AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Animaux,maladies,habitudes de vie,comportement

Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Animaux,maladies,habitudes de vie,comportement   Ven 17 Mar - 13:04

animaux ...les maladies..habitude de vie

peur



invitation

Puisque les araignées s’invitent dans nos maisons au moment où les températures extérieures diminuent et au moment où les marronniers perdent leurs fruits, allez donc faire un tour à l’extérieur pour y ramasser quelques marrons encore munis... de leur coquille verte. Coupez les fruits en deux et disposez-les dans les coins de votre maison, les araignées détestent l’odeur des marrons !

Et vous, avez-vous des trucs et astuces contre les araignées ou les petites bêtes qui envahissent votre intérieur ?

[size=24]attache

[/size]
[size]
Saviez-vous qu’en cas de choc à 50 km/h en voiture, un chien de 50 kg non attaché se transforme en projectile de 500 kg dans l'habitacle ? Il existe des systèmes d'attache adaptés en vente en grande surface. Alors chers propriétaires de chiens, pour leur sécurité et la vôtre, n’hésitez pas à vous en équiper


attention

[/size]
[size]
Vous trouvez ça mignon ?? Bébé qui joue avec votre chien ... Oui mais le jour où votre chien en aura marre de se faire tirer les babines, les moustaches, les oreilles ou la queue il le fera savoir !!! Sauf que lui ne parle pas , il va grogner, éventuellement pincer voir mordre si l'enfant insiste de trop !!! Et vous quelle sera votre réaction ??? L'abandonner, le faire piquer ??, C'est ce qui arrive pour de nombreux chiens alors que s'ils avaient eu la parole ils auraient juste dit "STOP LACHE MOI STP" mais voilà ils ne parlent pas ...


protéger


Protéger son chien du froid et des méfaits de l’hiver ? Voilà une question pertinente à se poser en tant que propriétaire.
Bien que nous sachions que le chien est plus résistant au froid que l’être humain, il y a des précautions à prendre à l’approche de l’hiver.

Surtout, il ne faut pas surestimer leur résistance au froid.
Dans nos régions, on constate que les chiens vivent de moins en moins à l’extérieur. Ils font partie, bien souvent, de la cellule familiale et vivent à l’intérieur de l’habitation.

Ce qui a pour conséquence de les rendre moins résistants au froid.
Voici quelques conseils de préventions afin d’éviter des problèmes, liés au froid ou à la neige, qui peuvent devenir très graves pour votre compagnon.

Le pelage du chien est une bonne protection contre le froid.
Il est évident que les races à poils longs, denses et avec un sous poil épais (Husky, Saint Bernard,Terre-Neuve,..) sont plus résistantes que les races à poils courts.
Par contre les races naines, miniatures type Chihuahua, Yorkshire,… sont réputées pour être plus sensibles au froid et aux rigueurs de l’hiver.
L’âge du chien joue un rôle aussi:
Les chiots ou les chiens âgés sont moins résistants au froid. Leur capacité de lutte contre le froid n’est pas optimale.
Le mode de vie du chien :
Les chiens vivants à l’extérieur ou entrainés à des activités d’extérieur (chasse, agility,course,…) sont, bien sûr , plus résistants au froid par rapport aux chiens vivants à l’intérieur de la maison ou de l’appartement .
L’état d’embonpoint du chien :
Un chien maigre sera plus sensible au froid qu’un chien à l’embonpoint normal.
Contrairement à ce que l’on peut croire, un chien obèse n’est pas plus résistant qu’un chien à poids normal, que du contraire.
Conseils pour le Chien dormant à l’extérieur ( protéger son chien du froid)
Un chien habitué à vivre à l’extérieur sera beaucoup plus résistant au froid, mais il y a des critères à respecter en ce qui concerne son lieu de couchage et son alimentation.

[/size]
Lieu de couchage (Niche)
[size]
Il faut s’assurer que la niche du chien le protège bien du froid et soit bien isolée.
Il ne faut pas que cette niche soit trop grande mais bien ajustée à la taille du chien.

C’est la chaleur dégagée par le corps qui permet de maintenir une température agréable dans la niche.
Une niche trop grande risque de ne pas bien isoler le chien contre le froid et l’exposer à des lésions d’engelures aux extrémités des oreilles et de la queue par des températures très froides.
La niche doit permettre au chien de se coucher confortablement et c’est tout !

Le toit de la niche doit être traité avec un revêtement isolant (polystyrène, caoutchouc) augmentant la résistance au froid.
Il est important aussi que la niche soit bien isolée du sol et un des moyens est de surélever la niche avec des pieds en plastique (exemple sur cette photo) qui vont assurer une bonne isolation.

 
Il faut aussi mettre à la disposition du chien un tapis isolant ou un lit de couchage à l’intérieur de la niche. Le tapis isolant se fixe contre les parois intérieures de la niche.
Le frisson est un moyen de lutte contre le froid, aussi si vous constatez que votre chien frissonne dans sa niche c’est que celle-ci ne lui apporte pas suffisamment de confort au niveau de la chaleur. Attention à l’hypothermie !

[/size]
Alimentation en hiver pour chien vivant à l’extérieur
[size]
Les besoins en calories des chiens vivant à l’extérieur sont supérieurs par temps froid, aussi il est recommandé d’augmenter de 25-30% la ration alimentaire pour ces chiens.
Attention aussi à l’eau !

Pour ne pas avoir de l’eau trop froide voir gelée, je vous conseille de remplacer le bol en acier inoxydable par un bol en plastique ou alors mieux par un bol chauffant. Soyez rassuré, toute l’électronique est scellée à l’intérieur du bol.
Conseils pour les chiens se promenant dans le froid
Il faut savoir qu’un froid sec est beaucoup mieux supporté qu’un froid humide.
Races de chiens à poils courts ou à pelage peu dense

Les petites races à poils ras, les chiens miniatures, les lévriers sont des chiens qui ont un pelage moins dense et sont donc plus sensibles au froid.
Par temps froid, il est conseillé de leurs mettre un manteau ou pull .
Ces manteaux ou pulls sont également recommandés pour les chiots et les chiens âgés.
 
[/size]
[size=13]
[/size]

[size=16]Chez wanimo ( France )Chez zooplus (Belgique)[/size]
[size]
Pour les races nécessitant un toilettage ( caniche,Fox,Schnauzer,Westie,…) , il est également conseillé de ne pas faire toiletter ces chiens pendant les périodes de grand froid.
[/size]
Attention à la neige
[size]
Les chiens aiment jouer dans la neige mais celle –ci peut s’agglomérer en petites boules au niveau du pelage et entre les coussinets. Cela peut être douloureux !
 
[/size]
Aussi à chaque retour de promenade dans la neige, il est conseillé de bien sécher le chien et de bien rincer à l’eau entre les coussinets .
[size]
De petits cailloux peuvent s’insinuer entre ces coussinets et provoquer des pathologies (boiteries, plaies,..).
N’hésitez pas à bien sécher votre chien en utilisant une serviette bien sèche ou un sèche–cheveux à la position tiède.
La neige peut provoquer des microcoupures au niveau des coussinets et les rendre sensible notamment au sel de déneigement.

En rinçant les coussinets, vous enlèverez aussi le sel qui peut être irritant.
 
[/size]
Pour éviter la formation de ces petites boules de neige au niveau des coussinets, je vous conseille de couper les poils entre les coussinets.
[size]
Conseil de prévention
Avant de sortir votre chien dans la neige, vous pouvez lui appliquer de la vaseline ou du BIOBALM au niveau des extrémités des oreilles, de la truffe, des coussinets et du scrotum pour les mâles. Cette pommade servira d’isolant thermique.

Cette pommade ,100% naturelle, évitera aussi les fissures de la truffe et des coussinets et a un effet apaisant.
Si votre chien ingère de la neige, cela peut lui provoquer des pathologies gastro-intestinales (vomissement-diarrhée) .Essayez d’éviter cette ingestion !

 
[/size]
Le sel de déneigement ( chlorure de soude)
[size]
 
[size=16]Ce sel (à base de chlorure de soude) contient aussi du magnésium qui est toxique pour le chien et provoque des irritations au niveau des coussinets et peut inciter le chien à se lécher à cet endroit aggravant ainsi les lésions.[/size]
De plus ce sel est toxique si le chien ingère ce produit. Il provoque des brûlures au niveau de la langue et dans la gueule.
Sur un coussinet atteint de coupures dû à la neige ou à la glace, le sel va s’incruster dans ces plaies, déshydrater les couches cornées des coussinets et va aggraver les lésions rendant très douloureux l’appui.

Vous pouvez aussi mettre, en prévention, des bottines de protections aux pattes de votre chien durant la période de dessalage intensif.
Lorsque vous déneigez vos espaces privés (cour, entrée de garage, trottoir,…), utilisez des produits non toxiques comme le sable par exemple.
Pensez à vos compagnons et surtout stockez les produits pour faire fondre la neige dans des endroits sécurisés, à l’abri de vos animaux et de vos enfants.
[/size]
Intoxication au sel de déneigement
[size]
Si votre chien ingère du sel de déneigement, il peut s’intoxiquer avec des risques de problèmes digestifs.
Vomissement et diarrhée peuvent être les premiers symptômes suivis de douleurs abdominales.
De plus cela stimule la soif et engendre une prise de boisson (l’eau) anormalement élevée avec des risques de ballonnement surtout pour les grandes races.
L’ingestion répétée de sel de déneigement peut également provoquer des lésions aux niveaux des reins et du pancréas (pancréatite : inflammation du pancréas).
Des symptômes neurologiques peuvent également survenir.
Si votre chien a ingéré un peu de sel de déneigement, je vous conseille de lui donner un petit repas assez rapidement.
Par contre en cas d’ingestion assez importante ou de manière répétée, consultez votre vétérinaire, car les lésions peuvent être graves.

Conseils de prévention pour les coussinets avant l’hiver
Pour préparer les coussinets de votre chien pour l’hiver, vous pouvez utiliser une solution tannante incolore qui fortifie la corne des coussinets.
Cette lotion va durcir les coussinets et aussi assurer une souplesse.
 
[/size]
Cette lotion s’appelle SOLIPAT et vous devez commencer ce traitement préventif quelques jours avant le début de l’hiver (novembre).

[size]
 
Le flacon est muni d’un tampon qu’il suffit d’appliquer sur les coussinets comme si vous appliquez de la cire sur vos chaussures.
La fréquence d’application est d’une fois par jour la première semaine et ensuite tous les deux jours pendant toute la période hivernale !!
Evitez que le chien ne se lèche les coussinets juste après l’application et ce en le surveillant ou en le distrayant.

[/size]
Plaies sur les coussinets : traitement
[size]
Si les coussinets de votre chien ont des plaies (coupures, crevasses, gerçures) , vous devez soigner ces lésions et vous pouvez utiliser une pommade type DERMAFLON CREME
 
[size=16]C’est une pommade cicatrisante avec une application matin et soir.
Mais pour avoir une bonne chance de guérison, vous devez protéger les coussinets à l’aide de bandages ET/ou de bottes de protection pour les promenades.[/size]
Quelques conseils de prévention en période hivernale
Chien souffrant d’arthrose
Si votre chien souffre d’arthrose, n’oubliez pas qu’en période hivernale la douleur risque d’être plus intense.
Mettez lui à sa disposition un espace de couchage confortable et suffisamment épais, au chaud et faites lui un peu d’exercice à l’intérieur de la maison pour maintenir son activité.
Il faut surtout éviter une fonte musculaire trop importante.
Demandez à votre vétérinaire un traitement avec des molécules de protection articulaire et qui retarde la dégénérescence des cartilages.
Les chondroprotecteurs (chondroïtine sulfate, glucosamine,..) font partie de cet arsenal thérapeutique. Ce sont des produits à utiliser par cures et sur le long terme.
Votre vétérinaire peut aussi vous proposer des injections : ARA 3000 BETA.
Attention à l’antigel

[/size]
Les produits antigel sont bien sûr manipulés durant la période hivernale par les propriétaires des voitures, surtout n’oubliez pas que ces produits sont TOXIQUES pour vos animaux de compagnie.


L’antigel qui contient de l’éthylène glycol est très toxique, il suffit parfois quelques cuillères à café pour provoquer la mort de votre compagnon (Dépression respiratoire, acidose métabolique, blocage des reins par les cristaux d’oxalate de calcium).

Surtout, là aussi, stockez ces produits hors portée de vos animaux de compagnie et si lors de manipulation, une partie de liquide d’antigel se trouve sur le sol, nettoyez immédiatement !

Il existe des produits antigel moins toxiques que ceux contenant de l’éthylène glycol, renseignez-vous auprès de votre garagiste.

Si vous êtes témoin de l’ingestion de produit antigel par votre chien, contactez immédiatement votre vétérinaire, celui-ci a quelques heures pour agir et éviter des lésions irréversibles souvent fatales pour nos animaux de compagnie.
[size]
Recommandations pour sécuriser les promenades
[/size]
1) Couper les griffes de votre chien pour qu’il ne s’accroche pas dans la neige ou sur la glace.
2) En hiver, les jours raccourcissent, aussi lors de promenades « nocturnes », utilisez un collier réfléchissant ou un manteau avec des bandes réfléchissantes. pour votre chien. Vous, équipé de la même manière, et votre compagnon seront plus en sécurité et plus visibles par les conducteurs

[size]
3) Pour les chiens se promenant « seul » sur des terrains enneigés, il y a un risque, peut-être, de moins bien se repérer par l’odorat, aussi je vous conseille d’inscrire sur son collier un nom, un numéro de téléphone, une adresse en plus bien sûr du tatouage pour pouvoir identifier votre compagnon en cas de perte.
 
.J’espère que ces quelques conseils permettront à votre chien de passer cette période plus en sécurité et moins « agressé » par les rigueurs de l’hiver.


permis

[/size]
[size]
[size=16]Le permis de détention.


Permis de détention d'un chien susceptible d'être dangereux

Mise à jour le 14.03.2011 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
Principe

Principe
Personnes et animaux concernés
Obligations du propriétaire avant la demande de permis
Demande de permis de détention
Décision sur la délivrance du permis
Après la délivrance du permis
Sanctions en cas de défaut de détention du permis
Services en ligne et formulaires
Où s'adresser ?
Références

Principe

Le propriétaire ou le détenteur d'un chien susceptible d'être dangereux doit posséder un permis pour son animal. 

Ce permis est délivré par le maire de la commune de résidence, sauf à Paris où cette compétence revient au préfet de police.

Il est remis à l'issue d'une formation que doit suivre le propriétaire ou le détenteur du chien et d'une évaluation comportementale de l'animal.

En l'absence de détention du permis, des sanctions sont prévues.
Haut
Personnes et animaux concernés

La personne, qui souhaite demander un permis, doit être autorisée à détenir un chien susceptible d'être dangereux. Il existe certaines interdictions (par exemple pour les mineurs). 

Les chiens susceptibles d'être dangereux sont : les chiens d'attaque (1ère catégorie) et les chiens de garde et de défense (2ème catégorie). On les appelle aussi "chiens catégorisés". 
Haut
Obligations du propriétaire avant la demande de permis

Formation et attestation d'aptitude

Pour obtenir son permis de détention, tout propriétaire ou détenteur d'un chien catégorisé doit être titulaire d'une attestation d'aptitude. Cette attestation est remise à l'issue d'une formation obligatoire.

Cette formation est dispensée par un formateur agréé. Elle dure 1 journée et porte sur l'éducation et le comportement canins et la prévention des accidents.

L'attestation d'aptitude est délivrée par le formateur au propriétaire ou détenteur du chien.

Les frais de cette formation sont à la charge du propriétaire ou détenteur du chien.

La liste des formateurs agréés est disponible dans les préfectures et dans les mairies. Elle est également diffusée sur le site internet de chaque préfecture.

Évaluation comportementale du chien

Si le chien est âgé de 8 à 12 mois, son évaluation comportementale est obligatoire pour obtenir le permis de détention. Lorsque le chien n'a pas atteint l'âge de 8 mois (âge à partir duquel l'évaluation peut avoir lieu), un permis provisoire de détention, valable jusqu'au 1 an du chien, peut être délivré. 

L'évaluation comportementale est réalisée dans le cadre d'une consultation vétérinaire. Elle a pour objet de déterminer le danger potentiel de l'animal.

Le propriétaire ou le détenteur du chien choisit le vétérinaire qui réalisera l'évaluation. Ce dernier doit être inscrit sur une liste départementale établie par le préfet. Cette liste est consultable sur le site internet de la préfecture.

À la suite de l'évaluation, le chien est classé suivant son niveau de dangerosité, sur une échelle de 1 à 4. Ce résultat est consigné dans un certificat délivré par le vétérinaire au propriétaire ou détenteur du chien.

Les frais de cette évaluation sont à la charge du propriétaire ou détenteur de l'animal.
Haut
Demande de permis de détention

Guichet, formulaire et pièces à fournir

Le propriétaire ou le détenteur du chien doit déposer sa demande de permis à la mairie de son domicile. Il peut aussi l'adresser par courrier. À Paris, la demande est déposée ou adressée à la préfecture de police. 

Le formulaire cerfa n°13996*01 doit être utilisé.

Si la personne possède plusieurs chiens, une demande de permis doit être faite pour chaque chien (1 permis par chien).

La liste des pièces à fournir est la suivante :

un justificatif d'identification du chien,

le certificat de vaccination antirabique du chien en cours de validité,

le certificat vétérinaire de l'évaluation comportementale du chien,

l'attestation d'aptitude délivrée à l'issue de la formation obligatoire suivie par le demandeur,

une attestation d'assurance responsabilité civile en cours de validité du demandeur, pour les dommages causés aux tiers par l'animal,

et pour les seuls chiens de 1ère catégorie, un certificat de stérilisation de l'animal.

Permis provisoire

Lorsque le chien n'a pas atteint l'âge de 8 mois, et qu'il ne peut pas pour cette raison être évalué, un permis provisoire, valable jusqu'au 1 an du chien, est délivré à son propriétaire ou détenteur.

Le formulaire cerfa n°13997*01 doit être utilisé.

Les pièces à fournir sont les mêmes que pour un permis définitif, à l'exception du certificat d'évaluation comportementale.

Coût

Le permis de détention, qu'il soit délivré à titre définitif ou provisoire, est gratuit.
Haut
Décision sur la délivrance du permis

En cas d'accord

La décision de délivrance du permis de détention prend la forme d'un arrêté municipal (à Paris, d'un arrêté préfectoral). 

Le propriétaire ou détenteur du chien doit retirer cet arrêté à sa mairie (à Paris, à la préfecture de police), muni de l'original du passeport européen pour animal de compagnie de son chien, afin que le numéro et la date de délivrance de cet arrêté y soient mentionnés.

Aucun permis de détention n'est délivré sans la présentation de ce passeport.

En cas de refus

Le maire peut refuser la délivrance du permis, si les résultats de l'évaluation comportementale de l'animal le justifient ou si la demande présentée est incomplète.

Le refus de délivrance est adressé au demandeur. Il doit être motivé.
Haut
Après la délivrance du permis

Le permis de détention n'a pas de durée de validité.

Cependant, son propriétaire doit en permanence vérifier qu'il remplit les conditions pour le détenir (notamment vaccination antirabique de l'animal et assurance responsabilité civile toujours valides). 

À défaut, le permis est retiré.

Par ailleurs, en cas de changement de commune de résidence, le propriétaire ou détenteur du chien doit présenter son permis de détention à la mairie de son nouveau domicile.
Haut
Sanctions en cas de défaut de détention du permis

S'il est constaté que le propriétaire ou le détenteur du chien ne possède pas de permis de détention, le maire, ou à défaut le préfet, le met en demeure de régulariser sa situation sous 1 mois maximum.

En l'absence de régularisation, le chien peut être placé en fourrière et être euthanasié.

Les frais de capture, de transport, de garde et d'euthanasie de l'animal sont à la charge de son propriétaire ou détenteur.

À noter : la personne qui détient à titre provisoire un chien catégorisé, à la demande du propriétaire de l'animal, n'a pas à être titulaire elle-même d'un permis de détention (par exemple, conjoint du propriétaire du chien ou voisin). Toutefois, elle doit pouvoir présenter l'original ou une copie du permis de détention du propriétaire ou détenteur du chien, à toute réquisition des forces de l'ordre. 

Source :

http://vosdroits.service-public.fr/F20759.xhtml
[/size]

crabe

[/size]
[size]
LES CRABES SONT CAPABLES DE RESSENTIR LA DOULEUR

**SANS BLAGUE...BEN OUI CE SONT DES ÊTRES VIVANTS QUAND MÊME DONC CERVEAU SYSTÈME NERVEUX ETCCC COMMENT DIRE SANS M’ÉNERVER..NON JE NE PEUX PAS, L'HUMAIN SE CROIT LE SEUL A POUVOIR AVOIR DES ÉMOTIONS DES SENTIMENTS RESSENTIR LA DOULEUR EN REVANCHE IL EST PAS CAPABLE DE SE REMETTRE EN QUESTION ET DE SE SOIGNER DE SA CONNERIE SANS LIMITE
Le crabe que vous allez plonger dans l'eau bouillante ne peut pas vous implorer de ses grands yeux tristes ou pousser des cris déchirants mais il est bien capable de ressentir la douleur, estiment des chercheurs.
 
"Des milliards de crustacés sont capturés ou élevés pour les besoins de l'industrie agro-alimentaire. Par comparaison avec les mammifères, ils ne bénéficient quasiment d'aucune protection sur la seule présomption qu'ils ne peuvent pas ressentir la douleur. Nos recherches suggèrent le contraire", résume Bob Elwood, biologiste à la Queen's University de Belfast. 

Sa dernière expérience montre comment le crabe vert est prêt à renoncer à ce qui lui est le plus cher - un abri bien sombre en l'occurrence - pour éviter un méchant choc électrique. 90 crabes verts (Carcinus maenas), l'une des espèces les plus répandues sur les plages européennes, ont été plongés dans un aquarium possédant deux abris sombres, où certains d'entre eux ont subi une première électrocution. 

Plus tard, lorsque les crabes ont été replacés dans l'aquarium, la plupart d'entre eux sont revenus spontanément dans le trou sombre où ils avaient précédemment élu domicile. Les infortunées victimes de la première expérience y ont reçu un second choc électrique. Lorsqu'ils ont été introduits dans l'aquarium une troisième fois, l'immense majorité des crabes électrocutés désertaient le trou dans lequel ils avaient reçu le choc, tandis que les autres crabes se réinstallaient tranquillement dans leur abri initial, selon l'étude publiée dans la revue scientifique Journal of Experimental Biology. 

"Les crabes ont appris à éviter l'abri où ils avaient été choqués. Ils étaient prêts à renoncer à leur cachette pour éviter la source de leur douleur présumée", explique Bob Elwood. "Cette expérience a été soigneusement conçue pour permettre de distinguer entre la douleur et un phénomène défensif réflexe, la nociception, qui permet une protection instantanée mais ne modifie pas le comportement à long terme", souligne le chercheur. 

"D'un point de vue philosophique, il est impossible de démontrer de manière absolue qu'un animal ressent la douleur". Mais tous les critères cohérents avec une telle douleur ont été réunis au cours de diverses expériences, qu'il s'agisse de crabes, de crevettes ou de bernard-l'hermite, assure-t-il. (source 7sur7)

[/size]

lion

Le lion

pattes

 
Protégez nos pattes !

Des animaux de compagnies tombent gravement malade et dans certains cas , meurent à cause du sel de roche et de l'antigel utilisé au cours des vagues de grand froid .

Les chiens et chats se promènent sur les substances laissées par les deblayeurs de neige et les automobilistes qui dégivre leurs-pare brise puis se lèchent les pattes .
...

La consommation de sel peut causer la déshydratation insuffisance hépatique , pancréatique . Tandis que l'antigel contient de l'éthylène glycol chimique qui peut être mortel en cas d'ingestion .

Nettoyez les pattes quand ils viennent de l’extérieur !!


Les symptômes de l'ingestion d'antigel sont des vomissements , des convulsions , ils paraissent endormis et ils ont un rythme respiratoire accru .


Les symptômes de la consommation de sel gemme - qui contient le même ingrédient que le sel de table, le chlorure de sodium, mais aussi a des produits chimiques nocifs tels que le magnésium provoquent des brûlures à la bouche et de la gorge , et une salivation excessive . . . L'animal veut boire tout le temps .

Les propriétaires doivent contacter un vétérinaire immédiatement s'ils soupçonnent que leur animal de compagnie peuvent avoir été en contact avec ces substances , ou s'ils voient des signes avant-coureurs et symptômes .

Le plus tôt ils sont traités .....
Meilleures sont leurs chances de survie !!!


Le CHIEN meilleur ami de l'homme et de la femme
Afficher la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Animaux,maladies,habitudes de vie,comportement   Ven 17 Mar - 13:15

ASTROVIRUS et ROTAVIRUS


Un nouveau virus canin vient de frapper en Belgique, une information à faire circuler!

MALHEUREUSEMENT A CE JOUR AUCUN VACCIN!

Classé en ASTROVIRUS et ROTAVIRUS.
 
Le virus est foudroyant,mortel,le temps d'incubation est de 4 jours.

Il se présente au départ comme une "simple" gastro entérite mais les symptômes sont un peu plus forts, le chien est plus abattu que d'habitude !

Voici les signes:
Manque d'appétit et refus de s'abreuver

Dysentrie malodorante mélangée à du sang et accompagnée de vomissements glaireux. Ensuite, le chien plonge dans un coma.
Le virus vient d'Allemagne,attention aux expositions canines et salons!

Cet été, il y a déjà eu une épidémie dans les provinces de Liège, de Namur et en Flandre!A présent ce petit malin s'étend sur d'autres régions!

Malheureusement, les vétérinaire ont "oublié" de faire circuler l'info.

Mais le virus se propage de plus en plus et désormais ils vont faire circuler l'information afin d'éventuellement pouvoir sauver quelques chiens atteints de ce virus (3 chiens sur 10 seulement !!!).

Les vétérinaires travaillent sur les cadavres de chiens décédés de ce virus afin de trouver un traitement.

Mais pour le moment, les seules choses que l'on peut faire, c'est un traitement contre les gastro's et des injections d'interféron ( à partir de ce moment, le chien a 48h pour s'en sortir).



cécité

La cécité chez le chien : comment s’occuper d’un animal aveugle ?

Après avoir rappelé l'importance de l'hygiène oculaire des animaux, et expliqué comment nettoyer les yeux et paupières de son chien ou son chat, le Dr Bouhanna, vétérinaire ...spécialiste en ophtalmologie, nous parle aujourd'hui de la cécité chez le chien, et nous livre de précieux conseils sur la façon dont s'occuper d'un animal aveugle.
Les causes de la cécité chez le chien

La cécité est un handicap très courant chez le chien, qui peut être engendré par diverses causes. Parmi elles :

- une cataracte : celle-ci peut toutefois être soignée grâce à une intervention chirurgicale, dont l'excellent taux de réussite est de 95%.

- une atteinte rétinienne (décollement rétinien, atrophie rétinienne)

- un glaucome : qui peut être traité avec du collyre mais peut aussi nécessiter une chirurgie. Le taux de réussite n'est toutefois que de 50%. Cela représente donc un vrai défi.

- une uvéite

- une opacité cornéenne : ulcère cornéen, dystrophie cornéenne, KCS, séquestre cornéen

- une luxation du cristallin 

Lorsqu’un chien perd la vue, il se cogne, se montre maladroit, mais peut aussi devenir craintif, voire agressif. Le moindre bruit peut l’effrayer.

S’il ne voit plus que d’un seul œil, on le repère beaucoup moins facilement.
Quelles précautions doivent être prises ?

Un chien aveugle peut continuer à vivre normalement, même si certaines précautions doivent êtres prises pour l’aider.

Eviter de modifier trop souvent son environnement en fait partie. Car lorsqu’il aura pris ses repères, votre animal sera bien plus à l’aise, et vivra avec bien plus de facilité son handicap.

Certains maîtres de chiens aveugles ont l’impression que leur animal a retrouvé la vue tant il s’est habitué à vivre avec son handicap !

Si son environnement change, il s’en trouvera très perturbé, se cognera contre les meubles, les objets…

Un animal privé de la vue sera en outre bien plus sensible au bruit, car son ouïe, de même que son odorat et son toucher se développeront.

Il est également très important de toujours tenir son chien aveugle en laisse, surtout si vous le promenez près d’une route. Le bruit de la circulation risque en effet de l’effrayer, de le pousser à s’enfuir. Et un accident est si vite arrivé...

Dr Laurent Bouhanna
Vétérinaire spécialiste en ophtalmologie

[size=24]caractere

[/size]
[size]
les caractères de chien
Lorsqu'un chien remue la queue, c'est pour exprimer sa satisfaction. Quand il la place entre ses jambes ou qu'il rabat ses oreilles, c'est qu'il n'est pas content. Les canidés communiquent. Et sont capables de comprendre. Non pas la parole, mais les gestes, les attitudes. Cela, Mireille Courtier l'a expliqué aux enfants du centre aéré à l'école André-Pic, mardi. L'éducatrice, bénévole au sein de l'association nouvelloise, Educaninou, l'assure : "Un chien, ce n'est pas une peluche ou un petit frère. Il dispose de ses propres codes". Son objectif : apprendre aux chiens et à leurs maîtres à vivre en bonne intelligence. Sa démonstration, elle la réalise aux côtés de son chien âgé de deux ans, Dalton. Pour illustrer son propos devant les bambins, Mireille Courtier commence à s'exprimer en Allemand. Dans la salle, nul ne comprend. Puis en Anglais, ensuite avec des gestes, et soudain tout s'éclaire… Le canidé est capable d'interpréter les signaux que lui envoient ses maîtres. "Mon but, c'est vraiment d'expliquer aux gens comment comprendre leurs chiens. Et comment l'éduquer. Souvent, certains se trompent dans l'éducation, ils veulent donner des sentiments aux chiens, alors que ce dernier à son propre langage. Et s'ils commettent des erreurs, il y aura, immanquablement, un retour de bâton". Une règle de base ? "Quand on arrive devant un chien, on lui présente une main. Il la sent, vous découvre. On ne lui met jamais la main directement sur la tête, sinon, il prend peur, c'est normal". "Un chien, ce n'est pas un objet !" Mireille Courtier refuse catégoriquement la violence. Elle fonctionne à la friandise. A la récompense. "C'est comme dans un cirque", sourit-elle. "Je dis aux enfants, à la famille, que le chien n'est pas un souffre-douleur ou un objet tout simplement. Il a besoin de manger, d'amour et d'un endroit où il se sent bien, c'est un être vivant, qui ressent la souffrance". Bref, un chien, ce n'est pas un jouet ! N'est-ce pas Dalton ? "Ouaf, ouaf !"
Educaninou est présidé par Eric Dupuy. L'association propose des formations pour mieux comprendre et éduquer son chien et des cours d'agility.
Pour tout renseignement : www.educaninou.fr Mireille Courtier : "Un chien peut comprendre la gestuelle".

aliments

[/size]
[size]
LES MARQUES D'ALIMENTS POUR ANIMAUX SONT AUSSI TESTÉES SUR LA ANIMAUX DANS DES CONDITIONS BARBARES

boycottez les produits testés sur les animaux

Les marques d'aliments pour animaux testent sur les animaux ?!?
Et OUI... N'est ce pas le com...ble de l'ironie ?

Surtout lorsque l'on voit leurs publicités.... Comment imaginer ce qu'il se passe dans leurs laboratoires !

Je ne vous parle pas de simples tests d'appétence mais de tests barbares effectués en laboratoire !

Voici donc, une liste de marques ayant recours à ce type de tests :
• IAMS / Eukanuba, fabriqué par Procter & Gamble

• Hills Science Diet, fabriqué par Colgate Palmolive

• Nestlé Purina/ Friskies : Alpo, Bonio, Félix, Go Cat, Gourmet, Matzinger, Omega Complete, Proplan,Spillers, Vital Balance,Winalot…

• Pedigree,Masterfoods (Mars Inc): Bounce, Cesar, Chappie, Frolic, JamesWellbeloved, Katkins, Kitekat,Pal, Pedigree Chum, Royal Canin, Sheba, Techni-cal (US & Canada),Whiskas...

Comme pour tous les autres produits, pour être sûr d'acheter une marque non testée sur les animaux, il faut se référer aux labels indépendants !
En l'occurence, PETA a une liste assez étoffée !

Liste internationale :
http://www.peta.org/living/beauty-and-personal-care/companies/search.aspx?Product=4.35&Range=0



Liste européenne :
http://www.peta.org.uk/features/non-animal-tested-companion-animal-food/

conseil

[/size]
[size]
La France compte aujourd’hui plus de 61 millions d’animaux de compagnie, soit presque autant que d’habitants. Consultations chez le vétérinaire, dégâts occasionnés,… votre animal implique des responsabilités.
Suivez tous nos conseils pour gérer au mieux ces situations parfois délicates sur : bit.ly Nos-animaux-de-compagnie.

griffes

[/size]
[size]
PRENDRE SOIN DES GRIFFES DE SON CHIEN

Les ongles des chiens ont rarement, voire jamais, besoin d’être entretenus s’ils marchent sur des surfaces dures, comme les trottoirs, car ils les usent naturellement. Cependant, des ongles non entretenus peuvent casser, saigner, voire même s’incarner, et gêner l’animal. Si vous entendez les ongles de votre compagnon quand il marche sur une surface dure, c’es...t le signe le plus évident qu’ils ont besoin d’être coupés.

Comment couper les ongles de votre chien :

Asseyez-vous par terre avec votre chien pour être confortable. Utilisez uniquement un coupe-ongles spécialement conçu pour les chiens et vérifiez qu’il soit bien aiguisé. Votre vétérinaire ou votre toiletteur peut vous en recommander. Vous en trouverez aussi au rayon animalerie de votre supermarché.
Tenez les pattes de votre chien fer
Les griffes du chien ne sont pas rétractiles, par conséquente elles sont toujours en contact avec le sol. De ce fait, elles s'usent naturellement et dans la majorité des cas il n'est pas nécessaire de les entretenir.
Cependant, dans le cas de certains chiens très sédentaires, qui ne marchent que des surfaces souples (tapis...), l'usure n'est pas suffisante. D'autres chiens, comme certains bassets, prennent surtout appui sur le coussinet central. Enfin, les ergots ne reposent pas du tout sur le sol, il convient de les contrôler régulièrement car s'ils poussent sans contrôle, ils risquent de s'incarner.
Il vaut mieux opter d'emblée pour un coupe-ongle spécifique, plus adapté à l'anatomie de votre chien. Vous pouvez en trouver chez votre vétérinaire ou en animalerie.
Habituez votre chien le plus jeune possible à se laisser manipuler les pattes, et n'hésitez pas à vous faire aider par une deuxième personne, qui maintiendra la tête du chien en douceur et lui fera des câlins pour détourner son attention. Si votre chien n'est réellement pas coopératif, votre vétérinaire peut vous aider.
Le chien possède (sauf rares fantaisies de la nature) 5 griffes à chaque patte avant (4 doigts reposant sur le sol, et le pouce ou ergot, situé un peu plus haut) et 4 griffes à chaque patte arrière.
 
Vous ne ferez pas mal à votre chien si vous coupez au niveau de la partie translucide de la griffe. Couper au niveau de la partie rose (la matrice unguale) provoque douleur et saignement. Ceci peut arriver de temps à autre, la griffe ne s'infectera pas pour autant. Le saignement sera facilement maîtrisé par application d'un coton imbibé d'eau oxygénée pendant une à deux minutes sur la griffe.
mement sur vos genoux et appuyez légèrement sur les coussinets pour faire ressortir l’ongle. Observez bien l’ongle pour repérer sa partie vive pleine de vaisseaux sanguins. Facilement visible sur un ongle blanc, elle est plus difficile à cerner sur un ongle noir : prenez alors une petite lampe de poche et éclairer l’ongle par en-dessous, vous verrez la partie rouge en transparence. En commençant par le bout de l’ongle, coupez 2 mm en-dessous de la partie vive, selon un angle de 45 degrés, le bout coupant du coupe-ongles étant tourné vers l’ongle. Sur des ongles noirs, si vous avez des difficultés à visualiser la partie vive, faites des coupes très fines à partir du bout jusqu’à ce que l’ongle soit plus court. Si vous voyez un point noir au centre de l’ongle, arrêtez car vous vous approchez de la veine.
La partie centrale comporte les nerfs et les vaisseaux sanguins et saigne facilement si elle est coupée. Dans ce cas, ne paniquez pas, ce n’est pas grave : faites pression avec une compresse et ne retirez pas le caillot quand le saignement est terminé. Faites un pansement avec une bande pour maintenir la compresse si vous le pouvez. Consultez votre vétérinaire si le saignement continue.
N’oubliez pas de couper également les ergots, situés à l’arrière des pattes et qui ne reposent pas sur le sol. S’ils ne sont pas coupés, ils s’enroulent sur eux-mêmes et poussent dans la peau comme un ongle incarné.
Coupez les ongles de votre chien environ deux fois par mois si nécessaire.
Si votre chien est trop agité, demandez de l’aide à votre entourage pour le maintenir. S’il est trop énervé pour tenir en place, ne vous entêtez pas, vous risqueriez de blessez votre chien, vos proches qui vous aident et vous-même. Emmenez-le plutôt chez votre vétérinaire ou votre toiletteur qui auront davantage l’habitude.

Conseils pratiques

Au début, faites semblant de couper en touchant les pattes de votre chien puis félicitez-le.
Habituez votre chien à certaines contraintes comme le maintenir, lui tenir une patte, appliquer une faible pression sur ses doigts.
Utilisez une lime normale pour les chiots ou les chiens âgés, dont les ongles sont mous et fragiles, et donc susceptibles d’être douloureux ou de saigner. Il existe aussi des limes électriques.
Si cela devient trop difficile et que le stress ou la peur de la blessure vous empêchent de lui couper les ongles, demandez de l’aide à un toiletteur ou à un vétérinaire.

étude

[/size]
[size]
D'après des chercheurs britanniques, les chiens seraient davantage capables de comprendre le point de vue humain que ce que l'on pensait précédemment. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Animal Cognition.
Le docteur Juliane Kaminski (département psychologie de l'Université de Portsmouth) et son équipe ont découvert que les chiens étaient quatre fois plus susceptibles de voler de la nourriture interdite par leur maître lorsque les lumières étaient éteintes. Les chiens seraient capables de modifier leur comportement en fonction de la perspective de leur maître.

Une compréhension "flexible"
En conduisant cette étude (portant sur 84 chiens), les scientifiques ont cherché à déterminer si les chiens étaient dotés d'une "compréhension flexible", en d'autres termes s'ils étaient capables d'adapter leur comportement en fonction des circonstances affectant leur maître. Lorsque les lumières étaient éteintes, les chiens désobéissaient bien plus souvent à leurs maîtres: ils mangeaient la nourriture interdite. "Il est peu probable que les chiens aient simplement oublié la présence humaine dans la salle. Bien au contraire, les chiens semblaient savoir à quel moment leur maître pouvait ou ne pouvait pas voir".

Les situations étaient variées, de façon à éviter des associations pouvant fausser l'étude. Les chiens auraient pu par exemple associer le noir soudain à quelqu'un leur donnant de la nourriture. Juliane Kaminski a déclaré: "C'est incroyable, cela signifie que les chiens comprennent que les hommes ne peuvent pas les voir dans le noir. Ils pourraient donc comprendre le point de vue humain". Cette trouvaille pourrait permettre de mieux cerner les capacités des chiens devant interagir de près avec les humains, notamment les chiens guides ou les chiens renifleurs.

Les humains pourraient être dans le vrai
Souvent, les humains pensent distinguer différentes expressions chez leur chien, mais de précédentes études laissaient penser qu'en réalité, il s'agissait davantage d'une projection de leurs propres émotions. "Les humains attribuent constamment certaines qualités et émotions aux animaux. Nous sommes persuadés que notre chien est intelligent ou sensible. Ces résultats portent à croire que, en ce qui concerne les chiens en tous cas, les humains pourraient avoir raison, mais nous n'en sommes pas encore tout à fait certains. Jusqu'à présent, on avait toujours supposé que seul l'Homme possédait la capacité de comprendre la logique d'autres êtres vivants".

mimulus

[/size]
[size]
Une autre fleur de bach: MIMULUS (la fleur de la vaillance)
Mimulus est recommandé pour les animaux timides , craintifs face a certaines situations , réagissant de maniere trop sensible ou avec peur ..... de tels animaux tendent a reprimer leurs élans , sont nerveux , ont des réactions tres vives .... donne de supers résultats pour les animaux redoutant les transports Ramene le courage !

message


collier

[/size]
[size]
Le collier électrique pour chiens, un outil de torture moderne
L'avis d'un vétérinaire : Les critères à mon avis qu'il faut connaître se situent au niveau des conséquences agressives, au niveau du désordre dans les apprentissages et dans la compréhension du chien des situations sociales et environnementales.
Cela va bien au delà du constat de douleur immédiat. Les effets pervers de l'électricité sur la physiologie de l'être vivant passent par les neurones et restent mémorisés à vie. D'où le risque agressif qui ressort à des moments que vous ne prévoyez pas forcément. Quand je constate cela , je suis malheureusement obligée de faire euthanasier le pauvre chien car l'imprévisibilité et l'impulsivité des morsures sont chaque fois importantes. Lorsqu'on tente des rééducations et des thérapeutiques sur ce genre de cas, le risque de renouvellement de la morsure persiste très souvent, quoi qu'on fasse. Il ne faut pas se fier aux résultats immédiats de l'éducation ou du traitement. En effet, c'est la stabilité du résultat sur plusieurs mois ou années qui est importante. Or, chez les chiens "électrifiés", même si le risque de morsure diminue, il existe à des moments où on ne l'attend pas, ce qui crée le plus grand danger.
Dr Vétérinaire Nathalie SIMON http://www.nathalie-simon-veterinaire.fr/

[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Animaux,maladies,habitudes de vie,comportement   Ven 17 Mar - 13:26

danger

Au printemps, les chenilles descendent du pin en « procession ». C'est le moment le plus dangereux pour les chiens.
CONDUITE A TENIR EN URGENCE :
Les chenilles processionnaires colonisent les pins dans de nombreuses regions. En mars-avril, les chenilles descendent des arbres en une longue procession pour aller s'enfouir dans le sol plusieurs dizaines de metres plus loin. Les chenilles sont recouvertes de poils extremement urticants. Ils se detachent facilement des que la chenille est inquietee, liberant une substance tres irritante. Surtout, ne jamais toucher les chenilles avec les mains. Eloignez l'animal de la zone. En cas datteinte cutanee, faites un ou deux lavagespour eliminer la substance urticante. En cas de contact buccal, vous pouvez faire lecher au chien un pot de glace a la vanille pour diminuer l'œudeme et l'amener tout de suite chez le veterinaire.
GRAVITE :
C'est une urgence veterinaire vraie. La substance irritante liberee par les poils des chenilles provoque irritation de la peau, de la langue, des yeux, des bronches, ... pouvant aller jusqu'a une necrose avancee necessitant des amputations. Sur des animaux (ou des gens) allergiques des reactions violentes (œdeme de Quincke, choc anaphylactique) peuvent mettre en jeu le pronostic vital.
PRINCIPALES CAUSES POSSIBLES :
La curiosite du chien le pousse a lecher les chenilles qui sont au sol. Les poils urticants entrainent alors une necrose grave de la langue. Les lesions sont parfois confondues avec une brulure ou l'ingestion d'un toxique.
Source: clinique vétérinaire du Gardon

toxique

DANS CETTE ARTICLE ON VOUS PRÉSENTE LES 4 ALIMENTS LES PLUS TOXIQUES POUR LES CHATS
1.Le chocolat Le chocolat est aussi toxique pour les chiens que pour les chats. Contenant une substance toxique qui s’appelle la théobromine, le chocolat peut être mortel pour les chats. Les chats n’ont pas les enzymes nécessaires pour dégrader cette substance. Le chat intoxiqué peut manifester des vomissements violents, de la diarrhée, la fièvre, et le coma puis la mort.
2. L’oignon et l’ail Ces deux substances sont extrêmement toxiques voire mortelles pour les chats à cause de leurs teneurs en N-propyl-disulfure. Cette molécule peut causer une anémie sévère chez l’animal en détruisant ses globules rouges. Les oignions sont relativement plus dangereux que l’ail. Je vous conseille de faire attention à certains types de viandes vendues sur le marché qui peuvent contenir des petites quantités des ces deux produits. Bien vérifier les étiquettes!!!
3. Le raisinMême si que les chats n’adorent pas trop ce fruit, mais il faut faire attention à sa toxicité chez les chats. Éviter de donner tout aliment ou boisson à base de raisin à votre chat.
4. La caféine La caféine et un stimulant du système nerveux chez les humains. On se sert généralement de la caféine pour rester éveillé et vigilant. Mais, les choses sont différents chez nos amis les chats. Suite à son activité stimulante, la caféine excite le système nerveux du chat et cause des tremblements et des vomissements et parfois de la diarrhée. Je vous conseille vivement d’éviter tous les produits contenant de la caféine.
LE SITE SOS-VETO http://sos-veto.com/

vermifuge

Afin de protéger au mieux votre compagnon, chien ou chat, il est indispensable de le vermifuger régulièrement ! La remarque qui revient fréquemment en consultation est "mais docteur, on ne voit pourtant pas de vers dans ses selles..."... certes ! Cela ne veut pas dire pour autant qu'il ne peut pas être parasité... En effet, sauf en cas de forte infestation, les parasites adultes vivent dans le tractus digestif, seules les larves et les oeufs sont excrétés dans les matières fécales et sont, eux, invisibles à l'oeil nu. Idéalement, un programme de vermifugation doit être mis en place dès le plus jeune âge de l'animal selon le schéma suivant:
- de 10 jours à 2 mois : administration tous les 15j
- de 2 à 6 mois: administration une fois par mois
- après 6 mois: administration tous les 4 mois (à chaque changement de saison)
Différents vermifuges sont disponible sur le marché, votre vétérinaire vous aidera à trouver les molécules les mieux adaptées à l'âge, l'environnement, ... de votre animal; vous aurez ensuite le choix quant au mode d'administration souhaité (comprimés, pâtes, pipettes,...). Si votre compagnon n'est pas régulièrement vermifugé, il risque de développer des pathologies secondaires au parasitisme; il y a également un risque de transmission de certains vers à l'homme !

obésité

A l'heure actuelle, environ un chien sur quatre souffre d'obésité c'est à dire d'un excès de poids corporel de plus de 15 % par rapport au poids idéal de l'animal.
Cette pathologie ne doit certainement pas être prise à la légère. En effet, le mode de vie de nos compagnons à quatre pattes à beaucoup changé au fil du temps (le chien de travail à doucement fait place au chien de compagnie dans la plupart de nos foyers); désormais, nos chiens font beaucoup moins d'exercice tout en étant bien souvent nourris en excès, par rapport à leurs dépenses quotidiennes, favorisant de ce fait l' installation de l'obésité.
Comme chez l'homme, l'excès de poids corporel est néfaste pour l'animal et peut avoir comme conséquences une diminution de l'espérance de vie du chien, l'apparition de troubles ostéo-articulaires (augmentation du risque de rupture des ligaments croisés du genou, augmentation de la douleur chez le chien arthrosique,...), une intolérance à l'effort, l'apparition de troubles cardio-respiratoires, le développement de diabète, une prédisposition à la formation de calculs urinaires,...
Cette liste fait certes peur mais n'est que le reflet de ce que nous pouvons observer lors de notre pratique quotidienne. Mais ne nous décourageons pas... nos compagnons en surpoids peuvent maigrir ! Pour se faire, votre vétérinaire devra évaluer ses besoins énergétiques en fonction du poids idéal à atteindre; il vous proposera ensuite un aliment diététique (sous forme de croquettes ou de boîtes selon les habitudes de l'animal) ou, si vous le désirez, calculera une ration ménagère EQUILIBREE (j'insiste sur ce dernier mot...).
Pourquoi est-ce important de faire maigrir un animal avec un aliment diététique ou avec une ration calculée de manière précise? Tout simplement pour éviter de le carencer pendant la phase d'amaigrissement, pour conserver sa masse musculaire au détriment de sa masse grasse. Attention aussi à ne pas confondre aliments "light" et aliments diététiques "de régime". Les 2 sont différents: les aliments "light" permettent de prévenir la prise de poids (en cas de stérilisation par exemple) alors que les aliments diététiques hypoénergétiques sont spécifiquement formulés pour la réduction pondérale. En plus du changement alimentaire, votre vétérinaire vous conseillera sur les modalités du régime (nombre de repas, exercice à effectuer, objectif à atteindre,...).

toxique

10 PLANTES TOXIQUES POUR LES CHATS ET LES CHIENS

**LE MIEUX ET DE FAIRE COMME MOI, PAS DE PLANTE ET DE FLEUR A LA MAISON.
 
Jolies, décoratives, elles apportent couleur et chaleur à votre intérieur, mais certaines plantes sont à proscrire lorsque l'on a des chiens ou des chats à la maison.
... 
On recense plus de 700 plantes contenant des substances toxiques dangereuses pour les animaux en cas d'ingestion. Les conséquences de ces intoxications peut être légères ou très sévères. Et l'ingestion de certaines plantes peut même entraîner la mort. Soyez donc extrêmement vigilants !

> Les plantes toxiques pour les chats

Les liliacées 
Nombre de plantes de la famille des liliacées sont toxiques pour les chats, et certaines le sont également pour les chiens. 

Le Lys de Pâques et le Lys oriental stargazer par exemple, sont dangereux pour nos félins, qui s'ils en ingèrent, peuvent être pris de vomissements, devenir léthargiques, perdre l'appétit, et souffrir d'insuffisance rénale. S'il n'est pas rapidement soigné, le chat peut mourir.

Le lys de la paix est lui aussi toxique pour les chats, comme pour les chiens, et son ingestion peut engendrer une irritation de la langue et des lèvres, une augmentation de la salivation, des difficultés à avaler et des vomissements.

L'Asparagus 
Cette plante vivace au feuillage délicat est elle aussi toxique pour les animaux domestiques. Si un chien ou un chat ingère ses baies, il risque de souffrir de vomissements, de diarrhées et de douleurs abdominales. Une dermatite est aussi à craindre si un chien ou un chat est exposé de façon répétée à cette plante.

Les Dragonniers
Les Dracaena fragrans, jolies plantes au feuillage souvent panaché, contiennent un composé, la saponine, dangereux pour les chiens comme pour les chats. Vomissements, perte d'appétit, salivation excessive et dépression peuvent survenir sur un animal en ingère. 

Le Dieffenbachia
Ce genre de la famille des Araceae, plantes aux feuilles tachetées aussi appelées aussi cannes des muets, contient une substance pouvant entraîner chez les chiens et chats une irritation buccale, une augmentation de la salivation, des difficultés à avaler et des vomissements.

L'oreille d'éléphant
L'Alocasia macrorrhiza, couramment appelée oreilles d'éléphant, contient un composé semblable à celui du dieffenbachia, et peut donc engendrer les même effets.

Le Cyclamen 
Cette ravissante plante à fleurs est malheureusement elle aussi dangereuse pour les chiens et les chats. En cas d'ingestion, elle peut provoquer une salivation accrue, des vomissements et de la diarrhée. Et si un animal ingère en grande quantité les tubercules de la plante - qui se trouvent à la racine - il risque de souffrir d'anomalies du rythme cardiaque, de convulsions et dans le pire des cas, il peut en mourir. 

Le Philodendron
Cette espèce de la famille des aracées renferme une toxine essentiellement concentrée dans ses feuilles. Une ingestion peut entraîner une irritation de la bouche, une augmentation de la salivation, des vomissements et des difficultés à avaler.

L'arbre de Jade
Egalement connu sous les noms d'arbre de l'amitié, arbre de la chance ou plante de l'argent, cette très jolie plante aux feuilles vert jade peut causer des vomissements, mais aussi la dépression, l'ataxie et dans certains cas, une bradycardie, un ralentissement du rythme cardiaque. 

L'Aloès
Cette plante succulente contient de l'aloïne, un substance toxique jaune et amère qui peut engendrer si elle est ingérée des vomissements et une urine de couleur rougeâtre.

La Liane du Diable
Aussi appelée Scindapsus doré, Pothos, ou Arum grimpant, cette jolie plante aux feuilles en forme de cœur est elle aussi nocive pour nos compagnons à 4 pattes. Chiens et chats risquent une irritation de la bouche, une salivation excessive, des vomissements, et des difficultés à avaler.

[size=24]pesticides

[/size]
[size]
L’herbicide Roundup de Monsanto contient des substances plus toxiques que prévu
 
Dans une nouvelle recherche publiée dans Toxicology, revue internationale de haut niveau, Robin Mesnage, Benoît Bernay et le Professeur Gilles-Eric Séralini de l’Université de Caen viennent de prouver, à travers l’étude de 9 herbicides de type Roundup, que le composé le plus toxique n’est pas le glyphosate le plus évalué par les autorités, mais un composé pas toujours mentionné sur les étiquett...es appelé POE-15.

Les méthodes les plus modernes au niveau cellulaire (3 types de lignées humaines) et de spectrométrie de masse (études sur la nature des molécules), ont été appliquées pour identifier ce composé et en analyser les effets.

Le contexte : Le glyphosate est le «principe actif» des principaux herbicides du monde, du type Roundup, et des formulations commerciales apparentées. Il est évalué sur mammifères avant autorisation. Mais les liquides dans lesquels il est dilué lors de sa mise en bidon (les formulations), comme tous les pesticides, contiennent aussi des adjuvants secrets classés «inertes» pour stabiliser le principe actif et lui permettre de pénétrer les plantes, comme des détergents corrosifs. Du coup, ces herbicides peuvent affecter toutes les cellules vivantes, notamment humaines.

Cela est négligé, car on confond souvent le glyphosate et le Roundup, la non-toxicité présumée du premier servant de base aux autorisations du second. Les agences sanitaires et les fabricants d’herbicides à base de glyphosate évaluent à long terme sur les mammifères le glyphosate seul –et non l’herbicide dans sa formulation commerciale-, mais gardent jalousement confidentiels les détails de ces études réglementaires réalisées par les firmes, dont Monsanto, tout comme les agences sanitaires et environnementales.

Conclusion et conséquences : Cette étude démontre que tous ces herbicides à base de glyphosate sont plus toxiques que le glyphosate seul, et explique pourquoi. Leur évaluation et les doses maximales autorisées dans l’environnement et l’alimentation apparaissent donc erronées.

Une boisson (comme l’eau du robinet) régulièrement contaminée par les résidus d’herbicides comme le Roundup, ou bien une alimentation à base d’un OGM tolérant le Roundup, comme maïs ou soja transgéniques, ont déjà été démontrées comme toxiques chez le rat dans l’étude récente de l’équipe du Professeur Séralini, qui a d’ailleurs publié les réponses à toutes les critiques. Cette nouvelle recherche explique et confirme en grande partie ses résultats scientifiques.
 
Mais au-delà, il s’agit d’une grave question de santé publique. Non seulement les autorisations des herbicides de type Roundup doivent être urgemment remises en cause, mais les procédures d’évaluation doivent être totalement revues. Elles doivent être effectuées de façon transparente et contradictoire au sein de la communauté scientifique.

En effet, les organismes et agences d’évaluation, toujours du même avis final que Monsanto sur l’innocuité, et qui ont bien sûr contribué à autoriser ces produits, sont en fait pris à défaut par leur laxisme et leurs pratiques confidentielles qui évitent des évaluations complètes.

Leur impartialité est en cause pour toute réévaluation. La première étape d’une nouvelle évaluation est la mise en ligne par les agences sanitaires de toutes les données qui ont permis les autorisations et leurs avis positifs sur l’usage du Roundup, les effets sur la santé de ces produits devant être légalement publics.

Les adjuvants de la famille du POE-15 apparaissent maintenant comme de nouveaux principes actifs de toxicité sur les cellules humaines, et doivent être régulés comme tels, c’est-à-dire pris en compte dans les tests de toxicité.

Nous appelons à une révision des processus d’homologation des pesticides en vue d’incorporer des tests à long terme sur le pesticide en formulation tel que vendu en magasin et utilisé dans l’environnement.

De plus, étant donné que ces composés toxiques confidentiels sont d’un usage très général, il est à craindre, selon ces découvertes, que l’ensemble des toxicités des pesticides existants aient été fortement sous-estimées.

Cette étude a été conduite à l’Université de Caen, avec le support structurel du CRIIGEN. Le CRIIGEN fait partie du Réseau Européen de Scientifiques pour une Responsabilité Sociale et Environnementale (ENSSER www.ensser.org).




Contact : criigen@unicaen.fr ; téléphone 02.31.56.56.84




à suivre       bon week-end    Ninnenne     blog de partage   [/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Animaux,maladies,habitudes de vie,comportement   Sam 18 Mar - 11:20

animaux ...les maladies..habitude de vie

toilette

CONSEIL SANTE : COMMENT DONNER UN BAIN A SON CHAT.
Les chats n’ont pas vraiment besoin de se baigner, et d’ailleurs ils n’y tiennent pas ! Cependant, il peut arriver que votre chat se salisse ou qu’il soit souillé par des produits toxiques ou graisseux. Il existe alors des façons de rendre l’expérience du bain plus confortable, pour lui comme pour vous. Sachez que si vous habituez votre chat à prendre un bain alors qu’il est encore chaton, vous aurez plus de facilités à le baigner lorsqu’il sera adulte. En plus, ce sera davantage source de plaisir pour lui.
Voici nos conseils pour réussir à donner un bain à votre chat :
Achetez un shampooing spécial pour chats ou chatons en vérifiant qu’il est doux et ne contient ni produits chimiques agressifs, ni parfums. N’utilisez jamais de shampooing pour les humains car il ne convient ni au poil ni à la peau de votre chat, pour des questions de différence de niveaux de pH. Votre vétérinaire peut vous conseiller.
Utilisez une grande bassine en plastique ou une baignoire munie d’un tapis de bain antidérapant. Ne mettez dans le récipient que la quantité d’eau tiède nécessaire pour laver votre chat. N’utilisez pas d’eau chaude. Les chats effrayés par le bain peuvent siffler, griffer ou mordre. Attention aux morsures de chats, qui peuvent être à l’origine d’infections. Demandez l’avis d’un médecin si vous vous faites mordre. Complimentez votre chat et rassurez-le pendant tout le bain, ce qui l’aidera à avoir moins peur de l’eau. Appliquez une petite quantité de shampooing, en vous assurant que votre chat n’en reçoive ni dans les yeux ni dans les oreilles. Frottez vers le haut, puis descendez vers la queue, sans oublier le ventre et dans le cou.
Vous pouvez éventuellement sortir votre chat de l’eau et le poser sur une serviette pour pratiquer cet exercice. Rincez abondamment avec de l’eau propre et tiède à l’aide du pommeau de douche ou d’une cruche, en évitant les yeux et l’intérieur des oreilles, et faites partir le savon avec vos mains. Une fois savonné et rincé, votre chat aura besoin de se secouer vigoureusement pour se débarrasser de l’excès d’eau. Frottez alors votre chat de la tête aux pattes avec une serviette et sortez-le de la baignoire. Si votre chat le supporte, séchez sa fourrure avec un séchoir à cheveux.
Faites attention à ce qu’il ne souffle pas trop chaud et ne l’orientez pas vers les yeux. Des bains fréquents pour certaines races de chat Les chats de certaines races à poils longs peuvent être baignés régulièrement pour entretenir leur robe. C’est notamment le cas des persans. Le bain complète agréablement dans ce cas un brossage quotidien qui démêlera les poils longs et donnera du volume au sous-poil très abondant de cette race.
Source : Purina.

[size=24]test


Je rajouterai également de voir les 2 parents et leur comportement et leur façon de vivre et d'être traité, ça aide aussi à adopter un chiot de manière responsable en pensant aussi au bien-être des parents qui eux resteront là où ils sont pour continuer à faire des chiots... Ou le mieux adopter en refuge ou asso Le meilleur moyen de faire un heureux et être sûr que l'argent ainsi dépensé sera pour le bien-être des autres et pas pour enrichir un éleveu

agility

[/size]

Qu'est-ce que l'agility ?
C'est un moyen de sortir, de s'aérer et de pratiquer un sport tout en éduquant son chien .
Cette discipline renforce la complicité entre le maître et son animal. Le jeu est l'esprit de base, cela motive et enthousiasme le chien, ce qui n'a rien à voir avec le dressage traditionnel à la recherche systématique de la soumission et du strict conditionnement !
- Votre compagnon apprendra à être à votre écoute
- Le rappel - Les positions de bases : assis, couché, debout
- A vaincre ses peur : du vide, du noir, des gens, du bruit
- A faire confiance à son propriétaire
- Le tout en entretenant sa forme physique et celle de son conducteur Bref Historique John Varley ( Cavalier ) et Peter Meanwell sont considérés comme les créateurs de cette discipline en adaptant un parcours équestre pour les chiens .
Ils ajoutent quelques obstacles spécifiques comme les slaloms les tunnels et surtout les obstacles à zone . Ils conservent la règle de base en équitation : franchir tout les éléments correctement dans un temps donné sous peine de pénalités, afin de donner du piment à la discipline .
En février 1978, la première démonstration d'agility a lieu pour animer le ring d'honneur de la célèbre exposition "Cruft" en Grande-Bretagne . Cette animation se révèle spectaculaire et suffisamment technique pour susciter l'engouement tout autour du globe !
L'Agility dog était né ...
La formation
On peut former un chien à l'agility à tout âge . Il existe des clubs spécialisés pour l'apprentissage de cette discipline avec des moniteurs pour apprendre en douceur .
Pour le chiot, procéder dans la manière suivante :
- la classe chiot - suivit de l'éducation de base - puis les tunnels et la passerelle - ensuite lorsque sont ossature sera finie et solide, vers une année, il pourras commencer les sauts et autre obstacles techniques .
Il faut compter environ 2 ans d'entraînements réguliers pour avoir un chien compétitif . La "patience" doit être votre mot d'or, car le chien ne parle pas, donc il ne comprend pas toujours le but manoeuvres désespérées que vous pratiquez pour lui faire comprendre le slalom, qu'il faut s'arrêter sur la bascule et mettre les pattes sur les zones de contact !
Il y a trois catégories :
- Small = - de 35 cm au garrot
- Médium = + de 35 cm et - de 45 cm au garrot
- Large = + de 45 cm au garrot
Les catégories sont divisées en 3 niveaux de performance :
Classe A = Débutant pour la catégorie Large -
Classe 1 = niveau de base -
Classe 2 = avancé - Classe 3 = élite
[size]

voyager

[/size]

Voyager à travers l’Europe avec des animaux de compagnie va devenir plus facile, après le vote jeudi par le Parlement européen d’un texte qui va simplifier les règles qui étaient en vigueur jusqu’à présent.
«Il y a 64 millions de chats et 66 millions de chiens dans l’UE. Un foyer sur quatre a un animal de compagnie. A l’avenir, les propriétaires et leurs animaux pourront voyager avec beaucoup moins de tracasseries administratives», a affirmé l’eurodéputé conservateur allemand, Horst Schnellhardt, qui défendait le texte. Son texte a été adopté par 592 voix contre 7 et 4 abstentions.
La législation sera appliquée 18 mois après sa publication au Journal Officiel de l’UE. La nouvelle législation prévoit des règles plus claires pour les passeports des animaux de compagnie et la vaccination antirabique.
Les jeunes animaux âgés de 12 à 16 semaines ayant été vaccinés, mais pas encore immunisés, seront autorisés à voyager. Les propriétaires pourront également voyager avec plus de cinq animaux , ce qui était interdit jusqu’à présent pour empêcher les abus à des fins commerciales.
Désormais, une dérogation sera possible si les propriétaires prouvent leur participation à une compétition, un salon, un événement sportif ou festif (par exemple avec un attelage de chiens de traineau). Pour l’eurodéputé libéral britannique Chris Davies, cette nouvelle législation «va simplifier la vie des gens et de leurs animaux de compagnie».
«La tristesse des mesures de quarantaine pour les animaux et leurs propriétaires sont terminées, et les cas de rage sont sous contrôle. Ce sont des opportunités créées par l’UE et de la valeur ajoutée aux expériences des gens et de leurs animaux qu’aucun pays ne pouvait réaliser seul», s’est-il félicité.
[size]

éducation

[/size]

Éducation du chiot : tout se joue avant 8 mois !
Comment inculquer les bonnes manières à son bébé chien ?
En utilisant les bases éducatives qui ont fait leurs preuves le plus vite possible. A chaque bêtise, la bonne stratégie !
Il mordille en jouant .Il passe devant tout le monde. Il quémande sans arrêt. Il fait pipi partout dans la maison. Il pleure, il fait des dégats. Il ne répond pas à son nom. Il squatte le canapé .Il déménage toutes vos chaussures. Il mordille en jouant .Il adore la bagarre et se sert de ses petites dents pointues ? Aïe !
Qu'il joue au jeu du « si je te mords je suis plus fort que toi » est bien normal pour un chiot. Le problème, c'est qu'il pourrait s'y habituer et mordre plus fort encore…
La bonne attitude : réagissez tout de suite en disant « non » d'une voix ferme. Inutile de crier, ça ne sert à rien. Il insiste ? Levez-vous et tournez-lui le dos en l'ignorant. L'indifférence est la pire des sanctions pour un chiot.
[size]

lyme

[/size]

La maladie de Lyme est une maladie commune à l'homme et à de nombreux mammifères, dont le chien.
Elle est due à Borrelia burgdorferi, une bactérie transmise par les tiques. Cette maladie sévit essentiellement dans les zones du Nord et de l'Est de la France. Tous les chiens infectés ne déclarent pas de symptômes.
Quels sont les signes de la maladie ?
Les jeunes chiens exposés régulièrement aux piqûres de tiques, sont les animaux les plus atteints. Les symptômes peuvent survenir jusqu'à plusieurs mois après la piqûre infectante, ce qui explique qu'on observe cette maladie même hors des périodes d'activité des tiques, contrairement à la piroplasmose par exemple.
Les signes cliniques de la maladie sont très variés :
De la fièvre, souvent présente, accompagnée des signes habituels (abattement, anorexie, respiration haletante plus ou moins marqués) Des douleurs musculaires et articulaires, ce qui entraîne des difficultés ou une réticence à se déplacer. Ces crises sont fréquemment intermittentes et peuvent être modérées (selon le seuil de réactivité du chien à la douleur et l'attention de ses propriétaires), ce qui fait que les propriétaires de chiens ne consultent pas forcément un vétérinaire au début, car le chien va mieux après quelques jours.
Une atteinte de différents organes peut accompagner ces signes cliniques :
adénopathie (augmentation de la taille des ganglions), insuffisance rénale, cardiaque, problèmes cutanés (en particulier, une rougeur au niveau de la piqûre de tique, mais rarement observée du fait de la densité du poil) ou troubles nerveux (beaucoup plus rares). Il n'y a pas forcément de signes extérieurs évidents de ces atteintes organiques et seul un examen rapproché et des analyses de laboratoires permettent de les détecter. Le diagnostic de la maladie Il est basé sur l'épidémiologie (situation géographique, exposition aux piqûres de tiques) et sur les signes cliniques (fièvres récurrentes, douleurs articulaires). Mais il existe de très nombreuses maladies avec les mêmes signes cliniques. Une sérologie est possible, bien que de nombreux chiens soient infectés sans avoir de symptômes. Elle ne constitue donc pas un diagnostic de certitude à elle seule. On fait donc généralement une deuxième prise de sang pour confirmer le diagnostic deux semaines plus tard.
Enfin, la réponse rapide au traitement antibiotique est un élément du diagnostic. Comment se prémunir de cette maladie ?
La meilleure prévention repose sur le traitement préventif contre les tiques, notamment sur les chiens à risque (promenades dans les bois, chiens de chasse).
Découvrez les produits pour lutter contre les tiques : Frontline, Defendog, Scalibor, Préventef... Malheureusement, les produits anti-tiques ne sont pas toujours efficaces à 100%. Il faut donc toujours vérifier que son chien ne porte pas de tiques lorsqu'il rentre de balade, et les enlever le cas échéant. N'oubliez pas votre crochet O'Tom pour retirer facilement toutes les tiques ! Il existe également un vaccin pour les chiens risquant de contracter cette maladie. Conclusion Cette maladie, bien connue chez l'homme, peut également se déclarer chez les animaux domestiques, et son importance dans certaines régions en France est probablement sous-évaluée, étant donné les signes cliniques peu spécifiques et la possibilité, dans certaines régions, d'avoir une association de plusieurs germes transmis par les tiques (ehrlichiose, piroplasmose, hépatozoonose…) entraînant des symptômes assez similaires. Il est donc préférable de rester prudent face à une exposition aux piqûres de tiques, en protégeant les chiens à risque et en inspectant correctement son chien en retour de promenade. Le vaccin peut également apporter une sécurité supplémentaire dans certains cas.
[size]

obésité

[/size]

" Comme chez l’homme, l’obésité chez le chien peut avoir des conséquences sérieuses sur la santé. "
Les chiens souffrent de plus en plus du mal de la surcharge pondérale ou de l'obésité. Comme chez l'homme cette maladie a des conséquences pouvant être importante sur la santé de votre chien. Définition de l'obésité : L'obésité est une maladie, elle équivaut à une surcharge de poids de 15% par rapport au poids idéal.
Origine de l'obésité chez le chien :
C'est la masse grasse accumulée quand le chien consomme plus de calories qu'il n'en dépense ce qui fait augmenter son poids. On peut identifier différentes causes à cette prise de poids : des causes sans rapport avec l'alimentation et bien sûr des causes liées à ce que le chien mange. Dans les causes non alimentaires de l’obésité, on trouve tout ce qui fait baisser les besoins énergétiques du chien : une baisse d'activité ou de manière générale, le manque d'exercice, la stérilisation ou l'âge (les besoins en calories diminuent quand le chien vieillit).
De plus, certaines races comme le Labrador ou le Cavalier King Charles auront naturellement tendance à prendre du poids. Attention, l'obésité peut être due à une maladie hormonale (diabète, hypothyroïdie) et certains médicaments peuvent favoriser l'appétit et donc la prise de poids du chien (anti-épileptiques, corticoïdes). Dans les causes alimentaires de l’obésité se trouve tout ce qui fait que le chien consomme trop de calories : la nourriture à volonté ou une alimentation non équilibrée.
On n’y pense pas forcément, mais les friandises, souvent très riches en graisses ou en sucres constituent également une cause d'obésité. Un biscuit donné à un chien de 10kg vaut un hamburger pour nous ! Conséquences : Il faut avant tout retenir que l'obésité diminue l'espérance de vie de votre chien (jusqu'à 2 ans) et ne contribue pas à son bien-être.
En effet, un chien obèse aura plus souvent des problèmes locomoteurs, cardiaques, de digestion (la constipation et des flatulences) mais résistera également moins bien aux infections et sera plus sujet aux tumeurs. De plus, l'obésité peut aggraver les problèmes d'arthrose à cause du poids qui appuie sur les articulations, mais aussi les troubles respiratoires et cardiaques de votre chien. Pour finir, l'obésité peut faire apparaître des maladies comme le diabète sucré.
Reconnaître l'obésité chez votre chien:
Les chiens obèses se ressemblent souvent. D'abord ils sont « tout ronds » et gourmands, mais surtout ils s'essoufflent vite, marchent plus lentement et éprouvent des difficultés à courir, ils n'aiment plus les activités physiques et supportent mal la chaleur. En réalité, il est assez simple de reconnaître l'obésité chez le chien (le plus dur étant de l'admettre).
Les standards de poids de la race peuvent vous aider, mais ils ne constituent pas une règle, certains chiens sont plus grands ou plus petit que le standard de la race, c'est normal. Une technique simple, et utilisée par les vétérinaires, existe. Elle consiste tout simplement à rechercher les masses grasses sur la silhouette du chien :
observation de la silhouette du chien de profil et du dessus :
chez un chien au poids idéal, la « taille » du chien doit pouvoir être distinguée et de même qu'il faut apercevoir les 3 dernières côtes. Bien entendu la taille est plus ou moins marquée en fonction des races (le lévrier, par exemple, a le ventre beaucoup plus creusé que le bouledogue!). palpation des côtes, du poitrail et du ventre : faites glisser les mains, sans appuyer, sur le coté du thorax de votre chien. Si vous ne sentez pas les côtes même en appuyant il est probablement obèse.
En temps normal vous devez pouvoir compter les côtes de votre chien sans appuyer et sentir une très légère couche de graisse qui couvre les côtes. De même vous pouvez trouver des bourrelets entre les cuisses, à la base de la queue et au niveau du poitrail de votre chien. Ce sont également des signes de surpoids et parfois d'obésité (quand ils sont très importants).
Apprenez à utiliser cette technique et entraînez-vous une ou deux fois. Si votre animal est obèse elle vous sera très utile pour surveiller son régime et aussi pour savoir quand il est arrivé à son poids idéal. Si votre animal n'est pas obèse vous aurez l'œil exercé et vous vous rendrez compte rapidement s'il prend du poids.
Pour vous aider, Purina a créé et met à votre disposition une échelle en image pour évaluer le statut de votre chien (site internet ou au cabinet de votre vétérinaire).
Comment faire pour que mon chien maigrisse?
Voici une idée de ce qu'il faut faire pour que votre chien maigrisse : 1) Établir un plan d'amaigrissement Il faut d'abord déterminer à peu près le poids idéal de votre chien (poids adulte avant la stérilisation, ou poids avant qu'il ne commence à grossir, poids du standard de la race...).
Le protocole d'amaigrissement est strict. Votre chien doit recevoir, pour maigrir, 40 à 60% de l'apport qu'il recevrait s'il était à son poids idéal. Il est plutôt conseillé pour arriver à ce niveau de nourriture de le faire par étape, en diminuant la ration toutes les 2 à 3 semaines. Calculez la quantité de nourriture à distribuer chaque jour à votre chien et préparez-la le matin, le chien ne recevra rien d'autre dans la journée que ce qui a été préparé le matin. Si les quantités de nourriture distribuées vous paraissent insuffisantes (et ce sera surement le cas), il faut utiliser une alimentation spéciale amaigrissement (plus riche en fibres et protéines mais aussi moins riche en graisses). Une ration de croquettes plus riche en fibre peut être beaucoup plus volumineuse même si elle apporte moins de calories.
2) Pour éviter d'affamer votre chien… Il est conseillé d'ajouter des légumes ou d'utiliser une alimentation humide (c'est toujours le même principe : le chien a l'impression d'en avoir plus dans la gamelle et donc dans le ventre).De même vous pouvez lui servir plus de repas dans la journée : 3 à 4 repas c'est l'idéal. Attention, même s'il y a plus de repas la quantité pour la journée entière reste la même! La dernière astuce serait de ralentir la prise alimentaire de votre chien. A vous de jouer d'imagination pour le forcer à manger moins vite, un simple verre dans la gamelle peut ralentir un petit chien. Moins il mangera vite, mieux il sera rassasié à la fin de son repas. Pour respecter la quantité de calories donnée par jour le chien ne doit plus recevoir de friandises. C'est vraiment important. Si vous voulez absolument en donner, utilisez des friandises pauvres en calories (morceaux de pommes ou de légumes) ou des croquettes piochées dans sa dose journalière de nourriture. Pour réussir le régime de votre chien, pensez à informer toute la famille des règles à suivre mais aussi vos voisins et amis qui vous rendent visite et surveillez régulièrement la silhouette et le poids de votre chien (la pesée peut se faire gratuitement chez votre vétérinaire). Il doit maigrir tout au long de son régime (environ 1 à 2% de son poids par semaine). N'oubliez pas, et c'est un conseil très général, qu'il faut faire une transition quand on change l'alimentation d'un animal. Pour cela mélangez l'ancienne alimentation et la nouvelle pendant une semaine (en augmentant la part de la nouvelle et diminuant la part de l'ancienne au fur et à mesure).
3) Faites faire de l’exercice à votre chien Il sert à augmenter les dépenses énergétiques et éviter que le chien ne perde ses muscles au cours du régime. Il est conseillé d'augmenter progressivement l'activité physique, pas de footing d'1h le premier jour du régime ! Laissez votre chien s'habituer à faire de l'exercice. En général, une marche rapide de 30 minutes ou deux fois 15 minutes par jour est conseillée, au minimum. Vous pouvez aussi l'emmener nager, surtout si votre chien souffre de douleurs articulaires. Prévention de l'obésité : mieux vaut empêcher le chien de devenir gros ! Pensez toujours qu'il est plus simple de diminuer la ration ou de passer à une alimentation allégée que de faire maigrir un chien obèse. Quand en cas de stérilisation (pour des raisons médicales ou de convenance) ou quand il y a une baisse d'activité physique, diminuez la ration de votre chien de 20% ou changez son alimentation pour une alimentation allégée (« light » ou pour « animaux stérilisés »). Évitez les grignotages du chien pendant vos repas, ce sont souvent eux qui favorisent l'obésité. Quand on sait qu'un chiot en surpoids a plus de risque de devenir obèse à l'âge adulte et qu'un morceau de fromage pour chiot de 5 kg vaut un fromage entier pour un humain, il est préférable de commencer la prévention dès le plus jeune âge. Bien sur, vous pouvez toujours donner des friandises pour chien à votre compagnon pour le récompenser d'un acte héroïque ou pour son éducation en pensant à diminuer d'autant la ration journalière et en évitant d'en donner plus d'une par jour. Si votre chien ne finit pas sa gamelle, alors que vous respectez les quantités indiquées sur le paquet, ne vous inquiétez que s'il est trop maigre (toutes les côtes sont visibles et on ne sent aucune graisse lorsque vous faites glisser vos mains sur ses côtes) ou s'il commence à maigrir. Sinon, c'est juste que vous avez un chien qui régule très bien son alimentation !
Conclusion :
Ne restez pas seul, l'obésité du chien n'est pas une fatalité ! Il existe une multitude de solutions.
Consultez votre vétérinaire, il vous indiquera si votre chien est obèse, la démarche à suivre et quelle alimentation est la mieux adaptée à son cas. Il est toujours plus simple d'atteindre le poids idéal quand on est suivi et entouré ! Il apportera des réponses aux questions qui vous inquiètent et vous conseillera en cas de difficulté. De même il vous dira que faire quand votre chien aura atteint son poids idéal.
[size]

soleil

[/size]

Comment protéger son chien du soleil ?
L’arrivée de l’été signifie exposition au soleil, et si l’on répète souvent que les êtres humains doivent protéger au maximum leur peau, cela n’est pas moins vrai pour les chiens ! Nos amis les bêtes ne sont en effet malheureusement pas à l’abri d’un cancer de la peau. Sachez tout d’abord que plus votre chien vieillit, plus les risques de cancer sont élevés. Les vétérinaires notent également une augmentation significative des maladies de la peau et la prise de conscience des maîtres est de plus en plus grande. Le pelage de sécurité : Votre chien est cependant plus malin que vous : il évitera au maximum une exposition directe au soleil et préférera les zones ombragées au cagnard étouffant. De plus, ses poils représentent sa première protection, car ils ont vocation à bloquer les rayons ultraviolets et garder la peau fraîche. Si le risque est réduit, il n’en est pas moins existant. Ne considérez donc pas que, parce que votre chien a un pelage bien fourni, il ne pourra pas avoir de coups de soleil ! Certaines races sont plus sujettes au cancer de la peau, comme les Dalmatiens ou les Bull-terriers. Si votre chien vient de se faire toiletter, sachez que le risque est plus grand, tout comme les animaux dont le pelage est très fin ou non uniforme. Pendant l’exposition : L’utilisation d’un écran solaire pour chien est préconisée . Certaines zones sont à protéger en priorité : le nez et les oreilles par exemple, et tous les endroits où la pigmentation est faible. Dans la mesure du possible, essayez d’empêcher votre animal de lécher la crème. Évitez l’ensoleillement direct et les heures les plus dangereuses (entre 10 heures et 16 heures). Ne laissez évidemment jamais votre chien dans la voiture, où l'air ne passe pas et la respiration devient impossible en quelques minutes !!! Si votre chien accélère sa respiration, salive et a le museau desséché, cela signifie que la température de son corps est en train d’atteindre des sommets. Si votre chien titube ou a soudainement la diarrhée, ce sont les signes inquiétants d’un coup de soleil. Ce dernier doit être traité tout de suite car il peut avoir des conséquences très graves sur votre chien, comme des pathologies rénales, et évidemment de cancers cutanées. En cas de coups de soleil, faites tout de suite redescendre la température de votre animal en le mettant au frais et en le ventilant et en le trempant dans de l’eau froide. Rendez-vous immédiatement chez le vétérinaire, et continuez de contrôler sa température corporelle. Soigner son hygiène alimentaire :
Des expériences ont prouvé qu’une bonne alimentation peut réduire les risques de cancer de la peau. Essayez au maximum de favoriser les compléments nutritionnels à base d’oméga 3 ou d’acides animés. En cas de cancer de la peau :
Évitez de faire se reproduire un animal dont un parent aurait été atteint par la maladie, car la génétique est souvent à l’origine de l’apparition du cancer de la peau.
[size]

plages

[/size]

Les plages autorisées aux chiens en 2013 Sur quelles plages ont-ils le droit d'aller ? La plupart des plages surveillées sont interdites à nos amis, ils sont plus souvent tolérés dans les parties non surveillées... Toute interdicton non respectée coûtera 11 euros, si sa présence est autorisée, il devra être tenue en laisse. Prenez un sac pour ramasser les déjections, il peut vous en coûter une amende de 450 euros . Si l'endroit où vous comptez vous rendre ne figure pas sur cette liste, n'hésitez pas à contacter le syndicat d'initiative ou la mairie de la ville concernée. Et n'oubliez pas de rincer son pelage, et ses coussinets à l'eau claire après un bain de mer car l'eau salée peut provoquer des démangeaisons.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Animaux,maladies,habitudes de vie,comportement   Sam 18 Mar - 11:30

danger

Les accidents domestiques peuvent concerner nos chiens, nos chats et l’ensemble de nos compagnons à poils et à plumes.
Selon l’AFP, le Centre national d'informations toxicologiques vétérinaires de Lyon (CNITV) reçoit chaque année quelque 16 000 appels - de particuliers et de vétérinaires - en lien avec l’empoisonnement domestique d’un animal.
Produits ménagers, insecticides, herbicides…
les produits aussi nocifs pour les humains que pour les chiens et les chats sont légion. Mais cette liste de produits, à l’évidence dangereux, ne s’arrête pas là : parfois, nul besoin d’incriminer les produits chimiques.
Les plantes disposées dans votre salon peuvent aussi empoisonner vos animaux:
« L’ingestion du muguet provoque des troubles hépatiques graves chez les chats, explique Yves Lahiani, vétérinaire. Elle peut même causer la mort d’un chien ». C’est donc une batterie de précautions qu’il faut prendre lorsque l’on vit avec un animal. Car en réalité, les animaux il est exposé aux même dangers que son maître :
intoxications, brûlures ou chutes
- même un chat ne retombe pas forcément sur ses pattes - la vigilance est donc de mise.
Chiens et chats très vulnérables
Ce sont les chiens qui sont les premières victimes des ingestions à risques.
Par jeu
- les chiots aiment mâchouiller ce qui est à leur portée - mais aussi par gourmandise. « Deux carrés de chocolat peuvent être fatals pour un chiot ou un chien de petite taille, précise le vétérinaire. Attention aussi aux enfants : ils aiment parfois partager leur goûter avec leurs petits compagnons et peuvent sans le vouloir les empoisonner avec un gâteau ou un pain au chocolat ».
Quant aux chats, ils ne sont pas en reste :
« La javel et l’ammoniaque attirent les félins qui n’hésitent pas à goûter, indique le spécialiste. L’eau de vaisselle qui stagne dans l’évier peut également lui provoquer de graves désagréments, alors qu’il ne cherche qu’à s’abreuver. » Pour ne pas provoquer d’accidents inutiles, un maître-mot, ranger !
Pensez à placer toutes les substances nocives et vos produits d’entretien dans des placards bien fermés… et à vider l’eau de votre évier !
Nos animaux de compagnie sont également très vulnérables face à nos médicaments : « Anxiolytiques, antalgiques, antiinflammatoires… il suffit d’un petit comprimé tombé au sol et ingéré par l’animal pour que cela ait des conséquences dramatiques, explique Yves Lahiani, qui rappelle « qu’un seul comprimé de paracétamol suffit à tuer un chaton en deux minutes ».
Là encore, il faut veiller à mettre les médicaments sous clé, hors de leur portée. «Murs et plinthes peuvent renfermer des peintures extrêmement nocives.
Dr Yves Lahiani - vétérinaire Gare aux aérosols
Les rongeurs et les lapins doivent être surveillés au même titre qu’un chien ou un chat. Leur fâcheuse habitude de tout grignoter - par ailleurs indispensable à leur bonne santé - les conduit parfois à dévorer des fils électriques et... à s’électrocuter !
« Ces animaux peuvent également s’attaquer aux murs et aux plinthes, qui peuvent renfermer des peintures extrêmement nocives, parfois même du plomb » poursuit Yves Lahiani.
Il en est de même pour les meubles en bois ou construits dans d’autres matériaux, et qui sont parfois recouverts de laque ou de vernis toxiques.
Les aérosols sont quant à eux dangereux pour les poissons et les oiseaux.
Les premiers peuvent en effet ingérer accidentellement des particules en suspension via le bulleur, l’appareil qui permet la production de bulles d'air dans l’aquarium ; les seconds peuvent tout simplement inhaler les particules volatiles et en mourir.
« Attention aux désodorisants et aux huiles essentielles »

dégriffage


LE DEGRIFFAGE(onyxectomie) CHEZ LE CHAT UNE MUTILATION INNACEPTABLE
Qu’est-ce que le dégriffage?
Le dégriffage est une chirurgie orthopédique qui consiste à amputer la dernière phalange du doigt du chat. Elle est réalisée sous anesthésie générale, et le chat reçoit des analgésiques pour contrôler sa douleur périe et postopératoire. Le dégriffage des chats est une tendance nord-américaine.
Elle est interdite et illégale dans plus de 24 pays d'Europe depuis mai 2004. Proscrite complètement des actes vétérinaires, elle peut néanmoins être justifiée pour des motifs strictement médicaux.
L'interdiction de cette opération s'appuie sur une CONVENTION EUROPÉENNE POUR LA PROTECTION DES ANIMAUX DE COMPAGNIE faite à Strasbourg en 1987 et approuvée en 2003 par les nombreux pays qui endossent que le dégriffage du chat est inacceptable. Cet accord stipule :
"Les interventions chirurgicales destinées à modifier l'apparence d'un animal de compagnie ou à d'autres fins non curatives doivent être interdites et en particulier : la coupe de la queue, la coupe des oreilles, la section des cordes vocales, l'ablation des griffes et des dents".
L’acte chirurgical - L'onyxectomie
L'onyxectomie est une opération chirurgicale faite uniquement pour convenir aux caprices humains. Les griffes du chat, constituées de kératine, reposent sur un système complexe qui leur permet d'être rétractiles.
L'onyxectomie se fait sous anesthésie générale et consiste en l'ablation totale de la griffe et à l'amputation de la troisième phalange sur laquelle celle-ci est insérée.
Pour les enlever, on coupe donc les tendons, les ligaments qui commandent les griffes et l'os qui les retient.
En comparant avec nous-mêmes, c'est l'équivalent d'amputer le dernier tiers de la longueur de nos doigts.
L'opération est réalisée principalement sur les pattes antérieures, soient 10 amputations !
Conséquences il arrive que l'opération entraîne des complications comme des infections, des hémorragies ou des repousses anormales de griffes qui obligent de nouvelles chirurgies
Dès le réveil du chat, de puissants analgésiques doivent être donnés afin de soulager sa douleur.
Cette opération, irréversible, est très traumatisante pour le chat et comporte de nombreux risques importants pour sa santé physique et son bien-être émotionnel.

[size=24]haleine

[/size]
Ahh la mauvaise haleine ? (ou HALITHOSE en médecine).
Je sais très bien que vous avez tous des histoires avec un compagnon (humain ou animal) qui a une mauvaise haleine. C’est très désagréable. Mais au moins avec un animal, on peut bien lui dire que son haleine sent mauvais sans problème LOL.
Dans cet article , je vais vous parler des causes majeures de ce problème et commente le traiter.
Tartre et problèmes dentaires
Bien sûr, c’est la première cause qui nous vient à l’esprit quand on parle de la mauvaise haleine du chat ou du chien. En effet, c’est la cause majeure, mais loin d’être la seule.
L’accumulation des particules alimentaires entre et à la surface des dents avec la présence de la salive et les bactéries, une plaque appelée « Tartre » couvre la surface des dents et donne une mauvaise haleine avec le temps.
Le tartre peut aussi causer d’autres affections comment la parodontite qui peut être très grave s’il n’est pas traité rapidement.
La parodontite est une inflammation du parodonte, c’est-à-dire des tissus qui soutiennent et consolident l’organe dentaire.
La gravité de la parodontite réside dans la perte de la substance osseuse « ostéolyse » qui va affaiblir la base des dents et les rendre moins solide voir mobile.
Le diabète sucré chez les animaux ayant un diabète sucré, la concentration des corps cétoniques dans le sang est anormalement élevé suite à l’hyperglycémie.
L’odeur des corps cétoniques est semblable à l’odeur des pommes. Donc si vous constatez que l’haleine de votre chat est d’une odeur de pomme reinette, vous devez absolument consulter votre vétérinaire et faire un examen de diabète.
Problèmes rénaux ( urémie)
Un dysfonctionnement des reins cause une forte concentration de l’urée dans le sang, ce qui donne à l’haleine de l’animal une odeur désagréable proche de l’odeur de l’urine (odeur urémique). Le diagnostic se fait par le dosage des paramètres de l’exploration des fonctions rénales (urée et créatinine).
Maladies des systèmes digestifs et respiratoires supérieurs
Vu que les orifices du tube digestif chez les chiens et les chats sont assez hermétiques (cardia) les mauvaises odeurs d’origine stomacale ou intestinale sont très rarement perceptibles à partir de la bouche.
Toute infection de l’œsophage, de la cavité buccale, des amygdales, des sinus… peut donner des haleines de mauvaises odeurs. Comme vous l’avez vu, il ne faut jamais interpréter une mauvaise haleine juste par des problèmes dans la cavité buccale. Il y’a bien d’autres problèmes plus graves qui peuvent être diagnostiqués rien que par une maitrise de l’interprétation des odeurs des haleines.

conscience


Le neuroscientifique canadien explique que les chercheurs se sont réunis pour signer un manifeste dans lequel est reconnue l’existence de la conscience de tous les mammifères, oiseaux et autres créatures telles que le poulpe, et de quelle manière cette découverte pourrait impacter la société.
Le neuroscientifique canadien Philip Low, a gagné la proéminence dans la presse scientifique, après avoir présenté un projet avec le physicien Stephen Hawking, âgé de70 ans.
Low veut aider Hawking, qui est complètement paramysé depuis 40 ans à cause d’une maladie dégénérative, et c’est pour cette raison qu’il ne peut communiquer que par l’esprit.
Les résultats de l’étude ont été révélés samedi dernier lors d’une conférence à Cambridge. Toutefois, le thème principal de la réunion était tout autre.
En effet, les neuroscientifiques du monde entier ont signé une pétition affirmant que tous les mammifères, oiseaux et autres créatures, y compris le poulpe, ont une conscience.
Stephen Hawking était présent au dîner de signature en tant qu’invité d’honneur. Low est un chercheur de l’Université de Stanford et de MIT (Massachussetts Institute of Technology), 2 endroits qui se trouvent aux Etats-Unis.
Lui et 25 chercheurs croient que les structures cérébrales qui produisent la conscience chez les êtres humains existent aussi chez les animaux.
« Les zones cérébrales qui nous distinguent des autres animaux ne sont pas celles qui produisent la conscience », déclare Low qui a accordé l’interview suivante à un site internet :
Le journaliste :
Les études sur le comportement animal ont affirmé que plusieurs animaux ont un certain degré de conscience. Que dit la neuroscience à ce sujet ?
Low : Nous avons découvert que les structures qui nous distinguent des autres animaux , tels que le cortex cérébral, ne sont pas responsables de la manifestation de la conscience. En quelques mots, si le reste du cerveau est responsable de la conscience et que ces structures sont identiques chez les êtres humains et les animaux, comme les mammifères et les oiseaux, nous arrivons à la conclusion que ces animaux sont également conscients.
Le journaliste :
Quels animaux ont une conscience ?
Low :
Nous savons que tous les animaux, tous les oiseaux et beaucoup d’autres créatures, comme le poulpe, disposent des structures nerveuses qui produisent la conscience. Ce qui signifie que ces animaux souffrent. C’est une vérité qui dérange : il était toujours facile de dire que les animaux n’ont pas de conscience. Maintenant nous avons un groupe de neuroscientifiques réputés qui étudient le phénomène de la conscience, le comportement animal, le réseau neuronal, l’anatomie et la génétique du cerveau. On ne peut plus dire qu’on ne le savait pas.
Le journaliste :
Est-il possible de mesurer les similitudes entre la conscience des mammifères et des oiseaux et celle des êtres humains ?
Low :
Cette question est restée ouverte dans le manifeste. Nous ne disposons pas d’indicateur étant donnée la nature de notre approche. Nous savons qu’il y a différentes sortes de conscience. Nous pouvons dire, cependant, que la capacité à ressentir de la douleur et du plaisir chez les animaux et les êtres humains est très similaire.
Le journaliste :
Quel type de comportement animal appuie l’idée qu’ils ont une conscience ?
Low :
Quand un chien a peur, qu’il ressent de la douleur ou de la joie en voyant son maître, il s’agit alors d’activités dans son cerveau dont les structures sont similaires à celles qui se produisent chez les êtres humains lorsque nous montrons de la peur, de la douleur ou du plaisir. Un comportement très important est l’auto-reconnaissance dans un miroir. Parmi tous les animaux qui sont capables de le faire, outre l’être humain, se trouvent les dauphins, les chimpanzés, les bonobos, les chiens et une espèce d’oiseau appelée la pie bavarde.
Le journaliste :
Quels avantages pourraient découler d’une compréhension de la conscience chez les animaux?
Low :
Il y a là une certaine ironie. Nous dépensons beaucoup d’argent pour essayer de trouver une forme de vie intelligente en dehors de cette planète alors même que nous sommes ici, entourés d’une intelligence consciente sur la nôtre. Si nous considérons qu’un poulpe – qui compte 500 millions de neurones (les êtres humains en ont 100 milliards) – réussit à produire de la conscience, nous sommes beaucoup plus proches de produire une conscience synthétique que nous le pensions. Il est beaucoup plus facile de produire un modèle avec 500 millions de neurones que 100 milliards. Cela signifie que ces modèles synthétiques peuvent être plus faciles désormais.
Le journaliste :
Quelle est l’ambition du manifeste ? Les neuroscientifiques se sont-ils convertis en militants du mouvement pour les droits des animaux ?
Low :
Il s’agit d’un sujet délicat. Notre rôle en tant que scientifiques n’est pas de dire ce que la société doit faire, mais nous rendons public ce que nous découvrons. La société va maintenant discuter de ce qu’il va se passer et pourra décider si elle doit formuler de nouvelles lois, réaliser davantages de recherches pour comprendre la conscience des animaux ou les protéger de quelque manière qu’il soit. Notre rôle est de présenter les données.
Le journaliste :
Les conslusions du manifeste ont-elles eu impact sur votre comportement ?
Low :
Je crois que je vais devenir végétarien. Il est impossible de ne pas être touché par cette nouvelle perception sur les animaux , en particulier en ce qui concerne l’expérience de la souffrance. Ca va être difficile mais j’adore le fromage.
Le journaliste :
Que peut changer l’impact de cette découverte ?
Low :
Les données sont perturbantes mais très importantes. En fin de compte, je pense que la société va être moins dépendante des animaux. Ce sera mieux pour tout le monde. Laissez-moi vous donner un exemple. Le monde dépense 20 milliards de dollars par an en tuant 100 millions d’animaux vertébrés pour la recherche médicale. La probabilité qu’un médicament provenant de ces expériences soit efficace sur les êtres humains est de 6%. C’est une probabilité épouvantable. Une première étape consiste à élaborer des procédures non-invasives. Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de prendre des vies pour étudier la vie. Je crois que nous devons faire appel à notre propre ingéniosité et développer de meilleures technologies qui respectent la vie des animaux. Nous devons mettre la technologie au service de nos idéaux, plutôt que de rivaliser avec eux.
Source: Veja

[size=24]marquage

[/size]

CONSEIL DE LA VIE QUOTIDIENNE : LE CHIEN ET LE MARQUAGE DU TERRITOIRE.
Le chien marque son territoire en déposant aux endroits choisis, un peu d’urine. Cette communication sera comprise par les autres chiens. Le marquage par l’urine répond au besoin d’affirmation de votre chien sur son territoire .
Il s’agit pour votre chien de prévenir ses congénères de son passage et de sa revendication sur un territoire donné. Il dépose pour cela de petites quantités d’urine (quelques gouttes parfois), suffisantes pour transmettre de nombreuses informations à l’odorat très développé des autres chiens.
Il peut ainsi marquer à plusieurs reprises son territoire s’il repasse fréquemment aux mêmes endroits. N’importe quel support peut lui servir : arbre, pneu de voiture, poteau, angle des maisons, broussaille…
Il ne faut pas gronder votre chien pour ce comportement qui est naturel et qui répond à un besoin instinctif. Si votre chien a remarqué une chienne en chaleur dans votre quartier, ce besoin de marquage par l’urine peut prendre des proportions excessives : il pourra s’arrêter tous les 2 mètres dans ce cas !
Mon chien urine à la maison
Quand tout cela se passe à l’extérieur, ça ne pose pas de gros problèmes. En revanche, si votre chien marque son territoire dans votre appartement, c’est plus gênant, voire destructeur si vos meubles, tapis ou parquets sont souillés ou détruits. Les petites flaques déposées à des endroits parfois peu accessibles (surtout par des chiens de petites races), peuvent n’être remarquées que plusieurs jours plus tard, par l’odeur.
Là encore, pas besoin de gronder ou punir votre chien, il n’y peut rien, c’est une réaction hormonale. Essayez plutôt de l’éduquer. Éduquer mon chien à la propretépPour que votre chien prenne de bonnes habitudes quant à la propreté, il faut commencer l’éducation dès son plus jeune âge, en lui indiquant les endroits où il pourra se soulager.
A chaque fois qu’il est tenté de se soulager ailleurs, donnez une petite secousse à la laisse en disant « non », menez-le à l’endroit que vous aurez choisi (une pelouse, un caniveau…), et donnez-lui le signal d’autorisation : « Allez », par exemple. Et félicitez-le toujours à chaque fois. Pour l’empêcher de marquer le territoire chez vous, il vous faudra observer strictement les heures de sorties et observer le même rituel. Vous devez aussi lui interdire l’accès à certains meubles ou même à certaines pièces.
En fonction des âges, les chiens ont besoin de sortir plus ou moins souvent pour leurs besoins. Un chiot mange et boit souvent, donc il doit sortir souvent. De plus il n’a pas l’habitude de se retenir. A vous de repérer les signes et d’être le plus disponible possible. C’est à ce prix que vous l’éduquerez vite et durablement. Un chien adulte est bien entendu plus difficile à éduquer s’il n’a pas reçu les bases étant jeune. Si toutefois vous ne parvenez pas à empêcher votre chien de marquer son territoire de façon excessive, vous pouvez penser avoir recours à la stérilisation/castration.
Cette opération permet de diminuer notablement l’action des hormones. Néanmoins cette opération est irréversible, donc réfléchissez-y et parlez-en à votre vétérinaire.

[size=24]conseil

[/size]

CONSEIL : MON CHIEN DÉTRUIT TOUT EN MON ABSENCE.
Il existe 4 grandes causes qui mènent un chien à la destruction quand il se retrouve seul.
Les 4 raisons poussant mon chien à détruire :
- L’ennuie. Il faut alors lui fournir le plus de jouets possibles.
- Le manque d'exercice.
Le chien a naturellement besoin d'exercices, certaines races plus que d'autres. Il faut donc lui proposer des sorties régulières au cours desquelles il pourra courir et se défouler.
- Mon chien est un chiot.
Ce dernier passe sûrement par une phase d’exploration par le bouche. Le chiot n’a pas d’autre moyen pour découvrir les objets que de les prendre dans sa gueule. Les mâchonner lui permet aussi de tester leur degré de dangerosité des choses qui se trouvent à sa portée
- L’anxiété de séparation.
L’anxiété de séparation, qu'est-ce que c'est ? Un chien angoisse après le départ de son maître parce qu’il ne sait pas comment réagir : doit il protéger la maison ? Allez-vous revenir ? L’avez-vous oublié en partant. Votre comportement doit faire comprendre au chien que c’est vous qui êtes en charge de la responsabilité de la maison, qu’il n’a pas à se soucier de sécuriser le lieu. Mais aussi que vos départs et vos retours font partie de la vie courante. Concrètement : lorsque vous partez et lorsque vous revenez soyez le plus neutre possible : ne courrez pas, ne lui dites ni au revoir ni bonjour, faites comme si vous alliez dans une autre pièce. Vous communiquerez ainsi à votre chien que tout va bien, qu’il n’y a aucun danger ni pour la maison, ni pour lui. Des petits trucs pour vous aider :
- Laisser la radio en fond sonore pendant votre absence ;
- Laisser un vêtement imprégné de votre odeur ;
- Laisser de préférence le chien dans un petit espace où il se sentira plus en sécurité et fera moins de dégâts ;
- Ne surtout pas réprimander votre chien à votre retour : cela l'exciterait et renforcerait l'anxiété ;
- Enlevez de sa vue tous les objets susceptibles de se transforme en "bêtises" ;
- Attendre 5 minutes après être rentré à la maison pour aller le caresser : c'est vous qui établissez le contact.
Source : Fondation 30 millions d'amis.

[size=24]chats

[/size]

CONSEIL SANTE : PRENDRE SOIN D'UN CHAT SENIOR.
Cependant, comme chez les humains, avec l’âge, l’organisme de votre chat se fragilise et ses sens perdent en efficacité. L’appétit peut aussi diminuer et les très vieux chats peuvent perdre du poids. Les chats âgés deviennent plus sensibles aux maladies. Les maladies rénales, souvent repérées par une augmentation de la soif, sont fréquentes chez eux, ainsi que l’hyperthyroïdie, une hypersécrétion de l’hormone thyroïde.
Il est possible également que vous remarquiez des modifications du comportement de votre chat : perte de mémoire, désorientation, il fait ses besoins en-dehors de la litière...
Il va peut être bouder vos genoux, moins chercher qu’avant à se faire caresser, ou encore déambuler dans la maison en miaulant fortement sans raison apparente.
Grâce à toute votre attention, et un peu de d’humour (ne pas dramatiser), vous pouvez aider votre compagnon à vieillir en toute sérénité et avec dignité. Les soins médicaux appropriés Prévoyez des visites de contrôle régulières pour votre chat âgé.
Discutez chaque année avec votre vétérinaire des dépistages gériatriques spéciaux : prise de sang, analyses d’urines et examens cardiaques, ainsi que la surveillance du poids et de l’état physique.
N’oubliez pas les vaccinations, notez tous les signes d’alerte et signalez-les à votre vétérinaire. Rester actif dans la mesure où l’obésité et l’arthrite sont deux des problèmes les plus courants chez les chats âgés, il est important de leur faire faire de l’exercice régulièrement.
Une routine quotidienne Suivre une routine est fondamental pour la santé physique, mentale et émotionnelle de votre chat car cela assure son confort et lui procure un cadre rassurant. Une peau et un pelage en bonne santé
Dans le cadre de cette routine, vous pouvez prévoir une séance de toilettage supplémentaire chaque semaine. Votre chat peut être en effet moins souple et le toilettage stimule et masse les articulations raides. Des dents et des gencives saines
Il est important que le vétérinaire soigne régulièrement les dents de votre chat âgé car ils sont plus vulnérables aux maladies des gencives et à l’accumulation de tartre. Vous devez également examiner vous-même régulièrement ses dents et ses gencives.
Une alimentation adaptée
En général, les chats de plus de sept ans commencent à être moins actifs donc leurs besoins nutritionnels changent. Les chats âgés sont moins actifs et ont un métabolisme plus lent, ils ont donc besoin d’un plus faible apport calorique. Cependant, il est plus important que jamais de fournir à votre chat des protéines de bonne qualité et faciles à digérer et moins de matières grasses, pour lui permettre de conserver un bon état général.
Les minéraux essentiels permettent d’entretenir les articulations vieillissantes.
Les vitamines et les protéines aident à combattre les infections quand le système immunitaire s’affaiblit.
Les aliments industriels pour chats âgés sont spécialement adaptés à leurs nouveaux besoins nutritionnels.
Votre chat continue ainsi à apprécier ses repas, sans compromis sur les éléments essentiels.
Proposer beaucoup d’eau fraîche car les chats âgés ont souvent besoin de boire davantage.
Ses besoins en vieillissant, les chats ont tendance à faire leurs besoins en-dehors de leur litière. Si cela se produit, commencez par vérifier avec votre vétérinaire si cela n’est pas dû à un problème médical spécifique.
Changez la litière de votre chat plus souvent car il peut être devenu très sensible aux odeurs et utilisez un bac à litière plus grand et peu profond afin qu’il puisse y accéder facilement.
Changez l’emplacement du bac. Si votre chat a l’habitude de faire ses besoins à l’extérieur mais qu’il se contrôle désormais moins bien, mettez un bac à litière à sa disposition.
Plutôt que de décliner brutalement, la plupart des chats ralentissent seulement leur rythme de vie. Si votre chat passe moins de temps à chasser ou à jouer, il devient plus bavard et s’intéresse davantage à vos activités. Profitez de lui tel qu’il devient et facilitez-lui sa vie quotidienne.
Source : Purina.

[size=24]aboiements

[/size]
CONSEIL DE LA VIE QUOTIDIENNE : 7 CHOSES SURPRENANTES SUR L'ABOIEMENT DU CHIEN.
L’aboiement du chien est un moyen pour le meilleur ami de l’homme de se faire comprendre de ses congénères, de son maître, ou des autres animaux. Aboyer n’est pas le seul moyen que les chiens ont pour s’exprimer. Ils ont également un langage corporel constitué de postures et mimiques qui veulent en dire autant et qu’il est important de savoir décrypter.
Par ailleurs, le chien ne fait pas qu’aboyer ; il peut aussi grogner, glapir, faire « kaï-kaï », gémir, hurler, ou même faire une sorte d’éternuement.
Les chiens aboient pour toutes sortes de raisons Bien qu’ils soient descendants directs du loup, les chiens n’aboient pas pour les mêmes raisons que leurs ancêtres.
Si les loups aboyaient soit pour alerter la meute, soit pour menacer un ennemi, les chiens aboient pour manifester toutes sortes d’émotions, besoins ou envies (vouloir se promener, être nourri, manifester sa joie, montrer qu’il est là…).
Cela provient du fait que l’homme a sélectionné les individus qui « parlaient » le plus au cours de l’évolution du chien domestique. En effet, plus le chien était « vocal », mieux il protégeait les humains qui avaient besoin de lui.
D’autres animaux peuvent aboyer. Il n’y a pas que le chien qui sait aboyer, il y a aussi le chien… de prairie, le renard, le singe, le cerf, l’otarie. Plus surprenant encore, on vient d’apprendre que le piranha aboie pour menacer ses ennemis !
Ouaf ouaf, Woof woof… A chaque pays sa façon de retransmettre l’aboiement du chien.
Si en France on a plutôt tendance à utiliser le « Ouaf ouaf », les pays anglophones utilisent le « Woof woof ».
En Albanie, on utilise plutôt le « Ham ham », en Irelande, le « amh amh », à Bali le « Kong kong », en Corée du sud le « Meong meong » et au Japon le « Wan wan ».
Les types d’aboiement Un chien aboie pour prévenir : il s’agit d’un grognement d’abord calme qui devient de plus en plus fort et menaçant pour finir en aboiement.
Le chien fait office d’alarme en aboyant quand il détecte un son dont il ne peut pas déterminer la source. Le chien aboie également par plaisir, pendant qu’il joue avec son maître par exemple. Ne l’oublions pas, un chien aboie aussi quand il a besoin de quelque chose (avoir de la nourriture, sortir…).
Enfin, il existe aussi des chiens qui aboient sur commande ! Comment empêcher l’aboiement du chien ? Pour faire cesser l’aboiement du chien qu’il trouve gênant, l’homme a eu recours à toutes sortes de méthodes dont certaines très controversées. Parmi celles-là, les psychotropes, la chirurgie pour rendre les cordes vocales inopérantes, ou encore l’utilisation de colliers à impulsions électriques, à ultrasons ou à spray. La méthode la plus efficace (et inoffensive !) est le contre-conditionnement.
Il s’agit de distraire le chien quand il se met à aboyer, en faisant un bruit surprenant par exemple (secouer une bouteille remplie de graviers…).
Le chien qui chante Le chien Basenji est connu comme « le chien qui n’aboie pas » : en effet, il chante ! Ses vocalises parfois très aigües rappellent les chants tyrols.
Le chien qui aboie le plus fort. Le Guinness Book des records a enregistré l’aboiement le plus fort. Il fait 108 décibels et sort de la gueule de Daz, un Berger allemand blanc. Pour point de comparaison, sachez qu’un train qui passe devant vous dégage 110 décibels, et qu’à partir de 130 décibels, votre ouïe peut-être endommagée !

vacances

SPÉCIAL VACANCES : PARTIR EN VACANCES AVEC SON ANIMAL.
Si vous souhaitez passer d'agréables vacances avec votre animal, il vous suffit de tout prévoir avant le départ. Avant les vacances :
- La vaccination : Il est important de vérifier que tous les vaccins de votre animal sont à jour. Bien vacciné, votre animal est protégé en toutes circonstances.
- Le tatouage : Tatouer son animal est le seul moyen de lutter contre l'abandon, mais aussi de retrouver son compagnon en cas de perte ou de vol. Grâce à son tatouage, votre animal est enregistré au fichier canin ou félin sous un numéro qui permettra de l'identifier facilement et de vous joindre rapidement. Le tatouage est rendu obligatoire dès 1993, en cas de vente ou de cession. En 1999, cette obligation est généralisée à tous les chiens, à partir de l'âge de 4 mois.
- Le certificat de santé : Le certificat de santé de votre animal, établi par votre vétérinaire, permet de justifier de la bonne santé de votre compagnon. Ce document officiel facilitera l'accès de votre compagnon dans certains lieux. Ayez-le toujours avec vous.
- Le Passeport : Le passeport européen des animaux de compagnie est indispensable pour voyager sans soucis avec votre animal dans les différents pays de l’Union Européenne. Remplis et délivré par votre vétérinaire, il regroupes toutes les informations relatives à la santé et aux vaccinations de votre animal, un sésame bien utile pour voyager tranquille.
- Les assurances: Il est prudent de signaler à votre assureur la présence de votre animal sur votre lieu de vacances. Au cas où il occasionnerait des dégâts matériels, tous les frais seraient couverts. Renseignez- vous auprès de votre compagnie d'assurances. Il existe aussi des assurances animales qui prennent en charge les frais vétérinaires et les soins de votre animal, ainsi que des sociétés d'assistance qui s'occupent du rapatriement de votre animal en cas de problèmes graves.
- Les parasites : Les tiques et les puces qui pullulent en ces périodes estivales sont à l'origine de démangeaisons chez votre animal et peuvent lui transmettre des maladies (dont certaines transmissibles à l'homme). Il est donc recommandé de faire des traitements antiparasitaires avant et pendant les vacances et de vermifuger votre compagnon plusieurs fois dans l'année.
Enfin, pensez à le vacciner contre la pyroplasmose.
A savoir : La vaccination, le tatouage, le certificat de santé de votre animal sont obligatoires dans tous les campings et dans certains centres de vacances ou hôtels. Renseignez-vous avant votre départ auprès des offices de tourisme. Le voyage : Une partie importante des vacances est le voyage, prévoyez-le aussi avant le départ. Et n'oubliez pas de penser à votre lieu d'hébergement.
Aller… vous reprendrez bien un peu de conseils avant de partir !
- En voiture: La plupart d'entre vous rejoignent leur lieu de villégiature en voiture. A cette occasion, on manque d'espace dans l'habitacle et nos compagnons ont du mal à trouver une place conjuguant confort et sécurité du véhicule. Sachez qu'il est recommandé de faire voyager le chien à l'arrière, si possible séparé du conducteur par une grille ou un filet. Des ceintures de sécurité existent aussi sur le marché. Surtout, ne le mettez pas dans une malle arrière : c'est dangereux pour lui et cela peut être considéré comme un acte de cruauté. Pensez à vous arrêter toutes les deux heures afin de lui dégourdir les pattes et de l'abreuver, tenez le en laisse (de nombreux chiens fuguent sur les aires d'autoroutes), et ne le laissez jamais dans une voiture en plein soleil.
- En train : Pour un petit chien (moins de 6 kilos) ou un chat qui voyage dans un sac, le prix est de 5,10€. Pour un gros chien tenu en laisse et éventuellement muselé, il faut payer un billet demi-tarif. Assurez-vous que la présence de votre compagnon dans le compartiment ne gêne pas les autres voyageurs.
- En avion : Selon sa taille, il pourra rester soit en cabine placé dans un sac soit dans une soute climatisée et pressurisée. Dans ce cas, vous devez louer ou acheter une cage réglementaire. Renseignez-vous auprès des compagnies aériennes. Sur le lieu de vacances :
- L'hébergement : A l'hôtel, en centre de vacances ou au camping, vérifiez que les animaux sont acceptés et n'oubliez pas de préciser lors de votre réservation que vous êtes accompagné d'un animal. La plupart des campings acceptent les animaux de compagnie à condition qu'ils soient tenus en laisse et le plus souvent vaccinés et tatoués. Pour passer des vacances tranquilles avec votre animal, pensez à respecter les règles propres à chaque établissement et lieux de vacances .
De nombreux guides tels que le guide Michelin, l'Auto-Journal, le Gault-Millau vous présentent les hôtels où les animaux sont admis. La Fédération Française de Camping Caravaning (01.42.72.84.08) a édité également un guide répertoriant tous les terrains en France où les animaux sont admis.
- Les activités : La période des vacances est une bonne occasion pour emmener votre animal en promenade. Mais, attention, si pendant l'année votre animal n'a pas l'habitude de pratiquer beaucoup d'activités physiques, ne lui imposez pas d'efforts intenses dès les premiers jours. De plus, évitez d'effectuer de trop longues balades avec votre compagnon aux heures les plus chaudes, il pourrait attraper un coup de chaleur. Adaptez vos promenades selon son âge, la difficulté du parcours et les conditions climatiques. N'oubliez pas de le rafraîchir régulièrement. Enfin, ne le perdez jamais de vue.
- L'alimentation : Le changement de rythme et de cadre de vie de votre animal n'implique pas de modifications de son régime alimentaire. Cependant, en cas d'efforts physiques prolongés, vous pouvez augmenter ses rations.
Source : Fondation 30 Millions d'Amis.

dépression

La dépression chez le chien : la comprendre pour mieux la soigner
On a tendance à penser que cette maladie ne frappe que les humains, mais les animaux, et notamment les chiens, peuvent eux aussi souffrir de dépression.
Stress, frustration, émotion, sont autant de causes pouvant engendrer chez nos compagnons à 4 pattes un état dépressif
Jean-Luc Fourtier, éducateur canin, revient sur ces troubles, et nous donne de précieux conseils pour comprendre et soigner un chien déprimé.
Le stress
Le stress signale un danger pour le corps. La production d’adrénaline, une hormone produite par les capsules surrénales, est trop forte. Les muscles se contractent, le temps de réaction est écourté. Lorsqu’une telle situation se répète ou se prolonge, le chien risque un véritable surmenage physique. Il est submergé par la fatigue, qui peut entraîner un grave état dépressif. Ce stress peut être repéré grâce à la fréquence de la respiration et celle du pouls. Il est souvent engendré par un changement de situation dans l’univers du chien. Un déménagement, qui l’oblige à épouser un autre mode de vie, évoluer dans un autre environnement, par exemple de la campagne à la ville, peut entraîner un état dépressif. > Comment préparer le chien à un déménagement L’agitation dans une maison où vivent des enfants bruyants et turbulents peut également être stressante pour un chien, surtout s'il a un tempérament peu actif.
La frustration
Un chien auquel on interdit un plaisir, alors qu'il lui était jusqu'à présent accordé (une promenade par exemple), installe l’insatisfaction permanente. La frustration peut aussi affecter un chien qui se voit soudainement imposer la présence d'un jeune congénère. Pour peu que l’on bouleverse le schéma de meute auquel il se réfère, son psychisme est diminué. Or lorsqu’il y a rupture d’un équilibre entre les circonstances extérieures et la personnalité du sujet, il en découle un stress. De l’agression à la dépression qui exclut toute joie de vivre et énergie, les réactions diffèrent selon les chiens. L’anxiété, considérée comme pathologique chez le chien (à la différence de l’homme), peut également conduire à la dépression. Il s’agit d’un état réactionnel tissé d’émotions analogues à celles de la peur. Un changement dans l'environnement du chien déclenche ce genre d’émotions. Les comportementalistes relèvent parmi les facteurs d’anxiété des exemples quotidiens tels le chien né à la campagne qui ne supporte pas les bruits de la ville, ou le chien atteint du syndrome de privation… Ce dernier cas montre un animal séparé trop tôt de sa mère. Le chiot présente un développement comportemental inachevé. L’hyper-attachement dont il fait preuve l’entraîne vers une anxiété de séparation.
Une émotion trop forte
La dépression réactionnelle survient en réponse à une émotion violente. Indifférence à l’environnement, anorexie, frigidité ou impuissance sont autant de symptômes de cet état. Le traitement, qui ne doit pas empêcher le chien de poursuivre ses activités physiques, comprend essentiellement des antidépresseurs dénués d’effet sédatif. Le chien a surtout, et avant tout, besoin d’affection pour sortir d’un état dépressif. Il est important de bien s'assurer qu'il s'agisse vraiment d'une dépression et non d'une grosse fatigue passagère. Consultez votre vétérinaire, qui après plusieurs jours, pourra poser son diagnostic.

à suivre       bon week-end     Ninnenne       blog de partage   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Animaux,maladies,habitudes de vie,comportement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Animaux,maladies,habitudes de vie,comportement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les maladies et les minéraux
» Les animaux des "Drôles de petites bêtes"
» comportement plus que bizarre
» Mes animaux [Chlo]
» animaux en pompons de laine

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: histoire d'animaux-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: