AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Mai 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 10 mauvaises habitudes qui font tomber vos cheveux(passeportSANTE.net) + autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 22813
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: 10 mauvaises habitudes qui font tomber vos cheveux(passeportSANTE.net) + autres   Jeu 16 Mar - 9:34

10 mauvaises habitudes qui font tomber vos cheveux

La perte des cheveux peut être d’origine hormonale mais pas seulement. En prenant quelques précautions au quotidien, il est possible de ralentir leur chute.
Eviter les frottements

Les frottements répétés abîment le cheveu.
Un séchage un peu trop rude avec une serviette fragilise d’autant plus le cheveu s’il est mouillé. Résultat : la fibre capillaire se casse.
Pour sécher vos cheveux correctement et ainsi réduire le risque de chutes, laissez-les sécher le plus naturellement possible. Si vous êtes pressée, absorbez l’excédent d’eau avec une serviette éponge en effectuant des pressions légères sur le cuir chevelu.
Coiffer ses cheveux mouillés

Coiffer ses cheveux alors qu’ils sont mouillés a le même effet que les frottements : cela  casse le cheveu, en fragilisant la kératine dont il est composé car celle-ci est imbibée d’eau.
Lors du démêlage, il faut donc être particulièrement délicat et utiliser les bons accessoires : oui au peigne à larges dents, non aux brosses. Le mieux étant d’attendre qu’un maximum d’eau se soit évaporée.

Ne pas les tripoter sans arrêt

Tripoter ses cheveux peut les fragiliser en plus de les rendre ternes et mous. A l’état pathologique (trichotillomanie), les cheveux peuvent être arrachés par poignées, avec une repousse très lente.
Pour cesser de toucher ses cheveux sans arrêt, la première des choses à faire est d’abord de prendre conscience qu’on les touche souvent, le réflexe étant tellement ancré qu’on ne s’en rend même plus compte. Ensuite, il faut trouver une parade pour occuper ses mains, et plus globalement, trouver des remèdes pour soigner son stress car l’anxiété est dans la majorité des cas, à l’origine du problème.
Nettoyer ses brosses et ses élastiques

Les peignes, brosses et élastiques sont peu, voire pas du tout entretenus. Pourtant, ils entrent en contact direct avec le cuir chevelu et le cheveu et peuvent l’asphyxier s’ils ne sont pas propres. Des résidus de produits coiffants, de sébum, de peau y sont souvent agglutinés en masse.
Le mieux pour les nettoyer est de les laisser tremper dans de l’eau additionné de quelques gouttes de shampooing.

Bien utiliser son sèche-cheveux

Le sèche-cheveux, s’il n’est pas utilisé correctement, est l’ennemi N°1 des cheveux. Une chaleur trop forte et mal dirigée les abîme et les fragilise.
Pour faire un bon usage du sèche-cheveux, utilisez-le à au moins 10 cm de vos cheveux en le réglant sur la chaleur minimum. Respectez le cheveu en le séchant toujours de manière à lisser ses écailles, du haut vers le bas. Cela renforcera votre chevelure et la rendra plus brillante.

Se mettre à la diète

Les cheveux se nourrissent de ce que nous mangeons. Se restreindre d’un point de vue alimentaire pour perdre ses kilos superflus peut avoir des répercussions catastrophiques sur le cheveu. A tel point que la perte de cheveux fait partie des symptômes évoqués pour diagnostiquer l’anorexie.
Si vous sautez régulièrement de repas, que vous avez des carences alimentaires et que vous perdez vos cheveux, il est fort probable que ce soit intimement lié...
Les attacher tout le temps

Afin de donner le meilleur de lui-même, le cheveu doit pouvoir respirer. Pour respirer, il doit être suffisamment aéré. Si du matin au soir, ils sont tirés en queue de cheval ou roulés sur eux-mêmes coincés dans des élastiques,  il y a peu de chances qu’ils soient vigoureux. Les coiffures sophistiquées sont donc à réserver exclusivement pour les grands jours : tresses, chignon, etc.
Si malgré tout, vous supportez mal d’avoir les cheveux dénoués, essayez de varier un maximum vos coiffures pour que ce ne soit pas toujours les mêmes cheveux qui soient soumis à rude épreuve et ne tirez pas trop fort pour les attacher afin d’éviter une calvitie frontale (=alopécie de traction) précoce.
Ne pas se brosser les cheveux avant d’aller dormir

Si se coiffer le matin est un geste incontournable, cela semble moins évident le soir avant d’aller dans son lit,. Et pourtant, tout comme le reste de l’organisme, c’est la nuit que le cheveu se régénère le mieux.
Veillez à brosser vos cheveux tous les soirs pour éliminer tous les résidus (sébum, pollution, poussière), a fortori si vous utilisez des produits coiffants (gel, laque), qui étouffent littéralement le cheveu s’ils ne sont pas correctement éliminés.
Porter des bonnets ou des casquettes toute la journée

Porter des bonnets, bérets, chapeaux ou casquettes trop souvent ne permet pas au cheveu de respirer convenablement. Si leur port n’est pas responsable en tant que tel de l’alopécie, ils peuvent cependant la favoriser en provoquant une pression sur certaines zones du cuir chevelu et provoquer des frottements, ce qui, à long terme, fragilise le cheveu et provoque sa chute.
Même si la mode est au bonnet, mieux vaut donc l’utiliser avec modération
Avoir une mauvaise hygiène de vie

Les cheveux reflètent notre état de santé.
Si nous sommes stressé(e) ou fatigué(e), nos cheveux seront ternes et plats, ils manqueront de vigueur et se retrouveront dans le fond de notre lavabo, de notre baignoire ou de notre douche.
L’alimentation joue un grand rôle dans la perte de nos cheveux. Pour les préserver, il est important d’avoir une alimentation équilibrée. Pour compenser une perte précoce ou ponctuelle des cheveux, il faut privilégier les aliments protéinés riches en acides aminés qu’on trouve dans la viande ou le poisson et ceux riches en vitamines B et PP.
Audrey Dulieux



bonne après midi 1       passeportSANTE.net                                               Ninnenne    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 22813
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 10 mauvaises habitudes qui font tomber vos cheveux(passeportSANTE.net) + autres   Jeu 16 Mar - 11:28

Ce que vous ne savez pas sur les lentilles de contact



Si vous faites partie de ceux ayant essayé les lentilles il y a longtemps et que vous ne les avez pas supportées plus de quelques minutes (ou heures pour les plus courageux), sachez qu’il y a eu du progrèsdans le domaine depuis !  Les lentilles actuelles bénéficient des dernières technologies pour être plus confortables. Elles sont ainsi bien plus fines et plus souples qu’avant. L’heure est peut-être venue de les réessayer d’autant qu’il est désormais  possible d’en tester chez son ophtalmologiste ou chez son opticien
Elles peuvent se porter à tout âge


On a tendance à penser que les lentilles de contact sont exclusivement réservées aux adultes. Erreur… Elles s’adaptent à toutes les tailles et formes d’œil et peuvent donc être portées par les enfants dès leur plus jeune âge. Certes, elles sont difficiles à manipuler pour les enfants qui sont en général moins enclins que les adultes à se mettre quelque chose dans l’œil mais fini les lunettes cassées dans la cour de récréation, la buée ou les gouttes de pluie à essuyer, c’est un réel confort pour les enfants comme pour les parents !
Elles ne demandent pas d’entretien particulier


Il est loin le temps où il fallait nettoyer ses lentilles méticuleusement avec plusieurs produits et y passer approximativement ½  heure au quotidien. Désormais, des solutions tout en sont disponibles sur le marché qui permettent aux lentilles de se nettoyer toutes seules : chaque soir, il suffit de les plonger dans cette solution et de les remettre le lendemain, en toute simplicité. Pour ceux qui ne souhaitent pas d’entretien du tout, les lentilles journalières sont une bonne option.
On peut vivre normalement avec


Faire du sport, se maquiller, etc. Toutes ces activités du quotidien vous semblent impossibles avec des lentilles de contact ? Oubliez les préjugés, tout est possible avec les lentilles, à condition de respecter les précautions d’usage : respecter la durée maximale de leur port, se maquiller après les avoir mises, ne pas se maquiller l’intérieur de l’œil, les retirer avant le démaquillage, etc.
Elles sont remboursées par la mutuelle


Les lentilles de contact ne sont pas remboursées par la Caisse d’Assurance Maladie sauf en cas de pathologie particulière et reconnue comme une myopie lourde par exemple. En revanche, elles le sont par certaines mutuelles. Pensez donc à bien vous renseigner sur les forfaits proposés et sur la prise en charge des lentilles avant toute souscription. Avec certaines mutuelles, il est même possible de demander un remboursement plus important sur les lentilles que sur les lunettes.
Elles demandent un temps d’adaptation


Si vous portez des lentilles pour la première fois et que vous ressentez un inconfort, c’est totalement  normal. Rappelons qu’une lentille est un corps étranger posé sur l’œil, l’organisme doit donc s’y habituer progressivement. Le médecin ophtalmologiste déterminera avec vous quel type de lentille vous correspond le mieux en fonction de la sensibilité de votre œil et de votre mode de vie. Des essais sont parfois nécessaires pour trouver le type de lentilles qui convienne le mieux.
Les intolérances existent mais sont rares


Malgré les nouvelles technologies utilisées pour adapter les lentilles à tout type d’œil, les allergies au matériau utilisé ou à la solution utilisée pour les nettoyer restent possibles. Les symptômes sont les suivants et doivent persister plusieurs jours d’affilée (sinon on parlera simplement d’adaptation : rougeur des yeux, picotements, tiraillements, vision floue, sensation d'un corps étranger. Dans ce cas, mieux vaut prendre rendez-vous avec son ophtalmologiste pour changer de marque de lentilles. Vous pouvez également tester, dans un premier temps, une autre solution de nettoyage car parfois les allergies viennent de ces produits et non des lentilles elles-mêmes.
Ces signes sont normaux au départ, dans la phase d'adaptation aux lentilles. Mais s'ils persistent ou s'ils sont intenses, il faut consulter un ophtalmologiste rapidement car ils traduisent une souffrance de l'oeil.
Des complications peu probables si les précautions d’usage sont respectées


Les progrès ont été tels en matière de confort, que peu de porteurs de lentilles suivent les recommandations d’usage, ce qui peut multiplier le risque infectieux comme un abcès de la cornée ou une kératite infectieuse par exemples. Pour éviter toute irritation source de potentielle complication, ne lavez-pas vos lentilles avec l’eau du robinet, ni même avec de l’eau minérale. Utilisez exclusivement les solutions dédiées à cet usage.
Bactéries et champignons sont particulièrement redoutés car ils peuvent gravement endommager l'oeil. En cas de rougeurs inexpliquées ou de picotements, le mieux est donc de consulter rapidement.
Les solutions nettoyantes doivent être bien choisies


L’association 60 millions de consommateurs a recensé en 2014 quelques grandes marques de solutions nettoyantes qui ne tenaient pas leurs promesses. Après plusieurs tests en laboratoire, ces produits s’avéraient totalement inefficaces contre le développement des bactéries propres aux lentilles. Outre leur efficacité toute relative, certains de ces produits pourraient même être toxiques pour la cornée. Attention donc à bien les choisir…
Une nouvelle génération de lentilles est arrivée


A ce jour, il existait soit des lentilles souples, soit des lentilles rigides. Grâce aux progrès dans le domaine, une nouvelle génération de lentilles est née en 2014: la lentille hybride. Rigides au centre et souples au bord, elles permettent de corriger les défauts visuels les plus importants tout en étant, grâce à leur souplesse, d’un confort extrême. Astigmatisme, hypermétropie, forte myopie, ceux souffrant d’un problème visuel lourd ne sont donc plus forcément abonnés aux lentilles rigides qui peuvent parfois être mal tolérées.
Elles coûtent environ 50 euros par mois et sont à renouveler tous les trimestres.
passeportSANTE.net                   bonne après midi 1        Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 22813
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 10 mauvaises habitudes qui font tomber vos cheveux(passeportSANTE.net) + autres   Ven 17 Mar - 13:41

L’amour, gage de bonne santé ?
Entre le stress lié à la vie de couple, la volonté moderne d'avoir une sexualité épanouie ou la notion d'engagement qui pose parfois problème, on peut imaginer que la vie amoureuse n'est pas toujours synonyme de bonheur ou d'apaisement. Pourtant, on entend souvent dire que « l'amour, c'est la santé ». Qu'en est-il vraiment ?


Le processus amoureux, qu’il s’agisse de l’attirance, de l’attachement mutuel ou du désir, fait intervenir de nombreuses hormones. Ces dernières sont liées à des sensations ou à des émotions bénéfiques pour la santé.   

L’exaltation des premiers jours

Lorsqu’on tombe amoureux, le sentiment d’euphorie, d’exaltation et d’allégresse est lié à la sécrétion d’une hormone : la phényléthylamine (PEA). Elle est d’ailleurs surnommée « l’hormone de la passion » et le chocolat connu pour ses effets positifs sur l’humeur en contient. Les phényléthylamines ont un rôle de neurotransmetteur (= molécule chimique qui assure la transmission des messages d'un neurone à  l'autre) ce qui leur permet d’avoir une action particulière sur certains neurones.  En l’occurrence, la phényléthylamine apaise le stress et l’anxiété et constitue également un psycho-stimulant1.

L’attachement et la construction du couple

Après les actions stimulantes de la phényléthylamine interviennent celles de la dopamine (hormone du bonheur) et de l’ocytocine (hormone de l’attachement). La dopamine est un neurotransmetteur associé aux sensations de plaisir et de dépendance. Elle interviendrait dans le processus d’attachement et dans les sentiments de fidélité.
L’ocytocine2 est naturellement sécrétée par notre cerveau. Également produite naturellement pendant l’accouchement et la lactation, cette hormone est à l’origine de la sensation de détente, l’attraction et l’attachement pour une autre personne. Elle serait un anti-stress puissant et aurait des effets dopants sur le système immunitaire.  Elle est sécrétée lors d’un câlin, d’une pensée amoureuse ou par un simple regard. 

L’amour durable

Tout au long de la relation amoureuse, les endorphines sont à l’origine de la sensation de bien-être. Ces hormones sont des neurotransmetteurs de la famille des opiacés. Elles agissent de la même façon que la morphine en se fixant sur des récepteurs spécifiques qui bloquent la transmission des signaux douloureux et réduisent la sensation de douleur. Elles serviraient à combattre l’anxiété. L'endorphine peut être produite par le corps après un effort important comme une activité sportive, par exemple. La dépendance aux endorphines est forte mais sans danger sur la santé. Les endorphines pourraient également modifier nos réponses immunitaires favorablement.
L’amour, gage de bonne santé ?


Aucune relation amoureuse ne se ressemble. Pour certains, l’amour procure une sensation de bien-être et de bonheur qui les comble et qui les aide à se sentir bien psychologiquement. Pour d’autres, c’est le partage et la découverte perpétuelle de l’autre qui les aide à être heureux. Tomber amoureux aurait de nombreux impacts sur la santé mentale. Une relation amoureuse est souvent un moyen de se dépasser afin de plaire à l’autre, de se sentir rassuré par l’autre, de s’épanouir et d’avoir confiance en soi. L’amour, également grâce aux hormones sécrétées lors d’une relation amoureuse, serait en fait une sorte d'antidépresseur ! De plus, la sexualité aiderait à réduire le stress et conduirait généralement au bonheur selon une enquête québécoise.
Mais l’amour n’a pas que des bons côtés et peut être synonyme de stress et d’inquiétudes. Comme toute relation avec l’autre, l’amour est une succession de sentiments complexes et opposés : bien-être, jalousie, épanouissement, colère, passion, stress, inquiétudes… Les disputes au sein du couple, la jalousie ou l’infidélité peuvent engendrer des contrariétés et générer du stress et de l’anxiété. Être amoureux n’est pas toujours facile et cela peut avoir un impact négatif sur notre santé mentale. La santé du couple est souvent au centre de la santé mentale qui fluctue alors selon la bonne entente ou les difficultés rencontrées. 
Les codes modernes concernant les relations amoureuses et la sexualité peuvent également être des facteurs de stress et d'inquiétude. Vouloir se conformer aux clichés actuels montrant ce que devrait être un couple ou une vie sexuelle ne mène pas forcément au bonheur et serait un facteur d’anxiété supplémentaire voire de déni de soi.
L’amour, gage de bonne santé ?


De nombreux spécialistes s’accordent pour dire qu’il existerait un parallèle entre la santé physique et la santé mentale. La santé physique serait le reflet de la santé émotionnelle. Lorsqu’une personne se sent déprimée ou stressée, sa santé physique peut se détériorer, accroissant les risques de tomber malade par rapport à une personne qui se sent heureuse.
L’amour, accompagné d’un sentiment de bien-être et de bonheur, serait un bon moyen de rester en forme. Selon une étude, les personnes vivant en couple seraient moins grippées et auraient des réponses immunitaires plus efficaces que celles des personnes vivant seules.
Les relations sexuelles sont aussi un moyen de rester en forme. De nombreuses études scientifiques ont été menées et constatent que les relations sexuelles contribueraient au bien-être et au bonheur. Selon une étude menée en Grande-Bretagne, l’activité sexuelle permettrait de réduire les risques de souffrir d’une maladie cardiaque et préviendrait l’hypertension ainsi que divers cancers, notamment celui de la prostate et du sein.  
passeportSANTE.net                  bonne après midi 1      Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 10 mauvaises habitudes qui font tomber vos cheveux(passeportSANTE.net) + autres   

Revenir en haut Aller en bas
 
10 mauvaises habitudes qui font tomber vos cheveux(passeportSANTE.net) + autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paul Valéry...
» quel lecteur étiez vous en primaire?
» 5 très mauvaises habitudes avec ton smartphone
» Bien comprendre l’utilisation du stérilet(passeportSANTE.net) + autres
» 17 conseils pour s’affiner sans frustration(passeportSANTE.net)+ autres

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: