AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Autres poèmes de différents auteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Autres poèmes de différents auteurs   Ven 7 Juil - 11:12

Elégie


Oh! ne murmurez pas son nom!
Qu'il dorme dans l'ombre,
Où froide et sans honneur repose sa dépouille.
Muettes, tristes, glacées, tombent nos larmes,
Comme la rosée de la nuit, qui sur sa tête humecte le gazon;
Mais la rosée de la nuit, bien qu'elle pleure en silence,
Fera briller la verdure sur sa couche
Et nos larmes, en secret répandues,
Conserveront sa mémoire fraîche et verte dans nos coeurs. 

De Thomas Moore




L'amandier


Il vaut mieux être mûrier qu'amandier.

Petite explication : Il y a plus de profit à être sage qu'à être fou.

L'amandier est le symbole de l'imprudence, parce que sa floraison trop tardive l'expose aux gelées.

Allez voir ses tableaux. c'est trés joli : http://nicole-minck.blogspot.com/


Yama


Seigneur de la mort qui tient la porte de l'enfer,
Il pése les bonnes et les mauvaises actions des hommes
Et decide de leur destin sur cette terre.
En un mot, il est un être néfaste sous toutes ses formes.
Son visage est le plus souvent bleu nuit souriant san fin.
Il a une tête de buffle et deux bras l'un tenant un gourdin
En forme de colonne vertabrale surmontée d'un crâne,
L'autre d'un noeud coulant pour attraper les âmes.
Son phallus est en érection montrant son désir des femmes.
Il chevauche un buffle chachant des flammes.
Il posséde cinq observances morales :
Véracité, détachement des biens ou contentement, honnêteté,
Déracinement de toute tendance proprement génitale
Et non violence. En un mot cela permet à l'homme d'être dans sa vérité.

Elisa. L

[size=24]La véritable amitié




La véritable amitié est pure
Elle ne recherche aucune faveur en retour
“Elle élève celui qui la donne “ 
La véritable amitié est généreuse
Elle est plus forte que tout les préjugés
“Elle anoblit celui qui la donne”
La véritable amitié est magnanime
Elle ne pose aucune condition
“Elle embellit celui qui la donne”
La véritable amitié est absolue
Elle n'est jamais donnée par miettes
“Elle fait honneur à celui qui la donne”
La véritable amitié est fidèle
Elle n'est pas altérée par le temps
“Elle honore celui qui la donne “
La véritable amitié est tenace
Elle est faite de loyauté et de franchise
“Elle grandit celui qui la donne” 
La véritable amitié est spontanée
Elle ne fait l'objet d'aucun marchandage
“Elle récompense celui qui la donne”
La véritable amitié est sincère
Elle ne pose pas de condition
“Elle enrichit celui qui la donne” 
Une belle amitié c'est
comme un arbre Grand , Fort, Et tout fleuri

De Henri de Lacordaire


bon week-end      Ninnenne      blog de partage   
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Autres poèmes de différents auteurs   Ven 14 Juil - 12:01

Me voici ! c'est moi ! Rochers, plages,

Frais ruisseaux sous l'herbe échappés,
Brises qui tout bas aux feuillages
Dites des mots entrecoupés ;
Nids qu'emplit un tendre murmure,
Branche où l'oiseau vient se poser ;
Gouttes d'eau de la grotte obscure
Qui faites le bruit d'un baiser ;
Champ où l'on entend la romance
Du rossignol sombre et secret ;
Monts où le lac profond commence
L'hymne qu'achève la forêt !
Ouvrez-vous, prés où tout soupire ;
Ouvre-toi, bois sonore et doux ;
Celui dont l'âme est une lyre
Vient chanter dans l'ombre avec vous.
Victor Hugo
 
[size=18][/size]




L'Homme et la mer poème de Charles Baudelaire




L'Homme et la mer
Homme libre, toujours tu chériras la mer !
La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame,
Et ton esprit n'est pas un gouffre moins amer.
Tu te plais à plonger au sein de ton image ;
Tu l'embrasses des yeux et des bras, et ton cour 
Se distrait quelquefois de sa propre rumeur
Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.
Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets :
Homme, nul n'a sondé le [size=18]fond de tes abîmes ;

Ô mer, nul ne connaît tes richesses intimes,
Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets !
Et cependant voilà des siècles innombrables
Que vous vous combattez sans pitié ni remord,
Tellement vous aimez le carnage et la mort,
Ô lutteurs éternels, ô frères implacables !

Charles Baudelaire.[/size]
[size=18][/size]


bon week-end     Ninnenne     blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Autres poèmes de différents auteurs   Ven 14 Juil - 12:08

Notre belle nature


La [size=18]nature est pleine d'amour[/size]
Jeanne, autour de nos humbles joies ; 
Et les [size=18]fleurs semblent tour à tour [/size]
Se dresser pour que tu les voies.
Vive Angélique ! à bas Orgon ! 
L'hiver, qu'insultent nos huées, 
Recule, et son profil bougon 
Va s'effaçant dans les nuées.
La sérénité de nos coeurs, 
Où chantent les bonheurs sans nombre, 
Complète, en ces doux mois vainqueurs, 
L'évanouissement de l'ombre.
Juin couvre de [size=18]fleurs les sommets, [/size]
Et dit partout les mêmes choses ; 
Mais est-ce qu'on se plaint jamais 
De la prolixité des roses ?
L'hirondelle, sur ton front pur, 
Vient si près de tes yeux fidèles 
Qu'on pourrait compter dans l'azur 
Toutes les plumes de ses ailes.
Ta grâce est un rayon charmant ; 
Ta jeunesse, enfantine encore, 
Éclaire le bleu firmament, 
Et renvoie au ciel de l'aurore.
De sa ressemblance avec toi 
Le lys pur sourit dans sa gloire ; 
Ton âme est une urne de foi 
Où la colombe voudrait boire. 
 
Victor Hugo.
 
[size=18][/size]
bon week-end      Ninnenne     blog de partage   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Autres poèmes de différents auteurs   Lun 17 Juil - 12:06

Fraise


FraiseF ruit en forme d'un coeur
R ouge comme la passion 
A pparait à la belle saison
I nstant fragile pour sa fleur
S i la gelée l'habille au mois de mai
E n deuil seront nos tartes et nos soufflets

Elisa. L


bonne après midi 1     Ninnenne    blog de partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Autres poèmes de différents auteurs   Lun 17 Juil - 12:22

[size=24]L'amour en héritage



J'ai reçu l'amour en héritage
Un matin au pays de cigales
La folie et le génie voyagent
Bien au-delà du temps
Bien par-dessus les océans
J'en ai lu, j'en ai écrit des pages
Avant de poser mes bagages
J'en ai vu tomber des pluies d'orage
Avant de trouver l'amour en héritage


bonne après midi 1       Ninnenne     blog de partage  
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Autres poèmes de différents auteurs   Mar 18 Juil - 11:14

Au bord du Loch Ness


A dmirant fièrement sa progéniture,
U ne brebis des montagnes 
B éle de toute son âme. 
O h mes chers agneaux si pures
R egardez cette belle nature !
D emain les hommes vont venir
D ans cette contrée pour le voir.
U n animal venant de la préhistoire
L onge ses berges tel un navire,
O mbre fuyante sur l'eau du lac
C omme un serpent d'un autre temps.
H éron, dit le vois tu cet être nageant ?
N on, répondit -il d'un coup de bec qui claque
E coutes, si ce monstre existe, Brebis
S auves toi vite avec tes petits. 
S inon vous deviendrez son repas d'aujourd'hui.

Elisa. L

[size=24]Un jour un jour

[/size]
[size]
Tout ce que l'homme fut de grand et de sublime
Sa protestation ses chants et ses héros
Au-dessus de ce corps et contre ses bourreaux
A Grenade aujourd'hui surgit devant le crime

Et cette bouche absente et Lorca qui s'est tu
Emplissant tout à coup l'univers de silence
Contre les violents tourne la violence
Dieu le fracas que fait un poète qu'on tue

Un jour pourtant, un jour viendra couleur d'orange
Un jour de palme, un jour de feuillages au front
Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront
Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche

Ah je désespérais de mes frères sauvages
Je voyais, je voyais l'avenir à genoux
La Bête triomphante et la pierre sur nous
Et le feu des soldats porte sur nos rivages

Quoi toujours ce serait par atroce marché
Un partage incessant que se font de la terre
Entre eux ces assassins que craignent les panthères
Et dont tremble un poignard quand leur main l'a touché

Un jour pourtant, un jour viendra couleur d'orange
Un jour de palme, un jour de feuillages au front
Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront
Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche

Quoi toujours ce serait la guerre, la querelle
Des manières de rois et des fronts prosternés
Et l'enfant de la femme inutilement né
Les blés déchiquetés toujours des sauterelles

Quoi les bagnes toujours et la chair sous la roue
Le massacre toujours justifié d'idoles
Aux cadavres jetés ce manteau de paroles
Le bâillon pour la bouche et pour la main le clou

Un jour pourtant, un jour viendra couleur d'orange
Un jour de palme, un jour de feuillages au front
Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront
Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche

D'Aragon




A la nuit tombée



Quand la nuit tombe sur la ville éclairée
Et que la lune se glisse dans le ciel étoilé
Alors dans la lagune un étrange ballet
S'execute sur les flots bleutés
Deux mammifères des profondeurs
Viennent danser à cette faible lueur
De leurs queues majestueuses
Ces baleines si talentueuses
Fendent les eaux avec élégance
Au même tempo même cadence
Accompagné de leur chant mélodieux
Unissant de leur voix la mer aux cieux.

Elisa. L






bonne après midi 1      Ninnenne   blog de partage  
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Autres poèmes de différents auteurs   Mar 18 Juil - 12:28

Trois chatons




Trois chatons si mignons
Dans une boite en carton
Trois chatons aux yeux bleus
Vont nous rendre heureux
La comptine peut durer longtemps
Mais les mots manquent pourtant
Car devant l'innocence
Rien ne vaut le silence


Elisa. L




F éline au regard perçant
E lle déploie tous ses talents
L a chasse mélée à la grâce
I nstinct de survie pour sa race
N otre lionne fait toujours face
E t de la savane en est reine
S ans la moindre peine.

Elisa. L



L'appel des loups




Ecoutez ! quand la nature s'endort,
Que le ciel s'habille d'une lune d'or,
Un hurlement long,lugubre et puissant
monte vers la plaine comme un chant.
Ecoutez bien ! ceux sont deux loups
Qui hurlent à la lune leur courroux.
Un manteau de neige étouffe leur sanglot.
Un des leur ne reviendra plus de la haut.
Seul il a voulu connaitre la plaine.
Aujourd'hui ils n'ont plus que leur peine.
En un cri ils appellent à la haine
Pour unir leurs âmes en une chaîne.
Instinct animal afin de comprendre ce monde-ci
Ou celui qui dérange en périt.
Ecoutez et priez toute la nuit.
Demain les loups seront parmi nous.
Sans poils, sans crocs si près de nous,
Vous les reconnaitrez d'un regard
Mais cela sera trop tard 
Car vous serez mordus et envoutés.
Et chaque nouvelle lune vous deviendrez
Le nouveau compagnon hurlant
la complainte des loups errants.

Elisa. L

[size=24]Sève de vie


Magnifique licorne qui porte sur son dos
Le début de la vie en panache si beau
De leurs racines plantées dans le dos
Elles sont fiers cavaliers de ton galop
Séve de vie pour ces plantes sans nom
D'une fleur elles ont maquillé ton front
Au bout de ta corne comme un gallon
Que tu aurais gagné avec ce bataillon
Au nombre de trois voilà ta garnison
Cortége funeste dans un monde sans nom
Reste une image créee pour l'illusion

Elisa. L


N.P.     J'aime beaucoup tous ses poèmes!!!!                               bonne après midi 1   Ninnenne     blog de partage    [/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Autres poèmes de différents auteurs   Mar 18 Juil - 12:51

Ecureuil roux




Joli petit rouquin vivant en Eurasie
Qui grignote une noix sournoisement
Toi l' écureuil au panache flamboyant
Qui a pour nom scientifique Sciurus vulgaris
Devient le compagnon des enfants 
En gardant au fond de ton nid
Leur secret confié pour un temps.

Elisa. L


bonne après midi 1      Ninnenne      blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Autres poèmes de différents auteurs   Mar 18 Juil - 12:58

La source


Le sommeil qui se pose sur les yeux de Bébé, quelqu'un sait-il d'où il vient ? Oui, le bruit court que dans la forêt ombreuse il habite un village de fées, éclaitré par des vers luisants. Là, deux boutons de pavot enchanté s'ouvrent comme un émoi : c'est de là que le sommeil part pour venir baiser les yeux de Bébé.
Le sourire qui palpite sur les lèvres de Bébé, quand il sommeille, quelsu'un sait-il où il est né ?
Oui, le bruit court qu'un rayon jeune et pêle du croissant de la lune effleura le bord d'une nuée d'automne prête à disparaître et là, dans le rêve d'un matin trempé de rosée, naquit le sourire qui palpite sur les lèvres de Bébé quand il sommeille.
La fraîcheur douce et veloutée qui s'épanouit sur les membres de Bébé, quelqu'un sait-il où elle a été cachée si longtemps ?
Oui, quand sa mère était jeune, la fraîcheur douce et veloutée qui s'épanouit aujourd'hui sur les membres de Bébé emplissait son coeur virginal : tendre et silencieux mystère d'amour !

De Rabindranath Tagore


bonne après midi 1      Ninnenne     blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Autres poèmes de différents auteurs   Mar 18 Juil - 13:02

Mort


Je vis cette faucheuse. Elle était dans son champ.
Elle allait à grand pas moisonnant et fauchant,
Noir squelette laissant passer le crepuscule.
Dans l'ombre où l'on dirait que tout tremble et recule,
L'homme suivait des yeux les lueurs de la fauls.
Et les triomphateurs sous les arc triomphaux
Tombaient ; elle changeait en désert Babylone. 
Le trône en échafaud e l'échafaud en trône, 
Les roses en fumier, les enfants en oiseaux,
L'or en cendre, et les yeux des mères en ruisseaux.
Et les femmes criaient : - Rends-nous ce petit être.
Pour le faire mourir, pourquoi l'avoir fait naître ?
ce n'était qu'un sanglot sur terre, en haut, en bas ;
Des mains aux doigt osseux sortaient des noirs grabats,
Un vent froid bruissait dans les linceuls sans nombre ;
Les peuples éperdues semblaient sous la fauls sombre 
Un troupeau frissonnant qui dans l'ombre s'enfuit ;
Tout était sous ses pieds deuil, épouvante et nuit.
Derrière elle, le front baigné de douces flammes,
Un ange souriant portait la gerbe d'âmes.

De Victor Hugo.

bonne  journée00     Ninnenne     blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Autres poèmes de différents auteurs   Mar 18 Juil - 13:11

Complainte du verbe être



Je serai je ne seai plus je serai ce caillou
Toi tu seras moi je serai je ne serai plus
Quand tu ne seras plus tu seras
Ce caillou.

Quant tu seras ce caillou c'est déjà
Comme si tu étais n'étais plus,
J'aurai perdu tu as perdu j'ai perdu
D'avance. Je suis déjà
Cette pierre trouée qui n'entend pas
Qui ne voit pas ne bouge pas.

Bientôt, hier demain tout de suite
Déjà je suis j'étais je serai
cet objet trouvé inerte ouvlié
Sous les décombres ou dans le feu ou l'herbe froide
Ou dans la flaque d'eau, pierre poreuse
Qui simule un murmure ou siffle et qui se tait.

Par l'eau par l'ombre et par le soleil submergé
Objet sans yeux sans lèvres noir sur blanc
(L'oeil mi-clos pour faire rire
Ou une seule dent pour faire peur)
J'étais je serai je suis déjà
La pierre solitaire oubliée là
Le mot le seul sans fin toujours le même ressassé.

De Jean Tardieu

bonne après midi 1     a demain         Ninnenne       blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Autres poèmes de différents auteurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Autres poèmes de différents auteurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: poeme d'autres auteurs-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: