AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les 5 bonnes raisons d’utiliser du vinaigre de cidre tous les jours(passeportSANTE.net)+autres à venir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27412
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Les 5 bonnes raisons d’utiliser du vinaigre de cidre tous les jours(passeportSANTE.net)+autres à venir   Mar 14 Mar - 11:05

Les 5 bonnes raisons d’utiliser du vinaigre de cidre tous les jours


Le 1er mars 2017.
Vous ne le savez peut-être pas mais le vinaigre de cidre a des vertus insoupçonnées pour notre santé et notre bien-être. Certains spécialistes recommandent même de l’utiliser tous les jours. Mais pour quelles raisons ?

1. Le vinaigre de cidre vous assure une bonne digestion

Vous avez des maux de ventre fréquents parce que vous digérez mal certains aliments ? Le vinaigre de cidre pourra être une solution. Bien évidemment si vous souffrez d’inflammation de l’estomac ou de reflux gastro-œsophagien, vous devrez vous tourner vers votre médecin. Mais si ces douleurs sont occasionnelles, boire quelques gorgées de vinaigre de cidre avant de manger vous permettra de mieux digérer.
Si vous souffrez de diarrhées, le vinaigre de cidre sera aussi très efficace car il possède un pouvoir antibactérien très puissant et agit donc comme un antibiotique naturel. Pour cela, buvez un mélange de 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre dans un verre d’eau, 3 fois par jour.

2. Le vinaigre de cidre lutte efficacement contre le ronflement

Votre conjoint ne supporte plus vos ronflements qui l’empêchent de dormir ? Tournez-vous vers le vinaigre de cidre. Parce qu’il est riche en potassium, ce vinaigre élimine le mucus dans vos fosses nasales. Fini les ronflements mais aussi les congestions nasales. Pour que cela fasse son effet, mélanger une cuillère à soupe de vinaigre de cidre dans un verre d’eau froide et buvez-le juste avant de vous coucher. En cas de maux de gorge, ce breuvage sera aussi très efficace.

3. Le vinaigre de cidre élimine les graisses

Selon une étude publiée dans le British Journal of Nutrition, dans les années 2000, l’acide acétique présent dans le vinaigre de cidre permet de faire chuter le niveau de cholestérol dans le sang. Certes, cette étude avait été réalisée sur des rongeurs mais semble tout à fait applicable aux humains.
Certains chercheurs recommandent, par ailleurs, aux personnes qui veulent perdre du poids de boire du vinaigre de cidre tous les soirs. Cette boisson empêche les graisses de se fixer et, grâce à la pectine présente dans le vinaigre, réduit l’appétit. La pectine de pomme est en effet un coupe-faim naturel très efficace. Mélanger du vinaigre de cidre dans un verre d’eau avant de passer à table serait vraiment efficace, même si ce n’est pas très bon.

4. Le vinaigre de cidre élimine les pellicules

Certains shampoings antipelliculaires sont très corrosifs et finissent par abîmer le cuir chevelu. Si vous avez des pellicules, mélangez la même quantité de vinaigre de cidre et d’eau dans un vaporisateur. Aspergez abondamment vos cheveux et laissez reposer pendant un bon quart d’heure. Ensuite, lavez-vous les cheveux avec un shampoing doux. Le résultat risque de vous surprendre. Pour une meilleure efficacité, renouvelez l’opération deux fois par semaine.

5. Le vinaigre de cidre supprime les mauvaises haleines

Parce que c’est un antibactérien puissant et que la mauvaise haleine est due à la présence de bactéries dans la bouche, n’hésitez pas à vous gargariser avec du vinaigre de cidre pour ne plus souffrir de mauvaise haleine. Le réflexe peut être adopté avant un rendez-vous important, par exemple. Mais vous pouvez aussi boire du vinaigre avant de vous coucher pour être assuré de vous réveiller avec une haleine fraîche. Pensez cependant à toujours bien diluer le vinaigre de cidre dans de l’eau pour éviter les brûlures d’estomac. 
À lire aussi : 20 superaliments pour retrouver la forme


Marine Rondot

passeportSANTE.net                        bonne après midi 1          Ninnenne  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27412
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Les 5 bonnes raisons d’utiliser du vinaigre de cidre tous les jours(passeportSANTE.net)+autres à venir   Mar 14 Mar - 13:45

Les meilleurs et les pires aliments contre les ballonnements

Le charbon végétal contre les gaz intestinaux


Manger du charbon pour réduire les ballonnements, une drôle d'idée ? Pas s'il s'agit de charbon végétal (également connu sous le nom de charbon actif). Au premier abord, cette poudre noire paraît certes un peu effrayante, mais en réalité elle peut être efficace pour nous aider à tirer un trait sur nos ballonnements et nos gaz intestinaux1.
Pour mieux comprendre pourquoi, il faut s'intéresser à la création de cette poudre de charbon végétale. On l'obtient en fait en calcinant à haute température des bois tendres (saule, peuplier, tilleul) mais également des coques de noix ou des noyaux d'olive. Le bois ainsi carbonisé se transforme alors en une vraie éponge capable d'absorber l'air. Il serait même capable de capturer jusqu'à 100 fois son volume en gaz !
Une fois dans notre estomac, il est donc très utile pour absorber les gaz issus de la fermentation de certains aliments, réduisant ainsi considérablement nos ballonnements.

Les fibres solubles plutôt que les fibres insolubles


On a longtemps conseillé aux personnes qui souffraient de ballonnements et de gaz intestinaux de privilégier les fibres insolubles, censées favoriser le transit intestinal et lutter contre la constipation si elles n'étaient pas consommées en excès. Mais des études récentes sont venues contrebalancer ces théories, et ont plutôt mis l'accent sur le rôle des fibres solubles dans la lutte contre l'inconfort digestif1.
 En effet, une consommation trop importante de fibres insolubles pourrait engendrer des irritations au niveau de l'intestin2. En revanche, les fibres solubles, une fois avalées, vont se métamorphoser en une sorte de gel au moment de la digestion et peuvent donc calmer les symptômes de côlon irritable. Très douces pour l'intestin, elles présenteraient également l’intérêt de réduire ballonnements et gaz intestinaux.
Pour rappel, les aliments riches en fibres solubles, et donc à privilégier, sont : le pain de seigle, la farine d'avoine, l'orge, la carotte, la courgette, la patate douce, la pomme de terre sans peau, l'orange, la pêche, la nectarine, etc.

Optez pour les infusions anti-ballonnements


Certaines plantes sont réputées pour favoriser naturellement le transit et l'expulsion des gaz provenant de la fermentation des aliments dans l'estomac.
En cas de problèmes de ballonnements ou de flatulences, on oublie le café après le repas; et on mise plutôt sur des tisanes qui vont chouchouter nos intestins, comme des infusions de thym, de romarin, d'anis vert, de mélisse, de menthe poivrée, ou encore de camomille.
On peut acheter ces infusions toutes faites dans le commerce, ou les préparer soi-même à la maison en faisant sécher les herbes.

Les aromates et les épices pour les intestins fragiles


Comme nous venons de le voir avec les infusions anti-ballonnements, certaines herbes peuvent s'avérer très utile dans la lutte contre les ballonnements. Les épices et les aromates ne sont pas en reste ! 
En effet, épices et aromates sont réputés pour leurs effets carminatifs. Traduction : non seulement ils empêchent la création de gaz dans l'intestin, mais ils aident également à évacuer les gaz qui s'y seraient formés. Tout simplement parfait pour que nos ballonnements et gaz intestinaux ne soient plus qu'un mauvais souvenir.
Et sur le podium des carminatifs, on trouve le cumin1, la cardamome et le gingembre. Voilà une bonne raison supplémentaire de parfumer notre cuisine d'épices et d'aromates. A noter : pour que l'action des carminatifs soit efficace, il ne faut pas y aller de main morte avec les épices et les aromates...

Le chewing-gum, mauvais pour le transit


Le chewing-gum, c'est un produit que l'on devrait penser à bannir définitivement de nos boîtes à bonbons ! Et surtout quand on souffre de ballonnements et de problèmes intestinaux. L'explication est très simple : quand on mâche une gomme, on avale de l'air (en faisant au passage tourner notre estomac à vide) et rien que de l'air. C'est le principe de base de l'aérophagie.
Notre tube digestif accumule donc de l'air inutilement, ce qui fait gonfler notre intestin, notre estomac, et donc notre ventre. Tout ceci nous apporte au mieux des ballonnements, au pire des flatulences1... Logique : tout cet air accumulé dans notre tube digestif, il faut bien l'évacuer à un moment ou un autre !

Pas de boissons gazeuses en cas de transit fragile


Quand on est enclin aux ballonnements, mieux vaut essayer de limiter sa consommation de boissons gazeuses à table (eaux gazeuses et sodas, ces derniers étant en plus bourrés de sucre !). Cela paraît plutôt logique : dans boissons gazeuses, il y a « gaz » !
En effet, ces boissons contiennent du gaz, qui une fois avalé et libéré, se retrouve bloqué dans notre tube digestif. Et du gaz bloqué dans le tube digestif, ça se traduit souvent par une distension des parois de l'intestin et de l'estomac, et un ventre tout gonflé.
Alors si l'on a tendance à être fragile de l'estomac, mieux vaut éviter d'encombrer notre tube digestif avec un excès de gaz !

Les crucifères ont mauvaise réputation


La famille des crucifères a beau être bien fournie et colorée (chou vert, chou rouge, chou-fleur, chou de Bruxelles, brocoli, etc.), elle n'est pas la grande amie des personnes qui souffrent de ballonnements. Et pour cause : les crucifères sont des aliments qui ont tendance à produire beaucoup de gaz en fermentant dans notre tube digestif. Le chou, c'est d'ailleurs le premier légume auquel on pense quand on parle d’ « inconfort digestif ». Une réputation malheureusement méritée !
En effet, les légumes de la famille des crucifères contiennent de la raffinose, une substance qui peut être à l'origine de flatulences et de ballonnements chez les personnes sensibles des intestins. Et comme ils contiennent également du soufre, les flatulences émises peuvent s'avérer assez malodorantes.
La solution pour pouvoir quand même profiter des bienfaits de la famille du chou ? Les cuire à l'étuvée, et ne pas en abuser !

Les légumineuses ont tendance à fermenter


Lentilles, pois, fèves, haricots blancs, haricots rouges, pois chiches... Même si les légumineuses regorgent de bienfaits santé, elles ne sont pas vraiment à conseiller quand on souffre de ballonnements ! En effet, les légumineuses sont des aliments dit fermentescibles, c'est à dire qu'une fois avalés et arrivés dans notre estomac, ils ont tendance à fermenter1.
L'astuce de grand-mère pour que « légumineuses » ne rime pas avec problèmes digestifs : les faire tremper la veille dans un saladier plein d'eau. Et ne pas hésiter à changer l'eau plusieurs fois d'ailleurs.


Limiter les produits laitiers pour l'intestin


Les produits laitiers représentent une source très intéressante de calcium, fondamental pour le capital osseux. Seulement, quand on vieillit, il arrive que l'on ait de plus en plus de mal à digérer le lactose (qui est le principal sucre contenu dans le lait). Or quand le lactose arrive dans un tube digestif qui a du mal à l'assimiler, il va commencer à fermenter. Et comme la plupart des aliments fermentescibles, le lactose non digéré dans notre estomac va engendrer des gaz et des ballonnements1.
Lorsque c'est le cas, il est recommandé de surveiller attentivement sa consommation de produits laitiers. Tout d'abord, il ne faut pas en consommer trop durant la journée. Ensuite, il est conseillé d'éviter tous les laitages à base de lait entier, les fromages blancs trop gras, les fromages qui contiennent des moisissures (roquefort, brocciu, etc.) ainsi que les fromages à pâte molle non affinée (mascarpone, riccota, etc.). A l'inverse, il faudrait privilégier la consommation de produits laitiers écrémés et les fromages à pâte cuite (tomme, gruyère, etc.).

passeportSANTE.net                                    bonne  journée00     Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27412
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Les 5 bonnes raisons d’utiliser du vinaigre de cidre tous les jours(passeportSANTE.net)+autres à venir   Mar 14 Mar - 13:59

Les 10 meilleurs fruits pour votre santé

Découvrez les 10 fruits considérés comme les meilleurs pour rester en bonne santé.
Les fruits à coque

Noix, noisettes, amandes, noix du Brésil… Les fruits à coque sont riches en acides gras oméga 3, en protéines végétales, en fibres, en vitamines et en minéraux (surtout du magnésium).
D’après une étude américaine publiée dans le New England Journal of Medecine en novembre 2013 et portant sur près de 120 000 personnes suivies pendant 30 ans, en consommer chaque semaine ferait d’ailleurs reculer la mortalité.
Grignotez-en une poignée par jour, pas plus, car leur apport calorique est tout de même important.
La pomme

Si l’adage « une pomme par jour éloigne le médecin » n’est pas à prendre au pied de la lettre, il faut reconnaitre que ce fruit est excellent pour notre santé. 

Peu calorique, la pomme contient de la pectine, une fibre soluble connue pour réguler le transit intestinal.
La pomme est aussi riche en flavonoïdes, des antioxydants qui préviendraient les maladies cardiovasculaires en aidant à diminuer et à prévenir l’oxydation des lipides en circulation dans le sang et en réduisant le taux de cholestérol sanguin[1],[2].
Une étude datant de 2001[3] tend également à montrer que la consommation de pommes réduirait aussi l’incidence du syndrome coronaire aigu, en particulier chez les hommes. Ce syndrome comprend l’angine de poitrine instable et l’infarctus du myocarde.
De plus, elle est riche en vitamine C et K et en manganèse.
La banane

Riche en potassium, la banane permet de réguler la pression sanguine, préserve le corps des accidents cardiovasculaires et limiterait la formation de calculs rénaux.

Sa richesse en fibres favorise le transit intestinal.
Une étude prospective, menée auprès de 61 000 femmes suisses, a démontré un lien entre une consommation élevée de fruits et le risque moindre de souffrir d’un cancer du rein. De tous les fruits à l’étude, c’est pour la banane que les chercheurs ont constaté la plus forte relation[1]. La banane aurait aussi un effet bénéfique sur le risque de cancer colorectal, autant chez les femmes que chez les hommes[2].
D’autres études ont également démontré les bienfaits de la banane sur l’ulcère à l’estomac, la diarrhée chronique, les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2.
La banane contient en plus de la vitamine B6, du manganèse, de la vitamine B9, de la vitamine C, du cuivre, du magnésium et du potassium.
L’orange

L’orange favoriserait un système immunitaire efficacepermettrait la fluidification du sang et lutterait contre la constipation.
Plusieurs études ont démontré que la consommation dagrumes, dont l’orange, serait reliée à la prévention de certains types de cancers[1],[2],[3] comme le cancer de l’œsophage, le cancer de l’estomac, le cancer du côlon, de labouche et du pharynx.
 
Les limonoides, des composés antioxydants contenus dans les agrumes ont d’ailleurs démontré des effets anticancer in vitro ou sur des modèles animaux. La forte teneur en antioxydants de l’orange participerait d’ailleurs à la diminution du stress oxydatif[4], ce qui contribue à prévenir de nombreux problèmes de santé.


L’orange serait aussi l’un des aliments démontrant la plus grande association avec la diminution de l’incidence de maladies vasculaires cérébrales[5].
L’orange est également riche en vitamines C, B1, B5, B9, en calcium et en cuivre.
Le kiwi

Très riche en vitamines C, le kiwi contient également des vitamines K, B9 et E, du cuivre, du potassium et des composés aux propriétés antioxydantes, qui neutralisent les radicaux libresprévenant le vieillissement cellulaire et certains types de cancer.
Un kiwi renferme une quantité impressionnante de fibres, ce qui favorise un bon transit intestinal.
Une étude effectuée chez l’humain a démontré le potentiel cardioprotecteur du kiwi[1]. Les chercheurs ont observé que la consommation de 2 ou 3 kiwis par jour pendant environ 1 mois amenait une diminution de l’agrégation plaquettaire ainsi qu’une diminution des triglycérides sanguins, 2 facteurs de risque associés aux maladies cardiovasculaires.
L’avocat

Ce fruit originaire d’Amérique centrale et du Sud est prisé pour sa chair tendre et ses nombreux bienfaits.

L’avocat est en effet une précieuse source de vitamines et de minéraux. On y retrouve des vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B9, E et K, du cuivre, du phosphore, du magnésium, du potassium, du fer, du zinc et du manganèse !
L’avocat contient aussi de nombreux composés antioxydants ainsi que des fibres alimentaires.
Bien que l’avocat soit très riche en matières grasses, celles-ci sont surtout constituées de gras insaturés (principalement mono-insaturés), considérés comme de « bons » gras pour la santé cardiovasculaire.
Chez l’humain, une étude a démontré que le remplacement d’une partie des matières grasses de l’alimentation par de l’avocat pendant trois semaines pouvait amener une diminution des lipides sanguins, et ce, sans diminuer la concentration de cholestérol HDL (« bon » cholestérol)[1].
La consommation d’avocats permet également une meilleure absorption des caroténoïdes[2] (antioxydants). La meilleure absorption des caroténoïdes serait d’ailleurs attribuable aux matières grasses de l’avocat.
D’autre part, plusieurs recherches in vitro laissent croire que l’avocat aurait des propriétés favorables à la prévention du cancer.
Le bleuet

Considéré comme un superaliment, le bleuet compte parmi les fruits à la plus grande capacité antioxydante[1].

Les flavonoïdes sont les antioxydants les plus puissants du bleuet. Ils sont impliqués dans la neutralisation des radicaux libres du corps, permettant ainsi de prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et de diverses maladies chroniques.
Le jus de bleuet fermenté pourrait d’ailleurs contribuer à la prévention des maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson) en protégeant les neurones contre le stress oxydatif[2].
D’autre part, des études menées à l’Université de Montréal ont montré que le jus de bleuet sauvage fermenté aurait des propriétés antidiabétiques[3].
L’ananas

Fruit exotique réputé pour favoriser la perte de poids, l’ananas contient des vitamines A, B et C, de la manganèse et du cuivre, ce qui en fait un excellent fruit pour préserver le système immunitaire, le système nerveux et la mémoire.
D’autre part, l’ananas contient de la broméline, reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoires, antithrombotiques, antiplaquettaires et fibrinolytiques (permettant de dissoudre les caillots sanguins).
Des études ont également démontré que la broméline engendrerait une diminution du risque d’angine, exercerait une action contre l’hypertension et pourrait réduire le risque d’infarctus coronarien et pourrait s’avérer un traitement alternatif contre l’ostéoarthrite.
L’ananas renferme aussi des polyphénols et les flavonoïdes, des composés qui possèdent des propriétés antioxydantes.
L’abricot

L’abricot est une source de fibres, ce qui, en plus de prévenir la constipation et de diminuer le risque de cancer du côlon, pourrait contribuer à la prévention des maladies cardiovasculaires, ainsi qu’au contrôle du diabète de type 2 et de l’appétit[1].

Les abricots contiennent également différents antioxydants, particulièrement des composés phénoliques de la famille des flavonoïdes, et des caroténoïdes, principalement du bêta-carotène, qui a la capacité de se transformer en vitamine A.
En plus de sa richesse en fibres, en vitamine A et en antioxydants, l’abricot contient du fer, du cuivre, de la vitamine C et du potassium.
Le citron

Le citron, c’est le fruit détox par excellence. En effet, il aurait pour effet de stimuler l’activité des reins, ce qui favorisait l’élimination des toxines.

Riche en flavonoïdes, le citron a des propriétés antioxydantes pouvant prévenir de nombreuses maladies comme le cancer et les maladies cardiovasculaires.
 
Parmi d’autres effets observés, deux limonoïdes présents dans les agrumes inhiberaient la réplication du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), en plus d’inhiber l’activité de la protéase du virus[1].

De plus, certains limonoïdes du citron démontrent une activité contre certains champignons pathogènes[2].
Le citron est également un antibactérien naturel.
Marie Desbonnet                    passeportSANTE.net            bonne  journée00     Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les 5 bonnes raisons d’utiliser du vinaigre de cidre tous les jours(passeportSANTE.net)+autres à venir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les 5 bonnes raisons d’utiliser du vinaigre de cidre tous les jours(passeportSANTE.net)+autres à venir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: