AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Partagez | 
 

 Destin tragique des stars + autres à venir???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 23782
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Destin tragique des stars + autres à venir???   Dim 21 Mai - 12:36

Destin tragique des stars





Si Grace Kelly fascine autant le public, c'est parce que le récit de sa vie ressemble de A à Z à celui d'un conte de fées. Maladroite et timide, la jeune Grace Kelly se métamorphose en cygne au fil des années et suit une carrière d'actrice au firmament. Alors qu'elle était la muse d'Hitchcock Fenêtre sur Cour, Le crime était presque farfait, la belle met fin à sa carrière pour épouser son Prince Charmant : le prince Rainier de Monaco. Ils vécurent heureux et eurent trois beaux enfants (Caroline, Albert et Stéphanie). Un conte de fée parfait se serait arrêté sur cet idéal. Mais la réalité a pris le dessus : au volant de sa voiture, Grace Kelly manque un virage et s'enfonce dans un bas côté. Elle s'éteint le lendemain, des suites de ses blessures.






Marilyn Monroe l'actrice la plus célèbre de l'histoire du cinéma, est peut-être celle qui a le plus souffert. Derrière ce glamour préfabriqué, cette plastique parfaite et ce sourire rayonnant se cache une femme moderne et perfectionniste qui ne demandait qu'à être aimée. Ses nombreux amants (Arthur Miller, Yves MOntand, JFK) n'ayant jamais pu lui apporter l'attention qu'elle réclamait - certes maladivement - la star trouve refuge à sa solitude dans l'alcool, les somnifères et… la dépression. Après moultes tentatives de suicide, la belle rejoint les cieux le 5 août 1962.






Quel autre acteur pouvait mieux incarner La fureur de vivre que James Dean ? Tout au long de sa carrière, le jeune comédien n'a écouté que lui, ne s'est soumis qu'à sa seule volonté, a fui toute forme d'autorité lui valant parfois une réputation de “mauvais garçon” au sein des studios hollywoodiens. Entre deux tournages contraignants, James Dean retrouve sa liberté vitale dans la course automobile. Mais très vite, l'ange finit par brûler ses ailes lorsqu'en se rendant à 200 km/h au point de départ d'une des plus prestigieuses courses automobiles, il est percuté par une voiture arrivant sur sa droite. La nuque brisée, il meurt sur le coup. 






Discrète, inaccessible, énigmatique… Marie Trintignant ne dévoilait rien de sa vie privée. Tout ce qui transparaissait derrière cette femme au regard sombre et à la voix suave était son immense talent d'actrice… On l'a découverte dans Série Noire d'Alain Corneau, on l'a adorée dans Betty de Claude Chabrol, on l'a adulée dans Une nuit d'été en ville de Michel Deville, on l'a également connue pour ses convictions féministes. Jusqu'au jour où sa vie privée se montre au grand jour en juillet 2003 lorsqu'elle tombe dans un coma profond suite à une violente dispute avec son compagnon, Bertrand Cantat (chanteur du groupe Noir Désir). Elle décède quelques jours après d'un oedème cérébral.







“Etre et paraître” : une conduite problématique qui amène Judy Garland , femme enfant, énergique et rayonnante (devant la caméra en tout cas), progressivement vers la folie. Alors qu'elle mène de front une carrière exemplaire d'actrice de comédies musicales (Le magicien d'Oz , une étoie est née ) et obtient un impressionnant succès auprès du public,Judy Garland ne retrouve pas le même soutien dans sa vie privée. Mariages désastreux, décès prématuré d'un père adoré, mère jalouse du succès de sa fille, pression insoutenable des studios : l'actrice craque et enchaîne calmants sur calmants au point d'en faire une overdose fatale dans sa salle de bain en juin 1969.





bon week-end      Ninnenne       blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 23782
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Destin tragique des stars + autres à venir???   Lun 22 Mai - 10:58

Coup de coeur






Le jour où je me suis aimé(e)... 


Le jour où je me suis aimé(e) pour de vrai,
j'ai compris qu'en toutes circonstances,
j'étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j'ai pu me relaxer.
Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle : L'ESTIME DE SOI


Le jour où je me suis aimé(e) pour de vrai,
j'ai pu percevoir que mon anxiété
et ma souffrance émotionnelle n'étaient
rien d'autre qu'un signal quand je vais
contre mes propres convictions.
Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle : L'AUTHENTICITÉ



Le jour où je me suis aimé(e) pour de vrai,
j'ai cessé de vouloir une vie différente et j'ai
commencé à voir que tout ce qui m'arrive
contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle : LA MATURITÉ



Le jour où je me suis aimé(e) pour de vrai,
j'ai commencé à voir l'abus dans le fait
de forcer une situation ou une personne
dans le seul but d'obtenir ce que je veux,
sachant très bien que ni la personne
ni moi-même ne sommes prêts
et que ce n'est pas le moment.
Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle : LE RESPECT



Le jour où je me suis aimé(e) pour de vrai,
j'ai commencé à me libérer de tout
ce qui ne m'était pas salutaire.
Personnes, situations, ou tout ce qui
baissait mon énergie. Au début, ma
raison appelait cela de l'égoïsme.
Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle : L'AMOUR DE SOI



Le jour où je me suis aimé(e) pour de vrai,
j'ai cessé d'avoir peur du temps libre
et j'ai arrêté de faire de grands plans,
j'ai abandonné les méga-projets du futur.
Maintenant, je fais ce que j'aime,
quand ça me plait et à mon rythme.
Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle : LA SIMPLICITÉ 




Le jour où je me suis aimé(e) pour de vrai,
j'ai cessé de chercher à toujours avoir
raison, et je me suis rendu compte de
toutes les fois où je me suis trompé(e).
Aujourd'hui, j'ai découvert : L'HUMILITÉ


Le jour où je me suis aimé(e) pour de vrai,
j'ai cessé de revivre le passé et de me
préoccuper de l'avenir. Maintenant, je
vis au Présent, là où Toute la Vie se passe.
Aujourd'hui, je vis une seule journée
à la fois et ça s'appelle : LA PLÉNITUDE


Le jour où je me suis aimé(e) pour de vrai,
j'ai compris que ma tête pouvait me
tromper et me décevoir. Et si je la
mets au service de mon Cœur,
elle devient une alliée très précieuse.


Tout ceci s'appelle :

SAVOIR ÊTRE

SAVOIR VIVRE

SAVOIR AIMER




Nous ne devons pas avoir peur de nous 
confronter, car du chaos naissent les ÉTOILES. 



"Source : Tiré d'un texte de Charlie Chaplin "





bonne après midi 1     Ninnenne     blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 23782
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Destin tragique des stars + autres à venir???   Mar 6 Juin - 10:19

HOME le film







Vous n'avez pas encore vu "HOME" le film de Yann ARTHUS BERTRAND ???



Un petit clic, vous ne le regretterez pas (n'oubliez pas de le mettre en mode : plein écran)


http://www.youtube.com/homeprojectFR



MA.... GNI....FI.....QUE !!!!!!!!!!


Bonne  visite!!                  bonne après midi 1           Ninnenne       blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 23782
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Destin tragique des stars + autres à venir???   Dim 18 Juin - 10:51

gregory house


                         james hugh calum laurie
                              "gregory house"
                              né le 11 juin 1959 a oxford


bon week-end      Ninnenne     blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 23782
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Destin tragique des stars + autres à venir???   Dim 18 Juin - 12:41



PATRICK SWAYZE




David Carradine, né le 8 décembre 1936 à Hollywood, Los Angeles, Californie, et mort dans la nuit du 3 au 4 juin 2009 à Bangkok, est un acteur, réalisateur, scénariste et compositeur américain. Il est apparu dans plus de cent films et a été nommé quatre fois aux Golden Globe Awards. Il est principalement connu pour son rôle dans la série Kung Fu , diffusée dans les années 1970, et dans Kill Bill de Quentin Tarantino qui lui a fait retrouver le succès à la fin de sa carrière. Il y tient le rôle de Bill, l'antithèse du héros qu'il campait dans Kung Fu David Carradine a joué dans la série Kung Fu le rôle de Kwai Chang Caine, un moine shaolin à moitié chinois et moitié caucasien. Il obtient le rôle au détriment de Bruce Lee3. La série dure trois saisons de 1972 à 1975 et prend place dans le Grand Ouest américain, le cadre des Western. La série aida à populariser les arts martiaux et la philosophie asiatique et immortalisa son personnage sous le nom de "Petit Scarabée". C'est un succès tant aux États-Unis qu'à l'étranger. Carradine est nominé pour un Emmy et un Golden Globe pour son rôle. Il y eut une suite Kung Fu, la légende continue. Juste après la fin de la série, Carradine accepte le rôle du conducteur de voiture de course dans La course à la mort de l'an 2000 en 1975. À ce propos, il déclare "kill the image of Caine and launch a movie career" ce qui signifie littéralement qu'il voulait effacer son image de Caine de la série pour lancer sa carrière d'acteur au cinéma. Le film devint culte au sein de The Roger Corman exploitation. L'histoire est basée sur une courte histoire de science-fiction d'Ib Melchior appelé The Ra. En 2003-2004, il interprète le rôle de Bill, le rôle du méchant, antithèse de son rôle de Caine dans Kung-Fu, dans Kill Bill de Quentin Tarantino. Ce qui relance sa carrière. Il apparaît dans le clip Burning Up des Jonas Brothers. Il a aussi joué le rôle de Tempus dans la série Charmed (épisode 22 de la première saison : Une journée sans fin).
Décès Il est mort dans la nuit du 3 au 4 juin 2009, à l'âge de 72 ans, à Bangkok en Thailande, alors qu'il participait au tournage du film Stretch du réalisateur français Charles de Meaux1. Il a été retrouvé pendu dans sa chambre de l'hôtel Nai Lert Park. Après avoir suggéré un suicide, les derniers éléments font apparaître une mort accidentelle due à un jeu sexuel qui aurait mal tourné . Selon l'experte légiste, il est mort d'un « accident auto-érotique ». Le journal Le Monde, citant la police thaïlandaise, revient sur la thèse du suicide. Il restait à David Carradine trois jours de tournage pour le film de Charles de Meaux. Il repose à Los Angeles, au cimetière des collines d'Hollywood de Forest Lawn.

jean gabin


Jean Gabin, nom d'artiste de Jean-Alexis Gabin Moncorgé1, est un acteur français, chanteur de revue et d'opérette, né le 17 mai 1904 à Paris, qui a grandi à Mériel (Val-d'Oise), mort le 15 novembre 1976 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), d'une crise cardiaque. Figure incontournable du cinéma français, la carrière de Jean Gabin fut d'abord celle d'une « gueule d'amour » tournant avec les réalisateurs importants de l'entre-deux-guerres comme Julien Duvivier ou Jean Renoir. Changé physiquement après la guerre, ses rôles évoluèrent et il devint un « pacha » au physique imposant et au regard sombre incarnant la plupart du temps des rôles de truands ou de policiers, toujours avec la même droiture, dans des films bien souvent dialogués par Michel Audiard. Il est également le cousin de Rémy Moncorgé, plus connu sous le nom de Rémy Saint-Maximin, chanteur compositeur des années 1980. Sa filmographie compte un nombre important de classiques, parmi lesquels Gueule d'amour, La Bête humaine, Pépé le Moko, Le Quai des brumes, La Grande Illusion, Un singe en hiver ou La Traversée de Paris. Il tourna avec tous les grands acteurs de l'époque dont certains, comme Lino Ventura, Bernard Blier, André Pousse, Jean-Paul Belmondo ou Alain Delon, étaient des amis. Acteur populaire, il a attiré 84 millions de spectateurs dans les salles. Sa vie sentimentale fut souvent liée à son métier : il eut des liaisons connues avec les actrices Mireille Balin, Michèle Morgan et Marlène Dietrich et fut l'époux de l'actrice Gaby Basset, de la meneuse de revue Jeanne Mauchain puis enfin d'un ancien mannequin, Dominique Fournier, sa compagne jusqu'à sa mort, avec qui il eut trois enfants : Valérie Moncorgé, Florence Moncorgé et Mathias Moncorgé. Enfance[modifier] Jean Gabin naît à Paris le 17 mai 1904, au 23 boulevard Rochechouart à Paris, sous le nom de Jean-Alexis Gabin Moncorgé.
Fils de Ferdinand Joseph Moncorgé, tenancier de café et comédien d'opérette sous le nom de scène de Joseph Gabin, et d'Hélène Petit, chanteuse de café-concert, il a six frères et sœurs aînés. Il passe son enfance et son adolescence à la campagne pour laquelle il gardera toute sa vie un profond attachement. Loin de la vie parisienne de spectacle de ses parents, il est élevé dans le petit bourg campagnard de Mériel dans le Val-d'Oise par sa sœur aînée Madeleine, dans une maison située près d'une voie ferrée. En 1914, à l'âge de 10 ans, un coup appuyé lors d'un combat de boxe lui écrase le nez. En 1919, alors qu'il a 15 ans, sa mère meurt. Il est mauvais élève et délaisse le lycée Janson-de-Sailly à Paris où il est inscrit et enchaîne les petits métiers, garçon de bureau à la compagnie parisienne d'électricité, cimentier à la gare de la Chapelle, manœuvre dans une fonderie, magasinier aux magasins d'automobiles de Drancy, vendeur de journaux. À 17 ans il veut, comme son grand-père maternel, devenir conducteur de locomotive à vapeur dont il peut voir les évolutions depuis sa chambre. Bourru, il osait se plaindre de ce qui lui déplaisait mais son œil bleu « magique » participait avec ses amis à la joie de vivre.

[size=24]paul meurisse


[/size]

Paul Gustave Pierre Meurisse est un comédien français, né le 21 décembre 1912 à Dunkerque et décédé le 19 janvier 1979 à Neuilly-sur-Seine. Il est inhumé au cimetière ancien de Neuilly-sur-Seine.Issu d'une famille bourgeoise, il passe son enfance en Corse puis fait ses études de droit à Aix-en-Provence où il devient clerc de notaire. Attiré par les tréteaux, il monte à Paris en 1936 pour participer à un radio-crochet, qu'il remporte. Il devient danseur de revue au Trianon, puis présente un tour de chant dans les cabarets, en interprétant de façon lugubre des chansons gaies. Pierre Dac le remarque et l'emmène en tournée. Dans son premier film, 24 heures de perm', tourné en 1940 mais sorti en salles en 1945, on le voit dans un court extrait de son tour de chant. En 1939, il interprète sur scène Le Bel indifférent, de Jean Cocteau, aux côtés d'Édith Piaf, qui devient sa compagne jusqu'en 1942. Par la suite, il se mariera avec trois actrices : Michèle Alfa (de 1942 à 1946), Micheline Cheirel (de 1951 à 1955) et Micheline Gary (de 1965 à sa mort, en 1979). Mobilisé en 1939, il retourne au music-hall après la défaite et côtoie Maurice Chevalier sur scène. Après quelques rôles secondaires, sa carrière cinématographique démarre véritablement en 1946 avec Macadam dans lequel il interprète un voyou. Acteur prolifique au cinéma, c'est aussi un comédien de tout premier plan au théâtre. Il a été pensionnaire de la Comédie-Française entre 1956 et 1958 mais a refusé de signer son contrat de sociétaire. Il interprète la plupart de ses rôles avec la même élégance et le même flegme, tour à tour ironique ou inquiétant. Il publie ses mémoires, Les Éperons de la liberté, quelques mois avant sa mort, en 1979.
[size]

robert mitchum

[/size]

Robert Charles Durman Mitchum était un acteur et chanteur américain né le 6 août 1917 à Bridgeport, Connecticut et décédé le 1er juillet 1997 à Santa Barbara, Californie d'un cancer du poumon. Il a commencé en étant sous contrat avec la RKO. Robert Mitchum est né à Bridgeport, Connecticut, de l'ouvrier de chantiers navals et de chemin de fer James Thomas Mitchum et d'Ann Harriet Gunderson, immigrante norvégienne et fille d'un capitaine de marine1. Sa sœur, Annette, (actrice sous le pseudonyme de Julie Mitchum) était née en 1913. James Mitchum mourut sur un chantier de chemin de fer à Charleston (Caroline du Sud) en février 1919, alors que Robert pas encore deux ans. Après la mortde son mari, Ann Mitchum reçut une pension du gouvernement, et se rendit compte bientôt qu'elle était enceinte. Elle rentra auprès de sa famille dans le Connecticut, et épousa un ancien officier de l'Armée britannique qui l'aida à élever les trois enfants puisqu'en septembre 1919 naquît John. Lorsque ses enfants furent en âge d'aller à l'école, Ann trouva un travail comme opératrice de linotype pour le Bridgeport PostIl est l'un des acteurs emblématiques du film noir depuis sa première apparition dans la série B L'Étrange mariage, mettant en scène un serial killer psychotique. Pour Lame de fond , il incarne le frère de Robert Taylor aux côtés de Katharine Hepburn dans ce qui sera la seule incursion dans le genre de Vincente Minnelli. En 1946, dans Le Médaillon il est l'ex-mari de la femme fatale Laraine Day, alors que l'année suivante dans La Vallée de la peur (entre western et film noir), son personnage se remémore son passé tout en pourchassant ceux qui ont tué sa famille. Pour Feux croisés également sorti en 1947, Mitchum appartient à un groupe de soldats, dont l'un a tué un juif. Cette critique de l'antisémitisme et des méthodes d'entraînement militaire, réalisée par Edward Dmytryk, fut un film marquant de cette année-là et sera nommé pour cinq Oscars. Après Feux croisés Mitchum joue le premier rôle d'un des meilleurs films de sa carrière, Pendez-moi haut et court/La Griffe du passé réalisé par Jacques Tourneur et photographié par Nicolas Musuraca. Il est Jeff Markham, un propriétaire d'une station-service isolée qui se retrouve rattrapé par son passé trouble avec le joueur Whit Sterling (Kirk Douglas) et la femmefatale Kathie Moffett (Jane Greer). Même s'il est passé relativement inaperçu au moment de sa sortie, le film a ensuite fait l'objet d'une reconnaissance tardive auprès des cinéastes et des journalistes qui le portèrent aux nues. L'acteur sera à nouveau photographié par Musuraca dans le « western psychologique » de Robert Wise Ciel rouge l'année suivante.
[size]


charles bronson

[/size]

Charles Bronson, de son vrai nom Charles Dennis Buchinsky, est un acteur américain, né le 3 novembre 1921, à Ehrenfeld, en Pennsylvanie, et décédé le 30 août 2003 à Los Angeles. Avec son physique impressionnant et son visage dur, Charles Bronson fut souvent habitué à des rôles virils, dont quelques-uns sont entrés dans la légende. Il reste pour des générations de cinéphiles l'inoubliable homme à l'harmonica de Il était une fois dans l'Ouest, le roi du tunnel de La Grande Évasion, un des Douze Salopards, un des Sept Mercenaires et le Justicier dans la ville. Il côtoya les plus grands acteurs de son temps, tels que Steve McQueen, Gary Cooper, Yul Brynner, Lee Marvin, Henry Fonda, Anthony Quinn, Lino Ventura, Alain Delon, ou Ernest Borgnine et tourna avec quelques grands cinéastes tels que Sergio Leone, Robert Aldrich, John Sturges, Vincente Minnelli, Terence Young, René Clément, Michael Winner, J. Lee Thompson ou Sydney Pollack Onzième enfant d'une famille ouvrière d'origine lituanienne, mais d'ascendance Tatare3, Charles Bronson est d'abord mineur de fond, puis mitrailleur de queue d'un bombardier pendant la Seconde Guerre mondiale. Démobilisé en février 1946, il part pour Philadelphie tenter sa chance et s'inscrit l'année suivante dans une école de dessin, il a alors 27 ans. Sur place, il noue une amitié avec un dénommé Jack Klugman avec lequel il partage un appartement jusqu'en 1949. Durant cette période, il entre dans la troupe de théâtre local et joue des rôles secondaires dans divers pièces. Il passe ainsi une audition avec Elia Kazan pour Un tramway nommé Désir de Tennessee Williams. En 1949, il épouse Harriet Tendler à Atlantic City, qu'il avait rencontré au théâtre deux ans plus tôt, avant de partir pour la Californie. La même année, il est admis au célèbre théâtre de Pasadena puis se fait remarquer dans The Great Highway d'August Strindberg. En 1951, Bronson obtient son premier grand film : La marine est dans le lac, d'Henry Hathaway.
[size]

tony curtis

[/size]

Des bas-fonds du Bronx aux sunlights d'Hollywood, le parcours de Tony Curtis, décédé hier à l'âge de 85 ans, aura été une incroyable success story, celle d'un petit délinquant juif devenu l'une des plus belles "gueules" de l'âge d'or du cinéma américain. Mais "L'homme aux plus de 1000 conquêtes", parmi lesquelles Marylin, qui disait avec son humour ravageur «De toutes mes partenaires féminines, la seule avec qui je n'ai pas couché, c'est Jack Lemmon», fut surtout un étonnant acteur protéiforme, devenu le travesti le plus célèbre de l'histoire du 7ème art.
Né le 3 juin 1925, Bernard Schwartz est issu d'une famille juive hongroise immigrée à New-York après la première guerre mondiale. Son père, Manny, acteur à Budapest, n'arrivera jamais à perdre son fort accent d'Europe de l'Est, ce qui l'empêchera de percer aux Etats-Unis, et exercera le métier de tailleur. Dire que le jeune Bernard vit une enfance difficile est un doux euphémisme. Dickens n'est pas loin. Helen, sa mère, traumatisée par une vie de petite fille misérable, faisant des ménages dès l'âge de 6 ans, souffre de schizophrénie et le bat sans relâche. La famille ne survit, dans ce quartier populaire du Bronx ravagé par la crise économique, que grâce à la solidarité de la communauté juive hongroise.
Bernard est l'aîné de deux frères. L'un, Robert, souffrant comme sa mère de schizophrénie, est placé en institution psychiatrique, le second, Julius, qui avait trois ans de moins que lui, meurt écrasé par un camion à l'âge de 13 ans. La perte de son petit frère et meilleur ami restera le drame de sa vie "Je pense à lui tous les jours" avouera-t-il jusqu'au dernier moment. Adolescent, il traîne dans les rues, joue des poings et finit dans un centre de redressement. Il y découvre le théâtre et le cinéma et décide d'en faire son métier.
En 1942, âgé de 16 ans, il rejoint l'US Navy et est affecté sur le croiseur USS Proteus. Il sera blessé dans le Pacifique, lors de la terrible bataille pour la reconquête de l'île de Guam, puis démobilisé après la capitulation japonaise. Ancien combattant, on lui octroie une bourse qui lui permet de s'inscrire dans un cours d'art dramatique à New York. Un agent d'Universal Pictures va le repérer dans une pièce, Golden Boy, et lui fait signer un contrat de sept ans. On est en 1948, Hollywood lui ouvre ses portes, il a 23 ans. L'antisémitisme, Bernie Schwartz connaît. L'Amérique des années 30 et 40 l'est largement, et il en a souffert dans sa jeunesse. Dès le début de sa carrière, il doit changer de nom car, comme il le racontera dans une interview au journal Le Monde, "Toute ma vie, je me suis fait traiter de sale juif, dans la rue et même sur les plateaux de cinéma... j'ai du mal à comprendre". Il prend alors le nom de Anthony Curtis, anglicisation du nom hongrois Kertész, puis devient définitivement Tony Curtis.
[size]

STEVE MCQUEEN

[/size]

Steve McQueen, de son vrai nom Terence Steven McQueen, (né le 24 mars 1930 à Beech Grove dans l'Indiana aux États-Unis et décédé le 7 novembre 1980 à Ciudad Juárez au Mexique) est un acteur, producteur, pilote automobile et pilote de moto américain. Ses rôles d'anti-héros ont fait de Steve McQueen une icône de la contre-culture qui luttait contre la guerre du Vietnam dans les années 1950 et 1960. En 1974, il était la star du cinéma la mieux payée au enfant unique, il n'a pas connu son père, aviateur acrobatique qui disparaît peu après sa naissance tandis que sa mère l'abandonne dans une ferme. Il est en partie élevé par son oncle, à Slater dans le Missouri. À l'âge de douze ans, il retrouve sa mère mais ne lui pardonne pas de l'avoir délaissé. Il part vivre avec elle à Los Angeles. Adolescent incontrôlable, McQueen se mêle aux bandes de voyous de Los Angeles. Il quitte très tôt l'école et s'engage dans la marine marchande puis chez les Marines en 1947 où il est mécanicien. En 1952, il étudie à l'Actors Studio de New York et fait ses débuts à Broadway en 1955, dans la pièce A Hatful of Rain.mondeSteve McQueen est malade. Il le sait depuis une visite médicale en 1978. Son cancer des poumons se généralise. Aux Etats-Unis, ses médecins refusent de l'opérer craignant pour son cœur déjà bien fragile. Contre l'avis de ces derniers, il décide de partir pour le Mexique afin de se faire opérer. Cette opération est controversée et vise à lui ôter le mésothéliome qu'il avait développé probablement à cause de l'amiante présent dans les combinaisons ignifugées qu'il utilisait dans les courses automobiles. Après trois longues heures d'opération, il ressort apparemment en bonne santé. Il est faible mais l'opération est couronnée de succès. Cependant, Il décède d'un arrêt cardiaque dans la nuit du 7 novembre 1980 dans son sommeil, à Ciudad Juárez au Mexique, un jour après l'opération
[size]

richard gere

[/size]

Richard Gere est un acteur américain né le 31 août 1949 à Philadelphie, en Pennsylvanie.S'il est né dans une grande ville américaine, Philadelphie, Richard Gere est issu du monde rural, ses parents, Homer et Doris, sont des fermiers laitiers, de même que son grand-père et ses oncles. Second d’une famille de cinq enfants(deux sœurs, deux frères), le jeune Richard sort diplômé de la North Syracuse Central High School en 1967. Il étudie ensuite la philosophie et l’art dramatique à l’Université du Massachusetts à Amherst mais quitte l’établissement au bout de deux années, pour se lancer dans la carrière d’acteur. Il joue des petits rôles de répertoire sur la Côte Est (Provincetown Playhouse à Cap Cod) comme sur la Côte Ouest (Repertory Theater de Seattle). Gere s'installe ensuite dans le Vermont et tente une carrière musicale de trompettiste, un instrument dans lequel il excelle. Mais le milieu de la musique le déçoit et Richard Gere part pour New York afin d'y reprendre une carrière sur les planches. Il traverse ensuite l'Atlantique pour Londres où il décroche le rôle de Danny Zuko dans la comédie musicale Grease, en 1973, un rôle qu’il reprendra à Broadway. Son travail lui vaut de jouer durant une saison avec la Young Vic Company pour laquelle il interprète plusieurs pièces. De retour à New York, il joue dans Le Songe d'une nuit d'été au Lincoln Center de New York ainsi que dans La Mégère apprivoisée. Sa performance lui sert de tremplin vers le grand écran.
[size]


tom hanks

[/size]

Thomas Jeffrey Hanks est un acteur, réalisateur et producteur de cinéma américain, né le 9 juillet 1956 à Concord, en Californie. Après des débuts dans la comédie, Tom Hanks s'impose comme l’un des acteurs les plus populaires du cinéma américain, grâce à des rôles dramatiques tenus dans des films comme Philadelphia, Forrest Gump, La ligne verte ou Il faut sauver le soldat Ryan. Il devient alors l'un des acteurs fétiches des réalisateurs Steven Spielberg, Robert Zemeckis et Ron Howard, avec lesquels il collabore à plusieurs reprises. Au 1er janvier 2007, les films auxquels il a participé ont généré plus de trois milliards de dollars au box-office américain, faisant de Tom Hanks l'acteur le plus prolifique de l'histoire du cinéma en matière de succès commerciaux. En 2006, le magazine Forbes le classe 31e des célébrités les mieux payées du monde avec des revenus de 29 millions de dollars. Tom Hanks naît à Concord, Californie, de Janet Marilyn Frager (1932), administratrice d'hôpitaux d'ascendance portugaise, et d'Amos Mefford Hanks (1924–1991), un cuisinier itinérant. Lorsque ses parents se séparent, le jeune Tom alors âgé de 5 ans habite avec son frère Larry et sa sœur Sandra, tandis que son autre frère Jim reste avec leur mère. Le métier du père de famille impose un grand nombre de déménagements et de changements d'écoles à ses enfants, ce qui ne laissait pas à Hanks le temps de se faire des amis et développa chez lui une grande timidité. De plus, son entourage familial changeait très souvent, du fait des multiples mariages de son père. Sa première belle mère s'installa avec ses 5 enfants ; le couple divorça deux ans plus tard. En 1965, son père Amos se remarie et Tom Hanks compte trois demi-frères et sœurs de plus, avant que la famille ne s'installe à Oakland, Californie. À l'école, Tom Hanks s'intéresse au sport et s'inscrit dans des cours d'art dramatique dans lesquels son professeur, impressionné par ses talents, l'encourage à persévérer. À mesure que sa scolarité se poursuit, Tom Hanks joue dans diverses pièces de théâtre qui lui vaudront finalement un prix d'interprétation de son école en 1974. Après le lycée, il s'inscrit à une université locale et se trouve un petit travail de groom dans un hôtel Hilton. Il développe son jeu d'acteur au travers de sa participation à des cours de comédie, et déménage à Sacramento, Californie, pour suivre des études dans l'université de la ville. C'est alors qu'il fit deux rencontres importantes : d'abord avec celle qui deviendra plus tard sa première femme, Samantha Lewes, puis avec Vincent Dowling, un metteur en scène. À l'époque, il essayait de figurer dans les productions théâtrales de son université, en vain. Frustré de ses échecs, il auditionne pour une pièce de théâtre locale de Tchekov, La Cerisaie (The Cherry Orchard), à l'issue de laquelle il décroche un rôle. Dowling, le metteur en scène de la pièce, fut si impressionné qu'il l'invita à un festival de théâtre à Cleveland. Il abandonne ensuite l'université pour se consacrer à sa carrière naissante d'acteur. Il s'implique dans l'organisation du festival à Cleveland, une expérience qui l'occupe pendant trois ans. Son premier enfant naît en 1977, puis il épouse Samantha Lewes en janvier 1978 ; la même année, il remporte un nouveau prix d'interprétation pour son rôle de Proteus dans Les Deux Gentilshommes de Vérone (The Two Gentlemen of Verona), en représentation à Cleveland. Son expérience dans le théâtre, ses interprétations de l'œuvre de Shakespeare et le succès local inspirent Tom Hanks qui se sent le courage de s'installer à New York, s'approchant ainsi de Broadway, le centre de l'activité théâtrale aux États-Unis. Le couple trouve difficilement du travail, et Tom Hanks est contraint de revenir à Cleveland pendant l'été 1979 pour jouer une nouvelle pièce. Son metteur en scène Dowling l'apprécie énormément pour ses interprétations, à la fois très réalistes et comiques, ce qui constituera plus tard sa signature en tant qu'acteur de cinéma. A son retour à New York à la fin de l'année 1979, Tom Hanks trouve enfin du travail dans une pièce de théâtre, et un agent se charge désormais de sa carrière. Celui-ci lui trouve un premier rôle au cinéma dans le film d'horreur Noces sanglantes (He Knows You're Alone), réalisé par Armand Mastroianni
[size]


mel gibson

[/size]

Mel Gibson est un acteur, réalisateur, scénariste et producteur de cinéma américain, né le 3 janvier 1956 à Peekskill, dans l'État de New York. Il est célèbre pour avoir tenu les rôles-titres de Mad Max et L'Arme fatale, mais il est également reconnu pour ses réalisations comme l'oscarisé Braveheart et le controversé La Passion du Christ. Les films dans lesquels Mel Gibson a joué ont rapporté 2 359 979 028 $ aux États-Unis et 4 656 246 953 $ dans le monde, faisant de lui l'un des acteurs les plus rentables de l'histoire du cinéma Mel Gibson est le sixième des onze enfants (six filles et cinq garçons) d'Hutton Gibson et d'Anne Reilly Gibson. Sa mère est d'origine irlandaise et sa grand-mère paternelle, Eva Mylott, était une chanteuse d'opéra australienne. Un de ses frères, Donal, est également acteur. En 1968, la famille Gibson s'installe en Australie alors que Mel n'a que douze ans. Le père vient de gagner son procès pour accident du travail contre son employeur et a reçu 145 000 $ à titre de compensation. L'émigration en Australie est un signe de protestation contre la guerre du Vietnam à un moment où l'aîné des Gibson risque d'être appelé sous les drapeaux. C'est aussi pour Hutton Gibson, catholique fervent, le moyen de protester contre la décadence morale qu'il voit dans l'évolution des mœurs de la société américaine Mel Gibson s'est marié à Robyn Moore le 7 juin 1980, dans la ville de Forestville, en Nouvelle-Galles-du-Sud (Australie). Le couple a donné naissance à sept enfants (une filleet six garçons):
Hannah Edward
Christian William
Louis Milo
Tommy Lucia (avec Oksana Grigorieva)
Sa fille, Hannah Gibson, s'est mariée au musicien Kenny Wayne Shepherd le 16 septembre 2006. En avril 2007, sa femme, Robyn, demande le divorce après 27 ans de mariage. Le 30 octobre 2009, sa fiancée Oksana Grigorieva met au monde une petite fille nommée Lucia. C'est le 8e enfant de Mel Gibson
[size]


robert conrad

[/size]

Robert Conrad, de son vrai nom Conrad Robert Falk, né le 1er mars 1929 selon les sources judiciaires (le 1er mars 1935 selon certaines biographies), à Chicago dans l'Illinois, aux États-Unis, est un acteur américain. Il est le fils de Leonard Falk et de Jackie Smith, une publiciste de Mercury Records qui sera par après l'épouse de l'animateur de radio Eddie Hubbard de 1948 à 1958Il est connu en particulier pour avoir joué les rôles de James T. West dans la série télévisée Les Mystères de l'Ouest (The Wild Wild West, 1965-1969) et de Pappy Boyington dans la série Les Têtes brûlées (Baa Baa Black Sheep, 1976-1978). Robert Conrad a été adjoint du shérif de Bear Valley dans le Nevada et son nom était bien Conrad Robert Falk (des sources citent "Konrad Robert Falkowski"). Certains procès verbaux qu'il a dressés — et qui ne peuvent laisser place à une telle erreur juridique aux États-Unis — ainsi que sa procédure de nomination ne laissent aucun doute à ce sujet. En outre, alors que certaines bases de données persistent encore dans cette erreur, il n'a jamais été le demi-frère de l'acteur Larry Manetti, un de ses partenaires dans les Les Têtes brûlées. Il a simplement déclaré un jour à un journaliste qu'il considérait celui qui était devenu son ami durant le tournage comme son demi-frère (tous les deux étaient originaires de Chicago et connurent des conditions de vie similaires). Ancien boxeur professionnel, Robert Conrad débute sa carrière télévisée avec le rôle de Tom Lopaka pour la série Hawaiian Eye (1959-1963). Il enchaîne ensuite les premiers rôles dans des séries du petit écran. De 1965 à 1969, il est James West dans Les Mystères de l'Ouest puis l'espion Jake Webster dans l'Homme de Vienne (1972). De 1976 à 1978, il tient le rôle de Greg « Pappy » Boyington dans Les Têtes Brûlées aux côtés de l'acteur Larry Manetti. À la fin des années 1970, il reprend un rôle similaire à celui de James West dans la série Sloane agent spécial (1979) et celui de Pasquinel dans la mini-série Colorado (1978). Robert Conrad a été marié à Joan Kenlay de 1952 à 1983. De cette union sont nés cinq enfants. Du deuxième mariage en 1983 avec LaVelda Fann sont issus trois enfants. Ils ont divorcé en 2010. En 2003, Conrad est impliqué dans un grave accident de la route. Il conduisait sa Jaguar sous l'emprise de l'alcool près du comté de Calaveras lorsqu'il a traversé le terre-plein central et percuté de front un véhicule conduit par un jeune homme de 26 ans, Kevin Burnett. Les deux conducteurs sont grièvement blessés. Burnett décèdera deux ans plus tard de complications d'ulcères digestifs. Conrad, reconnu coupable de conduite en état d'ivresse (son alcoolémie était près de trois fois supérieure à la limite autorisée), a été condamné à six mois d'assignation à domicile et s'est vu retirer son permis de conduire pendant un an. Les documents produits durant son procès indiquent son année de naissance comme étant 1929 et non pas 1935 comme cela était écrit dans plusieurs des biographies qui lui ont été consacrées (s'il était effectivement né en 1935, il se serait marié pour la première fois à l'âge de 16 ans !).
[size]


john wayne

[/size]

John Wayne, né Marion Robert Morrison le 26 mai 1907 à Winterset dans l'Iowa, aux États-Unis, et mortle 11 juin 1979 à Los Angeles (États-Unis), est un acteur, réalisateur et producteur américain. S'il a joué dans des films policiers, des films de guerre et quelques comédies romantiques, c'est dans ses nombreux westerns que John Wayne s'est réellement imposé, sous la direction de deux réalisateurs particulièrement : John Ford (La Chevauchée fantastique, Le Massacre de Fort Apache, La Charge héroïque, Rio Grande, L'Homme tranquille, La Prisonnière du désert ou encore L'Homme qui tua Liberty Valance) et Howard Hawks (La Rivière rouge, Rio Bravo, El Dorado ou Rio Lobo). Il tourna également plusieurs films avec Henry Hathaway dont Cent dollars pour un shérif, qui lui valut en 1970 le seul Oscar de sa carrière. En 1960, il passa derrière la caméra pour réaliser une fresque historique d'envergure, Alamo, relatant les derniers jours de Davy Crockett et ses compagnons lors de la guerre d'indépendance du Texas. Huit ans plus tard, il coréalisa Les Bérets verts, film engagé justifiant l'intervention américaine au Viêt Nam. Ses deux réalisations reflètent l'engagement personnel de John Wayne, républicain et ardent patriote1. Classé 13ème plus grande star de légende par l'American film Institute en 1999, John Wayne est certainement un des acteurs les plus représentatifs du western, une incarnation à lui seul de l'Amérique conquérante2. Surnommé « The Duke », il reste toujours aujourd'hui grâce à ses films le symbole d'une certaine virilité, révolue. Il interpréta ce rôle d'homme viril, dur, solitaire et un peu machiste tout au long de sa carrière, ce qui lui fit déclarer "J'ai joué John Wayne dans tous mes films et ça m'a plutôt pas mal réussi Né dans une famille modeste et presbytérienne, son père est Clyde Leonard Morrison, (1884–1937), d'ascendance irlandaise et écossaise et fils d'un vétéran de la Guerre de Sécession, Marion Mitchell Morrison (1845–1915). Sa mère est Mary Alberta Brown (1885–1970), d'origine irlandaise. En décembre 1912 naquit son frère Robert. Ses parents changèrent alors son identité en Marion Mitchell Morrison (toutefois il a souvent affirmé que son vrai nom aurait été Marion Michael Morrison). Peu après son père eut des lésions aux poumons et fut contraint de "changer d'air" pour sa santé. Il mit en vente sa pharmacie et acheta une maison délabrée près du désert des Mojaves, à Palmdale, et des terres où il décida de faire pousser du maïs. Sa femme et ses enfants vinrent le rejoindre en 1914. "Je crois que c'était une misérable baraque. Ni gaz, ni électricité, ni eau courante. [...] Nous étions absolument coupés du monde." C'est pour aider son père qu'il apprit à se servir d'un fusil et à monter à cheval. "Je suis très à l'aise en selle, mais je ne suis pas amoureux des chevaux. Ils sont seulement utiles dans une ferme ou pour tourner un film
[size]

robert redford

[/size]

Robert Redford, de son vrai nom Charles Robert Redford, Jr., est un acteur et réalisateur américain né le 18 août 1936 à Santa Monica, en Californie. Il est devenu une vedette internationale après la sortie du film Butch Cassidy et le Kid. Ont suivi d'autres succès, tels Les Hommes du président, L'Arnaque, Gatsby le magnifique, Out of Africa, et L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux. Il a remporté l'Oscar du meilleur réalisateur pour Des gens comme les autres en 1981, et l'Oscar d'honneur en 2002. Il est fait chevalier de la Légion d'honneur le 15 octobre 201o Robert Redford est né à Santa Monica, en Californie. Il est le fils de Charles Robert Redford Sr et de Martha W. Hart. Son père est un laitier devenu comptable, originaire de Pawtucket, Rhode Island. Il a un demi-frère, William, issu d'un second mariage de son père. Robert Redford a des ancêtres français (il est l'un des nombreux descendants de Philippe de La Noye), anglais, écossais et irlandaisIl entame une carrière professionnelle au théâtre dans les années 1950. Au début des années 1960, il commence à jouer pour différentes séries télé américaines. C'est tout naturellement qu'il passe au cinéma en tant qu'acteur. Du début des années 1960 jusqu'à la fin des années 1970, Redford joue principalement pour le cinéma. Le film La Poursuite impitoyable (1966) d'Arthur Penn le révèle au grand public. En 1980, il réalise Des gens comme les autres, qui lance sa carrière de réalisateur. Il a réalisé Quiz Show, Milagro. En 1985, il partage la vedette avec Meryl Streep dans le multi-oscarisé (7 oscars dont meilleur film et meilleur réalisateur) Out of Africa de Sydney Pollack. Celui-ci le dirigera à sept reprises: Propriété interdite, Jeremiah Johnson, Nos plus belles années, Les Trois Jours du condor, Le Cavalier électrique, Out of Africa et Havana. En 1992, après le succès de Et au milieu coule une rivière, il acquiert une immense propriété au Montana et est quasiment ruiné par cet achat. Elle sert maintenant au tournage de pratiquement tous les films américains ayant pour cadre la nature et les grands espaces. Pour son thriller politique Lions et agneaux (2007) , il retrouve Meryl Streep et met en scène Tom Cruise. Il est aussi le président du Festival du film de Sundance et le créateur de la chaîne de télévision Sundance Channel. Marié le 12 septembre 1958 à Lola Van Wagenen, il est père de 4 enfants : Scott (1959-1959) qui est mort à 5 mois (mort subite du nourrisson), Shauna (1960), David James (1962) et Amy (1970). Ils ont divorcé en 1985. Il se remarie en juillet 2009 à Hambourg avec Sybille Szaggars, artiste peintre, sa compagne depuis 1996. Robert Redford est également membre honoraire de l'ONG Green Cross International
[size]

jean-paul belmondo

[/size]

Jean-Paul Belmondo (né le 9 avril 1933 à Neuilly-sur-Seine) est un acteur français de cinéma et de théâtre. Il a également été producteur de cinéma et directeur de théâtre. Alternant le genre populaire et les films d'auteurs, il est devenu en quelques années une des plus grandes vedettes du cinéma français, champion incontesté du box-office au même titre que Louis de Funès et Alain Delon à la même époque. En cinquante ans de carrière, il a attiré dans les salles près de 130 millions de spectateurs. Il a tourné sous la direction de grands réalisateurs français, tels Alain Resnais, Henri Verneuil, Jean-Luc Godard, Claude Chabrol, François Truffaut, Claude Sautet, Jean-Pierre Melville, Claude Lelouch, Georges Lautner ou encore Gérard Oury ainsi qu'avec quelques réalisateurs étrangers comme Vittorio De Sica ou Mauro Bolognini. Un grand nombre de ses films sont devenus des classiques du cinéma français, comme Le Professionnel, Borsalino, À bout de souffle, Le Magnifique, Un singe en hiver, Pierrot le fou, Le Cerveau ou L'As des as. Retiré du cinéma et des planches à la suite de problèmes de santé, il a toutefois tourné en 2009 dans Un homme et son chien de Francis Huster. Jean-Paul Belmondo est né à Neuilly-sur-Seine, le 9 avril 1933. Son père, Paul Belmondo, d'origine piémontaise et sicilienne, est né à Alger, département d'Alger, et fut un sculpteur de renom. Durant l'enfance de Jean-Paul Belmondo, la famille connaît quelques privations, Paul Belmondo ayant du mal à vivre de son art dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale et de l'occupation allemande1. Indiscipliné et peu enclin aux études, Jean-Paul Belmondo se passionne très jeune pour le sport (football, voitures, cyclisme...). Au lycée, il était gardien de but. Par la suite, il découvre la boxe qu'il va longtemps pratiquer en tant qu'amateur. Il mène durant son adolescence une courte carrière de boxeur, avec quatre victoires et un match nul en neuf combats2. À l'âge de seize ans, il est atteint d'une primo-infection de la tuberculose, ses parents l'expédient alors en Auvergne. C'est à cette époque, dans le calme et l'air vivifiant, que le jeune homme décide de devenir comédien. De retour d'Auvergne, il suit les cours de Raymond Girard. Il débute au théâtre en 1950 en interprétant La belle au Bois Dormant dans les hôpitaux de la ville de Paris. Pendant six mois, Raymond Girard va l'aider à préparer le concours du Conservatoire national supérieur d'art dramatique, où il est recalé mais admis en tant qu'auditeur libre en 1951. En janvier 1952, il repasse l'examen d'entrée mais échoue de nouveau. C'est seulement en octobre 1952 qu'il est enfin admis. Il devient l'élève de Pierre Dux. Ce dernier déclare un jour, qu'avec la tête qu'il a, il ne pourrait jamais prendre une femme dans ses bras, car cela ne serait pas crédible3. Jean-Paul Belmondo reste quatre ans au Conservatoire et y rencontre notamment Jean Rochefort, Jean-Pierre Marielle, Bruno Crémer, Pierre Vernier et Michel Beaune. Il participe également à des spectacles théâtraux sous la direction de Michel Galabru4. En 1953, il fait la connaissance d'Élodie Constant, danseuse sous le nom de "Renée Constant", qui devient sa compagne. Le couple mène une vie « de bohème », ce qui n'empêche pas les deux jeunes gens d'avoir une fille, Patricia, en 19545. Les professeurs de Jean-Paul Belmondo continuent de ne pas tenir son talent en haute estime. En 1956, lors d'un concours du conservatoire, il interprète un texte de Georges Feydeau : le public l'acclame mais le jury le boude et lui décerne un simple accessit3, lui interdisant ainsi l'entrée à la Comédie-Française. Les camarades de Belmondo le portent en triomphe pour le soutenir, tandis qu'il adresse un bras d'honneur au jury
[size]


alain delon

[/size]

Alain Delon, de son nom complet Alain Fabien Maurice Marcel Delon, né le 8 novembre 1935 à Sceaux dans les Hauts-de-Seine (france), est acteur de cinéma et de théâtre français, également producteur et homme d'affaires. Tout en gardant la nationalité française, il est également citoyen suisse (résident du canton de Genève) depuis 1999. Il commence à faire du cinéma à l'âge de 23 ans et tourne dès lors avec des grands noms du cinéma parmi lesquels Yves et Marc Allégret, René Clément, Luchino Visconti, Jean-Pierre Melville, Michelangelo Antonioni, Henri Verneuil, Jacques Deray, Georges Lautner, Alain Cavalier, Joseph Losey, Jean-Luc Godard, Louis Malle, Bertrand Blier et Volker Schlöndorff, avec pour partenaires Jean Gabin, Lino Ventura, Danielle Darrieux, Simone Signoret, Jean-Paul Belmondo, Maurice Ronet, Claudia Cardinale et Burt Lancaster, Dean Martin, Ursula Andress, Toshiro Mifune, Catherine Deneuve, Annie Girardot, Monica Vitti, Dalila Di Lazzaro ou Vanessa Paradis... Il fut un temps l'acteur le plus rentable du cinéma français avec Louis de Funès et Jean-Paul Belmondo, et a attiré dans les salles des millions de spectateurs depuis 1956. Dans les médias anglo-saxons, il a parfois été surnommé « le Brigitte Bardot au masculin »1 du fait de son physique avantageux et de son succès international. Nombre de films dans lesquels il a joué avec d'autres grands acteurs, sont considérés comme des classiques, tels Plein soleil, Rocco et ses frères, Le Guépard, Mélodie en sous-sol, Le Samouraï, Borsalino, Monsieur Klein, Notre histoire... Il est également un des derniers survivants de cette époque et à ce titre s'attire le respect et l'admiration de nombre de cinéastes contemporains comme Johnnie To, Quentin Tarantino ou Sofia Coppola. Sa vie privée se confondit souvent avec sa carrière au cinéma. Il fut le compagnon de l'actrice Romy Schneider avec qui il partagea l'affiche plusieurs fois, notamment dans La Piscine, puis de Nathalie Barthélemy (mère de son fils Anthony), qu'il épousa, de Mireille Darc et, plus brièvement, d'Anne Parillaud. De son propre aveu, la relation qu'il attendait fut ses quinze années passées avec Rosalie van Breemen de 1987 à 2002, mère de ses deux derniers enfants : Anouchka Delon (Gien, 25 novembre 1990) et Alain-Fabien Delon (18 mars 1994), même s'il affirma que Romy fut son plus grand amour, lors du décès de cette dernière, en 1982. La renommée d'Alain Delon est internationale, bien qu'il n'ait pas réussi à s'imposer à Hollywood. Outre l'Europe, il a également connu un grand succès auprès du public asiatique, qui a d'autres critères d'appréciation
[size]


spencer tracy

[/size]

Spencer Tracy, né le 5 avril 1900 à Milwaukee (Wisconsin) et mort le 10 juin 1967 à Beverly Hills en Californie, était un acteur américain. Spencer Tracy a obtenu deux Oscars du meilleur acteur deux années consécutives en 1937 pour Capitaines courageux et en 1938 pour Des hommes sont nés, ainsi que le BAFTA en 1967 pour Devine qui vient dîner ?. Marié, et ne pouvant divorcer de son épouse parce qu'il était un catholique fervent, il vécut maritalement jusqu'à sa mort avec Louise Treadwell, mais fut l'amant de l'actrice Katharine Hepburn pendant plus de 25 ans. Celle-ci n'assista d'ailleurs pas à ses funérailles, par respect pour sa famille. L'American film Institute l'a classé « 9e acteur de légende ». Il est né Spencer Bonaventure Tracy à Milwaukee dans le Wisconsin, second fils de John Edward Tracy, vendeur de camions d'origine irlando-américaine catholique, et Caroline Brown, une protestante qui se convertit à la Science chrétienne. il fit ses débuts sur scène en 1921 dans une pièce de théâtre intitulée The Truth, et se décida à se lancer dans une carrière d'acteur. Lors d'une tournée sa troupe, il fut auditionné pour un rôle et accepté à l'American Academy of Dramatic Arts à New York. Il excella sur les planches. En 1923, il épousa l'actrice Louise Treadwell avec qui il eut deux enfants. Très malade lors du tournage de son dernier film (il souffrait d'emphysème et de diabète), il était en train de se préparer une tasse de café au matin du 10 juin 1967, lorsqu'il fut terrassé par une crise cardiaque, dix-sept jours après la fin du tournage de Devine qui vient dîner ?, avec Katharine Hepburn. C'est cette dernière qui le découvrira mort dans sa cuisine. Le film sortit en décembre, six mois après sa mort. Quarante ans plus tard, Tracy est toujours reconnu comme l'un des plus talentueux acteurs de son époque. Il pouvait jouer le héros, le méchant, ou la comédie et faire croire au public qu'il était vraiment le personnage. Ainsi, dans La Septième croix, il était convaincant dans le rôle d'un prisonnier échappé d'un camp de concentration en dépit de sa corpulence. L'acteur Van Johnson surnomma Tracy mon mentor. Tracy était l'un des premiers acteurs réalistes d'Hollywood ; ses interprétations ont passé l'épreuve du temps. Des acteurs ont ainsi remarqué que son travail dans les années 1930 s'apparentait à celui d'un acteur moderne face au jeu daté et plus stylisé de ses partenaires. En 1988, l'université de Californie et Susie Tracy créèrent l'UCLA Spencer Tracy Award. Cette récompense honore les acteurs en reconnaissance de leur apport au cinéma. Parmi les lauréats se trouvent William Hurt, James Stewart, Michael Douglas, Denzel Washington, Tom Hanks, Sir Anthony Hopkins, Jodie Foster, Harrison Ford, Anjelica Huston, Nicolas Cage, Kirk Douglas, Jack Lemmon et Morgan Freeman
[size]

barker lex

[/size]

Lex Barker (de son nom complet Alexander Grichlow Barker Jr.), né le 8 mai 1919 à Rye (New York) et décédé le 11 mai 1973 à NeIl était le second fils d'un riche promoteur immobilier et de son épouse Mariann. Il fut très tôt attiré par la carrière cinématographique, au désespoir de ses parents, et commença à jouer des petits rôles, entre autres dans le film désastreux d'Orson Welles "Five Kings". En février 1941, presque un an avant l'attaque de Pearl Harbour, il s'engagea dans l'armée. Avec son metre quatre vingt treize et ses 104 kilos, il atteignit rapidement le grade de major. Il fut blessé à la tête et aux jambes lors des combats en Sicile. De retour aux États-Unis, il fut soigné dans un hôpital militaire en Arkansas, et après avoir été démobilisé, il se rendit à Los Angeles où il joua de petits rôles dans quelques films. Il trouva ensuite le rôle cinématographique qui allait lui apporter la notoriété. Barker devint le dixième Tarzan du cinéma, dans le rôle que Johnny Weissmuller avait assumé pendant seize ans. Il ne tourna que dans cinq films de Tarzan, mais resta dans les mémoires comme l'un des acteurs les plus connus dans ce rôle. Il joua ensuite dans quelques westerns, mais trouvant difficilement des emplois aux États-Unis, il se tourna vers l'Europe où il tourna une quarantaine de films (il parlait français, italien, espagnol et un peu l'allemand). En Italie, il eut un petit rôle dans La Dolce vita de Federico Fellini, comme fiancé d'Anita Ekberg. C'est en Allemagne qu'il rencontra ses plus grands succès, avec les films sur le Docteur Mabuse et autres. Il y passa le restant de sa vie. Il se maria cinq fois :
Constanze Thurlow (1942 - 1950) (divorce)
Arlene Dahl (1951 - 1952) (divorce)
Lana Turner (8 September 1953 - July 22, 1957) (divorce)
Irene Labhardt (1957 - 1962) (jusqu'à la mort de celle-ci)
Maria del Carmen "Tita" Cervera (1965 - 1972) (divorce non valide, mariage jusqu'à la mort de celui-ci).
De son premier mariage avec Constanze Thurlow, il eut deux enfants : sa fille Lynn (née en 1943) et son fils Alexander (né en 1947).
Barker mourut trois jours après son 54e anniversaire d'une crise cardiaque dans une rue de New York, et sa femme ramena ses cendres en Espagne. w York, était un acteur américain.
[size]


bruce lee

[/size]

Bruce Lee (Nom de naissance : Lee Jun-fan  chinois traditionnel,  chinois simplifié,  Cantonais ; et nom de scène : Li Xiao-Long chinois traditionnel : , chinois simplifié :hanyu pinyin : L Xi olóng), né dans le quartier de Chinatown à San Francisco aux États-Unis le 27 novembre 1940 et mort d'un œdème cérébral à Hong Kong en Chine le 20 juillet 1973, est un artiste martial, réalisateur, acteur, producteur, scénariste sino-américain et philosophe d'origine chinoise. Parallèlement à sa carrière d'acteur, il a créé son propre artmartial, le Jeet Kune Do. Il est considéré comme le plus grand maître d'arts martiaux dans le cinéma mondial du XXe siècle et il a ouvert la voie à d'autres acteurs chinois comme Jackie Chan et Jet Li, ou étrangers comme Jean-Claude Van Damme ainsi que Chuck Norris. Sa mort tragique et prématurée a contribué à le faire entrer dans la légende du cPour valider sa nationalité américaine et parce que sa mère voulait l'éloigner des gangs de rues chinois, Il entra à l'Edison Technical School, à Seattle, puis poursuivit des études de philosophie à l'université de Washington. C'est là qu'il rencontra sa future femme, Linda Emery, une jeune étudiante, en lui donnant des cours de kung-fu. Ils se marièrent à Oakland le 17 août 1964. Bruce et Linda auront deux enfants, Brandon (décédé en 1993) et Shannon. C'est à cette époque que Bruce Lee commence à enseigner sérieusement les arts martiaux, en ouvrant une école. Il enseigne à tous ceux qui veulent apprendre un style qu'il avait mis au point : le Jun Fan. D'après le témoignage de sa femme, cet enseignement est mal perçu par les autres écoles d'arts martiaux qui jugent que le kung-fu ne doit être enseigné qu'à des inéma et des arts martiaux.Bien que victorieux, le jeune maître est déçu par sa prestation. Il se croyait capable de mettre un adversaire KO en quelques secondes. De plus, au terme du combat, il se trouve à bout de souffle. C'est cette mésaventure qui va conduire Lee à mettre en doute l'enseignement traditionnel, ce qui aboutira à la création du Jeet Kune Do (« la voie du poing qui intercepte ») utilisant des coups extérieurs au Kung Fu. Le Jeet Kune Do visait à être plus pratique, plus fluide et plus rapide que le Kung Fu. Il est également pensé afin d'être un système d'entraînement musculaire efficace. Lee écrit plusieurs livres expliquant ses techniques qu'il qualifie de self-défense. Bruce Lee essaye de poursuivre une carrière cinématographique entamée dans l'enfance en Chine, mais l'essentiel de ses revenus viennent de l'enseignement. En 1970, il est grièvement blessé au dos. Les médecins lui interdisent de pratiquer les arts martiaux. Il est totalement alité pendant 6 mois et en profite pour mettre par écrit des réflexions (et croquis) sur sa vision de l'art du combat et ses relations entre celui-ci et la sagesse orientale. Sa veuve publiera ses écrits sous forme d'un livre Tao of Jeet Kune Do en 1975.


bon week-end      Ninnenne    blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Destin tragique des stars + autres à venir???   

Revenir en haut Aller en bas
 
Destin tragique des stars + autres à venir???
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des Vies Dorées : Le destin tragique des passagers de 1ère
» CROIRE EN DIEU OU AU DESTIN TRAGIQUE ?
» (VENTE - ÉCHANGES) Pins, DVD, Star Wars, autres à venir !
» ORIGINE DE LA FETE DES MERES+autres(à venir)
» Galette des Rois(origine et légende) + autres à venir!!.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: tout sur le cinéma et chanteurs-
Sauter vers: