AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Autres images d'animaux (un peu de tout.... parfois avec textes)

Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Autres images d'animaux (un peu de tout.... parfois avec textes)   Ven 8 Sep - 10:48

oiseaux




Des flamants roses le nez au vent aux chouettes chasseresses, les photographes du monde entier ont capturé la beauté variée des plus beaux spécimens ornithologiques.
Ces images ont été sélectionnées à partir du palmarès du concours de photographies du "Photographe d'oiseaux de l'année", qui a récemment été annoncé.
L'image des flamants roses nourrissant leurs petits a remporté le premier prix toutes catégories et 5 000£ (5 433€).
« Le niveau photographique était très élevé et le jury a pu apprécier des clichés tout à fait exceptionnels, » explique Chris Packham, premier juré d'un panel d'experts, « mais le premier prix revient à Alejandro Prieto Rojas pour son sublime cliché de flamants roses, aux couleurs et à la composition irréprochables.»

Un étrange animal


Canada: Un étrange animal découvert dans un étang à Vancouver ESPÈCES La mystérieuse créature a été découverte au mois d’août dans un étang du parc Stanley de Vancouver… Les experts de la Société d’Ecologie du parc Stanley, un parc urbain de Vancouver, en Colombie-Britannique ( Canada), ont sorti de l’eau, à la mi-août, un bien étrange animal. La bête, une curieuse masse brunâtre et visqueuse d’environ 60 cm de diamètre, avait éludomicile dans un étang nommé Lost Lagoon, a rapporté mardi Sciences Avenir. « Un peu ferme mais gélatineuse » Les experts ont rapidement reconnu une pectinatelle, l’une des rares espèces d’eau douce du groupe des bryozoaires (animaux-mousse). Cette masse ressemble à « une sorte de Jello (dessert d’Amérique du Nord) vieille de trois jours, un peu ferme mais gélatineuse », a expliqué la spécialiste Kathleen Stormont au Vancouver Courrier. Il s’agit d’une espèce relativement rare dans cette province canadienne.
Le « monstre du Lost Lagoon » est, en réalité, constitué d’un amas d’animaux accrochés les uns aux autres. Une sorte d’essaim aquatique dans lequel un premier spécimen nommé zoïde se fixe et produit plusieurs clones. Des filtres à micro-organismes Chaque pectinatelle sécrète ensuite un liquide qui permet de maintenir la colonie. La masse ainsi formée peut s’accrocher à un support ou simplement flotter. Chaque individu du groupe aspire de l’eau puis la rejette, ne retenant que les micro-organismes dont il se nourrit. >> A lire aussi : Indonésie: La découverte d’un poisson avec des jambes chamboule les scientifiques Malgré leur aspect peu engageant, les pectinatelles sont donc bien des organismes utiles puisqu’elles filtrent l’eau et en améliorent la qualité.




adaptation




Ces insectes aux capacités d'adaptation exceptionnelles
Des fourmis qui sont de véritables bocaux vivants aux papillons de nuit aux allures de fientes d'oiseau, ces insectes présentent des capacités d'adaptation surprenantes.
 Macrocilix maia, une espèce de papillons de la famille des Drepanidae.
 La journée de travail de huit heures appartient au passé. Nous mettons toute notre énergie pour réussir à faire tout ce que nous avons à faire et, bien que nous soyons plein de ressources, les capacités d'adaptation de certains insectes nous font passer pour de vrais fainéants. Laissez-nous vous présenter ces cinq insectes que nous serions prêts à embaucher afin qu'ils nous enseignent à penser au-delà de notre chrysalide. Des fourmis de l'espèce Myrmecocystus mexicanus, surnommées « fourmis pot-de-miel ».
Si les humains ont mis au point de nombreux moyens de se constituer des réserves de nourriture, aucun de ces stratagèmes n'est vivant. Réparties entre le sud-ouest des États-Unis et le Mexique, certaines fourmis à miel sont surnommées les « rassasiées », et pour cause. Se goinfrant de nectar de fleur et de graisses issues d'autres insectes, elles se transforment en véritables garde-manger dont les réserves seront destinées à une consommation ultérieure par la colonie. Ces fourmis bien remplies conservent la nourriture dans leur abdomen, lequel peut gonfler jusqu'à les empêcher de marcher, puis se suspendent au plafond de leur nid souterrain.
Lorsque la faim guette une fourmi ouvrière, cette dernière donnera un coup aux antennes de la fourmi garde-manger, l'obligeant à régurgiter les mets stockés. Lorsqu'elles ont besoin de nouveaux garde-manger, l'ouvrière la plus imposante remplit sa panse pendant environ deux semaines et reprend ce rôle. Un foreur de riz (Cyrtodiopsis whitei).
L'expression « le regard qui tue » vous est familière ? Les yeux du foreur de riz mâle « sont à la fois un ornement et une arme », explique Christina Painting, post-doctorante spécialiste de l'écologie comportementale à l'université d'Auckland. Selon elle, plus ses pédoncules oculaires sont longs, plus le mâle est imposant et susceptible d'attirer la femelle. En cas de combat pour obtenir les faveurs d'une femelle, les mâles aux pédoncules oculaires plus longs sortent toujours vainqueurs. Les yeux des femelles ne sont pas aussi proéminents que ceux des mâles mais savent déterminer la qualité.
D'après une étude publiée dans la revue Nature, les mâles aux pédoncules oculaires plus longs seraient génétiquement supérieurs. Une larve de grand porte-queue (Papilio cresphontes) aux antennes olfactives déployées.Monteiro et son mari William Piel, tous deux biologistes à l'université Yale-NUS de Singapour, travaillaient en Malaisie au moment où ce dernier a remarqué Macrocilix maia, une phalène d'environ quatre centimètres de large dont les marques dorsales ressemblent à des excréments d'oiseaux et dont les ailes représentent des sortes de mouches en train de déguster le buffet.
« Je pense que cette mite a été attirée par les lumières de notre chambre d'hôtel et s'est posée sur notre porte », explique Antónia Monteiro, selon qui l'espèce est assez rare en Asie. Lorsqu'un prédateur visuel tel qu'un oiseau voit ces taches, il se dit : « Des mouches sont en train de faire un festin à base d'excréments, ce n'est pas mon type de nourriture préféré. Je passe mon chemin », déclare Katy Prudic, entomologiste à l'université de l'Arizona. Prendre l'apparence de fientes est une capacité d'adaptation qui peut sauver la vie et est transmise aux petits, puis étayée au fil du temps. Certains insectes vont même jusqu'à pousser l'illusion jusqu'à l'odeur.
Les chenilles de papillons ressemblent à s'y méprendre à des fientes d'oiseaux au stade larvaire et « produisent de l'acide urique afin de simuler l'odeur d'excrément », explique l'entomologiste. Lors de stades larvaires plus avancés, certaines de ces chenilles accroissent leur pouvoir d'illusion, prenant l'apparence de tête de serpent. Vous ne soupçonneriez jamais qu'elles finissent par se transformer en superbes papillons géants.
 
bonne après midi 1    marileine   blog  de partage   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Autres images d'animaux (un peu de tout.... parfois avec textes)   Ven 8 Sep - 12:07













fennec

bonne  journée00     marileine    blog de partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Autres images d'animaux (un peu de tout.... parfois avec textes)   Sam 9 Sep - 10:03

chilopode




La nature n’est pas toujours aussi jolie ou hilarante qu’elle peut le sembler à première vue. Elle a aussi un côté sombre, et je compatirai avec vous si cette liste dressée par ipnoze vous force à construire un fort d’oreillers dans votre salon et à éviter de sortir dehors pendant une semaine. Que ce soit une maman chilopode qui protège ses bébés ou une colonie de guêpes qui s’est construit un nid autour d’une vieille poupée, ces photos présentent quelques-unes des choses les plus terrifiantes que mère Nature a à nous offrir.
Une maman chilopode qui protège ses bébés.

message





bernard-l’ermite




La nature n’est pas toujours aussi jolie ou hilarante qu’elle peut le sembler à première vue. Elle a aussi un côté sombre, et je compatirai avec vous si cette liste dressée par ipnoze vous force à construire un fort d’oreillers dans votre salon et à éviter de sortir dehors pendant une semaine. Que ce soit une maman chilopode qui protège ses bébés ou une colonie de guêpes qui s’est construit un nid autour d’une vieille poupée, ces photos présentent quelques-unes des choses les plus terrifiantes que mère Nature a à nous offrir.
Un bernard-l’ermite utilise la tête d’une poupée comme carapace

bon week-end    marileine    blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Autres images d'animaux (un peu de tout.... parfois avec textes)   Sam 9 Sep - 12:48











bon week-end    marileine    blog de partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Autres images d'animaux (un peu de tout.... parfois avec textes)   Sam 9 Sep - 15:30

Parcs, réserves... - Bryce Canyon - Faune - Oiseaux -




Parc national de Bryce Canyon, Utah, USA - Photo Huebi

Le parc national se trouve à l'ouest du plateau du Colorado, à la limite des déserts froids d'Amérique du Nord et de la cordillère occidentale des montagnes boisées du nord-ouest qui forment deux écorégions distinctes selon l'Agence de protection de l'environnement des États-Unis, le Colorado Plateaus et la Wasatch and Uinta Mountains, plus humide, qui permet une flore plus verte et haute. Les écorégions du WWF sont plus vastes et moins précises : il situe le parc dans l'écorégion Plateau de broussailles du Colorado.
 
[size=16][/size]
Photo R.Blauert
 
Selon le National Park Service, le parc national est un véritable laboratoire à ciel ouvert pour les scientifiques. Grâce à une dénivellation de près de 700 mètres, il présente trois types de couverture forestière distinctes dépendant du climat. Cette variété de biotopes permet une riche biodiversité composée de plus de 100 espèces d'oiseaux, de dizaines de mammifères et de milliers de plantes. À Bryce Canyon vivent trois espèces d'animaux répertoriées comme espèces menacées. Il s'agit du Chien de prairie de l'Utah, du Condor de Californie et du Moucherolle des saules.
 
[size=16][/size]
Chien de prairie de l'Utah -
 
[size=16][/size]
Condor de Californie - Photo Scott Frier
 
[size=16][/size]
Moucherolle des saules - Photo Big iron
 
La faune
 
- Les mammifères :
 
Le parc abrite 59 espèces de mammifères dont :
 
[size=16][/size]
Le cerf hemione - Photo Benjamin Zingg
 
[size=16][/size]
Le puma - Photo Luis Miguel Bugallo Sánchez
 
[size=16][/size]
L'écureuil terrestre doré - Photo User:Ke4roh
 
[size=16][/size]
Le bassarys rusé -
 
[size=16][/size]
La souris sylvestre  - Photo lil' big world
 
[size=16][/size]
Le coyote - Photo JustinJohnsen
 
[size=16][/size]
Le chien de prairie de l'Utah - Photo Chin tin tin

Ce dernier n'est présent que dans le sud-ouest de l'Utah.
 
[size=16][/size]
L'ours noir -
 
L'Ours noir, bien que très rare dans le parc, est toutefois présent.


 
 
L'art africain traditionnel, qui fut aussi appelé « art nègre », se subdivise en une multitude d'arts locaux. Les musées internationaux ayant longtemps négligé l'art africain, de ce fait la plupart des chefs-d'œuvre sont entre les mains des collectionneurs privés et des marchands, et certains d'entre eux ont réalisé depuis les années 1980 de véritables fortunes. Après les diverses indépendances, beaucoup d'Européens étaient rentrés en Europe avec souvent d'importantes collections et peu à peu, leurs collections ont alimenté les marchés aux puces et les ventes aux enchères.
 
[size=18][/size]
Dame blanche (- 4000 av.JC)
 
La diversité plastique de l'Art africain traditionnel montre une prodigieuse imagination et une intensité magique, révélant l'omniprésence du sacré — qui fascina quantité d'artistes et collectionneurs occidentaux au XXe siècle dont André Breton — et des rites complexes : cérémonies où se jouent la définition du pur et de l'impur, la perpétuation de la lignée, la légitimation des alliances, la force et la cohésion du clan.
La véritable passion de l'art africain se doit dans certains cas de respecter l'objet dans son intégralité, ce qui signifie donc par exemple d'accepter l'existence — sans se laisser impressionner — d'une couche de sang séché (croûte sacrificielle) recueilli au cours des sacrifices rituels. Aux dires des collectionneurs les plus passionnés, les traces laissées de leur utilisation confèrent à ces objets une puissance magique ou esthétique que les autres ne possèdent pas.
 
[size=18][/size]
Masque africain - Photo Roman Bonnefoy
 
Parmi les objets usuels africains on peut aussi trouver des objets artisanaux tels que des poulies, des serrures de grenier, des échelles, des calebasses pyrogravées et des armes, des objets personnels (poupée de maternité, fétiche), mais aussi des objets comme des statues décoratives sculptées pour les villas des blancs dans les années 1950 et 1960, ou comme enseignes naïves des boutiques. Ces objets sont des «faux» pour les puristes et les «ethnos» qui les méprisent, mais ces pièces, aujourd'hui patinées par le temps, se révèlent des choses, souvent très belles et très touchantes, d'un art réellement populaire, témoin d'un temps aujourd'hui révolu. Par exemple les statues dites «colons» représentent le «colon», l'homme blanc vu par l'homme noir, et sont souvent des statues pleines d'humour et de drôlerie (casque colonial, pistolet à la ceinture, mains dans les poches).
 
[size=18][/size]
Jeune africain avec une amphore. Flacon à huile plastique campanien à vernis noir, vers 300-200 av. J.-C. Provenance : Capoue. Photo Jastrow
 
Cependant les faux d'aujourd'hui font des ravages, car dans de nombreux villages africains les artisans sont passés maîtres dans l'art de patiner le neuf, d'autant plus que selon les experts il devient impossible de retrouver aujourd'hui une œuvre majeure sur le continent. Tout est déjà en Europe, chez les collectionneurs (comme le bruxellois Willy Mestach), dans les familles d'anciens colons ou en Amérique dans les musées. Trouver un objet rituel étant devenu rarissime, il y a de nombreux vols concernant ces objets, liés à la découverte de cet art primitif. D'autre part, de nombreux «rabatteurs» écument les villages de brousse les plus éloignés pour inciter les villageois à leur vendre leurs objets usuels comme les statuettes, les masques ou les poupées. Lors de la mode des échelles de grenier Dogons, à la fin des années 1980, les antiquaires africains raflèrent toutes les échelles des villages et saturèrent le marché parisien, ils firent la même chose pour les serrures Bambaras. Dans les années 1990, des trafiquants volèrent des centaines de waka, des stèles funéraires de bois sculpté, placées sur les tombes des chefs de clans Konso.
 
[size=18][/size]
Sculpture dogon en bois, probablement une figure ancestrale, [size=18]XVIIe-XVIIIe siècle, Pavillon des Sessions, musée du Louvre - Photo Marie-Lan Nguyen[/size]
 
Les gouvernements africains de leur côté laissent faire car ils ne manifestent pas beaucoup d'intérêt pour le marché de l'art africain et même le boudent, alors qu'une résolution prise par l'UNESCO interdit, depuis le début des années 1990, de faire sortir masques et statues du continent africain. Mais dans les faits, ni l'UNESCO, ni les gouvernements africains ne disposent des moyens d'endiguer l'hémorragie et de protéger ce patrimoine. De plus certaines critiques se sont élevées contre une telle mesure avec comme argument de dire : « Rien n'interdit aux Européens, aux Américains ou aux Japonais de vendre leurs œuvres à l'étranger ou d'en acheter. Pourquoi ce droit serait-il interdit aux Africains ? ».
 
Masque du village de Pa Nje - Photo cliff1066
 
L'Afrique reste cependant un gisement artistique naturel d'importance majeure, car d'un bout à l'autre de ce vaste continent il existe des milliers de tombes millénaires contenant encore des dizaines de milliers d'objets à découvrir. Quelques musées africains, dont les États n'ont pas les moyens ni la volonté d'entreprendre des fouilles, tentent de s'organiser et de proposer aux marchands des fouilles mixtes ou conjointes avec comme but de conserver les pièces les plus exceptionnelles et au moins de pouvoir être intéressés aux ventes des objets collectés, afin d'avoir les moyens de mettre en œuvre une véritable politique d'acquisition.
 
[size=18][/size]
Fétiche à clous Kongo, Nkisi Nkondi  - Photo Royaltribalart
 

Aujourd'hui l'art africain est une mine inépuisable d'inspiration pour les créateurs qui le réinterprètent mais « hors de son milieu, retiré de son contexte, non seulement géographique mais aussi social, l'objet perd son identité culturelle. (...) De la panoplie du "colonial" au mur du "collectionneur" associé aujourd'hui à l'art contemporain, on tend à oublier la relation de l'objet africain avec son milieu d'origine, faisant abstraction de l'évidente implication ethnologique ».
 
[size=18][/size]
Statue masculine, Songye - Photo jean Pierre Dalbéra

:bon week-end:marileine    blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Autres images d'animaux (un peu de tout.... parfois avec textes)   Dim 10 Sep - 10:51

crustacé parasite


La nature n’est pas toujours aussi jolie ou hilarante qu’elle peut le sembler à première vue. Elle a aussi un côté sombre, et je compatirai avec vous si cette liste dressée par ipnoze vous force à construire un fort d’oreillers dans votre salon et à éviter de sortir dehors pendant une semaine. Que ce soit une maman chilopode qui protège ses bébés ou une colonie de guêpes qui s’est construit un nid autour d’une vieille poupée, ces photos présentent quelques-unes des choses les plus terrifiantes que mère Nature a à nous offrir. 
Cymothoa exigua est un crustacé parasite qui pénètre les branchies d’un poisson, mange sa langue et prend sa place.


hirondelles




Hirondelles : le début du grand rassemblement
L’automne semble vouloir prendre ses quartiers comme en témoignent ces hirondelles qui ont toutes, ou presque, quitté leurs nids douillets dans les granges et autres appentis pour se percher, en rangs d’oignon, sur les fils électriques.
Ce sont les plus jeunes qui ont initié le mouvement et qui, du haut de leurs perchoirs, observent les villes et villages qui les ont vu naître. Si certains individus, à l’instar de la petite nichée tardive qui vit ici, dans ma grange, continue à passer la nuit près du nid, la plupart des jeunes de l’année ont désormais investi des dortoirs situés dans des zones de roseaux ou au cœur de champs de maïs, les roselières étant de plus en plus rares.
Ce sont eux qui prendront les premiers le départ pour l’Afrique, bien avant leur parents, guidés par le champs magnétique, les étoiles, la lune mais surtout par un programme génétique qui les dispense d’apprentissage auprès d’adultes quant à la route à suivre.

vision




L’animal que vous voyez en premier dans cette photo révèle l’essence de votre âme !
Même si beaucoup d’entre nous vivent en ville, nous avons toujours une relation étroite avec la nature. Ce n’est pas du hasard si nous préférons tel ou tel animal. À vrai dire, nous avons tendance à nos comparer à eux. Nous vous avons donc préparé un petit test.
Regardez la photo ci-dessous. Quel animal voyez-vous en premier ?
Vous choisirez de manière inconsciente celui que vous préférez. C’est l’essence de votre âme qui vous parle !
 
 La colombe est l’oiseauqui représente la paix, l’espoir et les liens. Votre âme est aussi pure que la neige sur le sommet d’une montagne. Vous voyez la lumière dans tout ce que vous regardez, et vous êtes capable de donner de l’espoir aux autres. Vous vous souciez peu des bien matériels. Vous êtes en lien avec le monde supérieur.
 
Le papillonsignifie la beauté et le plaisir. Vous savez que la vie est courte et vous chérissez chaque instant. Vous détestez les conversations inutiles et l’ennui. Vous êtes convaincu que le monde est une prairie recouverte de fleurs qui vous sont destinés. Votre âme est claire et étincelante. Elle est si belle que les gens vous regardent d’un œil émerveillé !
 
 L’aigle correspond à un esprit libre. Vous êtes toujours en quête d’aventure. Vous volez haut au-dessus des autres et vous savez que vous le méritez. Vous êtes fier et fort, et vous voyez des choses que les autres ne voient pas. Vous n’aimez pas être retenu. Votre âme est noble et gracieuse. Sa force et son indépendance attirent certains et repoussent d’autres.
 
Le chien signifie la loyauté et la famille. Vous êtes altruiste en ce qui concerne le besoin de ceux que vous aimez. Vous chérissez plus que tout au monde la vie et le bonheur des autres. Vous êtes fiable et extraverti. Les gens se sentent en sécurité à vos côtés. Votre esprit brille d’amour et de joie. Il est fortement lié aux âmes des personnes qui vous entourent.
 
 Le loup signifie l’intimité. Ces animaux ont beau être souvent associés à la solitude, ils vivent pourtant en meutes. Si vous avez vu le loup, cela signifie que vous préférez profiter d’un cercle social limité. Vous êtes pointilleux quand il s’agit de laisser quelqu’un entrer dans votre cercle, car vous vous chérissez vous-même ainsi que votre temps. Votre âme est pleine de sagesse et de sérénité. Elle est tendre et a donc besoin d’être protégée.
 
La mante est un animal sacré dans de nombreuses cultures. Vous êtes un solitaire, et cela ne vous dérange pas. Vous préférez apprendre plutôt que communiquer. Les causettes sont votre cauchemar. Mais votre manque d’interactions sociales ne veut pas dire que vous ne savez pas communiquer. Vous êtes intelligent et attentionné, et vous manipulez les gens en cas de besoin.
 Avez-vous aimé ce test ? Partagez-le avec vos amis ! 

nycteribiidae



La nycteribiidae est une mouche qui se fixe en permanence à la tête d’une chauve-souris.


ver



Les polynoidae sont une famille de vers marins.




bon week-end     marileine   blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Autres images d'animaux (un peu de tout.... parfois avec textes)   Dim 10 Sep - 13:00



bonne après midi 1    marileine    blog de partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Autres images d'animaux (un peu de tout.... parfois avec textes)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Autres images d'animaux (un peu de tout.... parfois avec textes)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fonds d'écran TRC (et autres images)
» [Cook, Kenneth] Le koala tueur et autres histoires du bush
» Parc de Ste Croix - 05/10/13 - photos animaux du parc
» Animaux du Morvan
» Livre à disposition: Savoir tout faire avec Photoshop

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: histoire d'animaux-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: