AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 animaux de la mer.antartique.ect...+ autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: animaux de la mer.antartique.ect...+ autres   Sam 18 Mar - 12:45

animaux de la mer.antartique.ect...

méduses

Les méduses arrivent sur les plages du Var.
Il n'y a plus «d'année des méduses». Tous les étés désormais, les créatures gélatineuses surnagent dans les eaux chaudes de la Méditerranée et viennent caboter le long des côtes de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur (PACA).
Les premières alertes ont été lancées en début de semaine sur les plages du Var, et plus particulièrement à Six-Fours, selon Var Matin. L'Observatoire des méduses en Méditerranée, un site participatif qui recense tous les signalements adressés par des observateurs bénévoles, affiche de petits pictogrammes rouges sur sa carte de Cannes à la Ciotat, avec une concentration notable dans les environs de Toulon, la Seyne-sur-Mer, Sanary et Six-Fours.
Se déplaçant au gré des courants, les bancs de méduses peuvent amener CRS et maîtres-nageurs à hisser le drapeau orange deux jours de suite, comme lundi et mardi à Six-Fours, et disparaître le lendemain.
Ce mercredi, selon ouest-var.net, le drapeau est de nouveau au vert.La prudence s'impose pour les nageurs car il est difficile d'éviter les brûlures. Ce ne sont pas les petites coupoles translucides et violacées d'un diamètre de 10 cm que l'on a observées dans la mer ces derniers jours qui causent des douleurs mais les filaments presque invisibles dans l'eau et qui peuvent atteindre 2,50 m de long !
Ils sont couverts de cellules urticantes qui agissent comme autant de petits harpons imprégnés de venin, comme l'explique le site mer-littoral.org.
Se rincer à l'eau de mer
Le venin de nos Pelagia noctiluca n'est pas mortel, contrairement à celui de certaines méduses de l'Océan Indien. Néanmoins, les méduses peuvent être dangereuses et provoquer la noyade si le nageur victime de brûlures panique dans l'eau. En cas de piqûre, surtout ne pas rincer à l'eau douce !
Cela ferait éclater les cellules urticantes. Il faut asperger sa peau avec de l'eau de mer. Le but est de débarrasser l'épiderme des fragments de filaments pas toujours très visibles. Une autre technique consiste à se confectionner une sorte d'emplâtre en sable mouillé que l'on fera sécher pour piéger les petits bouts de filaments.
On l'ôtera ensuite avec un carton rigide comme une carte postale ou avec une carte de crédit. Il convient d'appliquer enfin un antiseptique.

[size=24]un plongeur se filme attaqué par un grand requin blanc





[/size]
Un plongeur américain n'en revient toujours pas d'être en vie après son effrayante rencontre avec l'un des prédateurs les plus dangereux de l'océan : un grand requin blanc.
Jimmy Roseman, effectuait une plongée au large des côtes de la Floride (Etats-Unis), avec harpon pour seule arme lorsqu'il a été attaqué à plusieurs reprises par un grand requin blanc.
Des images terrifiantes capturées grâce à la caméra GoPro qui était fixée à son casque. Jimmy Roseman a eu la peur de sa vie le 6 mai dernier. Menacé par un requin blanc de 4 mètres environ, dans une eau particulièrement trouble, il devait rester en alerte pour ne pas se laisser surprendre par l'animal marin.
Le plus difficile pour ce plongeur était donc de conserver son calme face à une situation aussi dangereuse. A chaque attaque de l'énorme requin, Jimmy Roseman le piquait avec son harpon pour éloigner le danger rapporte le Daily Mail.
Après avoir réussi à échapper à plusieurs assauts, Jimmy Roseman a finalement pu rejoindre la surface et pousser un grand ouf de soulagement.
«Dans la vidéo, il semble que le requin se trouve assez loin mais en fait il était en permanence à moins de deux mètres de moi» a expliqué Jimmy Roseman à Fox35.
[size]


nager



[/size]
Elle nage avec un requin blanc pour nous sensibiliser
Ocean Ramsey est une jeune plongeuse qui s’est donnée une mission :
Prouver au monde entier que les requins ne sont pas une espèce dangereuse pour l’homme. Pour cela elle va nager avec le grand requin blanc (rien que ça).
Une vidéo pleine de poésie qui aura pour but de changer notre vision des choses. Ocean est aussi engagée pour sauver ces requins qui sont en voie de disparition
[size]


tristesse



[/size]
Une femelle manchot pleure la mort de son petit
Cette maman manchot pleure son petit, mort et déjà complètement gelé, et essaie de le réchauffer en le mettant sous elle. Elle espère qu’il soit encore en vie et tente de le réchauffer en le plaçant sous elle tandis qu’une autre femelle vient faire part de sa tristesse. La mère avait tant investit dans sa progéniture que le perdre est une véritable tragédie… Elle devra attendre une année de plus pour élever un autre bébé.
[size]


sauvetage

[/size]

Pays basque : un phoque sauvé par les pompiers à Socoa
L'animal, visiblement épuisé, s'est échoué mardi à 16 heures sur les bords de l'Untxin, à Socoa. Il a été pris en charge par les secouristes Attention, ce phoque n'est pas une peluche mais un vrai mammifère marin !
Visiblement au bout du rouleau, le phocidé s'est échoué mardi après-midi sur les bords de la rivière Untxin, au milieu du quartier de Socoa.
Une escale surprenante puisque l'animal a franchi les digues de la baie de Saint-Jean-de-Luz et Ciboure avant de rejoindre l'embouchure du fleuve et remonter quelques centaines de mètres.
Fatigué mais en bonne santé, il a également été piégé par la marée basse. Les pompiers sont rapidement intervenus après avoir été prévenus par des badauds. Les secouristes d'un service spécialisé du Sdis 64 sont venus prêter main forte au phoque.
La manœuvre de sauvetage n'a pas été de tout repos, mais le mammifère a pu être transporté à l'aquarium de Biarritz.
Il doit subir des analyses. Si le diagnostic est bon, il sera relâché dans l'océan.
[size]


traverser

[/size]

Traverse la vie aussi solide qu'un espadon dans la mer, tranquille et indifférent à ses vagues incessantes.
[size]


bruit


[/size]

Quand tu regardes, tu ne t'en rends pas compte, le bruit qu'elle fait. Mais dans le noir, toute cette infinitude alors n'est plus que fracas, muraille de sons, hurlement lancinant et aveugle. Tu ne l'éteins pas, la mer, quand elle brûle dans la nuit
[size]


palourde

[/size]

Des scientifiques tuent par erreur le plus vieil animal du monde
Elle a connu Christophe Colomb, Louis XIV et Lady Gaga.
Il s'agit de Ming la palourde, l'animal le plus vieux du monde avec 507 printemps au compteur, rapporte le site sciencenordic.com.
La découverte de ce mollusque bivalve de type Arctica islandica ne date pas d'hier.
C'est à l'automne 2006 que Ming a été rapportée par des scientifiques d'une expédition en Islande. Rapidement ils estiment son âge à environ 400 ans. Sauf que des observations menées avec d'autres méthodes ont récemment permis d'établir que la palourde était plus vieille d'une centaine d'années et qu'elle était finalement âgée de 507 ans.
"Nous nous sommes trompés la première fois et peut-être nous sommes-nous un peu précipités en publiant ces résultats, explique Paul Butler, l'océanologue qui a étudié la palourde à l'Université Bangor au Pays de Galles.
Mais nous sommes à présent absolument sûr que nous avons l'âge correct."
Une terrible euthanasie
Un record, donc mais dont ne profitera Ming, appelée ainsi en référence à la dynastie des Ming au pouvoir en Chine au moment de sa naissance en 1499.
Car la vieille palourde a succombé en 2006. En effet, les scientifiques de Bangor, qui ignoraient alors sa longévité, l'ont ouverte pour l'étudier une première fois, provoquant son trépas. Une belle bourde digne de figurer aux Darwin awards.
Reste une question, comment a fait Ming pour vivre aussi longtemps?
La biologiste allemande Doris Abele avance la piste d'un métabolisme très lent et donc d'une vie au ralenti. "L'Artica islandica a une très faible consommation d'oxygène, explique-t-elle.
Quand un animal possède un tel métabolisme, cela signifie normalement qu'il a une très longue espérance de vie. Cependant, je crois également que la longévité s'explique également par la génétique."
Néanmoins, si on intègre les organismes primitifs au règne animal , alors Ming est battu à plates coutures par certains métazoaires primitifs.
Parmi eux on trouve ainsi les éponges de verre (Hexactinellida) qui pourraient atteindre les quinze mille ans. A déconseiller pour un viager.
[size]


baleine

[/size]

Vagabonder à la surface des océans est souvent source de sérénité et, parfois, permet de tutoyer ses rêves. S'y immerger, c'est s'ouvrir à son observation et à sa compréhension.
[size]


scalaire

[/size]

La plupart des poissons passent par le stade d'alevin, c'est-à-dire un petit poisson qui ne ressemble en rien à l'adulte. Ils sont minuscules, et il est difficile de croire qu'ils deviendront ces gros poissons aux corps étranges, comme le scalaire.
[size]


bb phoque

[/size]

La transformation du bébé phoque pourrait ne pas paraître impressionnante, mais l'évolution est complexe. De blanc et duveteux à la naissance, le petit phoque devient successivement gris, gris tacheté, puis dans le cas du phoque du Groenland, des tâches bien spécifiques apparaissent.
[size]

banquise

[/size]

La banquise fond , la population de rennes du Groenland aussi
 L'ours polaire n'est pas la seule espèce menacée par la fonte de la banquise, dont l'impact peut se faire sentir loin à l'intérieur des terres arctiques et perturber la reproduction de paisibles herbivores, comme le renne du Groenland, suggère une étude publiée mardi.
Liée à la hausse du CO2 atmosphérique, la fonte de la glace de mer dans la zone arctique n'a cessé de s'accentuer depuis 1979, durant les mois d'été et d'automne.
La fonte de cette banquise arctique, qui couvre 15 millions de km2, a atteint un record durant l'été 2012. Un phénomène qui menace directement d'extinction les ours polaires en les privant de leur habitat naturel.
Mais la fonte de la banquise pourrait également avoir des répercussions inattendues à l'intérieur des terres, démontrent des chercheurs, qui ont étudié une zone de toundra montagneuse dans l'ouest du Groenland, mesurant différents paramètres durant onze années.
Ils ont observé que la végétation y parvenait à maturité de plus en plus précocement dans l'année : 16 jours plus tôt en moyenne en 2011 par rapport à 2002.
Parallèlement, la population de rennes (Rangifer tarandus) vivant dans la région a décliné, en raison d'une baisse des naissances et d'une hausse de la mortalité des jeunes.
On pourrait penser qu'une végétation plus abondante aux premiers jours du printemps bénéficierait à ces herbivores. Mais c'est le contraire, car si les plantes sont en avance, les rennes, eux, n'ont rien changé à leurs habitudes migratoires millénaires.
Et ils payent ce décalage au prix fort, estime l'étude menée par Jeffrey Kirby et Eric Post, biologistes à l'Université américaine de Penn State. Les rennes dépendent entièrement des végétaux pour leur alimentation. Durant les longs mois de l'hiver arctique, ils creusent sous la neige pour se nourrir de lichens.
Mais au printemps, ils se tournent vers les herbes de la toundra, les jeunes bourgeons de saules ou d'autres arbustes, beaucoup plus nutritifs. C'est l'allongement du jour qui leur signale que le moment est venu de migrer vers des zones où cette végétation printanière est abondante, une période qui coïncide avec celle où les femelles mettent bas. Mais avec cette éclosion prématurée de la végétation, les femelles arrivent trop tard dans leurs «maternités» traditionnelles : les plantes ont dépassé leur pic de productivité et leur valeur nutritive est déjà en train de diminuer...
Et contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce n'est pas le réchauffement lui-même qui semble responsable de ce phénomène, mais bien la fonte de la banquise durant l'été, suggère l'étude, publiée dans la revue britannique Nature Communications.
D'après les calculs des chercheurs, c'est la fonte de la glace de mer, et non la température ou un autre facteur environnemental, qui présente la plus forte corrélation avec le développement précoce de la végétation et le déclin démographique des rennes.
Ces mécanismes, très complexes, échappent encore à la compréhension des auteurs de l'étude, qui jugent nécessaire de procéder à de nombreuses observations au niveau local en différents points du globe pour les élucider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: animaux de la mer.antartique.ect...+ autres   Sam 18 Mar - 12:57

narval

Le narval ou licorne des mers

[size=24]Le plus grand prédateur du monde : Le Cachalot

[/size]

Retenez votre souffle … On plonge !
Le cachalot, champion de la plongée en apnée… Les cachalots vivent dans tous les océans et dans une grande partie des mers du globe, dont la Méditerranée.
Les mâles se rencontrent dans les eaux arctiques et antarctiques, tandis que les femelles restent dans les eaux plus chaudes avec leurs petits.
Le cachalot est le plus grand carnassier au monde.
Le mâle peut atteindre plus de 20 m de long et peser jusqu’à 57 tonnes.. Sa tête, à elle seule, représente le tiers de sa longueur et peut peser 16 tonnes ! C’est le plus grand des cétacés à dents. La queue de ce prédateur est tellement destructrice que les marins l’avaient surnommés » main de Dieu».
Il est capable de retenir son souffle pendant plus d’une heure et plonger jusqu’à 3000 m de profondeur dans l’obscurité totale. Il retient son rythme cardiaque et stocke l’oxygène dans ses muscles pendant ses plongées, qui battent tous les records cachalot
La queue du cachalot est triangulaire et fendue, elle est très épaisse et puissante, elle peut mesurer jusqu’à 4 m de large. Le corps du cachalot est gris foncé ou noir.
Contrairement à la plupart des baleines, sa peau du dos est noueuse comme celle d’un pruneau ! Entre deux plongées, le cachalot fait surface pour respirer pendant huit minutes avant de replonger.
Comme toutes les baleines à dents, le cachalot respire par un seul évent. Cet évent unique résulte de la fusion de deux conduits. L’animal respire 3 à 5 fois par minute au repos et 6 à 7 fois par minute après une plongée.
Le souffle est bruyant, d’un simple jet jusqu’à 15 m au-dessus de la surface de l’eau. L’évent est situé très près de l’extrémité de sa tête et déporté sur le côté gauche. La vitesse du cachalot avoisine les 7 km/h pour une remontée à 9 km/h.
En près d’un quart d’heure, le cachalot aurait le temps de descendre à 1 km de profondeur et d’en remonter ! Les cachalots sont les champions de l’apnée !
On leur connait des plongées dépassant largement une heure, pour des profondeurs jusqu’à 3000 m. Il passe beaucoup de temps dans un demi-sommeil, se laissant dériver de longues heures. Il peut dormir à la verticale, la tête en bas.
Son énorme tête contient une grosse masse d’huile cireuse : le spermaceti, appelé aussi : blanc de baleine.
Sa présence a été repérée par sonar à 1200 m et des poissons trouvés dans son ventre indiquent qu’il descend jusqu’à 3000 m. Les vocalisations du cachalot en cliquetis sont le son le plus fort par un animal . Ces clics portent sur plusieurs kilomètres et avoisinent les 230 décibels.
Les cachalots se rassemblent en groupes nommés « pods ». Les femelles vivent avec leurs petits, séparément des mâles et s’entraident pour protéger et allaiter leur juvéniles. Elles mettent bas tous les 3 à 6 ans et s’occupent de leur progéniture pendant plus de 10 ans. cachalot-2 Les mâles se livrent à de violents combats de janvier à juin pour imposer leur dominance avant la saison de reproduction. Après une gestation de 14 à 16 mois, la femelle met au monde son unique enfant de 4 m de long et de plus d’une tonne : bravo Madame !
Pour prévenir des attaques d’orques ou de grands requins, les jeunes restent constamment aux côtés de leur mère, sauf si celle-ci plonge. La période d’allaitement dure de 19 à 42 mois, les jeunes peuvent téter jusqu’à 13 ans. Leurs contacts mère-enfant sont très étroits : caresses et communication sonore sont permanentes. Les cachalots sont protégés pratiquement partout dans le monde.
Le nombre des cachalots dans le monde est estimé à environ 360 000. Leur espérance de vie peut aller jusqu’à 70 ans. Durant les XVIIIè, XIXè et XXè siècles, les cachalots ont fait l’objet de la chasse commerciale intensive. Le spermaceti est alors très recherché pour la fabrication de bougies, savon, cosmétiques, d’huile moteur, d’imperméabilisant pour cuir …
L’ambre gris pour la parfumerie. Dans les grandes profondeurs, il est arrivé que des cachalots se sont emmêlés dans des câbles téléphoniques transocéaniques et se sont noyés … La chasse au cachalot a été interdite en 1982 et a continué sous sa forme traditionnelle aux Açores jusqu’en 1984.
Le cachalot est inscrit sur la liste rouge de l’IUCN comme vulnérable.
[size]


des phoques sèment la zizanie

[/size]

Plus les années passent, plus les pêcheurs ont du mal à cohabiter avec la colonie de phoques qui a élu domicile en baie de Somme et sur la Côte d’Opale.
Il y en aurait près de 600. Rien qu’en baie de Somme, il y aurait 370 veaux marins et 105 phoques gris. Leur nombre est en léger repli cette année, même si 58 veaux marins sont nés. Commençant à être à l’étroit en Picardie, la colonie migre vers le nord.
S’alimentant de plus en plus en poissons, elle gênerait les pêcheurs. A Etaples (Pas-de-Calais), Fabrice Gosselin est le fondateur d’un collectif contre la prolifération des phoques : « Le gisement de soles a diminué de 15% en deux ans », déclare-t-il à l’AFP.
Ils sont accusés de manger 4 kg de poissons plats par jour. « Ils n’en consomment que 2 kg », rétorque Laetitia Dupuis, responsable chez Picardie Nature d’un programme d’étude et de protection des phoques.
Le collectif réclame un quota et le déplacement des animaux. Une solution qui serait sans doute inefficace car les phoques reviendraient rapidement.
Une régulation par abattage est aussi préconisée. Brigitte Bardot mobilisée
Mais Brigitte Bardot est montée au créneau en parlant de « connerie, lâcheté et cruauté humaine. Tant que je vivrai, personne ne touchera aux phoques de France. »
Le collectif devrait être reçu en septembre à la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal).
Après la Première Guerre mondiale, en baie de Somme, la chasse intensive aux phoques a eu raison de l’espèce. « Tout est bon dans un phoque », disait-on. Protégés, les phoques ont commencé à réapparaître au milieu des années 1980.
Depuis leur nombre augmente. Les bancs de sable permettent aux veaux marins d’allaiter leurs bébés en toute quiétude. Mais la présence des phoques gris, qui ont besoin des rochers pour abriter leurs bébés naissant avec une fourrure, reste un mystère.
Dans la baie, les phoques sont devenus un emblème touristique. Les pêcheurs sont moins virulents que sur la Côte d’Opale.
Ils ne cachent toutefois pas leur agacement : « Ce sont les associations, qui sont devenues gênantes, confie une femme et mère de marin pêcheur. Elles voudraient que les marins arrêtent de travailler pour laisser vivre les phoques. Ils ne font que leur travail. » Puis elle poursuit : « Quand on empêche des enfants de se baigner sous prétexte que ça va déranger les mères phoques sur les bancs de sable, ça devient n’importe quoi! »
[size]


pacu

[/size]

Pacu, le poisson mangeur de testicules, a été aperçu en Suède. Le pacu, un poisson de la famille des piranhas, a été aperçu pour la première fois en Europe, le long des côtes suédoises, révèle le Telegraph.
La particularité de l'animal?
Son penchant pour les testicules humains. Ce poisson d'eau douce, originaire de l'Amazone, peut atteindre jusqu'à 25 kg et mesurer près de 90 cm. S'il se nourrit habituellement de végétation aquatique, son habitude d'attaquer les organes génitaux masculins est rapidement devenue notoire.
Un poisson amateur de noix Henrik Carl, un expert danois, interviewé par le journal The Local a précisé: ''Le pacu n'est normalement pas dangereux pour l'homme mais une morsure grave peut vite arriver.
Il y a eu des incidents dans plusieurs pays comme la Papouasie-Nouvelle-Guinée où certains hommes ont eu leurs testicules mordus''.
Dans ce pays d'Océanie, deux pêcheurs ont ainsi succombé aux hémorragies provoquées par les morsures en 2011.
D'après l'expert, les pacu s'attaquent aux testicules parce qu'ils ont faim et que la taille plutôt réduite de leurs bouches fait des testicules humains une ''cible naturelle'' pour ces poissons notamment amateurs de noix.
[size]

peche

[/size]

Cap d'Agde : il pêche un requin de 130 kilos.
Grosse surprise pour un pêcheur du Cap d'Agde : alors qu'il ramenait ses filets, il est tombé nez à nez avec un requin-renard de près de 130 kilos.
Fort heureusement, cet animal impressionnant est peu dangereux.
Thierry Herrada est pêcheur au Cap d'Agde (Hérault).
Lundi matin, alors qu'il croisait au large, il a pêché un poisson bien plus gros qu'à l'ordinaire : fait exceptionnel, c'est un requin-renard qui s'est retrouvé piégé par les mailles de son filet.
Le requin a été pris à une faible profondeur - dix mètres environ - dans les eaux qui bordent le fort du Brescou, situé à un demi-mille marin du cap d'Agde.
Pour le pêcheur, interrogé par Midi Libre, il s'agit d'une prise rare car d'habitude, les requins parviennent à s'échapper en déchirant les filets.
Si la prise est impressionnante, elle n'est pas surprenante pour autant.
Le requin-renard, réputé peu dangereux, est relativement répandu dans les eaux méditerrannéennes même s'il ne fréquente guère les littoraux.
Récemment encore, un impressionnant spécimen a été retrouvé échoué au Mont Saint-Michel.
Quant à celui du Cap d'Agde, il finira dans les assiettes des amateurs : il a été vendu à la criée locale.
[size]

Glaucus atlanticus





renne

[/size]

Au pied du cercle polaire, la Laponie suédoise fait partie des zones naturelles les plus préservées d'Europe. Des étendues de forêts recouvertes de neiges, des troupeaux de rennes sans compter les aurores boréales ; voici le décor idyllique de la région
[size]


baleines

[/size]

Les baleines sont de plus en plus vulnérables face à l'accroissement de l'activité humaine. En Méditerranée, le sanctuaire Pelagos et ses scientifiques les accueillent depuis plus de dix ans et tentent de les protéger au mieux.
Un documentaire est consacré à leur travail, dispo ici
[size]


requin lutin

[/size]

Le requin lutin (shark goblin) vit dans les eau de l’Atlantique et de l’océan Indien à un peu plus de 500 mètres de profondeur. Il a une particularité bien à lui: une double bouche…
[size]

iceberg

[/size]

Quand les icebergs de l'Antarctique deviennent un toboggan de glace


bon week-end  à suivre           Ninnenne      blog de partage   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: animaux de la mer.antartique.ect...+ autres   Dim 19 Mar - 11:42

"Adorable ourson agrippé à maman...!"





"Tendresse, tendresse..."




"Les premiers moments des chiens adoptés..."



                                     



bon week-end     Ninnenne      blog de partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: animaux de la mer.antartique.ect...+ autres   Ven 7 Avr - 10:09

animaux de la mer.antartique.ect...

l'éléphant de mer

Sur les côtes de la péninsule Valdès située en Argentine, la faune marine y est variée et abondante, émerveillant les touristes et les scientifiques. On y rencontre l'éléphant de mer, les otaries à crinière, les manchots, les nandous de Darwin, les renards gris, les guanacos, les cormorans mais aussi les baleines, dont la très rare baleine franche australe

otarie

Archipel de l'Équateur situé à l'est de l'océan Pacifique, les îles Galápagos abritent un parc national et une réserve marine classées au patrimoine mondial de l'Unesco, rassemblant une faune très riche : 28 espèces d'oiseaux endémiques, des variétés de reptiles uniques dont les tortues géantes et l'iguane terrestre et une faune sous-marine d'autant plus attrayante, comptant l'iguane marin et les Otaries des Galápagos

lamantin


Le Sanctuaire pour lamantins de Floride rappelle qu'il est "interdit à toute personne, à tout moment, par tout moyen, de façon intentionnelle ou par négligence, d'importuner, de molester, de harceler ou perturber ou tenter de molester, de harceler ou perturber un lamantin". Un délit qui peut vous conduire pour 60 jours en prison et vous coûter 500 dollars (375 euros).

ours

Le changement climatique, la pollution et l’exploitation croissante des ressources pétrolières et gazières sont autant de menaces à la survie de l’ours polaire. Le commerce des ours polaires entraîne également une chute dramatique de leur population. Agissez dès aujourd’hui et aidez-nous à obtenir l’inscription de l’ours polaire à l’Annexe I de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction. Prendre des mesures Madame Delphine Batho Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie Madame la Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, La situation de l’ours polaire est critique. Outre les effets du changement climatique, le commerce international de l’ours polaire menace sérieusement la survie de cette créature fascinante. Je constate avec une grande préoccupation que la France n’a pas encore décidé de soutenir la proposition d’inscrire l’ours polaire à l’Annexe I, soumise par les États-Unis en prévision de la prochaine Convention de la CITES, qui se tiendra en mars 2013 à Bangkok. Si elle aboutissait, cette proposition mettrait un terme à l’abattage lucratif de plusieurs centaines de ces animaux magnifiques. La France a un rôle très important à jouer sur le plan de la conservation de la faune sauvage à l’échelle mondiale. Nous vous invitons à faire entendre votre voix pour sauver l’ours polaire, ainsi que l’a fait l’Allemagne, en soutenant cette proposition et en appelant les autres États membres de l’Union européenne à rejoindre le mouvement. S’il vous plaît, n’abandonnez pas l’ours polaire. Je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, mes plus respectueuses salutations.

terre

La terre cette sphère sublime qui semble tourner à l'envers, ce monde si vaste, si grandiose et magnifique..... Pourquoi l'homme pense-t-il encore pouvoir dominer cette indomptable planète, cette splendeur que personne ne pourra jamais posséder .les hommes sont trop avide de pouvoir, seul l'appât du gain semble dominer leurs destinées, ils en oublient l'essentiel, les valeurs suprêmes et pourquoi ? le pouvoir, l'argent toutes ses choses faite de vanité si bien qu'elle en arrivent à nous écoeurer, les guerres, la misère ce monde qui désespère, laisserons-nous certains hommes et femmes de peu d'humanités nous conduire droit vers une destinée bafouée, la terre est un trésor inestimable et l'homme un de ses plus beau joyau alors pourquoi vouloir toujours plus, toujours trop, la seule chose dont ce monde est vraiment besoin c'est d'amour, de tolérance et de compassion pour respirer de nouveau , arrêtons de nous voiler la face, notre peur de l'avenir domine nos actions et de ce fait nous enchaînent à une société qui se fiche bien que nous crevions tous de faim, que les soins ne soient que pour certains ... La réalité c'est que nous ne sommes que des objets, des numéros juste bon à donner le peu que nous gagnions, il y a tant de choses inacceptable en ce monde et on a beau se battre et le crier haut et fort tant de chose reste encore à faire et pendant ce temps les enfants de la terre désespèrent, meurt de faim, meure de manque de soins, manque d'amour et de tolérance quand le monde refusera-t-il une fois pour toutes ses souffrances?

protection

La surface des glaces diminue d'année en année et c'est un danger pour de nombreuses espèces dont fait partie le phoque. Si vous pensez que nous devons les protéger partager

mer

il y a au fond des mers des restes de galions et parmi les poissons des veuves solitaires. il y a au fond des mers des toxines, des poisons, des cockpits d'avions , témoignages des guerres. il y a au fond des mers des algues et du limon, des mystères à foison, des sirènes en colère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: animaux de la mer.antartique.ect...+ autres   Ven 7 Avr - 10:16

L'argument choc de certains est de dire "oui les animaux en captivité,c'est bien car sinon dans la nature,ils seraient déjà morts".
Donc cette prison géante au Japon,a été construite pour le bien des animaux et pas du tout pour des interets matériels ?
L'altruisme humain est sans limite .La prochaine étape,mettre une baleine à bosse dans cette prison? Pour son bien,naturellement ;comme on excise,chaque jour,6000 petites filles;pour leur bien.Les exemples de la gentillesse humaine sont légion.
La mer est là, magnifique, imposante et superbe, avec ses bruits obstinés. Rumeur impérieuse et terrible, elle tient des propos étranges. Les voix de l'infini sont devant vous. Rien de la vie humaine.

[size=24]naissance

[/size]

  Donner vie a un etre, est la chose la plus merveilleuse au monde
[size]

requin

[/size]

Le spécialiste de l'apnée Pierre Frolla plonge au milieu des requins dans l'Aquarium de Paris, le 11 novembre 2012
En apnée au milieu des requins de l'Aquarium de Paris pour plaider leur causes ...près d'une heure au milieu de 25 grands requins de l'Aquarium de Paris: tel a été dimanche le défi insolite du spécialiste de l'apnée Pierre Frolla pour rappeler que les squales, loin d'être les terrifiants mangeurs d'hommes des "Dents de la mer", sont des "espèces menacées".








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: animaux de la mer.antartique.ect...+ autres   Ven 7 Avr - 10:28



banquise

Antarctique : la Banquise passe de 11.512 km2 à 1.670 km2 en 17 ans
REAGiSSONS AVANT QU'iL SOiT TROP TARD ..
Les bouleversements climatiques en cours ont provoqué la fonte d'un gigantesque morceau de la banquise bordant la péninsule Antarctique depuis 1995, selon les images satellite de l'Agence spatiale européenne.


Notre devoir de citoyens est de Respecter notre planète et ses habitants ! C'est indigne et scandaleux de jeter des détritus dans la mer et les océans ! Il est important d'inculquer cela aux enfants ! Ce phoque confond probablement cette bouteille en plastique avec un poisson ou une méduse dont il est friand. S'il avale ça il n'échappera pas à la mort/agonie ! Pensez y !


Bien qu'ils vivent dans des conditions extrêmes, les manchots papous apprécient leur petit confort et nichent sur la terre ferme, plutôt que sur la glace comme les manchots empereurs.

morses

Les mâles tout comme les femelles morses portent de grandes défenses qui leur permettent de se hisser plus facilement sur la glace, leur milieu naturel. Ici, on peut les voir serrés les uns contre les autres, une habitude qu'ils ont peut être prise pour se protéger du froid.

manchots

Si on les dépeint souvent en costume noir et blanc, les manchots empereurs aussi ajoutent une touche de couleur sur la banquise. En effet, on peut les reconnaître à la tâche jaune et orange qui apparait, très vive, sur le côté de la tête

rascasse

Ce poisson des fonds rocheux aux lambeaux de peau et aux nageoires et à la tête épineuses est une rascasse volante (Pterois miles) également surnommé crapaud de mer. Elle peuple la Mer Rouge d'Égypte

oeufs

Ces œufs de roussette (petit requin), également appelés "bourses de sirène", ont été immortalisés au Croisic (Loire-Atlantique, France). Ils se développent à l'intérieur d'une capsule transparente qui permet d'observer le développement de l'embryon au cours des 8 mois d'incubation de l'œuf

poisson

Ce poisson-clown dans son anémone charnue a été pris en photo dans la mer Rouge en Égypte.
Au nord de l'île de Ténérife dans l'archipel des Canaries (Espagne), ce poisson vache cornu (Lactoria cornuta), également appelé "poisson vache à longues cornes"

requin

Flore et Faune d'Égypte, de Guadeloupe, de France, des Maldives ou des Caraïbes... Partez à la découverte de tout un monde sous-marin immortalisé par les photographes de notre galerie photo. A l'image, un requin-citron pris en photo dans le lagon de Bora Bora en Polynésie Française
Le requin souffre d'un délit de sale gueule" Rappelons que les requins, aussi effrayants qu'ils puissent être (bien souvent à cause de l'image véhiculée par les films et les médias), contribuent, depuis plus de 400 millions d'années à l'équilibre de la chaine alimentaire et donc de nos précieux écosystèmes marins. N'oublions pas que nos peurs émanent de l'inconnu.

bonne après midi 1       Ninnenne      blog de partage   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: animaux de la mer.antartique.ect...+ autres   

Revenir en haut Aller en bas
 
animaux de la mer.antartique.ect...+ autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Animaux et camargue...
» Alien, Predator et autres animaux de compagnie
» Les autres animaux de la pension
» [Cook, Kenneth] Le koala tueur et autres histoires du bush
» Animaux - articles divers -Animaux - articles divers- Dans la religion Animaux - articles divers- Tésors des Monts Foja -et autres-

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: histoire d'animaux-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: