AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Juin 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Partagez | 
 

 10 mauvaises habitudes qui abîment la peau (passeportSANTE.) + autres

Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: 10 mauvaises habitudes qui abîment la peau (passeportSANTE.) + autres   Jeu 28 Sep - 10:07

10 mauvaises habitudes qui abîment la peau
Avoir une jolie peau n’est pas qu’une question de hasard ou d’hérédité. Nous devons mettre en place de bons réflexes et bannir nos mauvaises habitudes qui, au fil des jours, finissent par abîmer notre peau.

Vous regardez avec envie les grains de peau de vos amies qui vous semblent parfaits. C’est le moment ou jamais d’en finir avec ces erreurs que vous commettez chaque jour et qui laissent des traces sur votre visage. Nous en avons sélectionné dix.

1. Il faut bien se laver

Pour avoir une belle peau, il faut se laver quotidiennement le visage. Mais attention, il ne faut pas le faire n’importe comment. N’utilisez pas de savon car c’est trop agressif. Tournez-vous plutôt vers des soins qui seront respectueux de votre épiderme. On n’utilisera pas les mêmes produits pour les peaux grasses que pour les peaux sèches.

2. L’importance du démaquillage

Vous rentrez tard de soirée et vous souhaitez vous glisser sous vos draps sans passer par la salle de bains. C’est une grossière erreur. Vous ne pouvez pas vous coucher sans vous démaquiller (et vous l   aver les dents bien entendu). Le maquillage bouche vos pores et empêche votre peau de respirer et de se régénérer la nuit. Un petit coup d’eau micellaire sera suffisant si vous êtes vraiment très fatiguée.

3. S’hydrater quotidiennement

Hydrater sa peau est indispensable. Mais vous devez là encore de trouver le soin adapté à votre type de peau. Ce n’est pas parce que vous avez la peau grasse que vous devez renoncer à l’hydratation. Certains soins matifiants ou certaines huiles sèches permettront à votre peau de retrouver son élasticité sans la faire briller. L’hydratation est le meilleur des anti-rides.

4. Attention aux gommages

Faire des gommages est indispensable pour garder une belle peau, mais attention à ne pas en faire trop fréquemment. Un gommage par semaine permettra de faire disparaître les peaux mortes, mais il ne faut pas en faire plus au risque d’agresser la peau. Le choix du gommage est là encore primordial. Choisissez des produits doux de préférence.

5. Se méfier du soleil

Quand il fait beau, on ne fait pas toujours attention à se protéger des rayons du soleil. Pourtant, ces rayons représentent un vrai danger pour votre peau : ils accélèrent le vieillissement de vos cellules et il augmente le risque de développer un mélanome. Soyez très prudent, surtout lors des premières expositions.

6. Bannir la cigarette

La cigarette est le pire ennemi de la peau. Le tabac entraîne un vieillissement cutané, notamment au niveau du visage. En fait, la fumée de tabac modifie l’activité des protéines qui régulent le renouvellement des cellules de la peau. Par ailleurs, le tabac finit par boucher les pores de la peau et par créer des points noirs fort disgracieux.

7. Penser à laver ses pinceaux de maquillage

On ne pense pas assez à laver ses pinceaux de maquillage ; pourtant, ils transportent de nombreuses bactéries qu’on applique sur une peau propre. Si vous avez des petites plaies, vous prendrez ainsi le risque de développer des infections. Pour les laver, plongez-les pendant quelques minutes dans un bol avec une cuillère à café de bicarbonate de soude, rincez-les et le tour est joué.

8. Boire beaucoup d’eau

Il faut boire beaucoup pour rester en bonne santé. C’est aussi vrai pour garder une belle peau. Évitez les boissons sucrées, contentez-vous de thé ou d’eau tout simplement. Pour être souple et repulpée, la peau doit être bien hydratée à l’extérieur, mais aussi de l’intérieur.

9. Arrêter de se triturer la peau

Vous détestez vos imperfections de visage au point de vous jeter dessus dès que vous en voyez une ? C’est un réflexe stupide, car cela n’arrange rien, bien au contraire. Vos mains ne sont pas forcément propres pour commencer, vous prenez donc un risque d’infecter votre peau. Mais ce n’est pas tout : vous laisserez sur votre visage des rougeurs, qui seront bien pires que la petite imperfection que vous étiez le seul à voir.

10. Éviter les douches trop chaudes

Le dernier conseil que nous pourrions vous donner serait d’éviter les douches trop chaudes. Ces douches chaudes sont très agréables, mais ce n’est clairement pas ce qu’il y a de mieux pour votre peau. Ce que vous pouvez faire, c’est prendre une douche d’eau tiède et finir à l’eau froide notamment sur le visage.
Claire Verdier
[size]
À lire aussi : Beauté du visage : 7 astuces pour l’embellir 
bonne après midi 1     passeportSANTE.net        marileine  [/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 10 mauvaises habitudes qui abîment la peau (passeportSANTE.) + autres   Jeu 28 Sep - 10:14

7 astuces pour se donner un coup de boost le matin

Réveils difficiles ? Voici comment se donner un coup de boost le matin !
Ne snoozez pas le réveil !

Au réveil, n’utilisez plus le bouton « snooze »(répétition) qui ne fait que retarder le moment fatidique, levez-vous tout de suite !
Si vous êtes adepte du « encore quelques minutes », vous pouvez éloigner votre radio réveil ou votre téléphone pour vous obliger à vous lever au moment de la sonnerie.
Enfin, évitez les horribles sonneries de réveil et programmez plutôt des chansons ou une station de radio que vous aimez. Il existe aussi des réveils simulateurs d’aube, une petite lampe qui imite la lumière du soleil et s’allume progressivement, pour un réveil tout en douceur.
Faire le plein de lumière

Tous les matins, ouvrez rideaux et volets dès que vous vous réveillez, la lumière vous réveille et il sera moins difficile de commencer la journée !
Si vous vous levez avant le soleil, vous pouvez vous procurer un réveil simulateur d’aube.
Pour aller plus loin, consultez notre fiche Luminothérapie


Hydratez-vous

Au réveil, buvez un grand verre d’eau.
Vous n’avez pas bu pendant environ 8 heures donc votre corps est légèrement déshydraté, et qui dit déshydratation dit sensation de fatigue !
Vous pouvez aussi opter pour un mélange d’eau chaude et de jus de citron pour un vrai coup de boost !


Sollicitez votre corps

Le matin, votre corps a besoin de se réveiller en douceur. Alors, offrez-lui quelques minutes d’étirements dès le réveil.
Ensuite, pour les plus courageux, le yoga, la marche, la natation ou la course à pied seront d’excellent moyen d’attaquer la journée en forme !
Lire aussi : 5 minutes d’étirements très simples pour bien se réveiller


Prenez un bon petit-déj'

Le petit-déjeuner apporte l’énergie nécessaire pour tenir toute la journée.

Idéalement, il devrait comporter :
- Des glucides complexes, qu’on puise parmi les aliments comme le pain, les céréales ou le riz. Il faut néanmoins choisir de préférence des aliments à index glycémique bas ;
Un apport lipidique qui permet de ralentir l’absorption glucidique qu’on peut puiser dans le beurre ou la margarine (avec modération), les fruits oléagineux (amande, noix…) ;
Un apport protidique : produits laitiers, yaourt, viandes maigres ou légumineuses ;
Une boisson chaude pour la réhydratation ;
Un fruit pour l’apport en nutriments et vitamines.
Utilisez les huiles essentielles

Le matin, l’aromathérapie peut se révéler une aide précieuse.
Pour un coup de boost, on vous conseille :

  • l’huile essentielle de menthe poivrée, à renifler, en évitant absolument le contact avec les yeux ;

  • l’épinette noire, idéale pour surmonter les coups de pompe, de fatigue physique et intellectuelle. Appliquez 3-4 gouttes le matin dans le bas du dos ;

  • le petit-grain bigarade, à respirer pour retrouver moral et motivation.


Faites-vous une playlist spéciale matin

Préparez-vous une playlist de chansons que vous aimez et qui vous mettent en forme.
À écouter sous la douche, pendant la préparation et le petit-déjeuner, en voiture ou en marchant jusqu’au travail !
La musique a de nombreux autres bienfaits à découvrir ici !


passeportSANTE.net            bonne après midi 1 a demain marileine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 10 mauvaises habitudes qui abîment la peau (passeportSANTE.) + autres   Sam 30 Sep - 10:35

5 plantes pour stimuler la mémoire et la concentration
A l'approche d'un examen ou bien pour prévenir les problèmes de déficience intellectuelle liés à l'âge, il est utile de connaître les moyens naturels pour booster ses fonctions cognitives. PasseportSanté vous fait découvrir 5 plantes reconnues pour leurs vertus sur la mémoire et/ou la concentration.

Le ginkgo biloba pour réduire les manifestations du l'hyperactivité

Quelle est l’action du ginkgo sur la mémoire et la concentration ?

Le ginkgo se trouve couramment sous forme d’extraits, les plus recommandés étant les extraits EGb761 et Li 1370. L’Organisation Mondiale de la Santé reconnaît l’usage de l’extrait normalisé de feuilles de Ginkgo pour traiter les pertes de mémoire et les troubles de la concentration, entre autres.
Certaines études ont d’ailleurs été réalisées sur des personnes atteintes de TDAH1,2 (Trouble de Déficit de l’Attention avec Hyperactivité), et ont montré des résultats encourageants. Les patients ont notamment montré moins de signes d’hyperactivité, d’inattention et d’immaturité. Une de ces recherches a étudié l’association du ginseng et du ginkgo pour traiter le TDAH sur 36 personnes atteintes, et les patients ont également montré des signes d’amélioration pour ce qui est de l’hyperactivité, des problèmes sociaux, des problèmes cognitifs, de l’anxiété… etc.
Une autre étude a porté sur 120 personnes ayant des déficiences cognitives, âgées entre 60 et 85 ans3. La moitié du groupe a reçu 19,2 mg de ginkgo sous forme de comprimé, 3 fois par jour. Après 6 mois de traitement, ce même groupe a obtenu des scores nettement plus élevés que le groupe témoin à deux tests de mémoire.
Enfin, les bienfaits du ginkgo sur la mémoire ont aussi été étudiés chez 188 personnes en bonne santé âgées entre 45 et 56 ans4, à raison de 240 mg d’extrait d’EGB 761 une fois par jour pendant 6 semaines. Les résultats ont montré une supériorité du traitement au ginkgo par rapport au placebo, mais uniquement dans le cas d’un exercice nécessitant un processus de mémorisation assez long et complexe.
 

Comment utiliser le ginkgo ?

On recommande habituellement de consommer de 120 mg à 240 mg d’extraits (EGb 761 ou Li 1370) par jour, en 2 ou 3 prises au moment des repas. Il est recommandé de commencer avec 60 mg par jour et d’augmenter progressivement les doses, pour éviter d’éventuels effets indésirables. Les effets du ginkgo peuvent mettre du temps à apparaître, c’est pourquoi il est recommandé de faire des cures de 2 mois minimum.
Le bacopa pour améliorer la mémoire à court terme

Quelle est l’action du bacopa sur la mémoire et la concentration ?

Le bacopa est une plante utilisée dans la médecine traditionnelle indienne depuis près de 3000 ans, notamment dans les cas de troubles cognitifs et de problèmes d’attention.

Dans plusieurs études, l’efficacité du bacopa a été testée sur des personnes âgées1,2. Une d’elles a été réalisée en Australie sur 98 personnes âgées d’au moins 55 ans1. Pendant 12 semaines, les participants ont reçu soit une dose quotidienne de 300 mg d’extrait de bacopa, soit un placebo, et ont été évalués au cours de l’étude sur plusieurs tests de mémorisation. Le groupe de personnes qui a été traité au bacopa a obtenu de meilleurs résultats, notamment aux tests de mémorisation verbale et de mémoire différée. Des résultats semblables ont été obtenus dans une autre étude réalisée sur 54 personnes âgées en moyenne de 73,5 ans2, avec la même posologie.
Un regroupement de 6 études a étudié l’effet du bacopa sur des individus en bonne santé. Les dosages utilisés variaient entre 300 et 450 mg d’extraits de plante par jour. Les recherches ont surtout confirmé la supériorité du bacopa sur le placebo dans le test de rappel libre. Ce test consiste à présenter des listes de mots et à demander aux participants de rappeler les mots dont ils se souviennent dans l’ordre qu’ils souhaitent, il s’agit donc d’un test de mémoire à court terme.
 

Comment utiliser le bacopa ?

Aujourd’hui, on utilise surtout des extraits des bacosides A et B, les substances actives de la plante. Certains effets secondaires ont été relevés dans les études, comme des crampes abdominales ou des nausées. D’autres effets indésirables comme la fatigue ou la sécheresse de la bouche peuvent aussi survenir. Conformément au dosage utilisé dans les études, la posologie recommandée est d’environ 300 mg d’extraits de bacopa par jour, répartis en 1 à 3 prises.
La sauge pour prévenir les déficiences cognitives liées à l'âge

Quelle est l’action de la sauge sur la mémoire et la concentration ?

La sauge a été utilisée traditionnellement aussi bien comme aliment que comme médicament. Elle est notamment utilisée pour favoriser la digestion et traiter les infections des muqueuses, mais elle est également réputée pour ses bénéfices sur la mémoire.

Une étude a notamment été réalisée sur des personnes en bonne santé âgées d’au moins 65 ans1pendant plusieurs semaines, durant laquelle chaque participant a reçu des doses variables d’extrait de sauge (de 167 à 1332 mg) et un placebo. Les chercheurs ont constaté que c’est la dose de 333 mg, consommée avant de passer les tests, qui a montré les meilleurs résultats, comparativement aux autres doses, et, dans une plus large mesure, au placebo. La sauge aurait permis d’améliorer les capacités de mémorisation et l’attention des participants, ce qui laisse penser qu’elle pourrait prévenir les problèmes de déficience cognitive liées à l’âge.
Une autre étude a porté sur de jeunes adultes en bonne santé2, qui ont cette fois-ci reçu différentes doses d’huile essentielle de sauge (Salvia lavandulaefolia), entre 50 et 150 µL, ou un placebo. La prise de cette huile essentielle avant de passer des tests a été associée à de meilleurs résultats dans la mémoire des mots, surtout avec la dose de 50 µL.
 

Comment utiliser la sauge ?

La sauge peut s’utiliser sous forme de capsules de feuilles séchées (300 à 600 mg par jour), mais aussi sous forme d’extrait ou d’huile essentielle. Comme toute huile essentielle, l’huile essentielle de sauge ne doit pas être utilisée en continu sans la supervision d’un aromathérapeute.
Le thé vert pour renforcer la mémoire de travail

Quelle est l’action du thé vert sur la mémoire et la concentration ?

Le thé vert serait efficace contre les pertes de mémoire légère dont certaines personnes peuvent être atteintes. Cet effet serait dû à la théanine, un acide aminé naturellement présent dans le thé, et qui ne contient pas de caféine. 100 g de thé renferment généralement de 1 à 2 g de théanine.        

Une étude a été réalisée sur 12 personnes en bonne santé1 âgées en moyenne de 24,1 ans pour évaluer l’effet du thé vert sur les fonctions cognitives des participants. Ceux-ci ont eu à boire une boisson contenant, ou non, 27,5 g d’extraits de thé vert, avant de réaliser une série de tests tout en passant une IRM. Il se trouve que les extraits de thé vert ont augmenté la connectivité entre les lobes pariétal et frontal du cerveau, ce qui a pour effet d’améliorer la mémoire de travail – celle qui a pour fonction le stockage temporaire et la manipulation d’informations –.
Une autre étude réalisée sur 12 personnes âgées en moyenne de 88 ans, dont 3 étaient atteintes d’Alzheimer2, a montré les effets positifs du thé vert sur la mémoire à court terme. La consommation de thé vert semble donc efficace pour améliorer les fonctions cognitives ou réduire la progression des déficiences cognitives chez les personnes âgées. Néanmoins, le nombre de personnes sur lequel cette étude a été réalisée est restreint et nécessite des études plus approfondies, d’autant plus qu’une autre étude réalisée sur des rats âgés n’a pas montré de corrélation entre l’ingestion de thé vert et l’amélioration de la mémoire3.
 

Comment consommer le thé vert ?

Pour bénéficier des bienfaits du thé vert, il est recommandé d’en boire 2 ou 3 tasses par jour minimum, sachant qu’on peut en boire jusqu’à 10 tasses par jour.
Le ginseng pour améliorer la concentration

Quelle est l’action du ginseng sur la mémoire et la concentration ?

Le ginseng est une plante stimulante qui aurait des effets bénéfiques sur les fonctions cognitives et la concentration intellectuelle de ceux qui le consomment.

Une étude réalisée sur 3 adolescents entre 14 et 17 ans atteints de TDAH1 (Trouble de Déficit de l’Attention avec Hyperactivité) a montré que la consommation de ginseng avait permis de réduire leur hyperactivité, leurs problèmes de concentration et leur immaturité. Des résultats semblables ont été montrés dans une étude réalisée sur 18 jeunes âgés de 6 à 14 ans atteints eux aussi de TDAH2, et à qui était administré quotidiennement 1 g de ginseng. Cependant, on dispose de peu d’éléments pour expliquer ces effets positifs.
Si le ginseng a des bienfaits sur la concentration, les études quant à ses effets sur la mémoire sont moins nombreuses et plus controversées. Une étude datant de 1987 a effectué plusieurs tests sur des rats3 et a montré qu’une dose quotidienne de 10 à 30 mg/kg de ginseng augmente considérablement les capacités d’apprentissage et de mémorisation. Cependant, une autre étude réalisée en 20104 sur 30 personnes âgées en moyenne de 22,9 ans n’a pas montré de bienfaits particuliers sur la mémoire.
 

Comment consommer le ginseng ?

Le ginseng peut se consommer en teinture mère, sous forme de capsules ou en décoction (faire bouillir de 1 g à 2 g de racines dans 150 mL d’eau chaude pendant 10 à 15 minutes). Les dosages peuvent aller jusqu’à 3 g, 3 fois par jour.
passeportSANTE.net         bon week-end    marileine  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 10 mauvaises habitudes qui abîment la peau (passeportSANTE.) + autres   Sam 30 Sep - 10:40

Des astuces naturelles contre la sinusite

La sinusite est une inflammation des muqueuses qui recouvrent l'intérieur des sinus. Elle survient généralement après un rhume car du mucus commence par remplir les sinus et finit par s'infecter. Les symptômes de la sinusite sont une congestion nasale accompagnée de douleur dans la région du nez et des maux de tête. Voici des astuces naturelles pour combattre la sinusite et réduire l'intensité de ses symptômes.
L'ail

L’ail possède des propriétés antibactériennesque le scientifique Louis Pasteur a mis en évidence en 1858. Depuis, de nombreuses recherches ont confirmé l’activité antibiotique de l’ail. L'ESCOP reconnaît également les bienfaits de l'ail comme traitement en cas d'infection des voies respiratoires.
Le traitement peut se faire par la consommation de cet aromate directement dans l’alimentation à raison de 4 gousses d'ail frais (16 g) par jour ou 2 à 4 g d'ail séché 3 fois par jour. Il est aussi possible d'ingérer 2 à 4 ml de teinture d'ail 3 fois par jour.

L'ail possèderait en plus de nombreuses autres vertus. Il pourrait notamment aider à prévenir les maladies cardiovasculaires, l'hypertension artérielle - ces bienfaits sont reconnus par l'Organisation Mondiale de la Santé - et certains cancers comme le cancer estomac, le cancer colorectal, ou celui de la prostate). 
L'hydrastis

L’hydrastis est une plante qui comporte 2 principes actifs : la berbérine et l’hydrastine. Des essais ont démontré que la berbérine posséderait une activité antibiotique à large spectre contre plusieurs variétés de bactéries. Elle soulagerait l’inflammation des muqueuses comme le nez, la bouche et la gorge.
En cas de sinusite, un bain nasal 3 ou 4 fois par jour avec 12 ml de teinture d’hydrastis mélangée à un peu d’eau peut s’avérer efficace pour réduire l’intensité des symptômes.
 

Attention, l’hydrastis est contre-indiquée lors d’une grossesse ou lors de l’allaitement car certains composés de cette plante peuvent provoquer des contractions utérines.
[size]
 
L'échinacée

Remède favori des Indiens d’Amérique contre toutes sortes d’infections, l’échinacée est une plante qui servirait à prévenir les infections des voies respiratoires supérieures comme le rhume, la sinusite ou la laryngite. Des chercheurs allemands ont démontré qu’elle était un immunostimulant capable d’accélérer la guérison des infections bactériennes, fongiques et virales.
Il est important de commencer la prise d’échinacée dès les premiers signes d’une infection des voies respiratoires supérieures.
Faire infuser 1 g de racines ou de parties aériennes d'échinacée séchées dans une tasse d’eau bouillante, à renouveler 1 à 6 fois par jour. Il existe également des capsules et comprimés d’échinacée : prendre l’équivalent de 1 g d’échinacée 3 fois par jour.
 

[/size]
Attention : les personnes asthmatiques ou souffrant d’allergies sont plus susceptibles d’être allergiques à l’échinacée. Les enfants sujets aux otites ne doivent pas prendre d’échinacée car elle pourrait augmenter le risque de souffrir d’une otite.
[size]
 
L'ananas

L’ananas est composé de broméline, une substance complexe qui pourrait soulager les symptômes de la sinusite (maux de tête et douleurs nasales).
La broméline, contrairement à d’autres enzymes qui sont dégradées dans le système digestif, serait partiellement absorbée par l’organisme et passerait dans le sang. Elle réduirait la production des prostaglandines (= des substances d'acides gras non saturés) qui sont à l’origine d’une inflammation et aurait des effets bénéfiques sur le système immunitaire. Le mécanisme d’action de la broméline reste cependant encore flous.

L'eucalyptus et la menthe poivrée

L’eucalyptus et la menthe poivrée seraient de bons moyens de guérir une sinusite. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) reconnaît leur usage pour soulager l’inflammation des voies respiratoires. Néanmoins les études sur l'homme manquent pour confirmer leur efficacité. Seuls des essais sur des souris ont pu montrer leur effet anti-inflammatoire.
Le traitement peut se faire par friction du front et des tempes avec de l’huile essentielle d’eucalyptus ou de menthe poivrée ou sous forme de tisanes (infuser 2 à 3 g de feuilles séchées dans 150 ml d’eau bouillante à raison de 2 tasses par jour).
[/size]
Attention, ce traitement ne convient pas aux enfants de moins de 6 ans car il peut déclencher un bronchospasme (= contraction des bronches qui rend la respiration difficile). Il est également déconseillé lors d’inflammation gastro-intestinales, d'inflammation des voies biliaires, de troubles hépatiques graves ou d'inflammation des reins.
[size]
 passeportSANTE.net         bon week-end a demain  marileine[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 10 mauvaises habitudes qui abîment la peau (passeportSANTE.) + autres   Dim 1 Oct - 10:58

Pourquoi certaines personnes ont-elles besoin de tout contrôler ?
Peut-être connaissez-vous dans votre entourage une personne qui veut tout contrôler. Organisation des vacances, carrière, repas, tout est prévu jusqu’au moindre petit détail. Pas de place pour l’imprévu... mais pourquoi ?

Si vous connaissez quelqu’un qui veut tout contrôler, vous remarquerez que ce comportement cache sûrement des raisons profondes. Lesquelles ? Comment l’aider à lâcher prise ?

En général, les personnes qui veulent tout maîtriser ne se contentent pas d’organiser leur quotidien, elles veulent également contrôler leurs émotions : retenir des larmes, éviter les démonstrations d’affection voire même contrôler son désir. Cela manifeste une forme de pudeur mais aussi de l’inquiétude ou bien la peur d’être déçu ou jugé. Il existe d'autre raison qui expliquent un tel comportement.

Les raisons

Le self-control est une réaction de défense qui permet à la personne de lui donner la sensation d’agir sur les choses et non de les subir. Ce comportement qui peut être excessif, les rassure.
Cela peut sembler surprenant car ceux qui veulent tout contrôler ont tendance à cacher leurs émotions mais leur comportement signifie souvent un besoin d’amour. Ce désir de de tout vouloir bien faire cacherait la volonté de faire plaisir et de satisfaire son entourage.
Un manque de confiance en soi peut aussi être à l’origine de cette « perfectionnite aiguë ». La crainte de décevoir son entourage, de ne pas être à la hauteur sont d'autres raisons qui expliquent une telle attitude.

Les risques

À force de vouloir contrôler toute sa vie, il peut y avoir des conséquences fâcheuses. En effet, une personne habituée à tout maîtriser risque de perdre-pied le jour où elle n’arrivera pas à obtenir ce qu’elle souhaite ou bien quand un obstacle lui semblera insurmontable. C’est alors qu’une grande fatigue ou dépression apparaîtront.
Moins grave pour la santé et pourtant difficile à vivre : la solitude. En effet, l’entourage peut se lasser et éviter de fréquenter quelqu’un qui se montre trop « control freak ». D’ailleurs, une des raisons qui amène certains couples à divorcer est le perfectionnisme que veut imposer un des deux conjoints.

Comment l’aider ?

L’aider à relâcher la pression en lui conseillant de faire des activités qui l'aideront à se détendre (yoga par exemple). En effet, seul un vrai lâcher-prise lui permettra de retrouver de la sérénité.
Lui dire par des mots, des gestes ou des attentions que vous l’aimez. Il est important de lui montrer qu’elle compte pour vous et à de l’importance à vos yeux. Emmenez-la faire une activité qui la forcera à ralentir son rythme de vie et lui permettre d’écouter son corps, de retrouver le plaisir des sensations simples. Telles sont les pistes qui pour aider les personnes qui veulent arrêter de tout vouloir contrôler.
Perrine Deurot-Bien



passeportSANTE.net      a demain            marileine       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 10 mauvaises habitudes qui abîment la peau (passeportSANTE.) + autres   

Revenir en haut Aller en bas
 
10 mauvaises habitudes qui abîment la peau (passeportSANTE.) + autres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paul Valéry...
» quel lecteur étiez vous en primaire?
» 5 très mauvaises habitudes avec ton smartphone
» Recherche modèles désespérément...
» mauvaises odeurs (*)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Sauter vers: