AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 sacré de birmanie! (chat de race)+ autres

Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: sacré de birmanie! (chat de race)+ autres   Mer 26 Avr - 13:10

sacré de birmanie!


 
 
 
 
 
 
 Un mot peut résumer le caractère du Birman : E-QUI-LI-BRE !
 
Bien sûr, chaque individu a son tempérament particulier, mais la race a ses grandes tendances, communes à tous les Birmans.
Ni indifférent ni pot-de-colle, le Birman est très facile à vivre. Attaché à son «humain» (ne parlons pas de «maître» ici !), il est pacifique et amical. Même avec les petits enfants, jamais un coup de griffe : lorsque le Birman en a assez, il s'en va, tout simplement, et revient un peu plus tard ! Envers les inconnus, il se montre d'une indifférence courtoise : il veut bien dire bonjour, mais pas de familiarités s'il vous plaît !
Il a un peu de la vivacité du Siamois, un peu de la nonchalance du Persan. Le Birman vit très bien en appartement, mais si vous avez un jardin, sachez que c'est un «vrai» chat, sportif et chasseur.
Intelligent et affectueux, il s'adapte sans problème aux situations nouvelles : déménagement, arrivée d'un bébé dans la famille, arrivée d'un autre animal,...
Le Birman est souvent « bavard ». Heureusement, il a une voix douce et mélodieuse
Sa fourrure soyeuse ne s'emmêle pas (ou rarement !) : un brossage une ou deux fois par mois suffit pour un chat qui ne sort pas en exposition.
 
A savoir : le mâle (surtout quand il est castré) est souvent plus câlin et plus tendre que la femelle, un tantinet plus indépendante.
Si vous envisagez d'accueillir chez vous un Birman, n'hésitez plus ! Ce chat de rêve vous apportera un bonheur immense.



chat de race:bombay!


Noir de jais aux grands yeux couleur or, le chat Bombay est dans l’ensemble un grand chat très élégant qu’on surnomme « panthère miniature » non seulement à cause de sa couleur, mais aussi à cause de son aspect très proche de celui de ce félin plus grand. Heureusement, la ressemblance s’arrête là, car son caractère, vraiment sociable et affectueux, et sa voix très douce en font un excellent chat de compagnie.
 
Les origines du chat Bombay
 
Pas naturelle du tout, la race Bombay a été créée par l’homme et est le résultat de croisements commencés en 1958 entre Burmeses et American Shorthairs noirs ; malgré cela, ses caractéristiques spécifiques le distinguent nettement de ces deux races. À partir de 1976, il a été reconnu et admis aux championnats dans lesquels il suscitait, comme aujourd’hui, beaucoup d’intérêt.
 
Le chat idéal
 
C’est un animal de taille moyenne et semi-cobby, c’est-à-dire ni court ni trapu, mais pas non plus long et fin, ni même trop compact, mais à la silhouette bien ronde. La tête est gracieuse et toujours ronde, au point qu’on doit toujours pouvoir la faire tenir à l’intérieur d’un cercle quel que soit le côté par où on la regarde : de face, de dos, de profil. Le museau ample et plein continue les contours arrondis de la tête. Même la pointe du museau est bombée, de même que le fort menton.
Les yeux sont grands et ronds, bien séparés, et leur couleur brillante et profonde va de l’or au cuivre, nuance qui est la préférée. Les oreilles bien écartées sont de taille moyenne, légèrement inclinées vers l’avant, larges à la base et doucement arrondies à la pointe. Le corps est musclé et les pattes bien proportionnées ; les pieds sont petits et ronds. La queue, par rapport au corps, est de longueur moyenne, ni trop longue, ni trop fine, et elle s’affine légèrement.
La robe adhère au corps et présente une texture qui va de moyenne à fine comme le satin. Elle doit toujours avoir la brillance caractéristique qui la fait ressembler à du cuir vernis. Le poil, bien collé au corps comme un vêtement en satin, est court ou moyen.
 
La couleur du poil
 
Elle doit toujours être complètement et absolument noire, de la racine à la pointe.
 
Le caractère
 
Le chat Bombay est un chat très affectueux, extrêmement doux, très sûr de lui, patient et actif, curieux et bon chasseur. Il s’adapte parfaitement à la vie en appartement mais, même si en fait il se trouve contraint à une vie pacifique et sédentaire, son appétit reste conséquent.
 
Les soins
 
Le chat Bombay est un chat sain et robuste, qui ne demande aucun soin particulier. Le toilettage n’est pas compliqué mais mieux vaut toujours l’effectuer régulièrement, pour conserver la splendeur de son poil noir brillant.

le chat hymalayen!


Le nom de cette race provient de la grande ressemblance de sa robe avec le lapin himalayen. Cette race est le résultat du croisement de chat siamois avec persan.
L’himalayen est un chat coloré comme le siamois, mais qui a le caractère de la race Persane. Cette combinaison lui donne une élégance impressionnante.
Les traits Physiques
La race Himalaya a des traits du persan comme la tête ronde, massive, sur un cou court et large. Le museau largeur, les oreilles petites et inclinées en devant et le
Corps larges sur des pattes courtes.
Les caractéristiques que possède le siamois sont les extrémités du corps colorées et les yeux bleus. De plus il peut posséder toute les différentes couleurs que peut posséder le siamois: phoque gris, bleu ou lilas, ou moucheté.

Caractère
C'est un chat amical, câlin, très intelligent et commode. Il ne miaule que très rarement. Il ne requiert pas de beaucoup espace. Il est donc idéal dans un appartement et entouré d’enfants. Il adore resté à la maison quoi qu’il soit considéré comme un très bon chasseur.
Les soins
Vous devez prendre soin particulièrement de son pelage précieux. Brossez le quotidiennement avec une brosse métallique; ainsi vous éliminerez les noeuds et son poil restera fort et brillant. Baignez-le  une ou deux fois par mois. Tous cela nous vous permettra d’éviter les boules de poils derrière les portes de chez vous.

le persan!


 
 Le chat persan, information et caractère du chat
Origines
La race a été introduite en Angleterre au siècle dernier, à partir de souches de chats angoras au poil encore plus long qui étaient originaires de France. À cette époque, les chats persans étaient d’ailleurs appelés chats français en Angleterre. En effet le Persan correspondait à l’époque à la variété bleue de l’Angora, qui lui était blanc. Le Persan est donc à l’origine un chat bleu. Un long travail fut accompli pour diversifier les couleurs, améliorer la qualité du poil et arrondir la silhouette du chat.
Standards
Le Persan est un chat tout en rondeur. Son allure générale montre un chat massif et court sur pattes. Le corps doit être musclé, avec un dos droit. Les pattes sont courtes et robustes et les pieds grands et ronds. La queue est plutôt courte, portée droit et bien fournie.
La tête du Persan est typique de la race. Elle est ronde et massive, le crâne formant un dôme. D’une manière générale, l’expression du visage est douce. Le nez est aussi large que long, applati et marqué par un stop profond. Si on le regarde de profil, le menton et le nez sont sur une même ligne verticale. Idéalement, le nez est placé entre les yeux et les narines doivent être bien ouvertes pour une bonne respiration. Les sujets présentant une gêne respiratoire sont interdits de tout titre en exposition. Les yeux sont placés éloignés l’un de l’autre sur la tête. Ils sont grands et ronds et d’une couleur assortie à la robe. Les oreilles sont presque rondes, petites et bien espacées sur le crâne.
La fourrure est longue. C’est la seule race ayant les poils longs, toutes les autres étant reconnues comme mi-longues. Le poil est très soyeux, fin, avec un sous-poil abondant donnant un peu de volume. Toutes les couleurs et toutes les robes sont acceptées. En voici un aperçu :
Caractère
Le Persan est un chat calme, qui aime particulièrement les coussins moelleux ou, à défaut, les genoux de son maître. Casanier, c’est un bon chat d’appartement, mais il peut aussi avoir envie de se dépenser de temps en temps dans le jardin et est tout à fait capable de chasser ou de grimper aux arbres. Il est très affectueux et attaché à ses maîtres mais aussi fier et peu sociable.
Le Persan miaule rarement, d’une voix douce.
Santé
Sa santé fragile et l’entretien de la fourrure doit être quotidien. Il faut surveiller son alimentation car il est sujet à l’embonpoint. Il faut le brosser quotidiennement et nettoyer régulièrement ses yeux et son nez, souvent fragiles. En effet de nombreuses maladies touchent les yeux comme le séquestre cornéen qui est assez fréquent chez les persans. La polykystose rénale ou PKD est une maladie génétique fréquente chez le chat persan et les races apparentées. Un test ADN a été créé pour l’éradiquer du cheptel.
Le Persan est majestueux, royal et élégant comme tous les félins. Le Persan peut donner l’impression d’être indifférent à son entourage, mais contrairement a cette apparence, c’est un chat qui a un besoin particulier de tendresse et d’attention. Le Persan est très doux et d’une fidélité inouïe.
La caractéristique que partagent tous les Persans est leur long poil si célèbre. Les poils des Persans peuvent atteindre jusqu’à 20cm. Ce chat extraordinaire était inconnu des Européens au Moyen-Âge, et même l’époque de la Renaissance a dû se passer de l’incroyable grâce de ce félin.
C’est au XVIII siècle que l’explorateur Pietro della Valle ramène en Italie un superbe spécimen qu’il a découvert lors de ses voyages. Cent ans plus tard, la race apparut en France et en Grande-Bretagne.
L’ancêtre du Persan est l’Angora, originaire de la Turquie et de la Perse, d’ou le nom de la race: Persan. Les Anglais ont développé la race en effectuant des croisements, avec des chats Angora entre autres.
La « face de Pékinois » qui distingue ce chat est le fruit des efforts d’Américains. Les experts d’aujourd’hui disent donc qu’il y a deux types de Persans : l’un de type anglais, et l’autre de type américain. Quoiqu’il en soit le Persan est d’une beauté et d’une distinction remarquable.

[size=24]chat abyssin!


[/size]
[size]
  Le chat abyssin, information et caractère du chat
 
Le chat abyssin, information et caractère du chat
Origines
Le lieu de naissance de l’Abyssin se situerait dans le sud-est Asiatique. Cette race, fixée et améliorée en la croisant avec le British Shorthair, est surnommé chat-lapin, à cause de son pelage semblable à celui du lièvre.
Standards
L’Abyssin a un corps long, gracieux et souple avec une force musculaire bien développée. Le type idéal est un mélange entre un corps cobby et un corps svelte. La proportion et l’équilibre général sont davantage pris en compte que la taille. Les pattes sont longues, droites, fines, bien musclées. Les pieds petits, ovales, compacts. Le chat semble se tenir sur la pointe des pieds. La queue est longue et épaisse à la base, elle s’effile vers l’extrémité.
Au bout du cou long, la tête est portée gracieusement. Elle est de forme triangulaire avec des contours adoucis et sans aucune ligne droite. La tête de l’Abyssin est tout en courbes légères : front, nez, crâne et museau. Les oreilles sont grandes, pointées vers l’avant. Les yeux sont en forme d’amande, grands, brillants et expressifs. Les couleurs autorisées sont le noisette et le vert dans toutes ses nuances, du moment qu’elle est uniforme. L’oeil est maquillé.
La fourrure est courte; légèrement plus long sur l’épine dorsale, le poil se raccourcit vers les flancs, les pattes et la tête. Il comporte un certain nombre de bandes de ticking; la robe est brillante, de texture fine, élastique au toucher; bien couchée sur le corps, avec un sous-poil dont l’aspect ne doit pas être laineux ni gris.
Couleurs
· Lièvre : la couleur la plus courante. Poil composé de deux bandes de différentes couleurs appelées ticking, roux orangé (roux abricot chaud) près de la peau, brun foncé ou noires au bout; plus il y a de bandes dans un poil, plus la couleur est subtile. Le ventre est abricot uni, la gorge et le cou sont plus clairs (crème) mais jamais blancs. Le bout de la queue, les coussinets et le maquillage sont noirs, les marques de pouce sur les oreilles sont brun foncés ou noirs; le cuir du nez est brique cerclé de noir.
· Sorrel : la couleur du couguar, très chaude, ardente, subtile; les bandes dites jaunes, d’un abricot orangé foncé, contrastent avec des bandes roux intenses. Le bout de la queue, les coussinets, les marques de pouce sur les oreilles et le maquillage sont roux plus foncé; le cuir du nez est brique cerclé de brun roux.
· Blue : une couleur très raffinée, avec des bandes d’un beige chaud barrées d’autres bleu-gris. Le bout de la queue, les coussinets, les marques de pouce sur les oreilles et le maquillage sont bleus; le cuir du nez est rose foncé cerclé de gris.
· Faon : un contraste délicat de beiges, allant du sable rosé au lilas lavender, dilution de chocolat. Le bout de la queue, les coussinets, les marques de pouce sur les oreilles et le maquillage sont magnolia (rose avec une pointe d’orangé); le cuir du nez est rose fané cerclé de lilac.
· Roux : roux génétique; le ticking est moins perceptible car il y a peu de différence entre l’orangé de base et le roux du ticking. Le bout de la queue et les marques de pouce sur les oreilles sont roux ; le cuir du nez et les coussinets sont roses.
· Autres couleurs : le roux permet le |tortie sur les 4 premières couleurs, toutes ces couleurs se retrouvant également en silver (la coloration de base abricot est alors blanc lumineux argenté).
Caractère
Chat alerte et vif, l’Abyssin semble toujours en mouvement. Ce sont cependant des compagnons doux et adorables. Très affectueux, l’Abyssin n’en est pas moins plein de vie et athlétique, voire turbulent. Il adore la compagnie et exige un maximum d’amour.
Santé
Les Abyssins sont sujets à certaines maladies génétiques dont la plus répandue est l’amyloïdose rénale du chat. Il s’agit bien là d’une maladie génétique qui se traduit par le dépôt progressif d’une substance amyloïde dans l’organisme, conduisant à une insuffisance rénale irréversible. Cette pathologie a menacé la race pendant plusieurs années car il n’existait malheureusement pas de test de dépistage et les symptômes apparaissant tardivement (après l’àge de 5 ans) cela rendait difficile l’examen des lignées.

maiin coon!


[/size]
[size]
Grandmusclé, avec des pattes hautes, une ossature forte et un corps plutôt long : un bel athlète, capable de chasser pour survivre, avec une fourrure remarquement adaptée, rustique et résistante à l'eau. Des oreilles, plus fournies que celles de la plupart des autres races de chats, avec, à leur extrémité, un pinceau de poils qui n'est pas sans rappeler celui des lynxs.....voilà pour le "look" sauvage.
Le Maine Coon n'a pas le caractère que pourrait le laisser deviner son apparence et son surnom de "doux géant" n'est pas usurpé.
Première surprise, son miaulement (voire plutôt son "roucoulement") avec lequel il vous accueille, petit, discret et presque pointu, qui n'est pas en rapport avec son important gabarit .
C'est un chat doté, quant il a été très "socialisé" depuis sa prime enfance, d'un tempérament très équilibré, très confiant et très adaptable. Heureux en extérieur (le Coon est chasseur), c'est aussi un chat d'appartement qui met chaleur et animation dans la maison. Toujours présent mais pas trop envahissant, il apprécie la compagnie et ne saurait s'en passer. Très proche de ses compagnons humains, toujours à côte d'eux, ce n'est pas forcément un chat fourré sur les genoux mais, très curieux, il apprécie d'observer tout ce qui se passe, tranquillement.
Chat très "zen", contrarié ou agacé, il préférera gagner un endroit plus calme plutôt que de distribuer coup de patte et coup de griffe. Il n'est pas farouche et après avoir pris "la mesure" de l'assistance, il appréciera d'assister à une réunion amicale ou familiale.
C'est aussi un chat "chien" qui aime jouer avec un rien, n'hésitera pas à vous rapporter la souris que vous lui avez lancée et laissera s'exprimer toute sa créativité à travers toutes ses "cooneries", seul , avec ses congénères ou d'autres compagnons (chiens, fûrets,...).
Autre surprise, de la légende des ses origines (croisement certes impossible d'un chat sauvage et d'un raton laveur), il a une certaine attirance pour l'eau. Très adroit, il apprécie de boire "à la patte", plongeant cette dernière dans le dit liquide pour sucer ensuite ses grands poils interdigitaux, et même, mimétisme avec les humains, de récupérer délicatement les croquettes qu'il a mises à tremper dans sa gamelle d'eau! Son attrait pour ce liquide a cependant ses limites et le bain préparatoire à une éventuelle exposition n'est pas toujours très apprécié (il lui arrive de perdre alors sa "zen attitude"...).
Si la différence de taille entre les mâles et les femelles peut être importante, elle induit également un "style" différent pour les deux sexes :
Les filles ont le charme des lionnes, toute en dignité et en élégance. Elles sont aussi, semble-t-il, plus "chipies" et préfère les hommes (qui eux préfére souvent les grands gabarits et donc les mâles...)
Les garçons ont un côté plus "nounours", principalement chez les neutrés.Avant d'acquérir, à la maturité (tardive chez cette race), la pleine maîtrise de leur grand corps, les mâles peuvent avoir un côté maladroit, voire pataud ce qui les rend d'autant plus attachants. Ils semblent eux plus attirés par les femmes.
En résumé....le Maine Coon est un chat sociable et socialtrès équilibréet bien dans sa tête. Il possède un certain art pour s'adapter et se faire accepter, faisant preuve de douceur et de patience ce qui peut en faire un bon compagnon pour les enfants.   race de chat

sphinx!


[/size]
[size]
Les chats nus existent depuis très longtemps. Déjà, la culture précolombienne faisait référence à des chats sans poils. Au début du XX[size=10]e siècle on en trouvait au Mexique sous l'appellation Chats nus du Mexique.[/size]
C'est en 1966 en au Canada qu'une chatte de gouttière prénommée Elisabeth donna naissance à un chaton nu nommé Prune. Ce chaton a été accouplé à sa mère. Les générations suivantes ont ensuite été croisées avec des Devon Rex pour donner du sang neuf et fixer les caractéristiques de la race.
On découvrit également d'autres cas de mutation génétique spontanée mais qui n'attirèrent que peu l'attention.
Ramenés aux Pays-Bas par le Docteur Hernandez, ils atteignirent la France vers 1983 avant de s'exporter aux États-Unis.
Caractéristiques[modifier]


Sphynx endormi
Ce chat paraît nu bien qu'il ne le soit pas complètement. Il possède un duvet très fin sur le corps et quelques courts poils peuvent apparaître derrière les oreilles, sur le museau, la queue et les testicules. Il a un toucher "peau de pêche". Selon les caractéristiques de la race, sa peau doit présenter le plus de plis possible surtout chez les jeunes.
Toutes les couleurs sont admises chez cette race de chats et leur peau prend la couleur des poils qu'ils auraient eu.
Pour pallier son manque de poils, sa peau est plus épaisse que celle d'autres races et elle est riche en collagène et en sébum. Il a également une couche de graisse sous la peau plus importante. Pour compenser ses déperditions énergétiques, il mange plus que les autres chats. Le corps du Sphynx a la musculature bien visible et l'abdomen rebondi. Les pattes sont assez longues et fines, tout en gardant une musculature puissante. Les pieds sont ovales, les doigts sont allongés et fins. Une particularité est que les coussinets sont plus épais que chez les autres chats, ce qui donne l'impression qu'ils sont sur des coussins. La queue est fine, telle une queue de rat.
La tête est plus longue que large avec des contours anguleux. Les pommettes sont saillantes, le crâne plat avec une légère cassure au niveau du nez. Les oreilles sont très grandes, portées bas sur la tête et larges à la base. Leur extrémité est arrondie. Les yeux sont en forme de citron, bien ouverts et expressifs. Toutes les couleurs sont admises mais elles doivent être coordonnées à la couleur de la robe.


Chaton Sphynx femelle âgé d'un mois
Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le Sphynx n'est pas un chat fragile. Son espérance de vie est la même que pour les autres chats. Il n'est pas non plus particulièrement frileux, certains sujets adorant même la neige. Bien qu'il ne conviendrait pas de laisser un Sphynx passer la nuit dehors, le chat peut tout à fait sortir en hiver s'il le souhaite. Enfin, son absence de moustaches n'est pas du tout handicapante et il ne se cogne pas plus que les autres chats. C'est un excellent chasseur.
Caractère[Le Sphynx est décrit comme un chat extrêmement affectueux, voire collant, et aimant vivre en société. Il aurait besoin de l'attention de son propriétaire et adorerait se percher sur ses épaules. Ces traits de caractère restent toutefois parfaitement individuels et sont avant tout fonctions de l'histoire de chaque chat.

Génétique[Le manque de poils du Sphynx est produit par une allèle du gène qui produit les poils courts chez le Devon Rex. L'allèle du Sphynx est dominant sur l'allèle du Devon et les deux sont récessifs au type sauvage. Pour renforcer le gène les Sphynx ont parfois été croisés avec des Devon Rex, ce qui malheureusement implique souvent de sérieux problèmes dentaires et nerveux. Cette pratique est donc interdite dans la plupart des associations de Sphynx.

Santé[



Femelle âgée de 2 semaines
Bien qu'il soit sans poils, le Sphynx nécessite des soins particuliers. Le sébum n'est plus absorbé par les poils et a tendance à graisser la peau. Des bains sont nécessaires, ainsi qu'une surveillance si le soleil cogne. Il est possible de leur mettre de la crème solaire. Il faut également prendre soin à ne pas laisser le chat dehors en cas de grands froids.
Malgré son manque de poils le Sphynx provoque toujours l'allergie aux "poils de chats" car ce sont en fait les sécrétions salivaires et des glandes sébacées (dans la peau) qui sont à l'origine de cette allergie. Cependant leur particularité est un atout pour les personnes légèrement allergiques dans la mesure où cela évite la dispersion des poils et ainsi des allergènes dans leur environnement.

chat*oriental*


[/size]
[size]
Chat oriental blanc
Le physique de l'oriental est évidemment proche de celui du siamois moderne. Longiligne, svelte, musclé, un corps athlétique. Le poil très fin accentue cet effet d'élégance.
Sa tête est triangulaire, avec de grandes oreilles, larges à la base. Les yeux en amande sont placés en biais. Ils sont verts intenses ou bleus.
Les pattes sont hautes et fines avec de petits pieds ovales. La queue est très fine également.
Toutes les couleurs de robes sont acceptées.
Les mariages avec les races suivantes sont autorisés : balinaismandarin et siamois.
Caractère[modifier]
Le caractère de l'oriental est décrit comme très proche de celui du siamois. Ce serait est un chat vif et joueur, curieux, extraverti et attachant. L'oriental serait attaché à son propriétaire, ce qui fait qu'on le surnomme souvent "chat-chien". En outre, le chat Oriental est bavard et "communique" si on lui parle. Très sociable, il craindrait également la solitude. Ces traits de caractère restent toutefois individuels et sont fonctions de l'histoire de chaque chat/chaton.

le chat*sibérien*


[/size]
[size]
Son origine est probablement un croisement entre le chat européen et les chats sauvages des forêts sibériennes. Cette race s’est donc formée naturellement et le chat sibérien est célèbre pour sa bonne santé et son caractère accommodant.
Le chat sibérien est arrivé en Amérique du Nord en 1990, via la chatterie Starpoint. Les chats mâles peuvent peser de 6 à 10 kg et les femelles qui sont beaucoup plus petites font entre 3,5 kg et 7 kg. Il existe une forte différence de poids entre les deux sexes. Au printemps, ils perdent leur épaisse fourrure d'hiver pour celle d'été beaucoup moins fournie.                            
Comme beaucoup de grands chats, le sibérien est décrit comme une force tranquille, mais pouvant être très actif et énergique. Ils auraient une forte personnalité, ce qui ne les empêcherait pas de bien s'entendre avec d'autres chats et de beaucoup s'attacher à leur propriétaire. Ces traits de caractère restent toutefois parfaitement individuels et sont avant tout fonctions de l'histoire de chaque chat.

le chat*norvégien*


[/size]
[size]
Caractère[modifier]
Les traits de caractère d'un chat ne sont pas définis dans le standard ; ils restent donc à l'appréciation de l'éleveur. Le caractère est toutefois parfaitement individuel et est fonction de l'histoire de chaque chat. Le norvégien est généralement décrit comme un chat rustique, sûr de lui et très posé[size=10][12].[/size]
Son caractère sportif nécessite, pour qu'il soit heureux, de lui offrir une infrastructure adéquate comme un jardin ou à défaut, un arbre à chat[size=10][7]. Il convient d'insister sur la redoutable efficacité de certains individus en tant que chasseurs : la taille imposante de la race leur permet de maîtriser sans difficulté des proies de dimensions importantes comme des lièvres adultes ou des oiseaux domestiques de grande taille comme l'oie et la dinde. Il peut être parfois nécessaire de contrôler les promenades diurnes ou nocturnes[5].[/size]

le chartreux!


[/size]
[size]
Même si les traits de caractère sont individuels et fonction de l'histoire de l'individu, le chartreux est généralement enjoué et très sociable, tout en conservant une certaine indépendance[size=10][9]. Son tempérament fidèle lui vaut le qualificatif de « chat-chien ». Il adore suivre son maître de pièce en pièce. Il excelle à rapporter la balle ou le jouet lancé[1]. Tout en appréciant les caresses, le chartreux n'aime pas être contraint physiquement. De plus, certains d'entre eux peuvent avoir des réactions violentes lorsqu'ils sont maintenus par les assesseurs en concours[9].[/size]
Peu miauleur, le chartreux aime la tranquillité. Robuste et rustique, c'est un chat parfaitement adapté au froid et aux intempéries[size=10][9], et considéré comme un bon chasseur[13][/size]


persan chinchilla!


[/size]

DESCRIPTION
Robe longue soyeuse et très dense avec sous-poil blanc pur.  La tête, les oreilles, le dos, les flancs et la queue sont tiquetés (tipping) de noir bien distribué, ce qui donne un effet argenté scintillant.  S'il est admis que les pattes soient légèrement ombrées, par contre, le ventre, la poitrine, le menton et les touffes des oreilles doivent être blanc pur.  Le contour de l'oeil et des lèvres est souligné de noir, la pointe du nez est rouge brique.  Les coussinets sont noirs et les yeux, grands et ronds, émeraude ou aigue-marine (bleu-vert).  Le chinchilla est trapu, massif, ses membres sont épais et courts; sa tête est ronde et large, le nez est épaté, les oreilles, petites, sont assez écartées.  Le persan chinchilla est de façon générale plus petit, plus délicat et plus fin que les autres persans.
ORIGINES
Issu, paraît-il, d'un croisement entre un argenté marbré et un écaille-de-tortue.  Les premiers chinchillas étaient plus foncés que ceux qu'on connaît maintenant.  Ils sont bien établis en Grande-Bretagne et aux États-Unis depuis 1911.
VARIÉTÉS
Il existe plusieurs variétés de persans chinchillas: le chinchilla doré, le persan bleu chinchilla, le persan lilas chinchilla et le persan chocolat chinchilla.
CARACTÈRE ET COMPORTEMENT
Le persan chinchilla est doux et paisible.   Sa démarche est nonchalante et digne.  C'est un chat peu exigeant, délicat, aimable par nature.
CONSEIL
La fourrure des persans demande un soin particulier et des brossages quotidiens, dès leur plus jeune âge.
[size]


le scottish!


[/size]
[size]
Les SCOTTISH sont des chats extraordinaires, ils ont un caractère en or et sont de parfaits chats de compagnie, ils ne souffrent pas de la vie en appartement.
Qu’ils soient à poils courts, ou mi-longs, fold ou straight se sont des chats particulièrement calmes, dotés d’une grande faculté d'adaptation. Ils s'entendent parfaitement avec les autres chats, les chiens et  les enfants.
Les Scottish sont des chats sensibles, doux, affectueux, qui adorent les câlins et qui entretiennent une relation forte, voire fusionnelle avec leur "humain". Ils préfèrent le calme à l'agitation.
Comme ils ne sont pas agressifs et pour leurs éviter de mauvaises rencontres, il est conseillé de ne pas les laisser sortir si votre jardin n'est pas sécurisé.
[/size]

le chat siamois!

Le caractère du siamois est décrit comme très proche de son propriétaire. Certaines personnes disent converser avec leur siamois, tellement ce dernier serait bavard et communicatif. On dit donc qu'ils sont des "chats-chiens". Les siamois sont également connus pour leur miaulement singulier. Ce serait également des chats très joueurs. ces traits de caractère restent toutefois parfaitement individuels et sont avant tout fonctions de l'histoire de chaque chat, quelle que soit sa race.

chat bengal!

Le chat Bengal est doté d’une grande sensibilité et est très attentif à l’humeur des gens qui l’entourent. Ces caractéristiques, faisant de lui un très bon animal de compagnie, lui permettent de s’adapter facilement à n’importe quel milieu domestique et de nouer des liens d’amitié avec des personnes de tout âge. Grâce à son tempérament très amical, il s’adaptera au maître qui l’appréciera et réussira à faire de lui un « petit léopard domestique ». Son besoin de mouvement et de liberté est la seule chose à respecter.
 
Les origines du chat Bengal
 
Le chat Bengal peut se vanter d’avoir du sang sauvage dans les veines. Il descend en effet du Felis bengalensis, le chat sauvage asiatique, appelé aussi Chat léopard. Son histoire commença en 1963, lorsque Joan Sugden, éleveuse de Yurna, prit possession d’un exemplaire féminin qu’elle accoupla ensuite à son chat (de couleur noire). De cette union naquit Kinkin, une magnifique femelle très semblable à sa mère et à l’aspect sauvage. Joan Sugden, face à la beauté de ce sujet, projeta alors de faire naître d’autres chatons semblables ; toutefois, à cause de problèmes familiaux et économiques, elle fut contrainte d’abandonner son projet.
Vers la fin des années soixante-dix, elle découvrit par hasard qu’un chercheur californien, William Centerwall, menait des recherches sur le Felis bengalensis car on croyait que ce dernier était immunisé contre la leucose féline ; le chercheur, pour étudier les défenses immunitaires de cet animal, croisa le Chat léopard avec un chat domestique américain. Cela représentait pour Joan Sugden l’occasion de reprendre le projet qu’elle avait dû abandonner des années plus tôt : créer un chat domestique qui ressemble à un léopard. Elle contacta le docteur Centerwall et réussit à se faire confier huit reproductrices hybrides (de la première génération), qu’elle accoupla à des chats de différentes races, parmi lesquels le Mau égyptien.
Les premiers exemplaires apparus en 1983 furent présentés par Joan Sugden à l’Association féline internationale TICA (The International Cat Association), qui les accepta dans la section « Nouvelles Races et Couleurs » sous le nom de Bengal, en l’honneur de leurs ancêtres. 1985 est une date importante pour le Bengal car, pour la première fois, il participa à une exposition féline. La reconnaissance officielle de la race remonte à 1991 et, depuis lors, le Bengal est accepté en championnat.
 
Le chat idéal
 
Le chat Bengal a un aspect sauvage, son corps est athlétique et puissant, et est gracieux dans ses mouvements. Il a une corpulence longue et robuste et sa taille peut varier de moyenne à grande. Son ossature est robuste et sa musculature puissante (surtout chez les mâles).
La tête est ample, elle a une forme de triangle arrondi et est un peu petite par rapport au corps ; le cou est long et proportionnée à la tête. Le nez forme une courbe concave et est grand et large ; le museau est ample et plein, avec des coussinets porte-moustaches proéminents et larges et des joues prononcées et hautes.
Les oreilles, larges à la base et arrondies à la pointe, sont courtes et placées aux angles de la tête. Les yeux sont grands, légèrement enfoncés et inclinés vers la base des oreilles (ils peuvent être légèrement en amande). Les pattes sont de longueur moyenne (les postérieures un peu plus longues que les antérieures) avec des pieds grands et ronds. La queue est longue, moyennement grande, épaisse à la base ; elle a tendance à s’affiner et à s’arrondir à la pointe.
La robe est brillante, souple et fournie et la longueur du poil varie de très court à moyen. Le mâle connaît une croissance rapide et atteint vite 5 à 6 kg. La femelle se développe lentement et est plus légère : son poids moyen est d’environ 4 kg.
 
La couleur du poil
 
La robe du chat Bengal est particulière au niveau du dessin comme de la couleur. On admet deux types de dessins : le spotted et le marbled. Dans le dessin spotted, les spots (taches) sont disposés au hasard ou alignés à l’horizontale et créent un contraste net avec la couleur de base. Dans le dessin marbled, la disposition des taches se fait également au hasard et à l’horizontale, mais le contraste créé est différent ; en effet, en plus de la couleur de base et des spots, on trouve une ligne sombre de démarcation des spots, qui crée un contraste extrême, avec des formes distinctes et des contours nets. Pour la couleur, trois tonalités différentes sont admises : brown tabby, seal tabby point et seal sepia tabby.

• La variété brown tabby autorise toutes les variations du brown spotted tabby ; une forte tonalité roussâtre est préférable car il apporte à la couleur de base des tons jaunes, crème chaud, marron clair ou orange. Les taches sont noires, marron, marron clair, cannelle ou chocolat. Autour des yeux apparaissent des « lunettes » claires, et la couleur de base des coussinets porte-moustaches, du menton, de la poitrine, du ventre et de l’intérieur des pattes est presque blanche. Le bord des yeux, des lèvres et du nez est cerclé de noir et le centre du cuir du nez est rouge brique. Les coussinets des pieds et la pointe de la queue doivent être noirs.

• Dans la variété seal tabby point, la couleur de base est une teinte entre l’ivoire et le crème. La couleur des markings peut varier du marron brillant foncé au marron clair, en passant par le cuir ou le crème chaud. La différence entre les couleurs des markings et la couleur des points est minime. La pointe de la queue est marron brillant foncé.

• Chez le seal sepia tabby, la couleur de base est l’ivoire, le crème ou le cuir clair. Le dessin est clairement visible et peut avoir différentes nuances, du marron zibeline au chocolat. Les « lunettes » autour des yeux, les coussinets porte-moustaches et le menton sont couleur ivoire crème. Il ne doit pas y avoir une grande différence entre la couleur des marques et la couleur des points. Les coussinets des pieds sont marron foncé et on admet une nuance rosée. La pointe de la queue est couleur chocolat. La couleur des yeux peut être le bleu chez les seal tabby point, l’aiguemarine chez les seal sepia tabby et de l’or au vert chez les brown tabby.
 
Le caractère
 
Le chat Bengal possède un aspect sauvage et un caractère très doux : sous une peau de léopard, il cache en effet une nature docile de chat domestique. Son caractère sociable provient d’une sélection soignée, poursuivie durant le programme de « construction » de la race : il a conservé l’aspect et le caractère indépendant du Chat léopard et a acquis la douceur et la mansuétude du chat domestique.
Celui qui décide d’accueillir un Bengal dans sa maison ne peut que tomber amoureux de sa douceur et de sa sensibilité : il est en effet capable de s’adapter à l’humeur de son maître. Chat au tempérament doux et tranquille, il est sympathique, intelligent, entreprenant, très vif et joueur. Il n’est pas insistant ou envahissant justement parce qu’il est capable de saisir et de respecter les humeurs et les exigences de celui qui prend soin de lui. Il aime être félicité et caressé, offrant en retour des effusions très douces et affectueuses.
Le Bengal est aussi un grand chasseur, instinct qu’il exprime surtout par le jeu. Il aime sauter et grimper partout (rideaux, arbres) et a donc besoin de beaucoup d’activité physique et d’espace. En outre, même si c’est une caractéristique contraire à la nature des félins, il aime beaucoup l’eau, comme les Abyssins. Ce n’est pas un chat qui miaule beaucoup et sa voix, bien que discrète, rappelle celle d’un fauve (autre caractéristique héritée de son ancêtre le Chat léopard !).
 
Les soins
 
Le problème qui se pose à ceux qui choisissent un chaton Bengal concerne le caractère ; ce problème se résout facilement en suivant des règles simples mais précises. Précisons tout d’abord que le Bengal n’est considéré domestique qu’après la troisième génération. Il est préférable que les chatons de la première génération soient séparés de leur mère dans les premières heures suivant la naissance et de les confier à une chatte domestique ; de cette façon, ils perdent tout instinct « sauvage » et apprennent la gestuelle du jeu et du comportement social.
En outre, la cohabitation avec les petits de la mère domestique favorise l’atténuation de la nature sauvage et l’apparition d’attitudes adaptées à la vie à la maison, comme par exemple l’utilisation d’une litière (le Bengalensis urine et défèque dans l’eau pour effacer rapidement ses traces).

british shorthair!

Il a la patte douce et le ronron facile, toujours content et très sympa, c'est le gros nounours, tout rond dans son caractère comme sa morphologie.

 
Il joue très facilement, le British adore les enfants, est un chasseur ne supporte pas une mouche dans la maison, claque des dents dès qu'il aperçoit un oiseau derrière la vitre.
Le British est un chat très équilibré à une santé solide, vie plus de 10 ans.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: sacré de birmanie! (chat de race)+ autres   Mer 26 Avr - 13:12

burmilla !


Le burmilla, l'asian et le burmese partageraient le même caractère : doux, joueurs, et un peu bavards[size=10][3]. Ces traits de caractère restent toutefois parfaitement individuels et sont fonctions de l'histoire de chaque chat, indépendamment de sa race.[/size]

le chat*tiffany*


Cette race est décrite comme calme, affectueuse et facile à vivre. On décrit parfois son caractère comme étant le juste milieu entre la placidité du persan et l'énergie des chats orientaux. Le Chantilly-Tiffany est une compagnie dévouée et aime votre présence comme il aime la solitude. Le Chantilly-Tiffany est peu exigeant, néanmoins il zinzinulera comme pour converser. Cette race est affectueuse, avec un doux tempérament. Elle s'attacherait plus particulièrement à un membre de la famille qu'à une personne étrangère. Elle sera plus distante vis à vis des inconnus.
Ces traits de caractère restent toutefois parfaitement individuels et sont avant tout en fonctions de l'histoire de chaque chat.[size=10][réf[/size]

bonne après midi 1      Ninnenne      blog de partage   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: sacré de birmanie! (chat de race)+ autres   Jeu 27 Avr - 12:00

cesar millan! l'homme qui parle aux chiens




Biographie
1969 Naissance de Cesar Millan à Culiacán, au Mexique.
1990 Entrée illégale aux Etats-Unis.
1994 Rencontre avec l’actrice Jada Pinkett, qui devient son mentor.
2004 L’émission Dog Whisperer with Cesar Millan est diffusée par la chaîne National Geographic.
2009 Acquisition de la citoyenneté américaine.
C’est un miracle. Voilà ce que se disent les propriétaires de chiens perturbés après avoir vu Cesar ­Millan à l’œuvre. Et les chiens ? Ils semblent dire : “Merci mon Dieu, on m’envoie enfin de l’aide !”Pour que ce dresseur hors pair daigne s’occuper d’un de ces canidés en détresse, il faut que celui-ci souffre de phobies apparemment irrationnelles (à l’égard des motos, des grille-pain, des sols en lino) ou d’obsessions étranges (mordre des cailloux, des chevilles, des pneus de tracteur). Et que leurs maîtres soient prêts à tout pour les en sortir. Certains d’entre eux racontent des histoires poignantes, parfois grotesques. Un couple s’est adressé à Cesar Millan parce que ses deux pitbulls, ayant visiblement juré de s’entre-tuer, l’avaient contraint à se séparer. Deux autres partenaires n’avaient plus dormi dans le même lit depuis des mois car leurs yorkshires ne le toléraient pas.

Si vous vivez aux Etats-Unis et si vous regardez la télévision, vous connaissez peut-être l’homme grâce à son émission Dog Whisperer with Cesar Millan [L’homme qui murmure à l’oreille des chiens, avec Cesar Millan], diffusée sur la chaîne câblée National Geographic. Près de 11 millions de téléspectateurs la suivent chaque semaine. A moins que vous ne soyez tombé sur son nouveau magazine, Cesar’s Way [La méthode Cesar] ou l’un de ses quatre livres, dont le dernier en date, How to Raise the Perfect Dog [Comment élever le chien parfait], est sorti au mois d’octobre. Les trois premiers se sont écoulés à 2 millions d’exemplaires aux Etats-Unis et ont été publiés dans 14 autres pays.

Vivant à Los Angeles, la Mecque de l’industrie du divertissement, il a réussi à s’imposer comme une sorte d’icône. Il aide des dizaines de stars et de magnats du cinéma – comme l’animatrice Oprah Winfrey, l’acteur Will Smith, l’ancien PDG de Disney Michael D. Eisner ou encore le réalisateur Ridley Scott – à devenir des chefs de meute dans le seul endroit où ils ne parvenaient pas à dominer jusque-là : sous leur propre toit. Pas mal pour ce gamin pauvre, né à Culiacán, au Mexique, qui a traversé la frontière clandestinement il y a vingt ans sans un sou en poche et n’est devenu citoyen américain qu’en 2009.

Cesar Millan gère avec son épouse, Ilusion, la société Cesar Millan Inc., le centre d’une constellation ­d’affaires qui va bien au-delà de sa seule émission télévisée et comprend toute une gamme d’activités : interventions en public, séminaires d’encadrement de haut niveau, gamme d’aliments bio, de shampooings et de jouets pour chiens, ainsi qu’une fondation financée par un pourcentage (non précisé) du chiffre d’affaires de la société. Son site Internet (cesarmillaninc.com) enregistre un chiffre d’affaires annuel brut de plusieurs millions de dollars, essentiellement grâce aux ventes de DVD, livres et produits dérivés tels que le collier Illusion, conçu par Mme Millan pour aider à maîtriser les chiens difficiles. Et puis il y a le Dog Psychology Center, un domaine de plus de 17 hectares qu’il présente comme un “Disneyland pour chiens”. Le centre est en construction au nord de Los Angeles et sera, assure-t-il, le premier de toute une série aux Etats-Unis.

Selon MPH Entertainment, la société de production dont Cesar Millan est partenaire pour son émission de télévision, Dog Whisperer pèsera 100 millions de dollars dans quelques années. L’intéressé assure que ce n’est qu’un début. Il y a 65 millions de chiens aux Etats-Unis, où les soins aux animaux domestiques constituent un marché estimé à 40 milliards de dollars. Les propriétaires de chiens dépensent en moyenne 11 000 dollars tout au long de la vie de leur animal et, malgré la récession, ces dépenses ne semblent pas faiblir. Pour le dire simplement, les Américains sont dingues de leurs animaux. A moins qu’ils ne soient dingues tout court. Pour s’en convaincre, il suffit de voir l’épisode de l’émission consacré à Genoa, le golden retriever qui avait peur du garage. Cesar Millan n’a pas tardé à comprendre la raison de sa répulsion : sa maîtresse était animée d’un vif ressentiment contre ce lieu car son mari y passait plus de temps à bricoler qu’à s’occuper d’elle. Problème résolu. Ou encore celui sur Li’l Miss Kisses, le bichon maltais dont la maîtresse était folle du rose. L’appartement de la dame, ses meubles, ses vêtements, tout était rose. Le chien lui-même avait été teint. Kisses urinait constamment sur le sol de l’appartement, mais comment lui en vouloir dans un tel contexte ?

L’impassibilité de Cesar Millan face à ces situations rocambolesques en dit moins sur ses bonnes manières que sur son intérêt primordial : celui des chiens. Au fil du temps, il a appris que, dans un pays où les amoureux des bêtes traitent leurs animaux comme des enfants, il lui fallait plonger dans les tréfonds de l’âme humaine pour remettre les choses en ordre. Il est pourtant le premier à reconnaître que communiquer avec les hommes ne lui est pas venu naturellement.

Cesar Millan a grandi dans une ferme au Mexique, où, dès son plus jeune âge, il a reçu le surnom d’El ­Perrero, “l’homme aux chiens”. Mais il lui a fallu des années avant de prendre conscience que, pour atteindre son objectif, à savoir devenir le meilleur dresseur de chiens au monde, il lui fallait comprendre non seulement les animaux, mais aussi leurs maîtres. En 1991, son anglais était balbutiant, et, de ce fait, il ne voulait pas faire payer trop cher ses services de dressage. “Le fond de mon travail était bon, mais pas la forme”, se remémore-t-il, précisant que son tarif était à l’origine de 10 dollars par séance. Cela n’a pas empêché sa réputation de s’étendre. L’actrice Jada Pinkett, alors âgée de 20 ans, a été l’une de ses premières clientes. Il l’a aidée à se faire respecter de ses quatre énormes rottweilers et est devenu son ami. Lorsqu’il lui a avoué qu’il rêvait de faire de la télé, elle n’y est pas allée par quatre chemins et lui a répondu qu’il n’était pas prêt. Elle lui a alors trouvé un professeur pour parfaire son anglais. Puis Jada Pinkett, devenue entre-temps Mme Will Smith, a commencé à recommander Cesar Millan à ses amis.

En 2002, un article dans la presse lui a valu d’être contacté par des dizaines de producteurs de télévision : il a décidé de s’associer à deux d’entre eux, Sheila Emery et Kay Sumner. Ce duo était déjà en collaboration avec la société de production MPH, qui s’était fait un nom avec des émissions de télé-réalité rencontrant un grand succès sur le câble.

Diffusée aux Etats-Unis depuis 2001 seulement, la chaîne National Geographic s’est vite montrée intéressée par l’émission mais ne voulait pas financer l’ensemble de la production. Elle a commandé 26 épisodes d’une demi-heure chacun, à la condition que MPH participe aux investissements. La première diffusion a eu lieu en 2004, et l’audience a lentement progressé, notamment grâce au bouche-à-oreille. La première saison n’était pas diffusée à une heure de grande écoute et la chaîne n’a pas fait grand-chose pour la promouvoir, mais Cesar Millan a énormément de charisme. “Voilà trente ans que je travaille dans ce milieu et je n’ai rencontré que trois personnes avec un tel don : Jacques ­Cousteau, Jim Henson [grand marionnettiste et créateur du Muppet Show] et Cesar”, souligne Jim Milio, de la société de production MPH.

Dès la deuxième saison, l’émission a été rallongée d’une demi-heure et a commencé à être diffusée en prime time. C’est là que les choses ont vraiment décollé pour Cesar Millan. S’il est aujourd’hui célèbre, ses méthodes ne font pas pour autant l’unanimité. Les dresseurs “positivistes”, comme Ian Dunbar, rejettent l’équation chien soumis égale chien heureux. Pour ce dernier, il faut traiter les chiens comme des compagnons et non comme des inférieurs. Alors que Cesar Millan se sert de sa main comme une chienne utilise son museau avec ses petits pour leur apprendre à obéir, son détracteur bannit les corrections physiques et leur préfère les petites friandises et les récompenses.

“Ici en Amérique, les chiens ont le pouvoir”, estime pour sa part Cesar Millan, qui n’a pas besoin de chercher très loin pour prouver son fait. Dans une émission qu’elle a faite avec lui, l’animatrice Oprah Winfrey a révélé qu’elle aimait sa chienne Sophie comme si elle lui avait elle-même “donné le jour”. Elle a qualifié ses chiens de “petites personnes à fourrure” jusqu’à ce que le dresseur la mette en garde : c’est peut-être “une bonne thérapie pour les êtres humains, mais pas pour le genre canin”, lui a-t-il asséné.

Les tarifs de Cesar Millan ont évidemment évolué, et coquettement : il facture aujourd’hui entre 10 000 et 100 000 dollars la consultation privée.

“Ce que j’ai appris sur les gens très, très, très riches, c’est que l’argent vaut tous les mots. En leur faisant payer très cher vos services, vous parlez la même langue qu’eux, explique Cesar Millan. Cent mille dollars, ça me convient très bien. Et, grâce à cela, ils sont vraiment attentifs”, conclut-il.
bonne après midi 1      Ninnenne      blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: sacré de birmanie! (chat de race)+ autres   Ven 28 Avr - 9:54

tiques


Vous voulez éviter les piqûres de tiques?
Utilisez donc cette astuce simple! L’hiver touche enfin à sa fin et le printemps est en train de pointer le bout de son nez pour le plus grand bonheur de tous. Cependant, cette saison a aussi des aspects négatifs – tels que les piqûres de toutes sortes.
Une piqûre de moustique ou autre peut vraiment gâcher une journée entière – ou même une semaine, si vous y êtes allergique par exemple! Il y a cependant quelque chose de pire qu’une piqûre de moustique : celle de tiques, qui sont les plus actives en été. Cette année, nous croisons les doigts afin de ne pas nous faire piquer par l’un d’entre elles, mais si c’est le cas il est possible d’agir vite – en suivant les cinq conseils suivants! Grâce à quelques gouttes d’huiles essentielles, que vous trouverez facilement en pharmacie, vous pouvez éviter tous ces ennemis suceurs de sang. Vous pouvez également vaporiser un peu de cette huile sur vos vêtements pour vous en protéger encore plus cet été! Le meilleur dans tout cela? Cela fonctionne aussi bien contre les moustiques et autres insectes volants qui piquent! Nous recommandons ces cinq huiles essentielles:
 
1. La lavande
– La lavande a une odeur très douce, mais les insectes déteste cette odeur!
 
2. La menthe pouliot
–elle appartient à un type de menthe, qui est souvent toxiques pour les insectes.
 
3. La citronnelle
– Cette huile essentielle provient de l’herbe du citron tropical et a donc un parfum de citron. Elle peut être appliquée directement sur la peau et est bonne contre les tiques et les puces.
 
4. L’eucalyptus
– Utilisez cette huile avec un peu de citron pour éloigner les insectes. Les chercheurs ont étudié la question et cette huile réduirait apparemment les piqûres, les infections et ses effets.
 
5. Le citron vert
– Un peu d’huile de citron vert repousse les tiques et les insectes. Elle peut-être utilisée à la fois directement sur les vêtements et sur la peau!

bonne après midi 1      Ninnenne      blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sacré de birmanie! (chat de race)+ autres   

Revenir en haut Aller en bas
 
sacré de birmanie! (chat de race)+ autres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sacré de Birmanie [ Nouveauté]
» Chat sacré de Birmanie
» Sacré de Birmanie
» Sacré de Birmanie pour Kaloo !
» [Poe, Edgar Allan] Le chat noir et autres nouvelles

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: histoire d'animaux-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: