AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Partagez | 
 

 6 produits naturels pour soigner un rhume (passeportSANTE.net + autres

Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: 6 produits naturels pour soigner un rhume (passeportSANTE.net + autres   Sam 23 Sep - 12:00

6 produits naturels pour soigner un rhume

Le rhume fait partie de ces maladies pour lesquelles il n'existe quasiment aucun traitement médicamenteux. Dans la majorité des cas, il disparait de lui-même au bout de quelques jours et il faut s'accommoder des désagréments. Pourtant, on oublie souvent qu'il existe des produits naturels qui permettent de le rendre moins pénible.
L'andrographis, un traitement anti-rhume naturel

Utilisée depuis des centaines d’années contre les infections respiratoires, l’andrographis est une plante très amère qui occupe une place de choix dans diverses médecines traditionnelles. On raconte qu’elle aurait contribué à freiner une épidémie de grippe en Inde en 1919. Depuis 1990, elle est même l’ingrédient principal d’un traitement du rhume devenu très populaire (le Kan Jang) et mis au point par des scandinaves. On ne la trouve malheureusement pas sous forme brute dans les pays occidentaux : il faut l’utiliser sous forme de capsules ou comprimés. Son mécanisme d’action n’a pas encore été élucidé mais on la soupçonne de stimuler le système immunitaire en plus de disposer de propriétés anti-inflammatoires et fébrifuges (qui réduit la fièvre). Il faut dire qu’on ne compte plus les études ayant confirmé son efficacité1-4... L’Organisation mondiale de la Santé a d’ailleurs reconnu son usage pour la prévention et le traitement des infections respiratoires sans complications, comme le rhume, mais aussi la sinusite et la bronchite.
L'échinacée, un réducteur des symptômes du rhume

Au XVIème siècle, les colons venus d’Europe découvrent une étrange plante utilisée par les Amérindiens pour soigner une multitude de problèmes de santé, dont les infections respiratoires. Les médecins décident alors de l’intégrer à leur arsenal thérapeutique. Mais au début du XXème siècle, une nouvelle famille de médicaments va ringardiser cette plante médicinale : les antibiotiques. Ces derniers paraissent infaillibles et l’on oublie peu à peu l’échinacée, excepté dans certains pays comme l’Allemagne. Mais depuis quelques années, sans doute à cause de l’augmentation des résistances aux antibiotiques, la plante connaît un regain d’intérêt. La recherche scientifique s’y intéresse : elle conclut à une possible réduction de la durée et de la gravité des symptômes du rhume même si certaines études restent controversées1-3. La dernière méta-analyse conclut à une réduction de leur durée de 1,4 jour en moyenne4. Pour bénéficier de cette remise, les thérapeutes conseillent de prendre l’échinacée dès les premiers signes du rhume, en infusion (1 g de racines séchées dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes, 1 à 6 fois par jour), en capsules ou en jus.
L'ail, un préventif du rhume

Dans l’imaginaire collectif, il repousse des créatures légendaires appelées vampires. Pourtant, il pourrait bien aussi repousser les virus responsables du rhume. Originaires des confins de la Russie et du Moyen-Orient, l’ail est sans doute l’un des légumes les plus anciennement utilisés pour la gastronomie comme pour la médecine. Dans l’Égypte ancienne, on racontait déjà qu’il pouvait combattre l’hypertension artérielle et les parasites. Mais il a fallu attendre Louis Pasteur pour montrer qu’il était capable de détruire des bactéries. Durant la seconde guerre mondiale, l’armée soviétique pallia même son manque de pénicilline avec ce bulbe si précieux. Quant à la recherche scientifique, elle n’en est encore qu’aux balbutiements en ce qui concerne son efficacité. Des études ont d’ores et déjà montré qu’il pouvait réduire la fréquence et le nombre de rhumes lorsqu’il était consommé de façon préventive1. D’autres ont montré que les symptômes des personnes enrhumées qui consommaient une capsule d’ail quotidiennement, se résorbaient plus rapidement2. Il n’existe malheureusement pas de consensus sur la dose nécessaire à son action. Les thérapeutes conseillent toutefois 4 gousses d’ail frais (ou 2 à 3 g d’ail séché) par jour en cas d’infection respiratoire.
La vitamine C pour réduire la durée du rhume

Elle est probablement le supplément le plus consommé dans les pays occidentaux : c’est la vitamine C. En 1960, déjà, un détenteur de deux prix Nobel affirmait qu’en plus de participer au maintien de la fonction immunitaire, elle pouvait traiter le rhume à hautes doses (plus de 2 g par jour). Un demi-siècle plus tard, on n’en sait pas beaucoup plus sur sa capacité réelle à traiter cette affection. En revanche, la recherche a démontré que des doses de 250 mg à 1 g par jour, pendant une durée de 3 à 8 semaines, pouvaient réduire le risque d’en contracter un, surtout chez les personnes exerçant une activité physique ou s’exposant au froid1. D’autres études2-6 montrent que la durée des symptômes seraient réduits de 1 à 1,5 jour, mais la plupart d’entre elles restent controversées. Il est possible de consommer des aliments riches en vitamine C plutôt que des comprimés : les poivrons, la papaye, le kiwi, l’orange, la mangue et le brocoli sont ceux qui en regorgent le plus. Veillez toutefois à cuire les légumes rapidement et dans le moins d’eau possible car elle est très fragile !
Le zinc pour réduire la gravité du rhume

On ne trouve le zinc dans l’organisme qu’à l’état de traces. Il n’en reste pas moins un élément capital : présent dans toutes les cellules, il joue un rôle important dans la croissance, la réponse immunitaire, les fonctions neurologiques et reproductives. Mais cet oligo-élément pourrait aussi réduire la durée et la gravité du rhume. C’est en tout cas la conclusion d’une revue systématique1 publiée en 2011, à la seule condition qu’il soit administré dans les 24 heures suivant l’apparition des premiers symptômes. Malheureusement, au vue de la disparité des formulations (sirop, pastilles, comprimés...) et des dosages utilisées au cours des études, il n’existe aucun consensus sur la posologie la plus efficace (la recommandation la plus commune étant 1 pastille de zinc toutes les deux heures). Certains comprimés pourraient cependant être inefficaces selon certains chercheurs, car ils contiendraient des édulcorants inhibant son action antivirale. Il est toujours possible de choisir des aliments qui en contiennent beaucoup comme les mollusques et crustacés, les abats, les légumineuses et les germes de blé. Sachez toutefois que l’organisme n’absorbe que 15 à 40 % du zinc présent dans les aliments.
L'éleuthérocoque contre la fatigue

L’éleuthérocoque est devenue très populaire auprès des athlètes en raison de ses vertus supposées sur les performances sportives. Parfois appelée « ginseng de Sibérie », elle a commencé à être utilisée en tant que plante médicinale dans les années 80. Si peu d’études scientifiques ont démontré ses bienfaits pour l’heure, l’OMS reconnaît son utilisation pour soutenir et stimuler l’organisme en cas de fatigue et de faiblesse. Certains essais cliniques ont toutefois montré qu’une combinaison d’éleuthérocoque et d’andrographis améliorait les symptômes du rhume si ce traitement était pris dans les 72 heures suivant sa survenue1-3. Il est possible de la prendre en infusion (2 à 4g de racine dans 15 cl d’eau bouillante, 1 à 2 tasses par jour) ou en sous forme de racine séchée (de 0,5 g à 4 g de poudre de racine séchée en 2 ou 3 doses).

passeportSANTE.net                          bon week-end      marileine   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 6 produits naturels pour soigner un rhume (passeportSANTE.net + autres   Sam 23 Sep - 12:03

TOP 10 des huiles essentielles incontournables
L'utilisation des huiles essentielles est en constante augmentation en France. On redécouvre les bienfaits des plantes pour des soins doux et efficaces pour tout l'organisme ! Voici dix huiles qui vous apporteront bien-être et santé.

Les huiles essentielles sont de plus en plus connues et utilisées. Pas besoin d'être un expert pour s'en servir au quotidien, mais il en existe tellement qu'il n'est pas toujours facile de s'y retrouver. Voici le top 10 des huiles incontournables pour toute la famille. 

1. La Camomille noble

Comme de nombreuses huiles essentielles, la camomille noble n'est pas recommandée aux femmes enceintes et particulièrement dans les trois premiers mois de la grossesse. Elle est idéale pour traiter localement l'eczéma, l'acné, le psoriasis et les coupures. En voie interne, elle peut traiter les diarrhées, le stress, les insomnies.

2. La citronnelle de Java

C'est bientôt l'été. Avec la belle saison et les dîners en plein air, on retrouve les moustiques ! Après 16 heures, appliquez quelques gouttes d'huile essentielle de citronnelle de Java sur les zones exposées et renouvelez le geste à 3 reprises. Il est également possible de la diluer dans un peu de gel d'aloe vera ou d'huile végétale pour éviter d'éventuelles irritations cutanées.

3. L'eucalyptus radié

Impossible de ne pas en avoir dans la pharmacie familiale. À l'époque, l'eucalyptus était utilisé pour panser les plaie. Aujourd'hui on traite davantage les problèmes respiratoires - sinusites, bronchites, rhumes - les otites infantiles, les grippes. En période d'épidémies virales contagieuses, un geste simple vous protégera : appliquez chaque jour quatre à six gouttes sur la plante des pieds, le thorax ou le dos.

4. Le gingembre

L'huile essentielle de gingembre est très puissante. Elle est réputée pour ses vertus tonifiantes et recommandée en cas d'impuissance et de fatigue sexuelle. On peut également l'utiliser pour les indigestions, les constipations, les douleurs articulaires et rhumatismales. Mélangez 2 à 3 gouttes à de l'huile de noisette et massez le bas du dos. Vous pouvez également la mélanger à l'eau du bain, 2 gouttes suffisent ou encore mettre deux gouttes dans une cuillère de miel par voie orale, à renouveler trois fois par jour. 

5. La lavande vraie

La lavande vraie est un fleuron de l'aromathérapie ! On peut l'utiliser pour de très nombreux cas. Son usage est recommandé entre autres pour lutter contre les crampes, les courbatures, et les spasmes musculaires. Elle est excellente également en cas d'insomnie, d'agitation nocturne, de dépression. Les peaux qui ont tendance à l'acné, l'eczéma, à la couperose mais aussi les plaies, les brûlures et les escarres seront soulagés. Quelques gouttes en application locale, ou deux gouttes deux à trois fois par jour avec une cuillère de miel en voie interne. Pour éloigner les mites des vos armoires, vous pouvez également verser quatre gouttes sur un coton ou un morceau de bois. 

6. La menthe poivrée

La menthe poivrée est recommandée pour les problèmes de digestion, les nausées, les vomissements, l'hypotension, l'asthénie physique ou mentale, le zona, les céphalées, les sciatiques, l'arthrite. Disposez trois ou quatre gouttes sur la zone douloureuse et répétez le rituel trois fois par jour. Pour les troubles digestifs ou urinaires, versez deux gouttes trois à quatre fois par jour dans du miel ou de l'huile d'olive. On peut aussi en prendre quelques gouttes sur un sucre pour une haleine fraîche ! 

7. Le pamplemoussier

Éviter son utilisation avant une exposition prolongée au soleil. Le pamplemoussier est connu pour soulager les varices et les congestions circulatoires. C'est en effet un excellent fluidifiant sanguin. Mélangez cinq gouttes de pamplemoussier à de l'huile de cèdre de l'Atlas en ajoutant cinq gouttes d'eucalyptus citronné et cinq gouttes d'hélicryse italienne dans de l'huile végétale de jojoba et vous aurez une excellente huile de massage amincissante.

8. Le patchouli

Originaire d'Indonésie, le patchouli est très connu pour ses propriétés thérapeutiques pour la circulation lymphatique et veineuse. On peut donc s'en servir en cas d'hémorroïdes. L'huile essentielle de patchouli est également anti-inflamatoire et cicatrisante. Versez deux gouttes matin et soir dans du miel, sous la langue pour tous les problèmes de congestion (veines, prostate, lymphe, prostate hémorroïdes). En application locale, il suffit de mélanger trois gouttes de patchouli à trois gouttes d'huile végétale de noisette sur les varices et répétez trois fois par jour. 

9. Le Petit grain bigarade

Moins connu, le petit grain bigarade diffuse une odeur très agréable et la simple inhalation apporte calme, détente et harmonie. En diffusion atmosphérique il chasse le stress ! Il est recommandé en cas de toux spasmodique, d'asthme, de transpiration excessive, de palpitations, d'arthrite, de tendinite, de rhumatisme. Côté beauté, si vous avez la peau grasse, mélangez une goutte de petit grain bigarade à une goutte de romarin à verbénone dans une noix de crème de jour. 

10. Le Tea-tree

Beaucoup de produits cosmétiques (savon, shampooing, huile de bain) contiennent du tea-tree, l'arbre à thé. On peut également l'utiliser en cas d'infections buccales (abcès, gingivite, mycose buccale), d'infections virales ou bactériennes, de sinusite, d'otite, de laryngite. Pour toutes les affections, l'idéal est le traitement par voie externe : trois fois par jour pendant cinq à six jours, appliquez trois ou quatre gouttes en massage sur la peau. Pour des dents blanches et une hygiène buccale parfaite, disposez une goutte de tea-tree et une goutte de citron sur votre brosse à dents.
À lire aussi : Les précautions d'emploi des huiles essentielles

bon week-end      a demain     marileine    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 6 produits naturels pour soigner un rhume (passeportSANTE.net + autres   Dim 24 Sep - 11:36

Comment apprivoiser ses intuitions ?
Faut-il faire confiance à son « sixième sens » ? Nos intuitions ont-elles toujours raison ? Doivent-elles guider notre conduite ou faut-il au contraire s’en méfier ?

Les intuitions ne sont pas les mêmes selon les personnes. Certains auront un excellent instinct dans une situation donnée et seront totalement désemparées dans d’autres situations. Nos intuitions peuvent nous effrayer, alors comment faire pour vivre avec sereinement ? Voici quelques règles qui vous permettront d’apprivoiser votre « sixième sens ».

Ne pas condamner nos intuitions

Il est d’abord important de ne pas condamner nos intuitions trop rapidement. Quelques fois, on peut confondre les préjugés et les intuitions. Si les préjugés doivent être combattus car ils altèrent notre jugement, nos intuitions doivent être suivies plus naturellement, car elles nous permettent de ne pas reproduire des erreurs passées. Nos intuitions nous protègent.
L’intuition est une manière que choisit le cerveau pour faire passer des informations de notre inconscient à notre conscient. Condamner ses intuitions c’est donc prendre le risque de recommencer des erreurs que nous avons déjà faites par le passé, ou de nous mettre en danger. On est sur la route et on a l’intuition de ralentir parce qu’il y a de la neige. Cette intuition nous protège, alors il faut lui faire confiance.

Être à l’écoute de ses intuitions

Pour suivre ses intuitions, il faut apprendre à être à l’écoute. De nombreuses méthodes existent pour nous permettre d’être plus réceptifs à nos intuitions. Certains choisiront le yoga, d’autres la méditation, d’autres encore auront besoin d’apprendre à lâcher prise. Le besoin de tout contrôler dans sa vie freine notre capacité à suivre nos intuitions.
On nous présente une personne qui a une allure et un comportement qui nous déplaît, mais une petite voix intérieure nous dit qu'elle pourrait nous faire du bien. Le premier réflexe de celui qui veut tout gérer dans sa vie sera de ne pas faire attention à cette personne, mais si on choisit de lâcher prise, alors on prendra le temps de faire connaissance avec elle et de savoir qui elle est.

L’intuition a-t-elle toujours raison ?

Nos intuitions nous protègent, nous devons donc partir du principe qu’il faut les suivre. Mais il arrive que nous fassions fausse route parce que nous avons mal interprété une intuition. En règle générale, ce sont les personnes les plus sensibles qui sont les plus à même de comprendre et de suivre leurs intuitions. C’est pour cette raison que l’on dit souvent que les femmes sont plus intuitives que les hommes.
Les intuitions peuvent aussi faire peur à certaines personnes parce qu’elles sont irrationnelles. Mais ce qui est irrationnel n’est pas pour autant forcément déraisonnable. En revanche, ce n’est pas parce que nos intuitions ont souvent raison qu’il faut attendre d’en avoir une pour agir. Dans de nombreuses situations, un choix devra se faire sans aucune intuition.

Ne pas craindre de se tromper

Et parce que tout ceci est irrationnel, il ne faut pas craindre de se tromper. On a posé un choix en croyant suivre une intuition et ce choix s’est avéré hasardeux ? Cela ne doit pas nous pousser à tourner définitivement le dos à notre « sixième sens ». Une maman sent que son enfant est en danger et se précipite dans sa chambre. Là, elle le découvre en train de jouer gentiment. Son intuition aura été mauvaise, mais elle ne devra pas négliger les intuitions similaires dans le futur.   
Pour finir, il faut comprendre que pour apprivoiser ses intuitions, il faut avoir confiance en soi. Quelqu’un qui aura une image positive de lui-même parviendra beaucoup mieux à être à l’écoute de ses intuitions qu'une personne fragile affectivement et émotionnellement. Se faire confiance c’est accepter de tomber et de se relever encore plus fort.
Il faudra aussi apprendre à se connaître. Plus on saura qui on est au plus profond de soi, plus on parviendra à faire confiance à ses intuitions et à les apprivoiser. « Nous essayons grâce à la logique, mais nous nous découvrons grâce à l’intuition », avançait Henri Poincaré, un philosophe et physicien français. Tout est dit.
Claire Verdier
[size]
Vous aimerez aussi : Hypersensibles et fiers de l’être !

passeportSANTE.net                        bon week-end a demain    marileine[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 6 produits naturels pour soigner un rhume (passeportSANTE.net + autres   Lun 25 Sep - 11:58

Pourquoi l'alcool fait-il grossir ?
Les diététiciens sont formels : pour commencer à perdre du poids, il faut arrêter la consommation d'alcool. Sucres, graisses et alcool sont donc liés, mais comment ? Pourquoi l'alcool fait-il grossir ?

Arrêter de boire rime souvent avec une perte de poids importante. C'est donc que l'alcool contient assez de calories pour nous faire grossir. Voici quelques explications pour mieux comprendre le lien entre alcool et prise de poids. 

1. L'alcool est-il mauvais pour la santé ?

Boire un verre de vin rouge par jour n'est pas mauvais pour la santé et c'est parfois même recommandé par les médecins, à condition que ce soit avec modération. Le vin peut jouer le rôle de protection vasculaire et les tanins qu'il contient favoriseraient ce que l'on appelle le bon cholestérol (taux de HDL). Mais en soit, l'alcool ne contient rien en lui-même qui soit bon ou profitable pour l'organisme.

En effet, une fois ingéré, l'organisme en général et le foie en particulier vont travailler pour éliminer l'alcool. Une série de réactions chimiques auront lieu pour que l'alcool se transforme en diverses substances qui alimenteront la fabrication d'acides gras. D'autres part, la combustion des graisses est ralentie.

2. La sensation de satiété disparaît

Lorsque l'on boit, le corps perd certains repères. Parmi eux, la satiété. La consommation d'alcool influe sur l'appétit. En d'autres termes, nous mangeons plus, voire beaucoup plus, lorsque nous buvons.L'alcool ouvre l'appétit. Nous le sentons notamment lors d'un apéritif : malgré les calories de la boisson, nous pouvons ingurgiter de grandes quantités de gâteaux salés et chips en tout genre. 
De même, lors d'un repas, le fait de boire une boisson alcoolisée permet à l'organisme de manger beaucoup plus que nous ne le ferions si nous ne buvions que de l'eau. L'hypothalamus, cette glande du cerveau qui régule les hormones et agit sur la régulation de l'appétit, est chamboulée par la présence d'alcool. « Il est très difficile d'arrêter de manger lorsque l'on a commencé à boire », explique le professeur Seeley, psychiatre américain.

3. Quelques repères pour une meilleure hygiène de vie

Quelles quantités et à quelle fréquence peut-on boire de l'alcool pour ne pas prendre trop de poids ? Si vous êtes en surpoids, le mieux est d'arrêter totalement la consommation d'alcool. Cela permettra à votre corps de brûler plus efficacement les calories qu'il ne le fait en présence d'alcool. D'autre part, l'alcool déshydrate l'organisme et ce dernier a alors tendance à faire de la rétention d'eau pour compenser.
Sans alcool, vous mangerez moins car votre appétit sera mieux régulé. Enfin, en éliminant le moment « apéritif », vous éviterez les biscuits gras et salés. Si vous y êtes contraints par une invitation, optez pour un jus de légumes par exemple (tomates, carottes etc.) et des crudités à croquer. Et n'oubliez pas de pratiquer une activité sportive régulière.

4. L'alcool en chiffres

Selon l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), une consommation raisonnable correspond à quatorze verres maximum de boissons alcoolisées par semaine pour les femmes (deux verres par jour) et vingt-et-un pour les hommes, ce qui équivaut à trois verres par jour. Pour maigrir rapidement, supprimez-les totalement !
Côté calories, un verre de vin rouge équivaut à un apport de 100 kcal. Un verre de champagne apporte 120 kcal. Même apport pour une dose de rhum de 2,5 cl. Un verre de 15 cl de Vodka/coca entraîne un apport de 122 kcal. Une bouteille de 25 cl de bière blonde apporte 140 kcal. Le record est détenu par le whisky, un verre compte 380 kcal.
Maylis Choné
[size]
 
À lire aussi : L’alcool responsable de 7 cancers ?
 
 
10 habitudes à prendre pour s’affiner du bas
Si les femmes sont prédisposées dans leur morphologie à avoir un large bassin, les hanches, les cuisses et les fesses sont des zones où la graisse s'accumule en premier, ce qui peut à terme faire l'objet d'un complexe esthétique. Déloger la graisse à cet endroit demande une régularité et un sérieux importants, car c'est là où elle met le plus de temps à partir. PasseportSanté vous donne des conseils à cumuler autant que possible pour s'affiner du bas.

Faire des exercices ciblés pour tonifier les hanches, les cuisses et les fesses

De nombreux exercices simples permettent, sans aménagement particulier, de raffermir et tonifier les hanches et les cuisses.
Le pédalage consiste à pédaler en l’air, le corps allongé sur une surface plane, le dos posé sur un tapis et les coudes collés au sol. Pratiquer cet exercice pendant au moins 5 minutes par jour permet de brûler des calories et de mincir des cuisses.
Les squats permettent d’affiner les cuisses et de galber les fesses : il s’agit de se tenir debout, les bras devant soi, et de fléchir les genoux tout en orientant les fesses vers l’arrière comme si l’on s’apprêtait à s’asseoir sur une chaise. Le buste doit rester bien droit. Il s’agit ensuite de remonter en poussant sur ses talons et de recommencer. L’écart des jambes permet de muscler plus ou moins les fesses ou les cuisses : plus elles sont serrées, plus cela muscle les cuisses, et inversement. Une série comporte entre 10 et 20 squats. 2 ou 3 séries 3 fois par semaine suffisent.
Le mouvement de la fente avant permet quant à lui de maigrir des hanches : il s’agit d’abord de se tenir debout, les jambes légèrement écartées et le dos bien droit. On fait un grand pas en avant avec la jambe gauche et on plie doucement le genou gauche jusqu’à ce que le genou droit touche presque le sol. On se redresse ensuite en poussant sur la jambe gauche et en serrant les fesses tout en gardant le buste bien droit, puis on répète le mouvement, ainsi de suite. Une série est constituée de 10 à 15 fentes par jambe. 2 ou 3 séries 3 fois par semaine suffisent.
Il s’agit d’exemples d’exercices simples à réaliser chez soi, mais de nombreux autres exercices plus élaborés sont également envisageables, à un rythme plus soutenu.
Faire de la corde à sauter pour affiner la silhouette

La corde à sauter est un très bon exercice pour brûler des calories, affiner la silhouette et atténuer la cellulite au niveau des cuisses, des hanches et des fesses. Elle favorise notamment la coordination et l’équilibre et permettrait de brûler plus de calories que la course : pour un exercice d’une durée de 60 minutes, une personne de 70 kg brûle 744 kcal à la corde à sauter contre 596 kcal en courant à 8 km/h1. Cependant, il ne faut pas négliger l’intensité de l’exercice. A la corde à sauter, le rythme doit être rapide, cela requiert des efforts plus importants qui en font un exercice plus difficile à tenir sur la durée que la course.
La corde à sauter présente toutefois l’avantage de pouvoir être pratiquée en intérieur comme en extérieur, de nécessiter peu d’espace, et d’être facilement transportable. Ses effets bénéfiques sur la souplesse, la capacité aérobie et la forme physique2 en font donc un exercice de choix pour affiner sa silhouette.
Faire de la course à pied pour réduire la masse grasse

La course à pied est un sport bien connu pour perdre globalement du poids : il permet de brûler rapidement des calories et fait quasiment travailler tous les muscles, mais plus spécifiquement ceux du bas du corps (mollets, cuisses et fesses).
Plus l’intensité de l’exercice est élevée, plus le coureur brûle de graisses, c’est en tout cas ce qu’une étude réalisée en 2014 a observé1. 15 femmes de corpulence normale, âgées en moyenne de 23 ans et faisant du sport occasionnellement, ont complété 6 semaines d’un programme de course à pied : 4 à 6 sprints de 30 secondes étaient réalisés à chaque séance, espacés par 4 minutes de repos, 3 fois par semaine. Cet entraînement a permis de réduire leur masse grasse de 8 % (de 15,1 à 13,9 kg en moyenne), la circonférence de leur taille de 3,5 % (en passant en moyenne de 80,1 à 77,3 cm), tout en améliorant leur vitesse de pointe de 4,8 % (de 16,6 à 17,4 km/h en moyenne).
Pratiquer régulièrement la course à pied, avec des périodes de sprint, contribue donc à affiner et raffermir les cuisses, les fesses et les hanches, dans le cadre d’une alimentation équilibrée.
Prendre les escaliers pour raffermir le bas du corps

Utiliser les escaliers à la place de l’ascenseur représente une habitude simple à prendre qui peut jouer un rôle positif dans la perte des hanches et des cuisses et faire la différence à moyen terme. Le fait de prendre les escaliers représente un effort cardiovasculaire non négligeable, en plus de raffermir tout le bas du corps (fesses, jambes et mollets).
Les escaliers représentent également un bon support pour faire des exercices plus intenses comme du step, qui consiste à monter et descendre rapidement la même marche, un pied à la fois, tout en maintenant le dos droit et en contractant le ventre et les fesses, par séries de 20. On peut également faire plusieurs séries de montées-descentes en petites foulées, pour raffermir tout le bas du corps, minimum 10 minutes par jour.
Se masser régulièrement pour réduire la cellulite

Le fait de se masser régulièrement permet à la peau de retrouver une certaine tonicité et de perdre son aspect de peau d’orange. En effet, le massage de la peau stimule l’activité des kératinocytes (les cellules constitutives de la couche supérieure de l’épiderme) tout en réduisant celle des adipocytes (cellules présentes dans les tissus adipeux et spécialisées dans le stockage de la graisse)1.
Une technique bien connue pour réduire la cellulite et la peau d’orange est le palper-rouler. Cette méthode consiste à pincer le pli de la peau entre le pouce et les autres doigts, de le soulever et de le faire rouler lentement entre les doigts de bas en haut, mimant ainsi la forme d’une vague. La pression exercée peut varier. L’utilisation d’une huile végétale peut faciliter la réalisation du massage et en renforcer l’efficacité si elle est bien choisie. L’huile de macadamia par exemple active la microcirculation et l’huile d’argan est raffermissante. Cette technique de massage peut être réalisée sur toutes les zones sujettes à la cellulite comme le ventre, les cuisses ou les fesses.
Manger des fruits et des légumes pour ingérer moins de calories

On ne peut pas perdre du poids uniquement dans une zone ciblée. Il n’y a pas de secret : pour s’affiner, il faut perdre du poids de manière générale, et cela passe essentiellement par l’alimentation. Les fruits et les légumes sont riches en fibres solubles qui ont la particularité de former un gel qui épaissit le contenu de l’estomac, ayant pour effet de ralentir la digestion1.
La peau des fruits et des légumes est, quant à elle, plus riche en fibres insolubles qui favorisent un fonctionnement régulier de l’intestin et une bonne santé du système digestif.
Les fruits et légumes sont donc vos alliés pour perdre des hanches et des cuisses. Il est recommandé d’incorporer 1 ou 2 portions de fruits et légumes frais à chaque repas, et de les consommer avec la pelure lorsque cela est possible2. Pensez donc aux crudités en entrée, aux légumes en accompagnement du plat principal, et aux fruits en collation.
Limiter la consommation de graisses saturées

De toute évidence, les aliments gras ne sont pas les bienvenus quand on a déjà des hanches et des cuisses volumineuses, surtout si c’est à ces endroits que les graisses ont tendance à se loger.
Toutefois, toutes les graisses ne se valent pas et, à choisir, préférez un bon filet de poisson à une pièce de bœuf, une poignée d’amandes à des biscuits, ou encore de l’huile d’olive à du beurre pour la cuisson. Les acides gras insaturés sont effectivement des graisses de meilleure qualité et meilleures pour la santé que les graisses saturées que l’on trouve essentiellement dans les produits animaux (viande rouge, charcuterie, produits laitiers). Les acides gras trans présents dans certaines margarines et dans la plupart des pâtisseries et biscuits industriels sont également à éviter.
Limiter sa consommation de graisses tout en les choisissant bien constitue donc un bon point de départ pour atténuer les rondeurs superflues.
Privilégier les aliments à index glycémique bas pour prolonger la satiété

Dans la quête d’une perte de masse grasse, il est important de surveiller l’index glycémique des aliments que l’on ingère. Les aliments qui ont un index glycémique élevé contribuent effectivement à augmenter la production d’insuline – l’hormone qui permet de réguler la glycémie –, or une trop grande quantité d’insuline dans le sang entraîne le stockage des glucides sous forme de graisses.
Les aliments à index glycémique bas (en-dessous de 55) sont donc à privilégier car ils prolongent la sensation de satiété. On préfère alors tous les aliments complets, c’est-à-dire non raffinés, comme le pain complet, le riz complet, les pâtes complètes, ou encore les légumes qui ont pour la plupart un index glycémique très faible (inférieur à 20). Certains fruits ont également un faible index glycémique, comme les cerises, les pêches, les prunes, les groseilles, les pamplemousses, les pommes, les poires, le raisin, les oranges, les mangues et les kiwis.
La cuisson ou la forme des aliments influe aussi sur leur index glycémique : plus un aliment est cuit, plus son index glycémique augmente – préférer alors les pâtes al dente aux pâtes fondantes –. De la même façon, l’index glycémique est plus élevé dans le jus d’un fruit, où la présence de fibres est limitée, que dans un fruit entier.
Pour une liste d’aliments avec leur index glycémique, consulter la fiche sur Le nouveau régime IG.
Boire suffisamment d'eau par jour pour manger moins

Si l’eau ne permet pas directement de perdre du poids, une étude menée par Brenda Davy de Virginia Tech est arrivée à la conclusion que boire un demi-litre d’eau avant de manger permettrait de diminuer la sensation de faim, et donc l’absorption de calories (entre 75 et 90 calories de moins par repas1).
Une autre étude réalisée par la même chercheuse a étudié les impacts de la consommation d’eau sur la perte de poids à moyen terme. 48 adultes étaient soumis à un régime hypocalorique, dont la moitié buvait un demi-litre d’eau avant les repas. Au bout de 12 semaines, ce groupe avait en moyenne perdu 7 kg contre 5 kg pour l’autre groupe.
Boire au moins 1,5 ou 2 litres d’eau par jour peut donc aider à perdre des hanches et des cuisses, mais il va de soi que l’alimentation doit être contrôlée pour que la consommation d’eau soit la plus bénéfique possible. 
Adapter les repas à son activité physique

Pour limiter la prise de poids, il est essentiel d’adapter la richesse de ses repas à son activité physique. De toute évidence, une personne sédentaire aura besoin d’un moindre apport énergétique qu’une personne active physiquement. Chez une femme adulte âgée entre 20 et 39 ans, l’apport énergétique conseillé pour une activité physique réduite est de 1900 kcal, 2200 pour une activité normale, 2400 pour une activité importante et 2600 pour une activité très importante1.
Il s’agit bien sûr uniquement de moyennes, mais se situer au-delà de ces recommandations en fonction de son activité physique augmente le risque de surpoids.
passeportSANTE.net         bonne après midi 1 a demain   marileine  [/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 6 produits naturels pour soigner un rhume (passeportSANTE.net + autres   

Revenir en haut Aller en bas
 
6 produits naturels pour soigner un rhume (passeportSANTE.net + autres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Vitamines, les produits naturels
» Produits naturels pour aider à supporter l'anxiété...
» Produit miracle pour les brulures
» Avez-vous un bon gommage pour le visage à conseiller ?
» 32 formules chimiques pour patiner le laiton, le bronze et le cuivre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Sauter vers: