AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Comment stopper votre addiction au café ?(passeportSANTE.net) + autres..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 23682
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Comment stopper votre addiction au café ?(passeportSANTE.net) + autres..   Sam 18 Fév - 14:12

Comment stopper votre addiction au café ?
Le café, avec modération, a de nombreux bénéfices sur la santé. Mais quand on devient dépendant, quand on ne peut rien faire sans avoir pris son café et qu’on dépasse les 5 tasses par jour, il y a danger. Comment stopper l’addiction ?
1. Arrêtez progressivement

Si vous avez une forte addiction au café et buvez de nombreuses tasses par jour en plus d’autres boissons contenant de la caféine, il vaut mieux stopper graduellement.

Ainsi, commencez par arrêter les dernières tasses de la journée, celles d’après 15 h, qui peuvent être responsables d’insomnies.
Supprimez d’abord une tasse, puis deux, jusqu’à tout supprimer ou réussir à moins en consommer selon votre objectif.
Changez vos habitudes, remplacez par exemple le premier café supprimé par un petit encas ou un verre d’eau ou encore allez prendre l’air.
Allez-y à votre rythme, rien ne presse.
2. Trouvez une alternative

Une partie de l’addiction au café vient de l’habitude, du geste. En plus du manque de caféine, c’est aussi de ne plus porter une tasse à la bouche, ne plus aller jusqu’à la machine à café qui crée un manque.
Et puis, quand on a besoin de café pour se sentir en forme, lorsqu’on le supprime ou le diminue, on peut se sentir mou, fatigué, avec des difficultés à se concentrer.

Pour éviter les coups de mou et remplacer l’habitude, trouvez une alternative qui vous plait.
Cela peut être du thé vert (qui contient également de la caféine, mais qui est plus riche en antioxydants), de l’eau chaude citronnée, des jus frais ou des smoothies, du yerba maté, du ginseng ou un simple verre d’eau
Voir aussi notre article : Par quoi remplacer le café ?
3. Consommez plus d’aliments « anti-fatigue »

Si vous consommez du café à outrance, mais avez une alimentation qui vous apporte peu d’énergie (fast food, plats préparés, charcuterie…) vous posez simplement un pansement sur votre fatigue !
Pour être en forme, consommez plus de produits frais qui contiennent notamment :

  • De la vitamine C grâce aux kiwis, poivrons, goyaves, oranges, ou brocolis ;



  • Des vitamines E et B grâce à certains poissons et crustacés comme le colin, le saumon, le cabillaud, ou le crabe ;



  • Du magnésium grâce aux légumineuses, aux fruits à coque et au cacao ;



  • Du fer grâce à la viande rouge, au foie de veau, aux légumes verts ou à la spiruline.


4. Dormez et faites de l’exercice

Il vous sera très difficile d’arrêter ou de diminuer le café si vous manquez de sommeil.
D’ailleurs, de nombreuses personnes tentent de pallier à un manque de sommeil en consommant de grandes quantités de café.

Sauf qu’encore une fois, ce n’est qu’un pansement ! Il faut dormir plus !
Aidez-vous de nos conseils si vous avez des difficultés à dormir.
Et pour bien dormir, être en forme et chasser le stress, la meilleure solution est l’activité physique. Entre yoga, natation, marche ou course à pied, vélo, les possibilités sont infinies et il n’est jamais trop tard pour s’y mettre !
5. Buvez plus d’eau

La déshydratation est une source de fatigue fréquente, que certaines personnes vont chercher à combler avec une tasse de café alors qu’il suffirait de prendre un verre d’eau !
Veillez à vous maintenir hydraté tout au long de la journée et n’hésitez pas à prendre un verre d’eau plutôt qu’une tasse de café quand l’envie de café se fait sentir.
Marie Desbonnet
passeportSANTE.net       bon week-end     Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 23682
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Comment stopper votre addiction au café ?(passeportSANTE.net) + autres..   Sam 18 Fév - 14:20

Quels aliments pour mieux dormir ?


Bien qu’il existe de nombreux facteurs influents sur le sommeil, il est certain que l’alimentation peut nuire ou favoriser le sommeil. On sait notamment que la sérotonine régule l’endormissement et que sa fabrication dépend de la concentration sanguine de tryptophane, un acide aminé que l’on retrouve dans de nombreux aliments. De plus, un repas riche en glucides à index glycémique élevé et faible en protéines et en gras engendre une concentration élevée de tryptophane.
La banane

La richesse de la banane en tryptophane et en magnésium en fait un fruit presque sédatif !
De plus, la banane est une bonne source de vitamine B6 qui, couplée avec le magnésium, permet de réduire le stress, souvent en cause dans les insomnies.



Les graines de courge

Les graines de courge affichent une concentration élevée en tryptophanes par rapport aux autres acides aminés.
Un remède de grand-mère utilisé pour favoriser l’endormissement consiste à broyer des graines de courge et à les ajouter dans une casserole d’eau chaude. A consommer avec du miel avant d’aller dormir.


Les légumineuses

Lentilles, pois chiches, fèves, haricots… Les légumineuses sont riches en tryptophane.
De plus, par leur richesse en glucides complexes et en fibres alimentaires, elles apportent plus rapidement une sensation de satiété. C’est important, car parfois, à vouloir manger trop léger le soir, on va se coucher en ayant faim ! Pas terrible pour s’endormir !


Les noix de cajou

Riche en tryptophane, la noix de cajou est aussi l’un des meilleurs fruits oléagineux qu’on puisse trouver, car les gras qu'elle contient sont bénéfiques pour la santé.
Elles sont aussi riches en magnésium, un des alliés du sommeil !



Les pommes de terre, le riz et les pâtes

Le tryptophane ne s’active efficacement qu’en compagnie de glucides. Le soir, optez donc pour des féculents comme les pâtes complètes, le riz complet ou les pommes de terre.
Riches en sucres lents, ces aliments procurent au corps assez d'énergie pour tenir toute la nuit.
Mais attention de ne pas les accompagner de sauces et d'aliments gras, qui vont nuire à la digestion et donc, au sommeil.

La datte

Fraîches ou séchées, les dattes constituent une bonne source de fibres alimentaires et un concentré d’antioxydants.
Riches en tryptophane, vous pouvez en consommer une poignée 1 ou 2 heures avant d’aller vous coucher.
 

Les aliments sources d’oméga-3

Bien que les aliments très riches en protéines ne soient pas recommandés pour le soir, car ils prolongent la digestion et donc augmentent la température corporelle interne, on peut quand même recommander les poissons gras, riches en oméga-3.
Il existerait en effet un lien positif entre le taux de sérotonine et le taux d’acides gras oméga-3.
Mais les oméga-3 ne se trouvent pas que dans le poisson ! Découvrez ici 10 aliments pour faire le plein d’omégas-3.

bon week-end bonne  journée00  passeportSANTE.net                       Ninnenne  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 23682
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Comment stopper votre addiction au café ?(passeportSANTE.net) + autres..   Dim 19 Fév - 14:27

Les 7 signes qui montrent que mon chien ne va pas bien

Dans la nature, un animal qui manifeste sa douleur est une proie potentielle et facile pour ses prédateurs. Le chien ayant hérité de cet instinct de survie, ne montre rien lorsqu’il ressent une vive douleur et souffre en silence. A vous de décoder les signaux d’un mal-être éventuel.
Il n’est pas comme d’habitude

Un chien qui ne va pas bien se reflète en premier lieu dans son attitude et son comportement.
Si votre chien habituellement nerveux et facilement excitable ne se lève plus de son panier le matin pour vous faire la fête du jour au lendemain alors qu’il le faisait tous les jours, cela peut constituer un signal d’alerte. En revanche, s’il a toujours été calme et qu’il est toujours resté tranquillement dans son panier en attendant sa caresse, cela ne veut pas forcément dire qu’il y a un problème.
Des grognements, une apathie, ou au contraire d’une nervosité soudaine, tout changement brutal et prolongé de comportement de votre chien doit vous amener à consulter.
Il est en mauvaise condition physique

Abattement, amaigrissement ou au contraire prise de poidspoil terneyeux rougesessoufflement, etc. L’altération de l’état général de votre chien doit être pris au sérieux.
Celle-ci peut être plus ou moins évidente. Si votre chien continue de vous suivre en balade mais avec moins d’entrain, s’il mange à petites dents mais finit toujours sa gamelle, s'il semble manquer d’énergie sans être complètement abattu, ce sont des signaux légers mais qu'il faut prendre en considération. Un chien qui souffre d’un cancer peut manger sa gamelle jusqu’aux dernières heures de sa vie et trouver les ressources nécessaires pour se déplacer même s’il souffre beaucoup. C’est d’ailleurs pour cette raison que les cancers chez le chien sont découverts tardivement et sont difficilement curables
Il souffre de troubles digestifs et/ou urinaires

Un chien en bonne santé n’a pas de soucis digestifs : ses selles sont normales, ni trop dures, ni trop molles. Des vomissements, une incontinence, des diarrhées, la présence de sang dans les selles, une constipation, un abdomen dur et gonflé sont des symptômes qui révèlent un problème sous-jacent et doivent vous alerter.
De même, si votre chien n’est plus propre du jour au lendemain, cela peut révéler un problème organique. La malpropreté sur le plan comportemental est le plus souvent, quant à elle, progressive et graduelle.

Il se cache et/ou dort beaucoup

Votre chien se réfugie dans un petit coin de la maison dans lequel il ne va jamais ? Vous le trouvez à l’étage alors qu’il n’a pas pour habitude d’y monter ? A l’état naturel, un chien qui ne va pas bien ira se cacher à l’abri des prédateurs et se mettra en retrait dans la meute. Dans nos foyers, un chien qui ne va pas bien se fait oublier, d’où l’importance d'être vigilant.
Un chien qui dort beaucoup peut être le symptôme d’une dépression ou la conséquence du vieillissement. Si malgré vos sollicitations (promenade, jeux), il n’a plus de répondant, reste apathique et se réfugie dans des endroits sombres et étroits, emmenez-le au plus vite chez le vétérinaire. 
Il est agité

A l’inverse, un chien qui ne va pas bien peut se montrer excessivement agité et ne pas parvenir à se poser ni à se reposer: il tourne en rond, se couche puis se relève aussitôt, fait les cent pas, sollicite votre attention, etc.  Cette attitude peut être révélatrice de douleurs au niveau d’un membre, d’un organe ou d’un inconfort plus global.
S’il s’exprime beaucoup plus que d’habitude, (pleurs, gémissements, hurlements) alors que ce n’est pas dans son habitude, ni inscrit dans l’ADN de sa race (comme c’est le cas pour le husky par exemple), une consultation s’impose également. 

Il montre des signes d’agressivité

Si lorsque vous caressez votre chien, il se met à grogner, à montrer les crocs ou s’il semble agacé et fuit vos caresses alors qu’il les apprécie habituellement, c’est qu’il a sans doute mal quelque part. Pour en être sûr(e), faites le test : grogne-t-il uniquement lorsqu’il est dans le canapé et que vous souhaitez l’y déloger ? Dans ce cas, il s'agit plus d'un problème comportemental que physique, il faut faire appel dans ce cas à un comportementaliste.
Si en revanche, quel que soit le contexte dans lequel vous le caressez, il montre des signes d’inconfort, pousse des gémissements, même faibles, ou se montre agressif, mieux vaut consulter un vétérinaire.
Il se lèche beaucoup

Un léchage peut être considéré comme excessif par sa durée, son intensité et/ou sa fréquence.
Le léchage excessif révèle souvent un trouble d’ordre comportemental, signe révélateur d’anxiété, mais peut aussi signaler un désordre physique. Le chien à l’état naturel aura le réflexe, s’il est blessé, de lécher sa plaie car sa salive contient des anticorps. En outre, un chien qui se lèche trop souvent et de manière récurrente peut souffrir de troubles digestifs ou de problèmes dermatologiques.

Avant de traiter un chien qui se lèche de façon excessive contre le stress ou l’anxiété, il convient donc de s’assurer qu’il ne souffre pas de troubles gastro-intestinaux ni de problèmes cutanés par le biais d’un bilan sanguin, d’une coprologie (analyse des selles) et d’un examen cutané approfondi.
Si d’autres attitudes inadaptées sont évoquées comme des aboiements intempestifs, des destructions, de la malpropreté, la piste comportementale sera en revanche à privilégier.
Audrey Dulieux

passeportSA

passeportSANTE.net                                bon week-end

Ninnenne  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 23682
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Comment stopper votre addiction au café ?(passeportSANTE.net) + autres..   Dim 19 Fév - 14:37

Quelles sont les maladies les plus insolites ?

Certaines maladies semblent sorties tout droit de contes fantastiques ou de l’imagination de nos enfants. Pourtant, elles sont bien réelles et présentent parfois des caractéristiques effrayantes...
Le pica

Le pica, emprunte son nom au latin pica, qui signifie « pie », par analogie avec le comportement voleur de cet oiseau.
Il s’agit d’un trouble du comportement alimentaire qui se caractérise par l’ingestion d’objets ou de substances n’étant pas impropres  à la consommation.
Terre, cailloux, papier, plastique, petits objets, l’estomac d’un individu souffrant de ce trouble peut ressembler à un vrai bric-à-brac. Cette maladie peut à terme, et en fonction de ce qui est ingéré, causer des dommages irréversibles sur les fonctions digestives, voire entraîner coma et/ou mort. 
L’hypertrichose

L’hypertrichose, terme qui vient du grec hyper (=avec excès), et trikhos (=poils) se caractérise par une pilosité anormalement abondante sur une partie du corps ou la totalité. Elle est due à un dérèglement hormonal. Pouvant se rencontrer chez l’homme comme chez la femme, les cas recensés spectaculaires (visage entièrement recouvert de poils) sont portés à une vingtaine à ce jour.
Les premiers symptômes apparaissent dès l’enfance et atteignent leur apogée à la vingtaine. Le pronostic vital de l’individu concerné n’est pas engagé et son espérance de vie n’est pas diminuée. La maladie, également surnommé maladie du loup-garou  est cependant handicapante au quotidien, d’où le recours à différents traitements hormonaux qui peuvent sinon guérir la pilosité, au moins l’atténuer.
La potomanie

La potomanie est un trouble psychiatrique qui se caractérise par une consommation excessive de liquides, en particulier d’eau. Là où la plupart des individus, ne boivent pas assez d’eau, soit en-dessous d’ 1,5 L par jour, les potomanes peuvent boire jusque 10 litres voire plus au quotidien.
Loin d’être bonne pour la santé, une consommation excessive d'eau peut causer une polyurie (augmentation du volume de l’urine), une diminution de la concentration de sel dans le sang mais aussi de graves troubles neurologiques (œdème du cerveau). La maladie peut s’avérer mortelle dans les cas les plus extrêmes. 
La dépersonnalisation

La dépersonnalisation est plus un symptôme qu’une maladie.
Elle se caractérise par une sensation d’étrangeté et d’absence à soi-même. Une impression de flottement, de détachement par rapport à son propre corps mais aussi à son esprit peut être observée. L’individu est conscient de son état mais il est comme « paralysé » et donc incapable de faire face à la situation.
Elle survient surtout chez les personnes anxieuses, dépressives, toxicomanes (bad trip) et peut durer de quelques heures, en cas de crise d’angoisse ou d’attaque de panique, à plusieurs jours. Très anxiogène, elle entretient ou entraîne des troubles dépressifs et est souvent associée à la déréalisation qui correspond quant à elle, à une perception étrange de la réalité extérieure.
La fibrodysplasie ossifiante

La fibrodysplasie ossifiante progressive, plus communément appelée,  maladie de l’homme de pierre, est une maladie extrêmement rare qui concerne 2500 cas dans le monde.
Elle se manifeste par une ossification et une rigidification progressives des tissus musculaires, jusqu’à former un deuxième squelette. Le squelette et le corps tout entiers deviennent alors semblables à de la pierre. La maladie est mortelle, il n’existe à ce jour aucun traitement.  L’espérance de vie est d’une quarantaine d’années.

Epidermodysplasie verruciforme

L'épidermodysplasie verruciforme, également appelée EV ou maladie de l’homme arbre est une infection chronique au papillomavirus humain (HPV) qui se manifeste par d’énormes lésions cutanées en relief qui font penser à de grosses verrues, voire à de l’écorce d’arbre.
La maladie se déclare dans l’enfance et se développe rapidement si les lésions sont exposées au soleil.  30 à 60% des patients développent un cancer de la peau (carcinome épidermoïde) vers l'âge de 40-50 ans. 200 cas sont répertoriés à ce jour à travers le monde. 
Il n’existe actuellement aucun traitement d’où l’importance d’une bonne prévention qui passe par une absence d’exposition aux rayons solaires.
Le xeroderma pigmentosum

Le xeroderma pigmentosum, également appelée XP, ou maladie du vampire, est une maladie génétique héréditaire rare qui se manifeste par une extrême sensibilité aux rayons UV.
La maladie touche autant les filles que les garçons et apparaît dès les premiers mois de vie.
Les principaux symptômes sont des rougeurs après une exposition, même minime, au soleil. La peau est généralement très sèche et fine. De nombreuses taches, type taches de rousseur ou taches brunes, peuvent apparaître sur le visage et le cou. Il s’agit de lésions précancéreuses qui peuvent dégénérer en cancer de la peau si elles ne sont pas traitées. En l’absence de protection, la fréquence d’apparition de tumeurs cutanées est 4000 fois plus élevée chez les personnes atteintes de xeroderma pigmentosum que chez les autres.
Audrey Dulieux

passeportSANTE.net                       

bon week-end
[size]
                                                                                Ninnenne   [/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment stopper votre addiction au café ?(passeportSANTE.net) + autres..   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment stopper votre addiction au café ?(passeportSANTE.net) + autres..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment est votre atelier en hiver !!!
» Comment faut-il tasser le café?
» Comment faire du bon café ? sur magazine "Elle à table"
» Comment votre entourage vis votre passion?
» Votre épouse ou compagne, elle prend ça comment votre addiction aux montres, elle porte une belle montre?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: