AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Partagez | 
 

 LES GILLES DE BINCHE + autres articles très différents

Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: LES GILLES DE BINCHE + autres articles très différents   Sam 30 Sep - 13:42

LES GILLES DE BINCHE


Le masque des Gilles 

Les Gilles sont les prêtres du carnaval de Binche. Ils ne doivent pas être reconnus. Ils portent un masque de toile recouverte de cire, une paire de lunettes, une moustache et une mouche à la Napoléon III. Ils le gardent jusqu’à midi et quand ils sont reçus par le maire, ils le retirent et distribuent des oranges

L’apertintaille et le grelot 

L’apertintaille est la ceinture du Gille et pèse 2 à 3kg. Elle est composée de laine rouge et jaune et mesure 10 à 15 cm de large. 6 à 9 petites clochettes y sont fixées. Le grelot de poitrine, pris aux chevaux, est placé sur le plastron, à l’avant. Les grelots ont des poids différents ; le son est fonction de la taille du grelot.




bon week-end    marileine    blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: LES GILLES DE BINCHE + autres articles très différents   Lun 2 Oct - 10:06

déesse vivante




LE NÉPAL CÉLÈBRE TRISHNA SHAKYA, 3 ANS ET NOUVELLE «DÉESSE VIVANTE»
Au Népal, une fillette de 3 ans a été choisie pour devenir «Kumari», l'incarnation de la déesse hindoue Taleju.
Des prêtres hindous ont intronisé jeudi une fillette népalaise de trois ans nouvelle «déesse vivante» de Katmandou, selon une tradition multiséculaire, et l'ont emmenée dans un palais où elle devra rester jusqu'à sa puberté.
Vêtue d'une robe rouge, la nouvelle «Kumari» - considérée comme l'incarnation de la déesse hindoue Taleju - a été emmenée de la maison de sa famille jusqu'au Durbar Square, place historique de Katmandou qui porte encore les cicatrices du séisme de 2015.
Dans les bras de son père, Trishna Shakya a été portée à la résidence où elle restera cloîtrée jusqu'à ses premières règles. Elle ne pourra en sortir que quelques fois par an à l'occasion de fêtes religieuses - et toujours portée, car ses pieds ne doivent pas fouler le sol impur.
«Mes sentiments sont partagés. Ma fille est devenue la nouvelle Kumari et c'est une bonne chose. Mais il y a aussi de la tristesse à savoir qu'elle va être séparée de nous», a déclaré son père Bijaya Ratna Shakya. Cette tradition multiséculaire, qui mélange éléments hindous et bouddhistes, était étroitement liée à la royauté qui a longtemps régné sur le Népal. Malgré l'abolition de la monarchie en 2008, le culte des Kumaris (mot provenant du sanskrit pour «princesse») a continué. Les défenseurs des droits des enfants sont très critiques vis-à-vis de cette coutume, qui prive selon eux les «déesses vivantes» d'enfance en les forçant à vivre coupées de la société.
En 2008, la Cour suprême du Népal a décrété que ces filles devaient recevoir une éducation, qui leur est désormais prodiguée à l'intérieur du palais. Les anciennes Kumaris ont témoigné des difficultés de réadaptation à la société après leur règne. Les Kumaris, filles prépubères de la communauté Newar, doivent répondre à de stricts critères, notamment physiques, comme un corps sans imperfection.
Même si une fille remplit toutes les exigences physiques, elle doit également prouver sa bravoure en évitant de pleurer devant le sacrifice d'un buffle. leparisien.fr

boussole


NE PAS PERDRE LA BOUSSOLE !
La saison des champignons est là et vous êtes nombreux à sillonner les bois. Mais vous êtes également trop nombreux à perdre le nord ce qui n'est jamais de bonne augure, ni au propre ni au figuré !
Pour ne pas le perdre, (le nord) nous vous proposons quelques dispositions qui vous éviteront des émotions, des recherches inutiles et coûteuses en personnel et en moyens.
- Dites à vos proches où vous allez précisément ;
- Prenez une carte et une boussole et apprenez au préalable à vous en servir... (comme si vous vous prépariez à Koh Lanta) ; à défaut activez la fonction GPS sur votre téléphone que vous aurez bien sûr préalablement chargé ;
- Évitez de partir à la tombée de la nuit. Ces mesures, aisées à mettre en œuvre peuvent faciliter grandement les recherches des cas désespérés.
Une dernière solution est proposée aux personnes qui n'auraient pas de téléphone GPS ou qui ne sauraient pas s'en servir. Elle consiste à remplir ses poches de petits cailloux et à les semer tout le long du chemin aller et à suivre ces cailloux pour le retour.
C'est la méthode dite du Petit Poucet. Si vous craignez de vous tromper de cailloux, vous pouvez, au préalable les peindre à la couleur qui vous conviendra le mieux !
Par ailleurs, équipez-vous pour la pluie et ayez avec vous des vêtements chauds et de quoi vous sustenter (eau et nourriture) si vous deviez passer, malgré toutes les précautions prises par ailleurs, une nuit au clair de lune.
Ultime recommandation : évitez de d'aller ramasser les champignons dans les bois privés. Vous risqueriez de provoquer, à juste titre d'ailleurs, l'ire du propriétaire et avec des conséquences parfois fâcheuses. Si tout cela vous paraît trop compliqué et que vous avez tellement envie de champignons, le supermarché du coin peut apparaître comme la solution la plus sage et la plus sûre !
Bonne omelette, bonne journée et soyez prudents !

bonne après midi 1     marileine   blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: LES GILLES DE BINCHE + autres articles très différents   Lun 2 Oct - 10:12

Un BAUDOUIN célèbre


BAUDOUIN 1er de Belgique

(Château du Stuyvenberg, le 7 septembre 1930 - Motril, Espagne, 31 juillet 1993), cinquième roi des Belges, du 17 juillet 1951 au 31 juillet 1993. Second enfant et premier fils de Léopold III et de la reine Astrid.. Il est le frère du roi Albert II (né en 1934) et de la grande-duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg (1927-2005). Son enfance est marquée par la mort accidentelle de sa mère, alors qu'il n'a que 5 ans, puis par la Seconde Guerre mondiale, vécue en France, en Espagne, puis entre Bruxelles et les Ardennes. Juste après le Débarquement, la famille royale est internée en Allemagne, puis en Autriche, où elle fut libérée le 7 juin 1945 par les troupes américaines. À l'abdication de son père le 16 juillet 1951, Baudouin devient le cinquième roi des Belges, le 17 juillet 1951, à presque 21 ans. C'est seul et triste que le roi Baudouin commence son règne. Le 15 décembre 1960, il épouse doña Fabiola de Mora y Aragón (qui devient ainsi la reine Fabiola). Le mariage est célébré à la cathédrale Saint-Michel-et-Gudule à Bruxelles et est retransmis à la télévision, une première pour un mariage royal en Belgique. De cette union, aucun héritier ne naîtra. Son neveu, le prince Philippe est pressenti pour lui succéder et est formé en ce sens, laissant croire que le prince Albert ne monterait jamais sur le trône. Le 31 juillet 1993, le roi meurt d'un arrêt cardiaque lors de vacances à Motril, en Espagne. C'est son frère Albert II qui lui succède sur le trône de Belgique le 9 août 1993. De nombreux Belges lui rendront hommage. Ses funérailles rassemblent un grand nombre de chefs d'État du monde entier : de la reine Élisabeth II du Royaume-Uni à l'empereur Akihito du Japon, en passant par le président français François Mitterrand. La reine Fabiola, très pieuse, souhaitant une messe de gloire et d'espérance, était habillée de blanc, couleur traditionnelle de deuil des souverains catholiques.


17 octobre : Saint BAUDOUIN


SAINT BAUDOUIN

Saint Baudouin, était l'archidiacre de Laon. Il mourut en 879, assassiné par des sbires du maire du palais de Neustrie. Ce dernier pensait qu'il était un partisan de leur ennemi, l'Austrasie.


Cela s'est passé le 17 octobre :

Evénements historiques:
1610 : Couronnement de Louis XIII à Reims 
1931 : Al Capone, gangster américain, est condamné à 11 ans de prison pour évasion fiscale. 
1945 : En Argentine, le colonel Juan Peron prend le pouvoir comme dictateur. 
1957 : L'écrivain Albert Camus, reçoit le prix Nobel de littérature 
1979 : Mère Teresa, reçoit le prix Nobel de la paix


Naissances de personnages célèbres:
1912 : Jean-Paul Ier, pape pendant 34 jours en 1978 
1915 : Arthur Miller, auteur dramatique américain 
1918 : Rita Hayworth, actrice américain 
1920 : Montgomery Clift, acteur américain
1967 : Nathalie Tauziat, sportive française
1972 : Eminem, chanteur américain 
1979 : Kimi Raïkkonnen, coureur automobile finlandais





bonne après midi 1     marileine   blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: LES GILLES DE BINCHE + autres articles très différents   Mar 3 Oct - 13:07

LA PATRONNE DES FILLES à MARIER



Sainte Catherine est aujourd'hui la patronne des filles à marier, mais aussi des théologiens, philosophes, orateurs, notaires, étudiants, meuniers, plombiers, tailleurs ... 
La tradition de Sainte Catherine remonte au Moyen âge. A l'époque, les filles de 25 ans qui n'étaient pas encore mariées revêtaient des tenues et des chapeaux extravagants et se rendaient en cortège devant une statue de Sainte Catherine pour la parer de fleurs, rubans, chapeaux ... Elles coiffaient Sainte Catherine dans l'espoir de trouver un mari ! 
A l'origine, la Sainte Catherine était la fête des filles de 25 ans qui n'étaient pas mariées. 
Elles allaient au bal et celles qui voulaient trouver un mari se mettaient un chapeau complètement fou sur la tête. Elles y accrochaient des objets jaunes et verts pour se faire remarquer.


VIVE LES CATHERINETTES


La tradition des "Catherinettes"

Sainte Catherine d'Alexandrie, patronne des jeunes filles, et par extension des modistes et des couturières est fêtée le 25 novembre.
La légende raconte qu'au 4ème siècle, ayant refusé de renier sa foi chrétienne devant l'empereur romain Maxence qui lui proposait le mariage, elle subit le supplice de la roue, après avoir converti des philosophes à sa cause. Sauvée par un ange, elle serait morte décapitée.
Seule Sainte honorée par 3 auréoles, la verte de la connaissance, la rouge en tant que martyre, la blanche symbole de sa virginité, elle fut vénérée à partir du Moyen Age par des confréries de jeunes filles dont la plus âgée était chargée de coiffer sa statue. Par la suite, la Sainte Catherine devint une journée de fête chez les couturières et les modistes qui se confectionnaient pour l'occasion des chapeaux : dans la couture, on dit que celles qui n'ont pas de mari à 25 ans sont mariées à l'aiguille ...



bonne après midi 1      marileine    blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: LES GILLES DE BINCHE + autres articles très différents   Mer 4 Oct - 14:46

Vendredi 8 Janvier : Sainte-GUDULE


 
 
"Au jour de la Sainte-Gudule
Le jour croît, mais le froid ne recule"
 
 
 
Sainte-Gudule est la patronne de la ville de Bruxelles ( Belgique )
 
 
La Collégiale Sainte-Gudule à Bruxelles   
où fut célébré le mariage du Roi Albert et de la Reine Paola le 3 juillet 1959.


bonne après midi 1    marileine    blog de partage 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: LES GILLES DE BINCHE + autres articles très différents   Ven 6 Oct - 10:46

Origines de Mardi-Gras et Carnaval




Tout au long de l'année, se succèdent des fêtes qui rythment la vie des chrétiens. 
La fête de Mardi Gras a lieu tous les ans à une date différente, fixée par rapport à la date de Pâques, qui elle même varie en fonction du cycle de la Lune. 
Mardi gras est le jour qui précède le Mercredi des Cendres. 
Il y a 40 jours de carême, entre le mercredi des cendres et le jour de Pâques. 

 
Le mercredi des cendres 
Cette fête marque le souvenir d'Adam condamné après son péché à retourner poussière.
Les chrétiens sont invités à se purifier de leurs fautes et à faire pénitence par des privations.
Le mercredi des Cendres est le 1er Jour du Carême qui va durer 40 jours.
A l'issue de ces 40 jours la fête de Pâques célébrera la mort et la résurrection du Christ. 
Pour marquer le coup avant que ces privations ne commencent, la veille, le mardi, on faisait gras. On finissait les aliments gras avant de se mettre au carême. On en profite pour faire des beignets, des bugnes et des fritures. De plus, la tradition du carême veut qu’on arrête également de manger des œufs, donc on en profite pour faire des crêpes. 
 
 
Par opposition au carême, le carnaval est une période de joie et de liberté où les règles de vie normales sont suspendues et où chacun fait un peu comme il lui plaît : on se déguise, on mange tout ce qu’on veut, on sort chanter dans les rues. 
  Origines du mot : 
Dans Carnaval il y a Carne, la chair, la viande. En Italien "carnelevare" signifie "sans viande".
Avant l'apparition de ce mot, la veille du Carême était appelée "Carême Prenant".
C'est le dernier jour pour profiter une dernière fois avant Carême et faire bombance, car ensuite, pas d'alimentation carnée ni graisseuse durant 40 jours. On marque le coup par un festin, une fête colorée et bruyante. 
 
 
[size=21]Chanson de Carnaval :[/size]
Carnaval est revenu
L'avez-vous vu ?
Il est passé dans la rue
Ni vu ni connu
Il porte un masque de carton
Et souffle dans un mirliton
Coiffé d'un chapeau biscornu
Mon p'tit bonhomme
À quoi joues-tu ?
La fête de Carnaval se déroule à différentes dates selon l'endroit du globe et revêt des rituels différents !
Carnaval, fête non reconnue par l'Eglise connaît des dates variables de début mais une date de fin fixe qui correspond à la tombée de la nuit de mardi gras.
 
 
  bonne après midi 1    marileine  blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES GILLES DE BINCHE + autres articles très différents   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES GILLES DE BINCHE + autres articles très différents
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Différents crayon à papier...
» Ou trouver les différents modèles ?
» [REGROUPEMENT] Les différents tests/vidéos du HTC Desire
» Les différents styles graphiques
» [REQUETE] différents sons pour différents expéditeurs SMS/MAIL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Sauter vers: