AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Janvier 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Partagez | 
 

 5 produits naturels approuvés pour perdre du poids (passeportSANTE.net) + autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: 5 produits naturels approuvés pour perdre du poids (passeportSANTE.net) + autres   Sam 11 Nov - 11:26

5 produits naturels approuvés pour perdre du poids
"Coupe-faim", "brûle-graisses", drainants, etc... De nombreux produits naturels dédiés à la perte de poids ont fait leur apparition sur le marché ces dernières années. D'un simple clic, il est possible de se les procurer sous forme de complément alimentaire. En 2009, le CNRS a pourtant révélé que plus de 2/3 d'entre eux contenaient des composants inactifs ou étaient surdosés. Certains ont même interdits par les autorités de santé. Quels sont les produits naturels réellement efficaces pour perdre du poids ? PasseportSanté a choisi de vous en livrer cinq, sources et modes d'action à l'appui.
Le thé vert, brûle-graisse naturel

D’origine chinoise, le thé vert est connu depuis l’antiquité et fait partie des « brûle-graisses ». Cette appellation grand public, qui caractérise le plus souvent les plantes contenant de la caféine, fait référence à une augmentation de la lipolyse (= dégradation de certains gras) et de la thermogènese (= production de chaleur de l’organisme)1.

Comment ça marche ?

Les feuilles de thé vert contiennent à la fois de la caféine, entre 3 et 4 %, et des catéchines, deux substances qui augmentent les concentrations de noradrénaline dans l’organisme. Or, ce composé permet d’accroître les dépenses énergétiques et l’oxydation des graisses. Des études réalisées sur des rats ont démontré l'effet anti-obésité du thé vert2.  Celles effectuées sur l’homme sont moins catégoriques mais semblent être tout de même bénéfiques sur la perte de poids. Une méta-analyse, réalisée sur 11 études, a montré que les catéchines du thé vert avaient un intérêt dans la perte de poids et dans son maintien3, en particulier lors d’une activité physique modérée.

Comment consommer le thé vert ?

Le thé vert est principalement utilisé sous forme d’infusion. On peut cependant le retrouver sous formes de pastilles ou de gélules. Une tasse de thé vert contient en moyenne 50 mg de caféine4. Il est recommandé de ne pas dépasser 3 à 4 tasses de thé vert, ce qui permet de ne pas aller au-delà des doses moyennes quotidiennes recommandées de 300 mg de caféine. En raison d’une suspicion d’effet hépatotoxique, surtout si le thé vert est consommé à jeun, la FDA (Food and Drug Administration) recommande de le consommer en mangeant5.
Le guarana, accélérateur de la dépense énergétique

La graine de guarana, un arbuste originaire de l’amazonie brésilienne, est également employée comme complément dans certains régimes amincissants. Elle fait partie, tout comme le thé vert, des « brûle-graisses » qui favorisent la dégradation de ces dernières et l'augmentation de l’activité métabolique.

Comment ça marche ?

Le guarana doit ses effets à sa haute teneur en caféine. Outre une augmentation de la vigilance et une accélération du rythme cardiaque, la caféine serait responsable de l’augmentation du métabolisme cellulaire et donc de la perte de graisses. Des chercheurs ont notamment montré que la consommation de ce composé augmentait la dépense énergétique et avait un impact sur la sensation de satiété1-2-3.

Comment consommer le guarana ?

Le guarana peut se consommer sous forme de boisson, d’extrait fluide, de gélules ou encore de comprimés effervescents. Pour un adulte, la dose de guarana est de 1 à 3 g maximum de poudre par jour. Il ne doit pas être administré chez les patients hypertendus ou les enfants de moins de 16 ans. D’autre part, l’ESCOP (European Scientific Cooperative on Phytotherapy) ne recommande pas son utilisation aux femmes enceintes et allaitantes4.
La pomme, aliment santé par excellence

La pomme est le fruit-santé par excellence. Ses pectines sont reconnues pour réguler le transit intestinal mais elles sont également utilisées dans les compléments alimentaires, comme « coupe-faim »1.

Comment agissent les pectines ?

L’activité coupe-faim de la pomme est liée à sa teneur en pectines, des fibres alimentaires végétales. Une fois ingérées, ces fibres sont capables d’absorber de grandes quantités d’eau pour former un gel visqueux qui permet d’augmenter le volume du bol alimentaire (= aliments mâchés mêlés à la salive), de réduire l’activité des enzymes digestives et donc de diminuer la sensation de faim2-3.  Deux études chez les rats ont permis de constater que l’association des pectines et des polyphénols de pommes diminuait le taux de triglycérides sanguins et exerçait une activité anti-obésité4-5. En revanche, peu d’études cliniques sur l’homme se sont consacrées à la question. L’une d’entre elles a démontré un effet concluant mais elle ne portait que sur 35 sujets6.

Comment consommer la pomme pour favoriser la perte de poids ?

L’AFSSA n’a pas proposée de doses maximales admissibles sur la consommation de pommes. Pour une efficacité optimale, la prise de pectines doit être effectuée avant le repas et en buvant beaucoup d’eau.
Le konjac, coupe-faim au fort pouvoir d'absorption

Courant dans la cuisine asiatique, le konjac est utilisé dans le traitement de la constipation légère mais aussi en tant que « coupe-faim » pour aider à la perte de poids. Il s’agit d’une plante vivace composée de feuilles en parapluie, mais dont seuls les tubercules sont utilisés.

Comment ça marche ?

L’activité « coupe-faim » du konjac est liée à sa forte teneur en glucomannanes. Ce sont des fibres alimentaires qui possèdent un grand pouvoir d’absorption de l’eau grâce à leurs propriétés gélifiantes importantes. Un gramme de ces fibres peut absorber jusqu’à 200 ml d’eau1 ! De ce fait, le konjac provoque une augmentation de la viscosité du bol alimentaire, et donc un ralentissement de la vidange gastrique. Cela induit une sensation de satiété plus importante et une moindre absorption des sucres et des graisses, que l’on retrouve dans les selles2. Aucune étude, néanmoins, n’est encore parvenue à prouver un véritable effet sur la perte de poids dans la pratique3.

Comment prendre le konjac ?

Afin d'éviter tout problème d'obstruction, il est préférable de le consommer sous forme de capsules, car elles ne permettent un délitement de leur contenu qu'à partir de l'estomac. De plus, il est recommandé de boire environ 200 ml d'eau simultanément à l'ingestion de la capsule. Les doses recommandées sont d’environ 1 g, une heure avant chaque repas.
Le nopal et ses propriétés hypoglycémiantes

Plante pouvant atteindre 3 mètres de hauteur, le Nopal est fréquemment employé comme complément dans les régimes amaigrissants. Ce sont ses cladodes, sortes de rameaux ayant l’apparence d’une feuille, qui sont utilisés en médecine car ils renferment des quantités importantes de polysaccharides.

Comment ça marche ?

Les cladodes du nopal ont des propriétés diurétiques et hypoglycémiantes. Cela signifie qu’ils favorisent la sécrétion urinaire et qu’ils diminuent le stockage de triglycérides dans le tissu adipeux. Une étude réalisée sur des rats a montré qu’un extrait de cladodes avait un effet hypoglycémiant à des doses très faibles (6 mg/kg)1. Néanmoins, aucune étude relative à la perte de poids n’a encore été démontrée. En revanche, son taux élevé de fibres alimentaires lui permet d’être employé en tant que coupe-faim, comme le konjac ou la pomme.

Comment consommer le nopal ?

La dose recommandée est de 3 g de plante sèche par jour2. Au Mexique, les cladodes de nopal sont consommées depuis des années. Par conséquent, au vu du recul qu'il y a dans l'ingestion de cette plante, on peut considérer qu'il n'existe pas de toxicité.
 

Attention 

L'emploi des produits naturels diurétiques n'est guère justifié dans l'obésité : le poids perdu correspond à de l'eau et non à de la graisse. Par ailleurs, il est important de rappeler que ces composés naturels ne sont pas des produits miracles ! Ils constituent seulement des aides à la perte de poids. Pour maintenir un poids santé, il convient d’adopter des habitudes alimentaires saines et équilibrées et de pratiquer une activité sportive régulière. Enfin, il faut garder à l’esprit que les plantes renferment des composants actifs : les doses recommandées doivent être respectées. En cas de doute, il est important d’en parler à un médecin ou un pharmacien avant le traitement.
[size]
 
bon week-end  marileine[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 5 produits naturels approuvés pour perdre du poids (passeportSANTE.net) + autres   Sam 11 Nov - 11:34

Top des plantes pour lutter contre la dépression

Certaines plantes ont pour vertus de soigner ou de diminuer les symptômes de la dépression grâce à leurs propriétéss antispasmodiques, anxiolytiques et sédatives.
Le millepertuis

Le millepertuis est la plante anti-dépressive par excellence. De nombreuses études cliniques ont effectivement mis en avant ses principes actifs (l'hypericine et l'hyperforine) et son action de recapture de certains neurotransmetteurs qui jouent un grand rôle dans la dépression : la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline. La sérotonine favorise la détente et le sommeil. La dopamine est associée à la vigilance et la recherche du plaisir. Quant à la noradrénaline, elle contrôle l’appétit et la libido.
Le millepertuis agit ainsi de la même façon que les antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine appelés également IRS. Il faut veiller cependant à ne pas l’utiliser en association avec la pilule contraceptive car il en annule les effets.
La camomille

En 2009, une étude américaine a démontré les vertus apaisantes de la camomille vraie chez les individus souffrant d’un stress élevé ou d’anxiété. Favorisant la détente, elle apaise les tensions musculaires dues aux contrariétés et encourage au sommeil. Ses propriétés sédatives sont largement utilisées en infusion le soir avant le coucher pour un sommeil de qualité et des insomnies réduites.
L’huile essentielle de camomille romaine ou noble (chamomilla nobile) est particulièrement relaxante, déstressante et indiquée dans les chocs nerveux. Elle peut être utilisée sur la peau ou par voie orale dans un peu de miel.
Le safran

Le safran est surtout connu en tant qu’épice colorée, pour ses qualités gustatives. Cela étant, il posséderait en plus des vertus antidépressivesen inhibant la recapture de la sérotonine, comme le millepertuis.
Il est particulièrement recommandé en cas de troubles de la libido et de troubles sexuels d’origine  psychologique.
Il faut veiller à ne pas le consommer si on est enceinte car il aurait des effets abortifs (risques d’avortement ou de fausses couches) en augmentant les contractions utérines.
Le griffonia

Le griffonia est une plante grimpante légumineuse qu’on trouve en Afrique. Elle est reconnaissable à ses fleurs vertes et ses cosses noires. Sa forte concentration en 5-Hydroxytryptophane, un acide aminé, favorise la recapture de la sérotonine.
Elle est particulièrement recommandée en cas de troubles de l'humeur, de comportements obsessionnels et compulsifsd’anxiété et de dépression. Elle peut être utilisée également en cas de troubles du sommeil ou du comportement alimentaire (anorexie notamment).

La rhodiole

Également appelé orpin rose ou rodiola rosea, larhodiole est une racine dont le parfum rappelle celui de la rose.
Cette plante est réputée pour augmenter la résistance au stress, notamment en cas d’activité physique et psychique intense, à tel point qu’elle a a déjà été utilisée par les cosmonautes. Elle est aussi largement plébiscitée dans le milieu sportif lors des compétitions ainsi que dans le milieu étudiant durant les périodes d’examens.
Favorisant la mémoire et la concentration, elle soigne la dépression en association avec les antidépresseurs et les anxiolytiques.
Le ginseng

Le ginseng est une plante surtout connue pour booster le système immunitaire et pour redonner un coup de fouet en cas de fatigue ou de baisse de tonus.
Mais une étude publiée en 2011 portant sur des souris a également révélé ses effets antidépresseurs, notamment en ce qui concerne le ginseng rouge. Il amoindrirait l’irritabilité, la culpabilité et les troubles du sommeil. Son effet tonifiant permettrait par ailleurs de favoriser l’entrain et le regain d’activités, bénéfiques en cas de dépression majeure.
Il est toutefois déconseillé aux hypertendus.
Le tilleul

Le tilleul réduit les symptômes des troubles nerveux tels que spasmes, tachycardie, migraines, douleurs musculaires, anxiété et fatigue. Il joue également un rôle régulateur en cas d’hypertension.
En outre, ses propriétés sédatives favorisent le sommeil et diminuent les insomnies.
Il se consomme généralement en infusion sous forme de fleurs séchées additionnées d'eau bouillante à raison de 4 tasses par jour (pas plus), dont une avant le coucher.
La valériane

La valériane est une plante souvent utilisée en association avec l’aubépine et la passiflore en cas de troubles dépressifs. Elle abaisserait l’anxiété, la nervosité, réduirait les troubles du sommeil, les spasmes et les névralgies et apaiserait les douleurs articulaires et musculaires dues au stress.
Elle peut également être utilisée pour atténuer la douleur physique du cycle menstruel ou l'anxiété et l'irritabilité qui lui sont liées.

La passiflore

La passiflore, surnommée Fleur de la passion, est connue pour ses fleurs magnifiques et ses effets bénéfiques sur les états dépressifs. Elle entraîne un ralentissement de l'activité générale, diminue la température corporelle et dénoue les tensions musculaires, ce qui favorise le sommeil.
Cultivée à l’origine en Amérique du Sud, elle fut introduite en Europe, et utilisée comme remède universel, à tel point que son usage, devenu excessif, en a fait perdre de vue ses vertus premières à savoir ses propriétés sédatives, anxiolytiques et antispasmodiques. Aujourd'hui, elle est largement réutilisée por celles-ci...

L’aubépine

L’aubépine est une plante reconnue pour ses effets bénéfiques pour le cœur. Elle joue le rôle de régulateur cardiaque en cas de tachycardie ou palpitations liés aux états émotionnels.
Elle est ainsi particulièrement recommandée aux personnes émotives et hypersensibles ayant le cœur fragile en cas d’émotions trop fortes. Par ailleurs, elle favorise le sommeil.
Sous forme de gélules ou de fleurs et feuilles séchées puis coupées, elle se prend généralement le matin au réveil pour calmer les palpitations et le soir pour éviter les insomnies.
Audrey Dulieux

passeportSANTE.net                                bon week-end    a demain   marileine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 5 produits naturels approuvés pour perdre du poids (passeportSANTE.net) + autres   Dim 12 Nov - 12:12

Comment faire pour diminuer ses peurs ?

Les peurs peuvent être à la fois très concrètes et très abstraites. Sentiment diffus d’angoisse, boule dans la gorge, stress au quotidien, apprendre à gérer ses peurs permet de mieux maîtriser ses émotions.
La peur, une émotion normale

La peur fait partie de la palette des émotions humaines. Elle se manifeste lorsque la situation nous échappe, lorsque nous n’avons, ou pensons n’avoir, plus aucun contrôle.
Sur le plan physiologique, elle correspond à une forte libération d’adrénaline, ayant pour conséquence une augmentation de la tension artérielle et du pouls.
Les peurs sont donc normales mais si elles en deviennent paralysantes, il est nécessaire de mieux les comprendre afin de pouvoir les apaiser.

Les peurs les plus courantes

Les peurs peuvent trouver leurs sources dans les objets ou les situations du quotidien.
Parmi elles : la peur de parler en public, la peur des grands espaces ou à l’inverse des lieux clos, la peur de prendre l'avion, la peur des araignées, des serpents, des microbes ou encore la peur d’être en hauteur (vertiges).
Au plus l’objet de la peur sera clairement identifié, au plus il sera aisé de mettre en place les moyens nécessaires pour la faire disparaître ou à défaut, la diminuer.
Reconnaître les symptômes de la peur

Bien souvent, la peur a déjà atteint un niveau paroxystique au moment où l’on en prend conscience. Pour mieux la combattre, il faut donc pouvoir la détecter dès les premiers signaux envoyés par le corps et le cerveau.
Si vous ressentez de l’anxiété rien qu’en pensant à une chose, si vous cherchez à éviter cette chose à tout prix et par tous les moyens, si votre entourage se moque de vous ou vous fait remarquer que vous avez une attitude disproportionnée par rapport à cette chose ou face à une situation donnée. Si vous transpirez, que votre cœur bat plus vite et plus fort, si vous avez des difficultés de concentration, si vous tremblez ou avez des étourdissements, c’est que vous éprouvez un sentiment de peur.
Savoir identifier sa peur

Une fois les symptômes de la peur identifiés, déterminez exactement de quoi vous avez peur.
Si par exemple, vous avez peur de l’avion, essayez de repérer plus précisément ce qui vous fait peur : est-ce le décollage, le vol en lui-même, l’atterrissage, le fait de vous trouver dans un endroit duquel vous ne pouvez pas sortir, etc.
De cette façon, votre cerveau pourra s’adapter et ajuster ses réponses en fonction de votre anticipation et de votre objectivité.  Le but : retrouver le contrôle de soi.
Bien connaître sa peur

Informez-vous encore et encore. Si vous avez peur de l’avion, étudiez comment fonctionne un avion : de quoi est-il fait, comment vole-t-il, quelle formation suivent les pilotes, etc.
Les peurs viennent de l’inconnu, elles sontirrationnelles et font partie de l’imaginaire. Plus on sait comment fonctionne les choses, moins il y a de place pour les peurs. Soyez pragmatique et quittez le monde des pensées inquiétantes générées par la peur.

Apprivoiser sa peur

Lorsque vous connaîtrez les tenants et aboutissants de votre peur, exposez-vous à celle-ci de manière progressive.
Pour poursuivre sur la peur de l’avion, commencez par visionner des vidéos de décollage et d’atterrissage, puis rendez-vous dans un aéroport pour voir ses atterrissages et décollages dans la réalité. Observez les personnes qui rentrent ou sortent de l’avion : sont-elles paniquées ? Enfin, lorsque vous vous en sentirez capable, effectuez un petit vol en évitant le long courrier la première fois...

Se relaxer

Pour mieux maîtriser sa peur, apprendre des techniques de relaxation, comme la sophrologie ou la cohérence cardiaque par exemples, est bénéfique pour garder son calme et mieux appréhender l’objet de ses peurs.
Cela permet au corps, d’un point de vue physiologique de faire redescendre la pression, ce qui aura forcément des répercussions positives sur le mental.
Utilisez ces techniques avant, durant et après vos tentatives d'exposition à la peur.




Savoir se récompenser

N’oubliez jamais : les petits ruisseaux font les grandes rivières. Dans la bataille contre la peur, chaque petite étape de franchie est une victoire en soi.
Soyez bienveillant et généreux avec vous-même. Vous avez réussi à vous rendre dans un aéroport ? Offrez-vous un petit cadeau qui marquera l’événement et l’associera à quelque chose de positif.
En outre, ne brûlez pas les étapes : la peur ancrée, ne peut disparaître du jour au lendemain, des rechutes sont à prévoir… Mais c’est ce qui mène vers la guérison.
Carpe Diem

Les peurs, sans être des phobies, peuvent être plus diffuses, et ne semblent pas trouver d’origine, ni de cause. L'esprit est alors tourmenté, l’individu n’étant jamais réellement présent à ce qu’il fait.
Apprenez à ne plus penser au passé, à cesser de vous en faire pour le futur et à apprécier le moment que vous êtes en train de vivre pleinement, quoi que vous fassiez. Que votre mariage soit un fiasco,  que vous ayez perdu votre emploi à cause d’une erreur ridicule de votre part, etc. vous ne pouvez plus rien changer au passé donc mieux vaut ne plus ruiner son énergie à ressasser. Idem pour le futur, qui est par définition incontrôlable : il faut donc s’efforcer de l’accueillir avec le plus de sérénité possible.
Consulter un spécialiste

Si malgré tout, vous vous faites toujours du mauvais sang et êtes inquiet à propos de tout ou de rien ou, si vous êtes de plus en plus en proie à une phobie précise,  qui vous conduit à éviter certaines situations, le mieux est de consulter un(e) psychothérapeute.
Cela vous permettra de prendre du recul sur vos peurs et de mieux les analyser pour pouvoir enfin les contrôler. Un traitement médicamenteux, en fonction de la gravité des symptômes, pourra être envisagé.
Audrey Dulieux

passeportSANTE.net                                bon week-end      marileine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 5 produits naturels approuvés pour perdre du poids (passeportSANTE.net) + autres   

Revenir en haut Aller en bas
 
5 produits naturels approuvés pour perdre du poids (passeportSANTE.net) + autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des conseils pour perdre du poids avant l'hiver
» Comment se motiver pour perdre du poids?
» Liste Produit/Produits conseillé/utile/utilisé pour le RC
» Les Vitamines, les produits naturels
» Perdre du poids!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Sauter vers: