AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Partagez | 
 

 Vues aériennes du vieil Albi + autres à venir???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24935
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Vues aériennes du vieil Albi + autres à venir???   Lun 19 Juin - 9:57

Vue aérienne du vieil Albi





Jardins du Palais de la Berbie


 
 
Les jardins de la Berbie
Inspirés par André  Le Nôtre, grand jardinier à la cour de Louis XIV      (1623 - 1700)

 
Albi et ses imposants monuments en brique rouge.
La Cathédrale et le palais de la Berbie, ancien palais épiscopal et aujourd'hui le musée Henri Toulouse Lautrec où sont exposées une grande partie de ses affiches et peintures.

Albi est surnommée la "Ville Rouge"

On aperçoit également le quartier du vieil Albi
Sans oublier la rivière qui traverse Albi : le Tarn
 
Albi est classé depuis le 31 juillet 2010 au Patrimoine mondial de l'UNESCO

Pont Vieux


 
 
Le Pont Vieux a été construit en pierres au milieu du XIème.

Long de 150 M, il a contribué au développement commercial d'Albi

Au moyen âge il y avait une tour fortifiée, une chapelle et un pont lévis.

Les maisons reposent sur ses piles, mais seront démolies après une crrue en 1766

La chaussée sera alors élargie et le pont est revêtu de briques
 
 
Sources albi-mag

Collégiale Saint Salvi


 
 
Voici le Cloître Saint Salvi édifié à partir de 1270

Collégiale Saint Salvi


 
 
Voila, aperçue  de plus près cette Collégiale.

Elle fut dédiée à Saint Salvi, un des premiers évêques d'Albi (VI ème siècle) et abrite sa dépouille.

La Collégiale présente une architecture associant du [size=18]Roman (XIème) et gothiques (XIII ème).  Il y eut d'abord l'emploi de la pierre et vint ensuite la brique.[/size]

Place Sainte Cécile


 
 
La place Sainte Cécile vu de l'autre côté de la Cathédrale

On apercçoit la Collégiale Saint -Salvi. Et des immeubles plus récents.

 
 
L'entrée du Palais de la Berbie et du Musée. Juste à côté on aperçoit la Cathédrale
Ce que je regrette, (car je suis albigeoise et je connais tant ce quartier) c'est le réaménagement de la Place.

Cette place était  aimée pour son marché les samedis ; ses vieux pavés et des ruelles autour. Je trouve cette place très terne, qui n'est pas pour moi en osmose avec à ces beaux monuments....... En fait c'est bien trop contemporain pour quelques albigeois.
 
Mais........... nostalgie quand tu nous tiens......

Palais de la Berbie (Albi)


 
 
Le palais de la Berbie édifié à partir du XI sièle est un ancien bâtiment à l'orgine épiscopal.
Il connait au fil du temps de nombreuses modifications qui changent à la Renaissannce puis l'époque classique en un château au tours imposantes.
Les murs sont très épais et la hauteur  du Palais est élevée.  Le bâtiment conserve plusieurs salles voutées d'origine médiévale et des vestiges  de pavement du XIIIème siècle.

Aujourd'hui il abrite le Musée Toulouse Lautrec et avec la Cathédrale ce sont de magnifiques monunents albigeois.

bonne après midi 1      Ninnenne     blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24935
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Vues aériennes du vieil Albi + autres à venir???   Mar 20 Juin - 9:49

Les patronymes


Petite histoire des patronymes

Contrairement aux idées reçues, tous les Français sont loin de s'appeler MARTIN ou DURAND. 
Avec un million de patronymes différents, la France détient même le record mondial de la diversité. 
Dans "l'atlas des noms de famille en France" (ed. Archives et Culture), Laurent Fordant analyse le fichier des naissances recensées par l'INSEE de 1891 à 1990. Ce patrimoine exceptionnel livre d'importantes données généalogiques, mais aussi de nombreuses anecdotes surprenantes.

Ce n'est qu'à la fin du XIXème siècle que les noms se fixent sous leur forme actuelle. Depuis, 200.000 patronymes ont disparu et 520.000 nouveaux sont nés. Le plus répandu reste MARTIN (22.857 naissances), suivi par BERNARD, THOMAS, PETIT et ROBERT. Néanmoins, la plupart d'entre nous portons un nom rare: 80,2%. Les patronymes ont majoritairement moins de 50 porteurs.

Cependant, il y a des patronymes durs a porter: 377 SALOPE, 3707 BATARD, 117 LAGARCE, 678 CATIN, ont été recensés sur le siècle. D'autres préfèrent changer. Le dernier PUANT a disparu en 1914 et HITLER juste après la seconde guerre mondiale. Les COCU, LACROTTE, HANUS, JOLICON ou autre MERDIER choisissent souvent un autre patronyme.

Quant aux 883 "CONARD" ils ne portent pas un patronyme d'origine péjorative au contraire, celui-ci dérive du germanique "conhard" qui signifie hardi, brave. On apprend également que seulement 44 "ASSASSIN" sont nés en France au cours du siècle dernier, contre 489 "INNOCENT", mais qu'il n'y a qu'un seul "FLIC" dans le Finistère. La répartition des patronymes à travers l'Hexagone révèle aussi quelques surprises. Tous les "CAMEMBERT" sont nés dans le pays des rillettes, la Sarthe, et non pas dans le Calvados qui compte quand même 50 "FROMAGE". On ne trouve aucun "PRUNEAU" à Agen (mais ailleurs, oui) et les "PARISIEN" se concentrent en Dordogne. Certaines régions manquent de chance comme l'Isère d'où sont originaires tous les "GLANDU", le Jura qui a la plus forte densité de "CRETIN", et la malheureuse Loire-Atlantique qui détient le record de naissance de "SALAUD".


  bonne après midi 1      Ninnenne    blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24935
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Vues aériennes du vieil Albi + autres à venir???   Mar 20 Juin - 11:05

Le Mont Canigou observé depuis Notre Dame de la Garde à Marseille





LE MONT CANIGOU OBSERVE DEPUIS NOTRE DAME DE LA GARDE A MARSEILLE



DESCRIPTION DU PHÉNOMÈNE



période d'observation

Depuis Notre-Dame de la Garde, l'azimuth du Mont Canigou est de 251°16' par rapport au nord, soit approximativement dans une direction ouest-sud-ouest. Il faut donc chercher les jours où le soleil se couche entre 251° et 251°35', compte-tenu de la largeur du disque solaire (on prend en compte le centre du soleil) :


En raison du déplacement quotidien du soleil, cela laisse suivant les années une fenêtre de 1 ou 2 jours autour du 10 février, et 1 ou 2 jours autour du 30 octobre.

Toutefois, cette fenêtre est bien plus large si on s'intéresse à l'ensemble du massif, qui s'étend de l'azimuth 250°25' à l'azimuth 251°40'. Cette amplitude prend en compte les parties les plus élevées (supérieures à 2350 m d'altitude), les seules qu'on peut espérer voir depuis Notre-Dame de la Garde. Dans ce cas-là, la fenêtre dure environ 4 à 5 jours à chaque passage (février et octobre).

Une autre manière de prolonger la période d'observation est de trouver d'autres sites d'observation, pour lesquels l'alignement soleil - Canigou - site se produit un autre jour.



conditions d'observation

Le Mont Canigou est situé à 253 km de Marseille. A une telle distance, la courbure de la Terre interdit théoriquement cette observation depuis Notre-Dame de la Garde : la ligne droite joignant ces deux points passe en effet à 120 m sous la mer ! Allons bon ! 



L'observation est néanmoins possible grâce à la réfraction astronomique. Les rayons lumineux qui nous intéressent partent du sommet du Canigou et plongent légèrement vers la mer, dans une direction qui, en ligne droite, passerait largement au-dessus de ND de la Garde. La réfraction incurve progressivement leur trajectoire vers le bas, de sorte qu'ils épousent la courbure de la Terre et finissent par atteindre l'oeil des observateurs postés à Marseille.




C'est l'écart de pression de l'air entre le sommet du Canigou (pression moyenne 714 millibars) et ND de la Garde (pression moyenne 1013 millibars) qui détermine l'intensité de la réfraction, et donc l'intensité du relèvement de l'image (environ 35 minutes d'arc). On peut encore gagner de précieuses minutes par grand froid : comme la température reste à peu près constante au niveau de la mer (effet tampon de l'eau), le contraste est encore plus important. Idem dans des conditions anticycloniques fortes : du fait de la compressibilité de l'air, l'effet de fortes pressions est marqué surtout au niveau de la mer, et beaucoup moins en altitude.



la dépression de l'horizon

Ce phénomène est bien plus facile à comprendre que la réfraction. Il signifie tout simplement que plus on monte en altitude, plus on voit loin car on s'affranchit un peu plus de la courbure de la Terre.


La dépression de l'horizon joue un rôle important dans l'observation du Canigou, puisqu'elle contribue au moins autant que la réfractio



Sur les sites les plus hauts, l'altitude compense la courbure de la terre, et la vision directe est possible. Dans ces cas-là, la réfraction vient en surplus et améliore encore les conditions d'observation.



pourquoi attendre le soleil couchant ?

Quelque soit le site choisi, le massif du Canigou est toujours très bas sur l'horizon. A de telles distances (250 à 290 km), la brume naturelle et la pollution atténuent fortement les contrastes, si bien que le Canigou reste presque toujours invisible.

Le soleil sert seulement à rehausser le contraste entre un fond très brillant (le disque solaire) et un premier plan sombre (le Canigou) vu en contre-jour.

Toutefois, par temps très clair, il arrive que le massif du Canigou se dessine avant que le soleil ne passe derrière. Ces jours-là, on continue à observer le massif bien après le coucher du soleil. C'est le phénomène qui a été photographié par les Excursionnistes Marseillais en 1898, et que nous avons pu observer le 10 février 2001 au Col de l'Espigoulier, puis le 8 février 2002 à Allauch.

Nous avons un témoignage fiable d'un groupe de personnes ayant observé le Canigou en plein jour depuis le Mont Caume, en 1999, un jour de fort mistral au lendemain d'une mini-tempête. L'atmosphère devait être extrèmement propre.

Notez qu'il est tout-à-fait possible de regarder le soleil couchant à travers un instrument optique sans filtre, à condition de se protéger des ultra-violets avec des lunettes de soleil traitées UV (les UV restent agressifs même si on ne les perçoit pas). Cela montre bien l'atténuation considérable provoquée par l'atmosphère lorsque la course des rayons lumineux est rasante.




Pour avoir tous les "graphiques" copier-coller ce lien :

http://www.astrosurf.com/canigou/descript.htm


Bonne lecture




  bonne après midi 1     Ninnenne     blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24935
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Vues aériennes du vieil Albi + autres à venir???   Jeu 22 Juin - 8:52

eiffel


Le projet prévoit une paroi en verre sur deux côtés. La hausse des tarifs de la tour Eiffel est prévu pour janvier 2018 et les travaux de sécurisation dès septembre 2017.
Ça bouge à la Tour Eiffel. Hausse des tarifs, installation des parois vitrées dès septembre, augmentation de la part de billets vendus sur [size=13]Internet... Un vaste plan de réorganisation de l'accueil des visiteurs dans le monument emblème de Paris, le plus fréquenté au monde avec de six à sept millions de visiteurs par an, est lancé.[/size]
Les détails de ce plan, prévu sans fermeture du site, ont été précisés mardi par la mairie de Paris. Si cette réorganisation s'étalera sur la période 2017-2032, la plupart des objectifs devront être atteints avant 2024 pour les [size=13]Jeux Olympiques s'ils reviennent à Paris.[/size]
Quelque 300 millions d'euros y seront consacrés, dont la moitié pour le seul entretien de la tour, classée aux monuments historiques et à l'Unesco. Les tarifs en hausse de 8 euros environ Pour améliorer la qualité de la visite, 80% de billets horodatés seront vendus d'ici à 2020 sur [size=13]internet (23% aujourd'hui), réduisant «drastiquement» les files d'attente.[/size]
Le tarif d'entrée - le plus cher à 17 euros aujourd'hui - va lui augmenter au 1er janvier 2018 autour de 25 euros. Mais il sera «en dessous» de la moyenne des monuments de ce type (Empire State Building, tours Petronas, etc.), a assuré mardi Jean-François Martins, adjoint au tourisme de la maire de Paris.
Les tarifs spéciaux, eux, ne changent pas. Le périmètre des caméras de surveillance sera élargi La sécurisation du monument, qui bénéficie déjà d'une présence policière permanente et d'un dispositif de contrôle depuis juillet 2016, va être renforcée par un dispositif de murs de verre et métal pare-balles côté Seine et côté avenue Gustave-Eiffel, annoncé en mars dernier.
L'accès, avec plusieurs points de contrôle, se fera par les jardins rénovés, et le périmètre des caméras de surveillance déjà présentes, sera élargi. Les travaux de ce nouveau dispositif commenceront en septembre et devraient s'achever en mai 2018 La signalisation dans les stations de métro améliorée
La réflexion sur un «projet léger» de bâtiment d'accueil se poursuit pour une réalisation entre 2021 et 2023.
«A ce stade, aucun projet en sous-sol, avec galerie commerciale, n'a été retenu», a indiqué M. Martins, évoquant un début de polémique sur des esquisses. Seront également lancés l'amélioration de la signalisation à partir des trois stations de métro environnantes, des visites numériques ou de grands chantiers d'entretien et maintenance (peinture, lumière) entre 2019 et 2030.
Pour«renforcer sa dimension iconique», la tour Eiffel sera par ailleurs davantage associée aux grands événements parisiens, candidature aux [size=13]Jeux Olympiques, Nuit blanche, etc. Lors de cette conférence de presse, à laquelle assistaient a maire de Paris Anne Hidalgo et le président de la SETE (Société d'exploitation de la tour Eiffel) Bernard Gaudillère, il a été précisé que ce plan serait soumis au vote du Conseil de Paris en septembre[/size]


bonne après midi 1     Ninnenne     blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24935
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Vues aériennes du vieil Albi + autres à venir???   Jeu 22 Juin - 12:11

**le port de cassis**




bonne après midi 1     Ninnenne     blog de partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24935
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Vues aériennes du vieil Albi + autres à venir???   Sam 1 Juil - 12:47

Le Phare de Chassiron.

Vieux de plus 150 ans à la pointe Nord de l'île d'Oléron, sa première pierre est poser en 1834, il fut terminé le premier décembre 1836.
18 mètres de diamètre, 
3mètres de fondtion, 
46 mètres de hauteur au niveau du sol, 
50 mètres au dessus du niveau de la mer,
224 marches.
Faisceaux lumineux (1 éclat toutes les 10 secondes), visible jusqu'à 52km par temps clair, du haut du phare de Chassiron, les visiteurs peuvent admirer un panorama exceptionnel sur l'île d'Oléron, la Balise d'Antioche, la Rochelle, les îles d'Aix et de Raix.




bon week-end      Ninnenne    blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24935
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Vues aériennes du vieil Albi + autres à venir???   Sam 1 Juil - 14:03

Près de Marennes-Oléron. 

L'huître de Marennes.
Où il a fallut attendre le xixe siècle pour assister à la naissance de l'ostrèiculture.l'huitre (creuse en quasi-totalité), le bassin ostréicole de Marennes-Oléron est le plus inportant de France. Il présente la particularité de posséder, à côté des parcs classiques, des bassins creusés dans des sols imperméables où les huîtres sont déposée pour la dernière étape de leur élevage, l'affinage. Peu profonds (50cm) et peu étendus (300 à 500m²), ces réservoirs, nommés des claires, sont à l'origine de la saveur et de la couleur verte caractéristique des huitres de Marennes. celle-ci est due à la présence, dans lesclaires, d'une petite algue, la navicul bleue, dont le pigment est absorbé par les huîtres.


bon week-end    Ninnenne  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24935
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Vues aériennes du vieil Albi + autres à venir???   Dim 2 Juil - 14:58


PHARE DE PENMARCH


bonne après midi 1      Ninnenne     blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24935
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Vues aériennes du vieil Albi + autres à venir???   Dim 2 Juil - 15:00


PHARE DE PENMARCH


bonne après midi 1      Ninnenne     blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vues aériennes du vieil Albi + autres à venir???   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vues aériennes du vieil Albi + autres à venir???
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réglage pour prise de vues aériennes
» Vues aériennes
» vues aériennes
» Making of du tournage à Fort Boyard 2010 (Vues aériennes)
» vue aérienne au dessus de l'afghanistan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: histoire de France-
Sauter vers: