AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Partagez | 
 

 Les falaises de Moher Irlande + autres??

Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Les falaises de Moher Irlande + autres??   Ven 27 Oct - 11:03

Les falaises de Moher


Les falaises de Moher ou the Cliffs of Moher ou Aillte an Mhothair (Falaises des "ruines") se situent dans le Comté de Clare, Province de Munster, sur la commune de Liscanor. Elles sont la prolongation de la région du Burren (sud-ouest).
Elles font parties d'une visite incontournable lorsque l'on vient en Irlande. Ce sont des "célébrités", au même titre que le connemara.
Elles sont majestueuses, d'une beauté sans nom. Elles vous coupent le souffle. Les panoramas sur l'océan Atlantique sont merveilleux et avec ses changements de temps incessants, les spectacles fluctuent sans arrêt. Aucune photographie ne pourra ressembler à aucune autre. On entre dans l'unique, à chaque fois. Encore et encore, je ne trouve pas le mot juste pour exprimer ce que représente un site ou l'Irlande tout court, dans ma vie.
Elles atteignent des hauteurs de plus de 200 mètres, le maximum étant 214 M et s'étallent sur près de 8 Km.
Je tiens à signaler que la visite est "dangereuse", du fait qu'il n'y a que très peu de garde-fous et qu'il ne faut pas être sujet au vertige, ce qui est mon cas (merci les zooms...). Il faut être prudent tout simplement, et respecter le lieu. Il y a malheureusement beaucoup "d'inconscients".
Surtout sachez capter ces instants ou tous vos sens sont en éveil, le vent, l'air qui vient de l'Océan et qui vous fouettent le visage et rend votre chevelure indomptable (évitez les "moumoutes" et chapeaux en tout genre.....), le bruit des vagues sur les falaises, le vert de la terre, les cris des oiseaux..... C'est unique et magique. Pour moi, le plus dur fut d'imaginer que j'étais seule. Tous ses touristes me donnaient le vertige mais je ne pouvais pas les chasser pour profiter de cet instant unique avec moi-même....
Lorsqu'on arrive, un sentier vous mène à la tour O'Brien (O'Brien tower), batie en 1835 au milieu de ces falaises par Sir Cornelius O'Brien. Elle se trouve presque au bord de la falaise, et en haut, la vue est imprenable. Si le ciel est dégagé il parait que l'on peut apercevoir les iles d'Aran (l'ile d'Inishmore, d'Inishmaan et d'Inisheer), la baie de Galway, et parfois les montagnes de Connemara (Maumturk et les Twelves Bens), mais lorsque que j'y suis allée je n'ai jamais pu les apercevoir...Dommage.
On peut se promener sur les sentiers, qui bordent ces falaises et y contempler la faune et la flore, mais ne saccagez rien.
Imaginez presque 1 millions de visiteurs par an, ça peut en faire des dégats. Alors pensez à la protection de ce site unique, c'est très important. Ne saccagez et ne cueillez rien.
C'est pour cela que les falaises de Moher ont été validées comme "site protégé" par l'état irlandais en 1989. Depuis 2007, il a été mis en place un petit complexe touristique : Atlantic Edge, "caché sous terre", s'y on peut dire comme ça. On y trouve un petit musée, un petit restaurant et une petite boutique touristique. En 2008, l'espace, entourant les falaises a été mieux protégées, avec des murets de pierre et "cloisons", à cause des imprudents et autres huluberlus qui se croient tout permis....
Les falaises sont des masses de calcaire et de schiste, de couleurs sombres, qui plongent dans l'océan, et dont les vagues érodent un peu plus ces magnifiques plongées.
Surtout, notez bien ce lieu enchanteur dans votre programme, vous ne le regretterez pas.
La photo représente les falaises de Moher vues du ciel.
La tour O'Brien.
Vertigineux.
Vue d'en bas.

bon week-end    marileine  blog de partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Les falaises de Moher Irlande + autres??   Ven 27 Oct - 11:18

Bunratty


Le chateau de Bunratty (Bun Raite ou Bun na Raite) se trouve à Newmarket-on-Fergus, dans le comté de Clare, Province de Munster. Il est entouré par le "bunratty Park Folk"et le "Bunratty Walled Garden", reconstitution d'un village et jardins irlandais au XIXème siècle, un retour dans le passé merveilleux, du moins pour moi qui en ai visité chaque recoin avec avidité. Je m'y croyais vraiment.
Il est bati au bord d'une rivière qui se jette dans l'estuaire du fleuve Shannon.
C'est une authentique forteresse médièvale, construite en 1425. Elle se présente sous la forme d'une tour rectangulaire, de 3 étages, dotées de 4 tourelles crénelées de 6 étages chacune. 
Un peu d'histoire et après beaucoup de photos, car ce village est fantastique.
* En 970, le site est occupé par les Vikings. C'est un simple camp qui sert au échanges commerciaux.
* En 1270, Robert de Muscegros construit la 1ère forteresse qui est une tourelle en bois cernée de clotures (motte castrale). Elle domine les terres.
* Thomas de Clare prend possession du domaine et batit la 1ère construction en pierres. La ville est alors habitée par environ 1000 âmes.
*  En 1318, une guerre de clan, opposant l'héritier de Thomas de Clare, Richard, au O'Brien, font que le chateau et le village sont complètement rasés lors de la bataille de Dysert O'Dea.
* En 1332, Le roi d'Angleterre décide de faire rebatir la place forte. Le chateau est une nouvelle fois détruit, lors de la bataille entre les chefs de guerre de Thomond, vassaux des O'Brien et les McNamara.
* En 1353, Sir Thomas Rokeby, sujet du souverain d'Angleterre, a ordre d'élever une nouvelle forteresse. Elle est prise d'assaut par les irlandais qui en garderont définitivement le controle.
* En 1425, Le clan McNamara décida d'édifier un autre chateau, d'architecture normande et galloise. C'est celui que l'on peut visiter aujourd'hui. Ils y vécurent 50 ans avant que le clan O'Brien, le plus puissant de Munster, ne l'acquérisse.
* en 1646, sous Barnaby O'Brien, 6ème Comte de Thomond, pendant les Guerres Confédérées irlandaises, le batiment fut assiègé et pris par les forces d'Irlande Confédérées commandées par Donald MacCarthy, Vicomte de Muskerry. La chateau fut laissé à l'Angleterre. Barnaby, fut le dernier O'Brien à occuper la demeure.
* Bunratty Castle et ses terres furent donnés à la famille Studdert, qui l'abandonnèrent en 1804, pour vivre dans la maison de Bunratty pour des "histoires" de famille.
* En 1954, la forteresse a été achetée et restaurée par le 7ème Seigneur de Gort, qui lui redonné son ancienne splendeur médiévale. La chateau contient des objets, meubles, tapisseries... venant pour la plupart du XVème et XVIème siècles. Le village retrouva l'éclat du XIXème siècle.
Des banquets médiévaux, très prisés y ont lieu toute l'année.
Le Bunratty Walled Garden (Parc) fut planté et calqué sur le jardin Regency, et aménagé dans dans le plus pur style victorien.
The Bunratty castle, the Folk Park et the Walled Garden sont aujourd'hui gérés par le Shannon Development.
Si vous allez en Irlande, n'oubliez pas cette petite merveille qui vous fait faire un bon en arrière tout à fait magique.
Dans le "village", des femmes, en tenues du XIXème, font des tartes aux pommes à se damner. On peut discuter avec tout le petit peuple de ce village, "la gousse de An Ti" ou Femme de la maison, le policier, le postier, l'instituteur.... C'est passionnant. 
Les maisons sont "vivantes". Quand on pénètre dans les demeures on a la sensation étranges d'avoir pris une machine à remonter le temps. Il ne nous reste plus qu'a nous vétir comme à cette époque et on y est.... Il y a l'école, le pub, le quincaillier, le drapier, l'église, les fermes, le moulin à eau, la forge.....
Les animaux se promènent et nous font compagnie.
Les odeurs des jardins et leurs vues vous apaisent, fini la déprime. Les fleurs croisent les légumes, les fruits, les arbres....
Vous êtes entrés dans la 7ème dimension. Bienvenus dans le monde merveilleux de Bunratty. Il est vrai que je ne suis pas objective.
La photo représente "the Bunratty Castle" et je tiens à vous signaler que les photos que je mêtrais après ne sont pas toutes de moi, étant une très mauvaise photographe....
La grande salle.
Vue d'une des tours crénelées, sur la rivière qui se jette dans le fleuve Shannon..
Folk Park. La maison jaune.
Walled Garden.
Chaumière.
Les animaux.
L'intérieur. Cuisine.
Le village.

Le drapeau irlandais


Le drapeau irlandais ou An Bhratach Naisiunta est comme la drapeau français, composé de 3 bandes verticales égales, le vert, le blanc et l'orange.
les trois couleurs symbolisent :
 
* Vert : couleur emblématique du mouvement catholique de  libération nationale.
* Blanc : couleur, symbole de paix entre les deux communautés.
* Orange : Couleur qui  représente la victoire du roi protestant d'Angleterre Guillaume III (issu de la maison d'Orange-Nassau), du 30 juillet 1690 à la Boyne, sur les catholiques de Jacques II.
 
Lors de la création l'état libre d'Irlande, en 1922, il fut adopté par la nouvelle nation en tant que drapeau national. La constitution de décembre 1937, le confirme en tant que tel.
L'usage des trois couleurs  est attesté depuis 1830, année des trois glorieuses en France ou le drapeau tricolore français fait son retour, et qui inspire les irlandais.
Le drapeau irlandais est déployé, tel qu'il se présente aujourd'hui, pour la 1ère fois, en 1848 par le mouvement "Jeune Irlande". Il flottera sur la poste centrale de Dublin et les positions tenues par les troupes républicaines lors du soulèvement de Paques 1916.
 En 1949, l'Irlande devient offiellement une république, qui gardera ce même drapeau. 
La Grande-Bretagne a longtemps interdit, que celui-ci représente aussi les six comtés du nord, sous leur souveraineté. Mais les nationalistes voient d'un bon oeil ce drapeau tricolore, comme le drapeau national de toute l'Irlande. Il est donc utilisé par les irlandais du nord, mais est mal vu par le Royaume-Uni.
L'image représente le drapeau irlandais et le symbole du pays, la Harpe.

Symbole




bon week-end    marileine  blog de partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Les falaises de Moher Irlande + autres??   Sam 28 Oct - 10:36


carte de l'Irlande


The Burren face à l'océan atlantique

Restes de forts pour défendre l'Irlande face aux assaillants venus de l'atlantique.

The Burren, un sol à part

Lorsque la région du Burren se rapproche de l'océan atlantique.

The Burren : le dolmen de Poulnabrone

Voici le fameux dolmen de Pounabrone.
Le parc national de "the Burren" ou "An Bhoireann" en celte et qui veut dire "terrain rocheux", se situe en Irlande, dans la province de MunsterComte de Clare.
Ce lieu, que j'ai visité, offre un spectacle vraiment très insolite. On se croirait sur une autre planète. Le général Ludlow, dans ses mémoires en 1651, de l'armée de Cromwell, l'a décrit ainsi :
"C'est un pays où vous ne trouverez pas assez d'eau pour noyer un homme, pas assez de bois pour le pendre et pas assez de terre pour l'enterrer !".
Ce parc, qui se situe vers le centre-ouest de l'Irlande (il descend jusqu'à l'océan atlantique) couvre la région calcaire la plus importante du pays, présentant un relief karstique et fissuré. "The Burren" s'étend sur environ 300 Km2 entre les villes de Ballyvaughan, Kinvarra, Gort, Corrofin, Kilfenora et Lindoonsvarna. Ce plateau calcaire est pavé de grandes dalles irrégulières, séparées par des crevasses profondes qui forment des mares au gré des saisons et des pluies.
Seules les terres plus élevées ne sont pas calcaires mais couvertes de boue et de sédiments marins. Ces collines dénudées du Burren étaient autrefois boisées et couvertes de terreau, mais au fil des siècles le sol s'est érodé et le calcaire, que l'on voit aujourd'hui, apparu lentement. La présence humaine n'est pas non plus étrangère à cette usure ( les fermiers défrichérent et le bétail "stérilisa" les sols). De plus, lorsque vous visitez l'Irlande et contemplez ces champs partout cernés de murets de pierre (environ 384 000 Km), sachez que ces derniers viennent de cette terre que les paysans ont taillé et raboté à la main. Ces murets, sans béton ou autre, tiennent depuis des siècles (néolithique).
Une fleur s'est adapté au terrain, la gentiane bleue, qui est d'ailleurs devenu le symbole du Burren. Mais la flore y est abondante.
"The Burren" est aussi riche en sites archéologiques, ce qui rend cette terre si magique et fascinante. On y trouve le fameux dolmen de Poulnabrone et des restes de forts (comme celui de Cahercommaun), d'églises....
Ce pays d'Irlande est un "festin" sans fin, à déguster sans modération. A chaque virage, chaque seconde, tout peut changer. Les rencontres sont magnifiques que ce soient avec les irlandais, les animaux si peu farouches ou le sol (marcher dans la tourbe est un régal, on s'enfonce et il me semble, alors, faire partie entièrement et complètement de cette terre). Tout déclenche des impressions variées, colorées et souvent magiques.
bon week-end    marileine blog de partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Les falaises de Moher Irlande + autres??   Mer 1 Nov - 10:28

Origines et traditions de l’Halloween...



C’était autrefois une fête religieuse. Halloween, mot anglais, est l’abréviation de All Hallow’s Eve, c’est à dire < La veille avant la Toussaint > (Hallow venant de Holy :saint).
Elle a pourtant une source païenne : une ancienne fête celte en l’honneur du Samhain, dieu de la mort et une fête romaine en l’honneur de la déesse des fruits et des arbres Pomona. Les couleurs d’ Halloween, noir et orange, combinent les deux idées : mort et moisson.
L’ habitude de se déguiser en fantômes vient des Celtes qui, autour du feu allumé par les druides pour guider les esprits, s’habillaient d’ horribles et effrayants vêtements de façon à ce que les démons les prennent pour d’autres démons et ne leur fassent pas de mal. On prétendait qu’à cette soirée les fantômes sortaient de leurs tombeaux et que les sorcières chevauchaient à travers les airs des balais ou des chats noirs. La citrouille creusée en lanterne vient aussi des Celtes.
Les Anglais et Irlandais creusaient les betteraves, les pommes de terre et les navets pour faire des lanternes d’Halloween. Cette coutume a gagné les États - Unis, où l’on a utilisé alors les citrouilles. On raconte qu’un Irlandais répondant au nom de Jack ne pouvait aller au ciel, après sa mort, parce qu’il avait été trop avare. Il ne pouvait pas non plus aller en enfer, car il avait fait de mauvaises plaisanteries au diable. Il fut donc condamné à errer tout autour de la terre avec sa lanterne ( à qui il donna son nom ).
En Angleterre, Halloween était autrefois appelé « la nuit du casse-noisettes » ou la nuit de la pomme croquante ». Les familles réunies autour du feu racontaient des histoires tout en mangeant des noisettes et des pommes. Ce jour-là, les pauvres recevaient des gâteaux appelés « les gâteaux de l’esprit ».
Aujourd’hui, Halloween est essentiellement la fête des enfants. Ils se déguisent, encore en diables, fantômes, sorcières, vampires, et squelettes, etc. Les maisons sont décorées aux fenêtres et aux portes, toujours en rapport avec la coutume, de chauves-souris, chats noirs, hiboux, sorcières, mais surtout de potirons sous toutes ses formes. Les enfants, en groupe, vont de portes en portes, réclamant bonbons et friandises. Et gare à celui qui refuse…
Les bons petits diables se vengeront avec toutes sortes se plaisanteries comme savonner les fenêtres, écrire sur les murs, retourner les poubelles, tirer les sonnettes, etc. Dans les grandes villes, où l’on se connaît entres voisins, on a plutôt coutume de faire des réunions familiales ou amicales, alors que des feux de joie, des défilés costumés et des danses sont organisés. Origines et traditions de l’Halloween....

bonne après midi 1    marileine  blog de partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les falaises de Moher Irlande + autres??   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les falaises de Moher Irlande + autres??
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Le Jackot Irlandais] Cliffs of Moher
» Roddy DOYLE : La trilogie de Barrytown et autres romans
» Karen Blixen : Out of Africa ... Et autres oeuvres
» Contes (Perrault et autres)
» Shinobi, le jeu : discussions et autres blablas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Sauter vers: