vous protégera des coups de soleil mais il ne vous protégera en aucun cas de la chaleur ambiante.Il est donc recommandé de faire boire les enfants toutes les 30 minutes et de ne pas hésiter à les laisser se baigner. Pour évitez les heures les plus chaudes de la journée, restez dans un endroit frais ou climatisé entre 12h et 16h.
 
 
 


Boire beaucoup d'eau
Quand les températures grimpent, il est recommandé de boire régulièrement de l'eau pour éviter la déshydratation. Mais boire trop d'eau peut être inutile, voire dangereux, surtout pour les personnes âgées. En effet, à partir d'un certain âge, le corps produit moins de sueur, et l'excès d'eau peut être alors évacué dans les poumons ou par des vomissements. Alors que les vomissements risquent d'entraîner la déshydratation de l'organisme, l'évacuation de l'eau dans les poumons peut engendrer des œdèmes voire des morts par « noyade », si l'eau investit une bonne partie des poumons.
 

  Boire des boissons chaudes
 
Pourquoi ne pas faire comme les Touaregs qui utilisent cette méthode pour affronter la chaleur accablante du Sahara ? Cela peut contribuer à faire transpirer le corps et ainsi vous rafraîchir. Cependant, soyez vigilant à ne pas en boire en trop grande quantité à cause de son effet diurétique qui pourrait favoriser la déshydratation. C'est en revanche, une bonne astuce pour éviter de se lasser de l'eau.
 
Bannir le sel de son alimentation
 
Certaines personnes ont tendance à éviter de manger du sel pendant les épisodes de fortes chaleurs afin de ne pas avoir soif. Pourtant, cela peut les exposer à une perte d'appétit et à un risque de déshydratation accru. De plus, le sel présente deux avantages en cas de canicule : 

•Comme il donne soif, il vous incite à boire de l'eau et donc à vous hydrater ;
•La transpiration entraîne une perte de sels minéraux et une alimentation salée permet de compenser cette perte.
 

Canicule : les précautions à prendre pour votre animal

Tout comme nous, l'organisme de nos animaux de compagnie est également mis à rude épreuve pendant un épisode caniculaire. Pour les aider à supporter les fortes chaleurs, voici quelques précautions à mettre en place pour préserver vos compagnons à quatre pattes.
 
Hydratez votre animal
 
[size=15]Les animaux, et en particulier les chiens et les chats, ont tendance à ne pas réclamer de l'eau et donc se déshydratent assez facilement. Pour éviter cela, vous devez les inciter à boire, par exemple en le poussant gentiment vers leur gamelle d'eau, ou en remplaçant l'eau par une boisson qu'ils affectionnent, comme du lait sans lactose pour les chats. Si vous n'êtes pas chez vous pendant la journée, vous pouvez investir dans une fontaine à eau pour animaux.Celle-ci va attiser la curiosité de votre animal et l'incitera à boire. Vous pouvez en trouver à partir de 15 €.

En ce qui concerne l'alimentation, sachez que les croquettes sont très sèches et déshydrateront encore plus votre animal.Pour remédier à ce problème, vous pouvezhumidifier légèrement les croquettes avec un peu d'eau tiède.[/size]
 
Arrosez votre animal
 
Pour réguler leur température, les animaux ne transpirent pas comme les hommes. Pour les aider à réguler leur température corporellen’hésitez pas à les arroser aux extrémités (pattes, tête), cela leur fera le plus grand bien. Pour ce faire, vous pouvez vous servir d’un brumisateur, d’un gant de toilette humide ou encore de serviettes humides.Les sols en carrelage seront appréciés pour leur fraîcheur par vos chères boules de poil. Pensez donc à laisser les portes de ces pièces ouvertes. Si vous disposez d’une piscine et que votre chien se rafraîchit dedans, veillez simplement à le rincer à l’eau claire une fois sorti.
 
Limitez les sorties
 
Pendant une canicule, ce qui est valable pour les êtres humains l'est aussi pour les animaux ! Ainsi, il faut éviter les activités physiques quand il fait chaud. Contrairement aux chats qui ne se feront pas prier pour se reposer, les chiens ont besoin d'activités.Préférez donc les promenades tôt le matin ou tard le soir, lorsque les températures sont plus fraîches.Et si vous n'avez pas d'autres choix que de le sortir en pleinaprès-midi, ne le faites pas marcher sur le bitume, qui retient la chaleur et la transmet à l'animal via les coussinets.Dans certains cas, la chaleur peut même provoquer des brûlures !

Si vous avez un vieux chat, soyez vigilant. Ils adorent se prélasser en plein soleil, au risque de se déshydrater.
 
 
Ne jamais les laisser dans la voiture ou sur la plage !
 
On ne le répétera jamais assez, il ne faut en aucun cas laisser votre animal de compagnie dans une voiture quand il fait chaud,même si vous laissez une fenêtre ouverte !Il vaut mieux le laisser chez vous dans une pièce où la température est plus douce. De même, emmenez votre compagnon à quatre pattes sur la plage n'est pas conseillé. Non seulement ils peuvent se brûler les coussinets sur le sable, mais en plus, l'immense majorité des plages sont interdites aux animaux pendant la saison estivale.


bonne après midi 1    Merci à l'auteur du blog de partage  Ninnenne  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24855
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: CANICULE (votre protection à faire) + autres articles à venir???   Lun 13 Fév - 15:36

Alimentation (historique et autres!!!)

John Montagu (sandwich)


1792
Décès de John Montagu, 73 ans




Le Britannique John Montagu, né en 1718 et mort en 1792, 4e comte de Sandwich, était amiral de la flotte du roi de Grande-Bretagne George III.


La légende veut que son nom a été donné au sandwich parce qu'il se faisait apporter ce mets à la table de jeu.
Un jour de 1765, lancé dans une de ses parties de cartes interminables, un serveur lui apporta deux tranches de pain garnies de viande froide et de fromage. Il trouva que ce plat revêtait deux qualités essentielles à ses yeux : premièrement il n'avait pas besoin de quitter la table de jeu pour s'alimenter et, deuxièmement, la conception du plat lui permettait de conserver les mains propres. Cependant, cette théorie est vraisemblablement une invention romanesque. Il est plus probable que le comte de Sandwich consommait ses sandwiches à son bureau, où il passait le plus clair de son temps, en particulier en 1765 où il occupait des fonctions gouvernementales qui ne lui laissaient guère de temps pour jouer. Il aurait pu mettre au point ces repas pour lui permettre de manger sans interrompre son travail.

 

Nutella


1964
Commercialisation du Nutella. 


Créé dans le Piémont italien au lendemain de la guerre par le chocolatier Pietro Ferrero, le Nutella est en effet commercialisé sous cette marque depuis 1964. Composé de noisettes, de lait, de sucre et d'un peu de cacao, l'ancêtre du Nutella, le Giandujot, a été inventé dès 1946 dans la petite ville italienne d'Alba. Sa recette, légèrement améliorée et tenue secrète, a servi de base à un des plus grand succès commerciaux italiens, le Nutella, officiellement commercialisé depuis le 20 avril 1964.




Vache qui rit


1921
Naissance de "la Vache qui Rit" par Léon Bel.

 

Le fromage La Vache Qui Rit a été inventé par Léon Bel. Il s'agit d'une crème d'emmental. Au début, on ne trouve que des portions uniques, puis apparaissent les conditionnement par 3, par 8, par 12, par 16 et par 24. Le dessins fut créé par le célèbre Benjamin Rabier en 1924 sur une base de couleurs naturelles. Par la suite, la vache devient rouge, puis se met à porter des boucles d'oreilles. En 1994, les fromageries Bel employaient 6 400 personnes et ont eu un chiffre d'affaire de 7,4 milliards de Francs.
http://perso.orange.fr/archivesorculture/2002/16avril.htm#SOMM



Léon Bel, très visionnaire, compris rapidement que la publicité commande les ventes, son entreprise fut une des premières a disposer d'un département de publicité qui investissait des sommes très importantes.




Kellogg's


1860 
Naissance de Will Keith Kellogg


Industriel - Fondateur de la W.K. Kellogg Company en 1906


Will Keith Kellogg, pensait que la façon de se nourrir jouait un rôle important dans la santé et qu'il fallait valoriser la place du petit déjeuner dans l'alimentation quotidienne. Forts de ces convictions, Will Keith Kellogg et son frère aîné, Dr John Harvey Kellogg, directeur du sanatorium de Battle Creek (Michigan, USA), ont posé, à la fin du 19ème siècle, les bases de l'industrie des céréales prêtes à l'emploi pour le petit déjeuner. 


Il trouve aussi la combinaison idéale d'ingrédients des célèbres Corn Flakes et crée en 1906 la Battle Creek Toasted Corn Flake Company (baptisée la Kellogg Company en 1922) afin de commercialiser les célèbres Corn Flakes signés W.K. Kellogg.

 
[th][/th][th][/th]

Corn flakes


1884
Un brevet pour les corn flakes

 
John Harvey Kellogg
 
John Harvey Kellogg est un médecin  qui préconisait particulièrement la nutrition végétarienne, les lavements et l'exercice.
En 1884, il développe une nouvelle céréales et en ce jour fait une demande de brevet.
 




Heinz (ketchup)


1919
Décès de Henry John Heinz


Henry John Heinz, né le 11 0ctobre 1844, était un homme en avance sur son temps. Pittsburgh, là où les aciéries et sidérurgies américaines poussaient comme des champignons, est devenu le centre du plus célèbre géant du ketchup au monde.

Le tout premier produit qu'ila mis sur le marché était le raifort préparé par sa mère . Henry John voulait présenter son premier produit dans une bouteille transparente. Il mettait ainsi en avant la pureté du raifort comme étant une propriété particulièrement importante. Le délicieux raifort est une plante à racine difficile à râper. Nombreuses étaient les ménagères ravies de trouver le raifort commercialisé par Heinz. Après des débuts difficiles, la société tournait très bien grâce au ketchup qui a été ajouté en 1876 à l'assortiment.


En 1896 - Heinz avait déjà 52 ans – le fondateur n'était pas seulement devenu millionnaire mais également célèbre dans le monde entier. A l'approche du changement de siècle, les produits de qualité de Heinz se trouvaient aux quatre coins du monde: Afrique, Asie, Australie, Europe et Amérique du Sud. A l'époque, quelque 200 produits Heinz différents étaient commercialisés. Heinz s'est notamment installé en Grande-Bretagne, au Canada et partout aux Etats-Unis.



Champignon






De la part de Josie!!!!cèpe du Béarn   
Nous avions avant le cèpe de Bordeaux et  maintenant le cèpe du Béarn.
> > >
  
[size]

> > > Cueilli à  Lescun samedi dernier.....il en reste certainement car ils sont bien cachés.



Le "Big Mac" chez McDonald's

[/size]



1968
Le "Big Mac" fait ses débuts dans les restaurants McDonald's







Homard





2002
Pourquoi le homard change-t-il de couleur?


http://www.osl.gc.ca/homard/fr/photos/homard-americain.html

Ca y est ! L'énigme est résolue ! Des scientifiques britanniques ont percé le secret du changement de couleur du homard, qui passe du "bleu pourpre" au fond de l'océan au "rouge orange" si caractéristique au fond de la marmite. Cette mutation réside dans une protéine présente dans la carapace du crustacé, la béta-crustacyanine. Des modifications structurelles à l'intérieur de celle-ci agissent sur une molécule annexe, l'astaxanthine, qui lui est attachée et qui est capable de lui conférer différentes couleurs. L'astaxanthine, une molécule de la famille des caroténoïdes, voit en effet ses propriétés d'absorption de la lumière modifiées selon qu'elle est libre ("rouge orange") ou bien attachée à la béta-crustacyanine et alors aplatie ("bleu pourpre"). Sous l'effet de la chaleur, lors de la cuisson, la béta-crustacyanine se déforme tellement que l'astaxanthine reste bloquée dans sa forme libre et conserve donc sa couleur rouge orange.
Facile à comprendre, n'estce pas pourtant, l'équipe de chercheurs britanniques ont entamé les recherches en 1995.


 




Code-barres





1974
Utilisation du premier code-barres


 Un supermarché de Troy, en Ohio, devient le premier commerce de détail à utiliser le lecteur optique, qui automatise le procédé d'inscription des prix à la caisse.  Un paquet de gomme à mâcher est le tout premier article vendu avec code à barres et lecteur optique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Code-barre
 



Cracker





1893
Invention du Cracker Jack

 
 
 R.W. Rueckheim invente le Cracker Jack (pop-corn) aux États-Unis. Il s'agit d'une recette combinant du maïs soufflé, de mélasse et d'arachide. Cette invention fut introduite lors de l'exposition unverselle de Chicago. En 1912 la compagnie eut l'idée de placer un cadeau-suprise dans chaque emballage. En 1918, le matelot Jack et son chien Bingo est aussi apparu sur les boîtes.
 




Roquefort





1070
Découverte de la recette du roquefort


Ce fromage bleu fut le fromage préféré des rois dont charlemagne et des papes

Légende
Un berger de jadis, préférant courir les femmes plutôt que de s'occuper de ses brebis, en aurait oublié dans une grotte son casse-croûte composé de pain et de fromage de brebis. En le retrouvant quelques mois plus tard, le Penicillium roqueforti avait fait son œuvre, transformant le fromage en Roquefort...

Grottes modernes pour fabriquer et conserver le roquefort
http://www.cp.asso.fr/vaxergues/debut/Bienvenue/Roquefort/roquefort.htm

Plus tard, la caverne du berger devint précieuse. Il y plaça de plus en plus de fromages car les gens du voisinage lui en demandaient toujours davantage. Il lui fallut bientôt y déposer des étagères.
D'autres grottes furent aménagées par des bergers voisins.

Utilisation médicale
Le Penicillium, antibiotique naturel, est à l'origine du bleu du fromage. Avant la découverte de la pénicilline par Alexander Fleming, les bergers avaient pour habitude de traiter les plaies, en y appliquant ce fromage, afin d'éviter la gangrène. Avec la médecine moderne, et la découverte des microbes, les médecins luttèrent activement contre cette méthode de campagne, qu'ils accusèrent de charlatanisme et de dangereuse. Il fallut attendre la découverte des propriétés de la pénicilline contenue dans le roquefort pour que la médecine contemporaine reconnaisse le bon sens des bergers.


http://www.britannica.com/eb/art-8124


Margarine





1869
Brevet de la margarine


Le chimiste français Hippolyte Mège-Mouriès remporte le concours lancé par Napoléon III pour trouver un produit de substitution au beurre et dépose le brevet de son invention. A partir d'huiles et de graisses végétales, il a mis au point l'oléomargarine qu'il a baptisée simplement "margarine" du nom grec "margaritari" signifiant "perle". La margarine qui présente es mêmes caractéristiques nutritionnelles que le beurre est au départ destinée à la marine française. 
http://www.linternaute.com/histoire/categorie/103/a/1/1/histoire_de_l_alimentation.shtml





Sundae





1881
Invention du Sundae

Un client du Edward Berner's drug store s'assoie au comptoir et demande un "ice cream soda"

Le patron ne pouvant servir ce délice un dimanche en vertu de la loi de l'époque fit un compromis. Il lui sert de la crème glacée auquelle il ajouta du syrop de chocolat qu'il ne servait que dans un "ice cream soda". Cette collation fut apprécié du client qu'il en redemanda sous le nom de sundae à cause qu'il lui fut servi pour la première fois in dimanche (Sunday)



Nestlé





1890
Décès de Henri Nestlé 
http://newsdotcom.wordpress.com/2008/04/17/henry-nestle-1814-1890/

Henri Nestlé, est un pharmacien industriel suisse d’origine allemande, né le 10 août 1814 à Francfort-sur-le-Main (en Allemagne). C’est en 1867 qu’il a fondé la compagnie Nestlé, qui s’est d’abord consacrée à la fabrication d’une farine lactée, un aliment à base de lait, de sucre et de farine de blé destiné aux nourrissons. En diversifiant ses produits au fil des ans, notamment avec le chocolat au lait et le café instantané, l’entreprise est devenue un des géants mondiaux des produits agro-alimentaires.

Sauce





1837
Début de la production de la première sauce Worcestershire


La première sauce Worcestershire est inventé par deux pharmaciens britanniques John Lea et William Perrins de Worchester en Angleterre





Chips





1853
Invention des "chips"



L'invention des chips est attribuée à George Crum, un chef cuisinier au Moon Lake Lodge à Saratoga Springs, New York, le 24 août 1853. La légende veut que Crum se soit amusé à découper en très fines rondelles les pommes de terre qu'un client (que l'on pense être Cornelius Vanderbilt) renvoyait continuellement en cuisine sous prétexte qu'elles étaient trop grosses. Impossible à saisir avec une fourchette, les pommes de terre de Crum rencontrèrent un vrai succès et il les maintint sur sa carte. Elles devinrent une spécialité nommée selon le nom du village, Saratoga Chips.

Ce « plat » devint assez populaire dans les années 1920, avec la naissance d'une demande nationale qui correspond à l'invention de la machine à chips, mise au point par Herman Lay, un vendeur ambulant du sud des États-Unis.




bonne après midi 1      Ninnenne    (de mon ancien blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24855
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: CANICULE (votre protection à faire) + autres articles à venir???   Jeu 16 Fév - 9:47

"Le banc tournant qui reste au sec..."





"Chemin Spencer Smith Park au printemps (Canada)."





"L'alphabet selon Romain de Tirtoff alias Erté."

















bonne après midi 1       Ninnenne    blog de partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24855
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: CANICULE (votre protection à faire) + autres articles à venir???   Jeu 16 Fév - 13:20

Geisha




[size=24]LA GEISHA[/size]
 



La Geisha est au Japon une dame raffinée d'excellente compagnie réservée à une clientèle très aisée. Elle dédie sa vie à la pratique des arts traditionnels japonais . Le mot « geisha » peut s’interpréter comme « personne d’arts » ou « femme qui excelle dans le métier de l'art ». Les geisha étaient très nombreuses aux 18ème et 19ème siècles. Elles sont encore présentes au Japon aujourd’hui bien que leur nombre décroisse. Devenir une geisha est aujourd'hui un acte entièrement volontaire, qui se fait en général vers quinze ans. L'apprentissage reste néanmoins long et difficile




bonne après midi 1  Ninnenne   blog de partage  










Geisha 









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CANICULE (votre protection à faire) + autres articles à venir???   

Revenir en haut Aller en bas
 
CANICULE (votre protection à faire) + autres articles à venir???
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autres articles retirés de la collection lemax 207
» Transformer votre scanner en appareil photo
» Votre coin pour faire des maquettes
» 105 macro ... oui, mais lequel ?
» Sburb Title Test

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: