AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Pratiquez votre prononciation + autres articles???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Pratiquez votre prononciation + autres articles???   Sam 13 Mai - 13:46

Pratiquez votre prononciation




Pratiquez votre prononciation...

Allez... ouvrez grand la bouche...

Déliez la langue et lancez-vous !



Et................. bon courage ;-))))))



A chacun son choix, se dit sa soeur Sylvie, suivant son chemin.

Ah ! pourquoi Pépita sans répit m'épies-tu, dans le puits Pépita pourquoi te tapis-tu ? 
Tu m'épies sans pitié, c'est piteux de m'épier, de m'épier Pépita ne peux-tu te passer ?

As-tu été à Tahiti ?

As-tu vu le tutu de tulle de Lili d'Honolulu ?

Babette a fait bombance à bord du bateau de Bob.

Bonjour Madame la saucissière, combien vendez-vous ces six saucisses-là ?
Je les vends six sous, six sous ci, six sous ça, six sous ces six saucisses-là.

Bonjour Madame Sans-Souci. Combien sont ces six saucissons-ci et combien sont ces six saucissons-là?
Six sous Madame sont ces six saucissons-ci et six sous aussi sont ces six saucissons là !

Bonjour Madame Sans-Souci. Combien sont ces soucis-ci?
Six sous, ces soucis-ci.
Six sous ?! C'est trop cher, Madame Sans-Souci.

Ce chasseur sait chasser sans son chien dit le sage garde-chasse, chasseur sachez chasser sans chien !

Ce glougu a voulu tout ce qu'il a vu sur le menu.

Ce ver vert sévère sait verser ses verres verts.

Ces Basques se passent ce casque et ce masque jusqu'à ce que ce masque et ce casque se cassent.

Ces cerises sont si sûres qu'on ne sait pas si c'en sont.

Ces cyprès sont si loin qu'on ne sait si c'en sont !

Ces six saucissons-ci sont si secs qu'on ne sait si c'en sont.

C'est l'évadé du Nevada qui dévalait dans la vallée, dans la vallée du Nevada, qu'il dévalait pour s'évader, 
sur un vilain vélo volé, qu'il a volé dans une villa, et le valet qui fut volé vit l'évadé du Nevada qui 
dévalait dans la vallée, dans la vallée du Nevada, qu'il dévalait pour s'évader sur un vilain vélo volé.

C'est pas beau mais tentant de tenter de tâter, de téter les tétons de tata quand tonton n'est pas là.

C'est trop tard pour le tram trente-trois.

Cette taxe fixe excessive est fixée exprès à Aix par le fisc.

Chat vit rôt. Rôt tenta chat. Chat mit patte à rôt. Rôt brûla patte à chat. Chat quitta rôt.

Chat vit rôt. Rôt plut à chat. Chat mit patte à rôt. Rôt brûla patte à chat.

Chez les Papous, il y a des Papous papas et des Papous pas papas et des Papous à poux et des
Papous pas à poux. Donc chez les Papous il y a des Papous papas à poux et des Papous papas pas 
à poux et des Papous pas papas à poux et des Papous pas papas pas à poux.

Chouette chaussures !

Ciel, si ceci se sait ces soins sont sans succès.

Cinq chiens chassent six chats.

Cinq gros rats grillent dans la grosse graisse grasse.

Cinq pères capucins, sains de corps et sains d'esprit, le corps ceint d'une ceinture, portaient 
sur leur sein le sous seing des saints capucins.

Coco, le concasseur de cacao, courtisait Kiki la cocotte. Kiki la cocotte convoitait un caraco kaki à 
col de caracul ; mais Coco, le concasseur de cacao, ne pouvait offrir à Kiki la cocotte qu'un caraco
kaki sans col de caracul. Le jour où Coco, le concasseur de cacao, vit que Kiki la cocotte arborait
un caraco kaki à col de caracul il comprit qu'il était cocu.

Combien de sous sont ces saucissons-ci?
Ces saucissons-ci sont six sous.

Combien sont ces six saucissons-ci?
Ces six saucissons-ci sont six sous.
Si ces six saucissons-ci sont six sous, ces six saucissons-ci sont trop chers.

Comme il a soigné son piano, la sonorité en a gagné.

Croix crème, croix crème...

Dans ta tente ta tante t'attend.

Dépêchez-vous de finir votre café, et de débarasser la table et le buffet.

Des blancs pains, des bancs peints, des bains pleins.

Didon dîna, dit-on, de dix dos dodus de dix dodus dindons

Didon dîna, dit-on, du dos dodu d'un dindon.

Didon dîna, dit-on, du dos d'un dodu dindon, don dû d'un don.

Didon dîna, dit-on, du dos d'une dinde, don d'un don du Doubs, à qui Didon a dit : Donne, donc, don, du dos d'une dinde.

Dinon dîna, dit-on, du dos dodu d'un dodu dindon du don, et dit : dit donc c'est bon le dos dodu d'un dodu dindon du Don.



Oser




"Rire c'est risquer de paraître. 
Pleurer, c'est risquer de paraître fragile. 
Aller vers quelqu'un c'est risquer de s'engager. 
Exposer ses sentiments, c'est risquer d'exposer son moi profond. 
Présenter ses idées, ses rêves aux autres, c'est risquer de les perdre. 
Aimer, c'est risquer de les perdre. 
Aimer, c'est risquer de ne pas être aimé en retour. 
Vivre, c'est risquer de mourir. 
Espérer, c'est risquer de désespérer. Essayer, c'est risquer d'échouer.

Mais, il faut prendre des risques, car le plus grand danger dans la vie c'est de ne rien risquer du tout. Celui qui ne risque rien ne fait rien, n'a rien, n'est rien. Il peut éviter la souffrance mais il n'apprend rien, ne ressent, rien ne peut ni changer ni se développer, ne peut ni aimer ni vivre. Enchaîné par sa certitude, il devient esclave, il trahit sa liberté. 
Seuls ceux qui risquent d'aimer sont libres."

Frédéric Jezegou



A méditer





10 trucs de beauté !


Pour avoir des lèvres attirantes, prononcez des paroles de bonté.

Pour avoir de beaux yeux, regardez ce que les gens ont de beau en eux.

Pour rester mince, partagez vos repas avec ceux qui ont faim.

Pour avoir de beaux cheveux, faites qu'un enfant y passe sa main chaque jour.

Pour avoir un beau maintien, marchez en sachant que vous n'êtes jamais seule.

Les gens, bien plus que les choses, ont besoin d'être réparés, renouvelés, revigorés, récupérés et rachetés. Ne rejetez jamais quelqu'un.

Pensez-y : si un jour vous avez besoin d'une main secourable, vous en trouverez une à chaque bout de vos bras. En vieillissant vous vous rendrez compte que vous avez 2 mains, l'une pour vous aider vous-même, l'autre pour aider ceux qui en ont besoin. 

La beauté d'une femme n'est pas dans les vêtements qu'elle porte, son visage ou sa façon d'arranger ses cheveux. La beauté d'une femme se voit dans ses yeux, car c'est la porte ouverte sur son coeur, l'endroit où est son amour. 

La beauté d'une femme n'est pas dans son maquillage, mais dans la vraie beauté de son âme. C'est la tendresse qu'elle donne, l'amour, la passion qu'elle exprime. 

La beauté d'une femme se développe avec les années.



Et il en fut ainsi !!!




Et il en fut ainsi !


Dieu créa l'âne et lui dit : travaillant sans cesse, portant de lourds chargements sur ton dos, tu mangeras de l'herbe et tu manqueras d'intelligence. Tu vivras 30 ans. L'âne répondit : - Vivre 30 ans comme cela, c'est trop long. S'il te plait, donne-moi 20 ans à vivre. Et il en fut ainsi.

Ensuite, Dieu créa le chien et lui dit : tu surveilleras ton maître et ce qui lui appartient, et tu seras son meilleur compagnon. Tu mangeras les déchets de sa table et tu vivras 25 ans. Et le chien répondit : - Vivre 25 ans comme chien, c'est trop long. S'il te plait, donne-moi seulement 10 ans à vivre. Et il en fut ainsi.

Dieu créa ensuite le singe et lui dit : sauteras d'arbre en arbre en faisant l'idiot. Tu seras comique et tu vivras pendant 20 ans. Et le singe répondit: - Faire l'idiot pendant 20 ans, c'est trop long, pas plus de 10 anss'il te plait. Et il en fut ainsi.

Finalement Dieu créa l'homme et lui dit : le seul être raisonnable sur la terre. Tu te serviras de ton intelligence pour être le maïtre sur terre, tu domineras la terre et les espèces qui y vivent et tu vivras 30 ans.

L'homme répondit : - Seulement 30 ans, c'est beaucoup trop peu pour en profiter. S'il te plait, donne moi les 10 ans que l'âne a refusé, les 15 ans du chien et les 10 ans du singe. Et il en fut ainsi.

C'est pourquoi aujourd'hui l'homme vit 30 ans comme un homme, dominateur et heureux. Puis il se marie et vit 10 ans comme un âne, travaillant dur et portant de lourdes charges sur ses épaules. Puis viennent les enfants, et l'homme passe 15 ans comme un chien, surveillant la maison et ses habitants et recevant ce que les autres n'ont pas voulu. Enfin, la vieillesse arrive et il vit encore 10 ans comme un singe, faisant le clown pour amuser ses petits-enfants. Ainsi l'avait-il demandé...


[size=24]Les 12 règles ""dors"""

[/size]
[size]




Les 12 Règles "Dors" du Club des Fatigués!


1. Sois infatigable au repos

2. Si tu vois quelqu'un qui cherche à se reposer, aide-le.

3. Rapelle-toi que le travail est sacré, n'y touche pas.

4. Si par hasard tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.

5. Ce que tu peux éviter de faire, fais le faire par un autre.

6. Si l'envie de travailler te prend, assieds toi et attend que ca passe.

7. Ne te fatigue même pas a tuer le temps, puisqu'il travaille pour toi.

8. Si par mégarde tu tues le temps, utilise le temps mort pour ne rien faire.

9. Oublie les vieux travaux et laisse les nouveaux devenir vieux.

10. Ne reste pas debout lorsque tu peux t'assoir, ne reste jamais assis lorsque tu peux t'allonger.

11. Si tu es victimes d'une farce, surtout ne marche pas, reste assis.

12. N'écoute pas des histoires à dormir debout.



A méditer

LA RANCUNE


Non je n'ai pas fait la paix complètement envers ceux qui m'ont causés du tourment,
j'ai pardonné certes mais elle sera faite quand aucune rancune ne subsistera
et je me bats contre cette rancune qui vient vous embrumer vous engluer comme ces matinales brumes du matin,

brumes du matin, restants de chagrin.

A mes yeux je vois la rancune comme le pire des fléaux
par rancune on peut presque tout faire

tout oser pour rabaisser, offenser celui qui a osé,

mais est ce une bonne idée ?

rancune égale à la vengeance,
vengeance où on ne laissera pas une seule chance au fautif de se racheter.

Pourtant parfois on vit avec,
on devient même plus fort en ayant en soi ce sentiment étrange,
ce sentiment étrange voire malsain d'avoir la rage au ventre
et grâce à cette dernière parfois on regarde moins derrière, on va à fond devant.
on va si à fond qu'on ne voit plus rien,
qu'on ne voit plus ce que l'on est devenu, un être parfois devenu bien trop amer,

par rancune on perd sa famille et rongé par elle encore, on peut perdre ses amis,

par rancune, on ne rit plus,

par rancune on ne vit plus.

on laisse juste sa vie en suspend pour ruminer sa rancoeur permanente
lancinante, exubérante,

on a les yeux un jour éteints , un jour reluisants de colère acide aux odeurs de bile.

alors faire la paix prend énormément de temps,

mais qu'importe le temps quand vous avez un bon quart de vie à pardonner,
le tout est de réussir,

ne jamais faiblir, ne pas se laisser faire par la rancune qui fera de votre vie, un enfer!!!!


La critique

[/size]
[size]





Ne vous imaginez pas pouvoir améliorer les autres en soulignant sans cesse leurs imperfections. Pourquoi est-ce qu'une personne serait motivée de s'améliorer puisque vous la critiquez. Pourquoi ferait-elle des efforts ? Si vous critiquez régulièrement quelqu'un, il devient complètement démotivé et vous obtenez l'effet contraire de vos critiques c'est-à-dire que plus vous critiquez et moins la personne veut s'améliorer.

Critiquer est une mauvaise méthode dans la grande majorité des cas.
Pour obtenir quelque chose des autres, il faut les encourager même si la réalité n'est pas tellement fameuse. Il ne faut pas adopter envers les gens une attitude critique car, à ce moment là vous les paralysez. Il est très souvent préférable de garder ses opinions négatives pour soi.

En général, plutôt que de critiquer il faut chercher à découvrir chez les autres des vertus et des qualités. Ces éléments positifs sont parfois cachés et quelquefois la personne elle-même ne les connaît pas. Il faut prendre l'habitude de regarder profondément dans les êtres au lieu de se limiter aux apparences celles-ci sont souvent trompeuses. Il est facile et peu noble de trouver des défauts mais pour les qualités, il faut parfois une grandeur d'âme.

La meilleure façon d'avoir de bonnes relations avec les autres est de se concentrer sur leurs qualités et ensuite des les aider à exprimer le mieux possible celles-ci.



Petit lexique du "Politiquement correct" de l'enseignant

[/size]
[size]




On ne doit plus dire... mais on doit dire... :

"Un cancre, une croûte", mais "Un élève en difficulté"

"Il est fainéant", mais "Il manifeste un léger déficit de motivation induisant une phase de repos intellectuel qui n'est probablement que temporaire."

"Il est très paresseux", mais "Il ne présente aucune apétence génétique manifeste pour le travail scolaire et se montre réfractaire à toute dépense d'énergie intempestive."

"Il a un poil dans la main", mais "Ses caractéristiques génétiques l'empêchent de tirer le meilleur parti de tout le potentiel de ses membres supérieurs."

"Il ne fait rien", mais "On ne trouve nulle trace concrète, ni même virtuelle de son activité débordante, mais sa volonté de bien faire commence à devenir perceptible."

"Il est nul", mais "Les objectifs pédagogiques sont inadaptés à ses potentialités mais sa marge de progression n'en demeure pas moins substantielle."

"Il est bête", mais "Ses connexions cervicales ne sont pas encore toutes assurées mais le processus de réflexion devrait connaître un déblocage imminent."

"C'est un abruti", mais "Il connaît un épanouissement ralenti, mais certaines lueurs indiquent qu'il ne demande qu'à s'éveiller à la moindre étincelle."

"Il a des difficultés", mais "Il pourrait certainement mieux faire si le contexte s'y prêtait et que les lacunes rédhibitoires ne cessaient de croître de façon exponentielle."

"Il n'est pas doué", mais "Il ne semble pas prédisposé à postuler au passage dans la classe supérieure sans ouvrir ses manuels scolaires et redoubler d'efforts."

"Il dort en classe", mais "Il connaît un léger décalage horaire et son horloge biologique semble réglée sur l'heure estivale de l'hémisphère sud."

"Il fait des bêtises", mais "Son manque de maturité implique des comportements déviants peu propices à maintenir son attention et son sérieux."

"Il fait le clown", mais "Son sens inné de la plaisanterie le conduit à distraire ses camarades et à animer le cours sans se soucier de l'ordre établi."

"Il monte sur les tables", mais "Il recherche le meilleur point de vue panoramique en tentant d'oxygéner d'avantage les cellules de son cerveau afin d'augmenter sa productivité."

"Il court dans la classe", mais "Sa motivation irrépressible à rendre service enrhume un peu ses voisins mais sa vitesse de course fait merveille en Gym."

"Il ennuie les autres", mais "Son esprit taquin et joueur retarde son intégration et provoque une pénurie dans l'armoire pharmaceutique de l'école."

"Il est violent", mais "Son instinct possessif et revendicatif le pousse à des actes impulsifs qu'il regrette immédiatement malgré ses récidives chroniques."

"Il est détesté", mais "Sa capacité impulsive aboutit à un manque de popularité et à un isolement regrettable qu'il l'empêche de se faire élire délégué."

"Il est pris en grippe", mais "Il est victime d'un déficit affectif de la part de la maîtresse qui ne concentre pas toute l'attention nécessaire à son égo."

"Il ne sait rien", mais "L'imprégnation cognitive résiduelle n'est pas encore quantifiable mais on constate des progrès méthodologiques dans l'ouverture du cartable."

"Il ne retient rien", mais "Ses capacités mnémotechniques sont encore peu développées en raison d'une carence en phosphore."

"Il est têtu et borné", mais "Il souffre d'un manque de flexibilité intellectuelle et son ouverture d'esprit n'est pas encore optimale."


[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Pratiquez votre prononciation + autres articles???   Sam 13 Mai - 14:00

LES GRANDES LOIS DE LA VIE QUOTIDIENNE





De très grands intellectuels se sont penchés depuis des années sur toutes ces petites choses qui assassinent notre vie quotidienne

LOI DE HADLEY SUR L'ACHAT D'UN VÊTEMENT :

Si le vêtement te plaît, il n'a pas la bonne taille.
Si le vêtement te plaît et qu'il a ta taille, il ne te va pas du tout.
Si le vêtement te plaît, qu'il a ta taille et qu'il te va bien, il coûte trop cher.
Si le vêtement te plaît, qu'il a ta taille, qu'il te va bien et que tu peux te l'offrir, tu fais une tache dessus la première fois que tu le mets.

PRINCIPE DE LA BANANE :

Toute personne achetant des bananes encore vertes, les mangera toutes avant qu'elles ne soient mûres.

Toute personne les achetant mûres les laissera pourrir en oubliant de les manger.

LOI DU COMPAGNON DE LIT :

C'est celui qui ronfle qui s'endort toujours le premier.

PRINCIPE DE RUBY :

La probabilité de rencontrer une personne de ta connaissance augmente quand tu es avec quelqu'un avec qui tu ne veux pas être vu.

PREMIER POSTULAT DE PARDO:
Les bonnes choses de la vie sont illégales, immorales ou font grossir.

CONSTANTE DE MURPHY :

Les objets sont endommagés en proportion de leur valeur.

LOI DE GUMPERSON :

La probabilité qu'un évènement arrive est inversement proportionnelle à sa désirabilité.

QUATORZIÈME COROLLAIRE DE ATWOOD :

On ne perd aucun livre que l'on prête, à l'exception de celui auquel on tient tout particulièrement.

LOI DE BOOB :

Quel que soit l'objet, il se trouve au dernier endroit dans lequel on ira le chercher.

LOI DE LA GRAVITÉ SÉLECTIVE :

En tout point de la surface du globe, toute biscotte tombera côté beurre.

LOI DE FETT :

Ne jamais tenter de reproduire une première expérience réussie.

LOI DE MARYANN :

Qui ne cherche pas, trouve.

LOI DU SELF :

L'ultime portion de plat qu'une personne avait décidé de prendre, sera choisie par la personne juste devant elle.

OBSERVATION DE ZENONE :
L'autre file va plus vite. 
VARIATION DE O'BRIEN SUR L'OBSERVATION DE ZENONE :
Si tu changes de file, celle que tu viens de quitter deviendra alors la plus rapide. 
RÈGLE DE FLUGG :
Plus le motif pour lequel tu es dans la file d'attente est urgent, plus l'employé du guichet sera lent.

LOI DE WALTER :
La tendance qu'a la fumée de cigarette, de barbecue, à se diriger vers une personne est proportionnelle à la sensibilité de cette même personne envers cette fumée.

LOI DE ROGER :

C'est seulement après que l'hôtesse ait servi le café que l'avion traverse une zone de turbulences. 
EXPLICATION DE DAVIS :
Le café est la cause principale de turbulences en altitude.

POSTULAT DU PARKING :

C'est après avoir garé ta voiture à deux kilomètres de distance que quatre places se libèrent simultanément juste en bas de chez toi.


[size=24]Il y a 100 ans

[/size]
[size]



Il y a cent ans...

La vie moyenne de l'homme ou de la femme était de 47 ans.
Seulement 14 % des gens avaient une baignoire.
Seulement 8 % des gens avaient un téléphone à la maison.
Il y avait seulement 8000 voitures et 144 milles de routes pavées, en 1906

La limite de vitesse dans la plupart des villes était de 10 mph.
La plus haute structure au monde était la Tour Eiffel.
Le salaire moyen était de 22 cents de heure.
Le travailleur moyen gagnait entre 200 $ et 400 $ par année.
Un expert comptable gagnait 2 000 $ par année, un dentiste 2 500 $, 
un vétérinaire de 1 500 $ à 4 000 $. Un ingénieur mécanique gagnait 5 000 $ par année.

Plus de 95 % des naissances avaient lieu à la maison.
90 % des médecins n'avaient pas fréquenté le collège des médecins ni l'université.

Les 5 causes de décès les plus fréquentes:

pneumonie, influenza, tuberculose, la diarrhée, maladie du coeur, crise cardiaque.
Le sucre se vendait seulement 4 sous la livre.
Les oeufs coûtaient 15 cents la douzaine.
Le café se vendait 14 cents la livre.
Le drapeau américain n'avait que 42 étoiles.
La population de Las Vegas n'était que de 30 personnes.

Les mots croisés, la bière en canette et le thé glacé n'avaient pas encore été inventés.
Il n'y avait pas de fête des pères ni de celle des mères.
2 personnes sur 10 savaient lire et écrire.
Seulement 6 % des gens avaient terminé leurs études classiques (ou secondaires).
Marijuana, héroïne et morphine étaient vendus au comptoir de la pharmacie comme les bonbons. 
Il n'y avait que 230 meurtres aux États-Unis et 26 au Canada par année.



Imaginez dans 100 ans. Qu'est-ce que ça va être...???


La vie au 15ème siècle

[/size]
[size]





LA VIE AU 15e SIÈCLE !!!

Et tout ceci est la vérité... 
Maintenant, qui osera affirmer que l'histoire est ennuyeuse ?


La prochaine fois que vous prendrez votre bain et que vous trouvez que l'eau n'est pas à la température souhaitée, pensez à vos ancêtres qui vivaient au 15e siècle...


1. La plupart des gens se mariaient en juin, parce qu'ils avaient pris leur bain en mai et qu'ils sentaient encore bon. Cependant, la chaleur arrivant, ils commençaient à sentir, alors les mariées apportaient un bouquet de fleurs pour cacher l'odeur... d'où la coutume, pour la mariée, de porter un bouquet...


2. Les bains se prenaient dans un grand tonneau rempli d'eau chaude. L'homme de la maison avait le privilège de passer le premier, puis tous les autres fils et hommes; alors seulement après tous les mâles venaient les femmes et finalement les enfants, et le dernier de tous, le bébé. Mais comme l'eau était devenue très sale et qu'on pouvait perdre quelqu'un au fond, on lançait la phrase, avant de vider le tonneau : «Attention de ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain...»


3. Les maisons avaient alors un toit de chaume; de la fine paille pilée l'une sur l'autre, sans bois souvent. Cela devenait la place favorite des petits animaux pour se tenir au chaud : chats, chiens, rats, souris et autres bestioles. Quand il pleuvait, l'endroit devenait glissant, et
certains animaux tombaient; alors d'où vient l'expression anglaise : «it rains cats and dogs» (Expression employée lorsqu'il pleut averse). Comme on ne pouvait les empêcher de tomber de tomber dans les beaux draps, cela devenait un vrai problème. 
Alors on inventa le lit à baldaquin...


4. Le plancher se salissait facilement. Seuls les riches pouvaient se payer des produits pour enlever cette saleté; les pauvres furent donc vite traités de «sales pauvres».


5. Parfois ils réussissait à se procurer du porc; c'était un signe de richesse quand un homme pouvait apporter du bacon à la maison et l'expression est restée : «Bring home the bacon» (Rapporter le bacon (la paye) à la maison).


6. Les riches possédaient des plats en étain; mais les produits avec un grand taux d'acidité provoquaient l'empoisonnement; c'est pourquoi, pendant plus de 400 ans, les tomates ont été considérées comme poison...


7. Le pain était divisé selon le statut de chacun; les travailleurs avaient droit à la croûte souvent brûlée du dessous, la famille, la mie du milieu et les invités la croûte du dessus...


8. Les coupes pour la bière et le wisky étaient, souvent en étain aussi. Ils provoquaient des malaises et les gens se traînaient sur les routes et on les pensait souvent morts. Mais avant de les enterrer, on les amenait sur la table de la cuisine, et pendant ce temps, les autres buvaient et mangeaient jusqu'à ce que le malade se lève enfin ou décède, pour de vrai... d'où vient la coutume de «la veillée au corps»...


9. Souvent, comme les cimetières étaient vite remplis, on enterrait, plus tard, dans le même terrain. Mais plus d'une fois sur 25, on constatait que le « mort » précédent avait gratté et laissé des traces sur la pierre tombale. Ils réalisèrent donc que certains avaient donc été enterrés encore vivants... Alors, pour éviter pareille torture, ils décidèrent d'accrocher une corde au poignet du mort qu'ils laissaient ressortir en dehors et ils y accrochaient une cloche. Et quelqu'un devait veiller chaque nuit pour voir si la cloche ne sonnerait pas. Si oui, on disait qu'il avait été «sauvé par la cloche» ...



Un petit test amusant

[/size]
[size]



Pour terminer cette journée, un test de personnalité :

Il y a seulement 4 questions, et vous serez surpris des résultats ! 

Surtout ne faites pas défiler votre écran pour connaître les résultats à l'avance. L'esprit humain est comme un parapluie : il marche mieux lorsqu'il est ouvert. 

Il est assez amusant de répondre aux questions, mais s'il vous plait, suivez les instructions ! 

Attention ! 

Répondez aux questions étape par étape. 

Ce test comporte 4 questions, mais si vous voyez les réponses avant d'avoir fini, les résultats ne seront ni honnêtes, ni corrects. 

Faite défilez doucement votre écran, et écrivez vos réponses. C'est un test sérieux qui vous dira beaucoup sur vous-même ! 

Premièrement, classez ces animaux dans l'ordre de votre préférence : 

a) Vache 

b) Tigre 

c) Mouton 

d) Cheval 

e) Cochon 

Ensuite, écrivez un qualificatif pour chacun des mots suivants : 

a) Chien 

b) Chat 

c) Rat 

d) Café 

e) Océan. 

Troisièmement, pensez, pour chacune des couleurs qui suivent, à quelqu'un qui vous connaît aussi et qui est important pour vous. 

Nommez une seule personne par couleur : 

a) Jaune 

b) Orange 

c) Rouge 

d) Blanc 

e) Vert 

Avez vous fini ? 

Vérifiez une dernière fois vos réponses
*



Réponses : 

Ceci définit vos priorités et vos valeurs dans la vie: 



Vache : signifie la carrière 

Tigre : signifie la réussite 

Mouton : signifie l'amour 

Cheval : signifie la famille 

Cochon : signifie l'argent 



Votre description du chien reflète votre propre personnalité. 

Votre description du chat reflète la personnalité de votre couple. 

Votre description du rat la personnalité de vos ennemis. 

Votre description du café reflète votre perception de l'amour. 

Votre description de l'océan reflète votre propre vie. 



Jaune : Une personne que vous n'oublierez jamais. 

Orange : quelqu'un que vous pouvez considérer comme un bon ami. 

Rouge : quelqu'un que vous aimez vraiment. 

Blanc : votre âme jumelle. 

Vert : quelqu'un dont vous vous souviendrez toute votre vie. 


----------





Sceptique au départ, j'ai été surprise du résultat !!!



Les paradoxes de notre temps

[/size]
[size]



Les paradoxes de notre temps



Aujourd’hui nos maisons sont plus grosses, mais nos familles plus



petites



Nous avons plus de facilités, mais moins de temps



Nous avons plus d’éducation, mais moins le sens de la réalité



Nous avons plus de connaissances, mais moins de jugement



Nous avons plus d’experts, mais aussi plus de problèmes



Nous avons plus de médicaments, mais moins de bien-être



Nous dépensons inconsidérément



Nous rions trop peu



Nous conduisons trop vite



Nous nous fâchons trop rapidement



Nous veillons trop tard



Nous lisons trop peu



Nous regardons trop la télé



Et nous prions trop peu



Nous multiplions nos possessions, mais réduisons nos valeurs



Nous parlons trop, nous aimons trop peu et nous mentons trop souvent



Nous avons appris à vivre, mais nous ne connaissons pas la vie



Nous avons ajouté des années à notre vie, mais pas de vie à nos années



Nous avons de plus gros édifices, mais aussi un plus gros ego



Nous avons des autoroutes plus larges, mais un esprit plus étroit



Nous dépensons plus, mais possédons moins



Nous achetons plus, mais nous en jouissons moins



Nous sommes allées sur la lune, mais nous avons de la difficulté à



traverser la rue pour rencontrer nos voisins



Nous conquérons l’espace infini, mais pas notre espace intérieur



Nous brisons l’atome, mais pas nos préjugés



Nous écrivons plus, mais apprenons moins



Nous planifions plus, mais accomplissons moins



Nous avons appris à nous hâter, mais pas à attendre



Nos revenus sont plus élevés, mais notre sens moral est plus bas



Nous construisons plus d’ordinateurs pour sauvegarder plus



d’informations et pour produire plus de copie



Mais nous communiquons moins



Nous aimons la quantité, mais pas la qualité



Ce sont des temps de “fast food” et de mauvaise digestion



D’hommes grands au tempérament instable



Nous avons plus de loisirs, mais moins de plaisir



Nous avons une nourriture plus diversifiée, mais moins bonne nutrition



Nous avons deux revenus, mais plus de divorces



Nous avons de plus belles maisons, mais plus de foyers brisés



Il faut donc, à compter d’aujourd’hui, ne rien garder pour une occasion



spéciale, parce que chaque jour est une occasion spéciale.





Recherchons la connaissance, lisons davantage, arrêtons-nous et



admirons le paysage sans se préoccuper de soi.



Passons plus de temps avec la famille et les amis, mangeons nos plats



favoris et visitons les endroits que nous aimons.



La vie est une suite de moments heureux, pas uniquement une survie.



Utilisons nos objets précieux, utilisons nos meilleurs parfums chaque



fois que nous en avons envie.



Retirons de notre vocabulaire des phrases comme « un de ces jours » et



« un jour ».



Écrivons cette lettre que nous prévoyions écrire « un de ces jours ».



Disons à nos familles et à nos amis comment nous les aimons.



Ne retardons rien qui ajouter les rires et la joie à notre vie .



Chaque jour est spécial; chaque heure, chaque minute est spéciale.



Et nous ne savons pas si ce n’est pas notre dernier ou dernière



Si vous êtes trop occupé pour prendre le temps de lire ce message et si



vous vous dites que vous le ferez « un de ces jours »



Croyez-moi « un de ces jours » Vous ne serez peut-être plus là pour le



lire



Petit message de Madame la pluie !

[/size]
[size]





Bonjour,

C'est moi, la pluie. Je voudrais répliquer à la campagne de dénigrement que vous menez à mon égard. Je sais que vous me détestez depuis toujours, et cet été encore plus que jamais. Ben savez-vous quoi? Je suis encore plus tannée de vous autres que vous êtes tannés de moi! C'est fort. Ça fait 400 ans que j'endure, aujourd'hui, je déborde!

Je ne suis plus capable de vous entendre vous plaindre de moi: «Ah! pas encore de la pluie! Maudite pluie! Y fait pas beau!» C'est quoi, ça, il ne fait pas beau? C'est tout à fait subjectif. Pourquoi le soleil, c'est du beau temps, et la pluie du mauvais temps? Vous irez en Éthiopie, au 100e jour de sécheresse, voir s'ils trouvent qu'il fait beau. Laissez-moi vous dire que, lorsque j'arrive là-bas, c'est moi, le beau temps.

Pourquoi êtes-vous en adoration devant le soleil? Le soleil vous brûle, vous donne le cancer et vous tue. Vous êtes absurdes. Vous vous déshabillez quand il fait soleil et vous vous habillez quand il pleut! Gros quotients! C'est le contraire qu'il faut faire.

Le soleil, c'est du feu. La pluie, c'est de l'eau. Vous habillez-vous pour prendre votre douche? Votre peau aime l'eau. Votre peau haït le feu. Vivez en harmonie avec votre corps. Quand il pleut, au lieu de vous couvrir et de vous réfugier dans la maison, enfilez votre maillot et venez dehors. Pas besoin de crème et d'indice de protection. Vous n'êtes jamais autant en sécurité dehors que lorsqu'il pleut. Bien sûr, un éclair peut venir vous chatouiller un peu. Mais là, pas besoin d'avoir peur, franchement! Avez-vous déjà gagné à Loto ? Non? Ben, vous ne serez pas foudroyé non plus.

J'ai un cœur, moi aussi. Comment pensez-vous que je me sens quand j'entends quelqu'un dire: «On a eu un été pourri, il a plu tout le temps»? C'est pas parce qu'il pleut qu'on ne peut pas avoir un été merveilleux. Que fait l'homme quand il fait soleil? Il joue au golf. Que fait l'homme quand il pleut? Il fait l'amour. Vous n'allez pas me dire, messieurs, que vous préférez jouer au golf plutôt que faire l'amour à votre femme? Et vous, mesdames, vous n'allez pas me dire que vous préférez que votre mari joue au golf plutôt qu'il vous fasse l'amour?

Il n'y a rien de plus romantique, de plus sensuel que moi. Quand on tombe amoureux, on dit qu'on a un coup de foudre, pas un coup de soleil. Le coup de soleil, ça vous rend rouge comme un homard, puis vous pelez pendant deux semaines. Le coup de foudre vous rend heureux et léger.

Pourtant, vous chantez le soleil: «Soleil! Soleil!» Vos grands poètes écrivent même des odes à la neige: «Ah! que la neige a neigé...» «Mon pays, c'est l'hiver.» Pour moi? Rien. Rien pour remonter un ego. Voulez-vous bien me dire ce que je vous ai fait pour que vous aimiez même la neige plus que moi? C'est du racisme! Après que je suis tombée, vous n'avez rien à faire. Vous allez dehors et vous sifflez. Pas de pelletage, pas de millions à dépenser pour tout ramasser avec des camions. Niet. Votre gazon est plus beau. Et l'air sent meilleur. Mais pas le moindre merci. Pas la moindre poésie.

Je suis tannée des petites météorologues qui parlent de moi comme si j'étais la peste : «On ne vous dira pas ce qui s'en vient pour la fin de semaine! C'est effrayant! Faut surtout pas que vous soyez fâchés contre moi. Je n'y suis pour rien!»

On le sait bien, que tu n'y es pour rien. T'es pas Zeus! T'es juste une jolie fille qui lit des cartons. La pluie est un effet spécial qu'aucun Stephen Spielberg n'est capable de reproduire. Au cinéma, parfois, ils font pleuvoir sur un coin de rue, et ça leur coûte un bras! Wow! Moi, je suis capable de pleuvoir de Gaspé à Gatineau! Pour pas un euro! Profitez-en au lieu de gueuler!

Y a juste Gene Kelly qui a compris qu'on peut avoir du fun sous la pluie. Si toutes les belles filles se promenaient en costume de bain quand il pleut, il y aurait plus de gars sur les terrasses les jours de pluie que les jours de soleil.

Quand il mouille, c'est le temps de laver votre voiture, ça ne peut pas être plus écologique. C'est vrai, vous n'arrêtez pas de dire que l'eau est rare, qu'il faut l'économiser et quand cette manne vous tombe du ciel, arrose vos jardins, nettoie vos trottoirs, gratis, vous trouvez le moyen de râler.


Le monde change, ben vous allez changer. Le virage vert, vous allez le prendre pour vrai. Vous n'arrêtez pas de dire que vous êtes verts et vous déprimez quand il pleut. C'est pas logique. Qu'est-ce qui rend la planète verte? Moi! La pluie! Le soleil la rend jaune caca. Le réchauffement de la planète, ce ne sera pas ma faute à moi, ça va être la faute du soleil, que vous aimez tant. Vous allez disparaître à cause du soleil, pas à cause de la pluie!

Avant, vous aimiez les grosses voitures qui polluent, maintenant vous aimez les petites caisses électriques. Avant, vous aimiez le soleil, maintenant vous allez aimer la pluie. Le beau temps, ça va être moi. Le mauvais temps, ça va être lui.



Alors là........ c'est le comble !!!!

[/size]
[size]





Quel est le comble de l'absurdité ?

Installer un système d'alarme dans une Lada

Quel est le comble pour de l'agent de police ?

Souffrir de troubles de la circulation...

Quel est le comble de l'agneau ?

a) Avoir une faim de loup !
b) Aller au bal masqué avec un loup.

Quel est le comble de l'architecte ?

Tirer des traits avec les règles de sa femme

Quel est le comble de l'auteur de science-fiction ?

Plagier un écrivain du futur

Quel est le combre de l'avarice ?

a) Suivre la messe à la télévision et de l'éteindre au moment de la quête !
b) Offrir son corps à la science pour éviter les frais d'enterrement

Quel est le comble de l'astrologue ?

Partir en mer à l'aventure dans un bateau pneumatique, et au moment de se quitter, de faire un signe du zodiaque.

Quel est le comble de l'astronome ?

Manger les lentilles de son télescope !

Quel est le comble de l'aviateur ?

Avoir les oreilles décolées (Vaut mieux entendre ça que d'être sourd !)

Quel est le comble de l'aviatrice ?

Se mettre à poil devant son avion pour lui faire lever la queue.

Quel est le comble d'un avion ?

Avoir un antivol

Quel est le comble de la bonne soeur ?

Être vierge toute sa vie et mourir en sainte.

Quel est le comble de la bonté d'âme ?

Ne pas vouloir qu'on "pende la crémaillaire" !

Quel est le comble du boxeur ?

a) Lui envoyer une pèche en pleine poire pour qu'il tombe dans les pommes et ne ramène plus sa fraise
b) Mettre les poings sur les "i" !

Quel est le comble d'une brosse à cheveux ?

Être de mauvais poil

Quel est le comble du canard ?

En avoir marre !

Quel est le comble de celui qui aime la mer ?

Voir la Mer Morte

Quel est le comble du chasseur amoureux ?

Que sa fiancé lui pose un lapin.

Quel est le comble du chauve ?

C'est d'avoir un cheveux sur la langue !

Quel est le comble du chef de gare ?

Perdre son "en train " !

Quel est le comble du chirurgien ?

Le matin, il ampute une jambe et le soir il enjambe une pute 
Quel est le comble du coiffeur ?

Raser les murs.

Quel est le comble du comble ?

C'est un muet dit à un sourd qu'un aveugle les espionne parce qu'un manchot veut lui donner une baffe parce qu'un cul-de-jatte lui court après.

Quel est le comble de la confiance en soi ?

a) Péter en sachant qu'on a la chiasse
b) Deux cannibales qui font un 69.
c) Marcher dans une merde du pied gauche et acheter un billet de Loto.

Quel est le comble de la confusion ?

20 lesbiennes aveugles devant un étal de poissonnier...

Quel est le comble de la connerie ?

Tourner autour d'un arbre pour essayer de se rattraper

Quel est le comble du cordonnier ?

a) Être dans le cirage.
b) Avoir les dents qui se déchaussent !

Quel est le comble du malheur du Corse ?

Être incinéré après sa mort, et voir ses cendres mises dans un sablier pour qu'on puisse enfin dire :

"Eh bien maintenant, on va enfin le voir travailler!"

Quel est le comble du coq ?

a) Inviter une poule à prendre un ver.
b) Avoir la chair de poule !

Quel est le comble du coureur cycliste ?

Être mis au régime sans selle.

Quel est le comble du cynime ?

Assassiner nuitablement un boutiquier et coller sur la devanture: "Fermé pour cause décès."

Quel est le comble du crayon ?

Avoir mauvaise mine...

Quel est le comble du culturiste ?

Ne pas pouvoir se "déshaltérer" !

Quel est le comble du curé ?

D'aller acheter des religieuses !

Quel est le comble du dentiste ?

a) Trouver sa femme au lit avec un mal de dents (mâle dedans).
b) Extraire une racine carrée.

Quel est le comble de la déshydratation ?

Ejaculer en poudre.

Quel est le comble du dinosaure ?

Vouloir changer d'ère !

Quel est le comble de la distraction ?

Avoir perdu ses lunettes et les mettre pour les chercher !

Quel est le comble d'un drogué ?

C'est de se faire piquer par des flics !!!

Quel est le comble de l'économie ?

a) Coucher sur la paille que l'on voit dans l'oeil de son voisin et se chauffer avec la poutre qu'on a dans le sien !
b) Ne pas regarder à travers ses lunettes de peur de les user.

Quel est le comble de l'écossais ?

Filer à l'anglaise.

Quelle est le comble de l'efficacité énergétique ?

Profiter du fait qu'un gars fait une crise d'épilepsie dans son bain pour ajouter de la lessive et ton linge sale !

Quel est le comble de l'électricien ?

a) Ne pas être au courant
b) Avoir des ampoules aux mains.
c) Pisser au bas d'un poteau pour faire monter le jus.

Quel est le comble de l'éléphant ?

Être sans défense.

Quel est le comble de l'enseignante ?

Baiser jusqu'à ce qu'elle en saigne !

Quel est le comble de l'erreur géographique ?

Croire que les Suicidés sont les habitants de la Suisse.

Quel est le comble du fabricant d'insecticides ?

Jeter du DDT sur les bateaux-mouches.

Quel est le comble du facteur ?

Être complètement timbré.

Quelle est le comble de la fainéantise ?

Faire caca dans son lit et pousser la merde avec ses pieds

Quel est le comble d'une fée ?

Faire marcher son mari à la baguette.

Quel est le comble du fils de Jean-Sébastien Bach ?

Être incapable de faire une fugue

Quel est le comble de la franchise du footbolleur ?

Aller droit au but.

Quel est le comble du fumeur ?

Tirer sa clope et faire fumer sa femme!

Quel est le comble de la gourmandise ?

Parler le plus rapidement possible pour manger ses mots...

Quel est le comble du gynécologue ?

Être le seul à travailler là où les autres s'amusent.

Quel est le comble de l'hôtesse de l'air ?

Se mettre à poil devant son avion pour lui faire lever la queue.

Quel est le comble de l'horreur ?

Glisser sur une rampe d'escalier et s'apercevoir que c'est une lame de rasoir.

Le comble de l'inattention ?

Se perdre dans la foule et aller au poste de police donner son signalement !

Quel est le comble de l'innocence ?

C'est une nonne qui travaille dans une usine de préservatifs et qui croit que ce sont des sacs de couchage pour souris.

Quel est le comble du Japonais ? Passer au soleil et faire une ombre chinoise.

Quel est le comble du jardinier ?

Se mettre à poil devant ses tomates pour les faire rougir.

Quel est le comble du jockey ?

Être à cheval sur les principes.

Quel est le comble pour un juge gourmand ?

Manger des avocats.

Quel est le comble du joueur de rugby ?

Plaquer sa femme quand elle a le ballon.

Quel est le comble du journaliste ?


Être à l'article de sa mort. (dixit Jules Renard)

Quel est le comble de la lâcheté ?

Vouloir se suicider et se contenter de déchirer sa photo

Quel est le comble du macho ?

Quand il ne bande pas, il demande à sa compagne : "Ça t'arrive souvent, ce genre de panne ?"

Quel est le comble du magicien ?

a) Oublier sa baguette chez le boulanger
b) Se nourrir d'illusions !

Quel est le comble du maraîcher ?

Raconter des salades. 

Quel est le comble du marin ?

Avoir le nez qui coule

Quel est le comble du mathématicien ?

a) Passer la nuit sur une inconnue sans en trouver la solution !
b) Se faire piquer sa moitié par un tiers dans un car !

Quel est le comble du médecin ?

Examiner un crayon pour voir s'il a bonne mine.

Quel est le comble de la mélomanie ?

C'est d'entendre Ornella Mutti chanter nue dans sa salle de bains et de coller son oreille à la serrure pour mieux entendre. -- Woody Allen 

Quel est le comble du mouvement perpétuel ?

Une blonde dans une porte tournante!!!

Quel est le comble du nain ?

Mourir d'un infractus !

Quel est le comble du narcissisme ?

Se masturber et jouir en criant son propre nom.

Quel est le comble de l'optimisme ?

Aller dans un restaurant chic et compter sur la perle qu'on trouvera dans une huître pour payer le repas

Quel est le comble de l'optimisme du homme ?

S'imaginer qu'une femme va quitter la cabine téléphonique parce qu'elle vient de dire "au revoir" à sa correspondante.

Quel est le comble de l'orgueil ?

Se suicider pour se rendre intéressant 

Quel est le comble du parapsychologue ?

Recevoir un coup de pied occulte.

Quel est le comble de la paresse ?

Se marier à une femme enceinte

Quel est le comble de la patience ?

a) Vider une piscine avec une fourchette...
b) Trier des petits pois avec des gants de boxe 
c) Traire une puce avec des gants de boxe
d) Torcher le cul d'un éléphant avec un confetti plié en quatre

Quel est le comble du pâtissier ?

a) Faire des éclairs pendant l'orages
b) Avoir l'air tarte 

Quel est le comble d'un pêcheur chauve ?

Pêcher une raie !

Quel est le comble du pédé ?

Elargir le cercle de ses relations !

Quel est le comble de la peur ?

1) Reculer devant une pendule qui avance ! 
2) Être en avion au-dessus de l'océan et voir le pilote sortir de sa cabine avec le livre «Piloter pour les Nuls» 

Quel est le comble du photographe ?

Mettre un filet quand l'oiseau va sortir.

Quel est le comble du pilote de ligne ?

S'arrêter sur le mur du son pour faire pipi 

Quel est le comble du piment rouge ?

Manquer de piquant.

Quel est le comble du pois ?

Être chiche !

Quel est le comble du poisson ?

Boire la tasse :

Quel est le comble de la politesse ?

S'assoir sur cul et lui demander pardon !

Quel est le comble du pompier ?

Brûler les feux rouges.

Quel est le comble d'une poule fiévreuse ?

Se demander si elle ne couve pas quelque chose. 

Quel est le comble du prisonnier ?

Croire qu'il pourra s'échapper de sa cellule à l'occasion de la journée "portes ouvertes"

Quel est le comble du professeur de piano ?

Donner des mauvaises notes à ses élèves.

Quel est le comble de la propreté ?

a) Laver les assiettes jetables avant de les jeter. 
b) Se laver les mains avant de réparer le moteur de sa voiture.
c) Prendre un hélicoptère pour éviter de marcher sur la pelouse

Quel est le comble de la prudence ?

Marcher sur les mains de peur de recevoir une tuile sur la tête 

Quel est le comble du pyromane ?

Brûler sa vie par les deux bouts avant de se faire incinérer 

Quel est le comble du racisme ?

Prendre un Black & White dans deux verres séparés

Quel est le comble du sans-gêne ?

Chier devant la porte du voisin et de sonner pour lui demander du PQ.

Quel est le comble de la science ?

Un cheval-vapeur, qui mange des racines carrées dans un champ magnétique !!!

Quel est le comble de se coucher tard et se lever de bonne heure ?

Se rencontrer dans l'escalier ! 

Quel est le comble du serrurier ?

a) Etre sous les verrous !
b) Se faire mettre à la porte !

Quel est le comble du snobisme ?

Prendre le Concorde pour faire Paris - Gonnesses.

Quel est le comble de la souris ?

Avoir un chat dans la gorge.

Quel est le combre du teinturier ?

De mourir à la tâche 

Quel est le comble du terroriste ?

Rester sur les lieux de l'attentat pour augmenter le nombre de victimes.

Quel est le comble de la timidité ?

Être patron et ne pas oser annoncer à un employé qu'on va l'augmenter.

Quel est le comble de la vanité ?

Se dire égocentrique et dire que c'est justifié...

Quel est le comble du vendeur ?

Arriver à faire éprouver à sa propre femme de la peine pour la fille qui a perdu son soutien-gorge et sa petite culotte dans la voiture de son V.R.P. de mari 

Quel est le comble du ver de terre ?

Être obligé de donner un coup de main à quelqu'un
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Pratiquez votre prononciation + autres articles???   Sam 13 Mai - 14:12

Ce n'est pas la statue de la Liberté mais elle a son charme!!

Je vais vous raconter une belle histoire.
L'histoire du Schweissdissi (le type qui sue).

En 1905, nos voisins helvètes chargèrent un sculpteur, un certain Fritz Beer,
de créer une statue, une allégorie du travail,
destinée à être érigée à l'entrée du nouveau tunnel ferroviaire du Simplon.
Mais cette oeuvre ne plut pas au commanditaire une fois l'oeuvre achevée.
4500 kg de fonte, 5,60 m de haut.
Que faire de ce tas de ferraille?

En 1906, à Mulhouse, la municipalité rêvait d'une oeuvre monumentale
pour décorer la place de la Réunion
où se trouve situé l'Hôtel de Ville.
Une grande fontaine de neuf mètres de diamètre y fut construite
et pour la surmonter on fit l'acquisition de cette statue orpheline
qui semblait être une bonne affaire.
Un homme en sueur, vêtu de son seul pagne,
le Schweissdissi (le type qui sue),
ainsi que le surnomma rapidement la population.

La municipalité était contente de son achat.
Elle fut donc installée place de la Réunion.
Mais, aïe, la gaffe;
un pagne cachait bien les attributs virils de notre bonhomme,
mais ses fesses étaient nues
et exposées aux pratiquants quittant le temple Saint-Étienne
également situé sur cette place.
D'où plaintes des utilisateurs du lieu de culte.

Qu'à cela ne tienne, le maire, conciliant,
la fit tourner d'un quart de tour...
Ce qui fit que la statue montra ses fesses aux élus et aux employés de l'Hôtel de Ville...






On pouvait la tourner comme on voulait,
elle montrait toujours ses fesses à quelqu'un.










On décida donc trois ans plus tard de ne garder que la fontaine sur la place,
et la statue encombrante fut exilée au jardin du Tivoli.
On l'entoura de hauts bosquets sur la face arrière de façon à ne choquer personne.

L'histoire pourrait s'arrêter là,
mais... les soucis continuèrent pour le brave bonhomme.
En 1939 la guerre éclata
et les nazis déboulonnèrent le Schweissdissi pour en récupérer la fonte.
Heureusement pour le bonhomme,
Mulhouse n'avait pas fait une si bonne affaire qu'elle l'avait cru.
Car les tests effectués montrèrent que la fonte était de piètre qualité
et ne pourrait être utilisée pour la fabrication d'armes.

On laissa donc le travailleur en paix.
Il séjourna alors jusqu'en 1950 dans des ateliers municipaux
avant d'être de sortie pour une foire-exposition.
Et il y remporta un tel succès qu'on le replaça au jardin du Tivoli,
où il se trouve encore aujourd'hui, toujours entouré de hauts bosquets.

L'histoire du Schweissdissi n'est pas encore terminée.
En 1990, à l'occasion d'une animation de la ville,
il retrouva sa place d'origine, sur la place.
Mais pour ne choquer personne,
ou pour contenter tout le monde
le problème de l'orientation ne se posa pas.
Le Schweissdissi fut placé sur un plateau tournant.






Ce n'est pas la Statue de la Liberté,
mais il a son charme le mâle.


A méditer





Rire c'est risquer de paraître étourdi.

Pleurer c'est risquer de paraître sentimental.

Atteindre une autre personne c'est risquer l'intimité.

Laisser couler ses émotions c'est risquer de laisser paraître son vrai soi-même.

Parler de ses idées,de ses rêves devant les autres c'est risquer de les perdre.

Aimer c'est risquer de ne pas être aimé en retour.

Vivre c'est risquer de mourir.

Espérer c'est risquer le désespoir.

Essayer c'est risquer l'échec.

Cependant les risques doivent être pris.

Car le plus grand risque dans la vie c'est de ne rien risquer

L'individu qui ne risque rien ne fait rien, n'a rien, n'est rien : il a confisqué sa liberté

Seulement une personne qui ose prendre des risques est... LIBRE



11 Novembre : Hommage !!




L'héroïsation de la mémoire 
à travers l'exemple du Soldat inconnu
de la 1ère guerre mondiale


L'inhumation solennelle du Soldat inconnu sous l'Arc-de-Triomphe de l'Etoile à Paris, 
le 11 novembre 1920, illustre bien cette mémoire nationale érigée en mythe.

Dès le 26 novembre 1916, dans un discours prononcé au cimetière de l'Est à Rennes, François SIMON, président du Souvenir Français de cette ville, avait émis l'idée de placer un soldat inconnu au Panthéon :

Pourquoi la France n'ouvrirait-elle pas les portes du Panthéon à l'un de nos combattants ignorés, mort bravement pour la Patrie, avec, pour inscription sur la pierre, deux mots : UN SOLDAT - deux dates : 1914-1917 ?

Cette inhumation d'un simple soldat sous ce dôme, où reposent tant de gloires et de génies, serait comme un symbole ; et plus, ce serait un hommage rendu à l'armée française tout entière.

En 1919, le principe en fut adopté par la Chambre des députés.
Mais les associations d'anciens combattants, considérant que le soldat inconnu devait être inhumé dans un lieu spécifique, se sont mobilisés pour que ce soit sous l'Arc de Triomphe.

Le 8 novembre 1920, les députés ont voté à l'unanimité la loi suivante :


Article 1.

Les honneurs du Panthéon seront rendus aux restes d'un des soldats non identifiés au champ d'honneur au cours de la guerre 1914-1918.
La translation des restes de ce soldat sera faite solennellement
le 11 novembre 1920.

Article 2.

Le même jour, les restes du soldat inconnu seront inhumés sous l'Arc de Triomphe.

Il restait à choisir la dépouille du soldat inconnu. 
Huit corps de soldats ayant servi sous l'uniforme français mais qui n'avaient pu être identifiés ont été exhumés dans les huit régions où s'étaient déroulés les combats les plus meurtriers : en Flandres, en Artois, dans la Somme, en Ile-de-France, au Chemin des Dames, en Champagne, à Verdun et en Lorraine.

Le 9 novembre 1920, les huit cercueils de chêne ont été transférés à la citadelle de Verdun, dans une casemate où ils ont été plusieurs fois changés de place pour préserver l'anonymat de la provenance de chacun d'entre eux.

Le 10 novembre, les cercueils ont été placés sur deux colonnes de quatre dans une chapelle ardente dont la garde d'honneur fut confiée à une compagnie du 132ème régiment d'infanterie.

André MAGINOT, ministre des Pensions, s'est avancé vers un des jeunes soldats qui assurait la garde d'honneur, Auguste THIN, engagé volontaire de la classe 1919, fils d'un combattant disparu pendant la guerre, pupille de la Nation.

Il lui tendit un bouquet d'oeillets blancs et rouges, et lui exposa le principe de la désignation : le cercueil sur lequel ce jeune soldat allait déposer ce bouquet serait transféré à Paris et inhumé sous l'Arc de Triomphe.






- Il me vint une pensée simple. 
J'appartiens au 6ème corps.
En additionnant les chiffres de mon régiment, le 132, c'est également le chiffre 6 que je retiens.

Ma décision est prise : ce sera le 6ème cercueil que je rencontrerai.



Partant par la droite, Auguste THIN a fait un tour, puis il a longé les quatre cercueils de droite, a tourné à gauche, est passé devant le 5ème et s'est arrêté devant le 6ème cercueil sur lequel il a déposé son bouquet et s'est figé au garde-à-vous ( 4 ).

Désormais le souvenir de la 1ère guerre mondiale associant patriotisme, héroïsation des combats militaires, exaltation de la victoire et deuil collectif sera associé à la tombe du soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe.

Plus tard , le souvenir de la 2ème guerre mondiale viendra se greffer de façon incontournable sur celui de la guerre de 14-18 qui continuera d'exercer une sorte de prééminence dans la mémoire collective des Français.




Si nous jouions avec les mots :





Vous aimez jouer avec les mots ? voici quelques calembours glanés ici et là sur le net :




AIGRETTE 
Voisine du héron, elle est fine et se fiche pas mal de la salade ? 
La fine aigrette.



ANE MELOMANE
Cet âne mélomane ne mangeait que l'avoine de son maître.

ARAIGNEE 
Cet haret niais a la nostalgie de son village.

BABAS PAS COOL
Nous sommes fâchés avec ma femme, nous faisons chanvre à part.

BASSE-COUR ET BIGOTERIE
Certes, les boeufs ne sont pas dévots, mais ce dimanche, pour les canards, les poules et autres cochons, c'est la fête à la basse-cour, même si nombre d'entre eux vivent dans la peur du saigneur.

BLANCHISSERIE
Ils me savent honnête à la blanchisserie, aujourd'hui ils m'ont fait crédit.

BOURRE
- Ton jeu de mots laids n'est pas de première bourre !
- T'as raison, je cale en bourre.

CAMISOLE
Pourquoi est-ce que les junkies terminent seuls ou à l’asile ? 
Parce que la came isole.

CIRQUE (QUEL)
Je connais un accro bath qui passe toutes ses vacances à Saint-Trapèze ! Y travaille du chapiteau !

DIPLOMES
Diplomés les curés ? Y savent tout sur Jésus et ses dix slips... y z'ont au moins bac plus Dieu ! Faut bien ça pour gérer les deniers du colt.

DODO 
Il tombait des cordes, je conduisais les yeux ensommeillés par les rideaux d'eau !

DOULEUR
Berné par l'Amour, quel doux leurre !

ECHOLALIE
Blablabla, quand on se fait l'écho de la lie.

ECOUTER
Ecouter, c'est aussi parfois prêter une oreille à tante Yves.

ENCORNET
J'adore le poulpe et la sépia, j'en mangerais en cornet !

ESCARGOT
La réponse de cet escargot à qui l'on reprochait de se hâter bien lentement : il n'y a pas d'heure pour les baves, c'est au pied du mur qu'on voit limaçon !

ESPAGNOL
Est-ce Pagnol, l'auteur de "Juan de Floretta" ?

ESTHETICIENNE (CHEZ L')
(A Miss Bougoudi qui s'impatiente...)
- Ne vous faites pas de sourcil, je suis à vous dans les plus bref des laids.

ETALON
Cet étalon qui avait trouvé sa starlette au haras, voyait maintenant la vie en rosse.

JOHNNY HALLYDAY
Parait que Gabrielle va poser nue pour Lui ; j'en jaunis à l'idée.

KON FOU (LES FILMS DE )
Des films nippons ni mauvais, un peu cons, un peu fous...

LA BECASSE
La fille de l'abbé bête à poils, non !?

L' IMPOT-TEMPS (le service militaire)
A fini par disparaître, il a eu la (bé)quille en 2001

LEGIONNAIRE
L'histoire du légionnaire ? Une affaire dite tirant bique, à ce qu'on dit.

LUZERNE 
Un champ de luzerne : le paradis lapin et la paix du rable garantie.

MARIAGE DURABLE
Attention au choix ! Même au Portugal, ils n'épousent pas la première velue.

MARIONNETTES
Ces gourgandines ont plus d'un tour dans leur sac pour manipuler leurs maris honnêtes.

MEDECIN
Les mets de saints sont les nourritures célestes des souffreteux.

MEROVINGIENS
Vous connaissez l'histoire de la mère aux vingt chiens ?! Elle régna un temps sur la Gaule avant d'avoir un pépin.

MENUISIER OU CHIRURGIEN
Je prépare tous mes outils... voyons... mon scalpel, mon ciseau...
- Et ma scie ?!
- Ah oui ! Utile sang pour sang.

MINET
Mon chat n'aime pas l'eau. Avec l'eau, minet rale.

MONDE DU SILENCE
Il s'en passe des choses la-dessous... et des combats de p'tits thons !

NENETTE
De Brigitte à Simone, je ne trouve pas l'entente ; aucune n'est nette.

OBESITE
Certes, un enfant sur 4 est obèse, mais faut dire que la diète, c'est pas l'idole des jeûnes.

OPERA
J'aime la grande musique : "La chevauchée des vaches qui rient", "le barbu de ces villes"... tout ça.

PERCEPTEUR (CONSEIL DE)
Paye tes impôts sur l'heureux venu et tu seras un homme mon fisc.

PETITS POIS
La couleur des petits pois ? Las petits pois sont rouges.

PHEROMONE
Satisfaire sans tarder une partenaire en chaleur équivaut à lui faire aumône.

RESTAURANT (AU)
Les escalopes étaient panées d'hier, alors comme on était à la bourre, on a bafré un steak dare dare.

RETSINA
C'est moindre mal si ce bon abbé-là finit sur la table.

ROLAND GARROS
Roland Garros ou la maladie de la bâche folle : il n'a cessé de pleuvoir depuis hier.

SALACE
Les propos lubriques et les plaisanteries obscènes de Simone, à la fin, ça lasse !

TELEVISION
Aux sévices de l'odieux visuel, il doit s'en passer des trucs pas très cathodiques...

TRAVAUX
J'ai accosté le maçon-chef qui était en chantier de me connaître, et nous avons causé à béton rompu.

VACHE TRISTE
Cette vache esseulée s'ennuyait ferme et trouvait les jougs bien longs ; elle passait ses journées à tuer le taon.

VERLAINE
Après quelques verres, les neuvains d'Arthur avaient les pieds dans l'eau




Le baiser sous toutes ses formes





En cours d'Économie :

Le baiser est cette chose pour laquelle la demande est toujours supérieure à l'offre.

En cours de Comptabilité :

Le baiser est un crédit parce qu'il est toujours profitable en retour.

En cours d'Algèbre :

Le Baiser est l'infini parce qu'il est deux divisé par rien.

En cours de Géométrie :

Le Baiser est la distance la plus courte entre deux lèvres.

En cours de Physique : 

Le Baiser est la contraction de bouche en raison de l'expansion du coeur.

En cours de Chimie :

Le Baiser est la réaction de l'interaction entre deux hormones

En cours de Zoologie :

Le Baiser est l'échange de bactéries salivaires.

En cours de Physiologie :

Le Baiser est la juxtaposition de deux des muscles orbiculaires dans l'état de contraction.

En cours de Dentisterie :

Le Baiser est à la fois infectieux et antiseptique.

En cours de Philosophie :

Le Baiser est la persécution pour l'enfant, l'extase pour le jeune homme et l'hommage pour l'homme ou la femme mûr(e).

En cours de Français :

Le Baiser est un nom qui est employé comme une conjonction, il est plus commun que propre, on le parle au pluriel et il s'applique à tous

En cours d'Architecture :

Le Baiser est un processus qui construit un lien solide entre deux objets dynamiques

En cours d'Informatique :

Qu'est-ce qu'un Baiser? Cela semble bien être une variable non définie. 



Saviez vous que

LE CORPS HUMAIN: 




-Les scientifiques disent que plus ton QI est haut, plus tu rêves.




-La plus grosse cellule dans le corps humain est l'ovule chez la femme, et la plus petite est un spermatozoïde. 

-Tu utilises 200 muscles pour faire 1 pas






-La grandeur moyenne d'une femme est de 5 pouces inférieure à la grandeur moyenne d'un homme. 






-Tes 2 gros orteils ont 2 os chacun, et le reste en à 3. 





-Chaque paire de pieds contient 250 000 glandes exocrines (sudoripares) 

-Une vessie pleine à la grandeur d'une balle de golf. 

-L'acide dans l'estomac est assez fort pour dissoudre une lame de rasoir. 

-Les cellules du cerveau humain peuvent retenir l'équivalent de 5 encyclopédies






Le rêve humain dure en moyenne 3 à 5 secondes






Il y a environ un milliard de bactéries sur chaque pied 






Le corps produit en 30 minutes assez de chaleur pour amener un gallon d'eau à ébullition 




L'émail des dents est la partie la plus dure du corps humain.
-Les dents commencent a pousser 6 mois avant la naissance ..







Quand tu regardes quelqu'un que tu aimes ou que tu détestes, les pupilles se dilatent





Le pouce est de la grandeur du nez








À ce moment même, je sais très bien que ton pouce est collé à ton nez pour vérifier mes dires


bon week-end a demain     Ninnenne     blog de partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Pratiquez votre prononciation + autres articles???   Dim 14 Mai - 9:17

Les mots de tous les jours




Les mots de tous les jours
Ne portent ni veston ni cravate.
Ils dépeignent le quotidien
Ils parlent de sentiments
De caresses et d'affection.
Ils tapent sur l'épaule
Du copain qui est dans le pétrin
Qui a besoin de compréhension.
Ils lui disent les mots qu'il faut
Et ils versent avec compassion du baume
Sur les plaies qui marquent sa peau.
Sans se prendre pour des acrobates
Les mots sourient aussi à la vie.
Ils leur arrivent de faire les bouffons.
De marcher les pattes en l'air
Ils s'esclaffent et rigolent
Ils racontent des blagues
Souvent même assez polissonnes
S'expriment sans faire de détours
Sur le sexe et la drague
Ils s'amusent à faire des tours
Sans prendre les choses trop au sérieux.
Mais les mots comme va le vent
Vite changent de direction
Virent de tribord à bâbord
Deviennent tantôt tristes
Avec des accents mélancolqies
Tantôt ils sont remplis d'angoisse
Affichent des visages affligés
Parfois avec gêne ils bafouillent
Ne savent plus trop quoi dire
Alors tout piteux ils se taisent
Leurs silences éloquents en disent long.
A d'autres moments leur ton est lyrique
Ils s'enfilent comme des perles
Et s'alignent pour former des vers
Qui disent avec plus de douceur
L'amour que l'on n'ose déclarer tout haut
Ils prononcent tout bas les déclarations
De l'amoureux transi à sa bien aimée
Et quand ils deviennent muets
Ce n'est pas parce qu'ils bougonnent
C'est qu'ils n'ont plus rien à dire
Et que dans le dictionnaire ils dorment.




[size=24]Si on parlait de l'humour (à méditer)





Si on parlait de l’humour


L'humour n'est rien d'autre que la capacité de relever les aspects amusants et drôles d'une situation et d'en rigoler un peu.

Il n'a pas le caractère subtilement agressif de l'ironie ni l'amertume du sarcasme ou de la moquerie.

Il n'attaque personne et se borne à s'amuser un peu sans chercher de victime.

Bien sûr, la vie n'est pas toujours drôle et il n'est pas question ici de vous suggérer de vous marrer en toutes circonstances.

Sans être tragique, certains évènements sont surtout pénibles et douloureux et il ne conviendrait pas par exemple, d'attirer l'attention d'une veuve éplorée sur le gros nez amusant de son défunt mari.

Mais dans bien d'autres circonstances, on peut alléger le caractère ennuyeux de certains épisodes de la vie en relevant leurs aspects hilarants.

L'humour constitue un remède efficace contre toutes émotions désagréables qui assombrissent la vie et embarrassent les relations interpersonnelles.

Il combat l'anxieté, diminue l'hostilité, amoindrit la culpabilité, dissipe la dépression et abrège la tristesse et l'ennui.

Il est le contrepoison idéal de la mélancolie du vague à l'âme et du cafard.

Il est d'un puissant secours pour amorcer et maintenir des relations agréables.

Vous sentez-vous porter à aborder des personnages lugubres aux figures d'enterrement?

Trouvez-vous plaisir à converser avec des personnes rageuses, aux paroles remplies de fiel? Les déprimés vous séduisent-ils?

Un proverbe anglais repète: “Smile and the world smiles with you. Weep, and you weep alone” (”Souriez et le monde sourit avec vous; pleurez et vous le pleurerez seul”) 

Voilà qui est fort exact et, si vous vous plaignez que les autres vous fuient ou vous ignorent vous pouvez vous demander si vous ne présentez pas une figure trop sérieuse et rébarbative. 

Comme la plupart des gens rencontrent déjà assez de moments désagréables dans leur vie, ils ne seront guère portés à s'intéresser à une personne qui répand autour d'elleune atmosphère funèbre.

Vous ne trouverez donc pas utile de casser les oreilles des autres avec le récit interminable de vos malheurs: Rien n'est plus ennuyeux.

Si vous ne trouvez utile de vous plaindre et de vous lamenter, faites-le aux arbres, aux rochers ou a un barman, mais pas à vos proches.

Vous ne réussiriez qu'à les éloigner pour rechercher des contacts plus amusantsailleurs.

Il est possible de se comporter d'une manière quelque peu originale ou insolite qui puisse exciter l'hilarité des autres.

Il n'est ni obligatoire ni utile d'agir toujours avec sérieux et de manière conventionnelle.

Certains conférenciers ou professeurs par exemple, distillent un ennui mortel et s'expriment d'une manière tellement soporifique qu'ils n'arrivent pas à faire passer le message, souvent très valable, qu'ils tentent de communiquer.

Les humains, grands comme petits adorent tous s'amuser et fuient comme la peste ceux dont la présence leur rappelle les moments pénibles de la vie.

Une réflexion incongrue, des observations un tantinet loufoques un sourire narquois,voilà qui peut souvent dérider et amener à écouter ce que vous voulez dire.

J'ai, comme vous rencontré toute ma vie des personnages ternes et sombres:professeurs ennuyeux, interlocuteurs assommants, compagnons de travail ou de vie empoisonnants.

Parfois, je ne pouvais pas les fuir et je les ai enduré comptant les minutes ou en m'évadant dans le rêve.

Ces gens ne sont jamais devenus des amis. J'ai aussi eu, comme vous je l'espère, des contacts agréables avec d'autres personnes qui prenaient la vie du bon côté.

Elle m'ont fait rire et je les ai aimé au moins au moment où elles me divertissaient. Ainsi donc, si vous vous efforcez de comprendre les autres, de les respecter, de ne pas leur mentir pour les exploiter, de vous occuper attentivement de certains d'entre eux et de les faire rire vos relations interpersonnelles devraient se dérouler souvent agréablement.

Et si, malgré vos efforts, certaines relations demeurent toujours pénibles et déplaisantes, vous pourrez toujours les rompre et en nouer d'autres avec des personnes moins compliquées. 

Et maintenant Répétez-vous intérieurement. “Comment puis-je m'amuser maintenant. Travaillez dès aujourd'hui à introduire plus d'humour et de gaité dans les diverses relations que vous entretenez avec les personnes de votre entourage.



Quelques conseils pour les insomniaques





Des Méthodes pour dormir.

Vous vous retournez dans votre lit, vous avez déjà pris toutes sortes de cachets et vous n'arrivez toujours pas à dormir. Assailli de soucis, taraudé de noirs problèmes, vous ne parvenez pas à diriger vos pensées vers les limbes réconfortants du sommeil. Je ne prétends pas que les solutions énumérées ci-dessous marchent à tous les coups, mais rien que les lire c'est soporifique.

Le comptage des moutons :

La méthode la plus connue depuis des lustres est de compter des moutons. Généralement, des moutons qui sautent une barrière. Disons tout de suite que c'est complétement inefficace. Vous ne pouvez pas leurrer votre volonté insomniaque par un truc ausssi indigent. Et invraisemblable: un berger qui veut compter ses moutons ne leur fait pas sauter une barrière. Il les compte à l'oeil avec l'habitude ou il les fait passer par une chicane de comptage s'ils sont nombreux. Bref, si vous avez essayé, vous avez dû vous apercevoir qu'au 12ème mouton vous aviez oublié que vous étiez en train de les compter. Vous pouvez essayer toutes les variantes, compter les moutons bicolores, les boiteux, les faire monter dans un wagon, ou changer d'animal, compter des bisons ou des moules, le résultat reste le même. En fait, il faut une activité mentale juste assez lénifiante pour vous accompagner dans les bras de morphée. C'est pas si simple.

Les listings :

Le plus pratique, c'est la liste. Pour tromper l'ennemi, en l'occurence vous même, il est préférable que la liste soit courte, afin qu'on puisse réellement en voir le bout. Ainsi, vous fixez un but tangible à votre conscience: finir la liste, et vous lui détournerez l'attention de votre véritable objectif: dormir. Les douzes travaux d'Hercule, les septs nains de Blanche Neige, les septs merveilles du monde, les dix commandements, les septs péchés capitaux...Mais les plus soporifères sont les listes assez longues pour pouvoir être classées par ordre alphabétique: les pays d'un continent, les capitales, les Etats des USA, les mammifères à cornes, les marques de voitures, les chanteurs du top 50..., c'est selon les goûts. Attention toutefois, un danger vous guette: lorsque vous ne trouvez pas d'Etat américain qui commence par E, ne vous entêtez pas, passez à la lettre suivante. Si vous ressentez l'envie de vous levez pour chercher un dictionnaire, voire d'appeler vos copains à 3 heures du matin pour trouver la capitale de l'Ouganda, vous êtes sur la mauvaise voie, changez de méthode.

Anagrammes et phonèmes :

Déjà plus précieux et plus dormitifs sont les jeux sur les mots. En voilà un génial, celui des anagrammes. Prenez au hasard un mot de 3, 4, 5 lettres, par exemple VALSE. Et vous en cherchez toutes les anagrammes possibles: SALVE, LAVES, VELAS, LEVAS, SLAVE. Si vous en trouvez quatre, c'est bien, cinq c'est très fort, six c'est rare, au delà c'est une trouvaille. Le record est le mot ECRAN qui totalise dix anagrammes: NACRE, CRANE, CARNE, CERNA, ANCRE, ENCRA, RANCE, CANER, CRENA. Très proche aussi le jeu qui consiste à trouver tous les animaux en trois lettres: VER, COQ, BAR..., puis quatre, puis les villes,etc. L'autre méthodes, tout aussi hypnotique, revient à faire des inventaires de mots à partir d'une syllabe simple comme BA, en collant derrière toutes les consonnes phonétiques par ordre alphabétique: BAC, BAFFE, BAGUE, BAL, BAR, BASSE, BATTE, BAVE...A l'inverse, vous pouvez prendre une syllabe comme BAR et en interchanger la voyelle phonétique: BAR, BEURRE, BORE, BURE, BOURRE...Vous pouvez battre des records d'homonymes: PORT, PORC, PORE; VER, VERRE, VERS, VAIR, VERT...Des heures d'amusements soporifique !
Nombres et feux rouges :

Une autre technique encore plus émolliente consiste à compter les feux rouges sur un trajet familier. Etes vous sur de ne pas en oublier? Vraiment sûr? Recommencez au début pour vérifier. Ou bien de prendre le dernier film que vous avez vu et tenter de vous remémorez exactement les plans par lesquels il commence, et aller le plus loin possible. Pour les matheux, vous avez les séries de chiffres: ce n'est pas donné à tout le monde de s'endormir en énumérant les nombres parfaits, premiers ou de Mersenne.

L'alphabet bâton :

Enfin, cadeau des cadeaux, cette méthode d'une neutralité si soporifique qu'elle est redoutable, même en plein jour. Prenez l'alphabet, imaginez le dans sa graphie la plus simple, majuscules bâton, style normographe. Tirez mentalement une ligne au dessus et une au dessous, et maintenant, classez les lettres par ensembles: celles qui touchent la ligne du haut en un seul point (A, I...), par deux points (H, M...), par une tangente (C, G...) etc. Si rien de tout ça n'a marché, il vous reste: la méthode Coué (répétez "je veux dormir" jusqu'à ce que vous dormiez), la téquila (pas moins de huits verres), ou les oeuvres complètes d'un auteur.




Les expressions en couleur






Des couleurs et des expressions :


Quand on a une peur bleue on est vert de rage, rouge de colère. Quand on fait le jaune on est un traître aux camarades syndiqués, on est un briseur de grève, un larbin du patronat, et si le jaune est la couleur des cocus, ce n'est pas un hasard. Moi, en ce moment j'ai des idées noires parce que je me suis laissé emporter par mon coté fleur bleue ; il vaut mieux les aimer toutes un peu, qu'une seule à la folie, c'est moins douloureux. Du coup, je connais des nuits blanches, en effet, et le jour où je l'ai connue ne sera pas à marquer d'une pierre blanche. Je ferme les yeux et le rose de l'émotion marbre mes joues... je me souviens... toutes les couleurs de l'arc-en-ciel défilent dans ma tête. Je suis marron... j'ai perdu... je l'aime... Et je l'aime passionnément, pas comme dans les verts paradis des amours enfantines. Sans elle le quotidien ne serait grisaille, elle est ma lumière... elle était car je me suis brûlé les ailes à sa flamme. Je n'aspire plus qu'au noir de l'oubli.


Quand on a une peur bleue on est vert de rage, rouge de colère. Quand on fait le jaune on est un traître aux camarades syndiqués, on est un briseur de grève, un larbin du patronat, et si le jaune est la couleur des cocus, ce n'est pas un hasard. Moi, en ce moment j'ai des idées noires parce que je me suis laissé emporter par mon coté fleur bleue ; il vaut mieux les aimer toutes un peu, qu'une seule à la folie, c'est moins douloureux. Du coup, je connais des nuits blanches, en effet, et le jour où je l'ai connue ne sera pas à marquer d'une pierre blanche. Je ferme les yeux et le rose de l'émotion marbre mes joues... je me souviens... toutes les couleurs de l'arc-en-ciel défilent dans ma tête. Je suis marron... j'ai perdu... je l'aime... Et je l'aime passionnément, pas comme dans les verts paradis des amours enfantines. Sans elle le quotidien ne serait grisaille, elle est ma lumière... elle était car je me suis brûlé les ailes à sa flamme. Je n'aspire plus qu'au noir de l'oubli.


Trois expressions choisies parmi des centaines ...................... 

Bon comme du pain blanc........... (moi)

innocent comme la blanche colombe................. (encore moi !) 

un pied-noir ...................... (tiens !!encore moi !!)




Quelques conseils pour nager dans le bonheur

10 conseils pour....................... nager dans le bonheur !!!





1/ Croyez en votre bonne étoile. Arrêtez de penser que les autres ont plus de chance que vous. Ce n’est pas forcément vrai. Cherchez plutôt à saisir les chances qui s’offrent à vous.

2/ Voyez la vie en rose. Même quand il pleut, même quand votre chef vous prend le chou ou que vous passez deux heures coincée dans un embouteillage ! Il faut toujours relativiser : une engueulade, c’est beaucoup moins important qu’un licenciement, un embouteillage bien moins grave qu’un accident… Bref, positivez !

3/ Faites-vous plaisir. Vous aussi, vous avez la permission de vous octroyer un plaisir par jour. Petit ou grand, peu importe, l’important est d’écouter vos envies. 

4/ Dites «cheeeese »! Même les jours où la vie ne vous sourit pas, souriez à la vie. Cela peut vous paraître superflu, mais garder le sourire aux lèvres rend la vie plus légère.

5/ Semez le bonheur autour de vous. Il n’y a pas mieux que de rendre les gens heureux pour, à son tour, le devenir soi-même.

6/ Cultivez le «moi d’abord». Pensez d’abord à ce qui est important pour vous, sans tenir aucun compte de ce que les autres pensent.

7/ Allez au bout de vos rêves. Même si vous échouez, vous n’aurez ainsi pas le moindre regret. De plus, c’est lorsque vous passerez enfin à l’action que vous saurez si ces rêves vous correspondent vraiment.

8/ Com-mu-ni-quez ! Parlez aux autres, même si c’est juste pour dire bonjour (avec le sourire, SVP !). Se refermer comme une huître est rarement épanouissant.

9/ Laissez parler vos émotions. Souffrez quand ça va mal, mais savourez pleinement les bons moments de l’existence.

10/ Boudez les people, en particulier la presse qui leur est consacrée et qui nous fait croire qu’on a oublié de cocher la case bonheur à l’examen d’entrée dans la vie. Non, ils ne sont pas plus heureux que vous, eux aussi connaissent des galères, et en plus ils ont les paparazzi sur le dos ! 



bon week-end     Ninnenne     blog de partage  
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pratiquez votre prononciation + autres articles???   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pratiquez votre prononciation + autres articles???
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autres articles retirés de la collection lemax 207
» Focus Stacking (ou hyperfocus) grâce à Helicon Focus de Heliconsoft + autres articles
» Sandales et autres articles de plage
» Carnets, stylos et autres articles de papeterie
» Autres articles Lemax retirés en 2006

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: