AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 A chaque problème de peau sa solution naturelle(passeportSANTE.net) + autres articles à venir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24855
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: A chaque problème de peau sa solution naturelle(passeportSANTE.net) + autres articles à venir   Jeu 9 Mar - 10:50

A chaque problème de peau sa solution naturelle

La peau est le plus grand organe du corps. Elle constitue un atout beauté et bien-être précieux qui pourtant n'est pas invulnérable aux incommodités. Mais, pas d'inquiétudes, à chaque problème de peau, il existe une solution naturelle...
Soulager l'acné avec l'argile blanche ou verte

Avec ses propriétés cicatrisantes, adoucissantes et purifiantes l’argile verte ou blanche agirait directement contre la principale bactérie responsable du bouton d'acné : la  Propionibacterium acnes en l’éliminant et en prévenant sa prolifération.
Pour assécher les boutons d'acné, on préconise de préparer la pâte d’argile avec de l’eau de rose de préférence. Il suffira ensuite de disposer cette préparation sur les boutons d’acné jusqu'à ce que l'argile soit sèche. On peut ajouter une touche d’huile végétale de carotte concentrée en vitamine A essentielle à la santé de la peau et des muqueuses. De plus, elle favorise la cicatrisation ce qui est bénéfique pour se débarrasser des marques d’acné.
Il est également possible d’effectuer une cure d’argile par voie interne. Pour cela, il suffit de délayer 1 à 2 cuillères à café d’argile en poudre dans un verre d’eau et de consommer cette boisson chaque matin à jeun pendant environ 15 jours.
[size]
L’argile possède une action puissante, il existe des contre-indications pour les personnes sous traitement, souffrant de troubles digestifs ou pour les femmes enceintes.
N’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre professionnel de santé.

Lutter contre l'eczéma avec la bardane

En usage traditionnel, la bardane est utilisée pour lutter contre l’eczéma (dermatite).

L’eczéma est une affection chronique qui se définit par une inflammation de la peau. Il est non contagieux mais entraîne des lésions sèches, des rougeurs, des desquamations et parfois d’intenses démangeaisons qui peuvent être très incommodantes.
Il existe différents types d’eczéma, mais l’eczéma atopique reste le plus répandu. Dans ce cas la couche externe de la peau est poreuse, elle devient perméable aux attaques bactériennes. Cette forme d’eczéma se caractérise par son aspect héréditaire comme des antécédents familiaux d’asthme, d’allergies ou de rhume des foins.
Le but de la prise en charge de l’eczéma est de préserver la santé de la peau.
La racine de la bardane contient des polyènes, il s’agit de substances antibactériennes qui sont alors utiles pour traiter des affections comme l’eczéma. Les acides-alcools présents dans cette plante ont une action cholérétique (=  contribuent à la production de la bile) et diurétique (= favorisent la miction), ainsi ils aident l’organisme à éliminer les toxines.
[/size]
La préparation de la bardane diffère selon son mode de consommation.
On peut utiliser la racine séchée de la bardane à hauteur de 1000 mg à 2000 mg par jour et au maximum 3 fois par jour.
On peut également l'infuser dans ¼ de litre d’eau bouillante, en la laissant macérer une dizaine de minutes avant la dégustation (maximum 3 fois par jour également).
En décoction, dans ce cas on mélangera les racines séchées de la bardane avec de l’eau froide jusqu’à porter le tout à ébullition, on utilisera 25 000 mg pour 500 ml. Cette décoction peut être directement appliquée sur la zone irritée à l’aide d’une compresse imbibée.
[size]
Traditionnellement les racines de la bardane sont utilisées en Chine et en Inde pour leur action dépurative, détoxifiante (en favorisant la miction et la sudation) et désinfectante en s’attaquant à la source de l’infection.
L'histoire nous raconte que le roi France Henri III a guéri d'une grave maladie de la peau grâce à la bardane.
C’est depuis le Moyen-Age que cette plante est utilisée pour les bonnes vertus qu’elle apporterait à la peau. Elle préfère les endroits ensoleillés, on la trouve notamment en Europe de l’Est, là où elle est le plus cultivée.
 
L'huile d'onagre : alliée des peaux sèches

Une des solutions naturelles profitable dans la lutte contre la sécheresse de la peau est l’huile d’onagre.

Pourquoi ?
Parce que cette dernière contient des acides gras polyinsaturés (APL) appartenant à la catégorie des oméga-6 oul’acide gamma-linolénique aux propriétés anti-inflammatoires. Ces derniers favorisent la régénération cellulaire et l’élasticité de la peau. L’huile d’onagre se révélerait donc être une bonne solution naturelle hydratante pour les peaux sèches. Les amérindiens utilisaient déjà cette huile contre diverses maladies de la peau.
Comment doit-on utiliser l’huile d’onagre ?
[/size]
L’huile d’onagre se présente sous forme de capsule de 500, 1000 et 1300 mg. On préconise de la prendre au moment des repas jusqu’à 3 fois par jour. Cependant, les bienfaits de cette huile ne prendraient effet qu’à partir de quelques semaines.
[size]
Une peau sèche est une peau en manque d’hydratation. Pour être plus souple et moins rugueuse la peau a besoin de gras.
Les glandes sébacées à l’origine de la création de la substance graisseuse de la peau, le sébum, tendent à  réduire sa production avec l’âge. Une peau sèche est plus vulnérable au climat, à l’eau, et à d’autres facteurs comme la pollution. Alors, des rougeurs, des craquements voire des saignements peuvent apparaître.

Il est important de prendre soin de sa peau tout au long de sa vie car c'est une barrière protectrice contre les attaques extérieures.
Outre l’huile d’onagre, on trouve les APL dans l’huile de bourrache ou encore l’huile de pépins de cassis.

Traitement de la couperose : l'hamamélis

La couperose (rosacée) peut se définir par l’excès d'activité des vaisseaux sanguins entraînant leur dilatation et par la même occasion leur visibilité. Cette dernière se traduit par des rougeurs au niveau des joues, du nez et du menton. L’évolution de cette affection chronique prend différentes formes.

L'hamamélis de Virginie ou l’hamamelis virginiana appartient à la famille des hamamélidacées. Les propriétés des principes actifs de cette plante rendent compte de leur action sur les capillaires sanguins. Constituées de flavonoïdes  (=  qui présentent une action antioxydante), ils optimisent la résistance des capillaires sanguins et amoindrissent leur perméabilité. Ainsi les symptômes de la couperose, tels que les rougeurs tendent à s’estomper.
[/size]
En usager externe, on peut appliquer directement l’eau d’hamamélis à l’aide d’une compresse imbibée. On pourra se servir de cette lotion naturelle entre 2 et 4 fois par jour. Attention, elle ne doit impérativement pas être consommée par voie interne.
[size]

Comment prévenir l’évolution des symptômes de la couperose ?

L’ensemble des origines de la rosacée n’ont pas encore été établies mais certains facteurs peuvent aggraver son état comme l’exposition aux ultraviolets A (UVA) entraînant la dilatation des vaisseaux sanguins, les changements brutaux de température, certaines émotions intenses telles un choc émotionnel, une anxiété, un stress d'où l'importance de les identifier pour mieux y remédier.
N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre médecin, pharmacien ou dermatologue pour faire le bon choix en matière de lotions ou de produits cosmétiques. Evitez l’eau trop froide ou trop chaude mais optez plutôt pour une eau tiède afin de ne pas agresser votre peau.
passeportSANTE.net           bonne après midi 1 a demain Ninnenne  [/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24855
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: A chaque problème de peau sa solution naturelle(passeportSANTE.net) + autres articles à venir   Sam 11 Mar - 10:34

Brûlures d’estomac : comment y remédier ?

Les brûlures d'estomac affectent, de manière occasionnelle, près de 30 % de la population. Les douleurs ressenties lors de reflux gastro-Å“sophagien peuvent gêner les activités quotidiennes. Voici donc quelques astuces qui vous permettront de les apaiser…
Qu’est-ce que c’est ?

Les brûlures d’estomac (= reflux gastro-œsophagien) surviennent lorsque l’acidité produite par l’estomac remonte dans l’œsophage (= le conduit reliant la bouche à l’estomac). Mais les sucs gastriques provenant de l’estomac sont trop acides pour les parois de l’œsophage, ce qui occasionne alors des douleurs, des sensations de brûlures ou d’irritation.
Le sphincter œsophagien inférieur est généralement à l'origine des brûlures d’estomac. Il s’agit d’un muscle situé à la jonction de l’œsophage et de l’estomac. Il a pour fonction de retenir les sucs gastriques produits par l’estomac. Le reflux gastro-œsophagien peut également être lié à une hernie hiatale. La partie de l’estomac située près de l’œsophage remonte alors dans la cage thoracique par le diaphragme, ce qui produit des sensations de douleur.

Les principaux symptômes apparaissent surtout après les repas ou en position allongée :


  • Une sensation de brûlure « remontant » derrière le sternum. Les médecins parlent de « pyrosis ».

  • Des régurgitations acides, qui donnent un goût amer dans la bouche.


Le reflux peut aussi se traduire par des symptômes moins fréquents et plus généraux :


  • Une voix enrouée, surtout le matin

  • Un mal de gorge chronique

  • De l’asthme survenant la nuit et sans rapport avec une allergie

  • Une toux chronique ou un hoquet fréquent

  • Des nausées

  • Une mauvaise haleine persistante

  • Des problèmes dentaires (perte de l’émail des dents).


Quels aliments choisir et lesquels éviter ?

Bien qu’aucune étude sérieuse n’ait permis d’établir un lien clair entre la consommation de certains aliments et les brûlures d’estomac, de nombreuses personnes souffrant de ces maux ont observé une aggravation des symptômes suite à la prise de ces aliments.
Les aliments qui contiennent de la caféine ou de la théine sont à proscrire, puisqu’ils favorisent le relâchement du sphincter. Il faudrait donc s’abstenir de consommer du café, du chocolat, du thé, des boissons à base de cola. Les autres types de boissons gazeuses sont également à éviter, car elles augmentent le risque de ballonnements et sont dommageables pour le sphincter. La consommation de produits riches en matières grasses doit aussi être limitée, car le gras ralentit le processus de digestion. Ainsi, un aliment qui demeure longtemps dans l’estomac aura pour effet d’accroître la sécrétion de sucs gastriques. Évitez donc les viandes grasses, les fromages entiers, les pâtisseries, les charcuteries, etc.
Les aliments acides et/ou épicés devraient également être peu consommés. Ils ont tendance à augmenter l’acidité déjà produite par l’estomac et à enflammer davantage les parois de l’œsophage. Les agrumes (citron, pamplemousse, orange, lime) ainsi que la menthe verte, la menthe poivrée et la tomate font partie des aliments acides et devraient être évités.
Malgré ces nombreuses restrictions, certains aliments et produits peuvent au contraire vous aider à réduire les brûlures d’estomac. L’eau plate en fait partie. Elle permet d’activer la salivation, ce qui prépare l’estomac à la digestion. 
Les fibres contenues principalement dans les céréales à grains entiers (blé, son d’avoine, etc.) et les fruits et légumes (poire, citrouille, pomme de terre, etc.) sont à ajouter au menu. Ils protègent l’intestin et améliorent la digestion. Les aliments riches en antioxydants vous aideront également à lutter contre les brûlures d’estomac.
Cessez les mauvaises habitudes, adoptez un mode de vie sain

Dire "non" au tabac

Certaines habitudes de vie augmentent les risques de souffrir de brûlures d’estomac, et notamment le tabagisme. La consommation quotidienne de cigarettes augmente fortement les risques de brûlures d’estomac. Chez un fumeur, la cicatrisation des lésions dans l’œsophage est ralentie par le tabac. Le fonctionnement du sphincter se trouve également affecté.

Dire "non" à l'alcool

Il faut également limiter la consommation d’alcool qui a pour effet d’augmenter la production d’acidité dans l’estomac. Si vous souhaitez consommer une boisson alcoolisée, faites-le de préférence pendant les repas, afin de limiter la sécrétion de sucs gastriques.

Lutter contre l'embonpoint et l'obésité

L’embonpoint et l’obésité sont également des facteurs de risque de reflux gastro-œsophagien. Différentes études ont permis de démontrer que la perte de poids en cas d'enbonpoint ou d'obésité favorisait durablement la diminution des symptômes de brûlures d’estomac1.

Lutter contre le stress et la tension

Probablement plus facile à dire qu’à faire ! En cas de brûlures d'estomac, il est conseillé d'apaiser son stress et sa tension qui aggravent la douleur. Si vous vivez une situation particulièrement stressante, tentez de vous détendre avec une musique douce, lors d’une séance de relaxation ou en allant faire une promenade à l’extérieur. 
Des gestes simples pour limiter les symptômes

De petits gestes appliqués au quotidien peuvent vous permettre de minimiser les douleurs liées au reflux gastro-œsophagien.
Pendant les repas, évitez les plats copieux et les aliments gras et privilégiez les aliments légers. Selon certaines études, les aliments trop riches en matières grasses augmenteraient les brûlures d’estomac1. Il est préférable de prendre de plus petits repas de manière plus fréquente. Il faut également prendre le temps de bien mastiquer les aliments, afin de ne pas surcharger l’estomac et favoriser la digestion.
Prévoyez de manger votre dernier repas 3 à 4 heures avant l’heure du coucher. La position allongée favorise les reflux gastro-œsophagien. En laissant le temps nécessaire à votre estomac d’entamer le processus de digestion, vous éviterez ces désagréments.
Si malgré ces précautions vos douleurs persistent durant la nuit, surélevez la tête d’environ 15 cm durant la période de sommeil. Vous pouvez utiliser plusieurs oreillers ou utiliser un bloc de mousse selon ce qui vous apporte le plus de confort. 
Les plantes et les aromates pour lutter contre les brûlures d’estomac

Différentes plantes et aromates peuvent permettre de diminuer les douleurs liées au reflux gastro-œsophagien comme la réglisse, le curcuma ou la guimauve.

La réglisse

La racine de réglisse renferme de la glycyrrhizine ayant des effets thérapeutiques. L’efficacité de cette plante dans le traitement des troubles digestifs et des ulcères d’estomac a été démontrée par des recherches scientifiques1-2.
Posologie :

  • Racines séchées : de 5 g à 15 g par jour, 3 fois dans la journée, à prendre après chaque repas sous forme de poudre, d’infusion ou de décoction (de 2 g à 5 g dans 150 ml d'eau).



  • Extrait total liquide 1g/ml : de 2 ml à 4 ml, 3 fois par jour, après les repas.

  • Extrait total sec 6g/g : de 330 mg à 800 mg, 3 fois par jour, après les repas.

  • Extrait déglycyrrhiziné-DGL : cet extrait, duquel on a retiré la glycyrrhizine, est surtout employé pour traiter les ulcères gastriques ou duodénaux ainsi que les inflammations intestinales. Croquer de 1 à 2 comprimés, 3 fois par jour, 20 minutes avant les repas. En cas de crise aiguë d'un ulcère d'estomac ou du duodénum, prendre de 2 à 4 comprimés, 3 fois par jour, 20 minutes avant les repas.


Curcuma

Le curcuma permet également de lutter contre les troubles digestifs. Certaines substances présentes dans le curcuma, les curcuminoïdes, ont une action fortement antioxydante. C’est de ces antioxydants que proviendraient les bienfaits attribués au curcuma.
Posologie :

  • Rhizome séché en poudre. Prendre de 1,5 g à 3 g (½ c. à thé à 1 c. à thé) par jour, ce qui correspond à environ 60 mg à 200 mg de curcuminoïdes.

  • Infusion. Infuser de 1 g à 1,5 g de poudre de rhizome dans 150 ml d'eau bouillante durant 10 à 15 minutes. Boire 2 tasses par jour.

  • Extrait fluide : Prendre de 1,5 ml à 3 ml par jour.

  • Teinture : Prendre 10 ml par jour.


La guimauve

Reconnue pour ses propriétés adoucissantes qui permettent de traiter différents types d’inflammation et d’irritation, la guimauve est une plante à forte teneur en pectine et en mucilage. Ces composés permettent de soulager la muqueuse du système digestif en protégeant les tissus de l’acidité.
Posologie :

  • Consommer une tasse d’eau bouillie (200 ml) contenant 2g de racine séchée de guimauve.




passeportSANTE.net            bon week-end     Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24855
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: A chaque problème de peau sa solution naturelle(passeportSANTE.net) + autres articles à venir   Dim 12 Mar - 11:08

Comment prendre soin de sa poitrine ?
Symboles de féminité et de séduction, les seins sont naturellement assez fragiles et sont malmenés tout au long de la vie par divers bouleversements hormonaux : puberté, grossesse, ménopause… Passeport Santé vous livre quelques secrets et astuces pour prendre soin de votre poitrine.

Prendre soin de sa poitrine en choisissant bien son soutien-gorge

Il est important de toujours porter un soutien-gorge adapté à sa poitrine et à son mode de vie.
Ainsi, au quotidien, choisissez un bon soutien-gorge qui soutient bien votre poitrine sans la comprimer et séparez-vous des soutiens-gorges abimés ou mal ajustés.
Pour bien le choisir, il faut connaitre vos mensurations exactes. Celles-ci pouvant changer selon les périodes, il est recommandé de prendre régulièrement ses mesures (vous pouvez le faire vous-même ou dans les magasins de lingerie).
Si vous faites du sport, utilisez un soutien-gorge prévu à cet effet.
Prendre soin de sa poitrine en massant et en hydratant

Dépourvue de glandes sudoripares et sébacées, la peau de la poitrine est particulièrement sèche, il est donc important de bien l’hydrater pour garder un joli décolleté. 
Vous pouvez utiliser votre crème pour le corps habituelle, votre crème visage, une crème spéciale poitrine ou encore du gel d’aloe vera et l’appliquer tous les jours en couche épaisse après la douche.
En appliquant votre crème, massez bien en pétrissant la poitrine sans oublier le décolleté.

Prendre soin de sa poitrine avec l’huile de pâquerette

Aussi appelée huile de bellis, l’huile végétale de pâquerette favorise la circulation sanguine et a un effet tonifiant et galbant sur la poitrine et le buste.
Vous pouvez l’appliquer tous les jours sur une peau propre et sèche, ou alterner avec le soin hydratant.
Plus faciles à trouver, l’huile d’olive et l’huile d’argan sont également conseillées pour préserver la peau fragile des seins.

Prendre soin de sa poitrine avec des huiles essentielles

À l’huile végétale, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de mélisse ou de cyprès qui vous aideront à avoir une poitrine plus ferme.
Les huiles essentielles de palmarosa et de cèdre de l’Atlas quant à elles sont de formidables lymphotoniques (qui tonifient le système lymphatique).


Prendre soin de sa poitrine grâce aux douches froides

Si vous en avez le courage, passez un jet d’eau froide sur votre poitrine à la fin de la douche.
C’est le top pour tonifier les tissus et stimuler la circulation sanguine.
Vous pouvez aussi opter pour les glaçons ou vaporisez un hydrolat ou une eau de soin fraîche chaque jour avant de vous habiller.


Prendre soin de sa poitrine en soignant sa posture et en faisant du sport

Le fait de se tenir bien droite aussi souvent que possible permet de s’assurer un bon soutien. Épaules en arrière, on garde le dos bien droit et la nuque bien tendue en toute circonstance.
Les sports comme le yoga, la danse ou les Pilates peuvent vous y aider car ils étirent le corps et donnent de l’allure.
D’autre part, si on ne peut pas muscler le sein qui n’est pas un muscle, on peut muscler le grand pectoral situé derrière, grâce à la natation et aux sports de raquette, par exemple. Ce qui donnera à votre poitrine un aspect plus ferme et tonique
Marie Desbonnet
passeportSANTE.net                            bonne après midi 1       Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A chaque problème de peau sa solution naturelle(passeportSANTE.net) + autres articles à venir   

Revenir en haut Aller en bas
 
A chaque problème de peau sa solution naturelle(passeportSANTE.net) + autres articles à venir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Programme photo]Livre: DXO pour les photographes
» Peinture / vernis en aérosols avec durcisseur , vous connaissez ?
» Vive les maths
» 6 bonnes raisons de manger chaque jour de la salade(passeportSANTE.net)+ autres..
» [RESOLU] Problème de connexion à chaque démarrage...

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: