AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Partagez | 
 

 Des bêtes mythiques : les Dragons + autres articles différents????

Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Des bêtes mythiques : les Dragons + autres articles différents????   Ven 6 Oct - 12:45

Des bêtes mythiques : les Dragons


 
 
 
Les dragons sont des bêtes mythiques. Ils possèdent, en général, quatre pattes et deux ailes. Ils symbolisent les 4 éléments : l'air, l'eau, le feu et la terre. L'air grâce à leurs ailes, l'eau grâce à leurs écailles, le feu grâce à leur possibilité de cracher du feu et la terre car ils vivent au sol.
Les dragons crachent du feu parce que leur estomac génère du méthane, ce gaz leur permettant de flotter dans les airs comme des mongolfières. Au cours de l'évolution du crâne du dragon, ses crochets et organes producteurs de venin ont aussi évolués jusqu'à rendre possible ce phénomène.
Lorsque cela est possible, les dragons avalent leur proie toute entière. Sinon il la mâche. Le dragon ne se nourrit que toutes les 2 semaines environ. Parfois, si sa proie possède une carapace rigide ou qu'elle est trop difficile à avaler, il la régurgite, la décortique et la cuit pour ensuite la manger.
Les dragons possèdent une vue extrêmement perçante qui leur permettent de repérer leurs proies ou des pierres précieuses qu'ils admirent.
Un dragon mue tous les 2 à 3 ans.
  [size=21][size=24]Dragons d’eau[/size][/size]
 
 [size=21]Ce type de dragon est plus rare que le dragon commun. Il se déplace dans l'eau avec grande vitesse et agilité. Ses pattes de derrière se sont transformées en nageoires ce qui le gêne pour marcher sur terre. Il a également perdu l'habitude de voler donc ne fait que quelques vols planés. Sa capacité pulmonaire est énorme : il peut emmagasiner de l’oxygène dans son estomac et transférer le tout dans ses poumons quand il en ressent le besoin.[/size]
 


Les dragons vivent en général (estimation) entre 100 et 1 000 ans mais nous n'avons aucune approximation sur l'espérance de vie des dragons orientaux qui vivent extrêmement longtemps.
 
LE DRAGON BLEU :

 
 Difficile de résumer le Québécois Robert Lepage en quelques lignes : auteur, réalisateur, acteur et metteur en scène, il signe depuis les années 80 des épopées théâtrales à la puissance d’évocation visuelle incomparable. Dans Le Dragon bleu nous retrouvons le personnage Pierre Lamontagne, autrefois révélé dans La Trilogie des dragons. Installé à Shanghai dans le milieu effervescent de l’art contemporain, il croise Claire Forêt, ancienne connaissance, et Xiao Ling, une artiste. Henri Chassé, dans le rôle de Pierre, Marie Michaud et Tai Wei Foo excellent au jeu de l’amour et du hasard.
 
[size=16]bon week-end   marileine  blog de partage  
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Des bêtes mythiques : les Dragons + autres articles différents????   Ven 6 Oct - 13:40

Histoire naïve entre Lancelot du Lac et un dragon


 
 

Il était une fois un chevalier qui s’appelait Lancelot Du Lac. Il était courageux, fort,
gentil et intelligent. Dans le royaume où le chevalier vivait, tout le monde parlait
d’une princesse très belle qui était enfermée dans un château gardé par un dragon.
Lancelot décida d’aller sauver la princesse.
Il enfourcha son cheval et commença par traverser de hautes montagnes. Lorsqu’il
arriva sur un des sommets, il vit un ogre qui était en train d’attaquer une fée. L’ogre
voulait la manger. Lancelot Du Lac, n’écoutant que son courage, sortit son épée,
sauta sur l’ogre, le transperça et le poussa en bas des rochers. La fée, heureuse
d’avoir été sauvée, lui dit :
- Brave chevalier, pour te remercier, je t’offre cet arc magique qui te permettra de
tuer des monstres.
Lancelot la remercia et poursuivit son voyage. Il arriva dans des marais. Epuisé, il
descendit de son cheval et s’assit contre un vieux tronc d’arbre. Tout à coup, il
sentit que le tronc le piquait. Il tourna la tête et vit le monstre des marécages. Ce
dernier était effrayant avec des pointes sur la tête, des énormes griffes au bout des
doigts et une tête de mort sur chaque épaule. Lancelot prit l’arc donné par la fée,
tira une flèche sur le monstre qui tomba et disparut dans l’eau. Le chevalier
continua son voyage, traversa une rivière et arriva dans une forêt étrange qui était
une forêt enchantée. Il y rencontra un lutin qui lui déclara :
- La porte du château où est enfermée la princesse est verrouillée. Il te faut la clef.
C’est un gobelin qui vit dans un labyrinthe qui la possède.
Le lutin proposa à Lancelot de l’accompagner et de l’aider. Ils arrivèrent devant le
labyrinthe et y entrèrent. Le lutin connaissait parfaitement le chemin et il conduisit
Lancelot jusqu’au gobelin. Là, Lancelot trancha d’un coup net la tête du gobelin et
prit la clef. Le lutin lui dit :
- Prends l’épée du gobelin. Elle est magique et elle pourra t’aider.
Le lutin aida Lancelot à sortir du labyrinthe. Le chevalier se dirigea vers le château
où était enfermée la belle princesse. Arrivé devant la forteresse, il prit la clef, ouvrit
la porte et se trouva nez à nez avec le dragon. Le monstre était très grand et
féroce. Il crachait du feu et lançait des épines avec sa queue. Lancelot prit son
épée magique et combattit avec le dragon. Tout à coup, il reçut une épine dans la
jambe car le dragon frappait de tous les côtés avec sa queue. Lancelot lança à
l’aide de son arc une flèche dans l’œil du dragon et profitant de la faiblesse de
l’animal, il l’égorgea. Lancelot, blessé, se traîna pour aller délivrer la princesse. La
princesse lui murmura :
- Mon sauveur, donne-moi ton épée magique pour que je puisse aller ouvrir le
ventre du dragon. Là, je trouverai une potion qui te guérira.
La princesse fit ce qu’elle avait dit et Lancelot guérit.
Le cheval volant qui appartenait à la princesse les attendait à la sortie de la
forteresse. L’animal les ramena au château du père de la jeune fille. Le roi, heureux
de retrouver la princesse, donna sa fille en mariage à Lancelot. Le chevalier et la
princesse se marièrent et eurent beaucoup d’enfants.


Histoire de dragon


 
 
En ce temps là, un dragon terrorisait les habitants de la ville de Sylène en Lybie.
Peu à peu, personne n'osa plus ni sortir ni entrer. En quelques mois, le commerce périclita et la famine menaça tout le monde.
Le dragon exigea bientôt que des jeunes gens lui soient sacrifiés. Tout le monde acceptait ce lourd tribut dans l'espoir que le dragon allait se lasser.
Hélas, un jour une nouvelle stupéfiante fit le tour de la ville : le monstre exigeait qu'on lui offrît la fille du roi.
Et par un petit matin, la belle princesse Aïa fut livrée au dragon. Satisfait, il l'entraîna aussitôt vers son repaire.
Le même jour, vint à passer un jeune chevalier nommé Georges. Il apprit la triste nouvelle. N'écoutant que son courage, Georges lança son cheval au galop en direction des marais où le dragon s'apprêtait à dévorer son innocente proie.
Guidé par des traces bien visibles, il arriva juste à l'instant où le dragon ouvrait sa gueule pour engloutir Aïa. Georges poussa son cri de guerre.
Surpris le dragon fit face à cet adversaire. Georges chargea avec vigueur et toucha l'animal. Il le blessa mais rompit sa lance. Il l'affronta alors à pied, l'épée à la main. Il blessa de nouveau le monstre mais celui paraissait indestructible.
Le combat semblait sans issue quand Georges invoqua l'aide d'un dieu inconnu de la princesse : le dieu des chrétiens. Il fit une dernière attaque qui tua net le dragon.
La princesse n'en croyait pas se yeux. Les habitants de Sylène laissèrent libre cours à leur joie. Comme le roi lui demandait ce qu'il voulait comme récompense, le jeune homme déclara qu'il souhaitait que les habitants adoptent le nouveau dieu et donc qu'ils reçoivent le baptême.
Ce fut accompli dés le lendemain et par la même occasion Georges épousa la princesse. Il devint le protecteur de la ville désormais prospère.
 


La légende du dragon vert


 
Il était une fois, dans un pays lointain, un peuple de petits hommes heureux de vivre dans leur vallée verdoyante. D’un côté de cette vallée, une haute montagne abrupte et aride qui les protége du vent du nord, de l’autre, une colline ensoleillée toute la journée, on peut voir les chèvres et les vaches paître paisiblement à l’ombre des cerisiers en fleurs. L’herbe est grasse et tout pousse facilement dans cette terre riche. Un joli ruisseau s’écoule en son milieu, tantôt chantant, tantôt roucoulant. Il vient de là-bas le joli ruisseau, tout là-haut au bout de la vallée. Un éboulement de gros rochers empêche nos amis de passer par là, mais lui, le joli ruisseau, passe où il veut entre les cailloux. Il dévale la pente douce, arrose les petits jardins devant des maisonnettes en bois et poursuit son chemin au bout de la vallée.
Ah, ce bout de vallée ! cet espace vers l’inconnu ! personne ne l’a jamais vu. On dit qu’il existe un grand ruisseau, très large et très bleu qu’on appelle la mer, on dit que la montagne se jette dans la mer, on dit beaucoup d’histoires le soir à la veillée mais personne n’a pu s’aventurer de l’autre côté de la vallée à cause de DRAGON VERT.
Dragon vert vit dans une grotte cachée dans le flan de la montagne, juste au bout de la vallée. Il garde le passage et chaque fois qu’un habitant essaye de passer devant la grotte, il sort en claudiquant d’une patte sur l’autre, lourdement mais vivement. Il ouvre sa grosse gueule et lance d’immenses flammes rouges, bleues, jaunes dans un bruit infernal d’ouragan en dévastant tout autour de lui.
Malheur à celui qui se trouve sur son passage, car dragon vert brûle tout se qui passe à sa portée.
Dans ce village si tranquille habite Pékù, c’est un garçon intelligent et très curieux. C’est pour cela qu’il voudrait bien voir ce qui se passe au bout de la vallée. Les histoires de grandes personnes ne l’intéresse pas, ce qu’il veut lui, c’est découvrir le monde et les habitants. Il paraît qu’il y a des hommes très grands, des hommes noirs et même des blancs, lui il est plutôt jaune avec des yeux bridés. Tout cela l’intrigue, et sa colère monte contre Dragon vert qui les empêche de passer.
Comme tous les enfants, Pékù se rend tous les matins au ruisseau y puiser l’eau dans un grand seau. Il en profite pour observer le monstre. Celui-ci ne quitte son refuge que pour griller quelques herbes ou quelques animaux et s’en régaler avant de retourner à sa tanière. Il ne va jamais bien loin, en tout cas jamais assez pour espérer passer sans être vu près de lui.
Un matin, Pékù s’approche un peu plus que d’habitude et voit son ennemi pointer le bout de sa gueule derrière le rocher, les naseaux s’écarquillent, les mâchoires s’entrouvrent, un bout de langue se montre puis la pointe d’une flamme. Pékù retient son souffle. Un œil apparaît puis les deux yeux se tournent vers lui. La peur lui sert le ventre et sentant la chaleur des flammes qui commencent à fuser, il prend de l’élan et lance le contenu du seau qu’il vient de remplir dans la gueule du monstre.

Un crépitement sinistre se fait entendre, Péku ne bouge pas. Il ne peut pas, la peur l’en empêche. Un raclement de gorge le réveille soudain de sa torpeur et il n’en croit pas ses yeux : l’énorme dragon vert tousse et crache des nuages de fumée noire et supplie :
- « de l’eau, de l’eau »
Pékù récupère son seau, le remplit vivement et jette à nouveau toute l’eau dans la gueule du monstre.
- « Merci, merci Pékù, tu viens de me rendre un fier service.
- Mais tu parles dragon ?
- Eh oui, et c’est même pour cela que j’ouvre la gueule chaque fois qu’un homme passe. Malheureusement, chaque fois ce sont des flammes qui sortent et je ne parviens pas à me faire comprendre.
- Pauvre dragon, comme tu as dû souffrir tout seul dans ta grotte !
- Oh oui Pékù. Veux tu devenir mon ami ?
- Mais bien sûr et si tu veux je t’emmène avec moi parcourir le monde.
Et c’est ainsi que Pékù et dragon vert s’en allèrent à la découverte de l’univers.
Mais les petits hommes de la vallée restèrent sagement dans leur village merveilleux ; ils racontent encore le soir à la veillée l’histoire de Péku et du dragon vert.


bon week-end    marileine   blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Des bêtes mythiques : les Dragons + autres articles différents????   Ven 6 Oct - 13:47

Scott Weaver et les cure-dents


Californie, États-Unis - Scott Weaver réalise une maquette de la ville de San Francisco en utilisant des cure-dents. Depuis maintenant 35 ans, il a déjà utilisé plus de 100.000 cure-dents pour reproduire une partie de la ville, dont le Golden Gate.
 
[size=16]Plus de 3.000 heures de [size=16]travail  et 100.000 cure-dents ont été nécessaires pour que Scott Weaver reproduise une partie de la ville  californienne. L’homme  de 49 ans a commencé sa maquette  enbois  lorsqu’il était adolescent, assemblant des cure-dents afin de reconstituer cette ville. La réplique est riche  de détails : les ponts, le Golden Gate, les bâtiments et les monuments historiques... Plusieurs parties de la ville qui lui tenaient à cœur y sont figurées.[/size][/size]
[size=16][/size]
[size=16][size=18]La [size=18]sculpture, intitulée "Rolling through the Bay" fait plus de 2,70 mètres de haut sur 2,10 mètres de large et 60 centimètres de profondeur. L'artiste  a reconstruit les lieux marquants de la ville de telle manière qu'il lui est possible de faire   rouler des balles de ping-pong du haut des rues jusqu'en bas. Des cure-dents ayant une valeur  sentimentale font aussi partie intégrante de la maquette : les amis de M. Weaver ont remplacé le riz par des cure-dents lors de son   mariage et d'autres viennent de partout dans le monde.[/size][/size][/size]


Quelle patience!!!!    bon week-end marileine  blog de partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Des bêtes mythiques : les Dragons + autres articles différents????   Ven 6 Oct - 13:57

LE DIEU VIRACOCHA


Viracocha serait le père du soleil inca

 
Temple de Viracocha : un détail de la façade :
 
Pacha Mama : la terre mère
 
 
[size=19]Il s'agit d'une fontaine en marbre réalisée par Jack Vanarsky et inspirée de la Pacha Mama, la terre-mère une déesse inca. Elle se situe dans la promenade du petit bois à Ivry /sur Seine[/size]
 
 
[size=19][size=18]Pachacamac dieu des Tremblements de Terre :[/size][/size]
 
[size=19] Pachacamac est le dieu créateur des peuples établis le long des côtes du [size=19]Pérou, fils du soleil et de la lune.[/size][/size]
[size=19][/size]


LES DIEUX INCAS

La société inca accorde une très grande importance à la vénération de dieux puissants. Leur panthéon contient des dieux importants omniprésents tels que Viracocha (le Dieu créateur), Inti (le Soleil et père de la dynastie Inca), Illapa (le dieu de la pluie, du tonnerre et de l'éclair), Pacha Mama (la Terre-mère) et Mama Cocha (la mère des lacs).
 
Illapa :dieu de la pluie
[size=19][/size]
[size=19][size=18]Inti, le soleil :[/size][/size]
 
 
De nombreuses représentations du dieu se retrouvent aussi bien sur les poteries que sur les pièces d'orfèvrerie, le bronze convenant particulièrement bien pour une divinité solaire


bon week-end   marileine  blog de partage  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des bêtes mythiques : les Dragons + autres articles différents????   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des bêtes mythiques : les Dragons + autres articles différents????
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autres articles retirés de la collection lemax 207
» Power Rangers et autres Bioman
» Sandales et autres articles de plage
» Carnets, stylos et autres articles de papeterie
» Autres articles Lemax retirés en 2006

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Sauter vers: