AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Mai 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 6 fruits et légumes de mai à mettre au menu(passeportSANTE.net) + autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 22812
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: 6 fruits et légumes de mai à mettre au menu(passeportSANTE.net) + autres   Mer 3 Mai - 10:53

6 fruits et légumes de mai à mettre au menu
Le mois de mai signe l'arrivée des beaux jours et annonce déjà l'été. À vous les salades composées, les légumes colorées et les fruits frais ! Et en respectant la saisonnalité des produits, c'est tellement mieux...

Profitez de la saison des fraises

Saviez-vous que la fraise n’était pas vraiment un fruit ? La partie rouge et charnue que l’on aime tant n’est en fait que le réceptacle de la fleur. Les véritables fruits sont ces petits grains jaunes parsemés à la surface. Il n’en reste pas moins que la fraise est un ingrédient de choix : son pouvoir antioxydant très élevé et son goût savoureux la rendent incontournable en dessert ou dans les salades estivales. Elle se consomme à partir du mois de mai jusqu’au mois d’août.
Comment la conserver ?
Deux à trois au réfrigérateur. Il faut éviter de les entasser et ne les laver qu’au moment de les servir. Oubliez, de plus, les emballages hermétiques : les fruits doivent respirer !

Une idée de recette ?
Salé. Dans un four réglé à 150 °C (soit 300 °F), faire cuire un morceau de brie jusqu’à ce que l’intérieur soit bien fondu. Enlever alors le chapeau, tapisser de fraises et de morceaux d’amandes effilées.
Sucré.

Attention ! Les fraises cultivées feraient partie des 12 produits les plus contaminées par les résidus chimiques, et cela même après un lavage approprié. Il est donc vivement conseillé de privilégier le plus possible les fraises issues de l’agriculture biologique.
C'est le temps des aubergines

Surnommée « caviar du pauvre » au Moyen Orient, où elle est indispensable à la cuisine locale, l’aubergine est un légume goutu qui se consomme à partir du mois de mai. Grâce à sa texture et à sa saveur, c’est un des légumes les plus appréciés pour réduire sa consommation de viande. Très peu calorique et riche en fibres, elle paraît idéale pour qui souhaite surveiller sa ligne. Elle renferme par ailleurs de nombreux antioxydants, en particulier sa pelure : l’enlever serait fort préjudiciable. Un tel acte est même considéré comme un crime de lèse-majesté dans certains pays arabes !
Comment la conserver ?
L’aubergine n’aime pas du tout le froid et se conserve donc mal au réfrigérateur. Il faudra la consommer le plus rapidement possible après l’achat.

Une idée de recette ?
Farcie. 
Couper l’aubergine en deux dans le sens de la longueur, enlever une bonne partie de la pulpe et la faire frire légèrement. Laisser refroidir, puis farcir de pignons, tomates et oignons émincés, persil, aneth. Mettre les moitiés d’aubergine côte à côte dans un plat à gratin, arroser de bouillon ou de jus de tomates et cuire au four.

En mai commence la saison des betteraves

Les Hommes s’en sont longtemps servis à des fins médicinales mais elle n’est apparue sur nos tables qu’au milieu du XIXème siècle. Et ce fut une excellente idée : la betterave est un des légumes ayant le meilleur pouvoir antioxydant. Aussi bien consommable crue que cuite, elle embellit et parfume tous les plats. La betterave rouge est une des nombreuses variétés de la betterave : sa couleur est si prononcée qu’on en fait même des colorants en industrie.
Comment la préparer ?
Cuite. On recommande de faire cuire la betterave avec sa peau pour minimiser la perte de nutriments. Râpée, elle peut être cuite rapidement à la vapeur et nappée d’un petit beurre à l’estragon.

Crue. Peler les betteraves, les râper puis les incorporer à des salades, par exemple une chiffonnade de laitue assaisonnée d’une vinaigrette maison.
Le concombre, ce légume d'été rafraîchissant

Voilà un légume très prisé lors des périodes de grosses chaleurs. Et pour cause ! Même en plein soleil, le concombre reste frais : sa température interne se maintient à 8 degrés en dessous de la température ambiante. Il est également un excellent choix pour les personnes qui surveillent leur ligne car il contient très peu de calories : l’eau représente 95 % de son poids. Il est si souvent consommé cru qu’on oublie qu’il peut aussi se déguster cuit, comme la courgette par exemple.
Comment le choisir ?
Il doit être ferme, avec une peau verte, matte (si elle est brillante, c’est qu’elle est recouverte d’une cire alimentaire) et lisse. Plus il est petit, et plus il sera savoureux !

Comment le conserver ?
Il se conserve 1 à 2 semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur. Eviter de le garder à proximité des fruits (surtout des pommes) qui peuvent augmenter son amertume en dégageant de l’éthylène.

Une idée de recette ?
En salade. 
Mélanger quartiers de tomates, tranches de concombre, oignon émincé, olives noires dénoyautées et feta. Assaisonner d’une vinaigrette au jus de citron.

En mai, optez pour la rhubarbe

On la mange traditionnellement en dessert, mais son goût fortement acidulé la rend plus compatible avec les mets salés. Sa haute teneur en fibres (surtout des fibres insolubles) en fait un aliment de choix pour assurer un certain équilibre des lipides sanguins et réguler la fonction intestinale. La partie comestible est constituée par les tiges : une heure avant de les servir, on les plonge dans l’eau froide pour les raffermir. N’attendez pas : les mois de consommation idéale de la rhubarbe sont mai et juin !
Comment la préparer ?
On fait cuire la rhubarbe en morceaux en évitant les casseroles en aluminium, en fer ou en cuivre, car elle peut réagir avec ces métaux et prendre une couleur brunâtre assez déplaisante.

Comment la cuisiner ?
Salé
. Faire cuire des morceaux de rhubarbe jusqu’à tendreté avec des oignons et de l’ail émincés, des raisins secs, un peu de miel, du vinaigre de vin rouge et du piment. Passer au mélangeur avec des feuilles de coriandre fraîche. Servir avec des croustilles de maïs chauffées au four.

Le fenouil à mettre au menu dès le mois de mai

Compagnon presque incontournable du poisson et des fruits de mer, le fenouil est un petit légume à la saveur anisée. On mange surtout la base de la tige, qui forme une sorte de bulbe, mais on aurait intérêt à manger plus souvent ses feuilles qui sont riches en substances antioxydantes. On le trouve généralement à partir du mois de mai jusqu’au début de l’hiver.
Comment le choisir ?
Le bulbe de fenouil devrait être blanc, voire vert clair et dégager une agréable odeur de réglisse. Mieux vaut choisir des petits bulbes : ils sont nettement plus tendres que les gros.

Comment le conserver ?
Il se conserve quelques jours dans un contenant hermétique mais il est conseillé de le consommer le plus rapidement possible, car il perd rapidement de sa saveur.

Une idée de recette ?
Braisé. 
Couper le bulbe en quartiers et les faire revenir dans l’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils prennent une belle coloration dorée. Ajouter du bouillon de légumes ou de poulet et laisser mijoter jusqu’à réduction de moitié. Parsemer de parmesan puis le mettre à gratiner quelques minutes sous le gril.

bonne après midi 1  passeportSANTE.net        Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 22812
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 6 fruits et légumes de mai à mettre au menu(passeportSANTE.net) + autres   Mer 3 Mai - 10:56

Les 10 bienfaits des graines de chia
Connaissez-vous les graines de chia ? Il s’agit de petites graines originaires du Mexique, qui possèdent de nombreuses vertus. Cet aliment de base des Aztèques nous permettrait notamment de rester en bonne santé. On vous dit tout.

Les graines de chia sont très répandues en Amérique latine. En Europe, un peu moins. Pourtant, les bienfaits de ces graines sont importants. Nous vous en avons sélectionné dix. Après avoir lu cet article, vous filerez vous en procurer.

1. Les graines de chia sont excellentes pour le cœur

Les graines de chia permettent de lutter efficacement contre les maladies cardio-vasculaires. De nombreuses études ont en effet montré que ces petites graines pouvaient faire chuter la pression artérielle, diminuer le taux de cholestérol dans le sang et éviter ainsi l’obstruction des vaisseaux sanguins. Riches en acides gras oméga-3, en magnésium et en potassium, les graines de chia contribuent donc à une meilleure santé cardio-vasculaire.

2. Les graines de chia facilitent le transit

Les graines de chia sont riches en fibres, elles sont donc très utiles pour avoir un bon transit. Les fibres facilitent en effet la digestion et permettent de diminuer l’acidité dans l’estomac. Vous êtes constipé ? La solution est peut-être là.

3. La graines de chia renforcent les os et les dents

Parce qu’elles sont très riches en calcium, les graines de chia renforcent les dents et les os. Vous souhaitez diminuer votre consommation de produits laitiers ? Incorporez 100 grammes de graines de chia dans votre alimentation quotidienne et vous répondrez à 20 % de vos besoins journaliers en calcium. Vous lutterez également plus efficacement contre le risque d’ostéoporose.

4. Les graines de chia hydratent la peau

Les graines de chia permettent de nourrir profondément la peau. Les protéines présentes dans les graines de chia permettent en effet à la peau de se régénérer en réparant les tissus. Grâce aux oméga-3, les protéines assouplissent la peau et lui donnent une meilleure élasticité. Vous souffrez d’irritations cutanées ? Les graines de chia peuvent être d’un excellent secours.

5. Les graines de chia aident à perdre du poids

Une alimentation à base de graines de chia vous permettra d’avoir moins faim, car elles ont un impact sur l’appétit. Elles ont des vertus rassasiantes et peuvent s’avérer utiles pour les personnes qui souffrent de troubles alimentaires. Mais avant de vous lancer dans un régime à base de graines de chia, prenez conseil auprès de votre médecin traitant.

6. Les graines de chia favorisent le sommeil

Les graines de chia sont riches en tryptophane, un acide animé capable de produire la sérotonine et la mélatonine. Ces deux hormones vous permettront de vous détendre, de réguler votre humeur et de mieux dormir. Elles seront aussi efficaces pour lutter contre le stress.

7. Les graines de chia permettent de prévenir certains cancers

Les graines de chia sont aussi riches en antioxydants. En manger régulièrement permet donc deprévenir le vieillissement cellulaire et l’apparition de certains cancers. En revanche, les autorités sanitaires déconseillent les graines de chia aux personnes souffrant d’un cancer de la prostate ou à risque, car elles contiennent des niveaux élevés d’acide alpha-linolénique.

8. Les graines de chia sont excellentes pour le cerveau

C’est encore parce qu’elles sont composées à 20 % d’acides gras oméga-3 que les graines de chia sont utiles au bon fonctionnement cérébral. Elles permettent en effet de protéger les artères du cerveau et une meilleure communication entre les cellules. Elles favorisent donc dans un même temps la mémoire et la concentration.  

9. Les graines de chia permettent de prévenir le diabète

Les graines de chia permettent aussi une meilleure régulation des niveaux de glucose dans le sang, en ralentissant la vitesse à laquelle les glucides sont digérés. Elles sont donc recommandées pour prévenir le diabète, mais aussi pour les personnes atteintes de diabète. Pour cela, il suffit de de manger 1 à 2 cuillères à soupe de graines de chia par jour.

10. Les graines chia apportent une meilleure endurance

Les graines de chia étaient utilisées par les Aztèques parce ce qu’elles sont sources d'énergie et d'endurance. Elles permettent de mieux assimiler les protéines dans l’organisme et de rester en forme toute la journée. On vous avait dit que vous ne pourriez plus vous en passer !
Marine Rondot

passeportSANTE.net                              Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 22812
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 6 fruits et légumes de mai à mettre au menu(passeportSANTE.net) + autres   Mer 3 Mai - 11:06

Les 6 signes de bonne santé

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit la santé ainsi : "La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité". Ce bien-être est global, des signaux internes et/ou externes nous permettent de l'évaluer. PasseportSanté vous propose de découvrir ces signes de bonne santé.
Un bon appétit, signe d'une bonne santé

Manger permet d'apporter au corps l'énergie dont il a besoin. C'est à la fois un besoin vital et un des plaisirs de la vie, comme partager un bon repas avec sa famille ou ses amis. Mais, il peut arriver que le plaisir s'estompe et que l'envie de manger ne soit plus commandée par l'appétit mais par des facteurs externes et/ou internes comme le stress, l'ennui, la fatigue ou la déprime.
 
L'organisme est composé d'hormones qui régulent l'appétit : la ghréline et la leptine. La ghréline crée la sensation de faim tandis que la leptine influe sur la satiété à l'issue des repas qui apportent les nutriments et l'énergie nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme. Sauter des repas ou grignoter entre les repas parce qu'on a l'impression d'avoir faim, empêche ce bon fonctionnement.

Avoir un bon appétit, c'est manger de préférence équilibré, à sa faim, en temps et en heure, ni trop ni pas assez. Il est important d'être à l'écoute de son horloge biologique et d'écouter ses signaux internes qui indiquent quand manger.
Les sociétés occidentales sont celles qui connaissent le plus de troubles alimentaires pour différentes raisons : surabondance du choix alimentaire, forte exposition aux industriels alimentaires ce qui amène à la tentation (publicités, restaurations rapides etc…), évolution du mode de vie qui influe sur les conduites alimentaires (manque de temps, stress, etc…).

Enfin, certains troubles psychiques (rapport négatif à son corps, son image, sa propre personne…) peuvent engendrer des troubles du comportement alimentaire. Les troubles alimentaires les plus connus sont l'anorexie et la boulimie. Ces troubles sont graves et doivent être rapidement pris en charge par un professionnel de santé.
 

Manger ne doit pas signifier combler le vide, le manque ou le mal-être. Il faut rester attentif quand à son rapport à l'alimentation car cet élément peut être un des révélateurs de notre bien-être.                                                          
[size]
Le sommeil, un allié sûr pour être en bonne santé

Selon la fondation du sommeil au Québec, le sommeil représente près de 28 ans de notre vie ! Dans une société qui se modernise et qui tend à la performance, la charge de travail augmente avec comme seul mot d'ordre l'entraînement à tous les niveaux : apprentissage scolaire, professionnel, artistique, sportif, etc… Le stress de performance, les emplois du temps de plus en plus chargés et les appareils technologiques qui nous poussent à être toujours connectés, influent négativement sur la qualité du sommeil : on dort moins et mal.

Or, c'est pendant le sommeil que tout se joue : le corps se régénère et le système immunitaire se renforce. Le repos entretient la capacité de mémorisation d'un individu et il favorise la croissance de l'enfant.
Un manque de sommeil affaiblit le système immunitaire qui devient plus vulnérable aux attaques pathogènes (= qui peuvent causer des maladies), alors qu'un sommeil sain et régulier prévient des maladies telle que l'hypertension ou des dérèglements hormonaux, comme les troubles de l'appétit.

Les troubles du sommeil touchent de plus en plus de personnes. L'insomnie, qui se caractérise par une difficulté à dormir suffisamment, toucherait 1/6 de la population française et 9.4% de la population au Québec. L'apnée du sommeil (= arrêts de la respiration pendant le sommeil), en plus d'être un risque de maladie cardiovasculaire, entraîne une très mauvaise qualité de sommeil.
Ces troubles occasionnent une forte somnolence réduisant la vigilance, la concentration ou la réactivité en journée. Selon l'institut national du sommeil et de la vigilance, un sommeil de qualité favoriserait le bien-être. En revanche, un mauvais sommeil est responsable de la mauvaise humeur passagère ou d'un état dépressif continu.

La qualité de votre sommeil ne doit pas être prise à la légère. Les journées ne sont pas toujours faciles à affronter et seule une bonne nuit de repos, en qualité et en durée, propre à chaque individu, prépare sereinement l'organisme au lendemain.
Si vous êtes sujet(te) à des troubles du sommeil (insomnie, difficulté à s'endormir, sommeil interrompu, apnée du sommeil, etc…), il est important d'aller consulter votre médecin.

[/size]
Bon à savoir :
En moyenne, une personne dort 7H30 par jour. Celle-ci varie selon les individus, certaines personnes ont besoin de beaucoup plus ou de beaucoup moins d'heures de sommeil que d'autres.
Pour savoir quand aller vous coucher, soyez attentif aux moindres signes de fatigue comme le bâillement ou les paupières qui se ferment.                                                                                                        
[size]
Des yeux blancs, bons pour la santé

Les yeux nous donnent à voir : ils renseignent sur l'état de santé d'une personne. Quand le blanc de l'Å“il jauni, ce peut être symptomatique d'un problème du foie ou de la vésicule biliaire ou encore l'un des signes d'une pathologie comme l'hépatite.

Pourquoi le blanc de l'Å“il jauni ?
Il faut savoir que tout organisme contient de la bilirubine. La bilirubine est un pigment qui naît de la destruction des globules rouges que le foie est censé rendre soluble. La bilirubine (qui participe à la digestion des aliments) passe également par la vésicule biliaire, pour enfin être urinée. Un trajet anormal de ce pigment provoquera une accumulation anormale dans le sang, ce phénomène s'appelle l' hyperbilirubine où plus exactement l'ictère.  Etant donné que cette accumulation de bilirubine s'effectue au niveau des vaisseaux sanguins, les conséquences sont : un changement de la couleur de la peau, des muqueuses et des yeux qui tend vers le jaune.
Alors, avoir le blanc de l'Å“il qui reste blanc c'est un signe de bonne santé !  Cela veut dire que votre bilirubine remplit bien sa tâche afin que les aliments se digèrent correctement. Cela signifie également qu'elle circule normalement dans le sang pour finir dans l'urine.
 

[/size]
Attention : les yeux ou la peau qui vire(nt) au jaune doivent faire l'objet d'une consultation médicale.      
[size]
La transpiration : un mécanisme de défense en faveur de la santé

La transpiration est un phénomène totalement naturel et bénéfique pour l'organisme. Un corps qui transpire, c'est un corps qui respire. Un corps qui transpire, c'est tout simplement un corps qui réagit ! 

En situation de stress, de forte émotion, suite à une activité physique ou lorsqu'on est exposé à une forte chaleur : nous transpirons tous, certaines personnes, plus que d'autres.
La transpiration participe à l'élimination des déchets et des toxines organiques qui circulent dans le sang. Sauf cas exceptionnel, si la transpiration n'existait pas, l'élimination d'une partie des mauvaises bactéries du corps ne serait pas possible.
La transpiration et plus précisément les glandes sudoripares régulent la température du corps. En temps normal, cette dernière doit être de 37°C en moyenne. Ces glandes avoisinent le nombre de 3 millions et se localisent surtout au niveau des aisselles, des pieds et des paumes de mains, des zones qui transpirent le plus. Les glandes sudoripares produisent la sueur qui, par évaporation, agit sur la température du corps. Quand l'organisme s'expose à la chaleur (liée à environnement, à une situation de stress, à la pratique d'un sport ou autres), les glandes sudoripares aident le corps à se refroidir. La transpiration agit comme un mécanisme de défense contre l'attaque d'une chaleur excessive, néfaste pour l'organisme. L'hypothalamus (= zone du système nerveux) est à l'origine du phénomène car lorsqu'il détecte que la chaleur du sang est trop élevée, il commande aux glandes sudoripares de sécréter la sueur. Sans cette climatisation naturelle, la température du corps ne cesserait d'augmenter !
 
[/size]
A savoir : Un excès de transpiration chez certaines personnes peut devenir très gênant : mains moites, traces d'auréoles sur les vêtements, pieds trempés : il s'agit de l'hyperhidrose. Pour en savoir plus cliquer ici.

Attention : Lorsque l'organisme transpire, il perd beaucoup d'eau. Il est donc vital de se réhydrater.    
[size]
Uriner, c'est bon pour la santé !

Ce sont les reins qui filtrent le sang et qui assurent l'élaboration de l'urine. Grâce à l'appareil urinaire, une partie des déchets du corps (= toxines) sont éliminés. Le processus est simple : le sang est filtré afin d'en extraire les toxines qui vont ensuite être éliminées dans l'urine. De plus, l'eau évacuée dans l'urine permet également de réguler la pression sanguine.
L'action d'uriner permet de vider la vessie lorsqu'elle est pleine. Il existe des cas de rétentions aigûes d'urine, cela se manifeste par une impossibilité d'uriner même si l'envie est là. Une douleur dans le bas ventre se fait ressentir. Cette impossibilité peut avoir différentes causes,  chez l'homme par exemple ce peut être du à une hypertrophie de la prostate (= augmentation du volume de la prostate).
En général, la couleur de l'urine est jaune. Le jaune de l'urine est obtenu par l'urée qui se constitue lors de la dégradation de l'hémoglobine rouge. Mais il peut arriver, au cours d'une même journée, que la coloration de l'urine change, à cause de certains colorants alimentaires ou de certains aliments comme les betteraves rouges. La prise de médicaments, la consommation importante en eau ou une anémie sont des facteurs qui agissent également sur la coloration de l'urine.
[/size]
L'urine doit également être surveillée car il s'agit d'un indicateur d'éventuels troubles de l'appareil urinaire. Le sang dans les urines (hématurie) révélerait différentes pathologies en fonction de sa position, ainsi on note :
- Une hématurie initiale : c'est la présence de sang visible (urine rouge) en début de miction, le sang proviendrait de la prostate
- Une hématurie terminale : c'est la présence de sang visible en fin de miction, le sang proviendrait de la vessie
- Une hématurie totale : c'est la présence de sang visible tout au long de la miction, le sang proviendrait des reins.
Plus difficile à retenir que les selles, la miction qui fait suite à l'envie d'uriner se fait presque instantanément. Dans tous les cas, si vous observez la présence de gouttes de sang ou de coloration rouge dans les urines, n'hésitez pas à vous rendre auprès de votre médecin.                                                                      
[size]
Les selles sont révélatrices d'une bonne santé

Les selles sont, elles aussi, un indicateur de bonne santé. Si vous allez à la selle régulièrement, c'est que votre système digestif et que votre transit intestinal fonctionnent bien. Le système digestif distingue les nutriments favorables à l'organisme, des déchets. Lorsqu'on s'alimente, le système digestif se met en route. Les aliments passent par l'estomac où, à l'aide des sucs digestifs, ils sont broyés et deviennent liquides. Les nutriments sont absorbés au niveau de l'intestin grêle, tandis que l'eau et sels minéraux sont absorbés dans le gros intestin (côlon). C'est dans cet endroit que se forment les déchets qui sont amenés au rectum. Son remplissage amène la défécation. Comme la transpiration ou l'urine, les selles éliminent les déchets de l'organisme.
En général, l'évacuation de la matière fécale doit avoir une fréquence qui peut aller de deux fois par jour jusqu'à trois fois par semaine. Au delà ou en deçà, on parle de diarrhée ou de constipation. Il est important d'aller à la selle quand vous en ressentez le besoin et de ne pas vous retenir. Aller à la selle, garantit le maintient de votre transit intestinal et les apports bénéfiques en matières de nutriments, d'eau et de sels minéraux à votre organisme.
[/size]
Bon à savoir :
La présence de sang dans les selles doit faire l'objet d'une consultation chez le médecin même si les raisons sont bénignes. Dans les cas les plus graves, le sang dans les selles est peut être lié aux symptômes d'un cancercolorectal. Le cancer colorectal est l'un des plus fréquents. Il touche à la fois les hommes et les femmes.
Le cancer du pancréas touche plus les hommes que les femmes. Il est moins répandu mais il reste très menaçant. Les symptômes du cancer du pancréas se manifestent assez tardivement, les selles deviennent décolorées.
Les dépistages de « saignements occultes »1 sont primordiaux car ils permettent de vérifier la présence de sang invisible à l'Å“il nu. Ces dépistages s'effectuent généralement entre 50 ans et 74 ans, à raison d'un contrôle tous les deux ans.                                                                                                           
[size]

passeportSANTE.net               bonne après midi 1    Ninnenne  [/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 6 fruits et légumes de mai à mettre au menu(passeportSANTE.net) + autres   

Revenir en haut Aller en bas
 
6 fruits et légumes de mai à mettre au menu(passeportSANTE.net) + autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Novembre 2011 : fruits et légumes
» tableau récapitulatif des fruits et légumes
» Fruits & légumes
» Cinq fruits, cinq légumes par jour (humour)
» Fruits et légumes du terroir

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: